Fantastique, Fantasy, Science-fiction, Littérature américaine (Etats-Unis), Livres

Blackwater, tome 1 : La Crue de Michael McDowell

Éditeur : Monsieur Toussaint Louverture
Pages : 470 pages
Parution : 7 Avril 2022
Tome : 01/06
Format: Poche
Genre: Science-fiction

Lien Amazon

 

L’histoire:

Pâques 1919. Alors que les flots submergent la ville de Perdido, Alabama, un clan de riches propriétaires terriens, les Caskey, affrontent les incalculables dégâts que la crue de la rivière Blackwater a provoqué dans leurs scieries. Menés par Mary-Love, la puissante matriarche, et par Oscar, son fils dévoué, les Caskey s’apprêtent à se relever… mais c’est sans compter l’arrivée d’une séduisante étrangère au passé trouble, Elinor Dammert, dont le seul dessein semble être de s’immiscer parmi eux.

 

Mon avis:

Au début du XXème siècle, la petite ville de Perdido, dans le sud de l’Alabama, connait une crue monumentale. Parmi les rescapés, Elinor Dammert est retrouvée indemne dans l’une des chambres de l’hôtel Osceola. Cette mystérieuse jeune femme aux cheveux rouges flamboyants provoque de nombreux étonnements. La famille Caskey, qui a bâti sa fortune grâce à ses nombreuses scieries, se propose de la recueillir. Un geste vu d’un mauvais œil par la matriarche Mary-Love, surtout quand de nombreux mystères se succèdent et sont à élucider…

Voyant cette saga mise en avant un peu partout, que ce soit dans les librairies et sur le web, la curiosité a été plus forte et j’ai craqué pour ce premier tome. Blackwater est avant tout une saga familiale, qui nous livre l’histoire de la fortunée famille Caskey de 1919 à 1970 (soit en 6 romans). Après la violente crue, il est temps pour la famille de constater les dégâts et d’aider ce qui en ont besoin. C’est ainsi qu’ils font la rencontre d’Elinor encore coincée dans sa chambre d’hôtel. Sans famille et arrivant tout juste à Perdido pour une mission professionnelle, elle accepte l’aide de James Caskey qui propose de l’héberger. Cette jeune femme atypique par sa couleur de cheveux et son arrivée impromptue dans la ville, interroge. En parallèle, quelques faits étranges se déroulent, et sans explications…

Dès les premières pages, j’ai été happée par l’écriture de Michael McDowell. Certes c’est long, vu qu’il faut mettre en place le scénario, et faire connaissance avec tous les personnages. Il n’empêche que j’ai passé un bon moment à lire ce premier tome, où un climat mystérieux et fantastique en ressort. Quelques rebondissements s’insèrent aussi dans cette première partie. La tension s’installe tranquillement à son rythme, comme celui de nos questionnements. Très vite, on s’attache aux personnages, comme Grace, la fille de James Caskey. Et on souhaite déjà en savoir plus sur d’autres.

L’aventure étant entièrement publiée, j’ai tellement hâte de me procurer la suite. Si la saga Blackwater vous fait encore hésiter, je vous la conseille !

 

Je souhaiterais également souligner le super travail fait par l’éditeur: Monsieur Toussaint Louverture. Les couvertures de la saga sont sublimes, et ils nous font l’honneur de nous dévoiler dans les dernières pages de l’ouvrage, comment elles ont été conçues. Il y a aussi une présentation de l’auteur, et autant dire que c’était un grand monsieur. Des collaborations avec Stephen King et Tim Burton, ce n’est pas rien. Enfin, je trouve super qu’ils ont décidé de ce rythme de parution. Un clin d’œil à ce qui a été fait aux Etats Unis, lors de sa première publication.

Films

Le monstre des mers (The Sea Beast – Netflix)

Réalisateur : Chris Williams (II), Owen Chietsu Sullivan
Audio : Français
Durée : 115 minutes
Genre: Animation

.

L’histoire:

À une époque où des créatures terrifiantes parcourent les mers, les chasseurs de monstres sont de véritables héros. Et aucun n’est plus adulé que le grand Jacob Holland. Mais lorsque la jeune Maisie Brumble embarque sur son navire légendaire, il trouve en elle une alliée inattendue. Ensemble, ils se lancent dans un voyage épique à travers des eaux inexplorées, et entrent dans l’Histoire.

.

Mon avis:

Nouveau film d’animation signé Chris Williams (le coréalisateur de Vaiana), le monstre des mers nous emmène à la découverte des villages et des mers du Pacifique sud. A bord d’un bateau, nous suivons les aventures de légendaires chasseurs de monstres marins. Leur routine quotidienne est bien encrée : tuer des monstres pour protéger le peuple. Jusqu’à l’arrivée d’une jeune fille qui va finir par remettre en question certaines de leurs idées… 

Dès les premières minutes et au vu du scénario, j’ai tout de suite pensé à la trilogie Dragon, qui fait partie de mes dessins animés préférés. Ici les vikings sont remplacés par des pirates, et les dragons par des monstres marins. On retrouve tout à fait l’atmosphère, alors que la réalisation n’est pas du tout la même.

On est plongé directement dans l’action, les combats et la guerre continuent depuis des siècles contre ces créatures. Maisie est une jeune fille au grand caractère, courageuse et fille de chasseurs. Elle forme un super duo avec Jacob Holland, l’adjoint du Capitaine Crown. Son intervention va bouleverser bien des vies et des points de vues. Jacob la trouve des plus agaçantes, mais finit par s’attacher à Maisie. Il écoute finalement sa vision de cette guerre, et doute lui aussi.

Très vite, on s’attache aux personnages, dont les personnalités sont bien travaillées. Jusqu’aux personnages secondaires, comme Sarah Sharpe, qui est le second du capitaine. Les illustrations sont soignées et détaillées. Etonnamment, les monstres le sont beaucoup moins. Du côté de l’histoire, j’aurais aimé en connaitre un peu plus sur les monstres marins. Mais peut-être est-ce pour laisser le mystère pour une prochaine suite des aventures. 

En bref, j’ai passé un très bon moment à découvrir ce dessin animé. Toutes les clés sont là pour nous permettre de nous divertir, avec bien entendu des messages cachés ! 

RDV du Blog, TAG

TAG – Mes 5 classiques littéraires préférés

Créé par @lesdeuxbookinistes sur Instagram, je reprends ce TAG pour vous présenter #mes5classiques de la littérature qui m’ont le plus marquée.

 

Raison et sentiments de Jane Austen

Raison et Sentiments / Le Coeur et la Raison / Raison & Sentiments de Jane Austen

C’est sans grande surprise que le premier livre de ce top est de Jane Austen. Raison et Sentiments est le premier livre que j’ai lu de l’auteure, après avoir découvert son adaptation avec Emma Thompson, Kate Winslet, Hugh Grant et Alan Rickman. Je possède plusieurs éditions de cet ouvrage, dont cette magnifique signé Hauteville/Milady

 

Elinor et Marianne Dashwood sont deux soeurs aux caractères bien différents. Privées de leur héritage à la mort de leur père, elles doivent quitter le Sussex en compagnie de leur cadette Margaret et de leur mère. Dans le Devon, elles ne tardent pas à s’habituer à leur désormais modeste quotidien au contact de leurs nouveaux voisins. Mais lorsqu’elles tombent amoureuses, Elinor et Marianne se retrouvent tiraillées entre ce que leur impose la raison et ce que leur dicte leur cœur.

 

Nord et Sud de Elisabeth Gaskell

Encore un roman que j’ai découvert après avoir vu l’adaptation de la BBC, que j’ai adoré. Cette première rencontre avec la plume de l’auteure ne s’est pas arrêtée là. J’ai enchainé notamment avec Femmes et Filles, Cranford et Ruth.

 

C’est le choc de deux Angleterre que le roman nous invite à découvrir : le Sud, paisible, rural et conservateur, et le Nord, industriel, énergique et âpre. Entre les deux, la figure de l’héroïne, la jeune et belle Margaret Hale. Après un long séjour à Londres chez sa tante, elle regagne le presbytère familial dans un village du sud de l’Angleterre. Peu après son retour, son père renonce à l’Eglise et déracine sa famille pour s’installer dans une ville du Nord. Margaret va devoir s’adapter à une nouvelle vie en découvrant le monde industriel avec ses grèves, sa brutalité et sa cruauté. Sa conscience sociale s’éveille à travers les liens qu’elle tisse avec certains ouvriers des filatures locales, et les rapports difficiles qui l’opposent à leur patron, John Thornton.

 

Loin de la foule déchainé de Thomas Hardy

Loin de la foule déchaînée de Thomas HardyLe premier roman de Thomas Hardy que j’ai lu, après la sortie de son adaptation au cinéma. J’ai grandement apprécié le style de cet artiste !

 

Jeune femme d’une grande beauté et au caractère impétueux, Batsheba Everdene hérite à vingt ans d’un beau domaine, qu’elle dirige seule. Quand un incendie se déclare dans sa propriété, un ancien soupirant ayant connu des revers de fortune, Gabriel Oak, apporte une aide précieuse pour sauver ses récoltes. Elle lui procure un emploi parmi ses gens, mais devient l’élue de deux autres prétendants, bien décidés l’un et l’autre à obtenir sa main. Oak s’avérera quant à lui d’une étonnante fidélité…

 

Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

Le Petit Prince de Antoine de Saint-ExupéryUn classique de la littérature jeunesse qui est tellement rempli de messages, qu’on peut le lire des centaines de fois sans se lasser, et l’apprécier toujours autant !

 

J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu’à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s’était cassé dans mon moteur. Et comme je n’avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C’était pour moi une question de vie ou de mort. J’avais à peine de l’eau à boire pour huit jours. Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m’a réveillé. Elle disait : …  » S’il vous plaît… dessine-moi un mouton ! « 
– Hein!
– Dessine-moi un mouton…
J’ai sauté sur mes pieds comme si j’avais été frappé par la foudre. J’ai bien frotté mes yeux. J’ai bien regardé. Et j’ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.

 

Les hauts de Hurlevent de Emily Brontë

Un classique qui a su me marquer et dont j’ai vu ses adaptations en films, série et roman graphique.

 

Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l’ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s’approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu’au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste.

 

Et vous, quels sont les vôtres ?

Bande dessinée, Littérature française (France), Livres

Miss Shaolin, tome 1 : Premier tournoi de Isabelle Bottier, Cyril Kravtchenko et Tozzi Licinia

Miss Shaolin, tome 1 : Premier tournoi de Isabelle Bottier et Tozzi Licinia

Éditeur : Jungle
Pages : 47 pages
Parution : 16 Juin 2022
Tome : 01/??
Format: Album
Genre: Jeunesse
Lien Amazon

 

L’histoire:

Bo pratique les arts martiaux depuis sa plus tendre enfance.
Son enseignement, elle le tient de son grand-père qui a été instructeur au temple Shaolin.
Un jour, un groupe de cinq garçons la défie pour vérifier ses aptitudes au combat : elle les met tous K.O. Alex, qui a assisté à la scène, veut aussitôt suivre ses pas.
Bo accepte de l’entrainer pour le tournoi inter-collège des arts martiaux.
Entre tradition et modernité, une préparation inattendue s’engage alors… vers la victoire ?

 

Mon avis:

Bo est une jeune collégienne qui vit chez son grand père. Ancien instructeur au temple Shaolin, il a appris à sa petite fille les secrets des arts martiaux. Un jour, elle fait face à une injustice et elle ne peut qu’intervenir. Un geste qui ne restera pas sans conséquence…

Cette bande dessiné m’a attirée par ses illustrations, mais surtout par son univers original. Bo a un sacré caractère, et elle ne compte pas se laisser faire. Lors d’une bagarre, elle prend la défense d’un ami et elle ne passe pas inaperçue. Mais la popularité et les réseaux sociaux n’ont jamais intéressée la jeune fille, qui souhaite pratiquer son art sereinement. Son action sera filmée à son insu et entrainera bien des curiosités.

J’ai apprécié faire la connaissance de Bo, son grand-père et son ami Alex. Un premier tome qui dévoile assez peu d’information sur nos personnages. On ressent tout de même un attachement pour eux. Les illustrations sont très belles comme la colorimétrie. J’ai particulièrement aimé les scènes du tournoi qui font très authentiques. Curieuse de connaitre la suite. Plein de questions restent en suspens.

RDV du Blog, Séries, Top 10

Les meilleures séries historiques à retrouver en DVD

Downton Abbey DVD

Achetez vous encore des DVD ? Pour ma part, quand j’ai adoré une série, j’aime me procurer son coffret. Un peu à l’image des livres numériques que je lis, j’aime avoir un support matériel. Et il faut dire que nous sommes souvent gâtés, soit par sa conception ou par les bonus qui s’y cachent.

Fan de Downton Abbey, The Crown, Poldark ou encore Outlander… Vous cherchez peut-être d’autres séries historiques en costumes d’époque à regarder ? Découvrez sans plus attendre une sélection qui est disponible en DVD !

 

Grand Hôtel

Série historique espagnole en 5 saisons, celle-ci a été diffusée en France sur Teva.

Résumé: 1905. Le charmant Julio est engagé comme domestique au prestigieux Grand Hôtel. En réalité, il vient enquêter sur la mystérieuse disparition de sa sœur employée comme gouvernante. Très vite, il tombe amoureux d’Alicia, la belle héritière du palace, promise au sombre Diego. Tous deux vont découvrir qu’au Grand Hôtel, personne n’est ce qu’il paraît être…

Une série qui mêle disparitions, mystères, amours impossibles et rebondissements, au cœur de l’aristocratie espagnole du XXème siècle.

Lien de ma chronique sur cette série

Lien Amazon

 

Nord et Sud

téléchargement

Très belle adaptation de la BBC basée sur l’œuvre d’Elisabeth Gaskell, cette mini-série comporte 4 épisodes

Résumé: Après une enfance passée dans la campagne du sud, Margaret Hale, fille de pasteur, s’installe dans le nord à Milton. Témoin des luttes entre ouvriers et patrons, sa conscience sociale s’éveille. John Thornton, propriétaire d’une filature, incarne tout ce qu’elle déteste. Malgré une hostilité affichée, le ténébreux tombe sous le charme de Margaret.

Ma chronique sur cette mini-série

Lien Amazon

 

 

Femmes & Filles

 

Deuxième adaptation de la BBC d’un roman d’Elisabeth Gaskell, une mini-série de 4 épisodes qui sera aussi vous ravir !

Résumé: Molly Gibson, 17 ans, vit dans la campagne anglaise avec son père médecin qui l’a élevée seul. Sa vie est bouleversée quand il lui annonce son remariage. Molly fait la connaissance de sa demi-soeur, la ravissante Cynthia. Elles se lient d’amitié. Mais l’amour secret de Molly, le beau Roger Hamley, tombe fou amoureux de Cynthia et lui demande sa main

Lien de ma chronique sur cette mini-série

Lien Amazon

 

Bienvenue au Paradis

Bienvenue au Paradis The Paradise

Libre adaptation d’Au bonheur des Dames d’Emile Zola, cette série anglaise est composé de 2 saisons

Résumé: Laissez vous tenter par les merveilles du premier grand magasin d’Angleterre

Intelligente, ambitieuse et généreuse, Denise Lovett touche son rêve du doigt lorsqu’elle parvient à intégrer le Paradis: le plus grand et le plus prestigieux grand magasin d’Angleterre. Un privilège rare qui va lui ouvrir les portes d’un nouveau monde. Au contact de tant de merveilles et de richesses, elle va devoir apprendre à se jouer des trahisons et des convoitises, mais aussi à ouvrir son cœur. Quelque part dans les allées du magasin, au détour d’un rayon ou d’une conversation, l’amour est partout où on ne l’attend pas.

Chronique à venir !

Lien Amazon

 

Les Piliers de la Terre et Un monde sans fin

Les piliers de la terre Un monde sans fin

 

Coffret regroupant deux mini-séries adaptées des romans de Ken Follet, c’est un dépaysement au Moyen-Age qui vous attend. Pour information, une troisième mini-série est en préparation !

Résumé : Les piliers de la terre : Passion et complots dans l’Angleterre du XIIème siècle. Maud, la fille du monarche Henri 1er, se dispute la succession au trône avec son cousin, Stephen. Une lutte de pouvoir qui cause des tensions et déchire le royaume. L’évêque Waleran Bigot et les Hamleigh en profite pour tirer avantage de la situation et satisfaire leurs propres ambitions. Au milieu de cette guerre, le Prieur Philip doit surmonter les innombrables obstacles pour assurer la construction de la cathédrale de Kingsbridge. Face à l’ampleur de la tâche, il peut heureusement compter sur le maître-maçon Tom Builder, son beau-fils Jack, et jeune Aliena. Ensemble, ils vont se serrer les coudes pour réaliser leur rêve…

Un monde sans fin : Alors que la France et l’Angleterre sont sur le point d’entrer dans la Guerre de Cent Ans, la peste noire ravage l’Europe. Une jeune visionnaire, Caris, se bat contre l’oppression, pour sortir le peuple de la souffrance et des ténèbres. Avec son amant, Merthin, elle réunit une communauté à Kingsbridge qui tient tête à l’église et à la couronne. Ensemble, ils découvrent un dangereux secret et devront alors se battre pour sauver leur village et instaurer une nouvelle ère de liberté, d’innovation et de lumière…

Lien Amazon

 

Docteur Thorne

Docteur Thorne

Réalisé par Julian Fellowes, le créateur de Downton Abbey, cette mini-série en trois épisodes est l’adaptation du roman d’Anthony Trollope

Résumé: Barsetshire, au XIXème siècle. De naissance illégitime, sans dot, la belle et vive d’esprit Mary vit auprès de son oncle, le docteur Thomas Thorne. L’héritier désargenté Frank Gresham est amoureux de Mary. En coulisse, Lady Gresham aidée de ses filles manœuvre pour lui trouver un meilleur parti. Seul le docteur Thorne connaît le secret de l’ascendance de Mary et la fortune dont elle pourrait hériter si…

Découvrez ma chronique de cette mini-série

Lien Amazon

 

 

Et aussi Tess d’Urberville  –  Cranford  –  Guerre et Paix  –  La foire aux vanités –  Jane Eyre –  Howards End  –  Belgravia  –  De grandes espérancesL’espionne de Tanger

Littérature japonaise (Japon), Livres, Manga

L’atelier des sorciers, tome 9 de Kamome Shirahama

Éditeur : Pika
Pages : 176 pages
Parution : 10 Novembre 2021
Tome : 09/??
Format: Poche
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

.

L’histoire:

Emportant chacune un objet magique de sa confection, Coco et ses amies partent pour l’île-cité d’Esrest, afin de participer à la Fête de la Nuit d’argent. Au milieu des stands et de la foule de visiteurs, la ville est plus animée que jamais. Il y flotte une atmosphère festive ! Mais parmi les convives se cachent aussi des invités indésirables. Sorciers, milice, nobles, sages… Beaucoup de forces se croisent et les contours de ce monde se dessinent peu à peu. Entre lumière et ténèbres, le rideau se lève enfin sur le grand festival des sorciers.

.

Mon avis:

Suite des aventures de Coco qui nous emmène à la fête de la Nuit d’argent, réunissant humains et sorciers. Accompagné de Maitre Kieffrey, ses apprenties doivent présenter un sort/un objet/une aptitude à faire découvrir pour l’occasion. Mais les intrigues politiques viennent aussi se mêler lors de l’évènement, jusqu’à remettre en question certains points de vue…

Ce tome fait un peu penser à une histoire charnière pour la suite des aventures. Notre petite sorcière se pose beaucoup de questions dans ce monde de lutte des classes et de privilèges. La magie a un côté merveilleux mais aussi lugubre. De beaux messages sont aussi passés, très en accord avec notre société actuelle.

C’est certes un plaisir de retrouver nos personnages favoris: Kieffrey, Olugio, Coco, Trice, Agathe, Tétia, Tarta… mais je me demande ce que la suite va nous réserver. L’intrigue est très lente et laisse entrevoir plein de questionnement: quel est le rôle de la magie, comment doivent se comporter les sorciers avec les humains, comment en limiter les abus… Un côté plus sombre et moins enfantin est en train d’émerger…  

Films, Littérature anglaise (Angleterre)

Persuasion (Netflix 2022)

persuasion netflix 2022

Acteurs : Cosmo Jarvis, Dakota Johnson, Richard E. Grant
Réalisateur : Carrie Cracknell
Audio : Français
Durée : 117 minutes
Genre: Historique, Romance

.

L’histoire:

L’homme séduisant qu’Anne Elliot a été forcée d’éconduire huit ans auparavant refait irruption dans sa vie. Saisira-t-elle cette seconde chance de vivre le grand amour ?

D’après le roman éponyme de Jane Austen (1817).

.

 

Mon avis:

Cinquième adaptation du roman de Jane Austen, Persuasion nous livre l’histoire d’Anne Elliot. Issue d’une famille noble, la jeune femme est contrainte de rejeter les avances de Frederick Wentworth, à l’époque un simple marin sans rang. Cette décision est encore pénible pour la jeune femme. Et ses émotions vont d’ailleurs être mises à rude épreuve, quand elle va croiser à nouveau son chemin, huit ans après…

Ayant déjà lu plusieurs fois le roman, et vu plusieurs adaptations, je ne m’attendais pas à avoir de grande surprise du côté de l’intrigue, en espérant tout de même qu’elle soit préservée. Vu les mauvaises critiques qui sont déjà en ligne, je vous rassure, les grandes lignes du roman sont bien présentes avec quelques variations et prises de liberté.

Nous ne sommes pas dans une production BBC ou ITV, mais bien Netflix. Et qui dit film signé Netflix, dit forcément une touche de modernité à l’histoire originale. La bande d’annonce nous en donne déjà une idée. Réalisé de la même manière qu’Enola Holmes, le personnage d’Anne Elliot prend directement la parole face caméra et nous parle. Le discours l’est aussi, intégrant des mots comme « playlist », « ex » ou un système de notation qui peut faire sourire. Certaines scènes peuvent en effet dérouter et surprendre, aussi bien de manière positive que négative. J’avouerais que le seul point qui me rebute dans cette adaptation, est le rapport qu’Anne a avec l’alcool. Pourquoi avoir ajouté cette situation à l’intrigue ? Oui, ça me gêne de voir le personnage avec une bouteille de vin dans les mains…

Une fois ces quelques changements acceptés, dont on pouvait d’ailleurs se douter, quel plaisir de retrouver Anne Elliot et son ouverture d’esprit. Des touches d’humour sont présents dans cette version, et j’ai trouvé qu’il collait bien à son personnage. On passe un bon moment à suivre son histoire et ses péripéties, même si l’occasion aurait pu être de la rendre encore plus féministe. En tout cas, quel plaisir de retrouver certains lieux de tournage cultes, qui rendent aussi ce film beau et plaisant. Du côté du casting, les acteurs principaux sont convainquant. Un peu déçu par Lady Russell et Madame Clay qui manquent de prestance.  

En bref, une adaptation plus contemporaine de l’histoire écrite par Jane Austen qui garde tout de même son charme.

RDV du Blog, Top Ten Tuesday

Top Ten Tuesday: Les 10 romans qui feront parti de votre PAL estivale

Top Ten Tuesday

Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e édition sur le blog Frogzine.

 

Voici mon top 10 : Les 10 romans qui feront parti de votre PAL estivale

 

Betty Blues de Renaud DilliesBetty Blues de Renaud Dillies

Armé de sa trompette “Little Rice Duck” s’est taillé une belle réputation dans le Westwood. Ecumant les bars… Ambiances enfumées, Tequila Sunrise, Jazz… et transpirations… Une seule ombre au tableau, c’était Betty… Un putain de caractère trempé dans du champagne à plus de 50$ la bouteille !!! Autant dire que “Little Rice” préfèrerait qu’elle reste au frais… la bouteille aussi !

 

Blackwater, tome 1 : La Crue de Michael McDowellBlackwater, tome 1 : La Crue de Michael McDowell

Alors que les flots sombres et menaçants de la rivière submergent Perdido, une petite ville du sud de l’Alabama, les Caskey, une riche famille de propriétaires, doivent faire face aux innombrables dégâts provoqués par la crue. Mené par Mary-Love, la puissante matriarcale, et par Oscar, son fils dévoué, le clan s’apprête à se relever. Maus c’est compter sans l’apparition, aussi soudaine que mystérieuse, d’Elinor Dammert, jeune femme séduisante au passé trouble, dont le seul dessein semble être de s’immiscer au cœur de la famille Caskey.

 

Étés anglais de Elizabeth Jane HowardÉtés anglais de Elizabeth Jane Howard

Juillet 1937. A Home Place, au coeur du Sussex, jardiniers, femmes de chambre et cuisinière sont sur le pont. La Duche orchestre le ballet des domestiques avant l’arrivée de ses trois fils, Hugh, Edward et Rupert Cazalet, en chemin depuis Londres avec épouses, enfants et gouvernantes. Où dormira Clary, adolescente mal dans sa peau en plein conflit avec sa belle-mère ? Quelle robe portera Villy, ancienne ballerine désormais mère au foyer ? Polly, terrorisée à l’idée qu’une guerre éclate, s’entendra-t-elle avec sa cousine Louise qui rêve de devenir actrice ? Rachel, la seule fille de la Duche, trouvera-t-elle un moment pour ouvrir la précieuse lettre de son amie Sid ? Non-dits, chamailleries, profonds chagrins¿ Aux préoccupations des adultes font écho les inquiétudes des enfants, et à la résilience des femmes, qu’elles soient épouses, fillettes ou domestiques, répond la toute-puissance – ou l’impuissance – des hommes. L’été regorge d’incertitudes mais, sans l’ombre d’un doute, une nouvelle guerre approche : entre pique-niques sur la plage et soirées auprès du gramophone, il faudra inventorier lits de camp et masques à gaz.

 

L’Atelier des Sorciers, tome 09 de Kamome Shirahama

Emportant chacune un objet magique de sa confection, Coco et ses amies partent pour l’île-cité d’Esrest, afin de participer à la Fête de la Nuit d’argent. Au milieu des stands et de la foule de visiteurs, la ville est plus animée que jamais. Il y flotte une atmosphère festive ! Mais parmi les convives se cachent aussi des invités indésirables. Sorciers, milice, nobles, sages… Beaucoup de forces se croisent et les contours de ce monde se dessinent peu à peu. Entre lumière et ténèbres, le rideau se lève enfin sur le grand festival des sorciers.

 

La liste de Mr Malcolm de Suzanne AllainLa liste de Mr Malcolm de Suzanne Allain

Julia Thistlewaite est folle de rage. Elle espérait épouser l’honorable Mr Malcolm, mais il la juge indigne de porter son nom. Et pourquoi ? Parce qu’il a eu le culot de dresser la liste des qualités indispensables pour avoir le privilège d’être sa femme et, bien sûr, Julia ne remplit pas tous les critères.
Ce snob mérite une bonne leçon. Décidée à se venger, Julia fait appel à la douce Selina, qui devra jouer le rôle de la fiancée idéale et charmer Malcolm… puis l’humilier publiquement en refusant sa demande en mariage.
Entre faux-semblants, intrigues de boudoir et chassés-croisés amoureux, ce plan machiavélique va connaître bien des rebondissements !

 

La villa aux étoffes de Anne JacobsLa villa aux étoffes de Anne Jacobs

Dans l’Allemagne de 1913, dans l’apparat d’une somptueuse maison bourgeoise, maîtres et domestiques se croisent et se côtoient, partageant joies, drames, secrets et amours interdites.
La jeune orpheline Marie occupe le poste de femme de ménage dans l’imposante résidence de la famille industrielle Melzer. Alors que Marie cherche sa place parmi les domestiques, l’agitation règne lors de la saison du bal hivernal : Katharina, la belle et plus jeune fille des Melzers, doit être introduite en société. Seul Paul, l’héritier de la famille, se tient à l’écart et préfère sa vie étudiante à Munich – jusqu’à ce qu’il rencontre Marie…
Tandis que la guerre approche, petite et grande histoire se mêlent, palpitantes, pour nous plonger au cœur d’une saga inoubliable.

 

Le Club des survivants, tome 3 : L'Echappée belle de Mary BaloghLe Club des survivants, tome 3 : L’Echappée belle de Mary Balogh

Après s’être dévouée corps et âme à son époux, Samantha McKay espère profiter un peu de la vie. C’est compter sans sa belle-famille qui veut lui faire porter le deuil et la cloîtrer. Ces gens sectaires sont persuadés que le sang bohémien qui coule dans ses veines la poussera à déshonorer leur nom. Effectivement, la jeune veuve a bien l’intention de se rebeller et de faire une proposition scandaleuse à son nouveau voisin, sir Benedict. Infirme, lui qui se rêvait général ne se sent plus à sa place nulle part. Pourquoi n’aiderait-il pas Samantha à fuir au Pays de Galles où elle possède une chaumière ? Ainsi commence l’échappée belle de ces deux êtres à qui la guerre a tout pris mais qui, dans le secret de leur cœur, gardent espoir de reconquérir leur liberté…

 

Le vent dans les saules, illustrée (Prugne) de Kenneth Grahame et Thibault PrugneLe vent dans les saules, illustrée de Kenneth Grahame et Thibault Prugne

Dix ans après Trois Hommes dans un bateau de Jerome K. Jerome, le chef-d’oeuvre de Grahame en emprunte le goût tout britannique du canotage et du badinage, appliqué aux animaux du bord de l’étang. Ici un rat calme, une taupe timide, un blaireau ombrageux et un crapaud orgueilleux vivent comme des bourgeois de la campagne anglaise, s’invitant les uns les autres à visiter leurs terriers. Ces personnalités si fortes et si typiques se frottent jusqu’à créer des péripéties hilarantes. Ainsi la passion de Crapaud pour les voitures rapides l’expose à tous les dangers et oblige ses amis à se liguer pour le défendre…

 

Une petite servante savante de Lise Antunes SimoesUne petite servante savante de Lise Antunes Simoes

À la ferme des Lowell, le travail est pénible, mais Fanny a l’habitude d’obéir et ne se plaint pas. Jusqu’au jour où son père décide subitement de la placer comme domestique. Elle qui n’a jamais quitté sa campagne du Wiltshire, la voilà projetée dans le grand Londres victorien !
Là-bas, le quotidien est tout aussi dur. Des journées harassantes, des serviteurs indifférents, des maîtres qu’elle ne voit jamais, des réceptions qui s’enchaînent avec une quantité vertigineuse de plats à préparer et de vaisselle à laver. Sans parler de Mrs. Taylor, l’intendante autoritaire qui règne sans partage sur ce petit royaume.
Fanny semble destinée à une vie de soumission. Mais elle a la chance d’être un peu plus éduquée qu’on pourrait le penser. Et s’il existait pour elle un autre avenir ?

 

Rage against the machisme de Mathilde LarrèreRage against the machisme de Mathilde Larrère

Les femmes ont une histoire, une histoire de luttes pour leurs droits, conquis, arrachés, défendus, une histoire de colère contre les discriminations, les inégalités, une « Rage against the Machisme ».
L’historienne Mathilde Larrère retrace les combats féministes de la Révolution française jusqu’au mouvement #MeToo d’aujourd’hui, sur les pas de Louise Michel, de Gisèle Halimi, mais aussi de tant d’autres invisibilisées, comme Pauline Léon, Malika El Fassi, les colleuses contre les féminicides…
À l’histoire, le livre mêle des récits, des documents d’époque, des chansons et des slogans, reflétant l’ardeur et la détermination de celles qui n’acceptent pas l’inégalité des sexes, montrant combien elles se tiennent la main au-delà des siècles.
Luttes pour l’égalité, pour les droits de voter, s’instruire, se défendre, gouverner leurs propres corps, mais aussi pour l’émancipation des femmes des colonies : autant de domaines où la liberté des femmes a été bafouée, autant de droits à conquérir et à défendre, encore, aujourd’hui et demain.

 

En connaissez-vous ou en avez-vous lu certains ?
Vous connaissez ainsi avec un peu d’avance les prochaines chroniques à venir sur le blog !