Littérature irlandaise, Livres, Romance, Romance historique

Les filles d’Ennismore de Patricia Falvey

51dcegktxil._sx309_bo1204203200_

Éditeur : Belfond
Pages : 416 pages
Parution : 4 avril 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Amitié, jalousie, lutte des classes, émancipation féminine, drame amoureux… À l’aube du XXe siècle, au cœur d’une Irlande en ébullition, une saga inoubliable dans la droite ligne de Downton Abbey.

Rosie a huit ans, elle est fille de métayer ; quand elle sera grande, elle servira la famille Ennis, comme sa mère et sa sœur avant elle. Victoria a sept ans, elle est la fille de lord et lady Ennis ; quand elle sera grande, elle quittera le domaine d’Ennismore pour faire un beau mariage.
En attendant, Victoria se sent seule et rêve de partager ses secrets avec la fille du métayer qu’elle a rencontrée dans le parc de la propriété. Et pourquoi pas ? C’est décidé, dès septembre, la petite paysanne partagera les leçons de la demoiselle du château.
Mais, dans une société écrasée sous le poids des conventions et des hiérarchies, est-il bien raisonnable de semer des aspirations égalitaires dans le cœur des jeunes filles ? Car un vent de révolte souffle sur l’Irlande et cette amitié qui éclôt pourrait bien bouleverser leur vie ainsi que celle de leur entourage… Rosie et Victoria trouveront-elles la force de lutter contre la marche de l’Histoire qui menace de les déchirer ?

 

Mon avis:

Les filles d’Ennismore est un roman qui se passe en Irlande au cours de la Première Guerre Mondiale. On fait la connaissance de Rosie, fille de métayer, qui pour ne pas laisser la fille du lord être scolarisée seule, va pouvoir bénéficier de la même éducation que cette dernière. Entre Victoria et Rosie, une très forte amitié va naître, mais la différence des classes est toujours là. Rosie le comprendra en grandissant.

J’ai vraiment apprécié refaire un tour en Irlande grâce à cet ouvrage. On découvre la montée du nationalisme au début du XXe siècle, et des thèmes importants sont développés comme la lutte des classes et le féminisme. Une fois l’âge adulte obtenue, la destinée des deux jeunes filles est bien différente: soirées mondaines et recherche d’un bon parti pour l’une; le retour à la réalité pour l’autre. Même si Rosie a autant d’éducation que Victoria, elles ne sont pas du même milieu, leur amitié va ainsi être mis à mal. Au fil des pages, on suit l’histoire de nos deux héroïnes, et c’est avec un grand plaisir qu’on tourne les pages. Un très bon roman historique à découvrir, au cœur d’un pays en mutation.

4,5 étoiles

2 réflexions au sujet de “Les filles d’Ennismore de Patricia Falvey”

    1. Oui j’ai vu qu’il existait une première édition chez eux. Les éditions Belfond viennent de le publier. Tu avais apprécié ta lecture ?

      J'aime

Répondre à zeliejumel Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s