RDV du Blog, Top Ten Tuesday

Top Ten Tuesday: Les 10 documentaires / biographies / faits vécus que vous aimeriez lire

Top Ten Tuesday

Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e édition sur le blog Frogzine.

 

Voici mon top 10 : Les 10 documentaires / biographies / faits vécus que vous aimeriez lire

 

couv8378249Jane Austen, passions discrètes de Claire Tomalin

A l’enfant, pour qui les livres étaient un refuge. A la petite fille que son imagination entraînait dans des directions surprenantes à mesure qu’elle se découvrait le pouvoir de raconter des histoires. A la jeune fille énergique qui aimait danser et plaisanter ; qui rêvait d’un mari et s’exerçait à écrire des romans de toute la force de son intelligence. A la jeune personne de vingt-cinq ans qui jugea qu’elle n’aimait pas les gens et qu’elle ne pouvait plus écrire ; qui fut tentée de faire un mariage rassurant et sans amour et en repoussa la tentation. A la femme qui donnait son amitié aux gouvernantes et aux domestiques. A l’auteur publié, rayonnant de sa réussite et de la maîtrise de son art. A la mourante qui a affronté la mort avec courage et continua à écrire jusqu’à ses derniers instants. La Jane Austen que je préfère est celle qui se rit des opinions du monde. C’est une chance qu’elle ait une telle faculté de rire.

 

couv27043360Les Brontë de Jean-Pierre Ohl

«Une si dévorante soif de voir, de connaître, d’apprendre.»
Les sœurs Brontë… Ce pluriel, depuis un siècle et demi, fascine. Quand Emily écrit Les Hauts de Hurlevent, Anne publie La Recluse de Wildfell Hall, et Charlotte Jane Eyre. La première meurt à trente ans, en 1848 ; la deuxième à vingt-neuf, un an plus tard ; la troisième à trente-neuf, en 1855. Sans oublier Branwell, le frère écrivain maudit, qui disparaît lui aussi prématurément, miné par l’alcool et la tuberculose. Tous quatre étaient orphelins de mère. Quelle probabilité y avait-il pour que tous ces talents si originaux poussent ainsi à l’ombre du presbytère de Haworth? Faute de pouvoir éclaircir totalement ce mystère, Jean-Pierre Ohl tente d’en dessiner les contours, et de comprendre ce qui, aujourd’hui encore, rend si proches de nous les enfants du pasteur Patrick Brontë.

 

couv41016784Les tribulations d’une cuisinière anglaise de Margaret Powell

Dans l’Angleterre du début des années 1920, la jeune Margaret rêve d’être institutrice, mais elle est issue d’un milieu modeste et doit « entrer en condition ». De fille de cuisine, elle devient rapidement cuisinière, un titre envié parmi les gens de maison. Confinée au sous-sol de l’aube à la nuit, elle n’en est pas moins au service de ceux qu’on appelle « Eux », des patrons qui ne supporteraient pas de se voir remettre une lettre par un domestique autrement que sur un plateau d’argent. Elle saura leur tenir tête et rendra souvent son tablier pour améliorer ses conditions de travail, jusqu’à ce qu’elle trouve enfin, sinon le prince charmant, du moins le mari qui l’emmènera loin des cuisines des maîtres. Grâce à son franc-parler aux antipodes des récits de domestiques anglais trop parfaits, ce témoignage paru en 1968 a valu la célébrité à Margaret Powell (1907-1984). Quarante plus tard, il a inspiré le scénariste de Downton Abbey.

 

Madame Einstein de Marie BenedictMadame Einstein de Marie Benedict

Zurich, 1886. Mileva Mari quitte sa Serbie natale et décide de braver la misogynie de l’époque pour vivre sa passion de la science. À l’Institut polytechnique, cette étrangère affublée d’une jambe boiteuse, seule femme de sa promotion, est méprisée par tous ses camarades. Tous, sauf un étudiant juif farfelu, aux cheveux ébouriffés, stigmatisé par sa religion. C’est Albert Einstein. Les deux parias tombent aussitôt amoureux. Et élaborent ensemble leur pensée scientifique. Mais y a-t-il de la place pour deux génies dans un même couple ? De drames domestiques en humiliations conjugales, Mileva apprend la dure réalité du mariage, passé les premières ferveurs de l’amour.

 

couv31325482Simone Veil : L’immortelle de Hervé Duphot et Pascal Bresson

Simone Veil, née Jacob, rescapée de la Shoah, a fait de la lutte pour les droits des femmes son combat. Une lutte contre le sexisme, la misogynie et pour la dignité qu’elle porta au sein de l’Assemblée nationale alors qu’elle était Ministre de la Santé. Une bataille qu’elle ne cessa jamais de mener. Disparue le 30 juin 2017, elle entre au Panthéon le 1er juillet 2018.

 

couv49703336« Ah ! Vivre indigné, vivre enragé !… » : Quarante ans de polémiques de Emile Zola

« Je suis un libre écrivain qui n’a eu qu’une passion dans sa vie, celle de la vérité, qui s’est battu pour elle sur tous les champs de bataille. (…) j’ai servi mon pays par la plume, de tout mon courage, de toute ma force de travail et de bonne foi. » Homme passionné, indigné par l’injustice et le mensonge, engagé dans des combats décisifs, Zola a écrit des centaines d’articles où se déploient une verve polémique, une éloquence de tribun, les valeurs les plus hautes. Ils méritent d’être connus.

 

couv46947664« Cette brume de la mer me caressait comme un bonheur » : Chroniques méditerranéennes de Guy de Maupassant

Entre 1880 et 1887, Maupassant voyage sur les rivages de la Méditerranée – Côte d’Azur, Corse, Italie, Afrique du Nord… – et adresse aux gazettes parisiennes le récit de ses pérégrinations. Ces chroniques, ici choisies et commentées par Henri Mitterand, composent un journal de bord passionnant, où Maupassant décrit avec la précision du journaliste et raconte avec le talent de l’écrivain. Depuis plus d’un siècle, tant de choses ont changé, et pourtant… La force d’évocation de Maupassant est telle qu’il nous fait respirer le parfum des roses, naviguer dans la brise du soir, chevaucher dans le désert, dormir à la belle étoile… Lire ses chroniques, c’est découvrir en sa compagnie des terres étrangères, écrasées de soleil, qui conservent tout leur mystère et leur beauté. la lettre et la plume, une collection qui marie littérature et histoire au travers d’ écrits intimes (mémoires, correspondances, journaux, chroniques…) d’une grande qualité littéraire.

 

Et vous, quels sont les vôtres ?
En connaissez-vous, ou en avez-vous lu certains?

9 réflexions au sujet de “Top Ten Tuesday: Les 10 documentaires / biographies / faits vécus que vous aimeriez lire”

  1. Je ne connais pas tout de ta liste et je n’en ai lu aucun pour le moment (Austen, Brontë, Veil… me font très envie). Pourtant, je lis des (auto)biographies, témoignages, etc. L’une de mes préférées est celle de Gloria Steinem : « Ma vie sur la route », très inspirante ☺

    Aimé par 1 personne

    1. C’est aussi un genre que je lis très peu, et j’en possède aussi pas beaucoup. Mais dès fois, j’aime bien avoir des informations sur une personne en particulier. Et comme tu le cites, celui de Simone Veil me tente beaucoup. Je n’ai encore rien lu la concernant.
      Le seul que j’ai dans cette liste, c’est celui qui a inspiré Downton Abbey ! J’en ai eu de bons échos.

      Aimé par 1 personne

Répondre à Les paravers de Millina Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s