Séries

Le jeu de la Dame

lejeudeladame-banniere

Acteurs : Anya Taylor-Joy, William Horberg, Harry Melling
Réalisateur : Scott Frank, Allan Scott
Audio : Français
Durée : 420 minutes
Genre: Drame

 

L’histoire:

En pleine Guerre froide, le parcours de huit à vingt-deux ans d’une jeune orpheline prodige des échecs, Beth Harmon. Tout en luttant contre une addiction, elle va tout mettre en place pour devenir la plus grande joueuse d’échecs du monde.

 

Mon avis:

Mini-série en 7 épisodes, adaptée du roman de Walter Tevis, j’avoue que c’est surtout l’actrice Anya Taylor-Joy qui m’a donné envie de la découvrir. Et autant dire que l’on est servi par son interprétation de Beth, une jeune orpheline qui se réfugie dans les échecs après avoir subi bien des malheurs. 

Au cœur des années 60, on suit donc le parcours de cette jeune orpheline qui se retrouve dans un orphelinat, et y découvrira les échecs. Surdouée, ce jeu est comme une échappatoire pour Beth qui se perd dans l’alcoolisme et les antidépresseurs. Dans un monde ultra-compétitif, masculin et sectaire, elle sait imposer sa place avec force et courage. L’actrice est bluffante, mais il faut aussi citer les autres comédiens qui l’accompagnent et qui sont tous aussi convaincants.

L’univers créé, les costumes et les décors, ainsi que les animations sont de grandes qualités. Je suis bien contente, après en avoir tellement entendu parlé dans la presse et sur les réseaux, de m’être lancée. A vrai dire, je ne pensais pas aimer à ce point ! 

2 réflexions au sujet de “Le jeu de la Dame”

Répondre à Zélie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s