Séries

A Discovery Of Witches

41tz1pohi0l._sx324_bo1204203200_

Studio : Koba Films
Acteurs : Matthew Goode, Teresa Palmer, Edward Bluemel, Louise Brealey
Réalisateurs : Alice Troughton
Audio : Anglais, Français
Durée : 336 minutes
Sortie : 12 juin 2019
Genre: Fantastique, Adaptation de roman
Lien Amazon

 

L’histoire:

D’APRÈS LA SAGA FANTASTIQUE DE DÉBORAH HARKNESS

La brillante historienne Diana Bishop est une sorcière en déni de ses origines. Lorsqu’elle trouve par mégarde un ancien manuscrit dans la bibliothèque d’Oxford, elle comprend qu’un danger pèse, tant sur les vampires que sur ses semblables. Sur son chemin, elle croise Matthew Clairmont, un énigmatique vampire.
Ces deux derniers vont  former une alliance invraisemblable afin de découvrir leurs origines à travers  ce livre magique et s’assurer qu’il ne tombe pas entre de mauvaises mains. Mais la naissance de leurs sentiments amoureux risque de bouleverser les tabous ancestraux et de secouer la paix fragile qui règne entre ces créatures surnaturelles.

0671790

 

Mon avis:

Adaptée de la trilogie de Deborah Harkness, Le livre perdu des sortilèges, A Discovery of Witches est une série fantastique qui nous fait découvrir un monde où vivent humains, vampires, sorciers et démons.

Dès les premières minutes, j’ai tout de suite été captivée par cette série. Le couple principal dégage beaucoup de charisme, et est très convaincant. D’ailleurs un très bon casting compose cette série. Matthew Goode (The Crown) et Teresa Palmer (Tu ne tueras point) incarnent les personnages principaux, aux côtés d’Alex Kingston (Doctor Who) et Owen Teale (Game of Thrones).

Le scénario est très bien monté, et on retrouve la magie des livres. J’ai d’ailleurs bien envie de les relire. Pour les fans de la trilogie, je ne serais pas vous dire si la série est fidèle à 100% à la trilogie, ça fait trop longtemps que je les ai lus, mais en tout cas je me suis souvenue de certain points au fil des épisodes. Pour ceux qui vont découvrir l’histoire, même si elle peut faire penser un peu à Twilight, je vous rassure, pour ceux qui en ont besoin, nous en sommes loin. L’histoire a une identité bien à elle. Ce que j’ai aussi aimé dans la série, c’est que ce n’est pas surfait en effets spéciaux. C’est simple, et ça fait du bien. J’ai apprécié aussi ce rapport avec l’Histoire, et ces superbes lieux qu’on découvre: la ville d’Oxford, un très beau château français et bien sûr Venise.

Et c’est avec grande impatience que j’ai hâte de découvrir la suite en image? Vu qu’en effet la série a été renouvelée pour une saison 2 et 3, au vu de son succès.

4,5 étoiles - série

Discutons ensemble, RDV du Blog

Too Good To Go, l’application anti-gaspillage et pour manger pas cher

téléchargement

 

Voilà bientôt 2 ans que j’utilise l’application Too Good To Go («trop bon pour être jeté»). Elle permet de mettre en relation des commerçants de bouche de tout genre (restaurants, boulangeries, hôtels, supermarchés…) et des consommateurs, pour contrer le gaspillage alimentaire. Ils mettent ainsi en vente à petits prix les invendus du jour, qui auront été jetés.

L’application nous géolocalise, et nous propose une liste des commerçants partenaires. On obtient ainsi une liste, où est mentionné le nom de l’entreprise, les horaires de retrait, le nombre de kilomètres, et le prix. Une fois sélectionnée, on nous détaille le contenu du panier, et on nous offre la possibilité de le réserver. Il est aussi mentionné, si on doit venir avec un sac et des boites hermétiques. Le paiement s’effectue en ligne.

sitewebapplil27image-a-ecc81tecc81-importecc81e-depuis-ios-28429l27image-a-ecc81tecc81-importecc81e-depuis-ios-copie

Voici une vidéo qui vous explique en images le fonctionnement.

 

Via cette application, j’ai déjà acheté auprès d’une boulangerie, qui m’a proposé un sacré panier: une tarte, un pain coupé, des viennoiseries et un sandwich. J’ai testé aussi et assez souvent auprès d’une brasserie, qui met en vente à petit prix des bières dont la date vient d’expirer. C’est le moyen de faire de nombreuses découvertes. J’ai aussi eu l’occasion de le faire auprès d’un restaurant. C’est aussi un bon moyen de découvrir les spécialités des restaurants qui vous entourent.

Depuis que je l’ai, j’adore l’utiliser, et je le fais assez régulièrement. Je souhaite aussi vous mentionner que c’est un panier surprise. Vous ne connaissez pas à l’avance les invendus, et ce que vous allez pouvoir récupérer. Mais je vous conseille tout de même vivement de la tester, si ce n’est pas encore le cas. Peut-être pour commencer dans des enseignes que vous connaissez, vous pourrez partir à l’aventure ensuite !

Pour information, elle existe dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark…), ce qui permet de se restaurer en voyage à petit prix.

 

52353328_2057477400973128_1521715825029939200_n

Séries

Alta Mar

4331632

Acteurs : Ivana Baquero, Alejandra Onieva, Jon Kortajarena, José Sacristán, Eloy Azorín, Felix Gomez et Tamar Novas
Réalisateur : Gema R. Neira, Ramón Campos
Audio : Français, Espagnol
Durée : 400 minutes
Genre: Drame, Romance, Historique

 

L’histoire:

Sur un paquebot de luxe reliant l’Espagne au Brésil dans les années 1940, deux sœurs découvrent de troublants secrets de famille après une série de morts mystérieuses.

0850906

 

Mon avis:

Actuellement disponible sur Netflix, cette série espagnole est très prometteuse. Une saison 2 est d’ailleurs commandée, et j’ai déjà hâte de découvrir la suite.

Composée de 8 épisodes, on suit l’aventure de deux jeunes femmes, Carolina et Eva, qui embarquent pour une traversée transatlantique direction l’Amérique du Sud. Les deux sœurs sont très différentes niveau caractère, mais inséparables. Accompagnées de leur oncle, leur père et mère n’étant plus de ce monde, Carolina s’apprête à célébrer son mariage sur le navire. Mais dès la première journée, un meurtre est commis. Une femme aurait été jetée par dessus bord, et il s’agit de celle que les sœurs ont recueillit et offert leur aide. Un meurtrier est sur le bateau, l’enquête peut commencer.

Comme à leur habitude, les espagnols nous font de très bonnes séries. Dès les premières minutes nous sommes happées par l’histoire, et on ne décroche plus. J’ai bien aimé la mise en scène de la bande d’annonce, qui nous fait penser au jeu Cluedo ! Et quel plaisir de retrouver Eloy Azorin, de Grand Hôtel, dans un rôle bien différent. Bien que son personnage aime bien jouer lui aussi. Les actrices principales sont très convaincantes dans leurs jeux, elles mènent la bar. Un coup de cœur pour le personnage d’Eva, qui est une femme très indépendante et têtue. Je l’ai aimé dans son rôle d’enquêtrice auprès de Nicolas. Concernant l’histoire, elle est très bien mené, et nous tient en haleine. Même si on a quelques doutes, je ne m’attendais pas du tout au dénouement de cette fin de saison. J’ai d’autant plus hâte de savoir la suite. Il va déjà falloir attendre la fin du tournage. Donc un moment, sniff. J’apprécie ce mélange entre Titanic, Les crimes de l’orient express et Agathe Christie, avec au programme: secrets de famille, lutte des classes, meurtres, enquêtes et amour. Une très bonne série que je vous invite à découvrir, si ce n’est pas déjà fait !

5 étoiles

 

Contemporain, Livres

La librairie des rêves suspendus de Emily Blaine

couv63294302

Éditeur : Harlequin
Pages : 324 pages
Parution : 5 Juin 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de bad boy que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier… Une rencontre émouvante entre deux êtres que tout oppose mais unis par un même désir : celui de vivre leurs rêves.

 

Mon avis:

Ce roman nous fait rencontrer, Sarah, une jeune libraire qui a actuellement dû mal à s’en sortir. Sa librairie, qui lui a été transmise par sa grand-mère, est sur le point de fermer à cause de difficulté financière. Jusqu’au jour où elle reçoit une proposition des plus surprenante. Contre une belle somme d’argent, elle accepte donc d’héberger Maxime Maréchal, un jeune acteur prometteur, mais qui a quelques soucis avec la justice. Parfait bad boy, sa dernière bagarre lui vaut de porter un bracelet électronique pendant 2 mois. Il doit aussi effectuer des travaux d’intérêt général. Présenté par un ami, Sarah voit en cette opportunité le moins de redonner un coup de jeune à sa librairie. Mais la cohabitation s’annonce difficile.

Quelque peu cliché, cette romance nous fait passer un bon moment de détente. C’est avant tout le titre du livre qui m’a rendu curieuse de découvrir l’histoire, et le nom de l’auteur. L’écriture est très fluide et agréable. Un roman qui se lit vite sans réel surprise.

Merci aux éditions Harlequin et à NetGalley pour ce partenariat.

3 étoiles

Contemporain, Livres

Les fleurs sauvages de Holly Ringland

couv27788880

Éditeur : Mazarine
Pages : 432 pages
Parution : 2 Mai 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Drame, Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Lorsqu’une tragédie change à jamais sa vie, la jeune Alice Hart, âgée de neuf ans, part vivre chez sa grand-mère qu’elle ne connaît pas. Quittant le bord de l’océan où elle a grandi, elle trouve refuge dans la ferme horticole de June, où celle-ci cultive des fleurs sauvages d’Australie.

Au fil du temps, Alice oublie les démons du passé et apprend à perpétuer la tradition familiale en utilisant le langage des fleurs pour remplacer les mots lorsqu’ils se font trop douloureux.

Mais l’histoire des Hart est hantée par de nombreux secrets que June cache à sa petite fille. Une sorte de fatalité semble accabler les femmes de leur famille, aussi June préfère-t-elle tenir Alice à l’abri de la vérité, quitte à la tenir à distance de l’amour.

Une fois adulte, révoltée par ce silence et trahie par celles qui lui sont le plus chères, Alice se rend compte qu’il y a des histoires que les fleurs seules ne peuvent raconter. Si elle veut être libre, elle doit partir et inventer l’histoire la plus importante de toutes : la sienne…

 

Mon avis:

Avec ce roman, nous faisons la connaissance d’Alice, 9 ans, qui est recueillie par sa grand-mère, June, qu’elle ne connaît pas encore. Ses parents viennent de décéder lors d’un accident. Thornfield est un superbe domaine rempli de fleurs, qui appartient depuis longtemps à la famille. Depuis la tragédie, Alice a perdu la parole. Même si un lien avec sa grand mère commence à se tisser, on sent très vite qu’elle cache de nombreux secrets.

Nous voilà embarqué dans une saga familiale au cœur de l’Australie. Les paysages somptueux nous font voyager, et nous tiennent en haleine. Au fil des pages, c’est presque un chemin olfactif qui nous attend, avec toutes ces sublimes fleurs qui ornent aussi chaque chapitre. Alice grandit, on suit son parcours, ses choix et ses découvertes. On apprend au fur et à mesure, l’histoire lourde de cette famille et leurs secrets. Les femmes y tiennent le rôle principal, et leur vie n’a pas été facile. C’est une belle leçon de vie qui nous est offerte aussi. Il faut savoir tourner la page correctement, pour commencer un nouveau chapitre.

Merci aux Éditions Mazarine/Fayard et à NetGalley pour cette découverte.

3,5 étoiles

Livres, Young adult

L’Arrache-mots de Judith Bouilloc

couv39760341

Éditeur : Hachette
Pages : 280 pages
Parution : 22 Mai 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie.

Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !

Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher et à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

 

Mon avis:

Avec ce roman, nous faisons la connaissance d’Illiade, une jeune bibliothécaire. Cette jeune fille possède un don particulier, elle est une arrache-mots. Elle a ainsi le pouvoir de donner vie aux histoires qu’elle lit. Les mots se retrouvent par magie, décrochés de leur support, et dansent et s’animent autour d’elle.
Mais c’est avec une certaine angoisse qu’elle doit quitter sa bibliothèque, et sa ville pour rejoindre la capitale. En effet, là-bas, l’attend son mystérieux fiancé qu’il l’a demandé en mariage il y a peu. Elle doit devenir aussi la conteuse de la reine. C’est donc avec une soif d’aventure et de curiosité, qu’elle se laisse finalement embarquer.

En voyant la superbe couverture, et en lisant son résumé, j’ai tout de suite était charmée par l’histoire. Et je n’ai pas été déçu, autant dire que j’ai dévoré ce livre. L’univers imaginaire d’Esmérie est déjà très bien construit, en reprenant des codes du XIXème, mais en leur rajoutant une note de féerie. Notre héroïne est très attachante, tout comme sa grand-mère qui m’a bien fait rigoler. De nombreuses références littéraires sont présentes dans le livre, qui peuvent être au départ un peu déroutante, mais ça finit par devenir un plaisir d’en redécouvrir certaines. D’autant plus qu’elles sont bien intégrées. Et que dire de l’écriture de Judith Bouilloc, honnêtement j’en ai été charmée. Toute de fluidité et de poésie, elle doit être aussi une arrache-mot !

Je dirais pour conclure, que ce roman est une belle mise en valeur à la littérature et à la lecture.

Merci aux Éditions Hachette et à NetGalley pour cette découverte.

4,5 étoiles

Discutons ensemble, RDV du Blog

Magazine « Le Point POP »

le_point-pop

 

Le magazine Le Point Pop est un hors série dédié à la pop culture. Il s’intéresse notamment au cinéma, aux séries, à la musique, aux jeux vidéo, aux livres et bande dessinée. Le premier numéro était consacré à Disney. Ensuite il y a eu Harry Potter et Le seigneur des anneaux. Un numéro spécial a été consacré à la Science Fiction. Et le dernier sortie est sur la célèbre série Game of Thrones, dont la dernière saison se finit bientôt.

J’ai en ma possession le tout premier sortie sur l’univers de Disney, bien sur celui sur Harry Potter, et enfin celui sur la Science Fiction. Comme ils sont particulièrement très agencés, j’ai eu envie de vous les faire découvrir, si ce n’est pas déjà fait.

4.jpg

Grâce à celui consacré à Disney, on en découvre un peu plus sur ses origines, et la grande famille à la tête du studio: avec bien sur Walt Disney, Jeffrey Katzenberg, et aujourd’hui John Lasseter. On revient aussi sur les adaptations des dessins animés en films, dont on découvrira bientôt Aladdin et Mulan l’an prochain. On aborde les grandes pépites et leurs secrets cachés comme: Blanche Neige, Cendrillon, Peter Pan… Et sans oublier, le célèbre Mickey et sa bande, et les musiques éternelles qui ont bercées notre enfance.

Ce que j’aime particulièrement, en plus des informations fournies très intéressantes et recherchées, c’est qu’à la fin on a toujours le droit à un récapitulatif de livres, si on souhaite en savoir plus. Je trouve ça super intéressant, et ça éveille encore plus notre curiosité.

Celui sur Harry Potter est tout aussi intéressant. Même si je me renseigne depuis des années sur le sujet, j’ai tout de même appris des choses sur le célèbre sorcier, notamment l’inspiration qui a mené à la construction de chaque personnage.

Livres, Manga

L’atelier des sorciers, tome 3 de Kamome Shirahama

couv71503511

Éditeur : Pika
Pages : 192 pages
Parution : 3 Octobre 2018
Tome : 03/??
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Pour sauver un jeune garçon, Coco a utilisé un sort pour transformer un rocher en sable. Mais catastrophe ! Son sort a eu bien plus de portée qu’elle ne le pensait, et tout le lit de la rivière s’est effondré en conséquence. Coco est accusée par la milice magique d’avoir eu recours à un sort interdit et condamnée à voir sa mémoire effacée. Elle est sur le point d’être bannie à jamais du monde des sorciers…

 

Mon avis:

Nous avions laissé Agathe et Coco dans une fâcheuse situation dans le dernier tome, et c’est avec grand plaisir, que ce nouveau tome reprend la suite directement. Après l’utilisation d’un sort qui a mal tourné, les filles ont des problèmes, et on ne veut pas les écouter, vu que ce sont des enfants, et qu’on ne leur fait pas confiance. Mais maître Kieffrey est bien sûr là pour les aider.

C’est donc un tome avec plus d’action qui nous attend, mais aussi des révélations. On en découvre plus sur la Milice magique, la fameuse Confrérie du capuchon, et un autre personnage prend une place plus importante dans l’intrigue: Tarta. C’est d’ailleurs comme Coco, quelqu’un avec qui on lie des liens très facilement. Son secret ne peut que nous toucher, et j’ai hâte de faire plus connaissance avec lui. Agathe mûrie un peu plus dans ce tome, elle est moins fière, et s’occupe plus des autres. On va peut-être finir par l’apprécier elle aussi. Les dessins sont toujours aussi splendides, et nous emportent facilement dans ce monde magique. J’adore qu’à la fin des livres, on a comme un petit glossaire sur la magie et sur les créatures précédemment rencontrées. ça apporte vraiment un plus à notre immersion magique. A la fin de l’histoire, on sent la tension s’installer, et des zones d’ombres à éclaircir. La suite dans le prochain tome !

4 étoiles