Aliénor d’Aquitaine de Mathieu Ferret, Bruno Wennagel et Patricia Crété

couv62737788

Éditeur : Quelle Histoire
Collection: Personnages

Pages : 40 pages
Parution : 1 Juillet 2015
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Jeunesse, Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

De son enfance à Poitiers à ses deux mariages avec le roi de France puis avec le roi d’Angleterre, cet ouvrage propose une initiation accessible à l’incroyable destin de cette grande reine

 

Mon avis:

Je vous fais cette chronique surtout pour vous présenter la collection des éditions Quelle Histoire. Je trouve le concept très intéressant et ludique. Leur album présente de grandes personnalités qui ont marqué l’Histoire, et ici c’est Aliénor d’Aquitaine, d’abord reine de France, puis d’Angleterre. Sa vie est retracée sous forme de tableaux illustrés et chronologiques. Les textes sont brefs, et je pense adapté pour la cible. Je vais devoir attendre que mon neveu grandisse encore un peu pour lire ces ouvrages avec lui. Il n’est qu’en CP ! Les illustrations sont superbes aussi. On peut dire que c’est une belle surprise et un coup de cœur. En plus de l’histoire, il y a à la fin du livre une frise chronologique, une carte pour situer les lieux abordés, des portraits des personnes cités, et des petits jeux.

Je vous invite à aller faire un tour sur le site de l’éditeur Quelle Histoire pour découvrir tous les ouvrages, mais aussi son magazine et les jeux. En tout cas j’ai hâte de découvrir d’autres œuvres.

The Halcyon

mv5by2zkn2u5mjmtymi1ny00ndfiltllodctzjm1ngqzmzm3ntc1xkeyxkfqcgdeqxvyndgymte0odk-_v1_

Acteurs : Steven Mackintosh, Olivia Williams, Sope Dirisu, Liz White, Hermione Corfield
Réalisateurs : Charlotte Jones
Audio : Anglais, Français
Durée : 369 minutes
Genre: Drame, Romance, Historique, Period drama

 

L’histoire:

The Halcyon raconte l’histoire d’un hôtel cinq étoiles glamour, au centre de la société londonienne et d’un monde en guerre, en 1940. Intrigues, drame et romance sont également au rendez-vous.

 

halcyon-ovation-canceled-renewed-halcyon-itv

 

Mon avis:

Tous les jeudis, France 3 diffuse la nouvelle série d’ITV : The Halcyon : un palace dans la tourmente. L’histoire nous plonge dans les années 1940, dans un hôtel cinq étoiles, le Halcyon, situé au cœur de Londres. Après le décès du propriétaire, l’hôtel se retrouve aux mains de sa veuve Lady Hamilton et de ses deux fils Freddy et Toby. Dans l’ombre, Richard Garland, le régisseur discret et dévoué, et sa fille Emma, tentent de gérer l’établissement malgré les difficultés.

Comme toujours, les anglais sont doués pour nous livrer de belles reconstitutions historiques. Beaucoup d’intrigues se succèdent, les personnages sont attachants, mais certains manquent un peu de charismes (ce qui a peut-être causé sa chute). Dans ce monde en guerre, la série souligne les bouleversements des traditions et des classes sociales, dont notamment avec 3 romances qui les illustrent. Concernant les acteurs, je tiens tout de même à dire qu’Olivia Williams est impressionnante dans son rôle de Lady Hamilton. Elle a su me convaincre, mais pas forcément les autres. Enfin comme je le disais plus haut, cette série n’a pas été renouvelée pour une saison 2, il n’y a donc pas de fin à cette histoire, et c’est bien dommage.

3 étoiles

The Greatest Showman

3862832

Studio : Twentieth Century Fox France
Acteurs : Hugh Jackman, Zac Efron, Michelle Williams, Rebecca Ferguson, Zendaya
Réalisateurs : Michael Gracey
Audio : Anglais, Français
Durée : 104 minutes
Sortie : 30 mai 2018
Genre: Musical
Lien Amazon

 

Synopsis:

The Greatest Showman célèbre la naissance du show-business et l’émerveillement que l’on éprouve lorsque les rêves deviennent réalité. Inspirée par l’ambition et l’imagination de P.T Barnum, voici l’histoire d’un visionnaire parti de rien qui a créé un spectacle devenu un phénomène planétaire.

6db465147a1ef92ba0811a4d11304344

 

Mon avis:

Librement inspiré de la vie du célèbre P. T Barnum, « The Greatest Showman » est une comédie musicale intéressante à voir. Ce n’est pas mon genre de prédilection, mais la curiosité et les bons échos m’ont poussé à aller le voir. Il est vrai qu’après le succès de La la land, ce genre se développe.

Phineas T. B est un grand rêveur, à la recherche constante de la gloire et de la reconnaissance dont il a été privé. Le film commence très vite, et ne prend pas de temps. C’est exactement le caractère de Phineas. Des projets pleins en tête, il souhaite les réaliser au plus vite, et montrer à tous que c’est possible. Il épouse ainsi la femme dont il est amoureux depuis enfant. Il ouvre avec elle et leurs deux filles un musée de cire. Mais il n’a pas le succès escompté. Il décide d’aller plus loin, en montant un spectacle qui lui permettra de réaliser son rêve. Mais dans sa quête, tout n’est pas tout rose…

C’est surtout Hugh Jackman qui m’a impressionné dans ce film. Il est lumineux et on le voit investi dans son personnage. Il respire la joie de vivre, et nous la transmet. Sa scène d’introduction en impose. Concernant les autres acteurs, j’ai toujours autant de mal avec Zac Efron, sa romance ne m’a pas convaincue une nouvelle fois. Mais autant reconnaître qu’il a fait des progrès, surtout quand on le voit avec Hugh Jackman. Je pense notamment à la scène du bar, où ils sont en duo et où il s’en sort bien. Enfin, il ne faut pas oublier les très beaux tableaux riches en couleurs qui se succèdent, avec de splendides décors que nous offrent ce film.

3 étoiles

Scandaleux écossais, tome 2 : Le quadrille de Suzanne Enoch

couv5933910

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 375 pages
Parution : 23 Mars 2016
Tome : 02/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Sur ordre de son frère, le marquis de Glengask, Arran MacLawry a rejoint Londres où la saison bat son plein. Il va devoir supporter ces fichus Anglais qu’il déteste, car Ranulf envisage pour lui un mariage qui permettra à leur clan de renforcer leurs alliances. Mais, lors d’un bal masqué, Arran fait la connaissance d’une ravissante «renarde» dont l’impertinence le séduit d’emblée. Seule ombre au tableau : la belle n’est autre que Mary Campbell, du redoutable clan Campbell. Leurs ennemis héréditaires. Autant dire que leur idylle va mettre le feu aux poudres. Car, selon la légende, le jour où un MacLawry épousera une Campbell, la terre s’ouvrira pour engloutir les Highlands.

 

Mon avis:

Pour ce deuxième tome, on retrouve Arran, le frère de Ranulf, qui est venu aider ce dernier à Londres. Son personnage m’avait intrigué, et je suis donc contente d’en connaitre plus sur lui, et il ne m’a pas déçu.

Ranulf souhaite renforcer ses forces grâce à une alliance avec le clan Stewart. Etant fiancé, il décide que c’est à son frère d’honorer cette union pour son clan. Arran ne le voit pas du même œil que son frère. Dreidre Stewart est certes charmante, mais parfaitement ennuyeuse. Lors d’un mal masqué, alors qu’il souhaite échapper à une jeune fille qui souhaite elle aussi l’épouser, il fait une sublime rencontre. Il partage ainsi une valse avec cette jeune femme pleine de caractère, dont il ne peut deviner son visage derrière son masque de renarde. Mais il se trouve que celle-ci n’est autre qu’une des héritières du clan Campbell, redoutable ennemi de son clan. Il compte bien revoir cette jeune femme qui l’a tourné au ridicule, en ne lui disant pas qui elle était, alors que elle le savait. Au fil de plusieurs de leurs rencontres, Mary se rend bien compte que tout ce qu’on lui a dit et imposé de croire, est bien différent de la réalité. Pourquoi cette haine entre leurs deux clans… Elle aimerait bien le comprendre. Arran et Mary se trouvent ainsi dans la même situation, ils doivent accepter un mariage arrangé, que ni l’un ni l’autre ne veulent, pour renforcer les forces de leurs clans. Mais tout finit par se compliquer encore, et l’aventure débute.

J’ai tout de suite préféré Arran à Ranulf, dès ma première rencontre avec lui, et ce tome me le confirme. Il est un Highlander pur souche, et ne comprend pas les alliances que son frère conclu avec ces Anglais, qu’il déteste. Même s’il apprécie sa future belle-sœur qui est anglaise, tout comme sa mère, il est Écossais avant tout, et c’est en Écosse qu’il souhaite retourner au plus vite auprès de sa famille et de son clan. Sa rencontre avec Mary les révèlent tous les deux. C’est une romance qui va naître au fur et à mesure, et contrairement à celle entre Ranulf et Charlotte, j’y ai cru. Il est vrai qu’on pense forcément à Roméo et Juliette, ce couple mythique est d’ailleurs cité dans le livre. Ils appartiennent chacun à des clans opposés qui s’affrontent depuis des siècles. Ils savent que se voir est risqué, mais ça ne les arrête pas pour autant. Leur amour les amène à vivre une aventure qui les rapprochent. Mary qui a été élevé en Angleterre, se sent plus Écossaise que jamais, et a hâte de retourner dans les Highlands.

On se demande comment tout cela peut finir, et justement quand la fin arrive, elle se conclue trop vite à mon goût. J’espère pouvoir retrouver ce couple dans le prochain tome qui est consacré à la petite sœur, un personnage que j’apprécie aussi beaucoup. Je suis heureuse de pouvoir en découvrir plus sur elle, et je pense d’ailleurs que je vais bien rigoler avec elle.

4 étoiles

Un MOOC sur la littérature jeunesse et adolescente

15825893_1835819246690465_6400457176157923472_n

Aujourd’hui, c’est avec grand plaisir que je vous écris cet article. Je viens d’apprendre que le MOOC auquel j’ai participé l’an dernier ouvre à nouveau ces portes. Et bien sûr, je le conseille vivement à tous les curieux comme moi !

 

Déjà qu’est ce qu’un MOOC?

Un MOOC (Massive Open Online Course, en anglais) soit Formation en Ligne Ouverte à Tous (FLOT), ou Cours en Ligne Ouvert et Massif (CLOM), est un type ouvert de formation à distance capable d’accueillir un grand nombre de participants. L’appelation MOOC est passée dans le langage courant en France, et est désormais reconnue par les principaux dictionnaires.

Les participants aux cours, enseignants et élèves, sont dispersés géographiquement et communiquent uniquement par Internet. Des ressources éducatives libres sont souvent utilisées. Dans le monde anglophone, il peut arriver que plus de 100 000 personnes soient réunies pour un cours.

Merci Wikipédia !

Vous l’aurez compris, un MOOC est une formation ouverte à tous sur Internet, et pour tout niveau. Et dans notre cas, c’est gratuit !

 

Présentation du MOOC « Il était une fois la littérature jeunesse »

Ce MOOC est en partenariat avec l’Université de Liège et commence de 2 mars. Il durera 6 semaines, soit un cours par semaine. Bien sûr chacun peut avancer à son rythme, vu qu’il reste accessible pendant 2 mois.

Au programme : des analyses d’albums, une plongée dans l’univers des romans pour adolescents, quelques dires d’éditeurs et d’auteurs, une découverte des livres numériques et un coup d’œil vers les univers fictionnels hors du livre.

Voici une bande d’annonce qui vous explique ce MOOC, avec les 4 intervenants:

PS: Cette année, il n’y a qu’un seul parcours.

 

Mon avis:

J’ai adoré participer à MOOC l’an passé, et je vous le recommande vivement. Vous allez apprendre plein de choses sur cette littérature, et avoir une wishlist qui va gonfler ! Pleins de livres sont conseillés, de quoi faire de belles découvertes, et il y en a pour tous les goûts.

Les intervenants sont très intéressants, mais j’ai particulièrement adoré le premier, Monsieur Daniel Delbrassine. Je me souviens être comme hypnotisée par ces propos !

Ce qui est intéressant aussi avec ce MOOC, c’est l’espace de partage qui existe ensuite. Vous pouvez échanger avec les participants, à la suite de chaque cours. Même si ce cours est sur Internet, la discussion est quand même possible.

 

Comment s’inscrire?

Pour en savoir plus sur ce MOOC et s’inscrire, il suffit de cliquer sur ce lien Les cours commencent le 2 mars, mais vous avez jusqu’au 20 avril pour vous inscrire.

Il existe aussi une page Facebook qui lui est consacré. Cliquez ici pour la découvrir !

J’espère que mon article vous aura tenté. En tout cas, n’hésitez pas à me poser des questions. Ce MOOC est exactement le même que j’ai suivi l’an passé.

 

D’ailleurs peut-être l’avez-vous suivi? Qu’en avez-vous pensé ?

Léo, tome 1 : Mon secret est une chance de Gwenaële Barussaud

couv67683272

Éditeur : Rageot
Pages : 256 pages
Parution : 17 Janvier 2018
Tome : 01/??
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

1869. Le fabuleux destin de Léo Desilles, une jeune fille qui conquiert sa liberté, de Paris à Guernesey.

1869. Jeune ouvrière, Léo apprend par ses parents qu’elle est la fille de riches Parisiens ! Pour les approcher, elle devient bonne boulevard Saint-Germain. Va-t-elle renier sa famille de cœur pour entrer dans un monde luxueux  ? Un journaliste républicain, Émilien, la trouble et lui fait découvrir des pans insoupçonnés de sa nouvelle liberté…

 

Mon avis:

Je remercie NetGalley et les éditions Rageot pour cette nouvelle lecture !

Nous voilà plongé à la fin du XIXème siècle avec Léonore, dite Léo. C’est une jeune ouvrière qui travaille dans une usine de chocolat, avec sa famille en banlieue parisienne. L’entreprise est prospère, et se voit récompenser par l’empereur Napoléon III. Le gérant de l’entreprise et une délégation de 10 salariés, sont ainsi invités à se rendre à Paris pour rencontrer sa majesté. Alors que notre jeune héroïne apprend qu’elle est sélectionnée pour ce voyage, ses parents lui font une grande révélation. Elle n’est pas leur fille biologique. Elle serait née à Paris d’une famille d’aristocrates. Léo va profiter alors de cette visite pour en savoir plus sur sa famille, et sur elle-même.

Léo est une jeune fille simple, discrète et quelque peu naïve. Sa vie n’est que routine, et elle ne connait pas grand chose de son pays. Mais elle s’en contente, elle ne rêve pas de grande aventure comme sa sœur ou sa meilleure amie, et c’est pourtant ce qu’il l’attend. Quand elle apprend qu’elle doit se rendre à Paris, et que ses parents ne sont pas ses vrais parents, c’est comme un coup de massue qui tombe sur elle. Au fil des pages nous voyons Léonore grandir. Elle découvre des lieux qui sont nouveau pour elle, mais surtout s’intéresse aux problèmes de son pays, grâce à Emilien. Ce jeune garçon est un révolutionnaire qui travaille pour un journal. Il va lui apporter une grande aide dans son enquête, et sera un grand soutien pour elle. Elle se pose de nombreuses questions qu’elle cherche à élucider, comme elle nous sommes curieux.

Le livre nous tient en haleine jusqu’à la fin. L’écriture est fluide et très intéressante. Des faits historiques, ainsi que des personnages clés sont cités. La lecture est très agréable.

J’ai hâte de connaitre la suite des aventures de Léo, et de voir comment les événements historiques vont l’accompagner.

3,5 étoiles

Madame Pamplemousse et ses Fabuleux Délices de Rupert Kingfisher

couv21206313

Éditeur : Albin Michel
Collection: Milady Romance

Pages : 125 pages
Parution : 29 Février 2012
Tome : 01/03
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Comme chaque été, Madeleine est forcée de travailler dans l’immonde restaurant, Le Cochon hurleur, de son détestable oncle, monsieur Lard.
Mais un jour elle découvre par hasard l’épicerie la plus mystérieuse de Paris.
La boutique est tenue par madame Pamplemousse, et cette dame prépare les plus étranges, les plus délectables, les plus exceptionnels, les plus époustouflants délices au monde…

 

Mon avis:

Voici un conte qui vous fera retrouver votre âme d’enfant !

On fait la rencontre de Madeleine, une petite fille, qui chaque été, est envoyée par ses parents chez son oncle, Monsieur Lard. Celui-ci possède un restaurant à Paris, « Le Cochon hurleur », où des plats gras et pas très bons y sont servi. Son oncle est un tyran, il est mauvais avec ses employés et surtout avec Madeleine, dont il est jaloux de son talent de cuisinière. Lors d’une course express, Madeleine rencontre Madame Pamplemousse. Cette dame est mystérieuse et toute vêtue de noir, son curieux chat-pirate Camembert, la suit partout. Elle possède une boutique aux préparations des plus bizarres: des têtes de python à la réglisse, sauterelles à l’huile d’estragon… Madame Pamplemousse fournit à Madeleine, un de ces mets délicats, et c’est là que toute l’histoire de complot commence…

J’ai tout de suite accrochée au personnage de Madeleine. Elle est très touchante, et comme elle, nous sommes interloqués par toutes ces découvertes. Madame Pamplemousse reste très mystérieuse, et ne nous a pas dévoilé encore tous ses secrets. On la retrouve dans les deux autres tomes de cette trilogie. On en apprendra sûrement plus sur elle ensuite. Je suis vraiment intriguée par son personnage, mais aussi son chat. Camembert m’a bien fait rigolé.

L’écriture de ce livre est une pure merveille. Une fois commencée, on ne peut se détacher de ce sublime ouvrage. L’auteur sait magner les mots à la perfection, pour nous emmener dans ce monde fantastique et humoristique. Le tout est illustré de manière très harmonieuse et délicate. Comme tous les contes, une morale nous attend à la fin. Seul petit bémol, j’ai trouvé que celle-ci arrivée un peu trop vite.

4,5 étoiles

Le goût du sang (Blood and Chocolate)

4e0afb3d73fc4

Studio : M6 Vidéo
Acteurs : Agnes Bruckner, Hugh Dancy, Olivier Martinez, Katja Riemann, Bryan Dick
Réalisateurs : Katja von Garnier
Audio : Anglais, Français
Durée : 94 minutes
Sortie : 2 Avril 2013
Genre: Romance, Fantastique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Une jeune et jolie jeune femme, Viviane, tente de protéger son secret tout en vivant une vie normale… Mais tout se complique lorsque la jeune femme, à moitié loup-garou, tombe amoureuse d’un humain. Viviane doit alors choisir entre l’amour qu’elle porte à sa famille et à son petit ami et sa condition de loup-garou.

le-gout-du-sangnehjbihmqt62li_1_1

http://players.brightcove.net/730940094001/ryg23WpTGx_default/index.html?videoId=ref:Jn9e6S3X&autoplay=1

 

Mon avis:

Ce film est inspiré du roman d’Annette Curtis Klause, Sang et chocolat.  Il est sorti au cinéma en 2007, bien avant l’air de Twilight, dont le premier film date de 2009.

On fait la connaissance de Viviane, une jeune américaine qui a perdu sa famille lorsqu’elle était enfant. Elle est recueillie par sa tante en Roumanie, et habite avec ses semblables, les loups-garous, à Bucarest. Elle devra faire désormais partie de la meute. Depuis 5000 ans, les loups-garous vivent parmi nous, mais il en reste qu’une petite communauté. Ils ont été éliminés dans la plupart des pays.
Lors d’une sortie dans une église qui lui est chère, Viviane rencontre Aiden, un humain qui travaille sur un roman graphique autour des loups-garous. Il est venu à Bucarest pour connaitre les légendes sur le peuple de lycanthrope.  Très vite, ils seront liés l’un à l’autre, mais la famille de Viviane ne voit pas ça d’un bon œil.

Notre couple, Viviane et Aiden, sont comme Roméo et Juliette dans cette histoire, avec comme vous l’avez compris, une touche de fantastique. Viviane est attachante, ainsi que son partenaire. Il forme un joli couple, on croit de suite en leur histoire.

J’ai aussi bien aimé les effets spéciaux, pour la transformation en loup qui parait comme poétique. Comme je le disais plus haut, ce film est sorti bien avant Twilight, et il n’a pas eu les mêmes moyens de réalisations. Il s’en sort tout de même très bien.

Bien que l’atmosphère est assez sombre, la fin apporte une touche d’espoir, et une nouvelle note poétique. Notre vie n’appartient qu’à nous. On peut nous conseiller, mais pas nous imposer des choses.

Un film à découvrir pour passer un bon moment !

3,5 étoiles

Le clan Murray, tome 3 : La fiancée des highlands de Hannah Howell

couv22797158

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 408 pages
Parution : 25 Octobre 2013
Tome : 03/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Bien qu’elle ne soit pas encore mariée, Gillyanne Murray décide qu’il est temps pour elle de visiter les terres qui lui ont été données par des parents de son père. Lorsqu’elle y arrive, c’est pour trouver le donjon assiégé par trois lairds, chacun voulant sa main et sa propriété. Bien que résolue à tous les refuser, la menace d’une bataille imminente la force à choisir un prétendant : Sir Connor MacEnroy, un chevalier de peu de mots. Devenue sa femme, Gillyanne est étonnée de la distance qu’il s’efforce de mettre entre eux et son propre désir de découvrir la passion dans ses bras.

Alors qu’elle apporte un souffle nouveau dans une terre et un donjon ravagé par la traîtrise et les secrets, elle tente également de gagner une chose qu’elle craint de ne jamais pouvoir atteindre : le cœur gardé de son mari.

 

Mon avis:

Après avoir passé un bon moment avec les deux premiers tomes de cette trilogie, place à Gillyanne Murray dont on a déjà fait connaissance huit ans plus tôt. Elle a aujourd’hui 21 ans et se décide d’aller découvrir le domaine qui constitue sa dot. Une mauvaise surprise l’y attendent, vu que les trois lairds des environs veulent chacun ses terres, et comptent l’épouser pour l’acquérir. Gilly n’est pas prête à se laisser faire, et va le démonter à ses jeunes lairds. Des moments bien comiques vont ainsi se succéder. Elle finit par choisir Connor MacEnroy, le seul qui l’attire. Ce dernier est devenu chef de clan très tôt, à l’âge de 15 ans. Il s’est ainsi formé une carapace, qu’elle compte bien percer. Grâce à son don, elle sent aussi un mystère qui entoure son histoire.

J’ai tout de suite été heureuse de retrouver le personnage de Gilly. Elle est touchante, mais a aussi une langue bien pendue. On rigole bien avec ses répliques. Connor est quant à lui attendrissant, il n’a pas eu une vie facile et s’est beaucoup privé pour ses proches. Les personnages secondaires, comme Cagneux, le bras droit de Connor, ou encore sa sœur Fiona sont aussi attachants. La présence de Payton Murray m’a aussi fait sourire. J’adore son personnage, un coup de cœur.

Bref, un tome très agréable qui a su me convaincre et que j’ai dévoré.

4,5 étoiles

J’adore lire de Shealynn ROYAN

51w8v0ekqwl-_sx348_bo1204203200_

Éditeur : Autoédité
Collection: Les carnets du passionné

Pages : 330 pages
Parution : 2 octobre 2017
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Pratique

Lien Amazon

 

Carnet de suivi de lectures dédié aux passionné(e)s de livres. Il vous permet de référencer votre bibliothèque en créant une fiche pour chacun de vos livres et, ainsi, garder une trace de vos impressions après lecture en lui attribuant une note, un commentaire, etc. Vous pouvez également lister toutes vos envies littéraires, les sorties de titres, les livres conseillés, ceux empruntés ou encore prêtés. Une partie consacrée aux événements vous donne la possibilité de noter les salons du livre et séances de dédicaces de vos auteurs préférés pour ne rien oublier. Ces derniers ne sont d’ailleurs pas en reste grâce à des fiches qui leur sont consacrées et sur lesquelles vous pouvez inscrire leur bio, biblio, adresse internet et plus encore. Retrouvez également des pages pour vos citations et personnages favoris, et des défis lecture à relever. Un bilan en fin de carnet vous permet de faire un point sur votre année passionnément livresque. 600 entrées pour votre wishlist et 960 entrées pour votre PAL Disponible en plusieurs coloris

 

Mon avis:

Cette fois, ce n’est pas un roman que je vous présente, mais un livre pour vous aider dans le suivi de vos lectures. Vous avez surement entendu parler du phénomène des bullet journal, peut-être en tenez-vous un. Son but est le même, c’est un carnet de lecture, conçu rien que pour vous, et par une passionnée.

On me l’a offert en fin d’année, et autant dire que je suis sous le charme. Il est très bien conçu, et je compte l’utiliser pour mes lectures 2018. J’ai d’ailleurs déjà rentrée toute ma PAL dans ce super ouvrage.

Pour ceux qui n’ont pas le courage, comme moi, de faire un bullet journal, je vous conseille ce carnet. J’espère que son contenu, que je vais vous dévoiler ci-dessous sera vous convaincre. Son prix est aussi accessible, il est à 10€ sur Amazon et existe en plusieurs couleurs.

Ce carnet est composé:

  • Une première page de présentation qui nous est réservé
  • Un suivi mensuel de lecture, où l’on indique le nombre de livre lu dans le mois
  • Un calendrier, où l’on peut indiquer les futurs sorties de livre qui nous intéresse
  • Une page avec des idées de livre à offrir (31 entrées)
  • Une page avec les livres qui nous ont été conseillés (30 entrées)
  • Quatre pages avec les livres que l’on a empruntés (120 entrées)
  • Deux pages avec les livres que l’on nous a prêtés (60 entrées)
  • Deux pages pour entrer nos adresses littéraires, soit les blogs, les réseaux sociaux  et les forums que l’on suit (16 entrées)
  • Un calendrier où l’on peut indiquer les événements littéraires de l’année: salons, dédicaces… avec cinq pages où l’on peut noter les détails (20 entrées)
  • Vingts pages consacrées à notre wishlist (600 entrées)
  • Dix pages consacrées à nos auteurs favoris (10 entrées)
  • Deux pages pour nos citations favorites (62 entrées)
  • Quatre pages pour nos personnages favoris (16 entrées)
  • Deux-cent-trente pages pour notre Pile de livres A Lire (960 entrées)
  • Deux pages illustrées consacrées à un défi lecture, où l’on note notre objectif numérique de lecture pour l’année
  • Quatre pages consacrés à des mini défis littéraires avec des 8 thèmes: comme le tour du monde, chair de poule, grands classiques… Ce sont des challenges thématiques où des livres sont soit mentionnés, ou on doit trouver un roman qui correspond au thème.
  • Dix pages pour y laisser des notes
  • Une page de clôture où l’on fait notre bilan de l’année

 

Personnellement, je trouve carnet très bien construit et pensé. Je compte bien relever quelques minis défis au cours de l’année.

Et quoi de mieux que des photos pour achever de vous convaincre ! Elles sont issues de la page facebook de l’auteur. Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

22308609_1295692423886565_2743931064115352453_n22228330_1295692417219899_6765427070040265250_n22195616_1295692397219901_5408577995530176622_n22279889_1295692377219903_8497073666097662117_n22279658_1295692370553237_8090019999054982009_n22221603_1295692347219906_2428680176702509974_n22141049_1292657404190067_3567836138626809146_n