Livres, Romance, Romance historique

Les frères Kincaid, tome 3 : Le guerrier de Lily Blackwood

couv67735922

Éditeur : J’ai lu pour elle
Pages : 312 pages
Parution : 31 Octobre 2018
Tome : 03/03
Format: Poche
Genre: Romance, Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Face à la menace d’une incursion armée, Derryth MacClaren fuit la forteresse d’Inverhaven et tombe dans une embuscade. Elle devient le trophée de guerre du chef ennemi. Sauvée du déshonneur par sir Cull, dit le Sans Nom, Derryth se fait passer pour une vulgaire paysanne et accepte de partager sa tente. Succombant bientôt au charme de ce colosse blond qui sait l’éveiller aux joies de la volupté, elle se donne à lui corps et âme. Mais la marque mystérieuse qu’il porte gravée dans sa chair va changer leur destinée à jamais…

 

Mon avis:

Troisième tome et dernier de cette trilogie sur les frères Kincaid. L’intrigue reprend quelques mois plus tard, on retrouve Elspeth et Niall qui tente de convaincre Derryth de quitter le château. Le comte de Buchan est proche, et ils souhaitent voir leur demi-sœur en sécurité. En pleine nuit, ils décident de faire partir un convoi, où elle voyagera sous une fausse identité. Mais cette escapade ne va pas se passer comme prévu, ils sont pris dans une embuscade. Alors que des hommes tentent de la violer, un Highlander vient à son secours, et va tout faire pour la protéger. Cull est le chef de l’armée de Buchan, et un soldat de la couronne. Très vite il va voir que la petite souillon qu’il a récupérée, n’en est pas une, et qu’elle va lui créer quelques problèmes.

Le personnage de Cull, le sans nom, est très intéressant, et il ne connait rien de son passé. Autrefois esclave, c’est le comte Buchan qui l’a acheté pour en faire un guerrier. Il sert ainsi la couronne depuis un certain nombre d’année, et aujourd’hui il vient en aide à Buchan pour un raid contre le clan Kincaid, qui aurait désobéit à la couronne. Mais c’est avant tout à la couronne, dont va sa loyauté, même s’il n’oublie pas que le comte l’a aidé enfant. Derryth n’a rien à voir avec les précédentes héroïnes. Durant son enfance, elle a été choyée, et aujourd’hui se retrouver comme une simple paysanne, et difficile pour elle. Mais elle ne manque pas de ressources, et nous fera d’ailleurs bien rire. Tout comme Cull, elle est attirée par ce guerrier qu’il l’a sauvé. Mais sa loyauté va envers les Kincaid, et Cull veut les anéantir. Au fil des pages, on se demande quand et comment va arriver la fameuse révélation. C’est avec une certaine impatience qu’on les tourne. Et l’auteure joue bien avec notre patience. J’avais regretté dans le précédent tome le manque d’action. Dans celui-ci, elle est plus présente, même si j’ai trouvé la conclusion un peu trop rapide. Je tiens aussi à noter que j’ai eu un coup de cœur pour le personnage de Robert Stewart, le fils du comte Buchan, que l’on retrouve aussi dans le précédent tome. J’aimerais bien qu’il y ait un livre qu’il lui soit consacré. Peut-être un jour, qui sait !

4 étoiles

Livres, Romance, Romance historique

Les frères Kincaid, tome 2 : Le rebelle de Lily Blackwood

Couverture Les frères Kincaid, tome 2 : Le rebelle

Éditeur : J’ai lu pour elle
Pages : 375 pages
Parution : 1 Novembre 2017
Tome : 02/03
Format: Poche
Genre: Romance, Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Depuis l’enfance, Magnus se croit le bâtard de laird Alwyn qui lui fait mener une vie de réprouvé et l’a élevé dans la haine du clan Kincaid, leur ennemi juré. Or, laird Kincaid dévoile à Magnus qu’il est en réalité son frère cadet et qu’Alwyn a assassiné leur père pour s’approprier leurs terres. Dès lors, Magnus n’a qu’une idée en tête : se venger d’Alwyn. Et quel meilleur moyen pour l’atteindre dans sa fierté que de voler la fiancée de Hugh, le fils légitime ? Car dès que ses yeux se sont posés sur Tara, il s’est promis qu’elle lui appartiendrait…

 

Mon avis:

Dans ce second tome, on retrouve Magnus alias Faelan Braewick, un personnage que nous avions découvert précédemment. L’histoire reprend alors qu’il vient de découvrir qu’il n’est pas le fils bâtard du Laird Alwyn, mais l’un des trois fils du Laird Kincaid. Mais Magnus ne sait plus où il en est. Une chose est sûr, le Laird Alwyn est responsable du meurtre de ses parents, et il veut les venger. Il décide de retourner à Burnbryde Castle, pour en apprendre plus sur les origines de la trahison. Mais, c’est à ce moment qu’entre en scène Tara Iverach, qui est destinée à épouser le fils du Laird Alwyn, Hugh. Pupille du comte de Buchan, elle a passé cinq ans dans un couvent. Ce dernier lui annonce la mort de sa sœur aînée, et lui ordonne de prendre sa place dans un mariage. Arrivée à la forteresse, elle découvre que son fiancé n’est qu’un brute. Elle compte tout faire pour échapper à ce mariage, et découvrir le mystère qu’entoure la mort de sa sœur.

Ce tome reprend la même trame que le précédent, et c’est bien dommage. On retrouve notre héros qui souhaite découvrir la vérité et se venger, et notre héroïne avec un désir de liberté. Les personnages de Magnus et Tara, sont tout de même intéressants, et nous souhaitons aussi en savoir plus sur leurs passés respectifs, et sur la fameuse trahison envers le clan Kincaid. Mais malheureusement, en plus d’avoir choisi la même manière d’apporter l’intrigue, il manque pas mal d’action dans ce roman, et je suis restée sur ma fin. J’ai tout de même passé un bon moment de lecture, et j’étais contente que le tome commence en continuité du précédent. Je reste tout de même curieuse de savoir ce que nous réserve le tome prochain.

3,5 étoiles

Livres, Romance, Romance historique

La mer en hiver de Susanna Kearsley

couv31389749

Éditeur : Pocket
Pages : 576 pages
Parution : 19 Octobre 2017
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance, Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Au printemps 1708, une flotte de soldats français et écossais échoue à faire revenir James Stewart, le roi exilé, sur ses terres d’Écosse afin de réclamer sa couronne.
De nos jours, Carrie McClelland, écrivain à succès, s’inspire de cet épisode historique pour son nouveau roman. Installée aux abords du château de Slains, au cœur d’un paysage écossais désolé et magnifique, elle crée une héroïne portant le nom d’une de ses ancêtres, Sophia.
Très vite, les lignes se brouillent entre fiction et faits historiques. Tandis que les souvenirs de Sophia attirent Carrie encore plus au cœur de l’intrigue de 1708, elle découvre une histoire d’amour fascinante, oubliée avec le temps.
Après trois cents ans, le secret de Sophia doit être révélé…

 

Mon avis:

Carrie McClelland est une auteure canadienne à succès. Elle est actuellement en train d’écrire son nouveau roman, lorsqu’elle décide de rendre visite à une amie en Ecosse. Elle tombe alors sous le charme de ce petit village écossais, Cruden Bay, et du château de Slains. C’est pour elle un vrai coup de cœur, et elle sent que ce lieu l’attire au plus profond d’elle-même. Elle se laisse alors transporter par ses rêves, et décide de narrer l’histoire qui lui vient à elle, celle de son ancêtre Sophia.

Ce roman se déroule ainsi à deux époques en parallèle, au même endroit. On suit d’un côté Sophia Patterson en 1708, soit au début de la rébellion Jacobite, et de l’autre côté Carrie McClelland de nos jours. Quand on lit ses quelques lignes, on ne peut que penser à Oultander, dont l’histoire se déroule en plein pendant la révolte, soit une période historique qui est souvent choisie par les auteurs. C’est donc un double récit qui s’offre à nous, et qui est parfaitement amené par l’auteure. On découvre deux grandes femmes, deux destins, qui ont leurs propres combats à mener. Carrie est une femme indépendante et méticuleuse, elle fait de nombreuses recherches, et c’est très agréable de découvrir les réponses avec elle, tout en gardant une pointe de mystère. Sophia est le personnage qui m’a le plus touché. C’est une femme forte et courageuse, qui arrive à se relever malgré les épreuves. J’ai adoré suivre son parcours dans une période historique remplie de trouble. Même si l’histoire est un peu longue, c’est avec un véritable plaisir que j’ai dévoré cette histoire riche en émotion.

4 étoiles

 

 

Bande dessinée, Jeunesse, Livres, Romance

Lectures pour l’été

L’été est là ! Et quoi de mieux que d’accompagner vos vacances avec un bon livre. Je partage avec vous quelques idées en tout genre…

N’hésitez pas à partager vous aussi vos lectures pour l’été !

 

Jeunesse

 Jake Gryphon, tome 1 : Le dernier héritier de E.G. Foley

 Madame Pamplemousse et ses Fabuleux Délices de Rupert Kingfisher et Sue Hellard

 

Romance

 La splendeur de l’honneur de Julie Garwood

 Nuits blanches à Langston manor de Jacquie d’ Alessandro

 Les frères Kincaid de Lily Blackwood

 

Bande dessinée

 Le château des étoiles de Alex Alice

 Le grand méchant renard de Benjamin Renner

 Astrid Bromure de Fabrice Parme

 

Manga

 Underwater de Yuki Urushibara

 

 

 

Ma PAL en prévision:

Edelweiss de Lucy Mazel et Cédric Mayen; Emma G. Wildford de Zidrou et Edith;  La Mer en Hiver de Susanna Kearsley; La sirène de Kiera Cass; Love story à l’iranienne de Deloupy et Jane Deuxard; Phobos de Victor Dixen; Préjugés et orgueil de Lynn Messina; Rebecca Kean de Cassandra O’Donnell…

Livres, Romance, Romance historique

Les frères Kincaid, tome 1 : Le mercenaire de Lily Blackwood

couv21306520

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 373 pages
Parution : 30 Août 2017
Tome : 01/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Par une nuit d’horreur, le clan Kincaid a perdu ses terres et son laird, lâchement assassiné par les félons MacClaren. Des années plus tard, son fils Niall, devenu mercenaire, revient incognito au château de son enfance et sauve de la noyade Elspeth, la fille de MacClaren. Il y voit aussitôt une occasion inespérée : s’il l’épouse, il vengera les siens tout en affirmant sa légitimité sur le domaine qu’il compte bien récupérer. Mais, contre toute attente, l’implacable guerrier est terrassé par la beauté et l’innocente sensualité de la jeune fille. Entre la revanche et l’amour, il lui reste à faire un choix cornélien…

 

Mon avis:

C’est toujours un plaisir de me plonger dans une nouvelle saga Highlander. Vous savez que j’en raffole ! Ici, nous suivons les aventures de Niall, l’aîné des frères Kincaid, héritier légitime d’un clan disparu il y a quelques années. Une nuit, alors que Niall n’était qu’un enfant, il a vu sa famille se faire assassiner et son clan détruit. Depuis le clan des MacClaren qui ont trahi sa famille, se sont approprié ses terres. Niall ne pense qu’à cette nuit d’horreur, et souhaite tout faire pour venger sa famille. Mais voilà que ses plans sont quelques perturbés à cause de la belle Elspeth, la fille aînée de l’homme qui a causé sa destruction. Niall va devoir faire un choix…

J’ai beaucoup aimé le personnage de Niall. Pour gagner sa vie, il a du devenir mercenaire sous une fausse identité. Aujourd’hui, ce nom est respecté par de nombreux clans, auxquels il a déjà rendu service. Il ne s’est pas laissé envahir par la haine de ce qu’il a subi petit, même s’il a toujours ce projet de vengeance en tête. Elspeth est aussi impressionnante, elle connait le poids qui pèse sur ses épaules, en tant qu’aînée de son clan. On ne peut que s’attacher à eux. L’intrigue n’est pas toute en action, ce qui est appréciable. On peut ainsi suivre le quotidien du clan, et rentrer dans leur intimité en faisant connaissance de chaque membre.

Lily Blackwood nous offre une belle romance, mais aussi un très bon premier tome pour cette nouvelle saga. Toutes les clés sont réunies pour nous tenir en haleine du début à la fin. On ne s’ennuie pas une seule seconde, et j’ai à nouveau dévoré cette lecture. Même si on connait comment va se finir l’histoire, l’auteur nous réserve quand même quelques surprises, que je n’ai pas vu venir. Cela promet un tome 2 tout aussi intéressant, que j’ai d’ailleurs hâte de commencer.

5 étoiles

Livres, Romance, Romance historique, Top 10

Top 10 – Romance historique Écossaise

Comme vous avez pu le remarquer, je lis beaucoup de romance historique dont l’action se passe principalement dans les Highlands. Bien avant la sortie de la fameuse série télévisée Outlander, inspirée des romans de Diana Gabaldon, j’étais déjà fan de ce genre que j’ai découvert auprès des éditions Milady.

Je profite du lancement de la cinquième saison du challenge Ecosse, organisé par Gilwen, pour vous faire mon top 10 de mes coups de cœurs. N’hésitez pas à y participer, et à faire aussi vos propositions en commentaire. Je suis toujours ravie de faire de nouvelles découvertes. Par ailleurs, concernant le challenge, vous avez encore jusqu’à dimanche inclus pour nous rejoindre dans cette aventure !

 

1. La saga « Les chevaliers des Highlands » de Monica McCarty

couv21320714Je ne peux commencer ce top qu’avec cette saga que j’ai dévoré. J’avais découvert l’autrice Monica McCarty avec ces deux précédentes trilogies: « Le clan Campbell » dont j’ai eu un énorme coup de cœur pour les deux derniers tomes; et « Les MacLeods » où j’ai adoré les deux premiers. Avec cette nouvelle saga, on voit que ses écrits se sont affirmés, et c’est un pur régal de découvrir cette saga de 12 tomes riches en rebondissement, action, intrigue et histoire d’amour. Chaque tome est centré sur un membre de cette garde secrète de Robert Bruce. Je ne peux que vous recommander vivement cette saga, si vous ne la connaissez pas déjà.

Mes chroniques:

Les chevaliers des Highlands: tome 1tome 2tome 3tome 4 – tome 5 tome 6 tome 7tome 8tome 9tome 10tome 11tome 12

Le clan Campbell: tome 1tome 2tome 3

Les MacLeods: tome 1tome 2tome 3

 

 

2. La quadrilogie « Le retour des highlanders » de Margaret Mallory

couv9191600Le retour du highlander est la première romance Highlander que j’ai lu et j’ai directement craqué pour ce genre. Le procédé est le même que précédemment, on retrouve pour ces quatre tomes, un personnage central, tout en suivant l’aventure de nos précédentes rencontres. L’intrigue se déroule sous un fond de guerre de clans (comme souvent !) avec des personnages attachants et de beaux paysages qui ne peuvent que vous faire rêver.

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3tome 4 

 

 

 

3. La trilogie « Les Montgomery et les Armstrong » de Maya Banks

au-dela-des-motsLes deux premiers tome de cette trilogie ont été des coups de cœur. Pas la peine pour moi de vous présenter Maya Banks et ses nombreux succès littéraires. Celui-ci en est encore un, tout en tendresse, et qui je suis sûr ne vous laissera pas insensible. Ils ont d’ailleurs su ravir le cœur de nombreux lecteurs. Bref, si vous ne connaissez pas, foncez ! A savoir que le tome 3 n’a pas encore été traduit en français, et je ne sais pas si c’est au programme. Il existe bien sûr en anglais pour les curieux.

Mes chroniques : tome 1tome 2

 

 

 

4. Le roman « La splendeur de l’honneur » de Julie Garwood

couv15470280Voici un coup de cœur récent que je place directement en quatrième place, tellement il m’a fait bonne impression. On retrouve le style de Julie Garwood, une grande romancière qui sera faire vibrer votre cœur.

Ma chronique

 

 

 

 

 

5. La trilogie « Les McCabe » de Maya Banks

couv35571695Une autre trilogie qui nous fait entrer auprès d’un autre clan de Highlander, les McCabe. J’en garde aussi un très bon souvenir, dont des deux derniers tomes sont des coups de cœur. Encore de bons moments à passer en compagnie de valeureux guerriers écossais.

Mes chroniques : tome 1tome 2tome 3

 

 

 

 

6. La saga « Le Highlander » de Julianne MacLean

Ce top est aussi l’occasion pour moi de me planifier de nouvelles relectures. Tiens donc, je n’ai pas chroniqué cette saga, va falloir y remédier ! Pourtant, j’en garde un bon souvenir, même si je l’ai lu il y a plusieurs années après avoir découvert « Le retour des highlanders » de Margarett Mallory que j’ai cité plus haut. Je me souviens avoir passée globalement un bon moment avec les deux premiers tomes. A savoir que la saga comporte 6 livres, les 3 premiers ont été traduit. La suite ne sera pas traduite par Milady Romance qui l’a annoncé lors de récent changement de leurs collections.

Mes chroniques: tome 1 – tome 2 – tome 3

 

 

7. La quadrilogie « Le clan Murray » de Hannah Howell

couv28865510Voici une autre romance toute en douceur, avec une écriture fluide qui saura vous détendre et vous faire sourire. A savoir que le tome 4 n’a pas encore été traduit, et qu’il ne le sera pas par Milady Romance, comme annoncé précédemment.

Mes chroniques : tome 1tome 2tome 3

 

 

 

 

 

8. La quadrilogie « Scandaleux écossais » de Suzanne Enoch

couv64884873Cette saga est l’exemple comme quoi il faut laisser une chance aux tomes suivants. En effet, j’ai moyennement accroché au premier tome, mais beaucoup plus au suivant. Le troisième tome a d’ailleurs été un coup de cœur.

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3 – tome 4 (à venir)

 

 

 

 

 

9. La quadrilogie « Héritiers des highlands » de Paula Quinn

couv32717077

J’ai passé aussi de bons moments de lecture avec cette saga qui nous fait voyager à travers les Highlands. Le tome 3 est mon préféré de cette saga.

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3tome 4

 

 

 

 

 

10. Le roman « Le diable s’habille en tartan » de Teresa Medeiros

couv70953741Un autre roman où vous attend des personnages attachants qui seront aussi vous faire rire

 

Ma chronique: à venir

 

 

 

 

 

J’espère que ce top vous aura plu. Comme vous avez pu le voir, j’ai essayé de citer un livre par auteur, afin de vous en faire découvrir un maximum.

Pour découvrir mes autres chroniques de romances historiques écossaises, vous cliquez sur le hashtag #Highlands ou plus généralement Romance historique.

N’hésitez pas à me faire part de vos suggestions !

Livres, Romance, Romance historique

La fleur des Highlands de Anna Lyra

couv26379633

Éditeur : La Plume de l’Argilète
Pages : 288 pages
Parution : 18 Février 2015
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Romance historique

Lien Amazon
Lien Amazon – édition dyslexie

 

L’histoire :

Le 14 août 1561, le destin de Marguerite bascule.
Simple dame de compagnie de la veuve du roi de France, l’Écossaise Marie du clan Stewart, elle accepte d’user de sa ressemblance avec elle afin de l’aider à reconquérir son trône… Pendant que la véritable Marie Stewart part à cheval déguisée en homme, Marguerite prend sa place dans le carrosse royal escorté par une délégation de Highlanders.
Elle qui n’a jamais quitté la cour va se retrouver propulsée dans l’inconnu, sur les routes de France et d’Angleterre, jusqu’à cette contrée lointaine et sauvage qu’est l’Écosse.
Mais de tous les dangers qu’elle devra affronter, le plus périlleux sera sans doute de se confronter aux yeux de glace d’Alistair MacDonald, et à son envoûtante virilité. Car une folle attirance pousse bientôt Marguerite vers ce guerrier séduisant ombré de mystère, au passé lourd de secrets.
Tout les sépare, et l’avenir promet de les éloigner irrémédiablement. Le destin de l’Écossais resurgit soudain, contraignant Marguerite à de nouveaux choix.
Doit-elle aider l’homme qui fait battre son cœur à retrouver sa place au sein de son clan, quitte à décevoir la reine Marie ? Écoutera-t-elle son cœur malgré cet amour impossible ?

 

Mon avis:

Veuve de François II de France, Marie souhaite rentrer chez elle en Ecosse, pour retrouver le clan des Stewart. Afin de l’aider dans son périple à travers la France, l’Angleterre et l’Ecosse, où des ennemies la guette, Marguerite sa dame de compagnie va se faire passer pour elle. Grâce à leur ressemblance, elle prendra sa place dans son carrosse, en compagnie de plusieurs Highlanders qui seront sa garde rapprochée. Ce plan permettra ainsi à Marie de rentrer plus vite chez elle, et incognito.

J’ai passé un bon moment avec ce roman qui se lit très facilement. En compagnie de Marguerite et de sa garde, on la suit dans son aventure sur les routes françaises, anglaises et écossaises. Les descriptions des paysages et des lieux, nous permettent de nous plonger complètement dans cette escapade. La romance entre Marguerite et son highlander naît sous nos yeux. On s’attache très vite à eux. Des moments de tensions viennent pimenter notre lecture.

J’ai aimé les références à l’Histoire de Marie Stuart, même si j’aurais aimé à la fin du roman une lettre de sa part pour Marguerite. On ne connait pas sa réaction au final. J’ai passé un bon moment de lecture, et je suis contente d’avoir découvert cette auteur française.

4,5 étoiles

Livres, Romance, Romance historique

Nuits blanches à Langston Manor de Jacquie d’Alessandro

couv39927312

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 320 pages
Parution : 1 Février 2017
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Quelles sont, selon vous, les qualités de l’homme parfait ? demande Sarah Moorehouse à ses amies Julianne, Emily et Carolyn. Il doit être gentil, patient, honorable. Beau, grand, fort, romantique et passionné. Il doit aimer faire les boutiques ! Avoir les yeux bleus, ajoute Sarah avec le plus grand sérieux. Bleus, comme ceux du marquis de Langston, leur hôte, qui, justement, cherche une épouse. Mais aucune chance qu’il remarque Sarah ! Elle n’est pas assez jolie. D’ailleurs, elle ne veut pas d’un mari. Tous les hommes sont des imbéciles, y compris le marquis. Donc, il ne l’intéresse pas. Tout de même, que faisait-il en pleine nuit dans le cimetière, sous l’orage, une pelle à la main ?

 

Mon avis:

Le livre commence avec un club de lecture qu’organise Sarah en catimini dans sa chambre en compagnie de sa sœur aînée et d’amies. Elles parlent notamment de l’oeuvre de Mary Shelley, Frankenstein. Elle loge actuellement, et pour quelques semaines chez le marquis de Langston. Sarah est considérée comme une vieille fille étant donnée que personne ne s’intéresse à elle, et qu’elle n’a pas les charmes de sa très belle sœur. Lors d’un de leur rassemblement, elle aperçoit le marquis revenir dans le noir avec une pelle. Curieuse qu’elle est, elle compte bien découvrir ce qu’il cache.

Je suis tout de suite tombée sous le charme de ce roman. On sent de suite qu’il cache de nombreux secrets. Ainsi on ne se pose directement la question: pourquoi le marquis va dans le parc chaque soir pour creuser des trous. Comme Sarah, nous sommes intrigués par ce comportement, comme s’il avait deux facettes: celle qu’il montre en public, un homme distingué et respectable; et la privée qu’on ne peut encore définir. Au-delà d’être intriguant, Matthew est un bel homme qui fait chavirer le cœur de notre héroïne.

Sarah a toujours été élevé dans l’ombre de sa sœur. Elle a ainsi pu avoir plus de liberté et développer des passions pour la botanique, la cuisine, ou encore la lecture. Elle pense qu’elle ne connaîtra pas le grand amour comme sa sœur. Et pourtant ce marquis lui fait chavirer son cœur.

L’intrigue est habilement menée et nous tient en haleine. De nombreux rebondissements se succèdent, et je ne m’attendais pas à ce final. Le style d’écriture est simple, et ne peut que nous offrir un bon moment en compagnie de nos héros. Ce roman a été une bonne surprise que je ne peux que vous recommander.

4,5 étoiles