Les Highlanders, tome 3 : La tentation de l’immortel de Karen Marie Moning

couv35695525

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Crépuscule

Pages : 416 pages
Parution : 3 Mars 2012
Tome : 03/08
Format: Poche
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

 

Synopsis:

Circenn Brodie, un guerrier écossais immortel, jette un sort sur une bouteille qui contient l’élixir de la vie. Celui qui la touche sera transporté au 14ème siècle. Un Elf rajoute au sort que cette personne, innocente ou coupable, devra mourir. Lorsque Lisa Stone touche la bouteille tandis qu’elle fait la poussière dans un musée, la terre tremble et elle est soudain face à un guerrier hostile et fou de rage… mais merveilleusement beau. Lisa est fascinée par Circenn et son monde, mais elle doit rentrer pour aider sa mère qui subit un traitement contre le cancer. Il doit bien y avoir un moyen de défaire le sort, de retourner chez elle et de garder l’amour qu’elle vient de trouver.

 

Mon avis:

Pour ce tome, on fait la connaissance de Circenn, notre immortel écossais du XIVème siècle et Lisa une américaine du XXIème siècle. Celle ci se retrouve projetée plusieurs siècles en arrière auprès de Circenn, en touchant une relique ensorcelée. Cette dernière n’a pas été épargnée par la vie, elle a un passé dur entre un père disparu trop tôt et une mère malade. Après la lecture de ce tome, je suis un peu déçu. Je n’ai pas cru en l’alchimie entre nos personnages. Leur passion est arrivée trop vite. Je dois tout de même noter que ce tome est remplit d’humour, j’ai donc tout de même passé un bon moment à rigoler par certaines phrases cinglantes de notre héroïne. Même si je n’ai pas cru en leur idylle, les personnages sont tout de même attachant. A noter aussi que la magie est très présente dans ce tome, ce que j’ai aussi apprécié. Hâte de découvrir le prochain tome, et ce que nous réserve Karen Marie Moning.

3,5 étoiles

Le Livre perdu des sortilèges, tome 1 de Deborah Harkness

Éditeur : Le livre de poche
Collection: Imaginaire

Pages : 840 pages
Parution : 2 Mai 2012
Tome : 01/03
Format: Poche
Genre: Fantastique

Lien Amazon

 

Synopsis:

Diana Bishop est la dernière d’une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : L’Ashmole 782. Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous – démons, sorcières et vampires – le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu’énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la tourmente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.

 

Mon avis:

Globalement j’ai passé un bon moment à lire ce livre, mais si des fois je me suis ennuyée à cause de trop de longueur. J’avoue avoir sauté quelques lignes de temps en temps.
Dans ce livre on fait connaissance de Diana une femme forte, indépendante et qui souhaite utiliser le moins possible ces pouvoirs, ce qui cause l’incompréhension de sa famille. A coté, on fait la connaissance d’un vampire, Matthew Clairmont, qui souhaite avant tout en connaitre plus sur ce fameux livre, l’Ashmole 782. On fait aussi la connaissance d’autres créatures, les démons.

Ce qui m’a plu dans ce livre c’est la construction de l’histoire qui est très riche. On suit Diana et on apprend avec elle les mystères qu’entour sa magie. Il y a aussi des passages techniques qui ont été plaisant à découvrir, concernant l’ADN.

Je dirais que j’ai passée un bon moment à lire ce livre, malgré les longueurs et le trop de description. Je lirais forcément le tome 2 pour connaitre la suite de l’aventure, mais pas tout de suite.

3,5 étoiles

Les Highlanders, tome 1 : La malédiction de l’elfe noir de Karen Marie Moning

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Crépuscule

Pages : 436 pages
Parution : 2 Novembre 2011
Tome : 01/08
Format: Poche
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Après la conclusion du Pacte, le peuple des faës s’est réfugié sur la mythique île de Morar, au large des côtes d’Ecosse. A la cour de Faërie, la reine Aoibheal, fâchée contre son époux, s’extasie avec malice sur le charme d’un mortel du nom de Hawk, qui a le don de séduire toutes les femmes. Aucune ne lui résiste, affirme-t-elle. Pas même elle. Ivre de jalousie, le roi Finnbheara convoque son bouffon, Adam Black, et lui ordonne de trouver une femme d’une beauté parfaite, mais indépendante, qui refusera de se laisser séduire par Hawk. Et c’est ainsi qu’Adrienne de Simone est précipitée du XXe siècle en 1513…

 

Mon avis:

Voici une nouvelle saga de romance paranormale que je viens de commencer. Le livre commence directement avec une note de fantastique, nous voilà plongé à la cour royale des fae au XVIéme siècle. On y parle d’un jeune homme humain, pour qui la reine a un coup de foudre. Hawk incarne la beauté incarnée et ses prouesses sexuelles, la font rêver. Le Roi et le Fou étant jaloux de ses propos, ils décident tous les deux de se venger de cet homme. Sidheach Jaes Lyon Douglas, soit Hawk, ou encore l’étalon royal a du soucis à se faire. Le fou, alias Adam Black, va ainsi dans le futur pour lui dégoter une femme qui sera lui résister et le ridiculiser. C’est ainsi qu’on fait la connaissance d’Adrienne, une très belle femme américaine qui a bien souffert à cause des hommes et les haït. Elle se retrouve ainsi propulsé du XXéme siècle au XVIéme en Ecosse.

J’avoue que j’ai dû m’accrocher pour continuer ma lecture, et je suis contente de l’avoir fait. Hawk a beau être une bête de sexe, mais à partir d’un moment ça en devient lassant de toujours y faire référence. C’est vraiment à partir de la moitié du roman, que j’ai commencé à passer un bon moment. Je me suis tout de suite attachée au personnage d’Adrianne. Son passé nous est révélé au fur et à mesure, et j’ai apprécié ce choix de l’auteur qui permet de nous tenir en haleine. Il en est de même pour Hawk. Comme Adrienne, j’ai eu tendance à haïr ce bellâtre, mais plus on apprend à le connaitre, et plus on s’attache à lui. Tous les deux ont un passé lourd. La note de surnaturelle est intéressante, et donne de la profondeur à l’intrigue.

Je suis curieuse de découvrir les autres romans. Même si je ne garde pas un bon souvenir des premiers chapitres, la conclusion m’a séduite.

3 étoiles

La meute du phénix, tome 1 de Suzanne Wright

Éditeur : Milady
Collection: Milady Bit-Lit

Pages : 574 pages
Parution : 27 Septembre 2013
Tome : 01/??
Format: Poche
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Des cendres de la meute renaîtra l’amour.
Incapable de se transformer en louve, Taryn Warner a toujours été méprisée par sa meute malgré son puissant don de guérison. Quand son père décide de l’unir de force à Roscoe Weston – un Alpha violent et dominateur qui lui promet de la briser – , Taryn refuse de se soumettre.
C’est alors que Trey Coleman, dangereux Alpha connu pour sa sauvagerie, lui propose un marché : s’unir – temporairement – à lui. Il y gagnerait une alliance et elle sa liberté. Mais faire semblant comporte aussi des risques. D’autant que leur attirance l’un pour l’autre semble hors de contrôle…
Mon avis:
Globalement j’ai passé un bon moment à lire ce livre, même si des fois je me suis ennuyée par manque d’action. Je n’ai aussi pas apprécié le vocabulaire trop cru dans le livre. peut être est ce du aussi aux deux personnages qui ont un caractère bien trempés. Je verrais bien avec le prochain tome…
Dans ce premier tome on fait donc la découverte de Taryn et Trey, de leur meute, leur manière de vivre… Du à leur caractère la cohabitation n’est pas facile, d’autant plus avec la belle mère et une ancienne conquête de Trey. Mais leurs joutes verbales sont vraiment amusantes et c’est avec plaisir qu’on attend leur prochainement rencontre.
Hormis le vocabulaire et le dénouement de l’histoire que j’ai trouvé trop simple, j’ai passé un bon moment, et je serais curieuse de lire le prochain tome.
3 étoiles

Minuit, tome 1 : Le baiser de minuit de Lara Adrian

couv41048160

Éditeur : Milady
Collection: Milady Bit-Lit

Pages : 512 pages
Parution : 11 Mars 2011
Tome : 01/10
Format: Poche
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire

Lucan Thorne est leur redoutable chef. Il a juré de protéger les siens, mais aussi l’humanité de la menace qui plane sur eux. Une mortelle n’a pas sa place dans cette vie de combat… jusqu’à ce que Lucan rencontre Gabrielle Maxwell, photographe de renom. Témoin d’un crime atroce, la jeune femme est la cible des Renégats.
Pour la sauver, Lucan n’a d’autre choix que de l’entraîner dans les profondeurs où il règne. Gabrielle est soudain confrontée à un destin extraordinaire où se mêlent danger, séduction et les plaisirs les plus sombres…

 

Mon avis

Ce livre est mon premier du genre bit lit, que je ne connaissais pas du tout. Eh bien, je dirais que ça a été une bonne surprise vu qu’il m’a conquis!

On y fait la découverte de Gabrielle qui n’y connait rien au vampire, ni à leur existence. Lucan, quant à lui, est le chef d’un groupe de vampire qui assurent le maintien de l’ordre et de leur dissimulation parmi les humains. Dès les premiers pages l’atmosphère est posé et nous captive. Gabrielle est témoin d’un crime que seule elle a vu, et personne ne lui prête attention. Cherchant à comprendre ce qui s’est passé et pourquoi personne ne l’écoute, elle devient la cible des ennemis de Lucan. C’est à ce moment que les deux se rencontrent et elle découvre ainsi un monde qu’elle ne connaissait pas: compagne de sang, lignée, vampire, humain…

Bref, une belle découverte. Je compte bien continuer cette saga.

4 étoiles