Littérature française (France), Livres, Romance, Romance paranormale

La réfugiée des Highlands de Gaida Mendoza

71fy4pg222l

Éditeur : Gloriana
Pages : 368 pages
Parution : 10 Février 2020
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Romance, Historique, Fantastique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Une famille riche… Un mariage de convenance… Un voyage dans les Highlands… Un soupçon de magie… Alors qu’Anna doit prochainement se marier, elle s’offre le luxe d’un dernier voyage en solitaire sur les terres écossaises, dans le but de fuir ce mariage dont elle ne veut pas. Mais c’était sans compter l’intervention magique d’un effrit qui va la propulser dans le passé, à une époque aux mœurs différentes des siennes.

 

Mon avis:

Gaida Mendoza, nous livre son premier roman qui nous emmène découvrir Anna, une jeune femme dont la famille est très à cheval sur les convenances, et souhaite qu’elle s’unisse à une famille qui possède les mêmes idées. En soit un mariage de convenance, dont elle ne veut pas. Elle fuit ainsi en Ecosse, et va faire une étrange rencontre avec une créature magique, qui va bouleverser sa vie et la propulse à une époque inconnue sur les terres du clan Kincaid. L’aventure commence, et bien des surprises vont en découler.

L’intrigue de ce roman est constitué de deux parties. La première nous emmène en Ecosse, et dans le passé. On suit Anna qui se trouve désorientée après ce voyage dans le temps, et qui est ramenée semi-consciente au château du clan, par le laird lui-même, Ariyal Kincaid. Entre eux, les discussions sont quelques peu explosives, on s’amuse bien. Elle vient du futur, mais il ne la croit pas, malgré son attitude étrange. On tourne les pages avec plaisir, l’histoire est rythmée. Mais c’est surtout la seconde partie qui m’a le plus étonnée, et même surprise. Là clairement, on rentre plus dans la fantasy, et la magie. Ce changement de registre est déconcertant, et ça m’a plu. On se demande vraiment comment l’histoire va s’enchaîner, et c’est à ce moment que j’ai commencé à m’attacher aux personnages. Pauvre Anna, elle en a tellement subi, et ce n’est pas fini. Multiples complots et phénomènes magiques nous tiennent en haleine, et on a enfin réponse à nos questions sur le vécu de nos personnages.

Pour un premier roman, celui-ci est réussi, même si c’est plus la deuxième partie qui m’a le plus intriguée. Une aventure originale qui m’a un peu fait penser à la saga Les Highlander de Karen Marie Moning Un bon moment de lecture !

 

note 3,5 étoiles

Littérature américaine (Etats-Unis), Livres, Romance, Romance paranormale

Les Highlanders, tome 6 : La Punition d’Adam Black de Karen Marie Moning

610yfmv5til

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Crépuscule

Pages : 313 pages
Parution : 30 Juin 2012
Tome : 06/08
Format: Poche
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Connu pour être le plus dangereux des Faës, Adam Black a cette fois dépassé la mesure. Pour le punir de son insoumission, la reine Aoibheal l’a privé de ses pouvoirs et de son immortalité. Adam enrage ! Au moins demeure-t-il invisible aux yeux des humains… Enfin, pas tous. Certains ont un don de clairvoyance. Par exemple, cette avocate irlandaise, Gabby O’Callaghan, qui a tout de suite repéré dans ce square de Cincinnati le géant aux longs cheveux noirs. Au premier regard échangé, chacun a compris qui était l’autre. Puis la jeune femme a pris la fuite, terrifiée. Mais Adam la retrouvera, en dépit de ses ennemis décidés à profiter de son infortune pour l’anéantir. Oui, il retrouvera cette diablesse aux yeux verts. Ce jour-là, il en est sûr, il goûtera aux voluptés inconnues qu’elle seule peut lui offrir…

 

Mon avis:

Pour avoir désobéi une nouvelle fois à sa reine, Adam Black, prince Faë se retrouve privé de ses pouvoirs d’immortel, et est métamorphosé en simple humain. Enfin pas si simple que ça, vu que sous ses traits de forgeron écossais, et d’highlander, il garde une certaine beauté irrésistible. En plus d’être transformé en humain, sa reine lui a infligé un sort qui l’empêche d’être vu et entendu par les humains. C’est alors, dans l’Ohio, qu’il rencontre Gabrielle O’Callaghan, une sidheseer. Elle a la faculté de voir les faës qui sont invisibles aux yeux des mortels. Aussitôt, et comme on lui a enseignée, elle le fuit. Chez elle, elle découvrira qui il est, dans l’un des nombreux ouvrages de sa famille. Pour Adam, la chasse est lancée, elle seule peut l’aider, mais encore faudra-t-il réussir à la convaincre. D’autant plus que les choses se compliquent avec l’arrivée de Darroc, son ennemi juré qui a de sombres projets.

J’avoue avoir eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire au début. Mais il faut aussi dire que j’ai laissé de côté cette saga pendant un bon moment. J’ai apprécié retrouvé Adam Black, un personnage qui apparait très souvent dans cette saga. Mais j’ai surtout aimé en savoir plus sur lui, puisqu’il se confie enfin dans ce volume. A ses côtés, on trouve Gabrielle, alias Gabby. C’est un personnage que j’ai grandement apprécié. On a affaire à une héroïne forte et avec un caractère bien trempé. Ce qui la rend très intéressante face à Adam, j’ai aimé leurs joutes verbales ! En plus d’Adam, on retrouve aussi les frères McKeltar et leurs compagnes. La lecture est agréable, on passe un bon moment grâce aussi à ses moments d’action et de rebondissement, qui rythment ce tome. Le style de l’auteur est toujours aussi agréable et nous transporte facilement.

Littérature française (France), Livres, Romance, Romance paranormale

Le cycle des pierres protectrices, tome 1 : Pierre de lune de Eloïse Clunet

couv16482853

Éditeur : Anyway
Collection: Obsession
Pages : 284 pages
Parution : 23 Février 2018
Tome : 01/??
Format: Broché
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Depuis quelque temps, Morgane King a la poisse. Après s’être vue abandonnée juste avant son mariage, la voilà kidnappée. Elle espérait qu’enfin la chance avait tourné après sa fuite, mais elle se fait attaquer par des bêtes sauvages.
En quittant l’hôpital, elle se retrouve sous protection « rapprochée » dans un lotissement trop beau pour être vrai : la résidence Sérénité. Elle rencontre Ethan, son garde du corps attitré, tout droit sorti de ses fantasmes inavoués et Léo, un jeune garçon turbulent qui semble lié de très près au bel Ethan.
Morgane découvrira très vite que les conséquences de ses blessures changeront sa vie d’une manière qu’elle n’aurait jamais pu imaginer.

 

Mon avis:

Après s’être fait humilier par son ex petit copain qui l’a abandonné avant le grand jour, Morgane a besoin de se changer les idées. Elle se retrouve ainsi dans un club, à enfiler les verres. Son attention finit par être attirée par un jeune homme, qui flirte avec elle. Trop amochée, elle ne se rend pas vraiment compte de ce qu’il se passe. Dès ce moment, sa vie va être encore plus chamboulée. Elle va découvrir que ces créatures fantastiques qu’elle voyait à la télé existent réellement, et que désormais elle appartient à ce monde qui lui réserve bien des surprises et de nombreuses aventures.

Tout d’abord je tiens à vivement remercier l’auteur, Éloïse Clunet, qui m’a confié son roman en avant première. Merci pour ta confiance, j’ai passé une bonne soirée de lecture grâce à toi !

Dès les premières pages, nous faisons la connaissance de Morgane. Autant dire que le sort s’acharne sur elle. J’avoue qu’au début, j’ai eu un peu de mal à accrocher à son personnage que je trouve trop passif. Elle accepte les choses beaucoup trop facilement, d’autant qu’elle a un tempérament un peu de rebelle, et n’hésite pas à dire les choses. On finit par en apprendre plus sur elle, et sur ce qu’il lui arrive au fil des pages. Elle prouve qu’elle a un grand courage pour arriver à porter ce poids sur ses épaules. Elle souhaite être un membre actif, et les aider.

Concernant les autres personnages, j’ai bien aimé qu’il y ait d’autres créatures, même si je me suis sentie un peu perdue des fois. Curieuse que je suis, j’aurais aimé un peu plus de détails sur les incubes, ou la gargouille par exemple. En tout cas, mais si je n’ai pas accroché vraiment avec l’héroïne, j’ai aimé les personnages de Ethan et Victor. Morgane a su retirer le meilleur en eux.

Même si le départ a été quelque peu difficile, j’ai passé un bon moment de lecture grâce aux rebondissements qui s’en suivent.

3 étoiles

Littérature américaine (Etats-Unis), Livres, Romance, Romance paranormale

Les Highlanders, tome 5 : Le Pacte de McKeltar de Karen Marie Moning

Les Highlanders, tome 5 : Le Pacte de McKeltar de Karen Marie Moning

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Crépuscule

Pages : 345 pages
Parution : 2 Juin 2012
Tome : 05/08
Format: Poche
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Chloé Zanders se rend déposer un précieux manuscrit chez Dageus McKeltar. Elle devient alors la captive du puissant Highlander. Le mystérieux fantôme se cache, car, depuis des centaines d’années, il combat des démons qui se jouent en permanence de son âme. Investi de pouvoirs maléfiques, l’emprise de la malédiction se resserre peu à peu sur lui.
Malgré ses réticences, et peut-être à cause de son étrange attirance pour lui, Chloé va suivre Dageus jusqu’en Ecosse en quête de son humanité perdue.

 

Mon avis:

Ce cinquième tome est comme la suite directe du dernier, ou l’on retrouve Dageus, qui pour sauver précédemment son frère, a été maudit. La puissance qui grandit en lui est malfaisante, et ce n’est pas facile pour notre héros de garder le contrôle. Ce n’est pas moins de treize druides noirs qui l’habitent. Expatrié au XXIème à Manhattan, il essaye de trouver réponses à ses questions, et comment vaincre cette malédiction. C’est donc dans de vieux manuscrits, qu’il dérobe à ses propriétaires, qu’il espère trouver ses réponses. C’est ainsi qu’il fait la connaissance de Chloé Zanders, une jeune femme qui travaille dans un musée, et qui a pour mission de lui livrer un ouvrage. Cette dernière est furieuse qu’un inconnu peut se procurer aussi simplement une copie vieille de plus cinq cents ans, et qu’en plus elle doit la livrer. Mais cette demoiselle ne sera pas au bout de ses surprises !

Chloé est une jeune femme curieuse et qui a du caractère. J’ai tout de suite accrochée à son personnage, et je crois que j’aurais été dans le même état qu’elle, à fouiller l’appartement de Dageus avec toutes ses belles antiquités. Bon cette première rencontre fut quelque peu originale, mais autant dire, elle m’a fait rire. Précédemment je n’avais pas réussi à accrocher avec les personnages principaux. Ici avec son frère jumeau, ça s’est mieux passé, et c’est surtout cette histoire d’enquête sur les Tuatha Dé Danaan, le Pacte et la secte du Draghar, qui m’ont intriguée. J’avais hâte d’en savoir plus, et d’enquêter avec eux. Niveau de l’intrigue, c’est toujours les mêmes cartes qui sont jouées: une jeune vierge (tiens donc), un voyage dans le temps, un homme beau comme un dieu, un coup de foudre passionnel… Clairement je m’en lasse, mais je compte tout de même continuer cette saga, aimant l’univers de magie et de druide celte antique. Et ça va être justement au tour de Adam Black, un grand Faës qu’on connait déjà, de nous raconter la suite de son histoire. ça me rend curieuse !

note 3 étoiles

Littérature américaine (Etats-Unis), Livres, Romance, Romance paranormale

Les Highlanders, tome 4 : Une passion hors du temps de Karen Marie Moning

couv56150025

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Crépuscule

Pages : 315 pages
Parution : 27 Avril 2012
Tome : 04/08
Format: Poche
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

L’histoire:

En dépit de la farouche beauté des paysages, ce voyage en Écosse, en compagnie de couples du troisième âge, ne s’annonçait guère passionnant pou Gwen Cassidy. Jusqu’au moment où, telle Alice basculant dans le terrier du Lapin blanc, elle est propulsée dans un déroutant pays des merveilles. En voulant rattraper son sac tombé dans une crevasse, Gwen bascule dans le gouffre. Sa chute réveille un mystérieux Highlander qui dormait au fond de l’anfractuosité. Un sort jeté cinq siècles plus tôt a plongé Drustan MacKeltar dans un sommeil surnaturel Lorsqu’il reprend conscience, Drustan n’a pas la moindre idée de ce qui lui est arrivé. Mais la délicieuse jeune fille qui lui est tombée dessus lui paraît tout à fait fascinante, avec ses idées extravagantes et ses vêtements si impudiques…

 

Mon avis:

Pour ce quatrième tome, nous faisons la connaissance du clan MacKeltar, des Highlanders héritiers de savoirs druidiques. Drustan et Drageus, sont deux frères jumeaux redoutés. Et c’est d’ailleurs pour cela qu’une bohémienne lance un sort à l’un des frères. Ainsi à la veille de son mariage, Drustan est enlevé et se voit pétrifier dans un sommeil de plusieurs siècles… Jusqu’à ce qu’une mystérieuse jeune femme tombe sur lui, et le réveille avec quelques gouttes de son sang.

Ce résumé vous aura peut être fait sourire, mais oui, nous avons le droit à une autre version de la Belle au bois dormant, avec une petite note vampire pour le sang ! Notre Belle s’est aussi transformé en beau Highlander ! Mais revenons à notre intrigue et nos personnages. Ici ce n’est donc pas une jeune femme qui est transportée dans le passé (comme les tomes précédents) mais bien notre highlander. A part ce changement, les clés sont les mêmes. On retrouve une jeune fille séduisante, au grand caractère et vierge, notre highlander qui cache un secret, un voyage dans le temps, des légendes et de la magie… A vrai dire, je commence un peu à ma lasser de cette trame, mais surtout je n’ai pas accroché avec nos héros. Gwen est certes attachante, et son jeu du chat et de la souris avec Drustan, m’a bien fait rigoler. Mais je n’ai pas cru en leur histoire qui arrive trop rapidement. On la présente comme scientifique, alors que finalement elle croit beaucoup trop facilement à l’histoire de Drustan. J’ai quand même passé un bon moment, il y a des scènes comiques, mais je n’ai pas cru à la romance qui manquait d’être étoffée à mon goût.

2,5 étoiles

Littérature américaine (Etats-Unis), Livres, Romance, Romance paranormale

Les Highlanders, tome 3 : La tentation de l’immortel de Karen Marie Moning

couv35695525

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Crépuscule

Pages : 416 pages
Parution : 3 Mars 2012
Tome : 03/08
Format: Poche
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

 

Synopsis:

Circenn Brodie, un guerrier écossais immortel, jette un sort sur une bouteille qui contient l’élixir de la vie. Celui qui la touche sera transporté au 14ème siècle. Un Elf rajoute au sort que cette personne, innocente ou coupable, devra mourir. Lorsque Lisa Stone touche la bouteille tandis qu’elle fait la poussière dans un musée, la terre tremble et elle est soudain face à un guerrier hostile et fou de rage… mais merveilleusement beau. Lisa est fascinée par Circenn et son monde, mais elle doit rentrer pour aider sa mère qui subit un traitement contre le cancer. Il doit bien y avoir un moyen de défaire le sort, de retourner chez elle et de garder l’amour qu’elle vient de trouver.

 

Mon avis:

Pour ce tome, on fait la connaissance de Circenn, notre immortel écossais du XIVème siècle et Lisa une américaine du XXIème siècle. Celle ci se retrouve projetée plusieurs siècles en arrière auprès de Circenn, en touchant une relique ensorcelée. Cette dernière n’a pas été épargnée par la vie, elle a un passé dur entre un père disparu trop tôt et une mère malade. Après la lecture de ce tome, je suis un peu déçu. Je n’ai pas cru en l’alchimie entre nos personnages. Leur passion est arrivée trop vite. Je dois tout de même noter que ce tome est remplit d’humour, j’ai donc tout de même passé un bon moment à rigoler par certaines phrases cinglantes de notre héroïne. Même si je n’ai pas cru en leur idylle, les personnages sont tout de même attachant. A noter aussi que la magie est très présente dans ce tome, ce que j’ai aussi apprécié. Hâte de découvrir le prochain tome, et ce que nous réserve Karen Marie Moning.

3,5 étoiles

Littérature américaine (Etats-Unis), Livres, Romance, Romance paranormale

Les Highlanders, tome 2 : La rédemption du Berserker de Karen Marie Moning

couv54731695

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Crépuscule

Pages : 407 pages
Parution : 31 Décembre 2011
Tome : 02/08
Format: Poche
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Gavrael McIllioch, un héros à la force surhumaine, a juré de déjouer le sombre destin auquel son clan doit faire face. Un jour, il a prié pour recevoir de l’aide et a obtenu le « don ». , et là, Gavrael, le Grimm, a compris ce que cela signifiait de n’avoir aucun contrôle sur soi-même et sur son immense puissance physique. Il a dû par conséquent fuir les siens, mais à présent il doit revenir pour protéger Jillian St Clair, la femme qu’il a toujours aimée.
Jillian s’est demandé pourquoi Grimm est parti il y a si longtemps et elle se demande pourquoi il revient aujourd’hui, alors que son père offre sa main au cours d’un tournois. Pourquoi résiste-t-il à ses tentatives de balayer son indifférence et l’incite-t-il à en épouser un autre ? Grimm sent que Jillian est la seule femme qui puisse l’aider à effacer le passé et les peurs qui le hantent, peut-être la seule qui puisse apprivoiser la bête enragée qui est cachée au fond de lui. Mais tout se ligue contre lui, un ennemi veut détruire Jillian et tout ce qui est cher à Grimm.

 

Mon avis:

Dans ce tome nous retrouvons Grimm, dont nous avons fait la connaissance dans le premier tome. Il est le bras droit et meilleur ami de Hawk. Le livre commence par un prologue qui nous permet d’en savoir plus sur ce dernier. Il s’agit d’un événement tragique qui s’est passé quand il était enfant. On découvre ainsi son vrai nom: Gavrael Roderick Icarus McIllioch. On retrouve ensuite Grimm auprès de son ami Hawk et Adrienne. Il vient de recevoir un message de Gilbraltar Saint-Clair, qui lui dit simplement « Viens pour Jillian ». Son ami s’étonne qu’il connait cette personne et ne souhaite pas le laisser partir avant d’avoir une explication. Il lui dévoile que la légende des Berserkers est vrai. Il est un guerrier d’Odin à la force surnaturelle et aux magnifiques yeux bleus. Après ce tragique événement qui s’est passé dans son enfance, ce sont les Saint-Clair qui l’on recueillit. Et avec ce message, c’est tout son passé qui resurgit…

J’ai tout de suite accroché à ce roman, comparé au précédent. Comme quoi, il ne faut pas laisser tomber une saga si le premier tome ne nous a pas complètement séduit. Ici pas de changement d’époque, mais une légende mythologique. Gilbratar Saint-Clair avait bien une idée derrière la tête quand il a laissé seule sa fille au château en compagnie de trois jeunes et beaux garçons: Ramsay, Quinn et Grimm. Jillian a déjà refusé un certain nombre de prétendants, et Gilbartar sait très bien que cette fois ça sera plus compliqué pour elle. Jillian n’aime qu’un seul homme depuis enfant: Grimm, qui ne cesse de la repousser. Ce dernier ne tient aussi à elle, mais à cause de sa nature, il pense qu’il n’a pas le droit d’être avec elle. Mais cette dernière n’a pas dit son dernier mot !

 

J’ai aimé en savoir plus sur le personnage de Grimm, et sur ses pouvoirs. C’est un homme fort, intelligent, mais aussi avec des faiblesses. J’ai bien rigolé de ses échanges avec Jillian qui a un sacré caractère. On ne s’ennuie pas, mais si des fois on peut être frustré et on a envie de les secouer. Ils restent tout de même attachant.

J’ai passé un super moment avec ce roman. On peut dire que je l’ai dévoré ! Je suis du coup curieuse de découvrir le prochain tome de l’auteur, et j’espère qu’il me plaira tout autant que celui-ci.

Littérature américaine (Etats-Unis), Livres, Romance, Romance paranormale

Minuit, tome 10 : Après minuit de Lara Adrian

Éditeur : Milady
Collection: Milady Bit-Lit

Pages : 528 pages
Parution : 27 Septembre 2013
Tome : 10/10
Format: Poche
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

 

Synopsis:

La Lignée est parmi nous depuis toujours : de puissants guerriers vampires mènent une guerre secrète contre les Renégats pervertis par la Soif sanguinaire. Sterling Chase, puissant guerrier en disgrâce, est en train de perdre le combat contre sa propre sauvagerie alors que l’heure de l’affrontement final approche. Dragos est prêt à déchaîner l’enfer sur Terre et seul l’Ordre peut mettre fin à ses agissements. Mais alors que tout espoir de rédemption semble hors de portée pour Chase, il croise le chemin de la mystérieuse Tavia Fairchild. Liés par une attirance incontrôlable, ils vont plonger ensemble au coeur de la bataille qui changera à jamais le destin des vampires et de l’humanité.

 

Mon avis:

J’ai mis énormément de temps à sortir ce tome de ma PAL n’appréciant pas trop le personnage de Chase. Et bien on peut dire que j’ai été surprise. Comme on dit souvent, des fois dans les sagas il faut s’accrocher!

Ce tome est donc consacré au personnage de Chase, alias Harvard, un membre de l’Ordre, anciennement de l’Agence. A la fin du tome 9, Chase est dans une mauvaise posture à cause des événements qui se passe en ville, et à cause de sa propre nature. Il commence à perdre tout contrôle de lui-même et à laisser la soif le contrôler. Sur son chemin il fait la rencontre de Tavia, qui en fait l’aidera dans son combat. Tavia n’est pas comme les autres, elle est même unique. Chase le comprendra au fur et à mesure, ainsi que les membres de l’Ordre.
La guerre contre Dragos fait toujours rage et se conclu dans ce tome à nouveau riche en aventure, en suspense et en émotion. On ne s’ennuie pas !

Globalement contente d’avoir découvert cette saga. Il s’agit de ma première romance paranormale et je suis heureuse d’avoir découvert ce genre. Je sais qu’il a une suite, mais je ne compte pas continuer, comme les personnages ne sont pas les mêmes.

4 étoiles