The vanishing girl, tome 2 : The decaying empire de Laura Thalassa

couv54088746

L’histoire:

Entraînée au métier d’espionne par le gouvernement américain qui utilise sa faculté à se téléporter pour mener des missions à haut risque, Ember Pierce se réveille dans un hôpital de Los Angeles. Elle ne se souvient que de l’essentiel : elle a été piégée et sa dernière mission aurait dû lui coûter la vie.
Utilisant ses facultés de téléportation, elle réapparaît dans la chambre de Caden Hawthorne qui a passé ces dix derniers mois à la croire morte. La jeune femme fantomatique qu’il voit ne ressemble plus à celle de ses souvenirs : ses cheveux sont plus longs, sa peau est plus pâle et son regard est hanté. Lorsqu’Ember lui révèle qu’une personne de confiance l’a trahie, une seule échappatoire s’offre désormais à eux. Sans savoir qui est leur ami et qui est leur ennemi, Ember et Caden se lancent dans la mission la plus périlleuse de leur vie : rester ensemble et survivre.

 

Mon avis:

Je tiens à remercier NetGalley et AmazonCrossing de m’avoir permis de découvrir ce deuxième tome.

Après la fin tendue du premier tome à cause d’une mission qui ne se déroule pas comme prévue, dû notamment à une trahison, on ne peut que se précipiter sur ce tome. On retrouve Ember, dix mois plus tard qui se réveille du coma. Tout le monde la croyait morte, dont son partenaire Caden, qui a la surprise de la voir se téléporter dans sa chambre. Tous les deux ont bien changé. Ember découvre un corps qu’elle ne reconnait pas, balafré de grandes cicatrices et aminci. Elle se rappelle au fur et à mesure de ce qui s’est passé, et une certaine noirceur naît en elle. Caden, pour penser à autre chose qu’à la mort de celle qu’il aimait, a enchaîné les missions et les entraînements au risque de perdre la vie. Alors, quand ils se retrouvent enfin, ils sont d’autant plus motiver à s’enfuir ensemble.

L’univers de ce roman est différent du premier. On se sent perdu comme nos personnages principaux, à qui faire confiance, comment réussir à affronter et rependre le court d’une vie, et combien de temps va-t-elle durer… Beaucoup plus d’actions et d’émotions se succèdent au fil des pages. On stresse pour Ember et Caden qui sont dans une situation délicate, mais on rigole aussi comme dans le premier tome, de leurs joutes verbales. Ces petits moments relâchent la tension générale présente. L’écriture de l’auteur est toujours aussi addictive. On dévore littéralement les pages.

Malgré avoir passé encore un super moment avec ce roman, ce qui me fruste un peu, c’est que toutes les questions que l’on avait à la fin du premier tome, hé bien elles sont encore pratiquement toutes là. Comme les détails sur le projet Prométhée, où les secrets qui entourent Ember et Caden. Plus qu’à attendre le troisième tome, nommé The disappearing act, dont aucune date de sortie n’est encore connue, surement pour 2018. Hâte d’avoir les réponses à mes questions, et de découvrir ce qui va encore arriver à nos héros. Ont-ils bien trouver la liberté ? Il y a de gros doutes à la fin du roman… Dans quelle aventure ont ils bien pu tomber…

The vanishing girl, tome 1 de Laura Thalassa

couv20892378

L’histoire:

Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où: à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant.
Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.
Expédiée dans un camp d’entraînement quasi militaire, Ember découvre qu’on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions de téléportation pour le gouvernement, toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember compte retrouver sa liberté et elle se rapproche de Caden, qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Si elle parvient à rester en vie !

 

Mon avis:

Pour commencer, je tiens à remercier NetGalley de m’avoir fait découvrir cet ouvrage. Je vais dorénavant faire plus attention aux publications d’AmazonCrossing que je ne connaissais pas vraiment.

Je dirais que cette lecture est un coup de cœur. J’ai tout de suite était accrochée par l’histoire de Ember. On fait la connaissance de cette adolescente dès les premières pages. Elle parait comme une jeune fille de 18 ans, comme les autres. Elle va au lycée, a une meilleure amie… Dans son enfance, elle a connu plusieurs déménagements. Elle en comprend la raison, quand son quotidien est d’un seul coup chamboulé. Ember n’est pas comme les autres, chaque nuit elle se téléporte pendant 10 minutes depuis sa puberté. Alors que les fédéraux viennent l’enlever de chez elle, elle apprend que ses parents qui n’arrivaient pas à avoir d’enfants, se sont portés volontaires pour un programme gouvernemental. Emmenée de force dans un centre militaire, elle fait la connaissance de son partenaire désigné, Caden, qui est comme elle. Il peut lui aussi se téléporter, ainsi que d’autres membres de ce centre. Elle comprend très vite, qu’elle n’est qu’un pion dans ce programme, et qu’elle va devoir démêler le vrai du faux, si elle souhaite rester en vie et s’enfuir vivante.

J’ai tout de suite bien aimé le personnage d’Ember. On s’attache très vite à elle, et on se pose pleins de questions comme elle. L’intrigue est vraiment très bien ficelée. On arrive facilement à se mettre à sa place. C’est un véritable plaisir de tourner les pages, pour en découvrir plus sur ce projet, et découvrir l’entrainement qui lui font subir. Sa relation avec son partenaire, Caden est aussi intéressante. Au contraire d’Ember, Caden est dans le centre depuis sa puberté, abandonné par sa famille. Leur relation se construit au fur et à mesure. Ce jeune homme, dont son devoir est de protéger sa jeune partenaire, et aussi sensible. Il a été formé comme soldat pour le gouvernement depuis plus longtemps qu’elle, mais il garde tout de même l’esprit ouvert. Leur relation est dès le départ torride, et fait place à une attirance mutuelle.

Quand j’ai commencé à lire ce roman, je n’ai pu m’empêcher de penser à une série que j’aimais beaucoup adolescente, Dark Angel. L’héroïne, Max, a été elle aussi génétique modifiée afin de devenir un super soldat. L’histoire est tout de même ici différente. En tout cas, si vous cherchez une dystopie qui sort de l’ordinaire, je vous la conseille vivement. Pour ma part, je vais de ce pas me plonger dans le tome 2 !