Scandaleux écossais, tome 2 : Le quadrille de Suzanne Enoch

couv5933910

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 375 pages
Parution : 23 Mars 2016
Tome : 02/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Sur ordre de son frère, le marquis de Glengask, Arran MacLawry a rejoint Londres où la saison bat son plein. Il va devoir supporter ces fichus Anglais qu’il déteste, car Ranulf envisage pour lui un mariage qui permettra à leur clan de renforcer leurs alliances. Mais, lors d’un bal masqué, Arran fait la connaissance d’une ravissante «renarde» dont l’impertinence le séduit d’emblée. Seule ombre au tableau : la belle n’est autre que Mary Campbell, du redoutable clan Campbell. Leurs ennemis héréditaires. Autant dire que leur idylle va mettre le feu aux poudres. Car, selon la légende, le jour où un MacLawry épousera une Campbell, la terre s’ouvrira pour engloutir les Highlands.

 

Mon avis:

Pour ce deuxième tome, on retrouve Arran, le frère de Ranulf, qui est venu aider ce dernier à Londres. Son personnage m’avait intrigué, et je suis donc contente d’en connaitre plus sur lui, et il ne m’a pas déçu.

Ranulf souhaite renforcer ses forces grâce à une alliance avec le clan Stewart. Etant fiancé, il décide que c’est à son frère d’honorer cette union pour son clan. Arran ne le voit pas du même œil que son frère. Dreidre Stewart est certes charmante, mais parfaitement ennuyeuse. Lors d’un mal masqué, alors qu’il souhaite échapper à une jeune fille qui souhaite elle aussi l’épouser, il fait une sublime rencontre. Il partage ainsi une valse avec cette jeune femme pleine de caractère, dont il ne peut deviner son visage derrière son masque de renarde. Mais il se trouve que celle-ci n’est autre qu’une des héritières du clan Campbell, redoutable ennemi de son clan. Il compte bien revoir cette jeune femme qui l’a tourné au ridicule, en ne lui disant pas qui elle était, alors que elle le savait. Au fil de plusieurs de leurs rencontres, Mary se rend bien compte que tout ce qu’on lui a dit et imposé de croire, est bien différent de la réalité. Pourquoi cette haine entre leurs deux clans… Elle aimerait bien le comprendre. Arran et Mary se trouvent ainsi dans la même situation, ils doivent accepter un mariage arrangé, que ni l’un ni l’autre ne veulent, pour renforcer les forces de leurs clans. Mais tout finit par se compliquer encore, et l’aventure débute.

J’ai tout de suite préféré Arran à Ranulf, dès ma première rencontre avec lui, et ce tome me le confirme. Il est un Highlander pur souche, et ne comprend pas les alliances que son frère conclu avec ces Anglais, qu’il déteste. Même s’il apprécie sa future belle-sœur qui est anglaise, tout comme sa mère, il est Écossais avant tout, et c’est en Écosse qu’il souhaite retourner au plus vite auprès de sa famille et de son clan. Sa rencontre avec Mary les révèlent tous les deux. C’est une romance qui va naître au fur et à mesure, et contrairement à celle entre Ranulf et Charlotte, j’y ai cru. Il est vrai qu’on pense forcément à Roméo et Juliette, ce couple mythique est d’ailleurs cité dans le livre. Ils appartiennent chacun à des clans opposés qui s’affrontent depuis des siècles. Ils savent que se voir est risqué, mais ça ne les arrête pas pour autant. Leur amour les amène à vivre une aventure qui les rapprochent. Mary qui a été élevé en Angleterre, se sent plus Écossaise que jamais, et a hâte de retourner dans les Highlands.

On se demande comment tout cela peut finir, et justement quand la fin arrive, elle se conclue trop vite à mon goût. J’espère pouvoir retrouver ce couple dans le prochain tome qui est consacré à la petite sœur, un personnage que j’apprécie aussi beaucoup. Je suis heureuse de pouvoir en découvrir plus sur elle, et je pense d’ailleurs que je vais bien rigoler avec elle.

4 étoiles

Sous le sceau de l’amour de Shirlee Busbee

couv52593023

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 375 pages
Parution : 1 Juin 2013
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

L’histoire:

Elle l’a laissé lui faire l’amour, lui a offert son corps. Désormais, il lui faut regarder la réalité en face. Les hommes comme Royce Manchester utilisent les femmes comme elle. Ils n’en tombent pas amoureux, ne les épousent jamais. Ils se contentent de jouir de leur corps avant de les rejeter pour d’autres.
Comment a-t-elle pu être aussi naïve ? Elle, une simple fille de cuisine… Oser rêver d’amour fou quand il ne s’agit que d’un caprice passager…
Pourtant, Morgan cache un précieux secret : une cicatrice sur la hanche droite. D’où vient-elle, qui la lui a faite et pourquoi, elle l’ignore… Mais elle se sait marquée au sceau de l’amour.
Royce Manchester, ce vil séducteur, n’a qu’à bien se tenir ! Vengeance, coup de foudre, passion, Morgan veut tout. Quel que soit le prix à payer…

 

Mon avis:

Voici le premier roman de Shirlee Busbee que je lis et j’en suis ravie. Il est juste dommage que le résumé ne lui rend pas justice.

Le roman commence avec un prologue qui nous dévoile un complot autour d’une riche famille anglaise, les Devlin. L’histoire reprend 18 ans plus tard. On fait la connaissance de Morgan Fowler alias « Pip » qui déguisée en garçon, travaille en tant que pickpocket avec ses deux frères pour le « Borgne ». Ils ont pour mission de voler un riche américain de retour au pays, du nom de Royce Manchester. Mais ce vol se déroule mal, et Pip est attrapée en flagrant délit. Royce décide d’offrir une chance à l’adolescent, plutôt que de le faire arrêter, ce qui le conduirait directement à la pendaison. En le ramenant chez lui, Royce découvre que sous la saleté et les haillons, ce jeune adolescent est en fait une très belle jeune fille qui ne le laisse pas indifférent. Il décide finalement de l’engager en tant que femme de chambre pour deux raisons : la première est sa ressemblance frappante avec le comte St. Audries, son grand ennemi, il soupçonne même qu’elle est sa fille bâtarde; et la seconde est la découverte de son besoin d’être protégée de l’homme que l’on appelle le « Borgne ».

De là commence l’histoire mystérieuse de cette demoiselle, dont nous connaissons certains secrets grâce au prologue. Nous sommes tenus en haleine au fil des pages et des nombreux rebondissements.

Nos deux héros forment un beau couple. Leur histoire avance lentement, ce qui la rend convaincante. Royce est tout de suite très protecteur envers Morgan. Il a un caractère fort et viril. Morgan, qui est plus jeune que lui, est très courageuse et garde la tête sur les épaules. Elle n’arrive pas à croire ce qu’il lui arrive, après toutes les difficultés qu’elle a connue enfant.

Pour en revenir au résumé, je persiste à dire qu’il ne le met pas en valeur. Cette romance est remplie de mystère et d’aventure. Les scènes hots sont peu nombreuses et peu détaillées comparées à d’autres romances de la collection de J’ai lu pour elle. Bref, j’espère que ma description vous aura convaincue !

4,5 étoiles

La plus douce des victoires de Kristina Cook

la-plus-douce-des-victoires-9782290142400-3

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 282 pages
Parution : 18 Novembre 2009
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Il faut bien se marier un jour… Frederick Stoneham, baron de Worthington, est d’accord pour épouser lady Eleanor Ashton. La jeune fille, qu’il a brièvement rencontrée quelques années auparavant, est dépourvue de charme, mais qu’importe ! seule sa dot l’intéresse. Devenu l’époux de cette godiche, il pourra à son aise dilapider son argent et collectionner les maîtresses. Or la jeune fille, blessée par l’attitude humiliante qu’il a eue envers elle quatre ans plus tôt, refuse cette union. Léger détail, elle s’est métamorphosée en une déesse grecque ! Face à cette beauté qui lui tient tête, le débauché comprend qu’il va devoir batailler s’il veut remporter la plus douce des victoires…

 

Mon avis:

Voici une romance assez courte et toute en douceur avec quelques notes poétiques et mélodique.

Dès les premières pages on fait la connaissance de Frederick Stoneham, qui a dû passer son enfance en Irlande. De retour en Angleterre, son père a conclu pour lui un contrat de mariage avec une jeune fille qu’il avait déjà rencontré plus jeune, tout à fait passable dans son souvenir. Sauf que cette demoiselle a bien changé. Eleanor Ashton est devenue une vraie lady. Cela le dérange, vu qu’il n’est plus insensible à son charme, et qu’il souhaitait continuer sa vie de débauche.

De son côté, Eleanor Ashton, est très surprise que son père ait accepté ce contrat de mariage, vu la réputation de Frederick. Et ce qui la gêne encore plus, c’est qu’elle a eu des sentiments pour lui, et qu’il l’a horriblement blessée. Elle compte bien demander à son père de rompre ce contrat qui est tout bonnement inacceptable. En allant se confier à sa meilleure amie Selena Henley, elle se voit embarquer dans une aventure avec le mari de cette dernière, mais aussi son ami qui n’est nul autre que Frederik.

J’ai bien aimé le personnage de Frédéric. Derrière les rumeurs qui court à son propos, cet homme a le cœur bon. Au fil des pages, on apprend à le connaitre, et on s’attache à lui. Même si il a eu des maîtresses et un passé de joueur, il cache sa vraie nature.

Eleanor est aussi attachante. D’un tempérament jovial, que l’étiquette lui demande de contenir, elle a aussi peur de ses sentiments. C’est à un jeu de séduction va devoir se livrer ce jeune couple.

Des passages de poésies, et de musiques rendent de la douceur à leur histoire. Et les beaux paysages austeniens sont aussi là pour nous charmer.

3,5 étoiles

Scandaleux écossais, tome 1 : Un diable en kilt de Suzanne Enoch

couv64884873

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 380 pages
Parution : 27 Janvier 2016
Tome : 01/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Ranulf MacLawry a un problème : sa sœur lady Rowena, vexée qu’il lui ait interdit d’assister à la Saison londonienne, s’est sauvée du château de Glengask pour filer à Londres par la malle-poste. Furieux, il débarque chez les Hanover où Winnie s’est réfugiée. Là, il s’oppose à l’effrontée lady Charlotte qui finit par le convaincre de prolonger le séjour de Winnie. Ranulf est donc obligé de côtoyer ces maudits Anglais. Lui, le colosse épris des grands espaces écossais, se trouve entraîné dans une succession de bals où il doit faire preuve d’un minimum d’urbanité. Mais le pire, c’est cette Charlotte qui n’a pas l’air de savoir qu’une femme doit rester à sa place et qui l’exaspère autant qu’elle l’émoustille.

 

Mon avis:

Rowena MacLawry vient de fêter ses 18 ans, et souhaite comme cadeau aller à Londres pour faire sa saison. Mais son frère aîné, refuse catégoriquement qu’elle y aille. Il a les anglais en horreur. Rowena ne compte pas se laisser faire et s’enfuit de Glengask, pour trouver refuge chez les Hanover. Cette famille était des amis de leur mère, anglaise. Ranulf finit par se rendre compte de la disparition de sa sœur, et se doute de sa destination. Il prend directement la direction de Londres, afin de ramener sa sœur manu militari chez eux, en Ecosse. Sauf que cette petite, a décidé de ne pas se laisser faire, et d’autant plus, elle a le soutien de la famille qui l’accueille.

C’est ainsi que Ranulf rencontre Charlotte, l’aînée des Hanover, qui n’est toujours pas mariée. Cette jeune femme de 25 ans, n’hésite pas à le remettre en place comme aucun homme de son clan n’oserait. Ils sont très vite intrigués l’un par l’autre, et autant dire que je n’ai pas cru en leur histoire. Peut-être est-ce à nouveau la première présentation du Highlander comme une grosse brute qui fait peur, et de la lady anglaise comme une simplette à sauver, qui me lasse. Mais c’est avant tout les complots qui existent en arrière-plan, qui m’ont fait continuer ma lecture. Comme assez souvent dans les Highlands, des guerres de clans existent. C’est à nouveau le cas, ici pour ce clan qui a subit divers désastres. Qui se donne autant de mal à nuire à Ranulf ? L’intrigue est bien menée, et m’a convaincue de poursuivre ma lecture. En plus des complots, les personnages secondaires sont intéressants, comme Arran, le frère de Ranulf, et sa sœur Rowena, dont chacun aura le droit à son roman dans cette saga.

Un bon petit moment de lecture, même si j’ai dû m’accrocher. Les livres suivants m’attendent justement dans ma PAL, et c’est avec hâte que j’ai envie d’en savoir plus sur Arran, le prochain héros du tome.

 

3 étoiles

La splendeur de l’honneur de Julie Garwood

couv15470280

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 438 pages
Parution : 22 Janvier 2014
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Sous le règne de Guillaume II, fils du Conquérant, l’Angleterre est déchiré par les guerres perpétuelles que se livrent ses barons. Après une enfance recluse et solitaire, l’innocente Lady Madelyne est désormais à la merci des caprices de son cruel demi-frère, le baron Louddon. Jusqu’au jour où le terrible Duncan de Wexton, le Loup, attaque sa forteresse, la brûle et emporte avec lui Madelyne en guise de trophée.
Dès l’instant où leur regards se croisent, c’est une autre conquête qui commence. Bien plus tendre, bien plus acharnée.

 

Mon avis:

Dans cet ouvrage, on retrouve bien le style de Julie Garwood avec un héros fort et bourru, Duncan, ainsi qu’une héroïne courageuse, Madelyne.

Dès les premières lignes, nous sommes plongés directement dans l’action, au cœur du Moyen Age. Le Baron Duncan de Wexton, dit le loup, a été capturé par le Baron de Louddon. Lady Madelyne assiste à toute la scène, et compte bien aider le prisonnière de son demi-frère, du traitement que ce dernier lui prodigue. Mais Duncan a un plan, et à ce moment personne ne le soupçonne.

Madelyne est une jeune fille naïve et maladroite, mais au grand courage. Elle ne se rend pas compte du danger qu’elle court, et rend fou ses compagnons qu’ils la protègent.

Quant à Duncan, il ressemble aux héros highlander typique. Grand, beau, musclé, viril, têtu et protecteur, bref une grande brute au cœur tendre. Et j’y ai succombé !

Un livre coup de cœur, qui m’a fait redécouvrir la plume fidèle de Julie Garwood.

5 étoiles

Les McCabe, tome 3 : Le Highlander qui ne voulait plus aimer de Maya Banks

couv22217339

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 380 pages
Parution : 6 Juillet 2016
Tome : 03/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Alaric McCabe était promis à Rionna McDonald, mais il en aimait une autre. Alors son frère Caelen a pris sa place. Et voici Rionna nantie d’un époux bien impressionnant. Elle qui croise le fer comme un homme ne peut s’empêcher d’être intimidée par ce guerrier taciturne, apparemment peu pressé de consommer leur union. Est-ce par indifférence ou par égard ? Comme elle, Caelen ne s’est marié que, pour le bien-être de leurs deux clans menacés par des traîtres. Mais bientôt c’est elle qui attend et espère ses étreintes…

 

Mon avis:

Pour ce tome, c’est autour de Caelen et Rionna. Dès le premier chapitre, on assiste à leur union. Caelen a accepté d’épouser Rionna, pour sauver l’alliance entre son clan et celui de la jeune fille.

Rionna est une femme forte, qui ne veut pas qu’on lui dicte sa conduite. Très jeune, elle a appris à se battre comme un homme. Elle est d’ailleurs celle qui maîtrise le mieux l’épée dans son clan. Mais derrière la froideur qu’elle peut avoir, Rionna a besoin d’attention et d’amour. L’amour que ses parents n’ont jamais su lui donner.

Caelen a déjà connu l’amour beaucoup plus jeune. Naïf à cette époque, cela a créé de nombreux problèmes à son clan et sa famille. Il s’en veut toujours. Cet homme froid, finit par faire confiance à Rionna et se révèle. Leur histoire est très belle, et très touchante. Un coup de cœur pour les derrières pages, et le fameux discours de Caelen.

Même si Alaric reste mon préféré, Caelen le suit de très près !

Une belle trilogie à dévorer, à noter que les deux derniers tomes sont meilleurs que le premier.

5 étoiles

Les McCabe, tome 2 : La séduction du Highlander de Maya Banks

couv69810527

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 320 pages
Parution : 1 Juin 2016
Tome : 02/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Bannie de son clan, Keeley McDonald vit dans une chaumière isolée où l’on vient de loin la consulter pour ses talents de guérisseuse. Lorsqu’un guerrier à l’agonie tombe de cheval devant sa porte, elle le recueille et le soigne. Mais les frères d’Alaric McCabe ne tardent pas à venir récupérer le blessé et emmènent la jeune femme pour qu’elle continue de veiller sur lui. Déja troublée par la virilité du Highlander, Keeley découvre un homme d’une sensualité exigente, qui l’initie aux secrets interdits de l’amour. Elle sait pourtant que, une fois rétabli, il devra en épouser une autre…

 

Mon avis:

Pour l’avenir de son clan, Alaric McCabe accepte un mariage arrangé. Sur le chemin pour aller à la rencontre de Rionna McDonald, sa future épouse, il se fait attaquer. Il est secouru par Keeley qui le soigne de ses nombreuses blessures. Les frères d’Alaric finissent par le retrouver, et kidnappe Keeley, afin qu’elle prenne soin de leur frère malade.

J’ai adoré le personnage de Keeley, qui n’a pas connu une existence facile. Bannie de son clan, elle trouve chez les McCabe, une vraie famille et se sent enfin à sa place. Femme au grand courage, elle devra prendre des décisions difficiles, et connaîtra aussi enfin le bonheur.

Alaric est très touchant et adorable avec Keeley. Il est très protecteur. Je l’avais déjà repéré dans le premier tome, et je suis très contente d’en savoir plus sur lui, et d’apprendre à le connaitre. Il devra prendre un choix difficile, agira-t-il avec raison ou avec son cœur ?

Le personnage de Caelen se révèle encore plus dans ce tome. Hâte de pouvoir en découvrir plus, sur cet énigmatique frère McCabe.

Bref un coup de cœur !

5 étoiles

Les McCabe, tome 1 : Dans le lit du Highlander de Maya Banks

couv35571695

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 380 pages
Parution : 4 Mai 2016
Tome : 01/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Fille illégitime du roi d’Écosse, Mairin a longtemps vécu dans l’anonymat. Quand elle est faite captive, elle comprend qu’elle est l’enjeu de nombreux complots ourdis contre son père. Secourue par le ténébreux Ewan McCabe, la voilà désormais prisonnière de l’impétueux Highlander.

 

Mon avis:

Comme je suis dans les relectures en ce moment, j’en profite pour vous en donner mon avis.

Dès les premières pages, on fait la connaissance de Mairin, jeune fille qui a vécu dans un couvent et qui est enlevée pour être mariée de force. Elle réussit à s’échapper avec un enfant, Crispen, lui aussi enlevé par Duncan Cameron. Crispen très attaché à elle, lui promet la protection de son père Ewan McCabe, chef du clan.

On ne s’ennuie pas une seule minute avec ce roman, je l’ai lu d’une traite. Mairin, est une femme forte et courageuse, qui sait ce qu’elle veut (peut-être un peu trop !) J’avoue que des fois elle m’a un peu énervée. Elle est aussi un peu trop naïve à ma goût, on peut peut-être lui donner l’excuse qu’elle a été élevée confinée dans un couvent.

Ewan est un homme fort, viril, sûr de lui. Chef du clan, son peuple et ses frères, Alaric et Caelen, lui sont dévoués. Je me suis très vite attachée à lui, pour ses nombreuses qualités. Le début de sa relation avec Mairin est assez compliqué. Ils forment un couple explosif. Des scènes très drôles se succèdent, mais aussi des scènes où l’on a envie de les secouer.
Bref j’ai passé un bon moment à rigoler, même si des fois leurs comportements avaient tendance à m’énerver.

Hâte d’en découvrir plus sur Alaric et Caelen dans les tomes suivants

4,5 étoiles

Les Chevaliers des Highlands, tome 12 : Le Spectre de Monica McCarty

couv20050989

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 407 pages
Parution : 23 Novembre 2016
Tome : 12/12
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

Synopsis:

1314. Alex Seton croit aux vraies valeurs de la chevalerie. Lassé des raids sanglants ordonnés par Robert de Bruce, le « roi-voyou » parti à la conquête du trône d’Écosse, il a déserté la Garde des Highlands pour rejoindre le camp adverse où il espère faire triompher ses idées de manière plus honorable. Désormais considéré comme un traître, il vole pourtant au secours de Joan Comyn, la fille bâtarde du comte de Buchan, jeune femme à la beauté ensorcelante, qui éveille bientôt ses soupçons. Ne serait-elle pas le Spectre, cet agent dont nul ne connaît l’identité et que les Anglais traquent en vain ? Déterminé à la confondre, Alex s’engage dans un duel où la séduction est l’arme principale et à l’issu duquel il devra choisir entre ses principes et son cœur.

 

Mon avis:

Quel plaisir de retrouver cette saga, mais c’est aussi avec tristesse, vu que c’est le dernier tome. Ici, on retrouve le Dragon, alias Alex Seton, que l’on a pu rencontrer lors des premiers livres et Joan Comyn, la fille de Bella MacDuff. Alex évolue à ce jour du côté des Anglais et l’on découvre pourquoi il a voulu quitter la garde. Joan quant à elle, est devenue une femme qui n’a pas eu la vie facile. Ils sont très vite attirés l’un vers l’autre.

Monica McCarty nous tient jusqu’à la fin de cette saga. J’admire Joan pour sa détermination et sa force. La relation qu’elle entretien avec Alex est très intense et passionnée. Alex souhaite rester ce preux chevalier et Joan ne sait pas quel chemin emprunter. Dans ce dernier tome, la cause que défend la garde des Highlands n’a jamais été aussi proche de son but. L’auteur clôt en beauté cette saga. J’étais aussi ravie de retrouver certains personnages clés.

Vous qui avez peut être lu aussi cette saga, avez vous un tome préféré, voir un personnage?

Pour ma part, j’ai adoré le tome 10, le frappeur, et j’aime beaucoup le personnage de Lachlan.

4,5 étoiles

La brute apprivoisée de Jude Deveraux

la-brute-apprivoisee-9782290142462-3

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 316 pages
Parution : 11 Septembre 2010
Tome : 01/??
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

Synopsis:

– Le duc de Peregrine ? Tu es folle ! Si tu épouses cet homme, ta vie sera un enfer !

Malgré les avertissements, Liana s’entête. Elle a vu défiler d’innombrables prétendants et aucun n’a fait battre son cœur comme ce colosse roux aux manières détestables… Le souvenir de leur brève étreinte suffit à la faire défaillir. À peine le mariage célébré, Peregrine emmène sa jeune épouse dans son domaine : un château à demi ruiné, peuplé d’une bande de sauvages. Liana pourrait à la rigueur s’accommoder de l’inconfort de sa nouvelle demeure. Mais son mari la délaisse chaque nuit pour retrouver son harem de servantes-maîtresses, arrogantes et stupides. C’en est trop : il faut mater ce rustre ! L’épreuve sera rude. Mais, sous son apparente douceur, Liana dissimule une volonté inflexible.

 

Mon avis:

Jude Deveraux a écrit beaucoup de roman, voici le premier que je découvre. Autant dire que je suis assez mitigée par cette lecture.

Dès les premières pages, on fait connaissance avec Liana, qui est poussée par sa belle-mère à trouver un époux. Celle-ci souhaite s’en débarrasser pour récupérer l’attention de son époux et pour pouvoir administrer le domaine comme elle le souhaite. Liana accepte, mais choisira elle-même son époux. Les demandes en mariage ne tardent pas à arriver, grâce à sa dote. Lors d’une sortie, elle rencontre Rogan qui est venu lui demander sa main, juste pour l’argent. Contre l’avis de sa famille, Liana accepte de devenir l’épouse de cette brute. Le mariage effectué, Liana est emmenée directement sur le domaine de Rogan, qui lui réserve de nombreuses surprises.

Les personnages de ce roman sont déroutants. Liana sait être forte, mais reste très naïve. Son histoire d’amour avec Rogan, à l’air d’un coup de foudre de petite fille. Rogan quant à lui est une pauvre brute, qui se transforme en agneau. Je n’ai pas cru en leur histoire. J’ai tout de même continué ma lecture, vu qu’il y a des scènes intéressantes. Quand Liana essaye de tenir tête à Rogan, on rigole bien. A la fin du roman, on reste tout de même sur notre fin, ce qui est bien dommage. Il reste inachevé. Des passages auraient pu être plus développés, comme l’origine du conflit avec l’autre clan, l’histoire des Peregrine… J’ai pu voir qu’il existait un second tome, qui n’a pas encore été réédité par J’ai lu. Peut-être est-il plus complet…

2,5 étoiles