Le clan Murray, tome 3 : La fiancée des highlands de Hannah Howell

couv22797158

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 408 pages
Parution : 25 Octobre 2013
Tome : 03/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Bien qu’elle ne soit pas encore mariée, Gillyanne Murray décide qu’il est temps pour elle de visiter les terres qui lui ont été données par des parents de son père. Lorsqu’elle y arrive, c’est pour trouver le donjon assiégé par trois lairds, chacun voulant sa main et sa propriété. Bien que résolue à tous les refuser, la menace d’une bataille imminente la force à choisir un prétendant : Sir Connor MacEnroy, un chevalier de peu de mots. Devenue sa femme, Gillyanne est étonnée de la distance qu’il s’efforce de mettre entre eux et son propre désir de découvrir la passion dans ses bras.

Alors qu’elle apporte un souffle nouveau dans une terre et un donjon ravagé par la traîtrise et les secrets, elle tente également de gagner une chose qu’elle craint de ne jamais pouvoir atteindre : le cœur gardé de son mari.

 

Mon avis:

Après avoir passé un bon moment avec les deux premiers tomes de cette trilogie, place à Gillyanne Murray dont on a déjà fait connaissance huit ans plus tôt. Elle a aujourd’hui 21 ans et se décide d’aller découvrir le domaine qui constitue sa dot. Une mauvaise surprise l’y attendent, vu que les trois lairds des environs veulent chacun ses terres, et comptent l’épouser pour l’acquérir. Gilly n’est pas prête à se laisser faire, et va le démonter à ses jeunes lairds. Des moments bien comiques vont ainsi se succéder. Elle finit par choisir Connor MacEnroy, le seul qui l’attire. Ce dernier est devenu chef de clan très tôt, à l’âge de 15 ans. Il s’est ainsi formé une carapace, qu’elle compte bien percer. Grâce à son don, elle sent aussi un mystère qui entoure son histoire.

J’ai tout de suite été heureuse de retrouver le personnage de Gilly. Elle est touchante, mais a aussi une langue bien pendue. On rigole bien avec ses répliques. Connor est quant à lui attendrissant, il n’a pas eu une vie facile et s’est beaucoup privé pour ses proches. Les personnages secondaires, comme Cagneux, le bras droit de Connor, ou encore sa sœur Fiona sont aussi attachants. La présence de Payton Murray m’a aussi fait sourire. J’adore son personnage, un coup de cœur.

Bref, un tome très agréable qui a su me convaincre et que j’ai dévoré.

4,5 étoiles

Le clan Murray, tome 2 : Le chevalier des highlands de Hannah Howell

couv74855801

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 528 pages
Parution : 12 Juillet 2013
Tome : 02/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Et si le meilleur moyen de se défaire des chaînes de son ravisseur était de lui succomber ?

Cameron MacAlpin n’a qu’une envie : se venger de Payton Murray, l’homme qui a déshonoré sa soeur. L’occasion rêvée se présente à lui lorsque, en dédommagement d’une dette, on lui livre Avery, qui n’est autre que la soeur de son pire ennemi. La jeune femme, indignée par l’accusation portée contre son clan, compte bien se défendre, mais Cameron a la ferme intention de la séduire.
Il y a fort à parier que celle-ci ne résistera pas longtemps à ce chevalier si viril…

 

Mon avis:

Après avoir fait la connaissance de Elspeth Murray dans le premier tome, c’est au tour de Avery, sa cousine de nous livrer ses secrets.

L’histoire commence en France. Avery accompagnée de sa cousine Gillyanne, séjourne chez la famille de sa mère, les Lucette. Mais lorsqu’ils se font attaquer, elles sont capturées. Pour payer une dette de jeu, elles se retrouvent auprès de Cameron MacAlpin, un écossais devenu mercenaire. Ce dernier doit rentrer chez lui, afin de régler un problème avec sa sœur, qui aurait été violée par Payton Murray, qui n’est d’autre que le frère d’Avery. Quand Cameron découvre l’identité d’Avery, il voit là une occasion de se venger. Il compte se servir d’Avery, afin de forcer Payton a épouser sa sœur. Sauf que les femmes Murray ne sont pas si facilement manipulable, et Avery compte bien lui faire comprendre !

J’ai bien aimé les deux filles Murray dans cette romance, mais j’ai surtout eu un coup de cœur pour Gilly. Cette jeune adolescente est très mature pour son âge, et n’a pas sa langue dans sa poche. J’ai bien rigolé en leur compagnie.

Même si j’ai trouvé que la romance entre Avery et Cameron arrivent trop vite, j’ai apprécié leur couple. Encore un highlander bourru et borné qui a besoin d’ouvrir les yeux. Mais ce n’est pas facile quand tout ce que l’on croit s’écroule. L’histoire en elle même est intéressante, mais ressemble trop au premier tome. C’est le personnage de Gilly qui lui offre une originalité. J’ai hâte d’ailleurs de la retrouver dans le tome suivant. J’ai vraiment eu un coup de cœur pour cette jeune fille.

4 étoiles

Le clan Murray, tome 1 : La promesse des highlands de Hannah Howell

couv28865510

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 432 pages
Parution : 22 Mars 2013
Tome : 01/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Saura-t-elle gagner le coeur de son amour d’enfance ?
Alors qu’elle n’est encore qu’une fillette, Elspeth Murray sauve la vie d’un chevalier, Cormac Armstrong. Sans le savoir, ce dernier ravit son coeur à jamais. Bien des années plus tard, c’est le même homme qui va la tirer des griffes d’un prétendant indésirable. La petite fille est devenue une jeune guérisseuse d’une beauté à couper le souffle. Hélas, Cormac est déjà promis à la cruelle et perfide Isabel Douglas. Elspeth va devoir se battre  pour conquérir l’homme qu’elle aime et elle n’envisage pas une seule seconde de perdre.

 

Mon avis:

Je profite d’une relecture de ce livre pour vous en donner mon avis. L’avantage de déménager, c’est de retomber sur des anciens coups de cœur, qui nous tendent les bras pour retomber dans leur univers !

Retournons à notre ouvrage. Ici nous faisons la connaissance d’Elspeth Murray et Cormac Armstrong. Elle est encore une enfant, et lui un adolescent lors de leur première rencontre. Âgée de neuf ans, Elspeth trouve Cormac blessé sur les terres de sa famille. Ce dernier lui demande de fuir et de ne pas l’aider, pour lui éviter des ennuis. En effet Cormac est pourchassé, et on souhaite sa mort. Déjà très têtue, elle décide de le soigner. Comme sa mère, Elspeth a des dons de guérisseuse et sait ressentir les sentiments des gens qui l’entourent. Elle a tout de suite confiance en ce jeune homme, et sait qu’il lui dit la vérité. Après un séjour auprès du clan Murray, il finit par se remettre de ses blessures, et par partir. Elspeth le gardera toujours dans son cœur.

Et c’est justement dix ans après leur première rencontre qu’elle retrouve cet homme qui hante ses rêves. Alors qu’elle vient de se faire enlever, c’est Cormac qui vient à son secours. Ils s’enfuient ensemble, et c’est le début de leur aventure. Elspeth est toujours amoureuse de lui, et elle compte bien le faire succomber à son charme par tous les moyens. Mais celui-ci, est déjà promis à une femme depuis plus de dix ans, Isabel Douglas. Même si elle est dépeinte comme une grâce qui a eu 4 maris et qui sont tous morts, il n’en croit pas un mot. Il compte honorer sa promesse, c’est une question d’honneur pour lui.

J’ai tout de suite été attachée au personnage d’Elspeth. Disons que je me suis reconnue en elle. Son côté empathique, à soigner et à recueillir tous les nécessiteux, j’étais comme elle petite. En plus de ça, Elspeth est aussi quelqu’un de débrouillarde, courageuse et intelligente. Elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense.

Concernant Cormac, on apprend à le connaitre au fil des pages. Il est têtu, et ne veut pas reconnaître ce qu’on lui dit. Des fois, on a envie de le secouer pour ça. Quand on découvre son passé familial, on comprend pourquoi il est si borné et pourquoi il tient à cette promesse d’adolescent. Mais c’est aussi quelqu’un au grand cœur, et sur qui on peut compter.

J’ai aimé dans cette histoire, que ce soit Elspeth qui tienne les reines. Leur aventure m’aura bien fait sourire. Une mention spéciale à Bouillasse, un chat qui a un grand rôle à jouer ! Il m’a fait clairement craqué. Le clan Murray est aussi très attachant tout comme les parents d’Elspeth. J’ai hâte d’en découvrir plus sur cette famille.

4 étoiles

Le retour des highlanders, tome 4 : Le Chef de Margaret Mallory

couv42058281

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 480 pages
Parution : 24 Janvier 2014
Tome : 04/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Connor, le chef des MacDonald de Sleat, tient le destin de son peuple entre ses mains. Des clans rivaux complotent pour prendre possession de ses terres et le devoir lui dictera qui il combattra, en qui il mettra sa confiance … et même qui il épousera. En cherchant des conseils, Connor se tourne vers Ilysa, une jeune fille avec le don de voyance qui révèle un danger qui approche – et une passion qui brûle seulement pour lui. Mais le guerrier doit faire un mariage pour créer une alliance puissante et la lignée d’Ilysa est beaucoup trop modeste.
Avec ses pouvoirs pour guérir et voir le mal où d’autres ne le peuvent pas, la belle Ilysa s’habille simplement, parle doucement et aime son chef de loin. Pourtant quand Connor chauffe finalement les braises du désir qui ont si longtemps chauffés en elle, Ilysa ressent un bonheur comme elle n’en a jamais connu auparavent. Maintenant, comme il est obligé de placer le devoir avant son bonheur, Ilysa sens que Connor est en grand danger. Pourra-t-elle trouver une façon de prouver qu’elle est la femme qu’il a besoin à ses côtés?

 

Mon avis:

Nous terminons cette saga avec Connor, le chef du clan MacDonald, et avec Ilysa la sœur de Duncan. Forte et sensible, elle n’hésitera pas à déjouer les nombreux pièges destinés à Connor: mariages arrangés, gués-tapants, espions… Connor doit beaucoup à Ilysa, mais ne s’en rend pas compte. Elle est toujours là auprès de lui, pour le conseiller et l’aider. Amoureuse depuis toute petite de son chef, elle sait qu’elle ne peut l’avoir. Connor finit par être lui aussi tiraillé entre son désir et son devoir.

Au fil des livres, on aura vu Ilysa grandir. Cette jeune femme effacée et en retrait, n’est pas comme les autres, grâce à son don de voyance. Elle est d’un grand courage et sa naissance ne l’affecte pas, comme pour son frère Duncan. Elle sait s’imposer et dire les choses quand il le faut. Ce côté l’a rend impressionnante.

Connor est le chef du clan. Et ce n’est pas toujours facile pour lui de prendre des décisions. Il hésite, se pose beaucoup de questions. Il reste quelqu’un de très humble, touchant et attachant. Son amour pour Ilysa va naître au fur et à mesure des pages. Des fois, on a envie de le secouer pour qu’il se rende compte de la situation.

En bref, j’ai bien aimé cette saga qui m’a fait découvrir le genre. L’écriture est agréable et à travers le récit d’un personnage, l’intrigue continue toujours en parallèle. Le fait que l’on retrouve toujours nos personnages, et pouvoir continuer à suivre leurs parcours respectifs, est très intéressant. On retrouve ainsi nos précédents héros auxquels on s’est attachés. Pour ceux qui ont envie de se lancer, n’hésitez pas. Les critiques de la saga sont souvent élogieuses.

4,5 étoiles

Le retour des highlanders, tome 3 : Le guerrier de Margaret Mallory

couv50990833

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 480 pages
Parution : 19 Avril 2013
Tome : 03/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

L’homme qui lui a brisé le cœur pourra-t-il la sauver du désespoir ?
De l’île de Skye aux champs de bataille français, Duncan n’a jamais oublié Moira, la femme à laquelle il a dû renoncer pour partir au combat. Il espère que ses exploits lui permettront un jour de l’épouser. Malheureusement la belle est mariée de force à une brute du clan rival. Elle se démène pour tenter de protéger son fils, et se croit enfin tirée d’affaire lorsqu’un vaillant guerrier vole à leur secours… Et ce sauveur n’est autre que Duncan, qui l’a abandonnée des années auparavant. Peut-elle vraiment se fier à lui ? Dans la tourmente, ils vont devoir se résoudre à l’idée que l’union fait la force.

 

Mon avis:

Après Ian et Alex, on fait maintenant la connaissance de Duncan pour ce troisième tome. Connor l’envoie en mission auprès de sa sœur, Moira, en qui il a toujours des sentiments depuis son adolescence. Il n’a jamais pu oublier même après 7 ans de séparation. Alors qu’il la croyait heureuse, il découvre qu’elle est en danger. Moira est maltraité par son mari, Sean, et ne vit que pour son fils, Ragnall.

J’ai adoré faire la connaissance de Duncan, un personnage qui était un peu en retrait dans les tomes précédents. L’amour qu’il porte à Moira est émouvante. Le problème de sa naissance est très important pour lui, et lui cause beaucoup de peine. Voilà pourquoi il parait renfermé, alors qu’il est un grand guerrier et qu’il a fait plus que ses preuves auprès de ses amis, de son clan et de son chef.

Moira, sœur de Connor, est une femme au grand courage. Je l’ai tout de même un peu moins appréciée que les autres héroïnes, elle a un côté un peu trop princesse.

Le fait qu’ils ont un passé commun, leur histoire est amenée autrement. Elle est rythmée par une reconquête, et un certain nombre d’épreuves qu’ils n’auront pas le choix que de les mener ensemble, et ainsi réapprendre à se faire confiance.

J’ai bien aimé la présence du chien, qui participe lui aussi aux aventures.

En parallèle de leur histoire, la lutte contre Hugh continue toujours pour le clan.

4,5 étoiles

Le retour des highlanders, tome 2 : Le séducteur de Margaret Mallory

couv11459100

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 480 pages
Parution : 24 Aout 2012
Tome : 02/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Réputé pour son habileté à manier l’épée et à briser les cœurs, Alex MacDonald a fait le serment de ne jamais se marier. Pourtant son chef de clan lui demande le sacrifice ultime, épouser Glynis MacNeil, la fille d’un allié. Il fait alors la connaissance de la jeune femme, une rare beauté, connue dans tous les Highlands pour son caractère rebelle. Échaudée par les infidélités de son précédent mari, Glynis refuse de se laisser amadouer par un autre coureur de jupons. Mais Alex n’est pas n’importe quel séducteur…

 

Mon avis:

Dans ce tome, nous retrouvons Alexander MacDonald, dit le séducteur. Alex s’est promis de ne jamais se marier. Il garde en mémoire les infidélités successives qu’il a connu de ses parents, et qu’ils l’ont marqué. Pour aider son clan qui subit un certain nombre de menaces, il se voit contraint à s’unir avec une femme.

Glynis est comme Alex, elle ne croit pas non plus au mariage, et en est dégoûté. Elle garde un goût amer de sa première union, à cause d’un mari violent et infidèle. Elle voit cette union d’un mauvais œil, d’autant plus en connaissant la réputation d’Alex.
J’ai adoré le couple Alex/Glynis. Ils ont connu tous les deux une enfance sans véritable parents à leurs côtés, et non pas de vrais repères de vie familiale. Au fil des pages, ils vont affronter de nombreuses épreuves, qu’elles soient familiales ou d’ordre politiques. Alex est un personnage attachant. Déjà dans le premier tome, j’ai apprécié sa bonne humeur. Certes il est un guerrier, mais il sait être aussi très doux et protecteur. Glynis a du caractère et n’hésite pas à faire ce qu’elle a envie, même si ça va à l’encontre des règles.

Les complots et batailles se succèdent, ce qui promet encore de nombreuses épreuves à venir pour les deux tomes suivants.

4,5 étoiles

Le retour des Highlanders, tome 1 : Le gardien de Margaret Mallory

couv9191600

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 456 pages
Parution : 13 Juillet 2012
Tome : 01/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Après cinq ans passés à se battre sur le continent, Ian MacDonald revient sur son île natale de Skye, où il trouve son clan en péril. Bien décidé à réparer ses erreurs de jeunesse, il doit déjouer les manigances d’un adversaire sans scrupules, et faire face à Sìleas, l’épouse qu’il a délaissée pour partir au combat. Une surprise attend Ian : la gamine maigrichonne qui le suivait partout comme son ombre et qu’il a dû épouser à la suite d’un malentendu, est devenue une jeune femme aussi ravissante que farouche.

 

Mon avis:

Je profite de ma récente relecture de ce roman pour vous en donner mon avis.

Le Gardien est la première romance Highlander que j’ai lu chez Milady et qui m’a fait directement craquer pour ce genre. Depuis il est vrai que j’en lis beaucoup.

Ce tome nous offre un plongeon dans le 14éme siècle au cœur de l’île de Skye. On fait la connaissance d’une bande de quatre highlanders qui reviennent de la guerre. Ce premier tome est consacré à Ian. Ce jeune guerrier est assez angoissé de rentrer chez lui après 4 ans d’absence. Mais il craint surtout de revoir Sileas, sa femme, qui a été forcé d’épouser alors qu’il souhaitait en épouser une autre. Il ne l’a pas vu depuis le jour de leur mariage.

Nos deux héros qui se sont connu enfant, et se découvre adulte, ont bien changé. Ils ont tous les deux du caractère et ne se laissent pas faire. J’ai passé un bon moment à rigoler de leurs joutes verbales.

Dans un contexte de complot, nos personnages auront fort à faire pour le déjouer et redresser le clan. Cela promet pour les tomes suivants, et j’ai hâte d’en découvrir plus sur les trois compagnons de Ian.

4,5 étoiles

Le Highlander, tome 2 : Conquise par le Highlander de Julianne MacLean

couv62836572

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 408 pages
Parution : 23 Novembre 2012
Tome : 02/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Avec sa crinière fauve et son corps marqué par les combats, Angus MacDonald est le guerrier le plus redoutable qu’ait jamais vu lady Gwendolen MacEwen. Lorsqu’il prend le château de son père, elle se trouve contrainte de partager son lit avec l’homme qui a défait son clan. Belle et fière, Gwendolen exaspère Angus autant qu’elle l’attire. Mais en l’épousant, leurs clans seraient réunis. Alors que ses talents d’amant ébranlent la réticence de Gwendolen, un complot menace de tout bouleverser.

 

Mon avis:

Après la lecture du premier tome, j’étais curieuse de savoir ce qui était arrivé à Angus. Autant dire, que ça n’a pas été facile pour lui. Alors qu’il apprend le décès de son père et l’occupation de son château, Kinloch, il décide de lever une armée pour le reprendre. Rapidement, il arrive à reconquérir son domaine, le clan MacEwen cède. Mais ce n’est pas le cas de Gwendolen, fille du seigneur défunt du clan MacEwen. Même si ce grand guerrier lui fait peur, elle ne compte pas se laisser faire, et compte bien négocier. Quand deux forts caractères se rencontrent, il y a quelques étincelles qui jaillissent !

J’ai bien aimé le personnage de Gwendolen. Alors que son père est décédé, et son frère absent, elle n’hésite pas à se battre comme un homme pour défendre son clan. Entourée d’une carapace, elle va finir par se briser grâce à Angus. Ce dernier porte bien son surnom, le lion. Il est froid et même irrespectueux au départ avec Gwendolen. Mais comme pour elle, il va finir par changer et se révéler. Il a longtemps vécu avec ses blessures du passé, et une certaine haine qui va s’adoucir. On voit notre couple évoluer au fil des bouleversements. On ne s’ennuie pas une seule seconde, l’histoire nous tenant en haleine. Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants, comme la mère de Gwendolen, Onora, ou encore Lachlan que l’on retrouve dans le tome suivant.

Encore une fois, une romance bien sympathique. C’est parti pour le troisième et dernier tome de cette trilogie !

4,5 étoiles

Le Highlander, tome 1 : Captive du Highlander de Julianne MacLean

couv34552904

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 456 pages
Parution : 19 Octobre 2012
Tome : 01/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Lady Amelia Templeton préférerait mourir que de céder à son ennemi juré, Duncan MacLean, le guerrier le plus féroce de son clan. Alors qu’il s’apprête à tuer le fiancé d’Amelia, le Highlander tombe sous le charme de cette ravissante créature et décide de l’enlever, saisissant l’occasion de se venger de celui qui a assassiné l’amour de sa vie.
Mais la belle Amelia n’est pas une prisonnière comme les autres. Elle provoquera chez le Highlander un sentiment plus puissant que sa fureur guerrière.

 

Mon avis:

Duncan MacLean éprouve une haine viscérale envers le Colonel Bennett, l’homme qui a massacré sa fiancée. Ainsi, lors d’une nuit noire, il se glisse dans Fort William afin de tuer son ennemi. Alors qu’arrivant à sa chambre, il pensait le trouver endormi, il fait face à un problème. A sa grande surprise, c’est une jeune femme qui dit être sa fiancée, qui s’y trouve. Plutôt que la tuer, il décide de la kidnapper afin de faire souffrir plus longuement Bennet. Mais Amelia n’est pas décidé à se laisser faire, et s’est avec beaucoup de difficultés qui va devoir la tenir prisonnière. D’autant plus quand elle sait qu’elle se retrouve confrontée au Boucher des Highlands.

Voici le premier tome d’une trilogie que j’ai grandement apprécié. Notre couple est original. Ils pensent être complètement opposés, ce qui promet quelques surprises. Amelia grandit dans cette aventure, elle a toujours été protégée, mais aujourd’hui elle souhaite comprendre d’elle-même. Intelligente et courageuse, elle n’a pas peur de poser des questions qui peuvent être délicates. J’ai particulièrement aimé le personnage de Duncan, qui est très complet. Leur complicité se développe au fil des pages, et je me suis attachée à son personnage. J’ai tout de suite eu envie de découvrir ses secrets, dont on finit par se douter. J’ai aussi aimé la plume de Julianne MacLean, qui a su m’enchanter dans ses descriptions de l’Ecosse.

4,5 étoiles

Héritiers des Highlands, tome 4 : L’ensorceleur de Paula Quinn

couv18750536

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 480 pages
Parution : 29 Avril 2019
Tome : 04/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Lié par le devoir, trahi par la passion. Valeureux Highlander, Colin MacGregor est né pour servir sa foi, son roi et l’honneur de sa famille. Avant de retrouver son Écosse bien-aimée, il doit remplir une dernière mission. Chargé de s’infiltrer dans la demeure d’un traître, Colin est résolu à révéler au grand jour un complot perfide. Jusqu’à ce qu’il rencontre une jeune femme sensuelle, captive, qui l’incite à poursuivre d’autres quêtes…

 

Mon avis:

Pour le dernier tome de cette saga, place à Colin MacGregor, le plus jeune de la fratrie. Lors du précédent tome, il venait de s’engager auprès de l’armée du roi Jacques. Aujourd’hui on le retrouve 3 ans plus tard, alors âgé de 22 ans, et général de cette armée. Il s’engage dans une dernière mission, visant à aider le roi contre le complot qui le menace encore, avec Guillaume d’Orange. Ainsi il s’infiltre dans le clan de Lord Devon, un partisan de Guillaume, afin d’y récupérer des informations.

Gillian Dearly vit chez son cousin Lord Devon avec son fils Edmund. Rejetée par sa famille, ayant eu un enfant hors mariage, elle la punit en l’expulsant. Elle se retrouve ainsi chez lui a subir sa cruauté et ses remarques grossières et blessantes. Depuis longtemps, il veut la faire sienne, mais Gillian refuse. Ayant plusieurs tours dans son sac, Gillian fera tout pour protéger son fils.

Colin est un guerrier et un homme d’honneur. Combattant pour son roi depuis plusieurs années, il n’a jamais voulu s’attacher comme ses frères à une femme. Et il ne le comprend pas. Sa seule véritable amie fidèle, c’est son épée. Mais durant cette mission, sa rencontre avec Gillian et Edmund, va tout remettre en question. Comme assurer sa mission, alors qu’il va les mettre en danger. Il ne se le pardonnera pas.

Gillian porte beaucoup sur ses épaules. Elle souhaite avant tout le bonheur de son fils, et essaye de tout faire en sorte pour le protéger. Son cousin est de plus en plus insistant envers elle, et la traite horriblement.

J’ai trouvé la relation de Colin avec Gillian un peu trop simple. La jeune femme en détresse qui s’éprend de son sauveur… Par contre, j’ai adoré la relation de Colin et d’Edmund, qui est très touchante. A cause de ses nombreuses missions, Colin ne voit pas ses neveux et ses nièces grandir, et à peu souvent l’occasion de rentrer chez lui. Pourtant on voit qu’il ferait un parfait tonton et père. J’ai aimé tous les jeux qui lui montrent, lui fabriquent, la confiance mutuelle qui s’installent, et l’amour. Cette complicité naissante est très agréable à découvrir.

J’ai aimé aussi dans cet ouvrage, retrouver tous les personnages des précédents tomes et retourner à Camlochlin.

Un bon moment de lecture, mais mon préféré restera le tome 3 avec Connor Grant et Mairi MacGregor.

3,5 étoiles