Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #18

actu period drama

 

Becoming Elizabeth

Après The Spanish Princess, la chaine Starz compte bien continuer de produire des séries sur de grandes reines, et c’est ainsi qu’elle annonce la commande de Becoming Elizabeth basé sur l’histoire de la jeune Elizabeth Tudor, qui sera interprétée par l’actrice allemande Alicia von Rittberg.

Fille orpheline d’Henry VIII et de sa seconde femme Anne Boleyn, Elizabeth avait été déclarée illégitime après l’annulation du mariage de ses parents, mais un long parcours semé d’embûches, de trahisons et de relations interdites, elle a fini par monter sur le trône.

Becoming Elizabeth se composera de 8 épisodes qui devront sortir courant 2021. 

 

Eleanor of Aquitaine

En plus de la série sur Elizabeth, Starz compte aussi produire une série sur Aliénor d’Aquitaine, reine des Francs puis reine d’Angleterre, mère de Henri le Jeune, Jeanne d’Angleterre et Richard Cœur de Lion. Celle-ci sera adaptée des livres de Alison Weir, à savoir Eleanor Of Aquitaine: By the Wrath of God, Queen of England et The Captive Queen, actuellement non traduit en français. 

Aucune date n’est pour l’instant annoncé, ni casting.

 

Ines del Alma Mia

Ines del Alma Mia est coproduction internationale entre l’Espagne, le Chili et l’Argentine basée sur le roman du même nom d’Isabel Allende, qui a d’ailleurs été traduit dans plus de 30 langues. On ne sait pas encore si on l’aura en France, mais en tout cas un partenariat a été fait avec Amazon Prime. 

La série raconte l’histoire de la première femme espagnole à arriver sur les côtes du Chili avec les Conquistadors dans les années 1500. Véritable personnage historique, Ines Suarez (Elena Rivera) a aidé à revendiquer le territoire pour l’Espagne et a participé à la fondation de l’actuelle ville de Santiago du Chili. Isabel Allende réinvente la vie d’Inès, celle de son amant et celle de son mari. Basé sur des événements historiques réels, le roman évoque le conflit et le drame entourant l’arrivée des Conquistadors au Chili, tout en mettant en lumière Ines, une femme puissante longtemps oubliée par l’histoire. C’est un roman épique sur fond d’amour et de conquête.

Avec un casting exceptionnel dirigé par Elena Rivera, Eduardo Noriega et Benjamín Vicuña, la série comprend également Carlos Bardem, Francesc Orella, Enrique Arce, Daniela Ramírez, Antonia Giesen, Carlos Serrano, Ismael Martínez, Juan Fernández, Mauricio Paniagua, Andrea Trepat, Nicolás Zárate, Patricia Cuyul, Rafael de la Reguera, Elvis Fuentes, Francisco Ossa, Gastón Salgado et Pedro Fontaine.

Inés del alma mía (20

 

Bridgerton

Adaptation des romans de Julia Quinn « La Chronique des Bridgerton », voici le premier trailer en français et les affiches de cette série en 8 épisodes qui arrivera sur Netflix le 25 décembre. 

Synopsis: À Londres, pendant la Régence, Daphne Bridgerton (Phoebe Dynevor), fille aînée d’une puissante dynastie, est censée se trouver un mari, mais la concurrence est rude ! Espérant suivre l’exemple de ses parents et faire un mariage d’amour, Daphne semble au départ avoir toutes les chances de son côté.  Pourtant, dès lors que son frère aîné se met à rejeter ses prétendants les uns après les autres, le journal à scandales de la haute société londonienne, dirigé par la mystérieuse Lady Whistledown, propage des calomnies sur la jeune femme. C’est alors que débarque le séduisant et frondeur duc d’Hastings (Regé-Jean Page), célibataire endurci et meilleur parti du moment. Bien qu’ils s’en défendent, Daphne et le duc sont incontestablement attirés l’un par l’autre – et les voilà embarqués dans un jeu de dupes, tout en devant composer avec les injonctions de la société concernant leur union potentielle…

Bridgertonbridgerton-season-1-poster-bridgerton-netflix-series-43618653-1080-1350bridgerton-season-1-poster-bridgerton-netflix-series-43618652-864-1280bridgerton-season-1-poster-bridgerton-netflix-series-43618656-1080-1350bridgerton-season-1-poster-bridgerton-netflix-series-43618654-1080-1350bridgerton-season-1-poster-bridgerton-netflix-series-43618655-1080-1350

 

 

Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #17

actu period drama

 

Tour du monde en 80 jours

Adapté du célèbre roman d’aventures de Jules Verne, cette mini série en huit épisodes est annoncée pour 2021. Co-produite par les chaines BBC, France Télévisions, ZDF et Rai, celle-ci nous raconte la course autour du monde d’un gentleman anglais, Phileas Fogg (David Tennant), qui a fait le pari d’y parvenir en quatre-vingts jours. Il est accompagné par Jean Passepartout (Ibrahim Koma), son serviteur français, et dans cette adaptation par Abigail Fix (Leonie Benesch), une jeune journaliste déterminée à sortir de l’ombre de son père en reportant cette extraordinaire histoire.

Tour du monde en 80 jours

 

Black Narcissus

Nouvelle adaptation en trois épisodes du roman de Rumer Godden, Black Narcissus suit une congrégation de religieuses qui se rend dans un ancien harem situé sur les contreforts de l’Himalaya pour y établir un dispensaire. Les sœurs sont aidées dans leurs tâches par Dean (Alessandro Nivola), un agent britannique installé dans la région depuis longtemps. Rapidement, la sœur supérieure Clodagh (Gemma Arterton) s’offusque de la conduite de ce dernier. Au sein de la communauté, les tensions s’exacerbent et les nonnes traversent des épreuves pesantes, aussi bien pour le corps que pour l’esprit…

La mini-série est annoncé le 23 novembre aux États-Unis. Pas encore de date pour l’Europe

 

Bridgerton

Précédemment annoncé dans une des chroniques « Actu Period Drama », nous avons enfin plus d’information sur l’adaptation des romans de Julia Quinn « La Chronique des Bridgerton », et surtout une date sortie !

On pourra donc découvrir cette série en 8épisodes sur Netflix, dès le 25 décembre. Et ça c’est un beau cadeau de Noel !!!

En attendant voici le synopsis officiel « À Londres, pendant la Régence, Daphne Bridgerton (Phoebe Dynevor), fille aînée d’une puissante dynastie, est censée se trouver un mari, mais la concurrence est rude ! Espérant suivre l’exemple de ses parents et faire un mariage d’amour, Daphne semble au départ avoir toutes les chances de son côté. Pourtant, dès lors que son frère aîné se met à rejeter ses prétendants les uns après les autres, le journal à scandales de la haute société londonienne, dirigé par la mystérieuse Lady Whistledown, propage des calomnies sur la jeune femme. C’est alors que débarque le séduisant et frondeur duc d’Hastings (Regé-Jean Page), célibataire endurci et meilleur parti du moment. Bien qu’ils s’en défendent, Daphne et le duc sont incontestablement attirés l’un par l’autre – et les voilà embarqués dans un jeu de dupes, tout en devant composer avec les injonctions de la société concernant leur union potentielle… »

Rappel du casting Golda Rosheuvel, Jonathan Bailey, Luke Newton, Luke Thompson, Claudia Jessie, Nicola Coughlan, Ruby Barker, Sabrina Bartlett, Ruth Gemmell, Adjoa Andoh, Polly Walker, Bessie Carter et Harriet Cains. Julie Andrews assure la voix de Lady Whistledown.

BRIDGERTONBRIDGERTONBRIDGERTONBRIDGERTON_101_Unit_01798R3 (1)BRIDGERTON_102_Unit_00159RBRIDGERTON_106_Unit_00262R

 

Films, Littérature allemande (Allemagne)

La souffleuse de verre

La souffleuse de verre

Acteurs : Maria Ehrich, Luise Heyer, Franz Dinda, Dirk Borchardt, Max Hopp, Karel Hermánek Jr….
Réalisateur : Christiane Balthasar
Audio : Allemand, Français
Durée : 90 minutes
Genre: Historique, Drame
Lien Amazon

 

L’histoire:

Noël 1890, dans la forêt de Thuringe, dans le centre de l’Allemagne. À la mort brutale de leur père, Marie et Johanna Steinmann se retrouvent dans le plus grand dénuement. Marie, la plus jeune, souhaite reprendre la verrerie familiale. Mais la masculine corporation des souffleurs de verre s’y oppose. Johanna se met au service du marchand Friedhelm Strobel, tandis que Marie voit son talent artistique exploité par Wilhelm Heimer, un confrère de son père. Confrontées à l’injustice, les deux sœurs se rapprochent et trouvent ensemble la force de se rebeller.

 

Mon avis:

Ce film est adapté du roman « La souffleuse de verre » de Petra Durst-Benning, qui n’a pas encore été traduit en français. L’histoire commence à Noël dans les années 1890, dans la forêt de Thuringe. Après le décès de leur père, un souffleur de verre, Johanna et Marie se voient contraintes de travailler pour des employeurs pas très honnêtes, pour survivre. Marie, la benjamine, nourrit un rêve secret : relancer l’atelier de verrerie de son père. Mais le problème est qu’elle est une femme, et personne ne la laissera faire…

Dès les premières minutes du film, nous sommes directement confronté à l’injustice que vont devoir subir les deux sœurs. Différentes de caractère, Johanna est plus expressive que Marie, qui est très discrète. Elles ont tout de même une force commune: le courage. Et il va leur en falloir beaucoup pour affronter toutes les épreuves qui vont chambouler leur vie. A la fin du XIXème siècle, la maltraitance et les violences sont malheureusement habituelles dans le petit peuple, et des scènes sont dures. Mais ce film prône aussi l’émancipation, avec nos deux héroïnes qui vont apprendre à se relever et se rebeller. Même si cette histoire n’est pas toujours très gaie, j’ai tout de même pris plaisir à découvrir ce royaume du verre, où deux sœurs arriveront à aller envers et contre tous, et toujours soudée. Côté casting, même si ce n’est pas du grand cinéma, j’ai trouvé les acteurs convaincants, et surtout de beaux paysages sont mis à l’honneur.

 

Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #16

actu period drama

Rebecca

Retrouvez le 21 octobre sur Netflix, une adaptation moderne du roman gothique de Daphné Du Maurier avec Armie Hammer, Lily James et Kristin Scott Thomas.

En Angleterre, une jeune mariée s’installe dans le grand domaine familial de son époux, où elle se retrouve poursuivie par l’ombre obsédante de Rebecca, la première femme défunte de son mari.

Rebecca

Rebecca

RebeccaRebecca

The Pursuit of Love

Adaptation en 3 épisodes du roman La Poursuite de l’amour de Nancy Mitford, la mini-série est prévu sur la BBC pour 2021. Signée Emily Mortimer, on retrouve au casting Lily James, Andrew Scott, Emily Beecham, Assaad Bouab et Dominic West.

Entre la Première Guerre mondiale et la Seconde, les péripéties amoureuses de Lisa Radlett. Aînée d’une riche famille anglaise, au gré de ses rencontres, elle va connaître les bouleversements sociaux et politiques de la première moitié du XXème siècle.
The Pursuit of LoveThe Pursuit of LoveThe Pursuit of LoveThe Pursuit of Lovepol_linda_0516_final_1b_

Barbare

Nouvelle production de Netflix, la série Barbare revient sur le conflit opposant l’Empire romain aux tribus germaniques, en l’an IX après Jésus-Christ. Côté casting, on retrouve Jeanne Goursaud, Laurence Rupp et David Schütter, tandis que la réalisation est confiée à Jan Martin Scharf et Arne Nolting. La série s’articulera en six épisodes, disponibles dès le 23 octobre.

A travers le prisme de la Bataille de Teutobourg en l’an 9 après Jésus-Christ, le destin de trois jeunes gens qui de l’innocence à la culpabilité, de la loyauté à la trahison et de l’amour à la haine.

Persuasion

Après Emma, au tour de Persuasion d’avoir une nouvelle adaptation au cinéma. Chef d’œuvre de Jane Austen, le film sera réalisé par Mahalia Belo (The Long Song). Actuellement nous avons peu d’information concernant une date de sortie, ou le casting complet, mais on sait que le rôle de Anne Elliot sera confié à l’actrice Sarah Snook

The Essex Serpent 

Adapté du roman de Sarah Perry, « The Essex Serpent » verra le jour sous la forme d’une mini-série, pour la plateforme Apple TV+. Keira Knightley incarnera le personnage principal, Cora Seaborne, une femme férue de paléontologie et récemment veuve, après des années d’un mariage abusif. Elle quitte alors le Londres victorien pour s’installer dans le petit village d’Aldwinter dans l’Essex, intriguée par une superstition locale selon laquelle une créature mythique connue sous le nom de serpent de l’Essex serait revenue dans la région.
Acclamé par la critique littéraire, « Le serpent de l’Essex » raconte en creux la fin de l’ère victorienne, les débuts de l’émancipation féminine, et réfléchit aux liens entre science et religion. Il fut élu Livre de l’année par les British Book Awards en 2016.
L’adaptation est produite par See-Saw Films, une compagnie à qui l’on doit des succès critiques tels que Le discours d’un roi ou Top of the lake. C’est la scénariste Anna Symon qui sera en charge de l’écriture, tandis que la réalisation a été confiée à Clio Barnard (Le géant égoïste, Dark River). Les deux seront producteurs exécutifs, aux côtés de Keira Knightley, Jamie Laurenson, Hakan Kousetta, Patrick Walters, Iain Canning et Emile Sherman.

Films, Littérature américaine (Etats-Unis), Littérature ecossaise (Ecosse)

Enola Holmes

Enola Holmes

Acteurs : Millie Bobby Brown, Henry Cavill, Sam Claflin, Helena Bonham Carter, Louis Partridge, Fiona Shaw, Burn Gorman, Frances de la Tour, Susan Wokoma
Réalisateur : Harry Bradbeer
Audio : Anglais, Français
Durée : 120 minutes
Genre: Policier, Historique, Jeunesse

 

L’histoire:

Adolescente rebelle à la recherche de sa mère disparue, Enola Holmes utilise ses talents de détective pour surpasser son grand frère Sherlock et aider un lord en cavale.

Enola Holmes

 

Mon avis:

Adapté du premier roman de la saga jeunesse ‘Les enquêtes d’Enola Holmes » de Nancy Springer, ce film est un petit bonbon ! Le nom de famille Holmes vous rappellera forcément celui d’un grand inspecteur. Hé bien vous avez raison, un lien de famille existe bien. Enola Holmes est un personnage dérivé des célèbres écrits de Sir Arthur Conan Doyle, soit la petite sœur de Sherlock Holmes, que l’on retrouve dans le film en compagnie de son grand frère Mycroft Holmes.

Alors qu’elle vient de fêter ses 16 ans, sa mère disparait mystérieusement. Elle prévient alors ses deux frères, qu’elle n’a pas vu depuis plusieurs années. Son frère ainé se voit alors chargé de la charge de tuteur, et veut faire de la jeune fille, une femme bien qui respecte les codes, us et coutumes de la société victorienne. Autant dire qu’Enola a eu une éducation des plus libérale et féministe par sa mère. Pas de couture et broderie, ou de cours de bonnes manières; mais plutôt des lectures en tout genre, des cours de tennis et de combat, de la botanique et j’en passe… Alors que Mycroft veut l’envoyer en pensionnat, elle s’échappe et compte bien retrouver sa mère toute seule. Une aventure commence pour la jeune héroïne, riche en découverte et en rencontre.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la jeune fille a bien héritée des talents qu’enquêtrice de son frère. Elle aime déjouer les énigmes, et va nous le prouver, et même nous étonner. La construction du film est surprenante, et on peut même dire déroutante. J’ai mis un moment à m’habituer au fait que le personnage s’adresse directement à nous, téléspectateur. Il est vrai que le personnage d’Enola est pétillant et plein de joie de vivre, et avec cette construction originale ça le rend encore plus lumineux. On se sent aussi proche d’elle, et elle nous étonne encore plus. L’actrice en est d’ailleurs pour quelque chose. Millie Bobby Brown dégage tellement de peps ! Et je dirais même que tout le casting est super. Entre Helena Bonham Carter, Henry Cavill et Sam Claflin, quelle famille extraordinaire, mais aussi quel plaisir de les voir ensemble. Ici l’intrigue nous offre un ode à la féminité, légèrement caricatural des fois, mais tellement vif et moderne à la fois. Même si on aimerait en savoir un peu plus sur certains personnages, dont certains mettent du temps à se dévoiler, ce film est des plus divertissant et ne manque pas d’énergie.

 

Films

Radioactive

2787082

Acteurs : Rosamund Pike, Sam Riley, Aneurin Barnard,
Réalisateur : Marjane Satrapi
Audio : Anglais, Français
Durée : 120 minutes
Genre: Drame, Romance, Historique

 

L’histoire:

Paris, fin du 19ème siècle. Marie est une scientifique passionnée, qui a du mal à imposer ses idées et découvertes au sein d’une société dominée par les hommes. Avec Pierre Curie, un scientifique tout aussi chevronné, qui deviendra son époux, ils mènent leurs recherches sur la radioactivité et finissent par découvrir deux nouveaux éléments : le radium et le polonium. Cette découverte majeure leur vaut le prix Nobel et une renommée internationale. Mais après un tragique accident, Marie doit continuer ses recherches seule et faire face aux conséquences de ses découvertes sur le monde moderne…

 

Mon avis:

Voici un super film qui retrace le parcours de Marie Curie, et comment ses travaux ont sauvé des millions de vies. On y découvre le portrait d’une femme impressionnante, de caractère, passionnée, obstinée et féministe. Dès le début, on nous montre comment elle s’est battue pour s’imposer dans un monde d’hommes, ainsi que sa rencontre Pierre Curie et la suite de sa carrière. Ce biopic est aussi entrecoupé de nombreuses explications sur la radioactivité, et dénoncent même les dérives qui en ont suivi, à travers plusieurs époques.

Rosamund Pike m’a particulièrement impressionné dans son rôle. A vrai dire le seul film où j’ai pu la voir en action, c’était Orgueil et Préjugés. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le personnage de Marie Curie par rapport à Jane Bennet, sont sacrement différent ! Elle m’a bluffée ! Je l’ai vraiment trouvé sublime et très convaincante dans son rôle. J’ai juste un peu moins accrochée à son couple avec Sam Riley, alias Pierre Curie. Il manquait d’alchimie entre eux, mais ça n’a en aucun cas gâché mon plaisir.

Concernant la construction du film, j’ai bien aimé le parti pris par Marjane Satrapi, la réalisatrice du film. On nous montre à la fois la vie intime de Marie Curie, mais aussi des mises en scènes catastrophes des dérives de son travail (Tchernobyl, Hiroshima, et un village robotique). Ces plans sont à la fois esthétique et cauchemardesque, et on se sent tellement impuissant. Mais on voit aussi le développement des traitements par radiothérapie, et à quel point son travail a fait avancer la science. Un bien bel hommage !

 

note 4 étoiles - film

Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #14

actu period drama

 

Eiffel

Le film autour du constructeur de la Tour Eiffel par Martin Bourboulon, le réalisateur de Papa ou maman, sortira en le 17 février 2021. Au casting, on retrouve Romain Duris, Emma Mackey et Pierre Deladonchamps.

Voici le synopsis: Venant tout juste de terminer sa collaboration sur la Statue de la Liberté, Gustave Eiffel est au sommet de sa carrière. Le gouvernement français veut qu’il crée quelque chose de spectaculaire pour l’Exposition Universelle de 1889 à Paris, mais Eiffel ne s’intéresse qu’au projet de métropolitain. Tout bascule lorsqu’il recroise son amour de jeunesse. Leur relation interdite l’inspire à changer l’horizon de Paris pour toujours.

Eiffel 2021Eiffel 2021

 

Enola Holmes

Disponible dès septembre sur Netflix (si le procès ne retarde pas sa sortie), Enola Holmes, réalisé par Harry Bradbeer, est une adaptation de la série littéraire à succès « Les Enquêtes d’Enola Holmes » de Nancy Springer, sur les aventures de la jeune sœur du célèbre détective Sherlock Holmes. Du côté des acteurs Millie Bobby Brown (Stranger Things) campera le rôle principal tandis qu’Henry Cavill et Sam Claflin interpréteront les deux frères ainés, Sherlock et Mycroft. Et pour conclure, on retrouvera Helena Bonham Carter dans le rôle de la mère de la jeune et espiègle détective. Un casting qui donne envie!

Pour l’intrigue, elle est centrée sur la disparition de la mère d’Enola le jour de son seizième anniversaire, en 1880. Pour la retrouver, la jeune fille demande de l’aide à ses deux frères aînés, mais ces derniers l’encouragent plutôt à retourner à l’école. Déterminée, Enola décide de s’enfuir à Londres pour la retrouver coûte que coûte et se retrouve prise au beau milieu d’une conspiration qui pourrait changer la face du monde tel qu’on le connaît.

EbW11zOWoAYULAREbW12_sXYAA6vNkEbW13aZXkAImms8Enola Holmes

 

The Nevers

La nouvelle série fantastique signée HBO de Joss Whedon (Buffy) suivra un groupe de femmes à l’époque Victorienne avec des capacités inhabituelles faisant face à des ennemis impitoyables. Ces dernières devront remplir une mission qui pourrait bien changer la face du monde. Au casting de la série, Laura Donnelly, James Norton, Ben Chaplin, Nick Frost, Eleanor Tomlinson, Denis O’Hare, Tom Riley, Olivia Williams, Ann Skelly, Amy Manson, Rochelle Neil… La sortie est prévue pour 2021. Nous n’avons pas encore de date précise.

 

The Last Duel

The Last Duel, réalisé par Ridley Scott, est une adaptation du roman d’Eric Jager. Le film revient sur le duel entre le chevalier normand Jean de Carrouges et l’écuyer Jacques Le Gris de 1386, dernier duel judiciaire en France. On retrouve au casting Matt Damon, Ben Affleck, Jodie Comer, et Adam Driver. La sortie est prévue pour le 13 janvier 2021.

Voici le synopsis: Au xive siècle dans le royaume de France, le chevalier Jean de Carrouges, de retour après une expédition militaire, retrouve son épouse, Marguerite de Thibouville. Celle-ci accuse l’écuyer Jacques Le Gris, vieil ami du chevalier, de l’avoir violée. L’homme se dit innocent. Un « procès par le combat » est décidé entre le chevalier et l’écuyer, pour déterminer la vérité. Si le mari perd le duel, la femme sera également brûlée vive pour fausse accusation

Films, Littérature anglaise (Angleterre)

Emma (2020)

Emma

Acteurs : Anya Taylor-Joy, Johnny Flynn, Josh O’Connor, Callum Turner, Mia Goth, Miranda Hart, Bill Nighy, Rupert Graves, Gemma Whelan
Réalisateur : Autumn de Wilde
Audio : Anglais, Français
Durée : 124 minutes
Genre: Drame, Romance, Historique

 

L’histoire:

Adaptation du roman éponyme de Jane Austen sorti en 1815.

Emma Woodhouse tente de faire rencontre aux célibataires de son cercle d’amis leur âme sœur.

 

Mon avis:

Emma est le livre de Jane Austen que j’ai le moins apprécié, mais autant dire qu’après avoir vu ce film, je vais peut-être lui laisser une seconde chance. En lisant ces quelques mots, vous comprendrez bien entendu que j’ai bien apprécié cette adaptation. Et qu’est-ce que j’ai rigolé ! J’ai trouvé qu’on retrouvait bien l’humour de l’auteure, et c’est surtout ce que j’ai aimé. Une adaptation fidèle à sa créatrice. Du côté de la scénographie, elle est juste magnifique. Que de beaux décors et lieux de tournage, j’ai d’ailleurs reconnu un château que l’on voit dans Poldark. Les costumes sont tout aussi réussis, mais je suis un peu moins fan de la bande sonore (mais ce n’est pas bien grave!). On voit vraiment qu’il y a eu un grand travail sur l’esthétique que renvoi le film, on se sent vraiment plongé dans une autre époque en toute délicatesse. Le casting est aussi très bon. Je ne connaissais pas du tout Anya Taylor-Joy, et autant dire qu’elle m’a convaincue dans son rôle d’Emma. Du côté de l’intrigue, on nous offre une belle critique de la bourgeoisie du XIXe siècle, comme Jane Austen c’est si bien le faire, et je dirais avec une petite touche de modernité et de fraîcheur très agréable. Un film qui a su me surprendre agréablement, et je pense même le regarder à nouveau avec plaisir.

 

note 4,5 étoiles - film

 

Et si comme moi, vous êtes tombé sous le charme des lieux de tournage, voici une vidéo qui nous en montre encore et encore, pour notre plus grand plaisir !