Littérature française, Livres, Romance, Romance historique

La fleur des Highlands de Anna Lyra

couv26379633

Éditeur : La Plume de l’Argilète
Pages : 288 pages
Parution : 18 Février 2015
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Romance historique

Lien Amazon
Lien Amazon – édition dyslexie

 

L’histoire :

Le 14 août 1561, le destin de Marguerite bascule.
Simple dame de compagnie de la veuve du roi de France, l’Écossaise Marie du clan Stewart, elle accepte d’user de sa ressemblance avec elle afin de l’aider à reconquérir son trône… Pendant que la véritable Marie Stewart part à cheval déguisée en homme, Marguerite prend sa place dans le carrosse royal escorté par une délégation de Highlanders.
Elle qui n’a jamais quitté la cour va se retrouver propulsée dans l’inconnu, sur les routes de France et d’Angleterre, jusqu’à cette contrée lointaine et sauvage qu’est l’Écosse.
Mais de tous les dangers qu’elle devra affronter, le plus périlleux sera sans doute de se confronter aux yeux de glace d’Alistair MacDonald, et à son envoûtante virilité. Car une folle attirance pousse bientôt Marguerite vers ce guerrier séduisant ombré de mystère, au passé lourd de secrets.
Tout les sépare, et l’avenir promet de les éloigner irrémédiablement. Le destin de l’Écossais resurgit soudain, contraignant Marguerite à de nouveaux choix.
Doit-elle aider l’homme qui fait battre son cœur à retrouver sa place au sein de son clan, quitte à décevoir la reine Marie ? Écoutera-t-elle son cœur malgré cet amour impossible ?

 

Mon avis:

Veuve de François II de France, Marie souhaite rentrer chez elle en Ecosse, pour retrouver le clan des Stewart. Afin de l’aider dans son périple à travers la France, l’Angleterre et l’Ecosse, où des ennemies la guette, Marguerite sa dame de compagnie va se faire passer pour elle. Grâce à leur ressemblance, elle prendra sa place dans son carrosse, en compagnie de plusieurs Highlanders qui seront sa garde rapprochée. Ce plan permettra ainsi à Marie de rentrer plus vite chez elle, et incognito.

J’ai passé un bon moment avec ce roman qui se lit très facilement. En compagnie de Marguerite et de sa garde, on la suit dans son aventure sur les routes françaises, anglaises et écossaises. Les descriptions des paysages et des lieux, nous permettent de nous plonger complètement dans cette escapade. La romance entre Marguerite et son highlander naît sous nos yeux. On s’attache très vite à eux. Des moments de tensions viennent pimenter notre lecture.

J’ai aimé les références à l’Histoire de Marie Stuart, même si j’aurais aimé à la fin du roman une lettre de sa part pour Marguerite. On ne connait pas sa réaction au final. J’ai passé un bon moment de lecture, et je suis contente d’avoir découvert cette auteur française.

4,5 étoiles

Littérature américaine, Livres, Romance, Romance historique

Scandaleux écossais, tome 3 : La fleur des highlands de Suzanne Enoch

couv70614237

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 380 pages
Parution : 4 Mai 2016
Tome : 03/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

– Sachez que je ne vous épouserai pas. Jamais.

En faisant cette déclaration solennelle à Rowena MacLawry, Lachlan MacTier ne s’attendait pas qu’elle lui rie au nez. Elle n’est plus cette gamine béate d’admiration qui lui courait après. Son récent séjour à Londres lui a ouvert les yeux, et elle a désormais de plus grandes ambitions.

Terriblement vexé, Lachlan, qui est tout de même vicomte, décide de lui donner une bonne leçon. Mais la péronnelle en tresses a décidément bien changé, et il va l’apprendre à ses dépens…

 

Mon avis:

J’étais ravie de retrouver ma chère Rowena dans ce tome qui lui est consacré. Depuis le début de la saga, son personnage me plait et me fait beaucoup rire. Hé bien j’ai été servie avec ce tome !

Rowena est de retour à Glengask pour le mariage de son frère aîné. Après son séjour à Londres, elle est bien décidée à aller de l’avant concernant son amour pour Lachlan MacTier, qu’elle aime depuis l’enfance. Même ses propres frères pensaient qu’ils allaient se mettre ensemble. Elle est furieuse contre lui, il n’a même pas répondu à ses nombreuses lettres qu’elle lui a envoyées. Et elle compte bien lui faire comprendre. Lachlan, de son côté, compte toujours se tenir loin de cette petite fille. Et il le fait d’ailleurs savoir à Ranulf. Il n’épousera jamais sa sœur. Mais, alors que d’autres hommes viennent la courtiser et que son frère l’a promise en mariage à un comte, c’est le déclic. Rowena n’est plus une petite fille, mais bel et bien une femme. Il se rend compte alors qu’il a fait une bêtise, et compte bien se rattraper.

J’ai passé un très bon moment à lire cet ouvrage. Winnie et Lachlan sont très attachants et j’ai beaucoup ri, comme prévu. Winnie, alias Rowena, a toujours couru après Lachlan dès qu’elle a su marcher. Il en reste beaucoup de moments cocasses. Tout le monde pensait à leur union, ce qui a peut-être fait que Lachlan met autant de temps à réagir. Son séjour à Londres a fait grandir Winnie. Elle est devenue une lady, tout en gardant son âme de femme des Highlands. Lachlan, qui a toujours été chassé, va devoir apprendre à être le chasseur. Et elle ne va pas lui faciliter la tâche. Rowena n’est plus cette petite fille qu’il voyait comme une petite sœur, mais bien une femme qu’il compte séduire, et cela dans un temps bien déterminé. En plus de la romance, l’histoire nous tient en haleine avec des rebondissements qu’on ne se doutait pas. J’en ai doublement apprécié ma lecture. Et pour ce tome, plus de Londres, mais bien de beaux paysages écossais !

5 étoiles

Littérature américaine, Livres, Romance, Romance historique

Scandaleux écossais, tome 2 : Le quadrille de Suzanne Enoch

couv5933910

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 375 pages
Parution : 23 Mars 2016
Tome : 02/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Sur ordre de son frère, le marquis de Glengask, Arran MacLawry a rejoint Londres où la saison bat son plein. Il va devoir supporter ces fichus Anglais qu’il déteste, car Ranulf envisage pour lui un mariage qui permettra à leur clan de renforcer leurs alliances. Mais, lors d’un bal masqué, Arran fait la connaissance d’une ravissante «renarde» dont l’impertinence le séduit d’emblée. Seule ombre au tableau : la belle n’est autre que Mary Campbell, du redoutable clan Campbell. Leurs ennemis héréditaires. Autant dire que leur idylle va mettre le feu aux poudres. Car, selon la légende, le jour où un MacLawry épousera une Campbell, la terre s’ouvrira pour engloutir les Highlands.

 

Mon avis:

Pour ce deuxième tome, on retrouve Arran, le frère de Ranulf, qui est venu aider ce dernier à Londres. Son personnage m’avait intrigué, et je suis donc contente d’en connaitre plus sur lui, et il ne m’a pas déçu.

Ranulf souhaite renforcer ses forces grâce à une alliance avec le clan Stewart. Etant fiancé, il décide que c’est à son frère d’honorer cette union pour son clan. Arran ne le voit pas du même œil que son frère. Dreidre Stewart est certes charmante, mais parfaitement ennuyeuse. Lors d’un mal masqué, alors qu’il souhaite échapper à une jeune fille qui souhaite elle aussi l’épouser, il fait une sublime rencontre. Il partage ainsi une valse avec cette jeune femme pleine de caractère, dont il ne peut deviner son visage derrière son masque de renarde. Mais il se trouve que celle-ci n’est autre qu’une des héritières du clan Campbell, redoutable ennemi de son clan. Il compte bien revoir cette jeune femme qui l’a tourné au ridicule, en ne lui disant pas qui elle était, alors que elle le savait. Au fil de plusieurs de leurs rencontres, Mary se rend bien compte que tout ce qu’on lui a dit et imposé de croire, est bien différent de la réalité. Pourquoi cette haine entre leurs deux clans… Elle aimerait bien le comprendre. Arran et Mary se trouvent ainsi dans la même situation, ils doivent accepter un mariage arrangé, que ni l’un ni l’autre ne veulent, pour renforcer les forces de leurs clans. Mais tout finit par se compliquer encore, et l’aventure débute.

J’ai tout de suite préféré Arran à Ranulf, dès ma première rencontre avec lui, et ce tome me le confirme. Il est un Highlander pur souche, et ne comprend pas les alliances que son frère conclu avec ces Anglais, qu’il déteste. Même s’il apprécie sa future belle-sœur qui est anglaise, tout comme sa mère, il est Écossais avant tout, et c’est en Écosse qu’il souhaite retourner au plus vite auprès de sa famille et de son clan. Sa rencontre avec Mary les révèlent tous les deux. C’est une romance qui va naître au fur et à mesure, et contrairement à celle entre Ranulf et Charlotte, j’y ai cru. Il est vrai qu’on pense forcément à Roméo et Juliette, ce couple mythique est d’ailleurs cité dans le livre. Ils appartiennent chacun à des clans opposés qui s’affrontent depuis des siècles. Ils savent que se voir est risqué, mais ça ne les arrête pas pour autant. Leur amour les amène à vivre une aventure qui les rapprochent. Mary qui a été élevé en Angleterre, se sent plus Écossaise que jamais, et a hâte de retourner dans les Highlands.

On se demande comment tout cela peut finir, et justement quand la fin arrive, elle se conclue trop vite à mon goût. J’espère pouvoir retrouver ce couple dans le prochain tome qui est consacré à la petite sœur, un personnage que j’apprécie aussi beaucoup. Je suis heureuse de pouvoir en découvrir plus sur elle, et je pense d’ailleurs que je vais bien rigoler avec elle.

4 étoiles

Littérature américaine, Livres, Romance, Romance historique

Le clan Murray, tome 3 : La fiancée des highlands de Hannah Howell

couv22797158

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 408 pages
Parution : 25 Octobre 2013
Tome : 03/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Bien qu’elle ne soit pas encore mariée, Gillyanne Murray décide qu’il est temps pour elle de visiter les terres qui lui ont été données par des parents de son père. Lorsqu’elle y arrive, c’est pour trouver le donjon assiégé par trois lairds, chacun voulant sa main et sa propriété. Bien que résolue à tous les refuser, la menace d’une bataille imminente la force à choisir un prétendant : Sir Connor MacEnroy, un chevalier de peu de mots. Devenue sa femme, Gillyanne est étonnée de la distance qu’il s’efforce de mettre entre eux et son propre désir de découvrir la passion dans ses bras.

Alors qu’elle apporte un souffle nouveau dans une terre et un donjon ravagé par la traîtrise et les secrets, elle tente également de gagner une chose qu’elle craint de ne jamais pouvoir atteindre : le cœur gardé de son mari.

 

Mon avis:

Après avoir passé un bon moment avec les deux premiers tomes de cette trilogie, place à Gillyanne Murray dont on a déjà fait connaissance huit ans plus tôt. Elle a aujourd’hui 21 ans et se décide d’aller découvrir le domaine qui constitue sa dot. Une mauvaise surprise l’y attendent, vu que les trois lairds des environs veulent chacun ses terres, et comptent l’épouser pour l’acquérir. Gilly n’est pas prête à se laisser faire, et va le démonter à ses jeunes lairds. Des moments bien comiques vont ainsi se succéder. Elle finit par choisir Connor MacEnroy, le seul qui l’attire. Ce dernier est devenu chef de clan très tôt, à l’âge de 15 ans. Il s’est ainsi formé une carapace, qu’elle compte bien percer. Grâce à son don, elle sent aussi un mystère qui entoure son histoire.

J’ai tout de suite été heureuse de retrouver le personnage de Gilly. Elle est touchante, mais a aussi une langue bien pendue. On rigole bien avec ses répliques. Connor est quant à lui attendrissant, il n’a pas eu une vie facile et s’est beaucoup privé pour ses proches. Les personnages secondaires, comme Cagneux, le bras droit de Connor, ou encore sa sœur Fiona sont aussi attachants. La présence de Payton Murray m’a aussi fait sourire. J’adore son personnage, un coup de cœur.

Bref, un tome très agréable qui a su me convaincre et que j’ai dévoré.

4,5 étoiles

Littérature américaine, Livres, Romance, Romance historique

Le clan Murray, tome 2 : Le chevalier des highlands de Hannah Howell

couv74855801

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 528 pages
Parution : 12 Juillet 2013
Tome : 02/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Et si le meilleur moyen de se défaire des chaînes de son ravisseur était de lui succomber ?

Cameron MacAlpin n’a qu’une envie : se venger de Payton Murray, l’homme qui a déshonoré sa soeur. L’occasion rêvée se présente à lui lorsque, en dédommagement d’une dette, on lui livre Avery, qui n’est autre que la soeur de son pire ennemi. La jeune femme, indignée par l’accusation portée contre son clan, compte bien se défendre, mais Cameron a la ferme intention de la séduire.
Il y a fort à parier que celle-ci ne résistera pas longtemps à ce chevalier si viril…

 

Mon avis:

Après avoir fait la connaissance de Elspeth Murray dans le premier tome, c’est au tour de Avery, sa cousine de nous livrer ses secrets.

L’histoire commence en France. Avery accompagnée de sa cousine Gillyanne, séjourne chez la famille de sa mère, les Lucette. Mais lorsqu’ils se font attaquer, elles sont capturées. Pour payer une dette de jeu, elles se retrouvent auprès de Cameron MacAlpin, un écossais devenu mercenaire. Ce dernier doit rentrer chez lui, afin de régler un problème avec sa sœur, qui aurait été violée par Payton Murray, qui n’est d’autre que le frère d’Avery. Quand Cameron découvre l’identité d’Avery, il voit là une occasion de se venger. Il compte se servir d’Avery, afin de forcer Payton a épouser sa sœur. Sauf que les femmes Murray ne sont pas si facilement manipulable, et Avery compte bien lui faire comprendre !

J’ai bien aimé les deux filles Murray dans cette romance, mais j’ai surtout eu un coup de cœur pour Gilly. Cette jeune adolescente est très mature pour son âge, et n’a pas sa langue dans sa poche. J’ai bien rigolé en leur compagnie.

Même si j’ai trouvé que la romance entre Avery et Cameron arrivent trop vite, j’ai apprécié leur couple. Encore un highlander bourru et borné qui a besoin d’ouvrir les yeux. Mais ce n’est pas facile quand tout ce que l’on croit s’écroule. L’histoire en elle même est intéressante, mais ressemble trop au premier tome. C’est le personnage de Gilly qui lui offre une originalité. J’ai hâte d’ailleurs de la retrouver dans le tome suivant. J’ai vraiment eu un coup de cœur pour cette jeune fille.

4 étoiles

Littérature américaine, Livres, Romance, Romance historique

Le clan Murray, tome 1 : La promesse des highlands de Hannah Howell

couv28865510

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 432 pages
Parution : 22 Mars 2013
Tome : 01/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Saura-t-elle gagner le coeur de son amour d’enfance ?
Alors qu’elle n’est encore qu’une fillette, Elspeth Murray sauve la vie d’un chevalier, Cormac Armstrong. Sans le savoir, ce dernier ravit son coeur à jamais. Bien des années plus tard, c’est le même homme qui va la tirer des griffes d’un prétendant indésirable. La petite fille est devenue une jeune guérisseuse d’une beauté à couper le souffle. Hélas, Cormac est déjà promis à la cruelle et perfide Isabel Douglas. Elspeth va devoir se battre  pour conquérir l’homme qu’elle aime et elle n’envisage pas une seule seconde de perdre.

 

Mon avis:

Je profite d’une relecture de ce livre pour vous en donner mon avis. L’avantage de déménager, c’est de retomber sur des anciens coups de cœur, qui nous tendent les bras pour retomber dans leur univers !

Retournons à notre ouvrage. Ici nous faisons la connaissance d’Elspeth Murray et Cormac Armstrong. Elle est encore une enfant, et lui un adolescent lors de leur première rencontre. Âgée de neuf ans, Elspeth trouve Cormac blessé sur les terres de sa famille. Ce dernier lui demande de fuir et de ne pas l’aider, pour lui éviter des ennuis. En effet Cormac est pourchassé, et on souhaite sa mort. Déjà très têtue, elle décide de le soigner. Comme sa mère, Elspeth a des dons de guérisseuse et sait ressentir les sentiments des gens qui l’entourent. Elle a tout de suite confiance en ce jeune homme, et sait qu’il lui dit la vérité. Après un séjour auprès du clan Murray, il finit par se remettre de ses blessures, et par partir. Elspeth le gardera toujours dans son cœur.

Et c’est justement dix ans après leur première rencontre qu’elle retrouve cet homme qui hante ses rêves. Alors qu’elle vient de se faire enlever, c’est Cormac qui vient à son secours. Ils s’enfuient ensemble, et c’est le début de leur aventure. Elspeth est toujours amoureuse de lui, et elle compte bien le faire succomber à son charme par tous les moyens. Mais celui-ci, est déjà promis à une femme depuis plus de dix ans, Isabel Douglas. Même si elle est dépeinte comme une grâce qui a eu 4 maris et qui sont tous morts, il n’en croit pas un mot. Il compte honorer sa promesse, c’est une question d’honneur pour lui.

J’ai tout de suite été attachée au personnage d’Elspeth. Disons que je me suis reconnue en elle. Son côté empathique, à soigner et à recueillir tous les nécessiteux, j’étais comme elle petite. En plus de ça, Elspeth est aussi quelqu’un de débrouillarde, courageuse et intelligente. Elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense.

Concernant Cormac, on apprend à le connaitre au fil des pages. Il est têtu, et ne veut pas reconnaître ce qu’on lui dit. Des fois, on a envie de le secouer pour ça. Quand on découvre son passé familial, on comprend pourquoi il est si borné et pourquoi il tient à cette promesse d’adolescent. Mais c’est aussi quelqu’un au grand cœur, et sur qui on peut compter.

J’ai aimé dans cette histoire, que ce soit Elspeth qui tienne les reines. Leur aventure m’aura bien fait sourire. Une mention spéciale à Bouillasse, un chat qui a un grand rôle à jouer ! Il m’a fait clairement craqué. Le clan Murray est aussi très attachant tout comme les parents d’Elspeth. J’ai hâte d’en découvrir plus sur cette famille.

4 étoiles

Littérature américaine, Livres, Romance, Romance historique

Scandaleux écossais, tome 1 : Un diable en kilt de Suzanne Enoch

couv64884873

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 380 pages
Parution : 27 Janvier 2016
Tome : 01/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Ranulf MacLawry a un problème : sa sœur lady Rowena, vexée qu’il lui ait interdit d’assister à la Saison londonienne, s’est sauvée du château de Glengask pour filer à Londres par la malle-poste. Furieux, il débarque chez les Hanover où Winnie s’est réfugiée. Là, il s’oppose à l’effrontée lady Charlotte qui finit par le convaincre de prolonger le séjour de Winnie. Ranulf est donc obligé de côtoyer ces maudits Anglais. Lui, le colosse épris des grands espaces écossais, se trouve entraîné dans une succession de bals où il doit faire preuve d’un minimum d’urbanité. Mais le pire, c’est cette Charlotte qui n’a pas l’air de savoir qu’une femme doit rester à sa place et qui l’exaspère autant qu’elle l’émoustille.

 

Mon avis:

Rowena MacLawry vient de fêter ses 18 ans, et souhaite comme cadeau aller à Londres pour faire sa saison. Mais son frère aîné, refuse catégoriquement qu’elle y aille. Il a les anglais en horreur. Rowena ne compte pas se laisser faire et s’enfuit de Glengask, pour trouver refuge chez les Hanover. Cette famille était des amis de leur mère, anglaise. Ranulf finit par se rendre compte de la disparition de sa sœur, et se doute de sa destination. Il prend directement la direction de Londres, afin de ramener sa sœur manu militari chez eux, en Ecosse. Sauf que cette petite, a décidé de ne pas se laisser faire, et d’autant plus, elle a le soutien de la famille qui l’accueille.

C’est ainsi que Ranulf rencontre Charlotte, l’aînée des Hanover, qui n’est toujours pas mariée. Cette jeune femme de 25 ans, n’hésite pas à le remettre en place comme aucun homme de son clan n’oserait. Ils sont très vite intrigués l’un par l’autre, et autant dire que je n’ai pas cru en leur histoire. Peut-être est-ce à nouveau la première présentation du Highlander comme une grosse brute qui fait peur, et de la lady anglaise comme une simplette à sauver, qui me lasse. Mais c’est avant tout les complots qui existent en arrière-plan, qui m’ont fait continuer ma lecture. Comme assez souvent dans les Highlands, des guerres de clans existent. C’est à nouveau le cas, ici pour ce clan qui a subit divers désastres. Qui se donne autant de mal à nuire à Ranulf ? L’intrigue est bien menée, et m’a convaincue de poursuivre ma lecture. En plus des complots, les personnages secondaires sont intéressants, comme Arran, le frère de Ranulf, et sa sœur Rowena, dont chacun aura le droit à son roman dans cette saga.

Un bon petit moment de lecture, même si j’ai dû m’accrocher. Les livres suivants m’attendent justement dans ma PAL, et c’est avec hâte que j’ai envie d’en savoir plus sur Arran, le prochain héros du tome.

 

3 étoiles

Littérature américaine, Livres, Romance, Romance historique

Le retour des highlanders, tome 4 : Le Chef de Margaret Mallory

couv42058281

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 480 pages
Parution : 24 Janvier 2014
Tome : 04/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Connor, le chef des MacDonald de Sleat, tient le destin de son peuple entre ses mains. Des clans rivaux complotent pour prendre possession de ses terres et le devoir lui dictera qui il combattra, en qui il mettra sa confiance … et même qui il épousera. En cherchant des conseils, Connor se tourne vers Ilysa, une jeune fille avec le don de voyance qui révèle un danger qui approche – et une passion qui brûle seulement pour lui. Mais le guerrier doit faire un mariage pour créer une alliance puissante et la lignée d’Ilysa est beaucoup trop modeste.
Avec ses pouvoirs pour guérir et voir le mal où d’autres ne le peuvent pas, la belle Ilysa s’habille simplement, parle doucement et aime son chef de loin. Pourtant quand Connor chauffe finalement les braises du désir qui ont si longtemps chauffés en elle, Ilysa ressent un bonheur comme elle n’en a jamais connu auparavent. Maintenant, comme il est obligé de placer le devoir avant son bonheur, Ilysa sens que Connor est en grand danger. Pourra-t-elle trouver une façon de prouver qu’elle est la femme qu’il a besoin à ses côtés?

 

Mon avis:

Nous terminons cette saga avec Connor, le chef du clan MacDonald, et avec Ilysa la sœur de Duncan. Forte et sensible, elle n’hésitera pas à déjouer les nombreux pièges destinés à Connor: mariages arrangés, gués-tapants, espions… Connor doit beaucoup à Ilysa, mais ne s’en rend pas compte. Elle est toujours là auprès de lui, pour le conseiller et l’aider. Amoureuse depuis toute petite de son chef, elle sait qu’elle ne peut l’avoir. Connor finit par être lui aussi tiraillé entre son désir et son devoir.

Au fil des livres, on aura vu Ilysa grandir. Cette jeune femme effacée et en retrait, n’est pas comme les autres, grâce à son don de voyance. Elle est d’un grand courage et sa naissance ne l’affecte pas, comme pour son frère Duncan. Elle sait s’imposer et dire les choses quand il le faut. Ce côté l’a rend impressionnante.

Connor est le chef du clan. Et ce n’est pas toujours facile pour lui de prendre des décisions. Il hésite, se pose beaucoup de questions. Il reste quelqu’un de très humble, touchant et attachant. Son amour pour Ilysa va naître au fur et à mesure des pages. Des fois, on a envie de le secouer pour qu’il se rende compte de la situation.

En bref, j’ai bien aimé cette saga qui m’a fait découvrir le genre. L’écriture est agréable et à travers le récit d’un personnage, l’intrigue continue toujours en parallèle. Le fait que l’on retrouve toujours nos personnages, et pouvoir continuer à suivre leurs parcours respectifs, est très intéressant. On retrouve ainsi nos précédents héros auxquels on s’est attachés. Pour ceux qui ont envie de se lancer, n’hésitez pas. Les critiques de la saga sont souvent élogieuses.

4,5 étoiles