Quatre soeurs (BD), tome 1 : Enid de Malika Ferdjoukh et Cati Baur

couv14698623

Éditeur : Rue de Sèvres
Pages : 151 pages
Parution : 8 Janvier 2014
Tome : 01/04
Format: Bande-dessinée
Genre: Jeunesse
Lien Amazon

 

L’histoire:

Orphelines depuis peu, les soeurs Verdelaine vivent à la Vill’Hervé, une grande maison en bord de mer. Enid, c’est la plus jeune, celle qui ne comprend pas vraiment les choses de l’amour, celle que personne ne croit quand elle dit qu’elle a entendu un fantôme hurler dans le parc. Ni Geneviève, ni Hortense, ni Bettina… Pas même Charlie l’aînée qui s’occupe de toute la petite tribu.

 

Mon avis:

Cette bande dessinée est adaptée de la série de romans « Quatre sœurs » de Malika Ferdjoukh, que je n’ai pas encore lu. Ce premier tome est consacré à Enid, la plus jeune des cinq sœurs, qui ont entre neuf et vingt-trois ans. Orphelines depuis le tragique accident de leurs parents, elles vivent ensemble seules à Vill’Hervé. Il s’agit d’un grand manoir isolé au bord d’une falaise qui surplombe la mer. Au fil des pages, on suit le quotidien de cette fratrie.

Enid, du haut de ses neuf ans, a une imagination débordante. Je me suis tout de suite sentie proche de son personnage, et j’ai bien rigolé. J’ai aussi aimée son côté curieuse et aventurière. Même si elle est l’héroïne centrale de ce tome, on découvre également ses quatre autres sœurs. Et autant dire, elles ont toutes des caractères bien différents ! Au fil de l’histoire, on va suivre différentes intrigues : l’arrivée d’une sixième fille nommée Colombe et la découverte de mystérieux fantômes et de leurs secrets. L’histoire est assez rythmée, mais aussi douce et comique. J’ai globalement passé un bon moment en leur compagnie, mais du côté du graphisme de la BD, je n’ai pas spécialement de coup de cœur. Elles sont bien réalisées, mais ne m’enchantent pas plus que ça.

3,5 étoiles

Top 10 – Romance historique Écossaise

Comme vous avez pu le remarquer, je lis beaucoup de romance historique dont l’action se passe principalement dans les Highlands. Bien avant la sortie de la fameuse série télévisée Outlander, inspirée des romans de Diana Gabaldon, j’étais déjà fan de ce genre que j’ai découvert auprès des éditions Milady.

Je profite du lancement de la cinquième saison du challenge Ecosse, organisé par Gilwen, pour vous faire mon top 10 de mes coups de cœurs. N’hésitez pas à y participer, et à faire aussi vos propositions en commentaire. Je suis toujours ravie de faire de nouvelles découvertes. Par ailleurs, concernant le challenge, vous avez encore jusqu’à dimanche inclus pour nous rejoindre dans cette aventure !

 

1. La saga « Les chevaliers des Highlands » de Monica McCarty

couv21320714Je ne peux commencer ce top qu’avec cette saga que j’ai dévoré. J’avais découvert l’autrice Monica McCarty avec ces deux précédentes trilogies: « Le clan Campbell » dont j’ai eu un énorme coup de cœur pour les deux derniers tomes; et « Les MacLeods » où j’ai adoré les deux premiers. Avec cette nouvelle saga, on voit que ses écrits se sont affirmés, et c’est un pur régal de découvrir cette saga de 12 tomes riches en rebondissement, action, intrigue et histoire d’amour. Chaque tome est centré sur un membre de cette garde secrète de Robert Bruce. Je ne peux que vous recommander vivement cette saga, si vous ne la connaissez pas déjà.

Mes chroniques:

Les chevaliers des Highlands: tome 1tome 2tome 3tome 4 – tome 5 tome 6 tome 7tome 8tome 9tome 10tome 11tome 12

Le clan Campbell: tome 1tome 2tome 3

Les MacLeods: tome 1tome 2tome 3

 

 

2. La quadrilogie « Le retour des highlanders » de Margaret Mallory

couv9191600Le retour du highlander est la première romance Highlander que j’ai lu et j’ai directement craqué pour ce genre. Le procédé est le même que précédemment, on retrouve pour ces quatre tomes, un personnage central, tout en suivant l’aventure de nos précédentes rencontres. L’intrigue se déroule sous un fond de guerre de clans (comme souvent !) avec des personnages attachants et de beaux paysages qui ne peuvent que vous faire rêver.

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3tome 4 

 

 

 

3. La trilogie « Les Montgomery et les Armstrong » de Maya Banks

au-dela-des-motsLes deux premiers tome de cette trilogie ont été des coups de cœur. Pas la peine pour moi de vous présenter Maya Banks et ses nombreux succès littéraires. Celui-ci en est encore un, tout en tendresse, et qui je suis sûr ne vous laissera pas insensible. Ils ont d’ailleurs su ravir le cœur de nombreux lecteurs. Bref, si vous ne connaissez pas, foncez ! A savoir que le tome 3 n’a pas encore été traduit en français, et je ne sais pas si c’est au programme. Il existe bien sûr en anglais pour les curieux.

Mes chroniques : tome 1tome 2

 

 

 

4. Le roman « La splendeur de l’honneur » de Julie Garwood

couv15470280Voici un coup de cœur récent que je place directement en quatrième place, tellement il m’a fait bonne impression. On retrouve le style de Julie Garwood, une grande romancière qui sera faire vibrer votre cœur.

Ma chronique

 

 

 

 

 

5. La trilogie « Les McCabe » de Maya Banks

couv35571695Une autre trilogie qui nous fait entrer auprès d’un autre clan de Highlander, les McCabe. J’en garde aussi un très bon souvenir, dont des deux derniers tomes sont des coups de cœur. Encore de bons moments à passer en compagnie de valeureux guerriers écossais.

Mes chroniques : tome 1tome 2tome 3

 

 

 

 

6. La saga « Le Highlander » de Julianne MacLean

couv73684156Ce top est aussi l’occasion pour moi de me planifier de nouvelles relectures. Tiens donc, je n’ai pas chroniqué cette saga, va falloir y remédier ! Pourtant, j’en garde un bon souvenir, même si je l’ai lu il y a plusieurs années après avoir découvert « Le retour des highlanders » de Margarett Mallory que j’ai cité plus haut. Je me souviens avoir passée globalement un bon moment avec les deux premiers tomes. A savoir que la saga comporte 6 livres, les 3 premiers ont été traduit. La suite ne sera pas traduite par Milady Romance qui l’a annoncé lors de récent changement de leurs collections.

Mes chroniques: à venir

 

 

7. La quadrilogie « Le clan Murray » de Hannah Howell

couv28865510Voici une autre romance toute en douceur, avec une écriture fluide qui saura vous détendre et vous faire sourire. A savoir que le tome 4 n’a pas encore été traduit, et qu’il ne le sera pas par Milady Romance, comme annoncé précédemment.

Mes chroniques : tome 1tome 2tome 3

 

 

 

 

 

8. La quadrilogie « Scandaleux écossais » de Suzanne Enoch

couv64884873Cette saga est l’exemple comme quoi il faut laisser une chance aux tomes suivants. En effet, j’ai moyennement accroché au premier tome, mais beaucoup plus au suivant. Le troisième tome a d’ailleurs été un coup de cœur.

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3 – tome 4 (à venir)

 

 

 

 

 

9. La quadrilogie « Héritiers des highlands » de Paula Quinn

couv32717077

J’ai passé aussi de bons moments de lecture avec cette saga qui nous fait voyager à travers les Highlands. Le tome 3 est mon préféré de cette saga.

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3tome 4

 

 

 

 

 

10. Le roman « Le diable s’habille en tartan » de Teresa Medeiros

couv70953741Un autre roman où vous attend des personnages attachants qui seront aussi vous faire rire

 

Ma chronique: à venir

 

 

 

 

 

J’espère que ce top vous aura plu. Comme vous avez pu le voir, j’ai essayé de citer un livre par auteur, afin de vous en faire découvrir un maximum.

Pour découvrir mes autres chroniques de romances historiques écossaises, vous cliquez sur le hashtag #Highlands ou plus généralement Romance historique.

N’hésitez pas à me faire part de vos suggestions !

Scandaleux écossais, tome 3 : La fleur des highlands de Suzanne Enoch

couv70614237

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 380 pages
Parution : 4 Mai 2016
Tome : 03/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

– Sachez que je ne vous épouserai pas. Jamais.

En faisant cette déclaration solennelle à Rowena MacLawry, Lachlan MacTier ne s’attendait pas qu’elle lui rie au nez. Elle n’est plus cette gamine béate d’admiration qui lui courait après. Son récent séjour à Londres lui a ouvert les yeux, et elle a désormais de plus grandes ambitions.

Terriblement vexé, Lachlan, qui est tout de même vicomte, décide de lui donner une bonne leçon. Mais la péronnelle en tresses a décidément bien changé, et il va l’apprendre à ses dépens…

 

Mon avis:

J’étais ravie de retrouver ma chère Rowena dans ce tome qui lui est consacré. Depuis le début de la saga, son personnage me plait et me fait beaucoup rire. Hé bien j’ai été servie avec ce tome !

Rowena est de retour à Glengask pour le mariage de son frère aîné. Après son séjour à Londres, elle est bien décidée à aller de l’avant concernant son amour pour Lachlan MacTier, qu’elle aime depuis l’enfance. Même ses propres frères pensaient qu’ils allaient se mettre ensemble. Elle est furieuse contre lui, il n’a même pas répondu à ses nombreuses lettres qu’elle lui a envoyées. Et elle compte bien lui faire comprendre. Lachlan, de son côté, compte toujours se tenir loin de cette petite fille. Et il le fait d’ailleurs savoir à Ranulf. Il n’épousera jamais sa sœur. Mais, alors que d’autres hommes viennent la courtiser et que son frère l’a promise en mariage à un comte, c’est le déclic. Rowena n’est plus une petite fille, mais bel et bien une femme. Il se rend compte alors qu’il a fait une bêtise, et compte bien se rattraper.

J’ai passé un très bon moment à lire cet ouvrage. Winnie et Lachlan sont très attachants et j’ai beaucoup ri, comme prévu. Winnie, alias Rowena, a toujours couru après Lachlan dès qu’elle a su marcher. Il en reste beaucoup de moments cocasses. Tout le monde pensait à leur union, ce qui a peut-être fait que Lachlan met autant de temps à réagir. Son séjour à Londres a fait grandir Winnie. Elle est devenue une lady, tout en gardant son âme de femme des Highlands. Lachlan, qui a toujours été chassé, va devoir apprendre à être le chasseur. Et elle ne va pas lui faciliter la tâche. Rowena n’est plus cette petite fille qu’il voyait comme une petite sœur, mais bien une femme qu’il compte séduire, et cela dans un temps bien déterminé. En plus de la romance, l’histoire nous tient en haleine avec des rebondissements qu’on ne se doutait pas. J’en ai doublement apprécié ma lecture. Et pour ce tome, plus de Londres, mais bien de beaux paysages écossais !

5 étoiles

Scandaleux écossais, tome 2 : Le quadrille de Suzanne Enoch

couv5933910

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 375 pages
Parution : 23 Mars 2016
Tome : 02/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Sur ordre de son frère, le marquis de Glengask, Arran MacLawry a rejoint Londres où la saison bat son plein. Il va devoir supporter ces fichus Anglais qu’il déteste, car Ranulf envisage pour lui un mariage qui permettra à leur clan de renforcer leurs alliances. Mais, lors d’un bal masqué, Arran fait la connaissance d’une ravissante «renarde» dont l’impertinence le séduit d’emblée. Seule ombre au tableau : la belle n’est autre que Mary Campbell, du redoutable clan Campbell. Leurs ennemis héréditaires. Autant dire que leur idylle va mettre le feu aux poudres. Car, selon la légende, le jour où un MacLawry épousera une Campbell, la terre s’ouvrira pour engloutir les Highlands.

 

Mon avis:

Pour ce deuxième tome, on retrouve Arran, le frère de Ranulf, qui est venu aider ce dernier à Londres. Son personnage m’avait intrigué, et je suis donc contente d’en connaitre plus sur lui, et il ne m’a pas déçu.

Ranulf souhaite renforcer ses forces grâce à une alliance avec le clan Stewart. Etant fiancé, il décide que c’est à son frère d’honorer cette union pour son clan. Arran ne le voit pas du même œil que son frère. Dreidre Stewart est certes charmante, mais parfaitement ennuyeuse. Lors d’un mal masqué, alors qu’il souhaite échapper à une jeune fille qui souhaite elle aussi l’épouser, il fait une sublime rencontre. Il partage ainsi une valse avec cette jeune femme pleine de caractère, dont il ne peut deviner son visage derrière son masque de renarde. Mais il se trouve que celle-ci n’est autre qu’une des héritières du clan Campbell, redoutable ennemi de son clan. Il compte bien revoir cette jeune femme qui l’a tourné au ridicule, en ne lui disant pas qui elle était, alors que elle le savait. Au fil de plusieurs de leurs rencontres, Mary se rend bien compte que tout ce qu’on lui a dit et imposé de croire, est bien différent de la réalité. Pourquoi cette haine entre leurs deux clans… Elle aimerait bien le comprendre. Arran et Mary se trouvent ainsi dans la même situation, ils doivent accepter un mariage arrangé, que ni l’un ni l’autre ne veulent, pour renforcer les forces de leurs clans. Mais tout finit par se compliquer encore, et l’aventure débute.

J’ai tout de suite préféré Arran à Ranulf, dès ma première rencontre avec lui, et ce tome me le confirme. Il est un Highlander pur souche, et ne comprend pas les alliances que son frère conclu avec ces Anglais, qu’il déteste. Même s’il apprécie sa future belle-sœur qui est anglaise, tout comme sa mère, il est Écossais avant tout, et c’est en Écosse qu’il souhaite retourner au plus vite auprès de sa famille et de son clan. Sa rencontre avec Mary les révèlent tous les deux. C’est une romance qui va naître au fur et à mesure, et contrairement à celle entre Ranulf et Charlotte, j’y ai cru. Il est vrai qu’on pense forcément à Roméo et Juliette, ce couple mythique est d’ailleurs cité dans le livre. Ils appartiennent chacun à des clans opposés qui s’affrontent depuis des siècles. Ils savent que se voir est risqué, mais ça ne les arrête pas pour autant. Leur amour les amène à vivre une aventure qui les rapprochent. Mary qui a été élevé en Angleterre, se sent plus Écossaise que jamais, et a hâte de retourner dans les Highlands.

On se demande comment tout cela peut finir, et justement quand la fin arrive, elle se conclue trop vite à mon goût. J’espère pouvoir retrouver ce couple dans le prochain tome qui est consacré à la petite sœur, un personnage que j’apprécie aussi beaucoup. Je suis heureuse de pouvoir en découvrir plus sur elle, et je pense d’ailleurs que je vais bien rigoler avec elle.

4 étoiles

Scandaleux écossais, tome 1 : Un diable en kilt de Suzanne Enoch

couv64884873

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 380 pages
Parution : 27 Janvier 2016
Tome : 01/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Ranulf MacLawry a un problème : sa sœur lady Rowena, vexée qu’il lui ait interdit d’assister à la Saison londonienne, s’est sauvée du château de Glengask pour filer à Londres par la malle-poste. Furieux, il débarque chez les Hanover où Winnie s’est réfugiée. Là, il s’oppose à l’effrontée lady Charlotte qui finit par le convaincre de prolonger le séjour de Winnie. Ranulf est donc obligé de côtoyer ces maudits Anglais. Lui, le colosse épris des grands espaces écossais, se trouve entraîné dans une succession de bals où il doit faire preuve d’un minimum d’urbanité. Mais le pire, c’est cette Charlotte qui n’a pas l’air de savoir qu’une femme doit rester à sa place et qui l’exaspère autant qu’elle l’émoustille.

 

Mon avis:

Rowena MacLawry vient de fêter ses 18 ans, et souhaite comme cadeau aller à Londres pour faire sa saison. Mais son frère aîné, refuse catégoriquement qu’elle y aille. Il a les anglais en horreur. Rowena ne compte pas se laisser faire et s’enfuit de Glengask, pour trouver refuge chez les Hanover. Cette famille était des amis de leur mère, anglaise. Ranulf finit par se rendre compte de la disparition de sa sœur, et se doute de sa destination. Il prend directement la direction de Londres, afin de ramener sa sœur manu militari chez eux, en Ecosse. Sauf que cette petite, a décidé de ne pas se laisser faire, et d’autant plus, elle a le soutien de la famille qui l’accueille.

C’est ainsi que Ranulf rencontre Charlotte, l’aînée des Hanover, qui n’est toujours pas mariée. Cette jeune femme de 25 ans, n’hésite pas à le remettre en place comme aucun homme de son clan n’oserait. Ils sont très vite intrigués l’un par l’autre, et autant dire que je n’ai pas cru en leur histoire. Peut-être est-ce à nouveau la première présentation du Highlander comme une grosse brute qui fait peur, et de la lady anglaise comme une simplette à sauver, qui me lasse. Mais c’est avant tout les complots qui existent en arrière-plan, qui m’ont fait continuer ma lecture. Comme assez souvent dans les Highlands, des guerres de clans existent. C’est à nouveau le cas, ici pour ce clan qui a subit divers désastres. Qui se donne autant de mal à nuire à Ranulf ? L’intrigue est bien menée, et m’a convaincue de poursuivre ma lecture. En plus des complots, les personnages secondaires sont intéressants, comme Arran, le frère de Ranulf, et sa sœur Rowena, dont chacun aura le droit à son roman dans cette saga.

Un bon petit moment de lecture, même si j’ai dû m’accrocher. Les livres suivants m’attendent justement dans ma PAL, et c’est avec hâte que j’ai envie d’en savoir plus sur Arran, le prochain héros du tome.

 

3 étoiles

Le retour des highlanders, tome 4 : Le Chef de Margaret Mallory

couv42058281

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 480 pages
Parution : 24 Janvier 2014
Tome : 04/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Connor, le chef des MacDonald de Sleat, tient le destin de son peuple entre ses mains. Des clans rivaux complotent pour prendre possession de ses terres et le devoir lui dictera qui il combattra, en qui il mettra sa confiance … et même qui il épousera. En cherchant des conseils, Connor se tourne vers Ilysa, une jeune fille avec le don de voyance qui révèle un danger qui approche – et une passion qui brûle seulement pour lui. Mais le guerrier doit faire un mariage pour créer une alliance puissante et la lignée d’Ilysa est beaucoup trop modeste.
Avec ses pouvoirs pour guérir et voir le mal où d’autres ne le peuvent pas, la belle Ilysa s’habille simplement, parle doucement et aime son chef de loin. Pourtant quand Connor chauffe finalement les braises du désir qui ont si longtemps chauffés en elle, Ilysa ressent un bonheur comme elle n’en a jamais connu auparavent. Maintenant, comme il est obligé de placer le devoir avant son bonheur, Ilysa sens que Connor est en grand danger. Pourra-t-elle trouver une façon de prouver qu’elle est la femme qu’il a besoin à ses côtés?

 

Mon avis:

Nous terminons cette saga avec Connor, le chef du clan MacDonald, et avec Ilysa la sœur de Duncan. Forte et sensible, elle n’hésitera pas à déjouer les nombreux pièges destinés à Connor: mariages arrangés, gués-tapants, espions… Connor doit beaucoup à Ilysa, mais ne s’en rend pas compte. Elle est toujours là auprès de lui, pour le conseiller et l’aider. Amoureuse depuis toute petite de son chef, elle sait qu’elle ne peut l’avoir. Connor finit par être lui aussi tiraillé entre son désir et son devoir.

Au fil des livres, on aura vu Ilysa grandir. Cette jeune femme effacée et en retrait, n’est pas comme les autres, grâce à son don de voyance. Elle est d’un grand courage et sa naissance ne l’affecte pas, comme pour son frère Duncan. Elle sait s’imposer et dire les choses quand il le faut. Ce côté l’a rend impressionnante.

Connor est le chef du clan. Et ce n’est pas toujours facile pour lui de prendre des décisions. Il hésite, se pose beaucoup de questions. Il reste quelqu’un de très humble, touchant et attachant. Son amour pour Ilysa va naître au fur et à mesure des pages. Des fois, on a envie de le secouer pour qu’il se rende compte de la situation.

En bref, j’ai bien aimé cette saga qui m’a fait découvrir le genre. L’écriture est agréable et à travers le récit d’un personnage, l’intrigue continue toujours en parallèle. Le fait que l’on retrouve toujours nos personnages, et pouvoir continuer à suivre leurs parcours respectifs, est très intéressant. On retrouve ainsi nos précédents héros auxquels on s’est attachés. Pour ceux qui ont envie de se lancer, n’hésitez pas. Les critiques de la saga sont souvent élogieuses.

4,5 étoiles

Le retour des highlanders, tome 3 : Le guerrier de Margaret Mallory

couv50990833

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 480 pages
Parution : 19 Avril 2013
Tome : 03/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

L’homme qui lui a brisé le cœur pourra-t-il la sauver du désespoir ?
De l’île de Skye aux champs de bataille français, Duncan n’a jamais oublié Moira, la femme à laquelle il a dû renoncer pour partir au combat. Il espère que ses exploits lui permettront un jour de l’épouser. Malheureusement la belle est mariée de force à une brute du clan rival. Elle se démène pour tenter de protéger son fils, et se croit enfin tirée d’affaire lorsqu’un vaillant guerrier vole à leur secours… Et ce sauveur n’est autre que Duncan, qui l’a abandonnée des années auparavant. Peut-elle vraiment se fier à lui ? Dans la tourmente, ils vont devoir se résoudre à l’idée que l’union fait la force.

 

Mon avis:

Après Ian et Alex, on fait maintenant la connaissance de Duncan pour ce troisième tome. Connor l’envoie en mission auprès de sa sœur, Moira, en qui il a toujours des sentiments depuis son adolescence. Il n’a jamais pu oublier même après 7 ans de séparation. Alors qu’il la croyait heureuse, il découvre qu’elle est en danger. Moira est maltraité par son mari, Sean, et ne vit que pour son fils, Ragnall.

J’ai adoré faire la connaissance de Duncan, un personnage qui était un peu en retrait dans les tomes précédents. L’amour qu’il porte à Moira est émouvante. Le problème de sa naissance est très important pour lui, et lui cause beaucoup de peine. Voilà pourquoi il parait renfermé, alors qu’il est un grand guerrier et qu’il a fait plus que ses preuves auprès de ses amis, de son clan et de son chef.

Moira, sœur de Connor, est une femme au grand courage. Je l’ai tout de même un peu moins appréciée que les autres héroïnes, elle a un côté un peu trop princesse.

Le fait qu’ils ont un passé commun, leur histoire est amenée autrement. Elle est rythmée par une reconquête, et un certain nombre d’épreuves qu’ils n’auront pas le choix que de les mener ensemble, et ainsi réapprendre à se faire confiance.

J’ai bien aimé la présence du chien, qui participe lui aussi aux aventures.

En parallèle de leur histoire, la lutte contre Hugh continue toujours pour le clan.

4,5 étoiles

Le retour des highlanders, tome 2 : Le séducteur de Margaret Mallory

couv11459100

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 480 pages
Parution : 24 Aout 2012
Tome : 02/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Réputé pour son habileté à manier l’épée et à briser les cœurs, Alex MacDonald a fait le serment de ne jamais se marier. Pourtant son chef de clan lui demande le sacrifice ultime, épouser Glynis MacNeil, la fille d’un allié. Il fait alors la connaissance de la jeune femme, une rare beauté, connue dans tous les Highlands pour son caractère rebelle. Échaudée par les infidélités de son précédent mari, Glynis refuse de se laisser amadouer par un autre coureur de jupons. Mais Alex n’est pas n’importe quel séducteur…

 

Mon avis:

Dans ce tome, nous retrouvons Alexander MacDonald, dit le séducteur. Alex s’est promis de ne jamais se marier. Il garde en mémoire les infidélités successives qu’il a connu de ses parents, et qu’ils l’ont marqué. Pour aider son clan qui subit un certain nombre de menaces, il se voit contraint à s’unir avec une femme.

Glynis est comme Alex, elle ne croit pas non plus au mariage, et en est dégoûté. Elle garde un goût amer de sa première union, à cause d’un mari violent et infidèle. Elle voit cette union d’un mauvais œil, d’autant plus en connaissant la réputation d’Alex.
J’ai adoré le couple Alex/Glynis. Ils ont connu tous les deux une enfance sans véritable parents à leurs côtés, et non pas de vrais repères de vie familiale. Au fil des pages, ils vont affronter de nombreuses épreuves, qu’elles soient familiales ou d’ordre politiques. Alex est un personnage attachant. Déjà dans le premier tome, j’ai apprécié sa bonne humeur. Certes il est un guerrier, mais il sait être aussi très doux et protecteur. Glynis a du caractère et n’hésite pas à faire ce qu’elle a envie, même si ça va à l’encontre des règles.

Les complots et batailles se succèdent, ce qui promet encore de nombreuses épreuves à venir pour les deux tomes suivants.

4,5 étoiles

Le retour des Highlanders, tome 1 : Le gardien de Margaret Mallory

couv9191600

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 456 pages
Parution : 13 Juillet 2012
Tome : 01/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Après cinq ans passés à se battre sur le continent, Ian MacDonald revient sur son île natale de Skye, où il trouve son clan en péril. Bien décidé à réparer ses erreurs de jeunesse, il doit déjouer les manigances d’un adversaire sans scrupules, et faire face à Sìleas, l’épouse qu’il a délaissée pour partir au combat. Une surprise attend Ian : la gamine maigrichonne qui le suivait partout comme son ombre et qu’il a dû épouser à la suite d’un malentendu, est devenue une jeune femme aussi ravissante que farouche.

 

Mon avis:

Je profite de ma récente relecture de ce roman pour vous en donner mon avis.

Le Gardien est la première romance Highlander que j’ai lu chez Milady et qui m’a fait directement craquer pour ce genre. Depuis il est vrai que j’en lis beaucoup.

Ce tome nous offre un plongeon dans le 14éme siècle au cœur de l’île de Skye. On fait la connaissance d’une bande de quatre highlanders qui reviennent de la guerre. Ce premier tome est consacré à Ian. Ce jeune guerrier est assez angoissé de rentrer chez lui après 4 ans d’absence. Mais il craint surtout de revoir Sileas, sa femme, qui a été forcé d’épouser alors qu’il souhaitait en épouser une autre. Il ne l’a pas vu depuis le jour de leur mariage.

Nos deux héros qui se sont connu enfant, et se découvre adulte, ont bien changé. Ils ont tous les deux du caractère et ne se laissent pas faire. J’ai passé un bon moment à rigoler de leurs joutes verbales.

Dans un contexte de complot, nos personnages auront fort à faire pour le déjouer et redresser le clan. Cela promet pour les tomes suivants, et j’ai hâte d’en découvrir plus sur les trois compagnons de Ian.

4,5 étoiles

Héritiers des Highlands, tome 4 : L’ensorceleur de Paula Quinn

couv18750536

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 480 pages
Parution : 29 Avril 2019
Tome : 04/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Lié par le devoir, trahi par la passion. Valeureux Highlander, Colin MacGregor est né pour servir sa foi, son roi et l’honneur de sa famille. Avant de retrouver son Écosse bien-aimée, il doit remplir une dernière mission. Chargé de s’infiltrer dans la demeure d’un traître, Colin est résolu à révéler au grand jour un complot perfide. Jusqu’à ce qu’il rencontre une jeune femme sensuelle, captive, qui l’incite à poursuivre d’autres quêtes…

 

Mon avis:

Pour le dernier tome de cette saga, place à Colin MacGregor, le plus jeune de la fratrie. Lors du précédent tome, il venait de s’engager auprès de l’armée du roi Jacques. Aujourd’hui on le retrouve 3 ans plus tard, alors âgé de 22 ans, et général de cette armée. Il s’engage dans une dernière mission, visant à aider le roi contre le complot qui le menace encore, avec Guillaume d’Orange. Ainsi il s’infiltre dans le clan de Lord Devon, un partisan de Guillaume, afin d’y récupérer des informations.

Gillian Dearly vit chez son cousin Lord Devon avec son fils Edmund. Rejetée par sa famille, ayant eu un enfant hors mariage, elle la punit en l’expulsant. Elle se retrouve ainsi chez lui a subir sa cruauté et ses remarques grossières et blessantes. Depuis longtemps, il veut la faire sienne, mais Gillian refuse. Ayant plusieurs tours dans son sac, Gillian fera tout pour protéger son fils.

Colin est un guerrier et un homme d’honneur. Combattant pour son roi depuis plusieurs années, il n’a jamais voulu s’attacher comme ses frères à une femme. Et il ne le comprend pas. Sa seule véritable amie fidèle, c’est son épée. Mais durant cette mission, sa rencontre avec Gillian et Edmund, va tout remettre en question. Comme assurer sa mission, alors qu’il va les mettre en danger. Il ne se le pardonnera pas.

Gillian porte beaucoup sur ses épaules. Elle souhaite avant tout le bonheur de son fils, et essaye de tout faire en sorte pour le protéger. Son cousin est de plus en plus insistant envers elle, et la traite horriblement.

J’ai trouvé la relation de Colin avec Gillian un peu trop simple. La jeune femme en détresse qui s’éprend de son sauveur… Par contre, j’ai adoré la relation de Colin et d’Edmund, qui est très touchante. A cause de ses nombreuses missions, Colin ne voit pas ses neveux et ses nièces grandir, et à peu souvent l’occasion de rentrer chez lui. Pourtant on voit qu’il ferait un parfait tonton et père. J’ai aimé tous les jeux qui lui montrent, lui fabriquent, la confiance mutuelle qui s’installent, et l’amour. Cette complicité naissante est très agréable à découvrir.

J’ai aimé aussi dans cet ouvrage, retrouver tous les personnages des précédents tomes et retourner à Camlochlin.

Un bon moment de lecture, mais mon préféré restera le tome 3 avec Connor Grant et Mairi MacGregor.

3,5 étoiles