Contemporain, Livres

La librairie des rêves suspendus de Emily Blaine

couv63294302

Éditeur : Harlequin
Pages : 324 pages
Parution : 5 Juin 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de bad boy que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier… Une rencontre émouvante entre deux êtres que tout oppose mais unis par un même désir : celui de vivre leurs rêves.

 

Mon avis:

Ce roman nous fait rencontrer, Sarah, une jeune libraire qui a actuellement dû mal à s’en sortir. Sa librairie, qui lui a été transmise par sa grand-mère, est sur le point de fermer à cause de difficulté financière. Jusqu’au jour où elle reçoit une proposition des plus surprenante. Contre une belle somme d’argent, elle accepte donc d’héberger Maxime Maréchal, un jeune acteur prometteur, mais qui a quelques soucis avec la justice. Parfait bad boy, sa dernière bagarre lui vaut de porter un bracelet électronique pendant 2 mois. Il doit aussi effectuer des travaux d’intérêt général. Présenté par un ami, Sarah voit en cette opportunité le moins de redonner un coup de jeune à sa librairie. Mais la cohabitation s’annonce difficile.

Quelque peu cliché, cette romance nous fait passer un bon moment de détente. C’est avant tout le titre du livre qui m’a rendu curieuse de découvrir l’histoire, et le nom de l’auteur. L’écriture est très fluide et agréable. Un roman qui se lit vite sans réel surprise.

Merci aux éditions Harlequin et à NetGalley pour ce partenariat.

3 étoiles

Contemporain, Livres

Les fleurs sauvages de Holly Ringland

couv27788880

Éditeur : Mazarine
Pages : 432 pages
Parution : 2 Mai 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Drame, Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Lorsqu’une tragédie change à jamais sa vie, la jeune Alice Hart, âgée de neuf ans, part vivre chez sa grand-mère qu’elle ne connaît pas. Quittant le bord de l’océan où elle a grandi, elle trouve refuge dans la ferme horticole de June, où celle-ci cultive des fleurs sauvages d’Australie.

Au fil du temps, Alice oublie les démons du passé et apprend à perpétuer la tradition familiale en utilisant le langage des fleurs pour remplacer les mots lorsqu’ils se font trop douloureux.

Mais l’histoire des Hart est hantée par de nombreux secrets que June cache à sa petite fille. Une sorte de fatalité semble accabler les femmes de leur famille, aussi June préfère-t-elle tenir Alice à l’abri de la vérité, quitte à la tenir à distance de l’amour.

Une fois adulte, révoltée par ce silence et trahie par celles qui lui sont le plus chères, Alice se rend compte qu’il y a des histoires que les fleurs seules ne peuvent raconter. Si elle veut être libre, elle doit partir et inventer l’histoire la plus importante de toutes : la sienne…

 

Mon avis:

Avec ce roman, nous faisons la connaissance d’Alice, 9 ans, qui est recueillie par sa grand-mère, June, qu’elle ne connaît pas encore. Ses parents viennent de décéder lors d’un accident. Thornfield est un superbe domaine rempli de fleurs, qui appartient depuis longtemps à la famille. Depuis la tragédie, Alice a perdu la parole. Même si un lien avec sa grand mère commence à se tisser, on sent très vite qu’elle cache de nombreux secrets.

Nous voilà embarqué dans une saga familiale au cœur de l’Australie. Les paysages somptueux nous font voyager, et nous tiennent en haleine. Au fil des pages, c’est presque un chemin olfactif qui nous attend, avec toutes ces sublimes fleurs qui ornent aussi chaque chapitre. Alice grandit, on suit son parcours, ses choix et ses découvertes. On apprend au fur et à mesure, l’histoire lourde de cette famille et leurs secrets. Les femmes y tiennent le rôle principal, et leur vie n’a pas été facile. C’est une belle leçon de vie qui nous est offerte aussi. Il faut savoir tourner la page correctement, pour commencer un nouveau chapitre.

Merci aux Éditions Mazarine/Fayard et à NetGalley pour cette découverte.

3,5 étoiles

Livres, Young adult

L’Arrache-mots de Judith Bouilloc

couv39760341

Éditeur : Hachette
Pages : 280 pages
Parution : 22 Mai 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie.

Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !

Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher et à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

 

Mon avis:

Avec ce roman, nous faisons la connaissance d’Illiade, une jeune bibliothécaire. Cette jeune fille possède un don particulier, elle est une arrache-mots. Elle a ainsi le pouvoir de donner vie aux histoires qu’elle lit. Les mots se retrouvent par magie, décrochés de leur support, et dansent et s’animent autour d’elle.
Mais c’est avec une certaine angoisse qu’elle doit quitter sa bibliothèque, et sa ville pour rejoindre la capitale. En effet, là-bas, l’attend son mystérieux fiancé qu’il l’a demandé en mariage il y a peu. Elle doit devenir aussi la conteuse de la reine. C’est donc avec une soif d’aventure et de curiosité, qu’elle se laisse finalement embarquer.

En voyant la superbe couverture, et en lisant son résumé, j’ai tout de suite était charmée par l’histoire. Et je n’ai pas été déçu, autant dire que j’ai dévoré ce livre. L’univers imaginaire d’Esmérie est déjà très bien construit, en reprenant des codes du XIXème, mais en leur rajoutant une note de féerie. Notre héroïne est très attachante, tout comme sa grand-mère qui m’a bien fait rigoler. De nombreuses références littéraires sont présentes dans le livre, qui peuvent être au départ un peu déroutante, mais ça finit par devenir un plaisir d’en redécouvrir certaines. D’autant plus qu’elles sont bien intégrées. Et que dire de l’écriture de Judith Bouilloc, honnêtement j’en ai été charmée. Toute de fluidité et de poésie, elle doit être aussi une arrache-mot !

Je dirais pour conclure, que ce roman est une belle mise en valeur à la littérature et à la lecture.

Merci aux Éditions Hachette et à NetGalley pour cette découverte.

4,5 étoiles

Livres, Romance, Romance historique

Noces écossaises, tome 1 : La méprise du Highlander de Gayle Callen

couv60046645

Éditeur : Harlequin
Collection: Victoria
Pages : 352 pages
Parution : 1 Novembre 2016
Tome : 01/03
Format: Poche
Genre: Romance, Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Riona ne sait pas ce qui est le pire : avoir été enlevée par le chef des McCallum, ou que celui-ci l’ait confondue avec sa cousine, qui lui a été promise avec une dot considérable. La situation paraît absurde, et pourtant son ravisseur refuse de reconnaître son erreur, persistant même à affirmer qu’elle cherche à rompre l’engagement pris par leurs familles. Et elle ne va certainement pas attendre que son oncle revienne de voyage pour rétablir la vérité. Non, elle s’enfuira coûte que coûte, au risque de déclencher une guerre des clans.

 

Mon avis:

Hugh McCallum, chef de clan, décide d’enlever sa fiancée Catriona Duff, suite à l’entrevue qui s’est mal passée avec son futur beau-père, qui tente de revenir sur le contrat qui lie les deux familles. Riona essaye désespérément de convaincre son ravisseur, qu’il s’est trompé de personne. Sa cousine porte le même prénom qu’elle, et c’est avec elle qu’il est fiancée. Mais ce Highlander ne veut rien savoir, il pense qu’elle tente de fuir leur engagement, elle aussi.

Avec cette nouvelle romance, nous voilà embarquée dans une nouvelle histoire de guerre clan. L’intrigue était certes original, mais autant dire que je me suis ennuyée dans ma lecture. Il est vrai qu’on peut tout à fait comprendre notre héros, qui ne veut pas croire sa future fiancée. Comment deux personnes peuvent avoir le même nom. Pour lui c’est impossible, il ne cherche pas plus loin, et au contraire il cherche à l’amadouer. Après leur arrivée sur les terres des McCallum, Hugh doit asseoir son autorité, contrairement à Riona qui essaye de voir comment s’échapper, et le convaincre qu’elle n’est pas la bonne personne. Il n’y a pas vraiment d’action dans le roman, on bouge assez peu une fois arrivé dans le domaine, et surtout la révélation est acceptée trop rapidement à mon goût. Ayant le deuxième tome dans ma PAL, je compte bien enchaîner. Vu le résumé, je pense que je devrais avoir le droit à l’action qui me manquait.

2 étoiles

 

Jeunesse, Livres

Madame Pamplemousse et le Café à remonter le temps de Rupert Kingfisher

couv22957995

Éditeur : Albin Michel
Pages : 128 pages
Parution : 9 Mai 2012
Tome : 02/03
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Il existe à Paris un café aux stores rayés de vert et d’or, élégamment meublé de tables en bois vernies, et dont les murs sont recouverts d’antiques annonces publicitaires pour des boissons telles que le Madère des Sirènes ou la Limonade du Diable rouge. Sur le bar, trône un percolateur argenté. Ce café appartient à monsieur Moutarde, et ce dernier a fait la plus incroyable des découvertes. Avec l’aide de son amie, Mme Pamplemousse, il a inventé une machine à remonter le temps. Le résultat, qui ressemble à un petit café noir, a le pouvoir de transporter celui qui le boit dans l’espace et le temps ! Mais quel désastre si cette fabuleuse invention venait à tomber entre les mains du maléfique nouveau gouvernement… Mme Pamplemousse et ses amis devront des ingrédients indispensables à la préparation d’une potion qui devra à la fois sauver leurs vies et guérir l’esprit de Paris du mauvais sort qu’on lui a jeté…

 

Mon avis:

Quel plaisir de pouvoir retrouver Madeleine dans de nouvelles aventures. Et encore une fois nous sommes servis. C’est parti pour un voyage à travers les pays et les époques, rien que ça ! Madeleine a des ennuies, et grâce à Monsieur Moutarde, elle retrouve Madame Pamplemousse et son chat Camembert, à l’époque des dinosaures ! Leur mission: récupérer des ingrédients les plus incroyables les uns que les autres, afin d’aider le pays à se sentir mieux. Puisque oui, à Paris rien ne va, et il faut trouver une solution des plus rapides.

Cette nouvelle histoire est toute aussi attachante que la première, on rigole bien et on ne s’ennuie pas une seule seconde. C’est un pur plaisir de tourner les pages, et de découvrir ce monde fantastique, qui nous étonne encore et encore. On retrouve notre âme d’enfant, et on se laisse aller à voyager avec nos héros. Bien sûr, j’en redemande. Hâte de commencer le troisième tome.

4 étoiles

Livres, Romance, Romance historique

Les filles d’Ennismore de Patricia Falvey

51dcegktxil._sx309_bo1204203200_

Éditeur : Belfond
Pages : 416 pages
Parution : 4 avril 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Amitié, jalousie, lutte des classes, émancipation féminine, drame amoureux… À l’aube du XXe siècle, au cœur d’une Irlande en ébullition, une saga inoubliable dans la droite ligne de Downton Abbey.

Rosie a huit ans, elle est fille de métayer ; quand elle sera grande, elle servira la famille Ennis, comme sa mère et sa sœur avant elle. Victoria a sept ans, elle est la fille de lord et lady Ennis ; quand elle sera grande, elle quittera le domaine d’Ennismore pour faire un beau mariage.
En attendant, Victoria se sent seule et rêve de partager ses secrets avec la fille du métayer qu’elle a rencontrée dans le parc de la propriété. Et pourquoi pas ? C’est décidé, dès septembre, la petite paysanne partagera les leçons de la demoiselle du château.
Mais, dans une société écrasée sous le poids des conventions et des hiérarchies, est-il bien raisonnable de semer des aspirations égalitaires dans le cœur des jeunes filles ? Car un vent de révolte souffle sur l’Irlande et cette amitié qui éclôt pourrait bien bouleverser leur vie ainsi que celle de leur entourage… Rosie et Victoria trouveront-elles la force de lutter contre la marche de l’Histoire qui menace de les déchirer ?

 

Mon avis:

Les filles d’Ennismore est un roman qui se passe en Irlande au cours de la Première Guerre Mondiale. On fait la connaissance de Rosie, fille de métayer, qui pour ne pas laisser la fille du lord être scolarisée seule, va pouvoir bénéficier de la même éducation que cette dernière. Entre Victoria et Rosie, une très forte amitié va naître, mais la différence des classes est toujours là. Rosie le comprendra en grandissant.

J’ai vraiment apprécié refaire un tour en Irlande grâce à cet ouvrage. On découvre la montée du nationalisme au début du XXe siècle, et des thèmes importants sont développés comme la lutte des classes et le féminisme. Une fois l’âge adulte obtenue, la destinée des deux jeunes filles est bien différente: soirées mondaines et recherche d’un bon parti pour l’une; le retour à la réalité pour l’autre. Même si Rosie a autant d’éducation que Victoria, elles ne sont pas du même milieu, leur amitié va ainsi être mis à mal. Au fil des pages, on suit l’histoire de nos deux héroïnes, et c’est avec un grand plaisir qu’on tourne les pages. Un très bon roman historique à découvrir, au cœur d’un pays en mutation.

4,5 étoiles

Livres, Young adult

Les secrets de Tharanis, tome 1 : L’île sans nom de David Moitet

couv34305745

Éditeur : Didier Jeunesse
Pages : 320 pages
Parution : 6 Février 2019
Tome : 01/??
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Quand les soldats de l’Empereur envahissent son château, soupçonnant à tort le duc de fomenter un coup d’État, sa fille Ambre de Volontas est contrainte de fuir. C’est le début d’un périple des plus tumultueux où la jeune fille, sans cesse traquée, doit changer d’identité. Alors qu’une épidémie de folie meurtrière frappe l’Empire de Tharanis, Ambre se réfugie sur l’Île Sans Nom. Là vit un ordre secret de magiciens. Mais à qui peut-elle vraiment faire confiance ? Sans le vouloir, Ambre se retrouve au cœur d’une prophétie qui va faire basculer son destin, et celui de tout le royaume…

 

Mon avis:

Nous suivons les aventures d’Ambre de Volontas, fille unique du général de Volontas, chef de guerre de l’Empereur. Il est connu pour avoir fait tomber les Cités Suspendues. Ambre n’a jamais pu oublier les massacres orchestrés par son père. Un jour les soldats de l’Empereur attaquent et envahissent la ville, elle se retrouve contrainte de fuir, aidée par deux hommes de son père: Sir Rodrigue et son écuyer…

C’est la première fois que je lis les écrits de David Moitet, et autant dire qu’il sait happer son lecteur. Dès les premières pages, l’histoire nous passionne. On suit ainsi le parcours semé d’embûches de notre héroïne. Elle a beau avoir un fort caractère et avoir un goût pour la rébellion, quand elle se retrouve en dehors de sa zone de confort que procure le statut de son père, c’est autre chose. Fini le confort et la sécurité, elle va devoir apprendre à agir autrement. J’ai apprécié de voir le changement du personnage, qui va grandir au fil de son aventure, et des rencontres qu’elle va faire. L’écrivain nous réserve aussi quelques surprises, pour notre plus grand plaisir.

J’ai vraiment apprécié ma lecture, qui m’a d’ailleurs rendue curieuse de découvrir d’autres histoires de David Moitet, que je ne connaissais pas jusqu’alors. Si vous avez des conseils, je suis toute ouïe !

4 étoiles

 

Livres, Romance, Romance historique

Scandaleux écossais, tome 4 : La flamboyante des highlands de Suzanne Enoch

couv73609206

Éditeur : J’ai lu pour elle
Pages : 380 pages
Parution : 1 Mars 2017
Tome : 04/04
Format: Poche
Genre: Romance, Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Lord Munro MacLawry était sur la piste d’un cerf sur son domaine de Glengask quand il se fait brûler la politesse par une ravissante braconnière. Il découvre bientôt que la mystérieuse inconnue s’est réfugiée avec sa soeur dans les ruines de l’abbaye. Qui sont ces fugitives ? Lorsqu’il tente de les approcher, la rousse flamboyante le menace de son mousquet en jurant comme un charretier. Son impudence et ses formes généreuses aiguisent l’intérêt de Munro. Il veut cette sauvageonne et il l’aura ! Sauf que, cette fois, la proie sait se défendre.

 

Mon avis:

Après avoir découvert l’histoire de Ranulf, Arran et Winnie MacLawry dans les précédents tomes, c’est au tour de Munro de nous dévoiler son histoire. Toute sa famille file le parfait amour, mais ça n’intéresse pas Munro qui veut garder son indépendance, mais son frère en a décidé autrement. Il ne compte pas se laisser faire. Il fuit ainsi très souvent le domaine familial, dont les cris des nouveaux nés, et le bonheur conjugale de sa famille le déplaît. Lors d’une partie de chaise, il fait la rencontre d’une jeune femme, habillée en homme, qui a trouvé refuge dans une vieille abbaye en ruine dans son domaine. Catriona a un fort caractère et n’hésite pas à tenir en joue Munro, que même ses frères n’osent pas affronter. Le jeu du chat et de la souris va ainsi commencer, et notre Highlander n’est pas prêt à laisser tomber.

J’ai particulièrement aimé l’histoire de Catriona, et le fait qu’on connait son passé très tard dans le roman. Comme Munro, plein d’hypothèses nous viennent, et ça rend la lecture addictive. Elle a très peu confiance aux gens, et veut à tout prix protéger sa demi sœur Elizabeth, qui a fuit elle aussi. Contrairement à sa sœur, Elizabeth est très douce, et a connu une éducation anglaise. Elles sont tout de même très proches, et leur lien est d’ailleurs très beau, ayant gardées contact par des échanges de courriers. Munro comprend très vite que les deux jeunes femmes fuient quelque chose. Même si Catriona ne veut en aucun de son aide, il compte leur apporter quand même. Nos deux personnes sont très complémentaires niveau caractère, mais très têtus.

C’est un plaisir de tourner les pages, et le suspense est bien installé. L’histoire du chat sauvage et de l’ours m’a conquis. Un très bon quatrième tome, qui conclut la saga des MacLawry.

4,5 étoiles