J’ai laissé mon coeur dans les brumes d’Edimbourg de Carolina Lozano

couv19466838

Synopsis:

A 17 ans, il parait qu’on n’est pas normal si l’on passe ses soirées dans la bibliothèque de son lycée. Pourtant, je ne suis pas la seule à aimer étudier dans l’enceinte du prestigieux lycée d’Édimbourg, cette antique bâtisse peuplée d’ombres et de mystères. Car aujourd’hui, dans la salle de lecture, j’ai aperçu le plus beau garçon du monde plongé dans un vieux livre. Grand, la peau claire, il ressemblait à l’un de ces guerriers celtes que toute l’Europe redoutait au Moyen-âge. Or, en prêtant à ce garçon des origines aussi lointaines, je ne me suis pas trompée…

 

Mon avis:

Dans cet ouvrage on fait la connaissance de Liadan, une ado barcelonaise qui vient suivre sa scolarité en Ecosse. Après le décès de ces parents, elle souhaite découvrir les racines écossaises de sa mère. Lors de son année scolaire, elle tient après les cours, la bibliothèque du lycée. Elle y fait la rencontre de Alar, mais celui ci cache un secret. Il ne vient pas dans la même monde qu’elle, c’est un fantôme.

Ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est les descriptions d’Edimbourg. J’ai encore plus envie de découvrir cette ville maintenant! Ce que j’ai moins aimé, c’est finalement la romance à laquelle je n’ai pas crue. Cela m’a gêné qu’ils puissent se toucher et que des fois il passe à travers les objets. La fin est surprenante aussi, elle arrive rapidement.

Les étoiles de Noss Head, tome 3 : Accomplissement de Sophie Jomain

couv49536492

Synopsis:

« Je n’avais aucune idée de ce qu’allait devenir ma vie… absolument aucune. J’allais avoir dix-neuf ans dans quelques jours et j’étais devenue ce que je n’aurais jamais dû être. Le destin m’avait surprise, j’étais magnifique, d’une allure renversante. J’aurais pu défier n’importe quelle reine de beauté, mais c’est bien tout ce qu’il me restait… toute une vie dans la peau de quelqu’un que je n’étais pas, que je détestais. Et si je me trompais ? Et si j’étais loin de la vérité et que tout pouvait redevenir comme avant ? Je ne le savais pas encore, mais tout allait être différent. »

 

Mon avis:

Je crois que ce tome est mon préféré. Après un début qui ne m’avait pas convaincu, je suis contente d’avoir continué. Dans ce tome on retrouve Hannah dans un nouveau corps qu’elle n’aime pas. Elle reste en compagnie de Darius et ses frères depuis que Leith l’a abandonné. Elle apprend à connaitre ce corps et à se contrôler. Mais elle veut surtout être comme avant.

Je suis contente d’en savoir plus sur Darius, peut être même que j’ai aimé ce tome grâce à lui. Son personnage est vraiment intéressant et complet. Concernant l’histoire, on ne s’ennuie pas dans ce tome. L’action est plus présente que dans les précédents.

J’ai aimé la fin et je la trouve logique. Par contre je me demande ce qui va se passer dans les tomes suivants, car je trouve ce dénouement suffisant.

Les étoiles de Noss Head, tome 2 : Rivalités de Sophie Jomain

couv51613515

Synopsis:

Pour moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait.
Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée.
Je n’en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s’affronter allaient au-delà de tout ce qu’on peut imaginer.
J’étais au moins sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m’en sortirais pas indemne.

 

Mon avis:

Au temps dire que ce tome m’a plus convaincu que le premier. On y retrouve Hannah et Leith qui font leur rentrée ensemble à la fac. On fait ainsi la connaissance de nouveaux personnages, mais aussi de nouvelles créatures. Leith est super protecteur avec Hannah (ce que j’avoue m’agace un peu!) Mais cette dernière ne veut pas rester sur des préjugés, elle veut se faire sa propre idée.

Même si le roman commence assez doucement, on peut dire que les derniers chapitres nous donnent encore plus envie de lire le tome suivant, avec une fin riche en action. Ce que j’ai aimé dans ce tome, c’est qu’il soit moins prévisible que le précédent, même si des fois j’ai envie de secouer Hannah. Je la trouve trop naïve. Parmi les nouveaux personnages, j’ai bien aimé Darius et j’ai hâte d’en savoir plus sur lui.

Les brumes d’Avallach de Marah Woolf

couv5188107

Synopsis:

Après le décès de sa mère, Emma, dix-sept ans, quitte les États-Unis pour rejoindre la seule famille qui lui reste sur la petite île de Skye en Écosse. Là-bas, elle rencontre Calum, un étrange jeune homme. Tour à tour prévenant et glacial, il semble cacher un secret inavouable. Ce que l’adolescente ignore, c’est qu’en se rapprochant de lui elle les met tous les deux en danger de mort.
Emma découvrira que les légendes des brumeux Highlands sont plus réelles et dangereuses qu’elle ne l’aurait imaginé. Et qu’avec Calum ils sont peut-être le dernier espoir de deux mondes que tout oppose.

 

Mon avis: 

Participant à un challenge sur l’Ecosse, le titre et la couverture m’ont intrigués quand je les ai découvert, et j’ai finit par me le procurer lors d’une vente privé. Ce livre est une romance young adult avec un univers mythologique et de légendes.
Dès les premières pages, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Twilight une nouvelle fois. Oui ce n’est pas le premier roman à m’y faire penser! J’ai tout de même réussit à m’accrocher à l’intrigue et à me laisser envoûter par l’univers.
On fait la connaissance de Emma, une jeune adolescente américaine qui vient de perdre sa mère. N’ayant pas d’autre famille aux Etats-Unis et ne connaissant pas son père, elle est envoyé chez son oncle, en Ecosse, sur l’île de Skye. Elle prend rapidement ses marques et s’habitue à cette nouvelle vie et ses nouveaux paysages. Ensuite il y a le fameux Calum, un jeune homme beau, ténébreux et surtout mystérieux. Le coup de foudre a lieu, mais Emma a du mal à le cerner et comprend assez vite qu’il cache un lourd secret qu’elle veut à tout prix comprendre.

J’ai bien aimé au fil de la lecture toutes les références que fait l’auteur, que ce soit sur la mythologie ou la littérature. De nombreux classiques y sont cités. Les paysages et lieux sont très bien décrit, ce qui nous donnent vraiment envie de visiter cette île et découvrir ces villes. Le style de l’auteur est simple et fluide. Je dirais que heureusement qu’il y a ces références et descriptions, sinon cet ouvrage serait ennuyant avec seulement cette romance difficile. Ce livre qui m’a fait penser à Twilight au début, peut aussi faire penser à La petite sirène.

Même si ce livre n’est pas un coup de cœur, je suis curieuse de savoir la suite, puisqu’il s’achève de façon brute.

Les étoiles de Noss Head, tome 1 : Vertige de Sophie Jomain

Synopsis:

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d’imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar… Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l’inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu’on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s’attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l’esprit a choisi : c’est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu’il n’est pas tout à fait humain ?
Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours…

Mon avis:

Voyant cette saga un peu partout, j’ai voulu être curieuse et la tester. Il est vrai que beaucoup la compare à Twilight et ça m’a d’ailleurs gênée dans ma lecture. Beaucoup trop d’événements m’ont fait penser à cette saga. Apparemment dans les tomes suivants, cette ressemblance s’atténue. Je vais surement tenter la lecture du tome 2 dans ce cas.

Parlons de nos personnages en commençant avec Hannah, une jeune parisienne qui vient passer ses vacances en Ecosse chez sa grand-mère, on peut dire en traînant des pieds. Elle y retrouve tout de même un ami d’enfance Davis, avec qui elle passera de bon moment et nous fera découvrir des beaux paysages écossais, qui donne vraiment envie d’y aller. Durant son voyage, Hannah tombe aussi sur un jeune homme, qu’elle reconnaîtra ensuite comme étant Leith. Ce dernier est un jeune étudiant écossais mystérieux, et qui ne laisse pas indifférente Hannah. Au fil des pages, nos personnages principaux apprendront à se découvrir et vivrons ensemble leur première épreuve.  
Les personnages secondaires sont aussi très intéressants. J’ai eu un coup de cœur pour la grand-mère d’Hannah, Elaine, qui est vraiment génial avec sa petite fille. Mais aussi Gwen, une passionnée des créatures obscures, qui essaye de partager avec Hannah sa vision des choses. Hannah étant de nature rationnelle n’y croit pas du tout dans un premier temps.

La lecture est agréable et les pages se tournent rapidement. J’ai aimé les descriptions des lieux, on s’y croirait presque. Je suis donc curieuse de connaitre la suite de leur aventure, ce premier tome posant juste l’histoire.

Lu dans le cadre du challenge Ecosse et My Secret Romance

Belle Epoque de Elizabeth Ross

Synopsis:

« Louez un faire-valoir, vous en deviendrez d’emblée plus attirante. » Lorsque Maude Pichon s’enfuit de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage dont elle ne veut pas, elle monte à Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l’exposition universelle de 1889. Hélas, ses illusions romantiques s’y évanouissent aussi rapidement que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d’un emploi quand elle tombe sur une petite annonce inhabituelle : « On demande de jeunes filles laides pour faire un ouvrage facile. » L’Agence Durandeau propose en effet à ses clients un service unique en son genre : le repoussoir. Son slogan ? « Louez un faire-valoir, vous en deviendrez d’emblée plus attirante. » Étranglée par la misère, Maude postule…

Mon avis:

Ce livre est en fait une libre interprétation de la nouvelle d’Emile Zola, Les repoussoirs, que je ne connaissais pas du tout. Autant vous dire que ce livre m’a vraiment surpris, j’ai découvert un univers inconnu pour moi, mais j’ai surtout passé un bon moment à suivre Maude dans son aventure. Celle-ci qui pensait quitter sa Bretagne natale et se faire la belle vie à Paris, se trompait. Après multiple difficulté à trouver un travail, elle finit par accepter ce contrat qui consiste en fait à mettre en valeur une femme belle et noble, par sa propre laideur, soit à être un repoussoir.

Ce livre nous fait ainsi réfléchir à qu’est-ce que la beauté. A cette époque la beauté intérieure ne compte pas. Il n’y a que la beauté extérieure qui est mise en avant, grâce à de belles parures et belles coiffes.

Ce que j’ai aimé aussi et que la société parisienne y est bien décrite, ce qui nous permet de vraiment entrer dans l’histoire et son contexte. Par exemples de nombreuses références à la Tour Eiffel, qui était à ce moment en construction, sont faites. A l’époque elle était critiquée par la noblesse, et tous voulaient la détruire.

Petit plus à mentionner aussi, la nouvelle originale d’Emile Zola est à la fin du livre.

Bref, vraiment un bon moment avec ce livre, que je vous conseille.

La sélection, tome 3: L’élue de Kiera Cass

 

L’histoire: 

Une seule candidate sera couronnée…
L’ultime volet très attendu de la trilogie de Kiera Cass, best-seller en France et à l’étranger !

La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles à tout jamais. Pour les quatre encore en lice au Palais, les amitiés qu’elles ont nouées, les rivalités qui les opposent et les dangers qu’elles ont dû affronter vont les lier pour le restant de leurs jours. Car l’heure est désormais venue de désigner l’heureuse élue…
America n’a jamais osé rêver être si près de la couronne, ni du coeur du prince Maxon. Mais, à mesure que la compétition approche de son issue inexorable et que les menaces qui visent le Palais se font plus pressantes, elle se rend compte de ce qu’elle risque de perdre et de l’âpreté de la lutte à mener pour obtenir ce qu’elle désire si ardemment.

 

Mon avis: 

J’ai pu lire ce dernier tome dès sa sortie en e-book. Oui j’avais hâte de lire le dénouement, même si dans un certain sens on s’en doutait tous.

Je ne rentrais pas trop dans les détails pour ne pas spoiler ceux qui ne l’on pas encore lu. Ce que j’ai apprécié dans ce roman avant tout et qu’il y avait plus d’action. Enfin j’ai envie de dire! L’écrivain nous tient en haleine jusqu’à la fin, et on se demande vraiment comment ça va se passer.  J’ai vraiment été surprise par la fin, dans le bon sens du terme, je ne m’attendais pas à ça.

Je dirais que j’ai globalement bien aimé cette trilogie, je dirais même que je l’ai dévorer. Mais ça ne sera pas pour autant un coup de coeur à cause de l’écriture que j’ai trouvé trop simple. Donc si vous souhaitez passer un bon moment et sans prise de tête, je vous la recommande.

La Sélection, t1 et t2 de Kierra Cass

 

L’histoire:

35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie.
Quand la dystopie rencontre le conte de fées !

Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne…
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d’Illeá, la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d’office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu’elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles…
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés : l’existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu’elle n’aurait jamais osé imaginer ?

 

Mon avis:
J’ai décidé d’écrire une critique pour les deux tomes, car je les ai lu à la suite sans pause! Vous en déduirez donc que j’ai apprécié cette lecture. Il est vrai que quand je l’ai commencé, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Hunger Game (que je n’ai pas lu, mais vu les films) Le système de caste numéroté m’y a fait fortement penser, ainsi que la relation avec Aspen et America par rapport à celle de Katniss et Gale. Il y aussi ce système de télé réalité qui est comparable.
Après ces nombreuses comparaisons que j’ai fait pendant ma lecture, j’ai finis par m’attacher aux personnages et à l’histoire. J’ai été heureuse de découvrir le personnage d’America qui n’hésite pas à tenir tête à Maxon, même si c’est un prince. J’ai apprécié leur première rencontre et les suivantes. Même si je n’aime pas le principe des téléréalites et que j’en suis même contre, j’ai finis par l’oublier au fur et à mesure que l’histoire avancé. Je me suis laissé surprendre par les rencontres et les défis que sont demandés aux candidates, ainsi que par le contexte politique tendu dans le royaume.
Bref, j’ai passé un bon moment, même si ce n’était pas gagné. Mais après avoir vu de nombreux articles sur cette saga et de très bonne note, je me suis dit que je devais testé. Et je ne suis pas déçu. Hâte de découvrir le prochain tome.

Coeur de Pierre de Gauthier Almanza

 

L’histoire:

Le jour où la petite fille au coeur d’artichaut rencontre le garçon au coeur de pierre, elle tombe éperdument amoureuse de lui. Dès lors, elle lui offre chaque jour une feuille de son coeur que chaque jour celui-ci rejette plus méchamment. Le coeur de la petite fille se rétrécit et bientôt elle perd sa joie de vivre. Visiblement, le garçon au coeur de pierre ne semble pas du tout prêt à se laisser aimer…

 

Mon avis:

Tout d’abord merci au blog « Les livres de Céline » pour cette découverte. Globalement j’ai bien aimé cette BD sans être un coup de coeur. L’histoire est très bien écrite et même poétique. Et que dire des dessins, ils sont superbement réalisés. Mais bon l’histoire est belle mais quand même triste. La BD se lit très très vite aussi.

J’ai tout de même passé un bon moment avec cette lecture.