Le retour des highlanders, tome 4 : Le Chef de Margaret Mallory

couv42058281

L’histoire:

Connor, le chef des MacDonald de Sleat, tient le destin de son peuple entre ses mains. Des clans rivaux complotent pour prendre possession de ses terres et le devoir lui dictera qui il combattra, en qui il mettra sa confiance … et même qui il épousera. En cherchant des conseils, Connor se tourne vers Ilysa, une jeune fille avec le don de voyance qui révèle un danger qui approche – et une passion qui brûle seulement pour lui. Mais le guerrier doit faire un mariage pour créer une alliance puissante et la lignée d’Ilysa est beaucoup trop modeste.
Avec ses pouvoirs pour guérir et voir le mal où d’autres ne le peuvent pas, la belle Ilysa s’habille simplement, parle doucement et aime son chef de loin. Pourtant quand Connor chauffe finalement les braises du désir qui ont si longtemps chauffés en elle, Ilysa ressent un bonheur comme elle n’en a jamais connu auparavent. Maintenant, comme il est obligé de placer le devoir avant son bonheur, Ilysa sens que Connor est en grand danger. Pourra-t-elle trouver une façon de prouver qu’elle est la femme qu’il a besoin à ses côtés?

 

Mon avis:

Nous terminons cette saga avec Connor, le chef du clan MacDonald, et avec Ilysa la sœur de Duncan. Forte et sensible, elle n’hésitera pas à déjouer les nombreux pièges destinés à Connor: mariages arrangés, gués-tapants, espions… Connor doit beaucoup à Ilysa, mais ne s’en rend pas compte. Elle est toujours là auprès de lui, pour le conseiller et l’aider. Amoureuse depuis toute petite de son chef, elle sait qu’elle ne peut l’avoir. Connor finit par être lui aussi tiraillé entre son désir et son devoir.

Au fil des livres, on aura vu Ilysa grandir. Cette jeune femme effacée et en retrait, n’est pas comme les autres, grâce à son don de voyance. Elle est d’un grand courage et sa naissance ne l’affecte pas, comme pour son frère Duncan. Elle sait s’imposer et dire les choses quand il le faut. Ce côté l’a rend impressionnante.

Connor est le chef du clan. Et ce n’est pas toujours facile pour lui de prendre des décisions. Il hésite, se pose beaucoup de questions. Il reste quelqu’un de très humble, touchant et attachant. Son amour pour Ilysa va naître au fur et à mesure des pages. Des fois, on a envie de le secouer pour qu’il se rende compte de la situation.

En bref, j’ai bien aimé cette saga qui m’a fait découvrir le genre. L’écriture est agréable et à travers le récit d’un personnage, l’intrigue continue toujours en parallèle. Le fait que l’on retrouve toujours nos personnages, et pouvoir continuer à suivre leurs parcours respectifs, est très intéressant. On retrouve ainsi nos précédents héros auxquels on s’est attachés. Pour ceux qui ont envie de se lancer, n’hésitez pas. Les critiques de la saga sont souvent élogieuses.

Le retour des highlanders, tome 3 : Le guerrier de Margaret Mallory

couv50990833

 

L’histoire:

L’homme qui lui a brisé le cœur pourra-t-il la sauver du désespoir ?
De l’île de Skye aux champs de bataille français, Duncan n’a jamais oublié Moira, la femme à laquelle il a dû renoncer pour partir au combat. Il espère que ses exploits lui permettront un jour de l’épouser. Malheureusement la belle est mariée de force à une brute du clan rival. Elle se démène pour tenter de protéger son fils, et se croit enfin tirée d’affaire lorsqu’un vaillant guerrier vole à leur secours… Et ce sauveur n’est autre que Duncan, qui l’a abandonnée des années auparavant. Peut-elle vraiment se fier à lui ? Dans la tourmente, ils vont devoir se résoudre à l’idée que l’union fait la force.

 

Mon avis:

Après Ian et Alex, on fait maintenant la connaissance de Duncan pour ce troisième tome. Connor l’envoie en mission auprès de sa sœur, Moira, en qui il a toujours des sentiments depuis son adolescence. Il n’a jamais pu oublier même après 7 ans de séparation. Alors qu’il la croyait heureuse, il découvre qu’elle est en danger. Moira est maltraité par son mari, Sean, et ne vit que pour son fils, Ragnall.

J’ai adoré faire la connaissance de Duncan, un personnage qui était un peu en retrait dans les tomes précédents. L’amour qu’il porte à Moira est émouvante. Le problème de sa naissance est très important pour lui, et lui cause beaucoup de peine. Voilà pourquoi il parait renfermé, alors qu’il est un grand guerrier et qu’il a fait plus que ses preuves auprès de ses amis, de son clan et de son chef.

Moira, sœur de Connor, est une femme au grand courage. Je l’ai tout de même un peu moins appréciée que les autres héroïnes, elle a un côté un peu trop princesse.

Le fait qu’ils ont un passé commun, leur histoire est amenée autrement. Elle est rythmée par une reconquête, et un certain nombre d’épreuves qu’ils n’auront pas le choix que de les mener ensemble, et ainsi réapprendre à se faire confiance.

J’ai bien aimé la présence du chien, qui participe lui aussi aux aventures.

En parallèle de leur histoire, la lutte contre Hugh continue toujours pour le clan.

Le retour des highlanders, tome 2 : Le séducteur de Margaret Mallory

couv11459100

 

L’histoire:

Réputé pour son habileté à manier l’épée et à briser les cœurs, Alex MacDonald a fait le serment de ne jamais se marier. Pourtant son chef de clan lui demande le sacrifice ultime, épouser Glynis MacNeil, la fille d’un allié. Il fait alors la connaissance de la jeune femme, une rare beauté, connue dans tous les Highlands pour son caractère rebelle. Échaudée par les infidélités de son précédent mari, Glynis refuse de se laisser amadouer par un autre coureur de jupons. Mais Alex n’est pas n’importe quel séducteur…

 

 

Mon avis:

Dans ce tome, nous retrouvons Alexander MacDonald, dit le séducteur. Alex s’est promis de ne jamais se marier. Il garde en mémoire les infidélités successives qu’il a connu de ses parents, et qu’ils l’ont marqué. Pour aider son clan qui subit un certain nombre de menaces, il se voit contraint à s’unir avec une femme.
Glynis est comme Alex, elle ne croit pas non plus au mariage, et en est dégoûté. Elle garde un goût amer de sa première union, à cause d’un mari violent et infidèle. Elle voit cette union d’un mauvais œil, d’autant plus en connaissant la réputation d’Alex.
J’ai adoré le couple Alex/Glynis. Ils ont connu tous les deux une enfance sans véritable parents à leurs côtés, et non pas de vrais repères de vie familiale. Au fil des pages, ils vont affronter de nombreuses épreuves, qu’elles soient familiales ou d’ordre politiques. Alex est un personnage attachant. Déjà dans le premier tome, j’ai apprécié sa bonne humeur. Certes il est un guerrier, mais il sait être aussi très doux et protecteur. Glynis a du caractère et n’hésite pas à faire ce qu’elle a envie, même si ça va à l’encontre des règles.
Les complots et batailles se succèdent, ce qui promet encore de nombreuses épreuves à venir pour les deux tomes suivants.

 

Le retour des Highlanders, tome 1 : Le gardien de Margaret Mallory

couv9191600

L’histoire:

Après cinq ans passés à se battre sur le continent, Ian MacDonald revient sur son île natale de Skye, où il trouve son clan en péril. Bien décidé à réparer ses erreurs de jeunesse, il doit déjouer les manigances d’un adversaire sans scrupules, et faire face à Sìleas, l’épouse qu’il a délaissée pour partir au combat. Une surprise attend Ian : la gamine maigrichonne qui le suivait partout comme son ombre et qu’il a dû épouser à la suite d’un malentendu, est devenue une jeune femme aussi ravissante que farouche.

 

Mon avis:

Je profite de ma récente relecture de ce roman pour vous en donner mon avis.

Le Gardien est la première romance Highlander que j’ai lu chez Milady et qui m’a fait directement craquer pour ce genre. Depuis il est vrai que j’en lis beaucoup.

Ce tome nous offre un plongeon dans le 14éme siècle au cœur de l’île de Skye. On fait la connaissance d’une bande de quatre highlanders qui reviennent de la guerre. Ce premier tome est consacré à Ian. Ce jeune guerrier est assez angoissé de rentrer chez lui après 4 ans d’absence. Mais il craint surtout de revoir Sileas, sa femme, qui a été forcé d’épouser alors qu’il souhaitait en épouser une autre. Il ne l’a pas vu depuis le jour de leur mariage.

Nos deux héros qui se sont connu enfant, et se découvre adulte, ont bien changé. Ils ont tous les deux du caractère et ne se laissent pas faire. J’ai passé un bon moment à rigoler de leurs joutes verbales.

Dans un contexte de complot, nos personnages auront fort à faire pour le déjouer et redresser le clan. Cela promet pour les tomes suivants, et j’ai hâte d’en découvrir plus sur les trois compagnons de Ian.

Pirates des Caraibes: La vengeance de Salazar

jc-pdc5-page-new

Synopsis:

Les temps sont durs pour le Capitaine Jack, et le destin semble même vouloir s’acharner lorsqu’un redoutable équipage fantôme mené par son vieil ennemi, le terrifiant Capitaine Salazar, s’échappe du Triangle du Diable pour anéantir tous les flibustiers écumant les flots… Sparrow compris ! Le seul espoir de survie du Capitaine Jack est de retrouver le légendaire Trident de Poséidon, qui donne à celui qui le détient tout pouvoir sur les mers et les océans. Mais pour cela, il doit forger une alliance précaire avec Carina Smyth, une astronome aussi belle que brillante, et Henry, un jeune marin de la Royal Navy au caractère bien trempé. À la barre du Dying Gull, un minable petit rafiot, Sparrow va tout entreprendre pour contrer ses revers de fortune, mais aussi sauver sa vie face au plus implacable ennemi qu’il ait jamais eu à affronter…

 

Mon avis:

Grande amoureuse de la saga, je ne pouvais pas passer à côté de ce nouvel opus que j’ai eu la chance de voir en avant première. Comme tous les films, on se demande dès le premières minutes comment le capitaine Jack Sparrow va faire son entrée. Et comme toujours, elle est spectaculaire ! On retrouve notre pirate préféré dans des situations plus rocambolesques les unes que les autres.

Après une déception avec le dernier film, celui-ci remonte la pente. Il est vraiment dans la veine du premier. On passe de bons moments à avoir des fous rires, et à se demander comment il va s’en sortir encore une fois. On retrouve des personnages connus, comme le capitaine Barbossa ou encore Monsieur Gibbs, mais aussi une nouvelle intrigue de nouveaux personnages et de nouveaux rebondissements. On fait ainsi la connaissance du fils de William Turner et Elisabeth Swann, le jeune Henry qui est aussi insignifiant que son père. Et il y a Carina, un personnage qui nous fait penser à Elisabeth. Elle est forte, mature et en dehors de son temps. J’ai eu un coup de cœur pour son personnage, même si des fois je trouvais que le décalage était un peu trop. Et bien sûr notre nouveau méchant, le capitaine Salazar, qui est clairement impressionnant. Davy Jones n’est rien à côté de lui !

Bref encore un bon moment de passer avec mon pirate préféré, que j’ai hâte de revoir. Oui j’irai bien le voir au cinéma une deuxième fois.

Mais surtout n’oubliez pas d’attendre la fin du générique pour voir le court métrage que l’on nous réserve à chaque fois.

Les Chevaliers des Highlands, tome 12 : Le Spectre de Monica McCarty

couv20050989

Synopsis:

1314. Alex Seton croit aux vraies valeurs de la chevalerie. Lassé des raids sanglants ordonnés par Robert de Bruce, le « roi-voyou » parti à la conquête du trône d’Écosse, il a déserté la Garde des Highlands pour rejoindre le camp adverse où il espère faire triompher ses idées de manière plus honorable. Désormais considéré comme un traître, il vole pourtant au secours de Joan Comyn, la fille bâtarde du comte de Buchan, jeune femme à la beauté ensorcelante, qui éveille bientôt ses soupçons. Ne serait-elle pas le Spectre, cet agent dont nul ne connaît l’identité et que les Anglais traquent en vain ? Déterminé à la confondre, Alex s’engage dans un duel où la séduction est l’arme principale et à l’issu duquel il devra choisir entre ses principes et son cœur.

Mon avis:

Quel plaisir de retrouver cette saga, mais c’est aussi avec tristesse, vu que c’est le dernier tome. Ici, on retrouve le Dragon, alias Alex Seton, que l’on a pu rencontrer lors des premiers livres et Joan Comyn, la fille de Bella MacDuff. Alex évolue à ce jour du côté des Anglais et l’on découvre pourquoi il a voulu quitter la garde. Joan quant à elle, est devenue une femme qui n’a pas eu la vie facile. Ils sont très vite attirés l’un vers l’autre.

Monica McCarty nous tient jusqu’à la fin de cette saga. J’admire Joan pour sa détermination et sa force. La relation qu’elle entretien avec Alex est très intense et passionnée. Alex souhaite rester ce preux chevalier et Joan ne sait pas quel chemin emprunter. Dans ce dernier tome, la cause que défend la garde des Highlands n’a jamais été aussi proche de son but. L’auteur clôt en beauté cette saga. J’étais aussi ravie de retrouver certains personnages clés.

Vous qui avez peut être lu aussi cette saga, avez vous un tome préféré, voir un personnage?

Pour ma part, j’ai adoré le tome 10, le frappeur, et j’aime beaucoup le personnage de Lachlan.

Les chevaliers des Highlands, tome 11 : Le roc de Monica McCarty

couv40759801

Synopsis: 

Depuis sa tendre enfance, Thomas MacGowan est fou amoureux d’Elizabeth Douglas, la fille du laird. Lorsqu’elle a été envoyée en France, il l’a attendue, plein d’espoir. Mais à son retour en Écosse, la « petite Ella » a bien changé. C’est une dame à présent, et elle ne peut épouser le fils d’un forgeron. Trois ans plus tard, Thomas, surnommé le Roc, a intégré la célèbre garde des Highlands où il exerce ses talents de grimpeur hors pair. Quand Ella vient le supplier de voler au secours de son jeune frère capturé par les Anglais, il refuse sèchement. Il n’est plus ce nigaud transi d’amour, et il ne veut plus d’elle dans sa vie. Croit-il…

 

Mon avis:

Quel plaisir de retrouver Monica McCarty avec ses Highlanders. Comme pour les précédents, j’ai à nouveau dévoré ce tome.

Ici on fait connaissance avec un nouveau membre de la garde, Thomas soit le Roc ! On le découvre alors qu’il n’est pas encore dans la garde, et qu’il est tout jeune. Il est le fils du forgeron du clan Douglas. Il passe ses journées avec son père, mais aussi avec les enfants du laird, Elizabeth et son frère James. Thomas est déjà très talentueux, fort et courageux. Amoureux d’Elizabeth, une tension se crée avec son frère, mais aussi à cause de son rang social. Thomas décide de partir pour devenir un chevalier des Highlands, et d’oublier d’Elisabeth.

Quelques années plus tard, alors que des projets d’engagements s’offre à lui, elle revient vers lui.

Je me suis tout de suite attachée au personnage de Thomas, alors que celui d’Elizabeth m’énerve plus. Thomas possède de grandes qualités qui font de lui, un atout pour la garde. Romance et action se succèdent tout au long du roman. On ne s’ennuie pas une seconde, ce qui explique que je l’ai lu d’une traite (comme souvent tous les romans de cette saga ! ) Concernant Elizabeth, le fait qu’elle n’arrivait pas à se décider m’a énervé. J’avais envie de la secouer pour qu’elle agisse.

A la fin de ce tome, Robert de Bruce a bien avancé dans sa quête, et ça annonce bientôt la fin de la saga. Encore un dernier tome à découvrir, que j’ai hâte de savourer.

Héritiers des Highlands, tome 4 : L’ensorceleur de Paula Quinn

couv18750536

L’histoire:

Lié par le devoir, trahi par la passion. Valeureux Highlander, Colin MacGregor est né pour servir sa foi, son roi et l’honneur de sa famille. Avant de retrouver son Écosse bien-aimée, il doit remplir une dernière mission. Chargé de s’infiltrer dans la demeure d’un traître, Colin est résolu à révéler au grand jour un complot perfide. Jusqu’à ce qu’il rencontre une jeune femme sensuelle, captive, qui l’incite à poursuivre d’autres quêtes…

 

Mon avis:

Pour le dernier tome de cette saga, place à Colin MacGregor, le plus jeune de la fratrie. Lors du précédent tome, il venait de s’engager auprès de l’armée du roi Jacques. Aujourd’hui on le retrouve 3 ans plus tard, alors âgé de 22 ans, et général de cette armée. Il s’engage dans une dernière mission, visant à aider le roi contre le complot qui le menace encore, avec Guillaume d’Orange. Ainsi il s’infiltre dans le clan de Lord Devon, un partisan de Guillaume, afin d’y récupérer des informations.

Gillian Dearly vit chez son cousin Lord Devon avec son fils Edmund. Rejetée par sa famille, ayant eu un enfant hors mariage, elle la punit en l’expulsant. Elle se retrouve ainsi chez lui a subir sa cruauté et ses remarques grossières et blessantes. Depuis longtemps, il veut la faire sienne, mais Gillian refuse. Ayant plusieurs tours dans son sac, Gillian fera tout pour protéger son fils.

Colin est un guerrier et un homme d’honneur. Combattant pour son roi depuis plusieurs années, il n’a jamais voulu s’attacher comme ses frères à une femme. Et il ne le comprend pas. Sa seule véritable amie fidèle, c’est son épée. Mais durant cette mission, sa rencontre avec Gillian et Edmund, va tout remettre en question. Comme assurer sa mission, alors qu’il va les mettre en danger. Il ne se le pardonnera pas.

Gillian porte beaucoup sur ses épaules. Elle souhaite avant tout le bonheur de son fils, et essaye de tout faire en sorte pour le protéger. Son cousin est de plus en plus insistant envers elle, et la traite horriblement.

J’ai trouvé la relation de Colin avec Gillian un peu trop simple. La jeune femme en détresse qui s’éprend de son sauveur… Par contre, j’ai adoré la relation de Colin et d’Edmund, qui est très touchante. A cause de ses nombreuses missions, Colin ne voit pas ses neveux et ses nièces grandir, et à peu souvent l’occasion de rentrer chez lui. Pourtant on voit qu’il ferait un parfait tonton et père. J’ai aimé tous les jeux qui lui montrent, lui fabriquent, la confiance mutuelle qui s’installent, et l’amour. Cette complicité naissante est très agréable à découvrir.

J’ai aimé aussi dans cet ouvrage, retrouver tous les personnages des précédents tomes et retourner à Camlochlin.

Un bon moment de lecture, mais mon préféré restera le tome 3 avec Connor Grant et Mairi MacGregor.

Les Highlanders, tome 3 : La tentation de l’immortel de Karen Marie Moning

couv35695525

Synopsis:

Circenn Brodie, un guerrier écossais immortel, jette un sort sur une bouteille qui contient l’élixir de la vie. Celui qui la touche sera transporté au 14ème siècle. Un Elf rajoute au sort que cette personne, innocente ou coupable, devra mourir. Lorsque Lisa Stone touche la bouteille tandis qu’elle fait la poussière dans un musée, la terre tremble et elle est soudain face à un guerrier hostile et fou de rage… mais merveilleusement beau. Lisa est fascinée par Circenn et son monde, mais elle doit rentrer pour aider sa mère qui subit un traitement contre le cancer. Il doit bien y avoir un moyen de défaire le sort, de retourner chez elle et de garder l’amour qu’elle vient de trouver.

 

Mon avis:

Pour ce tome, on fait la connaissance de Circenn, notre immortel écossais du XIVème siècle et Lisa une américaine du XXIème siècle. Celle ci se retrouve projetée plusieurs siècles en arrière auprès de Circenn, en touchant une relique ensorcelée. Cette dernière n’a pas été épargnée par la vie, elle a un passé dur entre un père disparu trop tôt et une mère malade. Après la lecture de ce tome, je suis un peu déçu. Je n’ai pas cru en l’alchimie entre nos personnages. Leur passion est arrivée trop vite. Je dois tout de même noter que ce tome est remplit d’humour, j’ai donc tout de même passé un bon moment à rigoler par certaines phrases cinglantes de notre héroïne. Même si je n’ai pas cru en leur idylle, les personnages sont tout de même attachant. A noter aussi que la magie est très présente dans ce tome, ce que j’ai aussi apprécié. Hâte de découvrir le prochain tome, et ce que nous réserve Karen Marie Moning.

 

Les chevaliers des Highlands, tome 10 : Le frappeur de Monica McCarty

couv11613158

Synopsis:

1313. La bataille finale pour le trône d’Écosse est sur le point d’être livrée. Eoin MacLean, spécialiste des attaques ciblées au sein de la Garde des Highlands, défend les couleurs de Robert de Bruce qui n’a plus qu’un seul obstacle : ce renégat de MacDowell. Or celui-ci s’apprête à marier sa fille chérie Maggie à un Anglais. Le moment est idéal pour lui tendre une embuscade…
Pourtant, pour la première fois depuis le début de la guerre, Eoin sent sa main trembler car, sept ans plus tôt, il a épousé Maggie bien qu’elle appartînt au camp ennemi. Puis elle l’a trahi et il lui a laissé croire qu’il était mort. Aujourd’hui, même s’il la hait, il n’a pas renoncé à ses droits d’époux.

 

Mon avis:

C’est toujours un grand plaisir pour moi de découvrir un nouveau roman de Monica McCarty. Pour tout vous dire, aujourd’hui j’en viens même à les précommander. Ça me fait une belle surprise ainsi quand celui-ci arrive dans la boite aux lettres quelques mois plus tard. Je fais exprès de ne pas retenir la date de sortie. C’est comme si je me faisais un cadeau surprise. Vous arrive-t-il de faire ça?

Bon revenons à notre livre. Pour cet ouvrage, l’auteur décide de construire son histoire avec un retour dans le temps. On fait donc la connaissance d’Eoin, le frappeur qui s’apprête à exécuter une mission délicate, où il doit affronter son épouse qu’il n’a pas vu depuis 7 ans. Leur histoire a commencé alors qu’ils étaient très jeunes, naïfs et fougueux. Issus de clans opposés, leur idylle n’a pas été facile. Secrets, non-dits et quiproquos se succèdent. Avec ce retour en arrière, on se rend compte de la force de la Garde des Highlands et des épreuves qu’elle a dû assurer. On découvre aussi l’arrivée et le recrutement d’un nouveau membre dans cette alliance. Les retrouvailles pour Maggy et Eoin sont une épreuve pour eux. C’est aussi le moment de réparer les conflits toujours existants et de voir que même après 7 ans l’attirance est toujours là. J’ai encore passé un super moment à dévorer ce livre, et je ne peux que vous conseiller cette saga.

 

PS: J’aimerais tout de même signaler ma déception que « J’ai lu » ait changé toute sa charte graphique. Aujourd’hui nous avons tous une saga dépareillée à cause de ce changement.

Les carnets de Cerise, tome 4 : La déesse sans visage de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

couv69403311

 

Synopsis:

Cerise est une jeune fille qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière et a même déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement les adultes. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux… L’heure des vacances a sonné ! La visite d’un étrange manoir annonce une nouvelle enquête : chaque pièce est une énigme, chaque objet est un indice. Mais il est des secrets plus anciens qui ne demandent qu’à être dévoilés. Qui est cette déesse sans visage qui trône dans une pièce secrète ? Où se cache la partie manquante de ce tableau ? Mais surtout, qui tire vraiment les ficelles de ce nouveau mystère ? Si Cerise ne résolvait pas l’énigme à temps, les conséquences pourraient être terribles…
Mon avis:
Encore un sublime moment passée avec Cerise dans ce lieu chargé de mystère. Vous l’aurez compris, je suis sous le charge de ce quatrième tome.
L’école est finit et c’est maintenant l’heure des vacances. Pour son anniversaire Cerise reçoit une belle surprise, elle qui aime les enquêtes, va pouvoir en résoudre une avec sa maman dans un mystérieux château des mystères. Ces amies sont aussi de la partie, seconde surprise de sa maman. L’intrigue est prenante, et riche en rencontre et découverte.
Au fil des pages, on découvre une jeune fille qui a de plus en plus de mal à se livrer, et une maman désemparée. Des thèmes forts sont développés dans l’ouvrage: tel que la solitude, la déception, la trahison et la perte d’une personne proche.
Les graphismes sont toujours superbement réalisés, avec un petit bonus à la fin. Nous aussi on peut résoudre une enquête (que je me suis d’ailleurs empressée de réaliser !)
Bref encore un bon moment de lecture avec les aventures de Cerise. J’ai hâte de découvrir le prochain ouvrage.

Les étoiles de Noss Head, tome 3 : Accomplissement de Sophie Jomain

couv49536492

Synopsis:

« Je n’avais aucune idée de ce qu’allait devenir ma vie… absolument aucune. J’allais avoir dix-neuf ans dans quelques jours et j’étais devenue ce que je n’aurais jamais dû être. Le destin m’avait surprise, j’étais magnifique, d’une allure renversante. J’aurais pu défier n’importe quelle reine de beauté, mais c’est bien tout ce qu’il me restait… toute une vie dans la peau de quelqu’un que je n’étais pas, que je détestais. Et si je me trompais ? Et si j’étais loin de la vérité et que tout pouvait redevenir comme avant ? Je ne le savais pas encore, mais tout allait être différent. »

 

Mon avis:

Je crois que ce tome est mon préféré. Après un début qui ne m’avait pas convaincu, je suis contente d’avoir continué. Dans ce tome on retrouve Hannah dans un nouveau corps qu’elle n’aime pas. Elle reste en compagnie de Darius et ses frères depuis que Leith l’a abandonné. Elle apprend à connaitre ce corps et à se contrôler. Mais elle veut surtout être comme avant.

Je suis contente d’en savoir plus sur Darius, peut être même que j’ai aimé ce tome grâce à lui. Son personnage est vraiment intéressant et complet. Concernant l’histoire, on ne s’ennuie pas dans ce tome. L’action est plus présente que dans les précédents.

J’ai aimé la fin et je la trouve logique. Par contre je me demande ce qui va se passer dans les tomes suivants, car je trouve ce dénouement suffisant.