Discutons ensemble, RDV du Blog

J’ai illustré un livre – Découvrez le récit de mon aventure #2

Il y a quelques semaines, je vous dévoilais ma participation à un super projet, la création d’un recueil de nouvelles policières, écrites par des collégiens, avec le concours de plusieurs personnes et organisations.

Depuis ce début de semaine, le recueil est enfin entre les mains de l’imprimeur. J’ai déjà pu voir quelques impressions de la version « test », et j’en suis super fière. Que d’émotion, d’avoir pu participer à cette superbe aventure. Elle a demandé du temps, de l’investissement, du dépassement personnel ; vu que c’est une première pour moi ; mais c’est surtout une super aventure humaine qui a réuni beaucoup de monde.

 

Lors de mon précédent article, que vous pouvez retrouver en cliquant ici, je vous ai dévoilé le contexte du projet, et mon retour sur la conférence de presse, où j’ai dévoilé la première version de la couverture.

Je continue donc mon récit, avec d’autres détails sur ce livre, qui se nomme d’ailleurs : Sacrés sacs de… Noeux 

 

Les illustrations 

Ma première mission était, bien entendu, de réaliser l’illustration de la couverture. Aujourd’hui, celle-ci a évolué depuis mes dernières confidences, il y en a plusieurs maintenant ! 

En plus de la couverture, qui a pris bien des couleurs depuis la conférence de presse, j’ai aussi réalisé deux illustrations pour la préface de l’ouvrage, et la partie consacrée aux dédicaces. J’ai aussi réalisé quelques croquis pour imager des nouvelles, qui n’avaient pas de dessins attitrés. En plus d’avoir écrits les nouvelles, ces jeunes écrivains ont aussi réalisé des dessins illustrant chacune de leurs histoires. Quelques-unes en étant dépourvues, j’ai repris les crayons !

Au total, c’est donc 5 illustrations et dessins qui seront présent dans l’ouvrage, en plus de la couverture.

Et comme je ne me suis pas arrêté là, j’ai réalisé aussi quelques goodies liés à l’ouvrage : le traditionnel marque page, et deux cartes ! J’espère qu’ils leur plairont.

 

J’aime beaucoup le dessin depuis toute petite, mais il est vrai que ce fut un beau défi. Déjà, le premier est que je ne suis pas une grande amatrice de lecture du genre policier. Du coup, inventer un univers graphique n’a pas été évident. On peut dire que les classiques du genre m’ont sauvé. Même si je ne suis pas fan, j’apprécie tout de même Sherlock Holmes, Hercule Poirot, ou Arsène Lupin !

L’autre défi est que je n’avais pas vraiment les moyens techniques pour bien travailler. Je n’ai pas de tablette graphique, du coup c’était dessin au crayon, puis je le scannais avec mon imprimante, et le retouchait sur mon ordinateur, pour pouvoir enfin le coloriser ou non. On s’en sort toujours ! Je vous laisse imaginer le temps passé ! L’une des trois illustrations que j’ai réalisées m’a pris deux jours et demi. D’ailleurs, celle-ci je ne l’ai presque pas retouché. Elle est faite à l’encre de Chine, et j’ai voulu la laisser intacte.

Bref cette aventure m’a aussi permis de découvrir une autre manière de dessiner, et j’ai bien apprécié. Maintenant, une idée me trotte dans la tête, je m’achète une tablette graphique, ou non ! Il va falloir déjà que je me renseigne, et autant le dire, je n’y connais rien ! Alors, si vous avez des conseils, je suis bien sur toute ouïe !

Carte postale bis

Et pour illustrer cette partie, et vous mettre un peu l’eau à la bouche, voici l’illustration que j’ai réalisé à l’encre de chine, et que j’ai modifié pour en faire un goodie. Une carte qui reprend le titre du livre.

Et non, ce n’est pas la couverture finale, il va falloir patienter encore un peu !

 

 

 

 

 

 

La mise en page et le choix de la police d’écriture

En plus d’avoir réalisé les illustrations, j’avais aussi pour mission finale de faire la mise en page pour l’envoi auprès de l’imprimeur.

Mais ce n’est pas vraiment de ça, que j’ai envie de vous parler, mais plutôt de la police de caractère choisie. Il a été fait le choix de rendre ce livre accessible à tous, et c’est donc avec la police OpenDyslexic que les histoires nous seront comptées.

Déjà utilisée, notamment par les éditions Castelmore, cette police de caractères a été inventée au début des années 2010, par Abelardo Gonzalez. Elle permet d’améliorer la clarté et éviter certaines confusions pendant la lecture chez les dyslexiques. Les lettres sont par exemple légèrement inclinées, pour les identifier plus facilement. Certains caractères sont aussi plus longs, mixant des hauteurs différentes, afin de ne pas les confondre. L’espacement est aussi agrandi pour plus de légèreté. Plusieurs ajustements ont été ainsi réalisés pour assurer plus de confort et de facilité pendant la lecture.

Voici quelques exemples d’ajustement :

capture-de28099ecc81cran-2018-04-04-acc80-10.25.42-300x167-1  capture-de28099ecc81cran-2018-04-04-acc80-10.27.58-300x187-1  capture-de28099ecc81cran-2018-04-04-acc80-10.40.05-300x183-1

 

Un choix qui m’a particulièrement touché, ayant été moi-même dyslexique. Je sais comment lire peut-être difficile, et décourageant. Encore aujourd’hui, il m’arrive d’être confrontée à cette difficulté, quand je suis très fatiguée. Les lettres me jouent des tours, et j’en viens à avoir du mal à les identifier.

 

Sans titre 1
Campagne réalisée par Manon Molinaro

 

Pour en savoir plus sur cette police, voici le lien d’un blog qui explique très bien le travail effectué.

 

 

J’achève ce second article avec ces nouvelles révélations, et je vous donne rendez-vous bientôt pour un troisième !

 

Discutons ensemble, RDV du Blog

J’ai illustré un livre – Découvrez le récit de mon aventure #1

C’est avec beaucoup de joie que j’écris cet article pour vous dévoiler un projet sur lequel je travaille depuis plusieurs semaines. Comme je vous l’annonce très directement dans le titre de cet article, j’ai la chance de pouvoir participer à la création d’un ouvrage. Pas d’écrit pour moi, mais l’illustration de la couverture, de la 4ème de couv, ainsi que la mise en page de l’ouvrage final.

 

L’histoire du projet

Le projet a vu le jour dès la rentrée, dans un collège du Pas de Calais dans les Hauts de France. Des élèves ont pris la plume, afin de laisser libre court à leur imagination; et d’inventer et créer des histoires les plus extraordinaires, les unes que les autres. Accompagnés de leur professeure de lettres, Mme Crivier, et de l’écrivain Michaël Moslonka, pour les guider; ses jeunes écrivains en herbe, en classe de quatrième, ont commencé à donner vie à 15 nouvelles policières. Pendant plusieurs semaines, ils  ont construit ensemble, et en petits groupes, le chemin de piste que vont devoir résoudre leurs personnages.

Une super occasion pour eux, d’apprendre à écrire, de construire une intrigue, de donner vie à des personnages, de les imaginer, de les voir en action; sous les conseils avisés de leurs propres guides, au sein du collège Anatole-France de Noeux-les-Mines.

Projet initié et soutenu par Mr Bollier du Salon du Polar de Noeux-les-Mines, par Mme Urbanski de l’Office Culturel Noeuxois, la librairie La Ruche aux Livres de Wavrin et le département du Pas-de-Calais, le recueil verra le jour le 9 février 2020, lors de la 6ème édition du Salon du Polar.

Une création qui me fait rêver, et dont j’ai la chance de pouvoir aussi y contribuer, en ajoutant ma petite touche. Ma mission est de réaliser la couverture qui illustrera ce recueil conçu avec plusieurs mains.

Les élèves ont été libres de construire leur propre intrigue. On y retrouvera des histoires de meurtre, d’harcèlement… et bien d’autres sujets propre à la littérature policière, qui nous offrira quelques sueurs froides.

 

Révélation de la première version de la couverture

Le 19 décembre a eu lieu la conférence de presse, où j’ai pu dévoiler mon travail aux jeunes écrivains. C’est avec quelques notes de stress et d’appréhension que je leur ai fait découvrir mon travail.

Je dessine depuis que j’ai 7 ans, mais mes créations n’ont jamais vraiment quitté mon cercle familial, sauf lors de cette commande bien précise. C’est donc la première fois que je dessine pour un public que je ne connais pas, et qui ne me connait pas. Une expérience très intéressante et enrichissante.

Je vous révèle donc mon illustration réalisée pour ce beau projet collaboratif.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Etant dans un univers policier, où plusieurs histoires allaient se succéder, j’ai fait le choix de travailler avec des classiques. Vous devinerez sans mal que la silhouette noire fait référence à Sherlock Holmes.

Pour le fond, j’ai choisi d’y incorporer une ville, dans laquelle l’enquêteur allait devoir chercher ses indices pour élucider le mystère confié. Mais ce n’est pas n’importe quelle ville, ou plutôt rue, dont je me suis inspirée. Il s’agit de Victoria Street à Edimbourg, soit le chemin de Traverse dans Poudlard ! Sachant qu’un Escape Games avait été organisé au collège lors d’Halloween, et qu’Harry Potter y a tenu une belle place, je me suis tout de suite dit que cette idée plairait aux écrivains. Et ce fut le cas!

Concernant la conception, j’ai réalisé le dessin à l’encre de Chine, et je l’ai colorisé sur l’informatique.

L’illustration que je vous dévoile ce jour, n’est que la première version, et donc pas la définitive. Lors de la conférence de presse, on a fait le choix de faire quelques changements, que vous découvrirez le jour J. Il va falloir patienter encore un peu !

79920546_10157661329234774_4941472754378473472_o

Photo: La Voix du Nord / Richard Attagnant

 

Lien vers l’article de presse de La Voix du Nord, écrit par Richard Attagnant

Lien vers l’article du blog du collège, écrit par Mme Crivier

Discutons ensemble

Ma passion pour le dessin

Bonjour à tous,

Aujourd’hui j’ai envie de vous dévoiler une autre de mes passions, après la lecture, les films et séries, les monuments historiques. Cette passion est le dessin. Issue d’une famille qui a tout le temps dessiner, je vous partage certaines de mes créations qui j’espère vous plairont. Vous reconnaîtrez surement certains de mes modèles !

N’hésitez pas à laisser vos avis en commentaires. Je serais ravie d’en discuter avec vous.

1672_10152311496609774_1941910503662363604_n
Avril 2014 – Encre de Chine
10959410_10153003589434774_5720842594533040679_n
Graphite – Février 2015
1898261_10152195070244774_1987150862_n
Graphite – Février 2014
1459994_10152038323199774_1590716823_n
Graphite – Décembre 2013
224796_18752634773_9755_n
Graphite – Juillet 2008
230809_17538359773_6942_n
Graphite – Juillet 2008
229120_16855009773_6470_n
Fusain – Juin 2008
225535_16854999773_5893_n
Graphite – Juin 2008
154558_467540604773_4556345_n
Graphite – Novembre 2010
10400428_109946744773_917835_n
Fusain et craie blanche – Août 2009