Contemporain, Livres

Toujours y croire: Miss Univers, une jeune femme (pas) comme les autres de Iris Mittenaere

51xtysyw6zl-_sx362_bo1204203200_

Éditeur : HarperCollins
Pages : 320 pages
Parution : 7 Novembre 2018
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Biographie

Lien Amazon

 

L’histoire:

Miss Univers, une jeune femme (pas) comme les autres.
Vivre plus fort, dans la lumière, intensément.
Devenir Miss France m’a ouvert les portes d’un univers étourdissant, où aucun jour ne ressemble au suivant. Devenir Miss Univers a élevé ce rêve à une toute autre échelle, me propulsant dans un tourbillon de voyages, de rencontres et de découvertes exceptionnelles, à mille lieux de mon Nord natal. Ce parcours hors norme m’a permis de d’évoluer, d’apprendre à me connaître et, surtout, de m’affirmer suffisamment pour franchir un ultime cap. Devenir la femme que j’aspirais à être.
Dans ce récit intime, Iris partage son expérience unique de miss, avec des anecdotes personnelles, conseils lifestyle, tutos beauté, quelques secrets et beaucoup d’autres surprises.

 

Mon avis:

Dès que j’ai eu la connaissance du projet d’Iris, je me suis tout de suite dit que je me procurerais son ouvrage, et c’est chose faite. Tout comme Iris, j’ai participé aux élections pour Miss France. Même si je ne suis pas allée très loin dans l’aventure, celle-ci m’a beaucoup apportée en confiance, en maturité, et m’a révélé. Et c’est avec grand plaisir que j’ai lu les confidences de notre Miss sur son aventure, qui m’a moi-même rappelé des souvenirs.

A travers cette biographie, Iris se livre sur son vécu. On découvre son enfance, sa vie d’adolescente, le monde dans lequel elle a vécu, jusqu’à ce que l’aventure Miss France commence avec l’élection de Miss Flandre. Elle a ainsi gagné le premier ticket d’une grande aventure qui ne faisait que commencer, et qui n’était pas que de paillettes. Et ça ne s’arrête pas là, après Miss France, c’est pour Miss Univers qu’elle concourt, et c’est une autre paire de manche. J’ai apprécié tourner les pages de son livre, et découvrir un peu plus comment elle a pu vivre cette aventure. J’étais d’ailleurs à Saint Amand ce soir là pour la soutenir, et à Lille. Et c’est avec curiosité et avec une certaine émotion que j’ai lu ses passages.

Le récit nous est raconté en toute simplicité. On s’identifie facilement, et on ne s’arrête plus de tourner les pages. J’apprécie particulièrement ses encarts avec l’intervention des proches, qui dynamisent l’histoire. En plus des illustrations, nous avons aussi le droit à des post it contenant des recettes de cuisine, des conseils beautés ou sportifs… J’apprécie aussi la mise en page, qui n’est pas monotone

 

Pour finir, deux citations qui m’ont touché:

« La confiance en soi est un muscle. Plus on le travaille, plus il devient fort »

 

« Une belle femme, c’est une femme qui rayonne, qui respire la gentillesse et la confiance en soi. Quelqu’un d’ouvert, de souriant, qui accueille l’autre, et qui a des choses à transmettre. »

 

4,5 étoiles

Contemporain, Livres

Un manoir en Cornouailles de Eve Chase

couv39521820

Éditeur : Nil
Pages : 456 pages
Parution : 3 Mai 2018
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.
Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d’y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l’appelle et l’attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ?
Eve Chase nous entraîne dans une passionnante spirale unissant deux femmes séparées par les années, mais que la force de l’amour et le poids des secrets réunissent en une seule voix, mélancolique et entêtante.

 

Mon avis:

On fait la connaissance de Lorna et Jon qui souhaitent se marier dans les Cornouailles. Elle pense que le manoir de Pencraw est l’endroit idéal, mais elle sent aussi tout de suite une certaine attirance avec ce lieu. Parallèlement, on suit la famille Alton qui vivait dans ce manoir dans les années 60. Mais malheureusement un événement a bouleversé leur vie…

Au fil de notre lecture, on va découvrir mystères et secrets de famille. La plume de l’auteur nous embarque dès les premières pages, et on ne s’ennuie pas. Les personnages sont touchants et on s’attache très vite à eux. Je me suis même sentie très proche de certains personnages. C’est avec plaisir qu’on dévore les pages pour en savoir plus, sur la fameuse intrigue. Même si on arrive à deviner comme va se terminer l’histoire, c’est avec grand plaisir qu’on suit les aventures de ces personnages.

3,5 étoiles

Contemporain, Livres

Les détectives du Yorkshire, tome 1 : Rendez-vous avec le crime de Julia Chapman

couv11736570

Éditeur : Robert Laffont
Collection: La bête noire
Pages : 408 pages
Parution : 12 Avril 2018
Tome : 01/??
Format: Broché
Genre: Policier

Lien Amazon

 

L’histoire:

Quand Samson O’Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d’un très mauvais œil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l’informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n’est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson – et qu’elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne ! Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit… à l’agence de rencontres de Delilah !

 

Mon avis:

Merci aux éditions Robert Laffont pour cette lecture

Samson O’Brien est un ancien agent infiltré, qui est contraint de quitter Londres suite à des problèmes professionnels. Il décide de rentrer chez lui à Bruncliffe pour ouvrir sa propre agence de détectives privés. Mais il ne se fait pas accueillir de manière très chaleureuse. D’autant plus que le local qu’il loue se trouve en dessous de l’agence matrimoniale de Delilah Metcalfe, dont il s’est mis la famille à dos il y a quelques années. Très vite, une première enquête arrive, et il va devoir faire équipe avec Delilah pour résoudre ce fameux mystère…

Voici un premier tome très agréable et prenant, on se retrouve plongé dans un village anglais plein de charme. L’enquête est très bien menée, et nous tient en haleine. Julia Chapman écrit vraiment très bien, et nous dévoile les clés du mystère au fur et à mesure. Ce n’est pas mon genre de prédilection, et pourtant j’ai passé un super moment avec cette lecture. On s’attache aux lieux et aux personnages, et c’est avec plaisir que j’ai dévoré ce roman intriguant et divertissant. Une très bonne surprise

3,5 étoiles

 

Contemporain, Livres

Femmes de l’ombre de Helen Bryan

couv8820535

Éditeur : Amazon Crossing
Pages : 448 pages
Parution : 8 Mai 2018
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Andalousie, juin 1553 – Le couvent de Las Golondrinas est menacé par l’Inquisition. L’abbesse et les sœurs n’ont aucun doute sur le sort qui leur est réservé et mettent tout en œuvre pour sauver cinq de leurs orphelines ainsi qu’un médaillon, bien le plus précieux de leur ordre.
Amérique du Sud, printemps 1983 – Après le passage d’un ouragan dévastateur, une petite fille est miraculeusement retrouvée vivante dans une barque avec, pour seul signe distinctif, un médaillon autour du cou. Peu de temps après, l’enfant est adopté par un couple d’Américains qui la prénomme Menina.
Dix-sept ans plus tard, Menina est devenue une jeune étudiante belle et intelligente. Amoureuse et même fiancée, l’avenir lui sourit jusqu’à ce qu’un événement dramatique fasse voler ses rêves en éclat. Elle s’enfuit alors en Espagne pour oublier son chagrin, et entreprend de découvrir l’histoire de son médaillon. Ses recherches la mènent vers un peintre du XVIe siècle qui signait ses toiles d’une hirondelle, la même qui orne le médaillon.
Réfugiée dans un couvent, elle découvre le récit des aventures de cinq orphelines cachées puis envoyées au « Nouveau Monde ». Quel est le lien entre ces jeunes femmes, le médaillon et Menina ? Est-ce le hasard qui l’a menée à ce couvent ou son destin ? Roman sentimental et thriller historique, Femmes de l’ombre est un véritable voyage émotionnel à travers les siècles et les continents.

 

Mon avis:

Merci à Amazon Crossing et NetGalley pour cette nouvelle lecture.

Ce roman nous offre un voyage à travers le temps, en suivant le parcours de plusieurs femmes aux XVIe siècle et XXIe siècle. Nous faisons d’abord connaissance avec Menina qui est le personnage central. Passionnée par l’histoire de l’art, elle décide de quitter l’Amérique pour rejoindre l’Espagne, et pouvoir étudier les œuvres de Tristan Mendoza. Elle se retrouve ainsi au couvent de Los Golondrinas, qui lui fait penser étrangement à celui de son enfance. En parallèle, on plonge dans l’Histoire, en suivant les sœurs qui ont occupé ce couvent, mais au XVIe siècle. C’est l’époque de l’Inquisition et de la conquête du Nouveau Monde.

L’auteure nous fait voyager à travers les siècles et les continents. Même si je regrette quelques passages longs, l’histoire est très intéressante. On y découvre des femmes fortes et courageuses qui font face à de nombreuses épreuves. La tolérance, le savoir vivre et le féminisme font parties des valeurs prônées dans l’ouvrage. On en découvre aussi plus sur l’Histoire espagnole et les chocs religieux. Une lecture sommes toute intéressante, mais qui ne m’aura pas séduite entièrement.

3 étoiles

Contemporain, Livres

Chaman de Maxence Fermine

couv51492754
Éditeur : Michel Lafon
Pages : 219 pages
Parution : 12 Octobre 2017
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Le jour où Richard Adam comprit qu’il n’avait qu’une vie, il n’avait jamais été si proche du ciel. Et pour cause. Il se tenait en équilibre sur une poutrelle d’acier, à près de soixante mètres de hauteur. Parvenu au bout de son perchoir, il s’arrêta, retint son souffle, et contempla une dernière fois le paysage qui s’offrait à lui, telle une flaque d’or blanc. Il pensa que la vue était sublime, et la vie, terriblement fragile. Un souffle de vent, un faux pas, et il disparaîtrait à jamais. Il s’envolerait tel un oiseau dans les nuées.
Il n’avait jamais été vraiment sujet au vertige. Jusqu’à aujourd’hui.

 

Mon avis:

Merci à NetGalley et aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

Maxence Fermine est un auteur que j’apprécie beaucoup. Ses textes savent toujours m’envoûter. Et c’est dans le monde des Amérindiens qu’il nous emmène cette fois.

On fait connaissance avec Richard Adam. Sa mère vient de décéder. Pour exaucer son dernier vœu, il se rend à Sioux Fall pour y éprendre ses cendres. Une grande aventure riche en révélation attend Richard. qui en découvrira plus sur les origines de sa mère et de son peuple. La ville où vivent ses tantes est très pauvre, et la vie n’y est pas simple. La plupart des habitants sont alcooliques ou sous l’emprise de la drogue. Avec elles, il va découvrir l’Histoire qui a opposé les amérindiens à ses colonisateurs, ainsi que des lieux mythiques.

Maxence Fermine nous captive une nouvelle fois avec ce récit poétique remplit d’émotion. Dès les premières lignes, j’ai été happée par cet univers que je ne connaissais pas. J’ai apprécié les citations qui introduisent chaque chapitre, et qui nous mettent dans le contexte. Grâce à ce roman, j’ai appris énormément sur cette communauté proche de la terre et de la nature. Il m’a clairement donné envie d’en savoir plus, et a ainsi éveillée ma curiosité de situer chaque endroit cité, pour me plonger encore plus dans l’histoire. Les détails des paysages nous permettent d’évoluer avec merveille en compagnie de Richard. On s’y croirait !

Concernant le personnage principal, Richard Adam, il est touchant tout au long de son parcours. On le sent évoluer, d’un homme qui est mal dans sa peau et qui finit par s’épanouir, grâce aux nombreuses révélations. Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants et non pas été laissé de côté.

C’est encore avec un grand plaisir que j’ai découvert cette oeuvre.

4 étoiles

Contemporain, Livres

Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte

cover110803-medium

Éditeur : Michel Lafon
Pages : 362 pages
Parution : 1 Juin 2017
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.

Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain, l’homme avec lequel elle vit ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.

Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que celle qui lui manque tant n’avait pas l’intention de se contenter de paroles en l’air et que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait… 

 

Mon avis:

Merci à NetGalley et aux Editions Michel Lafon pour m’avoir fait découvrir cette pépite.

Au regard du résumé, on peut penser à un livre qui va nous donner un coup de cafard, détrompez-vous. Ce roman est émouvant et nous rend même heureux.

Nous faisons la connaissance de Molly qui s’apprête à vivre une dure épreuve avec la perte de sa meilleure amie, sa sœur de cœur, Marie. Elle lui fait faire une promesse, celle de vivre pleinement sa vie, et d’en profiter pour deux. 12 lettres scellent cet engagement, soit une lettre, ou plutôt un souhait par mois. Marie continue ainsi à accompagner Molly dans cette épreuve et l’aide à réaliser ses rêves.

Ce roman est très touchant et nous offre une belle leçon de vie. La plume de Carène Ponte est envoûtante. Les personnages sont captivants et réalistes. J’ai passé des bons moments à rigoler, à en avoir les larmes aux yeux ! Cette lecture me marquera c’est sûr.

3,5 étoiles

Contemporain, Livres

Opium de Maxence Fermine

couv46870582

Éditeur : Le livre de Poche
Collection: Littérature et Documents

Pages : 188 pages
Parution : 1 Juillet 2004
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Contemporain

Lien Amazon

 

Synopsis:

C’est une route aux mille parfums, aux mille périls aussi : celle qui, partant de Londres pour atteindre les Indes, se perd irrémédiablement dans l’Empire de la Chine. Un périple que l’on nomme la route du thé. Pour la première fois, en 1838, un homme va s’y aventurer, décidé à percer le secret des thés verts, bleus et blancs, inconnus en Angleterre. Au fil de son voyage, il va rencontrer Pearle, un riche négociant irlandais, Wang, le gardien de la vallée sacrée, Lu Chen, l’invisible empereur du thé, et Loan, une Chinoise aux yeux verts qui porte, tatouée sur son épaule, une fleur de pavot. Au terme de sa quête, l’opium. Un amour que l’on ne choisit pas.

 

Mon avis:

Voici un livre que l’on m’a chaudement recommandé et que j’ai finit par lire. Ce livre, qui se lit très vite, nous emmène dans un voyage exotique, sur la route du thé. L’écriture est envoûtante et riche en poésie.  Tout en sensibilité, on passe un très bon moment a suivre Charles qui réalise ainsi son rêve, découvrir les origines du thé et ses différentes variétés encore inconnues en Angleterre. Une boisson que d’ailleurs je raffole aussi. Même si j’ai passé un bon moment à lire le périple de notre personnage, je n’ai pour autant pas réussit à m’attacher à celui-ci, peut être que le nombre de pages en est aussi la cause.

3 étoiles

Contemporain, Livres

Constance & Séduction de Jess Swann

Éditeur : Artalys
Collection: Romance

Pages : 334 pages
Parution : 14 février 2015
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Romance contemporaine

Lien Amazon

 

Synopsis:

Après le décès de leur père, Isobel et Helen Westlake sont forcées d’abandonner la demeure dans laquelle elles ont grandi et déménagent à Chester dans le nord de l’Angleterre. Tandis qu’Isobel entretient une relation amicale avec Adam, tout en tentant de mener sa carrière et de veiller sur sa cadette, Helen fait la connaissance du flamboyant Oliver Vane… Amour, frustration et surtout vérités cachées sont au rendez-vous de cette réécriture moderne de « Raisons et sentiments ».

 

Mon avis:

Voici la deuxième réécriture moderne de mon amie Jess et même son troisième livre que je lis. Eh bien je peux vous dire que j’ai passé un bon moment à découvrir cette réécriture, où plusieurs émotions m’ont accompagnées au fil de ma lecture: joie, peur, étonnement, rage… Tous les éléments clés du livre de Jane Austen ont été repris et adaptés dans le monde moderne. C’est à ce moment que je me rends compte que ce ne doit pas être facile à écrire. Il y a vraiment un fil à suivre, qui est dicté et il faut savoir bien l’amener. Etant une réécriture on sait forcément comment l’histoire va se passer et quel événement il va avoir, mais on se demande tout de même comment ils vont arriver et se dérouler. Elle a su garder le suspense et s’approprier l’histoire.

Ici nous faisons connaissance de Isobel, qui est la plus posée des soeurs Dashwood, oups Westlake, qui est à la recherche un travail, et Helen, la plus passionnée, qui fait des études d’art. J’aime bien justement ce domaine d’étude qui correspond bien au personnage, ainsi que le secteur de travail d’Isobel, qui est plus carré. On rencontre aussi Adam Norwood, le fils aîné de cette riche et hautaine famille (j’ai imaginé Hugh Grant pendant toute ma lecture !), le fameux Oliver Vane, que l’on veut étriper, James Etton l’homme de confiance, mais aussi Shannon la pipelette, Mike et son humour… On finit au fil de notre lecture par s’attacher aux personnages et même s’identifier à eux.

Bref j’ai vraiment passé un bon moment avec ce livre et je vous le conseille. Hâte de découvrir la prochaine réécriture, qui j’ai vu, est en cours.

3,5 étoiles