Livres, Young adult

Anarchie, tome 1 de Megan Devos

couv72006557

Éditeur : JC Lattès
Pages : 400 pages
Parution : 30 Janvier 2019
Tome : 01/04
Format: Broché
Genre: Young Adult, Romance

Lien Amazon

 

L’histoire:

Dans un monde divisé en clans, sans gouvernements ni lois, Hayden, vingt et un ans, est le chef respecté des Blackwing  : fort, loyal, juste, il assure la protection de sa communauté. Quant à Grace, elle est la fille du chef des Greystone, un clan adversaire. Difficile pourtant de ne pas succomber à ses doux yeux verts et son agilité… Lorsque Grace est blessée au cours d’une mission, Hayden choisit de la sauver.
Elle représente l’ennemi, elle est sa prisonnière et en sait bien trop sur Blackwing… Comment lui faire confiance, à elle qui a été entraînée pour le tuer  ?

 

Mon avis:

Voici un roman qui est dans la lignée des fameuses sagas Hunger Games, Divergente et Le labyrinthe. On se retrouve dans un monde post-apocalyptique, où plusieurs guerres se sont déroulées. Les survivants ont été regroupés dans des clans. Maintenant, le rythme quotidien est de tuer pour survivre, et voler. Parmi les plus puissants on retrouve les clans des Greystone et des Blackwing. Pour pouvoir survivre, chacun fait des maraudes, où ils pillent d’autre clan. Et c’est justement lors d’une maraude que nos deux héros vont être amenés à se rencontrer.

Hayden, est le chef du clan Blackwing. Grace est quant à elle la fille du chef de Greystone. Lors d’une mission, cette dernière blessée est fait prisonnière des Blackwing. Pour avoir sauvé précédemment un enfant du clan, ils ont décidé de ne pas la tuer. À force de devoir la surveiller, Hayden finit par s’attacher à Grace. Or c’est interdit, elle est une ennemie !

J’ai vraiment apprécié l’écriture de Megan Devos qui est prenante. Nous sommes happé par l’histoire, et l’univers qui nous est décrit. Etant directement plongé au cœur de l’action, on suit très bien le quotidien des personnages, qui deviennent proches. J’ai aimé les descriptions qui y sont faites, qui nous permettent vraiment de s’immerger et de faire un avec l’intrigue. Concernant nos héros, ils sont très convaincants, et on ne peut qu’être touché. Grâce au partage de leur émotion, on comprend le dilemme, et on y fait face avec eux. La fissure se crée au fur et à mesure, et j’ai hâte d’en savoir plus. Une saga qui s’annonce prometteuse, vivement la suite.

5 étoiles

 

 

Livres, Young adult

Engrenages et Sortilèges de Adrien Tomas

couv44133846

Éditeur : Rageot
Pages : 480 pages
Parution : 23 Janvier 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Fantasy, Steampunk

Lien Amazon

 

L’histoire:

Grise et Cyrus sont élèves à la prestigieuse Académie des Sciences Occultes et Mécaniques de Celumbre. Une nuit, l’apprentie mécanicienne et le jeune mage échappent de justesse à un enlèvement. Alors qu’ils se détestent, ils doivent fuir ensemble et chercher refuge dans les Rets, sinistre quartier aux mains des voleurs et des assassins. S’ils veulent survivre, les deux adolescents n’ont d’autre choix que de faire alliance…

 

Mon avis:

Comme le titre nous l’annonce, nous entrons dans un monde où se mêle les machines et la magie. Cette dernière nous est montrée comme désuète, face à l’avancement des nouvelles technologies. Nos héros, Grise et Cyrus font partie de ses deux mondes. Cyrus est le fils d’une générale, et élève de l’Académie. Grise est également élève dans la même école, mais tous les oppose, puisqu’elle est une mécanicienne. Un soir, ils échappent de justesse à un enlèvement, qui à leur grande surprise, les vise tous les deux. Ils sont alors aidés par les Rets. Sonne pour nos héros, le début de leur aventure contre l’Empire.

Ce roman est très prenant et assez engagé. Une fois qu’on l’a en main, on ne peut s’arrêter. L’intrigue est vraiment bien menée, et s’enchaîne ainsi rebondissements et révélations. On ne s’ennuie pas une seule minute. On suit avec plaisir nos héros, qui nous font découvrir leur univers, mais aussi cette révolution naissante. Grise et Cyrus sont deux enfants issus de la haute société, et ils vont se retrouver face à la réalité. Ce qu’ils croient connaitre, en est rien. Et c’est une vérité assez sombre qui va leur être révélée, ce qui n’arrêtera en rien nos aventuriers dans leur lutte commune. Ainsi, lutte de classe, politique, oppression, corruption, rébellion et amitié sont au programme de ce roman.

3,5 étoiles

Jeunesse, Livres

Harry Potter, illustré, tome 2 : Harry Potter et la chambre des secrets de J. K. Rowling et Jim Kay

couv42248084

Éditeur : Gallimard
Pages : 272 pages
Parution : 3 Octobre 2016
Tome : 02/07
Format: Broché
Genre: Jeunesse, Fantasy

Lien Amazon

 

L’histoire:

Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s’abat sur les élèves, cette deuxième année à l’école des sorciers ne s’annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potion magique, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ? Un livre magique pour sorciers confirmés.

 

Mon avis:

C’est toujours avec autant de plaisir que je me plonge dans cette relecture des aventures de Harry Potter. Place au second tome avec les superbes illustrations de Jim Kay, qui nous emmène découvrir autrement le monde de notre célèbre sorcier.

J’ai bien aimé dans ce tome, les mises en pages sombrent, comme pour le passage chez Fleury et Bott, l’anniversaire de Nick Quasi-Sans-Tête, ou encore lors du passage à la chambre des secrets. On remarque tout de même que les illustrations sont moins nombreuses que dans le premier tome. Il y a de nombreuses pages, où l’on retrouve que des araignées. Et c’est surtout vers la fin que ça se fait ressentir. Par contre, on retrouve toujours ces petits focus, comme lors du premier tome, où l’on a eu le droit à un encart sur les œufs de dragons, avec la venue de Norbert, et le guide des Trolls. Ici place à un focus sur le phenix et les mandragores. Parmi les illustrations, j’ai surtout un coup de cœur pour Gilderoy Lockhart que je trouve particulièrement réussi.

 

4 étoiles

Jeunesse, Livres

Harry Potter, illustré, tome 1 : Harry Potter à l’école des sorciers de J. K. Rowling et Jim Kay

Éditeur : Gallimard
Pages : 254 pages
Parution : 22 Octobre 2015
Tome : 01/07
Format: Broché
Genre: Jeunesse, Fantasy

Lien Amazon

 

L’histoire:

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l’entoure ? Et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

 

Mon avis:

Quel plaisir de redécouvrir les aventures de notre célèbre sorcier, à travers ce livre illustré. J’avais justement envie de me faire une relecture des œuvres de J.K. Rowling, c’est chose faite avec le premier tome.

Pas la peine de faire de résumé de cette célèbre histoire que l’on connait tous. Je vais donc plus me plancher sur les sublimes illustrations réalisées par Jim Kay.  Je me disais qu’au fil de ma lecture, ça ne doit pas être facile de savoir quels moments illustrés dans l’histoire, il y a tellement de passages qu’on pourrait définir « clé ». Et c’est très intéressant de voir comment l’illustrateur a réinterprété des scènes connues, que l’on s’est imaginées et vu au cinéma. Même si Harry Potter à un petit air de Daniel Radcliffe, Ron et Hermione sont bien différents, tout en respectant les descriptions de l’auteur. Et c’est ce qu’il y a de plus épatant dans cette oeuvre, c’est d’avoir réussi à créer un nouvel univers graphique.

Petit bémol, je trouve dommage que la couverture soit restée vierge sous la jaquette. Il reste un bel ouvrage, mais j’aurai apprécié avoir sur la couverture dure avec des gravures.

  

4,5 étoiles

Album, Classique, Films, Livres

Le Fantôme de Canterville de Barbara Brun et Oscar Wilde

couv67519533

Éditeur : Marmaille et compagnie
Pages : 78 pages
Parution : 29 Avril 2014
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Classique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Mr Otis, riche ministre Américain, s’installe dans un vieux manoir en Angleterre, avec sa famille. Les anciens propriétaires prétendent qu’il est hanté par un dénommé Sir Simon. Les Américains n’en croient pas un mot et prennent possession des lieux sans se soucier de ce fantôme. Pourtant, ce dernier est bien décidé à les terroriser et met tout en place pour leur faire peur. Il a beau utiliser toutes les recettes classiques de l’épouvante, la famille s’en moque. Petit à petit la situation s’inverse et c’est le fantôme qui commence à être effrayé par cette étrange famille…

 

Mon avis:

Cet album illustre le grand classique d’Oscar Wilde publié en 1887. Et c’est avec grand plaisir qu’on retrouve le texte en intégralité. Dans cette nouvelle, on fait la connaissance de la famille Otis. Malgré les avertissements, Mr Otis décide d’emménager avec sa famille dans un vieux manoir, qui est hanté par un fantôme. Mais ce grand scientifique n’y croit pas. Le fantôme, Sir Simon, aurait tué sa femme il y a plusieurs siècles. Et il compte mettre tout en oeuvre pour effrayer les nouveaux locataires de cette maison, mais ce n’est pas gagné…

Les illustrations de Barbara Brun mettent très bien en scène le texte d’Oscar Wilde. La mise en page est aérée, et c’est avec grand plaisir qu’on tourne les pages à la découverte des aventures de la famille Otis. J’étais surprise de découvrir autant d’humour et de poésie dans cette histoire fantastique, qui doit nous faire frissonner. Je suis d’ailleurs curieuse de découvrir d’autres ouvrages d’Oscar Wilde, cette nouvelle m’ayant donnée un très bon avant goût. En bref, j’ai vraiment apprécié ma lecture, accompagnée d’illustration haute en couleur.

4,5 étoiles

 

 


Acteurs : Patrick Stewart, Neve Campbell, Joan Sims, Donald Sinden, Cherie Lunghi, Edward Wiley, Leslie Phillips, Daniel Betts
Réalisateurs : Sydney Macartney
Audio : Français, Anglais
Durée : 92 minutes
Genre: Jeunesse, Fantastique

 

Une adaptation qui rend hommage au texte d’Oscar Wilde. Une très belle découverte. J’aime particulièrement le rôle de Patrick Stewart en fantôme de Canterville, alias Sir Simon de Canterville. Un film à découvrir en famille.

4 étoiles - film

 

 

Livres, Young adult

Grace and Fury de Tracy Banghart

cover149763-medium

Éditeur : Hachette
Pages : 360 pages
Parution : 26 Septembre 2018
Tome : 01/??
Format: Broché
Genre: Young adult, Fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

«  À Viridia, les femmes n’ont pas le droit de lire. Pas non plus le droit de choisir leur mari, leur métier, leur avenir. Ni d’avoir des idées.  »
Depuis toujours, Serina a été formée pour devenir une Grâce et satisfaire le prince héritier, s’il la choisit. Sa sœur Nomi, elle, a été entraînée pour servir Serina et l’aider à séduire le prince.
Quand le jour de la sélection des Grâces arrive enfin, rien ne se passe comme prévu. Nomi est retenue à la place de sa sœur, et Serina envoyée en prison pour un crime qu’elle n’a pas commis.
Aucune n’est prête à accepter ce destin qu’on leur impose.
Pour survivre, les deux sœurs vont devoir s’adapter.
Pour se retrouver, elles prendront tous les risques.
La révolte ne fait que commencer…

 

Mon avis:

Dans ce roman, nous suivons deux sœurs, Serina et Nomi que tout opposent. Elles vivent dans un monde où les hommes sont au pouvoir, et les femmes sont totalement opprimées. Elles n’ont pas le droit de choisir leur destinée, d’avoir une opinion, de savoir lire… Peu de choix d’avenir s’offrent à elles. Les deux sœurs sont totalement différentes, mais elles restent très proches. Serina pense qu’en devenant une Grâce du prince héritier; c’est à dire une femme soumise à l’extrême, elle pourra voir sa condition s’élever. Elle a d’ailleurs travaillé pour ça. Quant à Nomi, elle pense qu’à se rebeller contre l’oppression des femmes. Mais leur destin va se retrouver bouleverser et s’inverser. Nomi est nommée Grace, alors que Serina sera envoyée sur une île prison réservée aux femmes.

J’ai aimé suivre les aventures Serina et Nomi. Les deux sœurs ont des chapitres alternés, ce qui dynamisent le roman. On se retrouve dans deux univers différents, qui ont finalement des points communs. Ce sont des prisons, l’une est certes un peu plus dorée que l’autre. A la cour, on obéit à ceux qui ont le pouvoir; et sur l’île on se bat dans une arène, pour obtenir sa ration du jour. Les deux sœurs rêvent de se rejoindre et vont tout faire pour. Au fil des pages, on évolue de surprises en surprises. La fin du roman nous laisse sur notre faim, et je suis curieuse d’en découvrir la suite. Pour conclure, je dirais que ce roman a des couleurs quelques peu féministes, comme on peut s’en douter, mais j’aurais aimé en savoir un peu plus sur le régime. Une dystopie tout de même très intéressante à découvrir.

3,5 étoiles

 

Jeunesse, Livres

Le train vers l’impossible, tome 1 : Une livraison maudite de P. G. Bell

couv72454713

Éditeur : Hachette
Pages : 320 pages
Parution : 3 Octobre 2018
Tome : 01/??
Format: Broché
Genre: Jeunesse, Fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Suzy a toujours eu les pieds sur terre. Mais, lorsque deux trolls et une ourse garent leur train dans son salon, elle est bien obligée de se poser des questions !
Tous travaillent pour le service postal de l’impossible. Leur mission ? Livrer des colis aux cinq coins de la réalité. Curieuse, Suzy décide d’intégrer leur équipe de postiers. Traverser le vide en train, rouler dans le néant ? Tout est possible dans les lieux impossibles !
Mais son voyage ne sera pas de tout repos. Voilà que, déjà, une grenouille maudite la supplie de l’aider : la sorcière lady Crépuscula lui a lancé une malédiction, et les lieux impossibles sont en grand danger…

 

Mon avis:

Nous faisons la rencontre de Suzy, une enfant qui a une grande passion pour la physique, et qui est curieuse et débrouillarde. Une nuit, elle est réveillée par des bruits étranges provenant du salon, elle ne manque pas de courage, et va voir ce qui se passe. Elle se retrouve devant un troll, qui construit une ligne de chemin de fer dans sa maison. Le sort n’a visiblement pas fonctionné sur Suzy. Cette demoiselle avide de sensation, n’hésite pas à partir à l’aventure, à la rencontre de trolls, et saute dans le train en marche.

J’ai aimé découvrir que ce train, est un train postal qui parcourt des mondes fantastiques. Suzy se voit confier le rôle de factrice, et voilà que commence les folles aventures de notre héroïne. Et c’est avec les yeux émerveillés de Suzy, qu’on tourne les pages, à la rencontre de clients et d’habitations mystérieuses. Ce livre m’a fait tout de suite penser au monde de Narnia, et j’ai préféré son histoire. J’ai tout de suite accroché au personnage de Suzy, une jeune fille en soif de savoir. Même si elle adore la physique, elle est prête à découvrir ce monde de l’imaginaire qui l’entoure. L’intrigue est très bien menée, et j’ai hâte de découvrir la suite. Un roman à conseiller aux jeunes lectures, mais aussi aux amateurs de littérature jeunesse.

4,5 étoiles

 

Album, Livres

Journal d’un ogre de Valeria Dávila

61wsfggsxjl-_sy498_bo1204203200_

Éditeur : Crackboom!
Pages : 32 pages
Parution : 4 Octobre 2018
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse, Fantasy

Lien Amazon

 

L’histoire:

Le monde des ogres est en péril et leurs secrets pourraient disparaître avec eux. Mais ce précieux journal d’un ogre lève le voile sur bien des mystères de leur vie monstrueuse. Sur un ton humoristique, la collection CHER JOURNAL donne un accès privilégié à l’intimité de personnages de contes de fée.

 

Mon avis:

Comme pour l’album « Le journal d’une sorcière » on retrouve la même ambiance humoristique. Un ogre tient un journal,  et il ne supporte plus les comportements des ogres d’aujourd’hui. Un ogre est crasseux et il aime croquer de bons enfants. Malheureusement, certains de sa communauté ont décidé de changer, et son devenu doux comme des agneaux… Il décide de monter une école pour réapprendre à ses élèves, les fameux combats de massue, les cours de d’éructations et de crachats, qui font ce qu’est un ogre.

Encore une belle réussite avec cet album drôle à souhait. On rigole bien tout au long de l’histoire, et les illustrations sont superbes et bien cracra ! Un album à présenter sans hésitations aux enfants 🙂

Pour info dans cette collection, on retrouve aussi celui d’une fée et d’un monstre.

3,5 étoiles