Livres, RDV du Blog, Romance, Romance historique, Top 10

Top 10 – Romance historique Anglaise (Regency)

bath

Il y a quelques années, je vous ai proposé un Top 10 de mes romances historiques écossaises préférées (qui est d’ailleurs toujours autant consulté). Je me suis dit qu’il serait temps que je vous en fasse un nouveau, mais avec comme thème l’Angleterre au XIXème siècle ou pour être plus précise la période de la Régence.

Comme pour le précédent, j’ai essayé de citer un livre par auteur, afin de vous en faire découvrir un maximum.

N’hésitez pas à y participer, et à faire aussi vos propositions en commentaire. Je suis toujours ravie de faire de nouvelles découvertes. 

 

1. La saga des Bedwyn de Mary Balogh

La saga des Bedwyn, tome 1 : Un mariage en blanc de Mary Balogh

Voici une auteure que j’ai découvert récemment, et dont j’ai adoré la plume. Cette saga est très drôle et c’est un vrai plaisir de lire les joutes verbales des héros. J’ai certaines de ses autres sagas dans ma PAL, et j’ai d’ailleurs hâte de les découvrir.

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3tome 4tome 5tome 6

 

 

 

2. Le roman Le pacte de Mary Jo Putney

Le Pacte de Mary Jo PutneyIl s’agit en fait du premier roman que j’ai acheté des éditions Milady, alors autant avouer que celui-ci apparait surtout dans cette liste pour cette raison ! L’histoire est toutefois divertissante et promet un bon moment de détente.

Ma chronique

 

 

 

3. La trilogie Passions Londoniennes d’Aurélie Depraz

Passions Londoniennes, tome 1 : Alexander de Aurélie DeprazJ’aime beaucoup cette auteure qui se renseigne bien sur l’époque des romans qu’elle écrit. J’aime les romans historiques, mais surtout j’aime avoir des infos sur l’époque en question, me détendre tout en apprenant des faits historiques. Une trilogie très intéressante, qui nous plonge dans l’Angleterre du XIXème, au contact de personnages issus de milieux sociaux différents.  A découvrir, si ce n’est pas déjà le cas !

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3

 

 

4. La quadrilogie Le club des menteurs de Celeste Bradley

Le club des menteurs, tome 1 : L'espion de la couronne de Celeste BradleyUne saga qui nous dévoile des personnages attachants, des rebondissements et des situations hilarantes. En soit, des romans très prenants qu’on a dû mal à lâcher !

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3tome 4

 

 

 

 

5. La dilogie Les soeurs Charbrey de Cassandra O’Donnell

Les soeurs Charbrey, tome 1 : Sans orgueil ni préjugé de Cassandra O'DonnellLe titre du premier tome, vous fera forcément penser à un célèbre livre de Jane Austen à savoir Orgueil et Préjugés. Autant dire qu’il en est librement inspiré, avec une petite touche aussi de Raison et Sentiments, même aussi quelques libertés modernes par rapport au contexte historique. Deux romances divertissantes à lire. 

Mes chroniques: tome 1tome 2

 

 

6. La saga Il était une fois d’Eloisa James

Il était une fois - Tome 1 : Au douzième coup de minuit de Eloisa JamesLe nom de cette saga, vous y aura peut-être fait pensé… Il s’agit en effet de réécritures de contes de fées. Certaines histoires vous toucheront sûrement plus que d’autres, en tout cas l’auteure nous offre de bons moments de lecture.

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3tome 4tome 5

 

 

 

7. Le roman Blackmoore de Julianne Donaldson

Blackmoore de Julianne DonaldsonUn très bon roman (même si on se doute de la fin) qui nous procure évasion et romantisme.

Ma chronique

 

 

 

 

8. La saga La chronique des Bridgerton de Julia Quinn

La chronique des Bridgerton, tome 1 : Daphné et le duc de Julia QuinnSaga dont on a beaucoup parlé dernièrement, grâce à sa récente adaptation sur Netflix. J’avoue avoir passé de très bons moments de lecture avec certains tomes, et un peu moins avec d’autres. Sa force se doit à certains de ses personnages comme Lady Danbury, ou bien entendu la fameuse Lady Whistledown

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3tome 4tome 5tome 6tome 7tome 8

 

 

 

9. La trilogie Les amants de Londres de Lorraine Heath

61upgwdfylLes romans de cette trilogie nous offrent des personnages aux lourds passés qui ne se laissent pas abattre. Rempli d’émotions, on n’a pas envie de laisser les héros, et autant dire que l’auteure s’est bien transmettre leurs sentiments. 

Mes chroniques: prochainement

 

 

 

10. La trilogie Abandonnées au pied de l’autel de Laura Lee Guhrke

61mvzfut0lComme le titre de la saga l’annonce, on y aborde les mariages de raison contre les mariages d’amour, mais aussi toutes ses convenances dont l’aristocratie anglaise doivent se soumettre. Il est vrai que j’ai été touchée plus par certains titres que d’autres, mais cela en reste une belle découverte.

Mes chroniques: prochainement

 

 

 

J’espère que ce top vous aura plu. 

Pour découvrir mes autres chroniques de romances historiques, vous cliquez sur le tag Romance historique.

Et n’hésitez surtout pas à me faire part de vos suggestions !

Littérature japonaise (Japon), Livres, Manga

Le renard et le petit Tanuki, tome 2 de Mi Tagawa

41w6ogspvil

Éditeur : Ki-oon
Pages : 19. pages
Parution : 4 Mars 2021
Tome : 02/??
Format: Poche
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Animaux magiques et folklore japonais : un conte touchant pour faire grandir les petits… et les grands !

Malgré l’hostilité de son nouveau tuteur, Manpachi s’attache immédiatement à lui, ainsi qu’à Koyuki, la renarde blanche chargée de l’intendance. Sa première mission ne se fait pas attendre : grâce à son immense pouvoir, il parvient à sauver un esprit du foyer en passe de disparaître…

Mais notre petite boule de poils reste très jeune, et sa famille lui manque. Le blaireau Momoji, un métamorphe aussi rusé que cruel, profite de sa naïveté pour lui jouer un mauvais tour à sa façon ! Senzo arrivera-t-il à temps pour sauver son protégé ?

 

Mon avis:

Alors que l’on a laissé le petit Manpachi dans une mauvaise posture lors du dernier tome, les loups et Senzo se décident de partir à sa recherche et de le libérer de son kidnappeur.

Avec cette seconde partie, on retrouve le même rythme qu’avec le premier, une intrigue riche, de nouveaux personnages, de l’action et aussi de nombreuses révélations, comme le côté métamorphe de nos héros. Mais j’avouerais avoir moins accroché à l’histoire de ce second tome. On perd des fois le côté mignon et attendrissant, pour un côté plus sombre voir thriller. Et j’avoue aussi ne pas avoir apprécié certaines scènes dans les propos échangés avec les héros. Cependant, ça n’a pas gâché ma lecture, mais ça ne sera clairement pas un coup de cœur comme pour le premier.

Du côté des illustrations, j’apprécie toujours autant le travail réalisé. Elles arrivent très bien à nous transmettre des émotions. D’ailleurs, on a le droit à un petit bonus en fin d’ouvrage, avec des dessins non intégré à l’histoire.

 

note 3 étoiles

 

 

Album, Littérature française (France), Livres

Le souffleur de rêves de Bernard Villiot et Thibault Prugne

Le souffleur de rêves de Bernard Villiot et Thibault Prugne

Éditeur : Gautier Languereau
Pages : 40 pages
Parution : 25 Octobre 2015
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse
Lien Amazon

 

L’histoire:

Au nord de Venise, sur l’île de Murano, célèbre dans le monde entier pour ses maîtres verriers, un mystérieux souffleur fit une nuit le bonheur d’un enfant en lui offrant un cadeau extraordinaire : une bulle de rêve. Dès lors, tous les enfants de l’île réclamèrent des rêves merveilleux.
Mais qui était donc ce souffleur magicien ?

 

Mon avis:

Il y a longtemps en Italie sur l’île de Murano, vivait un pauvre orphelin du nom de Zorzi Ballari. Il était alors apprenti chez Pietro Spalato. Le rêve de Zorzi a toujours été de devenir lui-même souffleur de verre. Malheureusement, un jour il est victime d’un accident qui le condamne au rejet et à l’exil. Plus personne ne veut du boiteux, et il retourne à la rue. Empli de courage, ce jeune garçon n’a pas dit son dernier mot. Il décide d’apprendre à souffler le verre seul, le soir dans les ateliers. Une nuit alors qu’il rencontre un autre orphelin, il lui offre une bulle de rêve. Tous les enfants le réclament et ça ne lui attire pas que de la bienveillance…

L’histoire de cet album est particulièrement touchante et poétique. On y aborde des thématiques fortes comme le rejet, la maltraitance, le handicap, la lutte contre les préjugés, mais aussi l’espoir, le courage, et l’altruisme. Dès les premières pages; on se sent comme transporté dans ce monde où l’imaginaire à aussi une place importante. Comme enchantée par ce conte, on souhaite nous aussi découvrir ce village pittoresque, et avoir la chance d’entrer en contact avec ce merveilleux souffleur de verre, ou plutôt de rêve. L’intrigue nous réserve aussi quelques moments où la méchanceté humaine règne, mais où le bien fini par triompher. L’espoir, la bonté, la force et la persévérance de notre héros nous font tomber sous son charme, et on l’admire.

Les illustrations sont aussi parfaitement en harmonie avec le texte et nous invite à l’émerveillement. Tout en douceur, elles accompagnent la narration en illustrant les personnages principaux, mais aussi cette superbe île de Murano. On se sent apaisé et attendrit par l’histoire qui finit par une belle conclusion.

Un superbe album émouvant à découvrir !

Classique, Littérature française (France), Livres

Arsène Lupin, gentleman cambrioleur de Maurice Leblanc

Arsène Lupin gentleman cambrioleur de Maurice Leblanc

Éditeur : Hachette
Pages : 288 pages
Parution : 13 Janvier 2021
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Classique, Historique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Arsène Lupin est arrêté : l’aventure est-elle donc finie pour lui ? Erreur ! Elle ne fait que commencer. C’est quand il est sous les verrous que la police devrait se méfier. Lupin change de domicile, de costume, de tête et d’écriture, connaît tous les passages secrets et prend rendez-vous avec ses victimes avant de les cambrioler ! C’est le plus gentleman de tous les filous.

 

Mon avis:

Avec la sortie de l’adaptation en série sur Netflix des célèbres aventures d’Arsène Lupin avec Omar Sy, autant dire que l’on voit les livres de Maurice Leblanc partout ! Et j’ai d’ailleurs eu aussi envie de me replonger dans ses aventures, avant de découvrir la série.

Ce premier volume réunit plusieurs histoires qui mettent en scène notre célébrissime cambrioleur français. Il exerce son activité avec facilité et ingéniosité, avant d’être arrêté et mené en prison par l’inspecteur Ganimard… Mais avec adresse, il arrive à s’échapper de nouveau !

J’ai apprécié la découverte de ces nouvelles, bien que certaines sont assez rapides. On passe tout de même un très bon moment. Arsène Lupin est un personnage plein de charme, espiègle, vif et bourré d’humour. J’ai pris beaucoup de plaisir à le suivre dans ses nombreuses aventures. L’histoire est rythmée, parfois atypique et comporte des retournements de situation et rebondissements inattendus, mais toujours bien pensés.

Incarné au théâtre, au cinéma et à la télévision par André Brulé, John Barrymore, Robert Lamoureux, Georges Descrières, Jean-Claude Brialy, François Dunoyer et Romain Duris, le personnage créé par Maurice Leblanc a clairement su traverser les siècles, depuis la parution du recueil en 1907. Je suis maintenant bien curieuse de découvrir cette nouvelle adaptation.

 

Classique, Littérature anglaise (Angleterre), Livres

Sous la verte feuillée – Quatre Saisons à Mellstock de Thomas Hardy

Sous la verte feuillée / Quatre Saisons à Mellstock de Thomas Hardy

Éditeur : Archipoche
Pages : 249 pages
Parution : 7 Février 2018
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Classique, Historique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Un jeune fermier et un vicaire se disputent le cœur de Fancy Day, institutrice dans un village du Wessex. Indisponible en poche, l’un des premiers romans de l’auteur de Tess d’Urberville.

Dans le paisible village de Mellstock, à la veille de Noël, l’arrivée d’une nouvelle institutrice est au cœur de toutes les conversations. Sans que nul l’ait encore vue, Fancy Day, une enfant du pays, fait déjà tourner les têtes des célibataires du comté. Dick Dewey, un jeune fermier, est le premier à lui faire des avances. Tombé fou amoureux au premier regard, il finit par la demander en mariage dans le plus grand secret. Mais un autre homme n’est pas indifférent aux charmes de la jeune femme : Mr Maybold, le vicaire, qui l’invite à se joindre à la chorale de la paroisse comme organiste. À son tour, il s’offre à l’épouser. Or Fancy, frivole et capricieuse, fait languir ses prétendants, bien consciente qu’il lui faudra renoncer à son indépendance lorsqu’elle sera mariée. Dans un labyrinthe de passions, Sous la verte feuillée, paru anonymement en 1872, dresse une fresque pleine d’ironie et de mélancolie du monde rural cher à Thomas Hardy. De cette histoire tissée de savoureux malentendus, où s’affrontent pour une femme une âme candide et un notable respecté, ne subsistera qu’un secret bien gardé par la fantasque Fancy…

 

Mon avis:

Avec « Sous la verte feuillée » ou « Quatre Saisons à Mellstock » Thomas Hardy signe son deuxième roman. Il écrira ensuite les fameux romans Tess d’Urberville, Jude l’Obscur ou encore Loin de la foule déchaînée.

L’intrigue se déroule dans le Wessex à Mellstock. Il s’agit d’un petit village rural où quelques changements vont avoir lieu brutalement. Le choeur qui existe depuis de nombreuses années est menacé de disparition suite à l’arrivée du nouveau pasteur. Celui-ci souhaite installer un harmonium, que la nouvelle institutrice, qui suscite bien des émois, utilisera. Et ce n’est pas particulièrement au goût des villageois, pour qui les chants sont comme sacrés et encrés dans leur tradition.

Avec ce roman, on évolue dans l’Angleterre rurale au XIXème siècle. Tout au long de ma lecture, je me suis souvenue du film dont est adapté le roman Under the Greenwood Tree. Même si cela fait un moment que je l’ai vu, je pense pouvoir dire que cette adaptation est particulièrement fidèle. Je me suis souvenue d’un certain nombre de scènes, mais je trouve tout de même que le personnage de Fancy est beaucoup plus froid dans le roman que dans le film. Un petit point qui m’a gênée dans ma lecture. Mais revenons à l’histoire originale et à ses personnages comme Richard « Dick » Dewy, un jeune homme qui fait partie des choeurs et qui tombe amoureux dès les premiers instants de la nouvelle institutrice, Fancy Day. Mais il ne sera pas le seul à succomber à son charme. Au fil des pages, on suit les aventures des habitants de ce village, et découvrant aussi les beaux paysages que nous décrit l’auteur. Même s’il existe quelques lenteurs, il s’agit après tout du deuxième roman de l’auteur, on passe tout de même un bon moment tout en se sentant transporté dans ce monde qui nous est décrit aux mille couleurs et senteurs.

Grand poète, Thomas Hardy a une plume sublime qui sait nous emmener sans problème dans un univers avec lui. On a vraiment l’impression d’avoir remonté le temps avec lui, en compagnie de Dick et Fancy.

 

note 3,5 étoiles

Littérature américaine (Etats-Unis), Livres, Romance, Romance historique

La chronique des Bridgerton, tome 8 : Gregory de Julia Quinn

La chronique des Bridgerton, tome 8 : Gregory de Julia Quinn

Éditeur : J’ai lu pour elle
Pages : 448 pages
Parution : 7 Septembre 2016
Tome : 08/09
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Gregory Bridgerton a toujours cru au grand amour. Il sait que sa future épouse l’attend quelque part, que leur amour est prédestiné. Le jour où il rencontre lady Hermione Watson, il pense, transporté de bonheur : C’est elle !  » Hélas, lady Hermione aime ailleurs, lui révèle sa meilleure amie, Lucinda Abernathy, une jeune personne qui, bien que fort spirituelle, n’a pas l’éblouissante beauté d’Hermione. Gregory a cependant besoin de son aide s’il veut gagner le cœur de sa dulcinée. Et c’est alors que le destin s’en mêle…

 

Mon avis:

Petit dernier de la famille des Bridgerton et dernier tome de leurs aventures (même s’il existe un tome bonus avec tous les membres), on fait la connaissance de Grégory, un personnage qui est resté assez discret jusqu’à maintenant. Tout comme ses frères et sœurs, il souhaite connaitre le grand amour, et pense l’avoir trouvé en la personne d’Hermione Watson, qu’il rencontre à un évènement organisé par Kate, la femme de son frère ainé Antony. Mais il se trouve que cette dernière est amoureuse d’un autre… Cela n’arrête en rien Grégory qui compte bien la courtiser quand-même, avec l’aide surprenante de sa meilleure amie, Lucinda Abernathy. Toutefois le destin va bien leur jouer des tours…

Même si notre fameuse Lady Whistledown nous manque dans les derniers tomes de la saga, l’intrigue reste tout de même intéressante grâce la note d’humour que sait apporté l’auteur. Et il est vrai que ce petit dernier va nous réserver des surprises et des rebondissements. Gregory est finalement assez différent de ses frères. La différence d’âge joue forcément un rôle, mais aussi son côté insouciant, idéaliste et naïf. Il pense quand-même être tombé amoureux d’une jolie fille, juste en l’apercevant. Mais il finira par faire la part des choses, et évoluer. A ses côtés, on retrouve Lucy Abernathy, qui a aussi un profil atypique. Elle compte suivre les convenances à la lettre, et accepter son sort sans rechigner, même quand elle connait les détails de la personnalité de son fiancé, qu’elle n’a vu que 3 fois. Et c’est justement ensemble, que nos héros vont grandir et apprendre à s’affirmer. Après un début quelque peu platonique qui a lieu à Aubrey Hall, l’histoire se poursuit à Londres où l’auteure sait nous surprendre avec un retournement de situation. Et justement cela apporte le piquant qui manquait dans l’histoire, d’autant plus plaisant que je ne l’avais pas vu venir.

Un dernier tome qui diffère bien des précédents, mais qui sait tout de même nous divertir avec étonnement.

 

 

 

 

Littérature anglaise (Angleterre), Livres

Harry Potter illustré tome 1 : Harry Potter à l’école des sorciers de J. K. Rowling et MinaLima

Harry Potter, illustré (MinaLima), tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers de J. K. Rowling et MinaLima

Éditeur : Gallimard Jeunesse
Pages : 368 pages
Parution : 22 Octobre 2020
Tome : 01/07
Format: Relié
Genre: Fantasy

Lien Amazon

 

L’histoire:

Une édition collector exceptionnelle conçue pour les fans de tous âges par MinaLima, le studio mondialement célébré, à l’origine de l’univers graphique des films Harry Potter et Les Animaux Fantastiques.

Découvrez ou redécouvrez le texte intégral de J.K. Rowling avec de sublimes illustrations en couleurs et huit surprises animées: ouvrez la lettre de Poudlard, parcourez le Chemin de Traverse, faites apparaître un festin dans la Grande Salle… Vivez comme jamais auparavant l’aventure du plus célèbre des sorciers!

Première édition épuisée – NOUVELLE ÉDITION disponible le 10 juin 2021

 

Mon avis:

Ayant déjà la version illustrée par Jim Kay, j’ai hésité à me procurer aussi cette version. Et autant dire qu’après avoir vu plusieurs magnifiques vidéos et photos de l’intérieur de l’ouvrage, j’ai facilement craqué. Cette adaptation n’a rien avoir avec le travail de Jim Kay. La société  MinaLima Design propose une autre mise en lumière de l’œuvre avec des illustrations propres à eux, mais surtout certaines scènes en pop up, voir en 3D avec des accessoires. 

Et quel plaisir de redécouvrir l’histoire et de tourner les pages une nouvelle fois. J’avouerais avoir pris le temps avec cette relecture, pour vraiment me mettre en immersion avec l’univers créé. Et je suis totalement sous le charme ! Ce livre est très soigné, et chaque page est un émerveillement. Je dirais tout de même que ce livre est plutôt un livre de collection. Bien fini, il est quand même fragile. Je ne le mettrais pas entre les mains d’un enfant en bas âge.

Il me tarde maintenant de découvrir les prochains tomes, mais aussi leurs autres créations. Très peu existe en français, mais de grands classiques de la littérature jeunesse commencent tout doucement à sortir, comme « Le livre de la jungle » Une occasion peut-être de redécouvrir l’histoire ! 

 

Pour en découvrir plus sur l’intérieur du livre, voici mon premier réel qui en dévoile les dessous !

 

Littérature américaine (Etats-Unis), Livres, Romance, Romance historique

La chronique des Bridgerton, tome 7 : Hyacinthe de Julia Quinn

La chronique des Bridgerton, tome 7 : Hyacinthe de Julia Quinn

Éditeur : J’ai lu pour elle
Pages : 320 pages
Parution : 17 Aout 2016
Tome : 07/09
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Hyacinthe, la cadette des Bridgerton, l’une des meilleures familles du Londres dans les années 1820, est-elle destinée au célibat ? Trop fine mouche, trop directe, la jeune fille n’a rien de l’héritière effacée qu’attendent les hommes de la bonne société. Pourtant ce n’est pas une raison pour finir vieille fille ! Certes, quand Gareth Saint-Clair, un aristocrate à la réputation douteuse, croise son chemin, on est loin du coup de foudre. Mais la traduction, à quatre mains, d’un journal intime écrit en italien va jouer un rôle qui n’était pas du tout prévu…

 

Mon avis:

Avant dernier tome des aventures de la famille Bridgerton, Hyacinthe est la petite dernière de la famille. Quelque peu impertinente et sûr d’elle, elle repousse tous les candidats au mariage. Alors qu’elle fait la lecture comme tous les mardis à Lady Danbury, elle fait la connaissance de son petit-fils, Gareth Saint-Clair. Celui-ci vient de perdre son frère, et recherche quelqu’un qui puisse traduire le journal intime de son autre grand-mère, qui est en italien. Hyacinthe lui propose son aide, et commence ainsi une sacrée aventure riche en rebondissements…

Voilà une intrigue et un couple que j’ai grandement aimé à l’image des premiers tomes. Comme Eloise, Hyacinthe n’a pas sa langue dans sa poche, et n’hésite pas à donner son avis même quand celui-ci est déplacé. On ne s’ennuie pas du tout avec elle, et les joutes verbales sont de la partie, d’autant plus avec Lady Danbury et Gareth Saint-Clair. La traduction de ce journal intime va permettre à Hyacinthe de sortir de sa routine quotidienne, et de lui apporter un peu de piquant dans sa vie. D’autant plus qu’elle a aussi quelqu’un de taille avec qui échanger. Gareth ne se laisse pas intimider par la fougue de la jeune femme, qui la surprend dans un premier temps, puis qu’il apprécie ensuite. Ce jeu de traduction va devenir un jeu d’enquête et de chasse aux énigmes. Il faut dire que la grand-mère italienne de Gareth gardait un secret, et elle a tout fait pour que celui-ci soit bien protégé. Leurs sentiments évoluent au fil de leur parcours, et je n’ai eu aucun mal à y croire. Même si j’aurais aimé quelques pages en plus, surtout que l’on se retrouve plongé dans une aventure avec à la clé un beau trésor et la réponse à certaines questions sur les origines de Gareth. C’est d’ailleurs ce point qu’il le rend sur la retenu, et on peut le comprendre. Hyacinthe vient d’une grande famille aimante, lui n’a eu que son frère récemment décédé, et Lady Danbury. Son père le hais, et il le fait bien comprendre même devant Hyacinthe.

Une romance très intéressante, qui aurait bien mérité quelques chapitres en plus, mais qui a su me convaincre. J’avais beaucoup apprécié le personnage d’Eloise, mais quand son tour est arrivé, le roman m’a quelque peu déçu. Hyacinthe est du même tempérament, je suis heureuse d’avoir passée un bon moment de lecture avec elle, ce qui rattrape mes petites déceptions des précédents. Et aussi quel plaisir de retrouver le personnage de Lady Danbury qui occupe une place importante dans ce roman. J’aime beaucoup sa personne.