Littérature anglaise (Angleterre), Livres, Romance, Romance historique

Le club des survivants, tome 3 : L’échappée belle de Mary Balogh

Le Club des survivants, tome 3 : L'Echappée belle de Mary Balogh

Éditeur : J’ai lu
Pages : 384 pages
Parution : 2 Septembre 2015
Tome : 03/07
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

.

L’histoire:

Après s’être dévouée corps et âme à son époux, Samantha McKay espère profiter un peu de la vie. C’est compter sans sa belle-famille qui veut lui faire porter le deuil et la cloîtrer. Ces gens sectaires sont persuadés que le sang bohémien qui coule dans ses veines la poussera à déshonorer leur nom. Effectivement, la jeune veuve a bien l’intention de se rebeller et de faire une proposition scandaleuse à son nouveau voisin, sir Benedict. Infirme, lui qui se rêvait général ne se sent plus à sa place nulle part. Pourquoi n’aiderait-il pas Samantha à fuir au Pays de Galles où elle possède une chaumière ? Ainsi commence l’échappée belle de ces deux êtres à qui la guerre a tout pris mais qui, dans le secret de leur cœur, gardent espoir de reconquérir leur liberté…

.

Mon avis:

Benedict n’a pas pu rejoindre ses amis du club lors d’un grand évènement se déroulant dans le précèdent tome, et on en connait la cause aujourd’hui. Ancien combattant, il a failli perdre la vie et ses jambes. Sa force et son courage lui ont permis de remarcher. Maintenant c’est pour la quête de sa liberté qu’il doit combattre, sa famille ayant pris possession de ses terres. Une tâche qui n’est pas aisée et qui va l’amener à rencontrer une jeune veuve ayant le même désir…

Sir Benedict Harper a lutté de nombreuses années pour réussir à remarcher, alors que personne n’y croyait. Ce combat accomplit, il doit reprendre en main sa vie. Contrairement à ses amis, il se sent perdu et ne sait pas comment s’y prendre et quoi faire. Lors d’une promenade sur les terres de sa soeur, il fait la rencontre de Samantha MacKay, une jeune veuve. Cette dernière est forcée par sa belle famille à subir un deuil très contraignant, après avoir passé des mois à soigner son mari blessé lui aussi par la guerre. Ces quelques échanges entraineront une amitié qui permettra à Samantha de prendre la fuite alors que son destin s’annonce bien compliqué.

Nos deux héros ont certes du courage, mais il n’est pas toujours facile de se relever après les épreuves qu’ils ont subi. Alors que Samantha a besoin d’aide pour démarrer une nouvelle vie, Benedict a besoin de retrouver confiance pour avancer. Un duo parfait et une intrigue qui nous surprend en seconde partie avec rebondissements imprévus.

Ce tome est en dessous du précèdent à cause d’une longue première partie, mais il me donne tout de même envie de poursuivre l’aventure. Place au quatrième tome destiné à Flavian Arnott !

Fantastique, Fantasy, Science-fiction, Littérature américaine (Etats-Unis), Livres

Blackwater, tome 1 : La Crue de Michael McDowell

Éditeur : Monsieur Toussaint Louverture
Pages : 470 pages
Parution : 7 Avril 2022
Tome : 01/06
Format: Poche
Genre: Science-fiction

Lien Amazon

 

L’histoire:

Pâques 1919. Alors que les flots submergent la ville de Perdido, Alabama, un clan de riches propriétaires terriens, les Caskey, affrontent les incalculables dégâts que la crue de la rivière Blackwater a provoqué dans leurs scieries. Menés par Mary-Love, la puissante matriarche, et par Oscar, son fils dévoué, les Caskey s’apprêtent à se relever… mais c’est sans compter l’arrivée d’une séduisante étrangère au passé trouble, Elinor Dammert, dont le seul dessein semble être de s’immiscer parmi eux.

 

Mon avis:

Au début du XXème siècle, la petite ville de Perdido, dans le sud de l’Alabama, connait une crue monumentale. Parmi les rescapés, Elinor Dammert est retrouvée indemne dans l’une des chambres de l’hôtel Osceola. Cette mystérieuse jeune femme aux cheveux rouges flamboyants provoque de nombreux étonnements. La famille Caskey, qui a bâti sa fortune grâce à ses nombreuses scieries, se propose de la recueillir. Un geste vu d’un mauvais œil par la matriarche Mary-Love, surtout quand de nombreux mystères se succèdent et sont à élucider…

Voyant cette saga mise en avant un peu partout, que ce soit dans les librairies et sur le web, la curiosité a été plus forte et j’ai craqué pour ce premier tome. Blackwater est avant tout une saga familiale, qui nous livre l’histoire de la fortunée famille Caskey de 1919 à 1970 (soit en 6 romans). Après la violente crue, il est temps pour la famille de constater les dégâts et d’aider ce qui en ont besoin. C’est ainsi qu’ils font la rencontre d’Elinor encore coincée dans sa chambre d’hôtel. Sans famille et arrivant tout juste à Perdido pour une mission professionnelle, elle accepte l’aide de James Caskey qui propose de l’héberger. Cette jeune femme atypique par sa couleur de cheveux et son arrivée impromptue dans la ville, interroge. En parallèle, quelques faits étranges se déroulent, et sans explications…

Dès les premières pages, j’ai été happée par l’écriture de Michael McDowell. Certes c’est long, vu qu’il faut mettre en place le scénario, et faire connaissance avec tous les personnages. Il n’empêche que j’ai passé un bon moment à lire ce premier tome, où un climat mystérieux et fantastique en ressort. Quelques rebondissements s’insèrent aussi dans cette première partie. La tension s’installe tranquillement à son rythme, comme celui de nos questionnements. Très vite, on s’attache aux personnages, comme Grace, la fille de James Caskey. Et on souhaite déjà en savoir plus sur d’autres.

L’aventure étant entièrement publiée, j’ai tellement hâte de me procurer la suite. Si la saga Blackwater vous fait encore hésiter, je vous la conseille !

 

Je souhaiterais également souligner le super travail fait par l’éditeur: Monsieur Toussaint Louverture. Les couvertures de la saga sont sublimes, et ils nous font l’honneur de nous dévoiler dans les dernières pages de l’ouvrage, comment elles ont été conçues. Il y a aussi une présentation de l’auteur, et autant dire que c’était un grand monsieur. Des collaborations avec Stephen King et Tim Burton, ce n’est pas rien. Enfin, je trouve super qu’ils ont décidé de ce rythme de parution. Un clin d’œil à ce qui a été fait aux Etats Unis, lors de sa première publication.

Bande dessinée, Littérature française (France), Livres

Miss Shaolin, tome 1 : Premier tournoi de Isabelle Bottier, Cyril Kravtchenko et Tozzi Licinia

Miss Shaolin, tome 1 : Premier tournoi de Isabelle Bottier et Tozzi Licinia

Éditeur : Jungle
Pages : 47 pages
Parution : 16 Juin 2022
Tome : 01/??
Format: Album
Genre: Jeunesse
Lien Amazon

 

L’histoire:

Bo pratique les arts martiaux depuis sa plus tendre enfance.
Son enseignement, elle le tient de son grand-père qui a été instructeur au temple Shaolin.
Un jour, un groupe de cinq garçons la défie pour vérifier ses aptitudes au combat : elle les met tous K.O. Alex, qui a assisté à la scène, veut aussitôt suivre ses pas.
Bo accepte de l’entrainer pour le tournoi inter-collège des arts martiaux.
Entre tradition et modernité, une préparation inattendue s’engage alors… vers la victoire ?

 

Mon avis:

Bo est une jeune collégienne qui vit chez son grand père. Ancien instructeur au temple Shaolin, il a appris à sa petite fille les secrets des arts martiaux. Un jour, elle fait face à une injustice et elle ne peut qu’intervenir. Un geste qui ne restera pas sans conséquence…

Cette bande dessiné m’a attirée par ses illustrations, mais surtout par son univers original. Bo a un sacré caractère, et elle ne compte pas se laisser faire. Lors d’une bagarre, elle prend la défense d’un ami et elle ne passe pas inaperçue. Mais la popularité et les réseaux sociaux n’ont jamais intéressée la jeune fille, qui souhaite pratiquer son art sereinement. Son action sera filmée à son insu et entrainera bien des curiosités.

J’ai apprécié faire la connaissance de Bo, son grand-père et son ami Alex. Un premier tome qui dévoile assez peu d’information sur nos personnages. On ressent tout de même un attachement pour eux. Les illustrations sont très belles comme la colorimétrie. J’ai particulièrement aimé les scènes du tournoi qui font très authentiques. Curieuse de connaitre la suite. Plein de questions restent en suspens.

Littérature japonaise (Japon), Livres, Manga

L’atelier des sorciers, tome 9 de Kamome Shirahama

Éditeur : Pika
Pages : 176 pages
Parution : 10 Novembre 2021
Tome : 09/??
Format: Poche
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

.

L’histoire:

Emportant chacune un objet magique de sa confection, Coco et ses amies partent pour l’île-cité d’Esrest, afin de participer à la Fête de la Nuit d’argent. Au milieu des stands et de la foule de visiteurs, la ville est plus animée que jamais. Il y flotte une atmosphère festive ! Mais parmi les convives se cachent aussi des invités indésirables. Sorciers, milice, nobles, sages… Beaucoup de forces se croisent et les contours de ce monde se dessinent peu à peu. Entre lumière et ténèbres, le rideau se lève enfin sur le grand festival des sorciers.

.

Mon avis:

Suite des aventures de Coco qui nous emmène à la fête de la Nuit d’argent, réunissant humains et sorciers. Accompagné de Maitre Kieffrey, ses apprenties doivent présenter un sort/un objet/une aptitude à faire découvrir pour l’occasion. Mais les intrigues politiques viennent aussi se mêler lors de l’évènement, jusqu’à remettre en question certains points de vue…

Ce tome fait un peu penser à une histoire charnière pour la suite des aventures. Notre petite sorcière se pose beaucoup de questions dans ce monde de lutte des classes et de privilèges. La magie a un côté merveilleux mais aussi lugubre. De beaux messages sont aussi passés, très en accord avec notre société actuelle.

C’est certes un plaisir de retrouver nos personnages favoris: Kieffrey, Olugio, Coco, Trice, Agathe, Tétia, Tarta… mais je me demande ce que la suite va nous réserver. L’intrigue est très lente et laisse entrevoir plein de questionnement: quel est le rôle de la magie, comment doivent se comporter les sorciers avec les humains, comment en limiter les abus… Un côté plus sombre et moins enfantin est en train d’émerger…  

Littérature anglaise (Angleterre), Livres, Romance, Romance historique

Le club des survivants, tome 2 : Un mariage surprise de Mary Balogh

61qneeeo1al

Éditeur : J’ai lu
Pages : 384 pages
Parution : 20 Mai 2015
Tome : 02/07
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

.

L’histoire:

C’est l’émoi à Barton Coombs, où le vicomte Darleigh est de retour après avoir été blessé à la guerre. Le pauvre garçon a perdu la vue. Aussitôt un complot s’organise chez ses voisins, les March. Leur fille Henrietta est en âge de se marier, le vicomte est riche, il ne reste plus qu’à les réunir, quitte à organiser un petit traquenard. Ce plan sournois sera déjoué par la cousine de Henrietta, la discrète Sophia, qui vit chez les March en tant que parente pauvre. La sanction est immédiate : elle est jetée à la rue. Mais le vicomte s’émeut du sort de cette jeune personne si droite, à qui il doit une fière chandelle. Et il lui propose un bien étrange arrangement…

.

Mon avis:

Ce second tome est consacré à Vincent Hunt, le vicomte Darleigh. Aveugle depuis un lourd accident lors des guerres napoléoniennes, sa famille a pris l’habitude de le surprotéger et souhaite lui trouver une femme pour qu’elle s’occupe de lui. Ne supportant plus leur comportement, le jeune homme prend la fuite, pour se réfugier dans un petit village qu’il a connu enfant. Mais l’arrivée du vicomte ne passe pas inaperçu, et les villageois ont aussi tous une idée en tête… abuser de lui. Sophia, qui assiste à ces complots, ne compte pas les laisser faire, mais à quel prix…

Membre du club des survivants, j’ai déjà pu faire connaissance avec Vincent dans le premier tome. Son personnage m’a d’ailleurs interpellé piur son humour et sa joie de vivre. C’est donc avec grand bonheur que j’ai pu enchainer ma lecture et en connaitre plus sur son histoire.

Même si Sophia et Vincent sont assez différents, ils ont tout de même un point commun: tous les deux sont opprimés par leur famille. Sophia est la parente pauvre que les March ont dû accueillir. Elle est plus considérée comme une servante et bonne à tout faire. Quant à Vincent, il ne peut disposer de sa propre vie, sa famille décidant tout pour lui. Dès les premières lignes, il y a forcément une image qui nous vient en tête, celle de Cendrillon et de son prince. Un couple qui est souvent repris dans la littérature sentimentale, qu’on finit par oublier au fil des pages pour se concentrer vraiment sur nos personnages principaux, leurs passés et leurs avenirs à construire. Attachants et courageux, on les suit dans leur combat. Le récit est très bien amené. Certes un peu calme, mais cela ne nous empêche pas de nous sentir immerger avec Sophia et Vincent.

Une seconde partie qui m’a conquise et qui montre le talent de narration de Mary Balogh.

 

Classique, Littérature anglaise (Angleterre), Livres

Pamela : Ou la vertu recompensée de Samuel Richardson

Pamela : Ou la vertu recompensée de Samuel Richardson

Éditeur : 10/18
Pages : 480 pages
Parution : 7 Février 2019
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Classique, Historique
Lien Amazon

 

L’histoire:

À la mort de sa maîtresse, Paméla, jeune domestique d’une grande beauté, doit subir et repousser les assauts de son nouveau maître, M.B…, pris d’une violente passion pour elle. Farouchement décidée à conserver sa vertu, la jeune fille va user de tous les subterfuges pour échapper aux séductions, menaces et manigances de M.B…, et le conduire à une extrémité inattendue.

Paméla fut l’un des succès les plus éclatants de la scène littéraire européenne du XVIIIe sc. Il a consacré Richardson, qui devint plus tard l’auteur préféré de Jane Austen, comme l’un des écrivains majeurs de l’histoire de la littérature anglaise. Roman sous forme de lettres et de journal, dont nous publions ici les deux premiers livres les plus célèbres, Paméla est non seulement une œuvre d’une finesse psychologique novatrice, mais aussi une étude incisive du pouvoir et de ses abus.

 

Mon avis:

Paméla Andrews est une jeune fille de 15 ans, issue d’un milieu modeste, qui a été prise en affection par une noble, dont elle est sa femme de chambre. Sa mort prématurée, met Pamela dans une situation compliquée lorsque le fils de sa bienfaitrice, Mr B., décide de lui faire des avances et de la séduire. Elle ne compte pas céder et souhaite être reconduite chez ses parents. Mais cela ne va pas être facile de faire entendre raison à ce gentlemen…

Roman classique épistolaire écrit au XVIIIe siècle, Samuel Richardson a inspiré de grands noms de la littérature, comme Diderot, Rousseau, les sœurs Brönte ou encore Jane Austen. Les nombreuses préfaces en début d’ouvrage en font part, ainsi que le retentissement qu’a eu ce roman à sa publication. Elles sont d’ailleurs très intéressantes et rédigées par plusieurs personnes.

J’ai surtout souhaité lire ce roman puisqu’il a inspiré la série historique italienne Elisa di Rivombrosa. Et je vous avouerais que la tâche n’a pas été facile ! Le style épistolaire est assez lourd et j’ai mis du temps pour m’y accrocher. La narration commence d’abord sous forme de lettres que l’héroïne échange avec ses parents, puis se poursuit sous forme de journal intime. On y découvre les conditions de vie au XVIIIe siècle, les relations entre les nobles et les domestiques et la place de la femme. Mr B. est d’abord décrit comme un homme mauvais qui utilise son pouvoir sur autrui à force de ruses et de chantages. Pamela, qui est très jeune au début du roman, fait tout de même très mature pour son âge et surtout pour l’époque. De nombreux passages font références à la religion. Notre héroïne est croyante pratiquante et loue souvent le seigneur dans ses écrits. D’autres passages sont quelques peu violents, ce qui ne facilite pas non plus la lecture. Mais finalement, ils sont aussi révélateurs de l’époque.

Au fil de notre lecture, on finit tout de même par comprendre pourquoi l’ouvrage a autant fait parler de lui. C’est une œuvre importante de la littérature européenne, que je suis contente d’avoir réussi à lire.

 

Petit retour sur la série télé

Si vous ne connaissez pas cette série italienne, découvrez ma chronique d’Elisa di Rivombrosa dont ce roman a inspiré la réalisatrice Cinzia Th Torrini.

Il existe 2 saisons, dont la première a été diffusée sur TF1 et une série dérivée.

Sur cette photo, on découvre Elisa alias Pamela dans le roman et sa bienfaitrice qui l’a prise à son service.

Discutons ensemble, Livres, RDV du Blog

Sélection et idées de lecture pour cet été 2022

Avec l’arrivée des beaux jours et les vacances peut-être en prévision, vous êtes surement à la recherche d’un ou plusieurs livres pour vous accorder un moment de détente et de bien-être livresque !

Voici quelques livres parmi les sorties récentes du moment !


Tempête sur la villa aux étoffes de Anne Jacobs

Tempête sur la villa aux étoffes par Anne Jacobs

Alors que le dernier tome de la saga romanesque d’Anne Jacob vient de sortir chez les éditions Charleston, cela peut-être l’occasion de la continuer ou tout simplement de la découvrir. Les trois premiers tomes sont d’ailleurs disponibles en poche chez les éditions 10/18, et le tome 4 est prévu pour le mois de septembre.

Résumé (tome 1) : Dans l’Allemagne de 1913, dans l’apparat d’une somptueuse maison bourgeoise, maîtres et domestiques se croisent et se côtoient, partageant joies, drames, secrets et amours interdites.

La jeune orpheline Marie occupe le poste de femme de ménage dans l’imposante résidence de la famille industrielle Melzer. Alors que Marie cherche sa place parmi les domestiques, l’agitation règne lors de la saison du bal hivernal : Katharina, la belle et plus jeune fille des Melzers, doit être introduite en société. Seul Paul, l’héritier de la famille, se tient à l’écart et préfère sa vie étudiante à Munich – jusqu’à ce qu’il rencontre Marie…
Tandis que la guerre approche, petite et grande histoire se mêlent, palpitantes, pour nous plonger au cœur d’une saga inoubliable.

Lien Amazon broché tome 1 – tome 2 – tome 3 – tome 4 – tome 5

Lien Amazon poche tome 1 – tome 2 – tome 3 

Blackwater, tome 1 : La Crue de Michael McDowell

Blackwater de Michael McDowell

Allez vous succomber au nouveau phénome Blackwater !? Le dernier tome de la saga vient d’être publié. Je vous avouerais que pour ma part, je n’y ai pas résisté. Le premier tome est dans ma PAL et cette lecture m’accompagnera cet été !

Résumé (tome 1) : Alors que les flots sombres et menaçants de la rivière submergent Perdido, une petite ville du sud de l’Alabama, les Caskey, une riche famille de propriétaires, doivent faire face aux innombrables dégâts provoqués par la crue. Mené par Mary-Love, la puissante matriarcale, et par Oscar, son fils dévoué, le clan s’apprête à se relever. Maus c’est compter sans l’apparition, aussi soudaine que mystérieuse, d’Elinor Dammert, jeune femme séduisante au passé trouble, dont le seul dessein semble être de s’immiscer au cœur de la famille Caskey.

Lien Amazon tome 1 – tome 2 – tome 3 – tome 4 – tome 5 – tome 6

Hôtel Portofino de J.P. O'Connel

Hôtel Portofino de J.P. O’Connel

Et pourquoi pas un one-shot pour être à la page avant la sortie prochaine de son adaptation en série télé sur Chérie 25 !?

Résumé : L’hôtel Portofino n’est ouvert que depuis quelques semaines, que déjà les ennuis s’accumulent pour Bella Ainsworth, sa propriétaire. Les hôtes qu’elle reçoit sont des habitués de la haute société anglaise, et sont donc exigeants et difficiles à satisfaire. Et Bella est la cible d’un politicien local corrompu, alors que l’Italie s’enfonce de plus en plus dans l’ère de Benito Mussolini.
Pire encore, son mariage est en difficulté, et ses enfants peinent à se remettre des dégâts de la Grande Guerre. Tous les regards sont tournés vers l’arrivée d’une potentielle prétendante pour son fils Lucian, mais les événements ne vont pas se passer comme prévu, et les répercussions sur la famille Ainsworth vont être importantes…

Lien Amazon

Le Jardin des fées, tome 1 : Bergère des fées de Audrey Alwett et Nora Moretti

Le Jardin des fées, tome 1 : Bergère des fées de Audrey Alwett et Nora Moretti

Dans un autre style, une bande dessinée pour apporter un peu de magie à votre été !

Résumé : Elles exaucent votre souhait, mais elles en meurent. Règle n°1 : Le berger doit garder secrète l’existence des fées. Règle n°2 : Jamais il n’exigera de vœu, car chaque vœu tue la fée qui l’exauce. Règle n°3 : Il leur fournira des fleurs, pour qu’elles conçoivent le miel qui soigne tous les maux. Règle n°4 : Pour cela, il ira sur les routes et un jour, il leur trouvera enfin UN JARDIN.
Une enquête féérique à la croisée de Beatrix Potter, de l’affaire des Fées de Cottingley et du Jardin Secret de F. H. Burnett.

Lien Amazon

La carte des Confins, tome 2 de Marie Reppelin

La carte des Confins de Marie Reppelin

Alors que le tome 2 vient de sortir, pourquoi ne pas plonger dans un roman d’aventure jeunesse auprès de pirates. Vous verrez peut-être bientôt voguer de surprenant bateaux sur la plage !

Résumé (tome 1) : Et si le plus terrible des pirates était une femme ?
Callie, une voleuse hors pair, est parvenue à s’emparer d’un compas marin enchanté. L’instrument permettrait de trouver la mystérieuse carte des Confins, un monde au-delà du nôtre dont personne n’est jamais revenu.
Explorer les Confins, c’est la certitude d’entrer dans la légende et le désir le plus cher de Blake Jackson, jeune capitaine de
L’Avalon, le bateau pirate le plus redouté des mers. Prêt à tout pour obtenir ce qu’il veut, Blake va convaincre Callie de l’aider dans sa quête.
Devenus compagnons de route, le pirate et la voleuse vont peu à peu se dévoiler et s’apprivoiser. Mais le lourd secret que cache Callie pourrait bien ruiner leur seul espoir de mettre la main sur la carte… et bouleverser à jamais leur existence.

Lien Amazon tome 1 – tome 2

La chronique des Rokesby, double, tomes 1 et 2 de Julia Quinn

La chronique des Rokesby de Julia Quinn

Avec le grand succès que connait l’adaptation télévisée sur Netflix et les romans de La Chronique des Bridgerton, c’est l’occasion de découvrir le préquel récemment réédité par les éditions J’ai lu.

Résumé : 1779, comté du Kent. Tout commence dans la résidence des Bridgerton, Aubrey Hall, une génération avant la naissance du premier des huit descendants d’Edmund et Violet Bridgerton. La demeure la plus proche, Crake House, est le fief des Robesby et de leurs cinq enfants. Les deux familles se fréquentent, leurs bambins jouent et grandissent ensemble. Sybilla, la sœur d’Edmund, véritable garçon manqué, sait bien qu’un jour elle épousera l’un des quatre fils Rokesby. Enfin, plus précisément un des trois fils, car l’aîné, George, est un insupportable raseur. Or, le jour où Sybilla se blesse, George, seul témoin de l’accident, lui vient en aide. Et c’est ainsi qu’ une facétie du destin va être à l’origine d’une saga familiale où les deux lignées vont s’unir pour le meilleur.

Lien Amazon tome 1&2 – tome 3&4

La cuisinière de Castamar de Fernando J. Muñez

La cuisinière de Castamar de Fernando J. Muñez

Envie de jongler ente un roman et une série Netflix, c’est désormais possible avec les aventures de Clara Belmonte qui viennent d’être traduites en français. La série est déjà disponible depuis quelques mois sur la plateforme. Une chronique est d’ailleurs présente sur le blog en cliquant ici

Résumé : Clara, une jeune femme tombée en disgrâce, souffre d’agoraphobie depuis qu’elle a perdu son père de manière soudaine. Sa cuisine prodigieuse lui ouvre les portes du duché de Castamar comme employée, et son arrivée chamboule le monde apathique de don Diego, le duc. Ce dernier, depuis qu’il a perdu son épouse dans un accident, vit isolé dans son grand manoir, entouré de son personnel. Clara découvrira vite que le calme qui entoure la propriété est le prélude d’un orage dévastateur dont le centre sera Castamar, son seigneur et elle-même. Fernando J. Muñez tisse pour son lecteur, avec une prose détaillée et délicate, une trame de personnages, intrigues, amours, envies, secrets et mensonges qui s’entrecroisent dans une impeccable reconstitution de l’Espagne de 1720.

Lien Amazon

Les chevaliers des Highlands de Monica McCarty

Les chevaliers des Highlands de Monica McCarty

Les éditions J’ai lu pour elle sont actuellement entrain de rééditer cette sublime saga écossaise, qui a été un coup de cœur pour moi. D’ailleurs, je ne me lasse pas de la relire encore et encore ! Alors forcement, je ne peux que vous recommander ces ouvrages, si vous ne les connaissez pas encore. L’auteure glisse d’ailleurs des notes historiques sur les personnages qui ont réellement existés. Retrouvez mes chroniques de la saga en cliquant ici !

Résumé (tome 1) : Comte de Carrick et seigneur d’Annandale, Robert Bruce revendique le trône d’Ecosse. Or, pour vaincre les Anglais, il lui faut des mercenaires d’élite, des Highlanders. Et à leur tête, le meilleur de tous : Tormod MacLeod, une force de la nature. Mais Tor, dévoué à son clan, refuse de s’impliquer dans cette guerre. Comment le convaincre ? En le piégeant. C’est ainsi que Christina Fraser se glisse une nuit dans son lit. Au matin, Tor est sommé de l’épouser. Par le jeu des alliances, le voilà contraint d’embraser une cause qui n’est pas la sienne. Et c’est fou de rage qu’il accueille sa jeune épouse en son fief de Dunvegan…

Lien Amazon tome 1 – tome 2 – tome 3

Jeunesse, Littérature française (France), Livres

Charlock, tome 5 : A la recherche du Tikki d’or de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez

61ylneejqhl

Éditeur : Flammarion Jeunesse
Pages : 80 pages
Parution : 22 Juin 2022
Tome : 05/??
Format: Album
Genre: Jeunesse
Lien Amazon

 

L’histoire:

Océan Pacifique, 1657. Capitaine d’un bateau pirate, Charlock part à la recherche d’un mystérieux talisman, le Tikki d’or. Shaki le rat, Tropico le perroquet et Jackie le ouistiti l’accompagnent au péril de leur vie. À l’aventure, par mille chabords ! Par les moustaches de Charlock, encore une enquête à résoudre !

 

Mon avis:

Une nouvelle aventure se profile pour Charlock, et cette fois-ci parmi les pirates. Détendu avec ses amis sur le ponton de son bateau, il aperçoit soudain une épave et un chat en détresse. En ne faisant ni une ni deux, il part directement à la rescousse de cette âme perdue. Et quelle surprise pour Charlock de découvrir qu’il s’agit d’une jolie fille qui va lui faire monter le violet aux joues, et bien entendu l’entrainer dans de nouvelles épreuves !

Avec cet épisode, on retrouve notre duo star de la plume et du pinceau, Sébastien Perez et Benjamin Lacombe. Il nous emmène dans un univers que j’affectionne tout particulièrement, la piraterie. Et qui dit pirate, dit forcément trésor ! Le tikki d’or est justement un collier magique qui apporte chance à celui qui le porte. Et la nouvelle amie de Charlock qui ne le laisse pas indifférent, Vira, en a bien besoin. A coup de cartes et de mystères à éclaircir, la recherche de ce collier nous fait vivre un bon moment, où les rires, les jeux de mots et quelques notes d’action sont présents.

Quelque peu déçue du présent tome et surtout de sa conclusion, ce n’est pas du tout le cas avec celui-ci. Au contraire, j’ai bien rigolé ! Tout de même, je noterais qu’on prend plus la direction d’aventure à vivre avec Charlock et ses amis, que d’enquête à la Sherlock Holmes à résoudre…

note 3,5 étoiles