Bande dessinée, Livres

Blacksad, intégrale de Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido

couv26817885

Éditeur : Dargaud
Pages : 308 pages
Parution : 13 Novembre 2014
Tome : 01/01
Format: Bande dessinée
Genre: Policier, 
Suspense
Lien Amazon

 

L’histoire:

Voici une nouvelle qui ravira les aficionados de Blacksad : les cinq enquêtes du célèbre chat détective enfin disponibles en intégrale, avec une couverture originale.

Série culte en seulement quelques albums, Blacksad se fait rare, et cette première intégrale est donc un double événement. Sous une couverture originale, ce très bel ouvrage propose en bonus 24 pages de crayonnés, de recherches et de dessins inédits.

Une intégrale plus qu’attendue : l’occasion de se plonger de nouveau dans les sombres enquêtes de John Blacksad.

 

Mon avis:

Blacksad est l’intégrale de 5 bande dessinées, qui se veulent anthropomorphiques. En effet, les personnages sont représentés avec une morphologie humaine, mais disposant d’une tête animale. Notre héros, John Blacksad, est un chat noir au museau blanc, mais surtout un super détective qui n’hésite pas pour arriver à ses fins, d’utiliser des moyens peu conventionnels.

J’ai tout de suite accroché à ce John Blacksad, ce détective sombre et solitaire, souvent en marge de la loi et de la société. Derrière son côté noir, Blacksad, est super attachant. Les personnages qui l’accompagnent le sont tout aussi comme Weekly, une fouine journaliste. Même si l’histoire peut paraître simpliste de prime abord, des sujets forts sont aussi abordés, comme le racisme, l’arme nucléaire, la drogue… Ce n’est certes pas gai, mais je peux vous assurer qu’on rigole bien, grâce aux touches d’humour qui y sont ajoutées.

Côté dessin, les décors, les ambiances et les personnages sont de pures merveilles. Les traits sont très réussit, et nous retransmettent les émotions des scènes en cours. Et j’ai d’ailleurs très fortement apprécié de voir à la fin les esquisses préparatoires, une très belle surprise.

4,5 étoiles

 

Contemporain, Livres

La librairie des rêves suspendus de Emily Blaine

couv63294302

Éditeur : Harlequin
Pages : 324 pages
Parution : 5 Juin 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de bad boy que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier… Une rencontre émouvante entre deux êtres que tout oppose mais unis par un même désir : celui de vivre leurs rêves.

 

Mon avis:

Ce roman nous fait rencontrer, Sarah, une jeune libraire qui a actuellement dû mal à s’en sortir. Sa librairie, qui lui a été transmise par sa grand-mère, est sur le point de fermer à cause de difficulté financière. Jusqu’au jour où elle reçoit une proposition des plus surprenante. Contre une belle somme d’argent, elle accepte donc d’héberger Maxime Maréchal, un jeune acteur prometteur, mais qui a quelques soucis avec la justice. Parfait bad boy, sa dernière bagarre lui vaut de porter un bracelet électronique pendant 2 mois. Il doit aussi effectuer des travaux d’intérêt général. Présenté par un ami, Sarah voit en cette opportunité le moins de redonner un coup de jeune à sa librairie. Mais la cohabitation s’annonce difficile.

Quelque peu cliché, cette romance nous fait passer un bon moment de détente. C’est avant tout le titre du livre qui m’a rendu curieuse de découvrir l’histoire, et le nom de l’auteur. L’écriture est très fluide et agréable. Un roman qui se lit vite sans réel surprise.

Merci aux éditions Harlequin et à NetGalley pour ce partenariat.

3 étoiles

Contemporain, Livres

Les fleurs sauvages de Holly Ringland

couv27788880

Éditeur : Mazarine
Pages : 432 pages
Parution : 2 Mai 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Drame, Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Lorsqu’une tragédie change à jamais sa vie, la jeune Alice Hart, âgée de neuf ans, part vivre chez sa grand-mère qu’elle ne connaît pas. Quittant le bord de l’océan où elle a grandi, elle trouve refuge dans la ferme horticole de June, où celle-ci cultive des fleurs sauvages d’Australie.

Au fil du temps, Alice oublie les démons du passé et apprend à perpétuer la tradition familiale en utilisant le langage des fleurs pour remplacer les mots lorsqu’ils se font trop douloureux.

Mais l’histoire des Hart est hantée par de nombreux secrets que June cache à sa petite fille. Une sorte de fatalité semble accabler les femmes de leur famille, aussi June préfère-t-elle tenir Alice à l’abri de la vérité, quitte à la tenir à distance de l’amour.

Une fois adulte, révoltée par ce silence et trahie par celles qui lui sont le plus chères, Alice se rend compte qu’il y a des histoires que les fleurs seules ne peuvent raconter. Si elle veut être libre, elle doit partir et inventer l’histoire la plus importante de toutes : la sienne…

 

Mon avis:

Avec ce roman, nous faisons la connaissance d’Alice, 9 ans, qui est recueillie par sa grand-mère, June, qu’elle ne connaît pas encore. Ses parents viennent de décéder lors d’un accident. Thornfield est un superbe domaine rempli de fleurs, qui appartient depuis longtemps à la famille. Depuis la tragédie, Alice a perdu la parole. Même si un lien avec sa grand mère commence à se tisser, on sent très vite qu’elle cache de nombreux secrets.

Nous voilà embarqué dans une saga familiale au cœur de l’Australie. Les paysages somptueux nous font voyager, et nous tiennent en haleine. Au fil des pages, c’est presque un chemin olfactif qui nous attend, avec toutes ces sublimes fleurs qui ornent aussi chaque chapitre. Alice grandit, on suit son parcours, ses choix et ses découvertes. On apprend au fur et à mesure, l’histoire lourde de cette famille et leurs secrets. Les femmes y tiennent le rôle principal, et leur vie n’a pas été facile. C’est une belle leçon de vie qui nous est offerte aussi. Il faut savoir tourner la page correctement, pour commencer un nouveau chapitre.

Merci aux Éditions Mazarine/Fayard et à NetGalley pour cette découverte.

3,5 étoiles

Livres, Young adult

L’Arrache-mots de Judith Bouilloc

couv39760341

Éditeur : Hachette
Pages : 280 pages
Parution : 22 Mai 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie.

Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !

Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher et à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

 

Mon avis:

Avec ce roman, nous faisons la connaissance d’Illiade, une jeune bibliothécaire. Cette jeune fille possède un don particulier, elle est une arrache-mots. Elle a ainsi le pouvoir de donner vie aux histoires qu’elle lit. Les mots se retrouvent par magie, décrochés de leur support, et dansent et s’animent autour d’elle.
Mais c’est avec une certaine angoisse qu’elle doit quitter sa bibliothèque, et sa ville pour rejoindre la capitale. En effet, là-bas, l’attend son mystérieux fiancé qu’il l’a demandé en mariage il y a peu. Elle doit devenir aussi la conteuse de la reine. C’est donc avec une soif d’aventure et de curiosité, qu’elle se laisse finalement embarquer.

En voyant la superbe couverture, et en lisant son résumé, j’ai tout de suite était charmée par l’histoire. Et je n’ai pas été déçu, autant dire que j’ai dévoré ce livre. L’univers imaginaire d’Esmérie est déjà très bien construit, en reprenant des codes du XIXème, mais en leur rajoutant une note de féerie. Notre héroïne est très attachante, tout comme sa grand-mère qui m’a bien fait rigoler. De nombreuses références littéraires sont présentes dans le livre, qui peuvent être au départ un peu déroutante, mais ça finit par devenir un plaisir d’en redécouvrir certaines. D’autant plus qu’elles sont bien intégrées. Et que dire de l’écriture de Judith Bouilloc, honnêtement j’en ai été charmée. Toute de fluidité et de poésie, elle doit être aussi une arrache-mot !

Je dirais pour conclure, que ce roman est une belle mise en valeur à la littérature et à la lecture.

Merci aux Éditions Hachette et à NetGalley pour cette découverte.

4,5 étoiles

Livres, Manga

L’atelier des sorciers, tome 3 de Kamome Shirahama

couv71503511

Éditeur : Pika
Pages : 192 pages
Parution : 3 Octobre 2018
Tome : 03/??
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Pour sauver un jeune garçon, Coco a utilisé un sort pour transformer un rocher en sable. Mais catastrophe ! Son sort a eu bien plus de portée qu’elle ne le pensait, et tout le lit de la rivière s’est effondré en conséquence. Coco est accusée par la milice magique d’avoir eu recours à un sort interdit et condamnée à voir sa mémoire effacée. Elle est sur le point d’être bannie à jamais du monde des sorciers…

 

Mon avis:

Nous avions laissé Agathe et Coco dans une fâcheuse situation dans le dernier tome, et c’est avec grand plaisir, que ce nouveau tome reprend la suite directement. Après l’utilisation d’un sort qui a mal tourné, les filles ont des problèmes, et on ne veut pas les écouter, vu que ce sont des enfants, et qu’on ne leur fait pas confiance. Mais maître Kieffrey est bien sûr là pour les aider.

C’est donc un tome avec plus d’action qui nous attend, mais aussi des révélations. On en découvre plus sur la Milice magique, la fameuse Confrérie du capuchon, et un autre personnage prend une place plus importante dans l’intrigue: Tarta. C’est d’ailleurs comme Coco, quelqu’un avec qui on lie des liens très facilement. Son secret ne peut que nous toucher, et j’ai hâte de faire plus connaissance avec lui. Agathe mûrie un peu plus dans ce tome, elle est moins fière, et s’occupe plus des autres. On va peut-être finir par l’apprécier elle aussi. Les dessins sont toujours aussi splendides, et nous emportent facilement dans ce monde magique. J’adore qu’à la fin des livres, on a comme un petit glossaire sur la magie et sur les créatures précédemment rencontrées. ça apporte vraiment un plus à notre immersion magique. A la fin de l’histoire, on sent la tension s’installer, et des zones d’ombres à éclaircir. La suite dans le prochain tome !

4 étoiles

Livres, Romance, Romance historique

Noces écossaises, tome 1 : La méprise du Highlander de Gayle Callen

couv60046645

Éditeur : Harlequin
Collection: Victoria
Pages : 352 pages
Parution : 1 Novembre 2016
Tome : 01/03
Format: Poche
Genre: Romance, Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Riona ne sait pas ce qui est le pire : avoir été enlevée par le chef des McCallum, ou que celui-ci l’ait confondue avec sa cousine, qui lui a été promise avec une dot considérable. La situation paraît absurde, et pourtant son ravisseur refuse de reconnaître son erreur, persistant même à affirmer qu’elle cherche à rompre l’engagement pris par leurs familles. Et elle ne va certainement pas attendre que son oncle revienne de voyage pour rétablir la vérité. Non, elle s’enfuira coûte que coûte, au risque de déclencher une guerre des clans.

 

Mon avis:

Hugh McCallum, chef de clan, décide d’enlever sa fiancée Catriona Duff, suite à l’entrevue qui s’est mal passée avec son futur beau-père, qui tente de revenir sur le contrat qui lie les deux familles. Riona essaye désespérément de convaincre son ravisseur, qu’il s’est trompé de personne. Sa cousine porte le même prénom qu’elle, et c’est avec elle qu’il est fiancée. Mais ce Highlander ne veut rien savoir, il pense qu’elle tente de fuir leur engagement, elle aussi.

Avec cette nouvelle romance, nous voilà embarquée dans une nouvelle histoire de guerre clan. L’intrigue était certes original, mais autant dire que je me suis ennuyée dans ma lecture. Il est vrai qu’on peut tout à fait comprendre notre héros, qui ne veut pas croire sa future fiancée. Comment deux personnes peuvent avoir le même nom. Pour lui c’est impossible, il ne cherche pas plus loin, et au contraire il cherche à l’amadouer. Après leur arrivée sur les terres des McCallum, Hugh doit asseoir son autorité, contrairement à Riona qui essaye de voir comment s’échapper, et le convaincre qu’elle n’est pas la bonne personne. Il n’y a pas vraiment d’action dans le roman, on bouge assez peu une fois arrivé dans le domaine, et surtout la révélation est acceptée trop rapidement à mon goût. Ayant le deuxième tome dans ma PAL, je compte bien enchaîner. Vu le résumé, je pense que je devrais avoir le droit à l’action qui me manquait.

2 étoiles

 

Classique, Livres

Petite anthologie de la poésie française

couv9617899

Éditeur : First
Pages : 160 pages
Parution : 23 Août 2006
Tome : 01/01
Format: Petit livre
Genre: Poésie

Lien Amazon

L’histoire:

Vous souvenez-vous de quelques vers des poèmes laborieusement retenus par coeur, que vous récitiez en classe ? Avec Jean-Joseph Julaud, vous allez vous rafraîchir la mémoire !

Il vous dévoile ses poèmes préférés. Avec lui, la poésie est à la portée de tous et n’est pas réservé à un public d’initié.
Pour la première fois, la poésie est transportable ! Avec une anthologie en petit livre, les plus beaux poèmes de la langue française peuvent s’emporter partout. De quoi réviser ses classiques et profiter de ce merveilleux patrimoine partout !
Dans la Petite Anthologie de Jean-Joseph Julaud, on retrouvera les poèmes incontournables, ceux qu’il faut connaître même quand on ne connaît rien à la poésie, mais aussi et surtout, les poèmes les plus beaux et les plus touchants de la poésie française.

 

Mon avis:

Ayant de bon souvenir de mes lectures de textes poétiques à l’école, j’ai eu envie d’en relire. Mais par quoi commencer, et par qui. Ce petit guide, est bien conçu, et nous apporte un aperçu de ces grands écrivains. Du Moyen Age à nos jours, on retrouve les plus grands poèmes, et de grands noms. Les poèmes sont classés par thématiques: amour, tendresse, désir, passion, émotion, humour, mélancolie, nostalgie, souvenir, destin, et on finit avec quelques fables de Jean de La Fontaine.

ça était pour moi l’occasion de retrouver des poètes bien connus, comme Alfred de Musset avec Poésies nouvelles, Charles Baudelaire avec Les fleurs du mal, Victor Hugo avec Contemplations… Mais j’ai aussi pu découvrir d’autres noms qui me parlent moins, et que j’ai d’autant plus envie de découvrir comme René Guy Cadoux avec La vie rêvée, Louise Labé avec Œuvres, ou encore Tristan Corbière avec Les amours jaunes.

Bref, un bon petit recueil qui permet de réviser ses classiques, mais aussi d’enrichir sa culture en poésie française.

3 étoiles

Album, Livres

L’écorce des choses de Cécile Bidault

couv26842500

Éditeur : Warum
Pages : 104 pages
Parution : 4 Octobre 2017
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

C est l’histoire d une petite fille privée de sa voix.

Dans un monde qu’elle perçoit comme un gigantesque aquarium, elle va trouver refuge au pied d’un arbre, lieu de ses rêveries et de ses parties de jeux, mais aussi de sa rencontre avec un petit garçon mystérieux.

Laissez-vous immerger dans le récit d’une petite fille qui tâche de s’affirmer autrement que par la parole…

 

Mon avis:

Au fil des pages, on suit l’histoire de cette petite fille sourde et muette. Elle vient d’emménager avec ses parents à la campagne, et va y faire une belle rencontre.

Son histoire nous est partagés sans le moindre mot. On peut ainsi s’immerger dans son quotidien, et se rendre compte que ce n’est pas facile. ça ne l’empêche pas de partir à la découverte de ce nouvel environnement, et faire la connaissance de son voisin, avec qui elle va s’entendre très bien. Enfermée dans cette bulle, on essaye comme elle, de comprendre ce qui l’entoure. Les illustrations sont toutes en douceur et très poétiques. Les personnages sont très touchants. Mais j’ai eu l’impression de passer à côté de certains éléments, et ne pas avoir tout compris. J’ai bien suivi le début de l’histoire, mais la fin m’a laissé septique. J’ai aimé les moments où on nous montre le langage des signes, mais j’aurais été curieuse d’en découvrir plus.

2,5 étoiles