Album, Littérature anglaise (Angleterre), Livres

Le livre disparu de Colin Thompson

le-livre-disparu

Éditeur : Circonflexe
Pages : 32 pages
Parution : 30 août 2013
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse
Lien Amazon

L’histoire:

Nous sommes dans une bibliothèque contenant tous les ouvrages possibles et inimaginables. Tous ? Non, il en manque un, « Comment ne jamais vieillir », qui a disparu depuis 200 ans. Le petit Peter et sa famille vivent dans une des nombreuses cités qui s’animent la nuit, entre les livres. Il rêve de trouver le livre perdu et de connaître enfin le secret de la jeunesse éternelle ! Commence alors pour le petit garçon un voyage initiatique à travers les étagères, les rayonnages jusqu’à la rencontre du Vieil Enfant.

Mon avis:

Plongeons dans une bibliothèque qui contient tous les livres publiés dans le monde. Enfin presque. L’un d’entre eux est manquant depuis longtemps. Son titre est : « Comment ne jamais vieillir ». Le jeune Peter, curieux de cette absence, compte bien tout faire pour le retrouver et relever ce défi.

Cet album est vraiment spécial et spectaculaire. On ne lit pas que son contenu textuel, mais aussi ses illustrations qui sont impressionnantes. Au fil des pages, celles-ci nous cachent de belles surprises. L’intrigue se passant dans une bibliothèque, de nombreux livres sont présents. Leurs titres sont tous aussi intéressant à découvrir, que les messages secrètement enfouit. On passe du temps à tourner les pages, à la recherche de chaque indice et a les admirer.

Une fois l’histoire achevée, on se dit que ce n’est pas seulement la recherche d’un livre perdu qui nous est contée. Les dimensions psychologiques et philosophiques sont tellement plus grandes. Qu’est ce que la vie? Faut il avoir peur de vieillir? Vivre longtemps, est-ce la clé du bonheur ? Qu’est-ce que le bonheur… Des questions qu’un enfant ne se posera pas. Cela rend l’album intriguant. Il peut ainsi être confié à différent public, grâce à ces multiples sens de lecture et d’interprétation. Une superbe découverte, dont j’ai déjà envie de redécouvrir !

note 4,5 étoiles

Jeunesse, Littérature française (France), Livres

Charlock, tome 4 : Attaque chez les Chats-Mouraïs de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez

Charlock, tome 4 : Attaque chez les Chats-Mouraïs de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe

Éditeur : Flammarion Jeunesse
Pages : 80 pages
Parution : 14 Avril 2021
Tome : 04/??
Format: Album
Genre: Jeunesse, Policier
Lien Amazon

L’histoire:

Panique à Tokyo ! Une malédiction s’abat sur la ville transformant les chats en statues. Charlock mène l’enquête pour découvrir la vérité. Lui et ses amis sont prêts à tout, même à affronter les terribles Chats-Mouraïs !

Mon avis:

C’est toujours un plaisir de découvrir les nouvelles aventures de ce duo de choc: Sébastien Perez pour l’écrit et Benjamin Lacombe pour les illustrations.

Pour ce quatrième tome de Charlock, nous nous retrouvons au Japon en compagnie de notre célèbre détective et de ses amis dans un bar à chats, nommé le ChatOuille. Ils sont inquiétés de voir un petit nouveau toujours dans la même position et saluant constamment. Que se passe-t-il derrière ce mystère ? Est-ce une malédiction ? Et voilà une nouvelle enquête qui se profile pour Charlock !

Comment toujours, on rigole bien au fil des pages de ce nouveau épisode. De nombreux jeux de mots sont présents. Ils nous font sourire et nous permettent de passer un moment de lecture. Ici la culture japonaise est présente avec des références cultes: les sushis, le karaté, les temples, les carpes koi, les cerisiers japonais… jusqu’aux fameux samouraïs ! L’enquête nous emmène à la rencontre d’un sage qui nous livre la légende des maneki-neko. Mais il est vrai que la conclusion est quelque peu brutale. Même si je me suis encore bien amusée, une fois l’épilogue arrivé, je suis restée sur ma faim. A voir pour les prochains, puisque je compte bien continuer cette saga !

note 3 étoiles

Littérature française (France), Livres, Romance, Romance historique

Un Highlander pour un autre de Aurélie Depraz

Un Highlander pour un autre de Aurélie Depraz

Éditeur : Autoédité
Pages : 305 pages
Parution : 10 Mars 2022
Tome : 02/03
Format: Broché
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

L’histoire:

Écosse, 1374
Quand son oncle lui a demandé d’enlever Alison de Masny, une jeune aristocrate anglaise, afin d’en obtenir une rançon, Liam ne s’attendait certes pas à tomber sur une enquiquineuse pareille. Non seulement la petite de Masny se rebiffe à la moindre de ses instructions, mais elle se trouve être en outre beaucoup trop désirable pour la paix de son âme – et pour sa propre sécurité.
Bientôt, ce qui devait n’être qu’un simple rapt vire pour lui au cauchemar. Liam déteste les Anglais, son clan a besoin de cet argent, et la jeune femme qu’il se surprend à convoiter malgré lui se trouve être promise à un membre puissant de sa propre famille… Sans compter son frère cadet, prêt à tout pour supprimer la moindre trace anglo-saxonne des Hautes Terres !
Un Highlander pour un autre : Une histoire d’amour, de désir, de haine et de conflits au cœur des Highlands, au lendemain des guerres d’indépendance écossaises.
Ce roman s’inscrit dans la série Sasunnachs & Highlanders. Il peut être lu indépendamment ou en complément des deux autres tomes, Pour l’amour d’une Sasunnach (tome 1, paru en 2018) et L’Écossaise d’Inverness (tome 3, parution prévue fin 2022).

Mon avis:

Pour répondre à l’appel de ses fans après le succès de « Pour l’amour d’une Sasunnach », Aurélie Depraz nous réserve une belle surprise. Ce n’est pas une suite, mais bien deux qu’a préparé l’auteure ! Découverte de cette nouvelle aventure, qui garde la même charte que le premier et dont les héros sont d’ailleurs cités dans cet ouvrage.

Alors qu’elle quitte son couvent en France pour rejoindre son promis écossais Baltair Callahan, seigneur de Galloway, Alison de Masny, fille de Marguerite de Norfolk, est enlevée par des Highlanders contre une rançon. Pour une première fois en Ecosse, la jeune fille est servie et n’est pas prête de se laisser faire, au grand dam de Liam MacWilliam. Celui-ci a grandement besoin de cet argent pour aider son clan. Un long périple les attend et il sera rempli de péripéties et décontenances.

Comme à son habitude, nous avons le droit à un contexte historique richement documenté et de très belles descriptions qui nous permettent de nous plonger pleinement dans cette aventure. Le personnage d’Alison est attachant, même si des fois j’ai eu envie de la secouer ! Cette jeune anglaise qui a été élevée et cloitrée dans un couvent, ne connait pas grand-chose de la vie. En grande rêveuse et entêtée, elle pense que la situation ne va pas durer longtemps. A ces côtés, on retrouve Liam, un highlander qui connait une histoire de famille bien compliquée. J’ai grandement aimé son personnage, sa proximité avec sa soeur Seonaid, et la complexité du lien qu’il entretient avec son frère Aeden.
J’ai globalement bien aimé ma lecture. Même si on se doute de la fin, les héros secondaires apportent la surprise et entretiennent le suspense. J’aurais peut-être aimé une conclusion un peu plus longue, la tension étant en place depuis quelques pages.

En bref, un bon moment de lecture et une suite à cette trilogie qui arrive en fin d’année !

note 4 étoiles

Album, Classique, Jeunesse, Littérature suédoise (Suède), Livres

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf et Yvan Duque

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf

Éditeur : Albin Jeunesse
Pages : 160 pages
Parution : 30 Octobre 2019
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse, Classique
Lien Amazon

.

L’histoire:

Dans cette aventure extraordinaire, un jeune garnement se retrouve transformé en lutin et, pour se racheter, parcourt son pays sur le dos d’un jars, avec qui il se lie d’amitié. Les épreuves qu’il rencontre seront autant de rites initiatiques, qui lui permettront peut-être de redevenir un vrai petit garçon… Un classique publié en France en 1912 pour la première fois.

.

Mon avis:

Depuis quelques temps, les éditions Albin Michel rééditent des classiques de la littérature jeunesse sous forme d’album illustré. Collection dirigée par Benjamin Lacombe, un auteur et illustrateur que j’adore, c’est ainsi l’occasion de redécouvrir certain classique, ou d’en découvrir tout simplement.

Pour moi, les aventures de Nils Holgersson sont une première, et quel plaisir de faire connaissance avec cette belle histoire en compagnie de magnifiques illustrations qui nous font voyager.

Nils est un jeune garçon qui enchaine les bêtises. Un jour, il rencontre un tomte, un lutin suédois, et parce qu’il s’est moqué de lui, il est ensorcelé…et devient tomte lui-même. L’aventure commence pour le jeune garçon qui se retrouve embarqué dans une traversée de la Suède avec un troupeau d’oies sauvages. On parcours avec lui chaque comté de ce territoire scandinave, en s’imaginant les paysages, la faune et la flore. Au fil de la lecture, nous sommes tentés d’ouvrir une carte, afin de suivre au mieux l’expédition de notre jeune héros et d’ainsi parcours avec lui la Suède. Et autant dire que l’auteure sait nous faire rêver, mais surtout voyager. On apprend beaucoup sur la culture du pays, ses légendes, ses croyances, son histoire. On se sent nous même enchanté par les rencontres faites, comme si on faisait partie intégrante de ce voyage.

Je découvre avec cet ouvrage les talents de conteuse de Selma Lagerlöf, qui fut d’ailleurs la première femme à recevoir le Prix Nobel de littérature. Et quelle révélation !

Pour ce qui est des illustrations, elles sont toutes aussi enchanteresses que l’histoire et participent à nous emmener loin dans notre imagination. 

note 4,5 étoiles

 

Littérature française (France), Livres, Romance, Romance historique

De miroir et d’espoir de Julie-Anne Bastard et JC Staignier

De miroir et d'espoir de Julie-Anne Bastard et JC Staignier

Éditeur : BMR
Pages : 272 pages
Parution : 18 Octobre 2021
Tome : 02/02
Format : Poche
Genre : Romance
Lien Amazon

.

L’histoire:

Blanche refuse d’épouser l’odieux duc de Poitiers comme le roi Louis XIV l’exige. Dans un acte irréfléchi, elle pose sa main sur la surface illuminée d’un miroir qui, elle le sait, la transportera trois cents ans plus tard, en 2010  !
Sébastien, le chef de la sécurité du château de Versailles, est abasourdi. Lui qui parle tous les jours au portrait de la fascinante Blanche de Vaudreuil, la voilà désormais en chair et en os devant lui. Lorsqu’il propose à la jeune femme de l’accueillir chez lui, il ne s’attendait pas à un tel raz-de-marée ! L’intrépide et capricieuse Blanche bouscule ses habitudes au point que leur cohabitation s’annonce explosive…

.

Mon avis:

Dans ce deuxième tome, on nous propose une histoire à l’opposée du précédent. On suit la sœur de Tristan, Blanche de Vaudreuil, qui a fuit la cour du Roi Soleil afin d’échapper à un mariage arrangé. Elle se retrouve à notre époque et rencontre Sébastien, chef de la sécurité du château de Versailles, qui lui propose directement son aide. Une cohabitation qui va s’annoncer être des plus mouvementée…

Même si la construction de ce tome est proche du premier, avec un voyage dans le temps inversé, j’ai bien apprécié cette lecture pour les personnages. Blanche est une aristocrate, et autant dire que c’est un choc pour elle de découvrir toutes ses nouvelles technologies totalement inconnues. Même si elle est naïve et que son éducation font que les échanges sont difficiles avec Sébastien, elle sait porter aussi un regard critique et intéressant sur notre société, ainsi que sur elle-même. Il est vrai que son personnage peut être un peu agaçant au début ! Le choc des civilisations est aussi en cause. Cela génère d’ailleurs de nombreux passages humoristiques. Toute fois les auteures n’oublient pas de nous intégrer des passages fidèles au contexte historique, que j’ai grandement appréciés. Au fil de notre lecture, on retrouve également Tristan et Emma rencontré précédemment. La narration devient prenante et les péripéties ne manquent pas.

En bref, une histoire divertissante qui nous offre un bon moment de détente avec un touche d’histoire. 

note 3 étoiles

Contemporain, Littérature américaine (Etats-Unis), Livres

Ce que murmure le vent de Amy Harmon

Ce que murmure le vent de Amy Harmon

Éditeur : Charleston
Pages : 432 pages
Parution : 21 Septembre 2021
Tome : 01/01
Format : Broché
Genre : Contemporain, Historique
Lien Amazon

.

L’histoire:

New York, 2001. Pour respecter les dernières volontés de son grand-père adoré, Anne Gallagher fait le voyage de Brooklyn jusqu’à Dromahair, un petit village du nord de l’Irlande, afin de disperser les cendres de son aïeul sur sa terre natale. Avalée par le brouillard au milieu du lac où elle lui fait ses derniers adieux, elle est victime d’une mystérieuse attaque… Quand Anne se réveille, elle est en 1921, dans le domaine de ses ancêtres où tous semblent penser qu’elle est son arrière-grand-mère disparue lors de la sanglante Insurrection de 1915. Perdue au cœur des heures les plus sombres de l’histoire irlandaise, alors que grondent déjà la guerre civile et le chaos, la jeune femme du XXIe siècle doit tout réapprendre. Déchirée entre son désir de retrouver la vie qui était la sienne et la folle liberté que lui offre ce nouveau départ, Anne réussira-t-elle à trouver sa place ? Avec une précision historique remarquable et une écriture d’une grande élégance, Amy Harmon nous offre, à travers un pan étourdissant de l’histoire irlandaise, une éblouissante épopée familiale.

.

Mon avis:

Pour respecter les dernières volontés de son grand-père qui l’a élevé, Anne Gallagher, doit se rendre en Irlande pour disperser ses cendres dans le lac Lough Gill, sur sa terre natale. Ce voyage va la conduire à des milliers de kilomètres, mais également 80 ans en arrière, où tout le monde la prend pour Anne, son arrière-grand-mère…

Il est vrai que quand on pense à un voyage dans le temps, on pense aussi à la saga Outlander. Mais ici ce n’est pas l’Ecosse que l’on découvre, mais bien l’Irlande, ses mystères, ses légendes et son histoire. D’ailleurs l’auteure nous livre beaucoup sur ce pays et cette période de trouble, lorsque qu’ils se battent pour leur indépendance. L’écriture est très réaliste et très vite nous sommes comme happé par la narration. Même si j’avoue que j’ai eu un peu de mal au début avec toutes les descriptions, j’ai grandement apprécié faire toutes ses découvertes sur cette période qui m’était inconnue. Tout comme l’héroïne, j’ai voyagé dans le temps et cela à ouvert ma curiosité d’en savoir plus sur le pays.

Au delà de l’aspect historique riche, c’est aussi une très belle histoire d’amour et de lien familial qui nous est raconté avec beaucoup d’émotion. Une très belle découverte qui a su me captiver. 

note 4 étoiles

Bande dessinée, Littérature française (France), Livres

Magic, tome 1 : La fillette aux cheveux violets de Lylian et Audrey Molinatti

Magic, tome 1 : La fillette aux cheveux violets de Lylian et Audrey Molinatti

Éditeur : Dargaud
Pages : 49 pages
Parution : 20 Août 2021
Tome : 01/??
Format: Album
Genre: Jeunesse
Lien Amazon

.

L’histoire:

Evelÿne est une fillette turbulente aux cheveux violets. Abandonnée à la naissance, elle a été élevée par des sœurs dans un couvent. Et du haut de ses 7 ans, on peut dire qu’elle leur mène la vie dure ! Chaque jour, elle fait les quatre cent coups aux côtés de Benedict, le chat adopté en même temps qu’elle. Finalement, rien de vraiment anormal pour une enfant. À un détail près : elle fait également parler les statues et voit des fantômes !
Cette particularité rend son éducation plus compliquée, d’autant qu’Evelÿne ne maitrise pas encore ses pouvoirs. Les sœurs décident alors de la confier, ainsi que Benedict, au mystérieux Neil Farfadet, un chapelier londonien qui aidera la fillette à découvrir qui elle est vraiment.

.

Mon avis:

Abandonnée pour suspicion de sorcellerie, Evelÿne est élevée par des religieuses dans un couvent. Avec son chat Benedict, la petite fille à l’énergie débordante ne va pas tarder à découvrir l’étendue de ses pouvoirs qui sont quelque peu incontrôlables ! 

Ce premier tome introduit l’histoire de cette petite chipie dans le Londres du XIXème siècle. Au fur et à mesure, elle découvre l’ampleur de ses pouvoirs : elle peut voir les fantômes, parler avec son chat et faire parler les statues. Prises aux dépourvues, les sœurs la confient à Neil Farfadet, un chapelier, afin de l’aider à comprendre ses pouvoirs. Elle pourra ainsi devenir une grande sorcière. 

Une entrée en matière qui laisse entrevoir de belles perspectives pour la suite. Des thèmes intéressants commencent à apparaitre, même si ce tome de présentation de l’univers n’a pas eu le temps de les développer. Les planches sont superbes et hautes en couleur. Une originalité s’en dégage et ça m’a agréablement surprise. En bref, une bande dessinée intrigante qui donne envie d’aller plus loin dans l’aventure.

 

Contemporain, Littérature néerlandaise (Pays-Bas), Livres

Antonia, la cheffe d’orchestre de Maria Peters

antonia-la-cheffe-d-orchestre-tea-9782368125779_0

Éditeur : Charleston
Pages : 318 pages
Parution : 9 Février 2021
Tome : 01/01
Format : Broché
Genre : Historique
Lien Amazon

.

L’histoire:

New York, 1926. La jeune Néerlandaise Willy Wolters a émigré aux États-Unis avec ses parents. Son rêve : devenir cheffe d’orchestre d’un grand ensemble symphonique. Cependant, à cette époque, une telle chose est impensable. On attend des femmes qu’elles se marient et aient des enfants, et non qu’elles aillent au conservatoire. Willy ne se laisse pas décourager ; elle part à la recherche d’un chef qui accepterait de la former. Au cours de sa formation, elle rencontre Frank Thomsen, un homme riche et attirant avec de nombreuses connexions dans le monde de la musique. Ils n’ont rien en commun et viennent de milieux différents. Ils ne sont pas censés tomber amoureux, d’autant plus que Willy veut voyager en Europe pour réaliser son rêve. Et pourtant… La jeune femme se retrouve face à un choix impossible.

.

Mon avis:

Willy Wolters est une jeune femme américaine d’origine néerlandaise. Elle est passionnée par le monde de la musique, et ne rêve que d’une chose : devenir cheffe d’orchestre. Mais dans les années 1920, il est impensable pour une femme de diriger un orchestre. Ce milieu reste très masculin, et la place de la femme est assignée à son domicile…

Inspiré d’une histoire vraie, ce roman nous emmène découvrir le parcours d’une femme en quête de liberté, de réalisation, mais aussi de son identité. On fait la rencontre de notre héroïne alors qu’elle exerce deux emplois : dactylo et ouvreuse de théâtre. Alors qu’elle désire assister au concert du célèbre Willem Mengelberg, son comportement choc et lui fait perdre son emploi. Mais lui fait aussi rencontrer Franck Thomsen, un jeune homme de bonne famille qui va la marquer. 

De l’Amérique au Pays-Bas et en passant par l’Allemagne, on suit le destin de cette jeune femme pleine de détermination qui va connaitre de nombreuses déconvenues, et qui deviendra la première cheffe d’orchestre : Antonia Brico.

J’ai grandement apprécié ce roman, et découvrir le portrait de cette femme que je ne connaissais pas. C’est aussi la première fois que je lis un roman de Maria Peters, et j’ai aimé son style. L’histoire nous livre un beau message avec le combat de cette jeune femme, qui en plus est vrai. Même si j’avoue avoir trouvé quelques passages un peu lourd, j’avais hâte de découvrir la suite. Son parcours est tellement inspirant et des thèmes importants sont abordés, comme les nombreuses inégalités entre sexes et entre classes sociales, mais aussi la quête d’une identité après une adoption. J’aurais d’ailleurs aimé que ce point soit plus développé.

En bref, un roman fascinant sur une femme qui force l’admiration. 

note 4 étoiles