Album, Livres

Petit jardin de poésie de Ilya Green et Robert Louis Stevenson

couv13035994

Éditeur : Grasset Jeunesse
Collection: La Collection

Pages : 32 pages
Parution : 30 Août 2017
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse, Poésie

Lien Amazon

 

L’histoire:

Dans ce nouveau titre de La Collection, les regards de Robert Louis Stevenson et d’Ilya Green se rencontrent délicieusement pour ajouter de la magie à la poésie de
moments enfantins. Avec force et douceur, tendresse et délicatesse, leurs univers donnent corps aux rêves de l’enfance et son pouvoir de voyager en restant immobile.
Un pur délice, à lire, relire, réciter, recréer les yeux fermés…
Pour tous ceux qui ont gardé leur âme d’enfant.

 

Mon avis:

Merci aux éditions Grasset Jeunesse et à Babelio pour cet album.

Il est composé de 11 poèmes écrits par Robert Louis Stevenson, qui nous font retomber dans le monde de l’enfance. On y retrouve des scènes de la vie quotidienne mises en lumières par les rimes de son auteur, mais aussi par des illustrations toutes en douceurs de Ilya Green. J’ai bien aimé ce concept où une palette de 4 couleurs est imposée. Le graphisme est pur, authentique et vivant. On est touché par ses scènes qui nous rappellent des moments clés de notre enfance. Voici un super livre pour les enfants, pour découvrir la poésie en toute simplicité, mais aussi et surtout, avec des thèmes qu’ils connaissent.

Cet album me donne envie de découvrir les autres ouvrages de « La Collection » qui reprend des textes classiques et les met en scène sur le même principe. J’ai vu par exemple, que des textes de Boris Vian ont été adaptés de la même manière.

3,5 étoiles

Classique, Livres

Jane Eyre de Charlotte Brontë

couv14623796

Éditeur : Le livre de Poche
Collection: Classique

Pages : 539 pages
Parution : 1 Mars 2012
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Historique, Classique

Lien Amazon – version originale
Lien Amazon – version abrégée

 

Synopsis:

Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l’Angleterre victorienne et à trouver l’amour…

 

Mon avis:

Voici un classique que tous connait et qui traîne dans ma PAL depuis un moment. Après avoir vu un bon nombre d’adaptation de ce livre, dont la plus récente de 2011 avec Mia Wasikowska, je me suis décidée de découvrir l’oeuvre originale.

Tout d’abord, j’ai vraiment adoré l’écriture de Charlotte Brontë, qui est très poétique et envoûtante.

Dès les premières pages, on fait la connaissance de l’héroïne de notre roman. Jane est quelqu’un de très courageuse et insoumise. Dans cette société où la place des femmes est dictée, elle ne se laisse pas faire pour autant. Son passé difficile a su lui forger son caractère. Même si je connaissais l’histoire, je m’accrochais à mon livre pour savoir comment aller être raconter la suite des péripéties. L’auteur s’est nous tenir en haleine merveilleusement bien. On ne se doute pas de la tournure prochaine des événements.

Cette lecture a été une agréable surprise et je suis fière de l’avoir sortit enfin de ma PAL.

3,5 étoiles

 

Classique, Livres

« Nous allions à l’aventure par les champs et par les grèves » : Un voyage en Bretagne – Extraits de Gustave Flaubert et Maxime Du Camp

51qgsqmmggl-_sx307_bo1204203200_
Éditeur : Le livre de poche
Collection: La lettre et la plume

Pages : 288 pages
Parution : 2 Mai 2012
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Témoignage

Lien Amazon
L’histoire:

En 1847, Gustave Flaubert et son ami Maxime du Camp partent de Paris vers l’ouest pour un voyage de plusieurs semaines… De Vannes à Fougères, à pied, en diligence ou en canot, ils arpentent landes et grèves, visitent chapelles et monuments, dînent à l’auberge, participent aux fêtes… puis, chacun à son tour, racontent leur périple. Leur récit se lit aujourd’hui comme un guide vivant et poétique des hauts lieux de la Bretagne.

La lettre et la plume, une collection qui marie littérature et histoire au travers d’écrits intimes (mémoires, correspondances, journaux, chroniques…) d’une grande qualité littéraire.

Mon avis:

Au printemps 1847, Gustave Flaubert et Maxime du Camp, partent ensemble pour une escapade de deux mois sur les bords de Loire en passant par la Bretagne. Quel plaisir se fut, lors de ma lecture, de voir citer des noms de villes où des lieux que je connaissais déjà. On les suit ainsi de ville en ville, à travers champs et marais, ou bien longeant le littoral. Le soir, ils s’arrêtent le plus souvent dans des auberges ou encore des pensions. On découvre aussi leurs impressions sur les lieux visités. Ne vous attendez pas à un vrai récit de voyage, ce sont des extraits avec leurs ressentis.
3,5 étoiles
Album, Livres

Blanche Neige de Benjamin Lacombe, Jacob Grimm et Wilhelm Grimm

couv58088826

Éditeur : Milan
Collection: Albums classiques

Pages : 48 pages
Parution : 28 Octobre 2010
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Conte

Lien Amazon

 

Synopsis:

Il était une fois, au coeur de l’hiver, une reine qui cousait à sa fenêtre. Par le cadre d’ébène, elle contemplait les flocons de neige qui voletaient dans le ciel, telles des plumes. Soudain elle se piqua le doigt, et trois gouttes de sang tombèrent sur la neige. Le rouge était si beau sur la blancheur éclatante qu’elle songea :  » Ah ! Si seulement j’avais un enfant à la peau blanche comme neige, aux lèvres aussi rouges que le sang et aux cheveux noirs d’ébène !  »

 

Mon avis:

J’ai bien aimé à travers cet album redécouvrir le conte des frères Grimm que l’on connait tous. Certes depuis le temps qu’il m’a été conté , j’avais un peu oublié comment l’histoire se déroulait. Cela me donne envie de me replonger dans ces classiques.

Concernant les illustrations, vous savez tous que je suis fan de Benjamin Lacombe. Hé bien encore une fois, j’ai été enchanté de découvrir cet ouvrage. Les dessins sont justes sublimes. Je vous invite à le découvrir, vous ne serez pas déçu.

4,5 étoiles

Films

La Chartreuse de Parme

30221587_1789068847852907_3077502513390170369_n

Studio : Citel Vidéo
Acteurs : Marie-Josée Croze, Rodrigo Guirao Díaz, Hippolyte Girardot, François Berléand, Alessandra Mastronardi
Réalisateurs : Cinzia TH Torrini
Audio : Italien, Français
Durée : 210 minutes
Sortie DVD : 4 Septembre 2013
Genre: Classique, Historique, Adaptation de roman
Lien Amazon

 

L’histoire:

La Duchesse Gina de Sanseverina est prise d’une passion dévorante non partagée pour son jeune neveu Fabrice. Parti à Waterloo pour combattre aux côtés de Napoléon, il est désormais considéré comme un traître. Pour épargner Fabrice et arriver à ses fins, Gina devient la maîtresse du Premier Ministre Mosca, éperdu d’amour pour elle. Fabrice souhaite quant à lui oublier l’amour interdit de sa tante en enchaînant aventures sur aventures jusqu’à la rencontre de Clélia, qui bouleversera sa vie… L’action a pour cadre les enjeux du pouvoir dans les états Italiens dominés par l’Autriche.

 

Mon avis:

La chartreuse de Parme est une co production Franco-Italienne, réalisée par Cinzia Th Torrin, la créatrice de la série Elisa di Rivombrosa et Terra Ribelle . L’histoire est inspirée du roman de Stendhal du même nom. D’ailleurs le coffret DVD offre l’ouvrage.

Cinzia Th Torrini nous offre une nouvelle fois une très belle fresque historique. Le casting à la fois français et italien est très bon. Marie-Josée Croze est parfaite dans le rôle de la Duchesse Gina de Sanseverina. Elle arrive à rendre à l’écran, toute la complexité du personnage. C’est un plaisir de retrouver Rodrigo Guirao Díaz dans cette production. Autant le dire, depuis Terra Ribelle, je craque pour l’acteur !

Classique, Livres

Les Quatre Filles du Docteur March de Louisa May Alcott

Éditeur : Le livre de poche jeunesse
Pages : 288 pages
Parution : 13 Novembre 2014
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Jeunesse, Classique

Lien Amazon

 

Synopsis:

Une année, avec ses joies et ses peines, de la vie de Meg, Jo, Beth et Amy March, quatre sœurs âgées de onze à seize ans. Leur père absent – la guerre de Sécession fait rage et il est aumônier dans l’armée nordiste -, elles aident leur mère à assumer les tâches quotidiennes. Ce qu’elles font avec leur caractère bien différent : Meg, la romantique, qui va éprouver les émois d’un premier amour ; Jo, qui ne se départit jamais d’un humour à toute épreuve ; la généreuse Beth ; la blonde Amy, enfin, qui se laisse aller parfois à une certaine vanité…

 

Mon avis:

Ce livre a été une belle découverte pour moi. En effet, bien qu’il est connu et considéré comme un classique jeunesse, je ne l’avais encore jamais lu, mais vu son adaptation cinématographique il y a quelques années.

Dès les premières pages, on rentre dans le vif du sujet, et on fait connaissance avec les 4 sœurs aux personnalités bien différentes, mais tout de même très attachantes. En pleine guerre de Sécession, ces jeunes filles attendent leur père partit à la guerre avec leur mère. Elles cherchent ainsi à dynamiser leurs vies en jouant toutes ensembles, mais aussi avec leur nouveau voisin qui les rejoint. Au fil des pages, on rigole avec eux, mais on apprend aussi. De nombreux conseils d’éducation, de respect sont présent dans ce livre.

Ce roman est vraiment touchant et très bien écrit. On ne s’ennuie pas une minute. Je vous le conseille pour ceux qui ne l’on pas encore lu.

4 étoiles

Classique, Livres, Séries

Femmes & filles de Elizabeth Gaskell

couv58537090

Éditeur : L’herne
Pages : 651 pages
Parution : 13 Mai 2014
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Romance, Classique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Ce roman d’amour sur fond de scandales et d’intrigues se déroule dans l’Angleterre rurale de la fin des années 1820. Il met en scène Molly, la fille rebelle d’un médecin de campagne, les aristocrates locaux qui, depuis l’imposant château de Cumnor Towers, règnent en maîtres absolus sur ce coin perdu des Midlands, les notables, les domestiques, les paysans, les animaux mais c’est avant tout la nature humaine dans la toute-puissance de ses pulsions et de ses désirs si impitoyablement réprimés par la société victorienne qu’Elizabeth Gaskell place au centre de la trame. Avec un art de la subversion qui lui est propre et une sensualité envoûtante elle nous transporte dans un univers bruissant de robes en taffetas et de commérages meurtriers, de hennissements de chevaux et de soupirs d’amour, où les femmes et les hommes sont aux prises avec l’ordinaire mystère de la vie. « Il s’agit de l’amour, comment il apparaît, comment il grandit, comment il peut briser nos cœurs ou nous rendre heureux ; il s’agit des erreurs que nous faisons et des secrets que nous devons garder… » La délicatesse de son ton et sa subtilité psychologique élèvent Elizabeth Gaskell au rang des plus grands écrivains et – malgré le siècle qui nous sépare – nous rendent son œuvre d’une intime proximité.

 

Mon avis:

Dans ce roman, Elizabeth Gaskell nous dépeint la condition humaine et féminine au XIXème siècle en Angleterre. Les personnages sont attachants, et c’est avec plaisir que nous suivons leurs aventures. L’écriture de l’auteure est douce, et c’est avec plaisir qu’on tourne les pages de ce petit pavé. Par contre, il faut savoir que l’auteure n’a jamais pu finir son roman. Une fin alternative, quelque peu abrupte, nous est proposée.

 

3,5 étoiles

 

1109915323

Studio : BBC
Acteurs : Francesca Annis, Michael Gambon, Iain Glen, Justine Waddell, Rosamund Pike
Réalisateurs : Nicholas Renton
Audio : Anglais, Français
Durée : 301 minutes
Sortie DVD : 3 Novembre 2015
Genre: Historique, Adaptation de roman
Lien Amazon

 

Encore une superbe mini série de 4 épisodes réalisée par la BBC, qui respecte parfaitement l’oeuvre originale d’Elizabeth Gaskell. Le casting et les décors sont parfaitement choisis. On se retrouve plongé au cœur du XIXème siècle avec Molly qui nous livre son histoire.

4 étoiles - série

Classique, Livres

Quand on a le bonheur d’aimer, tout le reste est vil sur la terre de Beaumarchais

Éditeur : Le livre de poche
Collection: La lettre et la plume

Pages : 160 pages
Parution : 18 Mai 2011
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance

Lien Amazon

 

Synopsis:

A l’âge de cinquante-sept ans, après une vie amoureuse déjà fort remplie, Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais rencontre Amélie Houret de La Morinaie, qui sera sa dernière maîtresse. Il s’éprend follement de cette femme qui excite le désir et feint la vertu. Leur liaison, à laquelle ne manqueront ni les scènes de jalousie ni les déclarations torrides, s’éclaire grâce à la correspondance, longtemps inédite, que les amants échangèrent pendant plus de dix ans.  » Nos corps, doux instruments de nos jouissances, n’auraient que des plaisirs communs sans cet amour divin qui les rend sublimes.  »

 

Mon avis:

En ce jour de Saint Valentin, ce livre est parfaitement dans le thème. On y découvre des lettres d’amour entre Beaumarchais et sa maîtresse. Ce livre est remplit de beauté. Les mots, les phrases sont comme des poèmes, des odes à l’amour. J’ai vraiment passée un bon moment à lire ses lettres. Un petit secret: je rêve même secrètement de recevoir ce genre de déclaration!
Le seul gros problème de ce livre, et qu’il manque des lettres, on ne peut pas vraiment suivre et bien comprendre leur histoire. Mais cela ne m’a pas empêché d’apprécier ce livre, surtout l’ayant savourer sur plusieurs jours.

3 étoiles