Littérature américaine (Etats-Unis), Livres, Romance, Romance historique

Les rebelles d’Oxford, tome 1 : Panique chez les Montgomery de Evie Dunmore

61umhxq7rkl

Éditeur : J’ai lu
Pages : 416 pages
Parution : 5 Mai 2021
Tome : 01/??
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

.

L’histoire:

1879. Brillante mais sans le sou, Annabelle a été admise à l’université d’Oxford grâce à une bourse offerte par une ligue de suffragettes. En contrepartie, elle doit rallier à leur cause le duc de Montgomery. Une véritable gageure. Soutien des conservateurs, Sebastian a une vision archaïque de la gent féminine. Pour autant, Annabelle ne s’attendait pas qu’il lui demande d’être sa maîtresse. Elle s’en étouffe d’indignation.
Comment ose-t-il ? Femme libre et indépendante, elle ne risque pas d’accepter pareille proposition ! Mais c’est oublier un peu vite que ce redoutable séducteur possède un charme irrésistible…

.

Mon avis:

Annabelle Archer est une fille de pasteur qui vit chez son cousin depuis la mort de ses parents. Récemment admise à l’Université d’Oxford grâce à une bourse d’étude, elle arrive à convaincre son cousin de la laisser partir étudier. Mais les contreparties seront nombreuses. En plus d’assister aux cours, elle devra travailler pour lui envoyer de l’argent, et aussi soutenir et participer aux actions des suffragettes. Et c’est justement lors de l’une de ces actions militantes, qu’elle fait la connaissance du Duc de Montgomery, à qui elle tient tête. Une mission lui est alors confiée, se renseigner sur les opposants et essayer de les convaincre. Montgomery en fait partie, en étant conseiller stratégique de la campagne des Torys et écouté de Sa Majesté. En compagnie de deux autres suffragettes Hattie et Catriona, elle se rend sur son fief. Et autant dire que la tâche va se révéler bien compliquée… 

J’ai grandement aimé les personnages d’Annabelle et de Sébastien, et très vite je me suis attachée à eux. Le contexte de l’intrigue est aussi très intéressant, et l’auteure connait bien son sujet. J’ai apprécié d’avoir au cours de ma lecture, dans les commentaires, des références concernant des personnes réels qui ont soutenus la cause, des textes de lois qui sont évoqués, et pleins d’autres informations sur la société britannique du XIXème siècle. Il y a d’ailleurs aussi une double page en fin d’ouvrage parlant un peu plus de sujet. Mais revenons à notre couple atypique, qui est prêt à tout pour défendre leur idée. Forcément deux personnes aussi vif d’esprit et ne se laissant pas marcher sur les pieds, ça créent des étincelles. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on est servi en joutes verbales. Annabelle ne se laisse pas démonter, comme lors d’un diner protocolaire, qui m’a bien fait rigoler. Mais aussi ce prêt de livres entre Sébastien et Annabelle, où chaque titres d’ouvrages laissaient passer un message. Les dialogues sont aussi rythmés, tout comme l’intrigue qui nous réserve de sacrés rebondissements et surprises. On ne s’ennuie pas une seule seconde, et même si sur la fin, on se retrouve dans une situation « je t’aime, moi non plus » qui peut être énervant, il y a tout de même un sens à ce rejet. 

Je suis bien contente que les éditions J’ai lu ont publié dans leur collection « Regency » cette auteure. Il s’agit de son premier livre qui a été traduit en France, et j’espère qu’il en sera de même pour les autres. Evie Dunmore a écrit deux autres romans à la suite de ce premier tome. Je suis bien curieuse de découvrir la suite des aventures des suffragettes ! Le second tome est justement consacré à Lucie Tedbury et Lord Ballentine que l’on aperçoit dans ce roman. Peut-être pourra-t-on le lire prochainement en français !?

En bref, une romance historique que j’ai adoré pour son contexte et ses personnages. Une première découverte de cette auteure, qui me donne envie de continuer mon parcours avec elle. Je ne peux que vous conseiller cet ouvrage.

note 5 étoiles

Littérature anglaise (Angleterre), Livres, Romance, Romance historique

Le petit défaut de Lady Rotherham de Mary Balogh

61m-4oeexas

Éditeur : J’ai lu
Pages : 288 pages
Parution : 5 Mai 2021
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

.

L’histoire:

Célibataire endurci et fieffé libertin, le marquis de Kenwood enchaîne les conquêtes dans la plus grande insouciance. Lors d’une soirée un peu trop arrosée au White’s, ses amis parient cinq cents guinées qu’il ne pourra pas séduire Diana Ingram, jeune veuve ravissante mais aussi froide qu’un glaçon. Jack relève le défi avec l’arrogance qui le caractérise. Nulle femme ne saurait lui résister. Et si la belle est prude, la victoire n’en sera que plus délectable. Pourtant, dans l’ombre, quelqu’un s’amuse à tirer les ficelles, et le don Juan pourrait bien être pris à son propre piège…

.

Mon avis:

Jack, le marquis de Kenwood est connu pour sa réputation dans tout Londres, aucune femme ne lui résiste. Ses amis le mettent alors au défi de séduire et de mettre dans son lit, une jeune veuve qui n’est pas passée inaperçue lors de sa première saison londonienne, il y a 4 ans. Très belle, Diana Ingram est aussi connue pour sa réserve et sa pudeur. Elle a épousée un jeune pasteur, frère de son ami Ernie, qui regrette bien que ce soit le nom de sa belle-sœur qui a été cité. Invité à l’anniversaire du Comte de Rotherham, les voilà en route vers une nouvelle aventure qui va leurs réserver bien des surprises…

Voilà une intrigue quelque peu banale, avec un coureur de jupon qui se voit lancer un défi de séduire une jeune femme en dehors de Londres, lors d’une partie de campagne, où une dame marieuse est aussi présente. Mary Balogh a d’ailleurs déjà développé ce sujet dans un précédent roman, mais je me suis tout de même laissée prendre au jeu. On finit par s’attacher à nos héros et on comprend d’où vient leur réputation. En plus du couple Diana-Jack, on en suit d’autres, ce qui donne un peu de dynamisme au roman. Diana n’est pas prête à céder, elle a dû caractère comme Jack. Même si j’avoue, j’aurais aimé encore plus de joutes verbales entre eux. Finalement, ce qui m’a le plus gênée, c’est la fin qui arrive très rapidement alors que certains points n’ont pas été développés.

En bref, un bon moment de lecture détente avec une intrigue classique, mais qui ne restera pas gravée.

note 3,5 étoiles

Littérature anglaise (Angleterre), Livres, Romance, Romance historique

Une partie de campagne de Mary Balogh

couv3918512

Éditeur : J’ai lu
Pages : 320 pages
Parution : 5 Mai 2021
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Recherche gouvernante, discrète, bonne éducation. Le Tout-Londres est en émoi. Pourquoi Anthony, marquis de Staunton, a-t-il publié cette étrange petite annonce ? En réalité, le jeune homme cherche une épouse. Pour faire enrager son père qu’il déteste, il a décidé de convoler avec la femme la plus ordinaire qu’il pourra dénicher. Mlle Charity Duncan, qui se présente, fera parfaitement l’affaire. Terne, effacée… une vraie petite souris ! En échange d’une rente à vie, elle accepte de se marier et d’être présentée à la famille d’Anthony, lequel compte ensuite l’expédier à la campagne pour ne plus jamais la revoir. Du moins le croit-il…

 

Mon avis:

Ce roman fait partie de la nouvelle collection « Regency » que vient de lancer les éditions J’ai lu. Avec une couverture illustrée par Magalie Foutrier, la maison d’édition nous propose de nous plonger dans l’époque de la régence anglaise, dans le sens le plus large du terme, soit de 1795 à 1837, où de nouvelles idées et changements s’apprêtent à révolutionner la société.

Anthony Earheart se voit contraint de rentrer au domaine familiale. Et il ne compte pas le faire seul. Il publie ainsi une annonce dans la presse pour embaucher une gouvernante discrète et effacée. Mais son rôle sera tout autre, il compte passer un contrat avec elle et l’épouser. Au cours des entretiens, il voit en Charity Duncan la personne parfaite pour cette tâche. Quelconque, elle n’ose même pas le regarder dans les yeux. La jeune fille finit par accepter sa proposition, et se marie avec lui en échange d’une belle rente et d’un domaine. Mais sa petite souris grise insignifiante se révèlera être toute autre chose…

L’intrigue est pour le moins originale, et comme les héros on se laisse prendre au jeu. Charity ne connait rien de la personne d’Antony, et c’est une fois mariée qu’elle découvre qu’elle est devenue marquise. Même si ce contrat la gêne, c’est aussi une belle opportunité. Avec son frère, elle doit travailler afin de subvenir aux besoins de sa famille. Une fois la scène jouait, elle pourra rentrer chez elle, et son frère épouser celle qu’il aime. Mais en attendant, elle doit incarner son rôle d’épouse auprès de cette famille si froide et insensible. D’une nature toute autre, notre héroïne arrive à faire dénouer les langues et resurgir les émotions. Anthony ne s’attendait pas à ça de sa part, et son séjour auprès de sa famille s’annonce bien différent. Et des surprises, il va en avoir ainsi que des révélations et des explications, dont ont bien besoin ses proches.

Comme à son habitude, Mary Balogh nous embarque par ses mots dans un autre monde. Au fil des pages, on découvre nos personnages, leurs caractères et surtout leurs passés. Même si on ne comprend pas tout de suite leurs réactions, l’auteure nous en donnent les clés au fur et à mesure. Cette lecture n’est pas un coup de cœur, mais j’ai tout de même passé un très bon moment, et d’ailleurs je le recommande. Je suis curieuse de découvrir les autres romans de cette collection.

note 4,5 étoiles

Littérature anglaise (Angleterre), Livres

Un bûcher sous la neige de Susan Fletcher

couv7265394

Éditeur : J’ai lu
Pages : 475 pages
Parution : 29 Mars 2013
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Au cœur de l’Ecosse du XVe siècle, Corrag, jeune fille accusée de sorcellerie, attend le bûcher. Dans le clair-obscur d’une prison putride, le révérend Charles Leslie, venu d’Irlande, l’interroge sur les massacres dont elle a été témoin. Mais, depuis sa geôle, la voix de Corrag s’élève au-dessus des légendes de sorcières et raconte les Highlands enneigés, les cascades où elle lave sa peau poussiéreuse. Jour après jour, la créature maudite s’efface. Et du coin de sa cellule émane une lumière, une grâce, qui vient semer le trouble dans l’esprit de Charles.

 

Mon avis:

Nous plongeons en Ecosse au XVème siècle, où Corrag croupit au fond d’une prison en attendant d’être brûlée vive. Elle est accusée d’être une sorcière. Mais son véritable crime est en fait d’avoir été le témoin gênant d’un massacre perpétré à Glencoe, contre le clan MacDonald, fidèle partisans de Jacques II, roi déchu et exilé. Un homme, le révérend Charles Leslie, fervent jacobite, vient discrètement l’interroger pour réunir des preuves contre Guillaume d’Orange qu’il soupçonne d’avoir fomenté ce massacre. Corrag accepte de lui en parler à condition qu’il entende l’histoire de sa vie.

Susan Fletcher nous raconte avec poésie dans la vie de Corrag.  C’est un roman plein de péripéties, riche en émotions et qui se lit avec plaisir. Tellement bien écrit que l’on s’y voit facilement. On se croit sur ce cheval, ou dans ce cachot, à arpenter les Highlands aux différentes saisons avec toutes les richesses que la nature peut offrir. Nous sommes pressée de connaitre le dénouement, mais en même temps nous craignons la fonte de la neige. Malgré ses malheurs, Corrag reste tolérante. Elle voit de la beauté partout. L’histoire nous montre qu’il faut se réjouir du peu qui nous entoure, et que le bonheur est à porté de main. L’alternance entre la narration de Corrag et les lettres que le révérend écrit à sa femme, rendent la lecture attrayante. Même si des fois, j’ai pu noter quelques longueurs, on dévore les pages très facilement. A noter aussi que l’histoire est basée sur de faits réels.

4,5 étoiles

Fantastique, Fantasy, Science-fiction, Littérature française (France), Livres

La mécanique du coeur de Mathias Malzieu

couv64925742

Éditeur : J’ai lu
Pages : 155 pages
Parution : 30 Mars 2009
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Conte
Lien Amazon

 

L’histoire:

Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve.
Depuis lors, il doit prendre soin d’en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d’une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve…

 

Mon avis:

La mécanique du cœur nous narre de façon poétique l’histoire de Jack, qui possède une horloge à la place du cœur. Ce conte se lit avec le sourire aux lèvres. On retrouve toute la musicalité dans chaque phrase de son auteur. Au fil des pages, on se sent comme emmené dans ce monde, comme par magie. C’est un pur régal à découvrir, et je ne compte pas arrêter là. C’est le premier ouvrage que je lis de Mathias Malzieu, et je suis curieuse d’en découvrir d’autres.

5 étoiles

Littérature française (France), Livres, Young adult

Les étoiles de Noss Head, tome 5 : Origines, partie 2 de Sophie Jomain

couv39874328

Éditeur : J’ai lu
Collection: Jeunesse

Pages : 474 pages
Parution : 25 Janvier 2017
Tome : 05/05
Format: Poche
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

 

 

L’histoire:

« Le danger était aux portes de la cité. J’avais déjà affronté bien des tempêtes, mais celle qui venait vers nous était la pire de toutes. Un cataclysme, un fléau… Pourquoi ne nous croyaient-ils pas ? La mort s apprêtait à s abattre sur eux. Bientôt, le sang serait versé sur la Terre des loups. La désolation. Le néant. La ruine. C est tout ce qu’il resterait. Ne pas fuir. Nous imposer et les convaincre. Pour les sauver tous. Pour le sauver… lui. »

 

Mon avis:

Ce tome est le dernier volet de la saga, et Hannah n’est pas au bout de ses peines. Elle doit retrouver Leith, l’aider à retrouver sa mémoire, mais aussi prévenir une attaque imminente…

C’est avec un tome riche en émotions que se conclut cette saga. Mais j’avouerais être restée sur ma faim. Je ne pourrais donner des détails exacts sans vous spoiler, mais je dirais que j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup trop de rebondissements, des incohérences et des passages qui manquaient de développement. Cela reste tout de même une bonne saga, avec des personnages attachants, un cadre et un univers intéressant , mais la fin avec ces deux derniers tomes ne m’aura pas convaincue. Je suis tout de même contente d’avoir fini la saga, et surtout d’avoir découvert la plume de l’auteure.

Discutons ensemble, RDV du Blog

In My Mailbox #1

442056

In My Mailbox est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Rendez-vous animé par le blog Lire Ou Mourir. Je ne ferai pas de IMM à chaque fois, juste quand j’aurai quelque chose à vous partager.

 

Pour ce premier IMM, je souhaitais vous présenter une offre qui est actuellement en cours chez J’ai lu pour elle Plusieurs livres nous sont proposés à un super prix découverte de 3,95€.

sans-titre-3

Comme vous vous en doutez, je me suis fait plaisir en m’offrant 5 livres !

 

NUITS BLANCHES À LANGSTON MANOR de Jacquie D’Alessandro

Le marquis de Davenport n’a plus que quelques semaines pour se marier afin d’exaucer la dernière volonté de son père. Il rencontre alors Sarah et est immédiatement séduit par sa fraîcheur et sa spontanéité.

LA BRUTE APPRIVOISÉE de Jude Deveraux

Elle est jeune, belle et vulnérable. Il est odieux, solitaire et brutal. Mais les voilà mariés, pour le meilleur et pour le pire…

LA SPLENDEUR DE L’HONNEUR de Julie Garwood

Dans l’Angleterre mouvementée de Guillaume II, cette romance historique de Julie Garwood s’intéresse au destin de lady Madelyne et de Duncan de Wexton.

CELLE QUE J’ATTENDAIS de Sherry Thomas

De l’aventure, des rebondissements, de la passion, du drame et de l’humour. Sherry Thomas, auteure incontournable, nous entraîne dans une des plus émouvantes romances de l’époque victorienne.

Une romance historique récompensée par le prestigieux RITA Award.

CELLE QUE J’ATTENDAIS de Sherry Thomas

De l’aventure, des rebondissements, de la passion, du drame et de l’humour. Sherry Thomas, auteure incontournable, nous entraîne dans une des plus émouvantes romances de l’époque victorienne.

Une romance historique récompensée par le prestigieux RITA Award.

Connaissez vous certains livres ? Quel est votre avis ? 

Cette offre vous tente aussi, avez vous fait des achats ?

Littérature française (France), Livres, Young adult

Les étoiles de Noss Head, tome 4 : Origines, partie 1 de Sophie Jomain

couv17911907

Éditeur : J’ai lu
Collection: Jeunesse

Pages : 384 pages
Parution : 15 Juin 2016
Tome : 04/05
Format: Poche
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire

Chaque fois que je croyais que notre vie était cousue de fil blanc, Leith et moi devions faire face à une nouvelle adversité, une nouvelle attaque. J’en venais à me demander si, un jour, nous goûterions à la paix à laquelle nous aspirions. Personne ne mesure l’immensité de sa chance quand il affirme que son existence est monotone. Personne. Aux innocents les mains pleines… C’est ce qu’on dit. Mais moi, je n’étais plus innocente du tout. Alors, que me réserverait le destin, cette fois-ci ? Que me volerait-il ? J’en avais une vague idée. J’allais devoir me préparer au pire.

 

Mon avis:

C’est parti pour retrouver Hannah et ses compagnons. Mais justement elle apprend la disparition de Darius, et de Leith. C’est donc avec l’aide de Grigore qu’elle va devoir affronter une nouvelle menace.

Sophie Jomain continue ainsi sa saga avec deux tomes supplémentaires, mais autant dire que mon sentiment à la lecture de la fin du troisième tome se confirme. Une trilogie aurait été très bien. Avec ce nouveau tome, on découvre de nouveaux personnages et de nouvelles créatures. Ce que j’ai apprécié tout de même, c’est que le personnage d’Hannah est plus autonome, même si ses prises de décision ne sont pas toujours les bonnes. L’intrigue se révèle aussi très rythmée, ce qui permet de ne pas voir le temps passer.