Petit jardin de poésie de Ilya Green et Robert Louis Stevenson

couv13035994

Éditeur : Grasset Jeunesse
Collection: La Collection

Pages : 32 pages
Parution : 30 Août 2017
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse, Poésie

Lien Amazon

 

L’histoire:

Dans ce nouveau titre de La Collection, les regards de Robert Louis Stevenson et d’Ilya Green se rencontrent délicieusement pour ajouter de la magie à la poésie de
moments enfantins. Avec force et douceur, tendresse et délicatesse, leurs univers donnent corps aux rêves de l’enfance et son pouvoir de voyager en restant immobile.
Un pur délice, à lire, relire, réciter, recréer les yeux fermés…
Pour tous ceux qui ont gardé leur âme d’enfant.

 

Mon avis:

Merci aux éditions Grasset Jeunesse et à Babelio pour cet album.

Il est composé de 11 poèmes écrits par Robert Louis Stevenson, qui nous font retomber dans le monde de l’enfance. On y retrouve des scènes de la vie quotidienne mises en lumières par les rimes de son auteur, mais aussi par des illustrations toutes en douceurs de Ilya Green. J’ai bien aimé ce concept où une palette de 4 couleurs est imposée. Le graphisme est pur, authentique et vivant. On est touché par ses scènes qui nous rappellent des moments clés de notre enfance. Voici un super livre pour les enfants, pour découvrir la poésie en toute simplicité, mais aussi et surtout, avec des thèmes qu’ils connaissent.

Cet album me donne envie de découvrir les autres ouvrages de « La Collection » qui reprend des textes classiques et les met en scène sur le même principe. J’ai vu par exemple, que des textes de Boris Vian ont été adaptés de la même manière.

3,5 étoiles

L’immeuble musical de Vanessa Callico et Sel

l-immeuble-musical-contes-pour-apprendre-a-lire-la-musique-tome-2-600x440

Éditeur : Le héron d’argent
Pages : 48 pages
Parution : 18 Novembre 2014
Tome : 01/02
Format: Album
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Imaginez qu’il soit possible d’apprendre à lire les notes de musique dès le plus jeune âge tout en s’amusant ? C’est ce que propose cet album de contes musicaux pédagogiques. Celui-ci enseigne la lecture de la première portée de Clé de Sol dans un cadre ludique qui charmera petits et grands. Suivez les aventures des notes, apprenez le nom des instruments, rencontrez la Clé de Sol et la Clé de Fa: visitez un monde habité par des animaux merveilleux ! Aucune connaissance musicale préalable n’est nécessaire ni pour l’enfant, ni pour l’adulte accompagnant.
De Monsieur Do au Corbeau Do en passant par la souris Fa et le serpent Si, tous vous attendent avec impatience ! Franchissez la porte de l’Immeuble Musical…

 

Mon avis:

Voici un album qui nous apprend de façon ludique à lire et reconnaître les notes de musique sur la portée de sol. ça tombe bien pour moi, j’ai eu envie il y a quelques mois de reprendre la guitare, que j’avais arrêtée il y a 10 ans. Autant dire, que j’ai oublié totalement mon solfège depuis !

L’approche choisie par l’auteure, qui est aussi enseignante et une passionnée de musique, est très poétique. Les illustrations collent parfaitement à l’univers. On découvre autrement les termes musicaux et les notes de musique. Dans le fameux immeuble « Clé de Sol », on fait la rencontre avec de nombreux personnages, Monsieur Do et son chapeau, Madame Ré et ses couettes, qui vivent en bas de l’immeuble. Mais il y a aussi le chat Mi qui est tellement timide, qu’il n’arrive pas à dire « miaou », puis la souris Fa, le lapin Sol… A chaque histoire, ou plutôt à chaque rencontre d’un nouveau personnage, on découvre sa place dans l’immeuble, qui symbole en fait une portée de musique. Ainsi à chaque fois, nous avons un exercice afin de lire les notes. Cette méthode est particulièrement efficace et imaginée. Même si certains personnages/notes sont plus évidents que d’autres via leurs histoires. Maintenant, c’est sur, je ne vais plus voir mes partitions de musique de la même manière. Si je rigole toute seule, pas d’inquiétude, je penserais juste à mes fameux amis de l’immeuble Clé de Sol !

Pour info, il existe un second volume, qui explique cette fois la Clé de Fa.

 

4,5 étoiles

Arrête de lire ! de Claire Gratias et Sylvie Serprix

41phvgzhhjl

Éditeur : Belin
Collection: Boussole

Pages : 63 pages
Parution : 21 Avril 2016
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

La grande passion d’Horatio, ce sont les livres. Il lit partout, tout le temps, assis, debout, couché… au grand dam de ses parents, qui finissent par s’inquiéter. Un jour, à bout de nerfs, ils lui confisquent sa bibliothèque. Désormais, Horatio s’ennuie comme un rat mort. Et il a peur… peur de devenir comme tous ces gens pressés, ignorant tout des beautés du monde. C’est alors qu’Horatio tombe sur une petite annonce qui va changer sa vie… Un rafraîchissant et désopilant plaidoyer pour la lecture, qui séduira tous les amoureux des livres, et ceux qui vont le devenir !

 

Mon avis:

Cet album est un coup de cœur autant pour l’histoire que pour les illustrations. Horatio est un jeune rat qui adore lire, au grand désespoir de ses parents. Ils ne comprennent pas pourquoi il est tout le temps plongé dans ses livres du matin au soir, et pourquoi il ne fait pas comme les autres jeunes de son âge. Ils finissent par le menacer, et l’ordonne d’arrêter de lire. Ils ont peur que leur fils devienne sourd et muet. Horatio est très triste, jusqu’au jour où il tombe sur une annonce qui va lui sauver la vie.

Horatio est extrêmement attachant. On ne voit pas les pages passer en sa compagnie. Et tout comme lui, on a envie que ses parents, et les gens qui l’entourent, comprennent pourquoi la lecture est importante. L’aventure qu’attend notre petit rat est pleine d’émotion, de tendresse et d’humour. On ne peut que dévorer cet album. J’ai souri quand ses parents lui on dit qu’il risquait de devenir sourd et muet. Quand on est plongé dans la lecture de notre livre, on rentre dans un univers de rêve, et l’on est comme coupé du monde réel qui nous entoure. On peut presque dire qu’on devient sourd et muet pendant quelques instants !

J’ai aimé le petit plus de cette édition, qui nous livre un compte rendu pour analyser au mieux l’histoire avec son enfant. Lire, c’est important pour rêver, s’évader, mais surtout apprendre. Quand on lit un livre, notre cerveaux est actif, que quand on regarde un documentaire, il est passif. On risque donc de moins retenir les informations transmissent.

5 étoiles

Aliénor d’Aquitaine de Mathieu Ferret, Bruno Wennagel et Patricia Crété

couv62737788

Éditeur : Quelle Histoire
Collection: Personnages

Pages : 40 pages
Parution : 1 Juillet 2015
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Jeunesse, Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

De son enfance à Poitiers à ses deux mariages avec le roi de France puis avec le roi d’Angleterre, cet ouvrage propose une initiation accessible à l’incroyable destin de cette grande reine

 

Mon avis:

Je vous fais cette chronique surtout pour vous présenter la collection des éditions Quelle Histoire. Je trouve le concept très intéressant et ludique. Leurs albums présentent de grandes personnalités qui ont marqué l’Histoire, et ici c’est Aliénor d’Aquitaine, d’abord reine de France, puis d’Angleterre. Sa vie est retracée sous forme de tableaux illustrés et chronologiques. Les textes sont brefs, et je pense adapté pour la cible. Je vais devoir attendre que mon neveu grandisse encore un peu pour lire ces ouvrages avec lui. Il n’est qu’en CP ! Les illustrations sont superbes aussi. On peut dire que c’est une belle surprise et un coup de cœur. En plus de l’histoire, il y a à la fin du livre une frise chronologique, une carte pour situer les lieux abordés, des portraits des personnes cités, et des petits jeux.

Je vous invite à aller faire un tour sur le site de l’éditeur Quelle Histoire pour découvrir tous les ouvrages, mais aussi son magazine et les jeux. En tout cas j’ai hâte de découvrir d’autres œuvres.

5 étoiles

Un MOOC sur la littérature jeunesse et adolescente

15825893_1835819246690465_6400457176157923472_n

Aujourd’hui, c’est avec grand plaisir que je vous écris cet article. Je viens d’apprendre que le MOOC auquel j’ai participé l’an dernier ouvre à nouveau ces portes. Et bien sûr, je le conseille vivement à tous les curieux comme moi !

 

Déjà qu’est ce qu’un MOOC?

Un MOOC (Massive Open Online Course, en anglais) soit Formation en Ligne Ouverte à Tous (FLOT), ou Cours en Ligne Ouvert et Massif (CLOM), est un type ouvert de formation à distance capable d’accueillir un grand nombre de participants. L’appelation MOOC est passée dans le langage courant en France, et est désormais reconnue par les principaux dictionnaires.

Les participants aux cours, enseignants et élèves, sont dispersés géographiquement et communiquent uniquement par Internet. Des ressources éducatives libres sont souvent utilisées. Dans le monde anglophone, il peut arriver que plus de 100 000 personnes soient réunies pour un cours.

Merci Wikipédia !

Vous l’aurez compris, un MOOC est une formation ouverte à tous sur Internet, et pour tout niveau. Et dans notre cas, c’est gratuit !

 

Présentation du MOOC « Il était une fois la littérature jeunesse »

Ce MOOC est en partenariat avec l’Université de Liège et commence de 2 mars. Il durera 6 semaines, soit un cours par semaine. Bien sûr chacun peut avancer à son rythme, vu qu’il reste accessible pendant 2 mois.

Au programme : des analyses d’albums, une plongée dans l’univers des romans pour adolescents, quelques dires d’éditeurs et d’auteurs, une découverte des livres numériques et un coup d’œil vers les univers fictionnels hors du livre.

Voici une bande d’annonce qui vous explique ce MOOC, avec les 4 intervenants:

PS: Cette année, il n’y a qu’un seul parcours.

 

Mon avis:

J’ai adoré participer à MOOC l’an passé, et je vous le recommande vivement. Vous allez apprendre plein de choses sur cette littérature, et avoir une wishlist qui va gonfler ! Pleins de livres sont conseillés, de quoi faire de belles découvertes, et il y en a pour tous les goûts.

Les intervenants sont très intéressants, mais j’ai particulièrement adoré le premier, Monsieur Daniel Delbrassine. Je me souviens être comme hypnotisée par ces propos !

Ce qui est intéressant aussi avec ce MOOC, c’est l’espace de partage qui existe ensuite. Vous pouvez échanger avec les participants, à la suite de chaque cours. Même si ce cours est sur Internet, la discussion est quand même possible.

 

Comment s’inscrire?

Pour en savoir plus sur ce MOOC et s’inscrire, il suffit de cliquer sur ce lien Les cours commencent le 2 mars, mais vous avez jusqu’au 20 avril pour vous inscrire.

Il existe aussi une page Facebook qui lui est consacré. Cliquez ici pour la découvrir !

J’espère que mon article vous aura tenté. En tout cas, n’hésitez pas à me poser des questions. Ce MOOC est exactement le même que j’ai suivi l’an passé.

 

D’ailleurs peut-être l’avez-vous suivi? Qu’en avez-vous pensé ?

Cerise Griotte de Benjamin Lacombe

couv17923252

Éditeur : Seuil Jeunesse
Pages : 40 pages
Parution : 6 Mars 2014
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Cerise vit seule avec son papa et n’a pas d’amis en dehors des livres. Le seul enfant qui l’intéresse, c’est Angelo mais elle n’ose pas l’aborder. Elle se prend d’amitié pour une petite chienne shar-pei et aimerait que ses propriétaires ne viennent jamais la chercher à la fourrière dont son papa s’occupe.

 

Mon avis:

Un nouvel album de Benjamin Lacombe tout en douceur et en émotion. Cerise est une petite fille solitaire, à l’école on se moque d’elle à cause de ses formes. Elle adore les livres, qui lui permettent de s’évader et de vivre des aventures extraordinaires. Alors qu’elle aide son papa à la fourrière où il travaille, Cerise s’identifie à une petite chienne perdue. Elle lui donne même un nom similaire au sien, Griotte. Pour défendre cette chienne atypique qui est devenue son amie, elle trouve le courage d’affronter le regard des autres.

Cet album traite de sujets forts comme la tristesse, le rejet, l’espoir et l’amitié. Les illustrations, comme toujours, sont superbes avec quelques notes sombres. Le texte est riche en émotion, et nous fait réagir. Un album à croquer !

4,5 étoiles

Le carnet rouge de Agata Kawa et Benjamin Lacombe

91g5foq9xnl

Éditeur : Seuil
Collection: Jeunesse

Pages : 40 pages
Parution : 8 Avril 2010
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Le jeune William est envoyé l’année de ses quatorze ans en pension au Malborough College. Un univers au départ intimidant, au milieu duquel William va laisser parler sa créativité en observant et en dessinant la nature environnante.
Ainsi naîtra sa vocation…

 

Mon avis:

Cet album rend hommage à William Morris, qui est considéré comme un influenceur dans les arts et artisanats au XXème siècle en Angleterre.

A la mort de son père, William est envoyé en pensionnat. Rêveur et solitaire, il aime écrire des histoires et dessiner dans son carnet rouge. Il s’invente un monde imaginaire et poétique à la fois. Ces moments d’ennuis, lui permettent de développer sa créativité, qui lui vaudra beaucoup de succès plus tard.

La lecture est agréable et nous permet de faire une première connaissance avec ce grand artiste. Les dessins d’Agatha sont très bien réalisés, et nous plongent dans cet art décoratif. Une belle découverte qui m’a donné envie d’en savoir plus sur William Morris.

4 étoiles

Dédé le dodo de Sophie Pujas

dede-le-dodo-897723-264-432

Éditeur : Alice
Pages : 40 pages
Parution : 16 Février 2017
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

Synopsis:

La petite Judith a changé d’école à cause du déménagement de sa famille. Triste d’avoir quitté ses amis, elle se lie avec Asphodèle, un dodo installé sur le balcon de sa chambre. Quand sa maman lui parle de la fille d’une collègue, Judith décide de garder Asphodèle pour elle.

 

Mon avis:

Ce petit album des éditions Alice est très touchant et attachant. On fait la connaissance de Judith, une petite fille qui est triste et perdue suite à un déménagement. Elle doit quitter ses amis, son école et sa ville qu’elle connaissait, et se retrouve dans un endroit inconnu. Judith se sent bien seule et n’arrive pas à s’intégrer. Mais voilà qu’un dodo entre en scène et aide notre petite à affronter cette nouvelle vie, ce nouveau départ. Dédé, le dodo, tisse ainsi un lien d’amitié très fort avec notre héroïne. Elle peut ainsi parler et échanger avec son nouvel ami, qui lui permet aussi de rencontrer une autre petite fille comme elle.

J’ai aimé le choix du dodo. Cet animal qui a malheureusement disparu à cause de nous. A la fin de ma lecture, je n’ai pu m’empêcher de penser à tous ces autres animaux qui sont traqués et en voie de disparition. Certains tentent de les protéger, d’autres les traquent pour leurs fourrures, leurs cornes… Le choix pour l’auteur de ce dodo, n’est pas anodin, et transmet pour moi un autre message.

Voilà un bel album rempli d’émotions. Les illustrations sont superbement réalisées, tout en harmonie avec le texte.

Merci à Babelio et à Alice Jeunesse pour cette découverte.

3,5 étoiles

Madame Butterfly de Benjamin Lacombe

couv39335321
Éditeur : Albin Michel
Collection: Jeunesse

Pages : 70 pages
Parution : 13 Novembre 2013
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

L’histoire:
L’inoubliable histoire de Madame Butterfly, souvent contée sous différentes formes (le célèbre opéra de Giacomo Puccini, la pièce de David Belasco ou le récit intimiste de Pierre Loti), vous est ici présentée dans une version totalement inédite et magistrale. Benjamin Lacombe réinterprète ce drame amoureux, narré à la première personne par un Pinkertown rongé par le remord d’avoir brisé les ailes de la délicate femme papillon, et nous entraîne dans un Japon révolu, à la beauté et l’exotisme intacts. Madame Butterfly est aussi un livre d’artiste de grand format et à la fabrication exceptionnelle. Tissus, papiers précieux et reliures à la japonaise pour ce livre-objet où s’épanouissent d’éblouissantes peintures à l’huile d’un côté et de l’autre se déploie, sur près de 10 mètres de long, une fresque au crayon et à l’aquarelle.
Mon avis:
Encore une merveille signée Benjamin Lacombe. L’histoire de Madame Butterfly est ici réinterprétée de manière totalement inédite. Dès les premières pages, nous sommes plongés littéralement dans l’univers, grâce à ce livre pop up. On découvre la culture japonaise, accompagnée de belles illustrations et de mots poétiques. Du côté du contexte historique, le Japon est à ce moment occupé par les américains. C’est ainsi que cette jeune geisha fera la connaissance de son beau officier dont elle est éperdue d’amour, et qu’elle attendra pendant trois années. C’est aussi l’histoire d’un amour impossible et d’un amour trahi.
Je suis à nouveau fascinée par le travail réalisé par Benjamin Lacombe qui est fantastique. L’histoire est certes tragique, mais il arrive tout de même à nous faire rêver avec la beauté des illustrations qu’elle contient. Au fil des tableaux et des mises en scène, nous sommes captivés. Je suis heureuse d’avoir cette merveille dans ma bibliothèque.
5 étoiles

Cache-lune de Eric Puybaret

couv44494647

Éditeur : Gautier
Pages : 24 pages
Parution : 15 Octobre 2012
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Que se passerait-il si la personne chargée de s’occuper de la Lune chaque soir ne pouvait arriver jusqu’à elle ?
Timoléon a été choisi pour être le nouveau « Cache-Lune ». Chaque soir, il doit masquer l’astre pour créer ses différents croissants. Mais il a perdu le comprimé magique qui rend léger comme l’air. Il lui faudra l’aide de tous ses amis pour atteindre la Lune à temps.
Un album aussi merveilleux qu’original et poétique, à déguster avant d’aller se coucher…

 

Mon avis:

Timoléon vient de recevoir son diplôme de cache-lune, il va avoir un rôle très important désormais : c’est lui qui remplace Zamoléon qui avait la difficile tâche, depuis trois cents ans, d’étendre chaque nuit un grand drap sur la lune afin de cacher une partie de sa lumière pour que nous ayons de beaux croissants de lune. Ses professeurs donnent à Timoléon une pilule qui rend léger comme l’air pour qu’il puisse se rendre sur la lune : le temps presse, Zamoléon est épuisé. Mais Timoléon égare la pilule et il n’en existait qu’une… Comment faire pour aller dans la lune ? Avec l’aide de ses compagnons, Timoléon n’a qu’une nuit pour trouver une solution, sinon les croissants de lune n’embelliront plus le ciel et ne rythmeront plus le temps…

Une histoire superbe et toute en légèreté qui sera ravir les plus petits comme les plus grands. Les illustrations sont lumineuses, malgré le contexte nocturne. Le texte est empli de poésie.

4,5 étoiles