Discutons ensemble, RDV du Blog

My Fiit Challenge de Justine Gallice et Thibault Geoffrey

My Fiit Challenge de Justine Gallice et Thibault Geoffrey

Avec le confinement, beaucoup de vidéos sont en ligne pour faire du sport chez soi. Cela m’a donné envie de vous parler d’un challenge sportif auquel j’ai participé il y a quelques années, et que je recommence depuis quelques semaines. Il s’agit du My Fiit Challenge, organisé par Justine Gallice et Thibault Geoffrey.

 

Qu’est ce que le My Fiit Challenge ?

Ce challenge se déroule pendant 2 mois avec en moyenne 35 cours de Hiit (High Intensity Interval Training : Entrainement fractionné de haute-intensité) 3 à 4 fois par semaine, et qui durent une petite trentaine de minutes.

Les cours se déroulent en direct sur un groupe fermé de Facebook, auquel on est ajouté une fois inscrit. Elles sont aussi visibles en replay et on peut y accéder à tout moment, même plusieurs années après, ce qui est actuellement mon cas !

Le hiit est un type d’entraînement cardio, avec un enchaînement de plusieurs exercices. Il s’agit de l’activité la plus efficace pour se muscler et maigrir à la fois.

 

Qui sont les organisateurs, Justine Gallice et Thibault Geoffrey ?

Sans titre 4Justine Gallice est une influence qui transmet chaque jour sur les réseaux, son univers, sa passion pour le sport et la musculation. Elle fait partie du top 5 en France des personnalités du fitness les plus suivies.

Thibault Geoffrey est coach sportif et auteur du livre « Mes Recettes Healthy » Il est aussi très actif sur les réseaux sociaux, et donne des conseils quotidiens sur la nutrition et le sport.

Tous les deux sont des personnalités très accessibles, et qui répondent à nos questions et nous donnent des conseils.

 

Mon retour sur cette expérience 

Pour ma part, j’ai participé à la deuxième édition du challenge. Il en existe actuellement 4 versions, qui proposent à chaque fois des cours différents.

J’ai grandement appréciée cette expérience, où l’on se soutient tous ensemble même à distance, et surtout où l’on peut échanger. Si l’on n’a pas bien compris un exercice, on peut trouver réponse à notre question. Les coachs sont vraiment très accessibles, et une bonne ambiance règne.

Ce que j’ai grandement apprécié aussi, c’est que Justine est rarement seule, soit accompagnée de Thibault ou d’un invité. Ce qui fait que l’un se met face à la caméra, et l’autre de côté. On peut ainsi bien visualiser le mouvement. On les prépare d’ailleurs à chaque fois en échauffement, avant le commencement du cours.

De plus, on peut retrouver tous les cours sur pdf, mais surtout les vidéos sont toujours accessibles, même quand le challenge est fini.

Il y a aussi quelques vidéos bonus, où l’on parle par exemple de nutrition…

Autre point important, les hitt sont parfaitement accessibles pour les débutants, pas besoin d’être un grand sportif. Chacun avance à son rythme. Même si les séances sont courtes, ne soyez pas étonné si vous marchez en canard ensuite ! Bonjour les courbatures, on voit d’ailleurs très vite des résultats sur notre corps. En tout cas, cela c’est vite remarqué pour moi, et je ne suis pas la seule quand on voit les résultats sur le site officiel.

 

Comment y participer ?

Hé bien, même s’il n’y a pas de nouveau challenge, on peut toujours avoir accès au challenge 3 et 4 en replay, et à prix promo. Deux mois de cours à 27€ !

Si ça vous dit de participer ou d’avoir plus d’info, rendez-vous sur le site officiel du challenge

En tout cas, n’hésitez pas si vous avez des questions, je me ferais un plaisir d’y répondre !

Sans titre 3

Discutons ensemble, RDV du Blog

#CultureChezNous avec 3 MOOC sur la littérature

Fun Mooc

 

Envie de vous divertir ? Pensez aux MOOC sur la littérature !

Hier sur mon compte Instagram, je vous présentais 3 MOOC consacrés à des genres littéraires qui sont en ligne sur la plate forme Fun-MOOC. Au vu de la situation actuelle, ils ont eu l’idée de rouvrir ces 3 formations. Je les ai toutes suivies, donc n’hésitez pas si vous avez des questions, je serais ravie d’y répondre !

 

Déjà qu’est ce qu’un MOOC?

Un MOOC (Massive Open Online Course, en anglais) soit Formation en Ligne Ouverte à Tous (FLOT), ou Cours en Ligne Ouvert et Massif (CLOM), est un type ouvert de formation à distance capable d’accueillir un grand nombre de participants. L’appelation MOOC est passée dans le langage courant en France, et est désormais reconnue par les principaux dictionnaires.

Les participants aux cours, enseignants et élèves, sont dispersés géographiquement et communiquent uniquement par Internet. Des ressources éducatives libres sont souvent utilisées. Dans le monde anglophone, il peut arriver que plus de 100 000 personnes soient réunies pour un cours.

Merci Wikipédia !

Vous l’aurez compris, un MOOC est une formation ouverte à tous sur Internet, et pour tout niveau. Et dans notre cas, c’est gratuit !

 

1. MOOC Il était une fois la littérature jeunesse, de l’université de Liège

MOOC sur la littérature jeunesse et adolescente

Il s’agit de la session 4 qui a commencé en 2019. Vous pouvez encore participer jusqu’au 31 mai. C’est mon préféré !

https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:ulg+108002+session04/about

 

2. MOOC Fantasy, de l’Angleterre victorienne au Trône de fer, de l’université d’Artois

MOOC Fantasy

Il s’agit d’une archive de la session 3 qui a été ouverte spécialement. Il n’y aura donc pas d’attestation de suivi, mais vous avez accès directement à tous les cours.

https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:univartois+35001+session03/about

 

3. MOOC La science-fiction : explorer le futur au présent, de l’université d’Artois

MOOC science-fiction : explorer le futur au présent

Il s’agit de la session 3, et les cours commenceront le 28 avril. Les inscriptions sont ouvertes.

https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:univartois+35002+session03/about

 

Amusez-vous bien en faisant des découvertes, tout en restant chez vous !

Discutons ensemble, RDV du Blog

J’ai illustré un livre – Découvrez le récit de mon aventure #4

Voilà maintenant plus d’une semaine que Sacrés sacs de… Noeux, écrit par deux classes de quatrième, a été présenté lors du salon du Polar de Noeux-les-Mines.

Livre 3D

Que d’émotion de lire la joie de ces jeunes écrivains en possession de leur livre, et la mienne aussi, en voyant leur réaction et entendant leur commentaire sur l’ouvrage. Pendant ce salon, ils ont pu recevoir le livre, ainsi qu’un autre écrit par Michaël Moslonka, l’auteur qui les a soutenus pendant ce projet. Un travail de longue haleine qui a commencé en septembre et qui leur a offert une belle expérience en écriture.

C’était aussi pour moi une belle aventure, puisque comme j’ai pu vous le révéler précédemment, mes dessins n’étaient jamais sortis de mon cercle familial, et un beau défi vu que je ne suis pas une grande amatrice de polar ! Quand j’ai pu voir en vrai mon travail, je vous avouerais que je n’ai pas réagi. Pour rappel, j’ai réalisé la couverture, la mise en page, et quelques illustrations à l’intérieur de l’ouvrage. C’est plutôt quand je l’ai vu au milieu d’autres livres, et quand Franck Thillier l’a pris au salon lors de la conférence pour le feuilleter, que là je me suis dit : Whaou, c’est mon livre ! Enfin en partie ! Un super moment, qui m’a permis de faire de belles rencontres, et qui m’a aussi donné envie de reprendre le dessin, et pourquoi pas de suivre des cours ou des stages. Je n’en ai jamais pris, et j’aimerais bien avoir des retours sur ce que je fais, et apprendre de nouvelles techniques. J’ai entendu de très bons échos sur ma couverture, mais il est vrai que le plus beau est de voir les élèves sourires quand tu dévoiles ton travail. Tellement contente que ça leur ait plu, puisque c’est avant tout pour eux ces illustrations !

Salon
Crédit photo: La Voix du Nord

 

Si vous êtes intéressé pour vous le procurer, un petit nombre est commercialisé. Le prix est donc de 4.45€ + frais d’envoi.

Discutons ensemble, RDV du Blog

J’ai illustré un livre – Découvrez le récit de mon aventure #3

Le 9 février arrive, et il est grand temps pour moi de vous dévoiler l’image de la couverture de Sacrés sacs de… Noeux, écrit par deux classes de quatrième du collège Anatole France de Noeux-les-Mines (62) !

 
Comme expliqué précédemment, ces jeunes écrivains ont inventé pendant 4 mois, 14 nouvelles policières en compagnie de leur professeure de lettres, Mme Crivier, et de l’écrivain Michaël Moslonka. Les sujets abordés sont divers : on y parle de meurtre, de vol, d’enlèvement, de harcèlement… Un ouvrage qui recueille plein d’enquêtes policières plus ou moins longues, avec ses mystères à résoudre. Il y en a pour tous les goûts !

 
Lors du salon du polar qui se déroulera le 9 février à la salle Brassens de Noeux-les-Mines, les jeunes écrivains pourront recevoir leur recueil, en compagnie de grands noms du monde du polar, comme Franck Thilliez. Je vous avouerais avoir lu chaque nouvelle, et que j’ai un petit faible pour celle qui se nomme : « Trahisons et harcèlement ». Rien que dans le titre, vous vous douterez bien du sujet. Comme souvent dans les nouvelles, on leur reproche que ce soit trop court, mais je dirais que son petit plus à celle-ci, c’est qu’elle m’a particulièrement touchée et émue.

 
Concernant mon ressenti global après la lecture de cet ouvrage, il est vrai que j’étais particulièrement impressionnée, et je n’ai pas pu m’empêcher de me replonger dans mes années collège. Si j’en avais eu la possibilité, et cela aurait été super, aurais-je réussi à écrire ainsi ?! En tout cas une chose est sûre, il y aurait eu un petit côté fantastique à l’histoire, avec un petit fantôme qui aurait cherché à se venger de son meurtrier, ou autre !

 

Sans plus attendre, je vous dévoile la couverture de l’ouvrage en compagnie de ses goodies, ainsi que sa quatrième de couverture.

Livre et goodies Illustration Sacrés sacs de... Noeux

Si vous êtes intéressé pour vous le procurer, et découvrir les aventures imaginées par ses collégiens, il suffit de m’envoyer un message. Un petit nombre sera commercialisé, et on vous demande juste de payer les frais d’impression et d’expédition.

Le prix est donc de 4.45€ + frais d’envoi.

Illustration Sacrés sacs de... Noeux

Titre des 14 nouvelles:

– Un vol mystérieux
– Thanksgiving
– Le coupable si près de nous…
– L’enlèvement suspect
– Le crime du chantier
– Crimes sur crimes
– Trahisons et harcèlement
– Un passé toujours présent
– Une violence quotidienne
– Une famille en danger
– Une femme blessée
– Le mystérieux meurtre du lac
– Un collégien kidnappé
– Effet miroir

Illustration Sacrés sacs de... Noeux texte couv

Discutons ensemble, RDV du Blog

J’ai illustré un livre – Découvrez le récit de mon aventure #2

Il y a quelques semaines, je vous dévoilais ma participation à un super projet, la création d’un recueil de nouvelles policières, écrites par des collégiens, avec le concours de plusieurs personnes et organisations.

Depuis ce début de semaine, le recueil est enfin entre les mains de l’imprimeur. J’ai déjà pu voir quelques impressions de la version « test », et j’en suis super fière. Que d’émotions, d’avoir pu participer à cette superbe aventure. Elle a demandé du temps, de l’investissement, du dépassement personnel ; car c’est une première pour moi ; mais c’est surtout une super aventure humaine qui a réuni beaucoup de monde.

 

Lors de mon précédent article, que vous pouvez retrouver en cliquant ici, je vous ai dévoilé le contexte du projet et mon retour sur la conférence de presse, où j’ai dévoilé la première version de la couverture.

Je continue donc mon récit, avec d’autres détails sur ce livre, qui se nomme d’ailleurs : Sacrés sacs de… Noeux 

 

Les illustrations 

Ma première mission était surtout de réaliser l’illustration de la couverture. En plus de cette dernière, qui a pris bien des couleurs depuis la conférence de presse, j’ai aussi réalisé deux illustrations pour la préface de l’ouvrage, et la partie consacrée aux dédicaces. J’ai aussi réalisé quelques croquis pour séparer et introduire les nouvelles, qui n’avaient pas de dessins attitrés. En plus d’avoir écrits les nouvelles, ces jeunes écrivains ont aussi réalisé des dessins illustrant chacune de leurs histoires. Quelques-unes en étant dépourvues, j’ai repris les crayons !

Au total, ce sont donc 5 illustrations et dessins que j’ai ajouté à l’ouvrage, en plus de la couverture.

Et comme je ne me suis pas arrêtée là, j’ai réalisé aussi quelques goodies : le traditionnel marque page, et deux cartes ! J’espère qu’ils leur plairont.

 

J’aime beaucoup le dessin depuis toute petite, mais il est vrai que ce fut un beau défi. Déjà, le premier est que je ne suis pas une grande amatrice du genre policier. Donc, inventer un univers graphique n’a pas été évident. On peut dire que les classiques du genre m’ont sauvé. Même si je ne suis pas fan, j’apprécie tout de même Sherlock Holmes, Hercule Poirot, ou Arsène Lupin !

Le second défi est que je n’avais pas vraiment les moyens techniques pour bien travailler. Je n’ai pas de tablette graphique. Du coup c’était dessin au crayon, puis je le scannais avec mon imprimante, et je le retouchais sur mon ordinateur, pour pouvoir enfin le coloriser ou non. On s’en sort toujours ! Je vous laisse imaginer le temps passé ! L’une des trois illustrations que j’ai réalisées m’a pris deux jours et demi. D’ailleurs, celle-ci je ne l’ai presque pas retouché. Elle est faite à l’encre de Chine, et j’ai voulu la laisser intacte.

Bref cette aventure m’a aussi permis de découvrir une autre manière de dessiner, et j’ai bien apprécié. Maintenant, une idée me trotte dans la tête, je m’achète une tablette graphique, ou non ! Il va falloir déjà que je me renseigne, et autant le dire, je n’y connais rien ! Alors, si vous avez des conseils, je suis bien sur toute ouïe !

Carte postale bis

Et pour illustrer cette partie, et vous mettre un peu l’eau à la bouche, voici l’illustration que j’ai réalisé à l’encre de chine, et que j’ai modifié pour en faire un goodie. Une carte qui reprend le titre du livre.

Et non, ce n’est pas la couverture finale, il va falloir patienter encore un peu !

 

 

 

 

 

 

La mise en page et le choix de la police d’écriture

En plus d’avoir réalisé les illustrations, j’avais aussi pour mission finale de faire la mise en page pour l’envoi auprès de l’imprimeur.

Mais ce n’est pas vraiment de ça, que j’ai envie de vous parler, mais plutôt de la police de caractère choisie. Il a été fait le choix de rendre ce livre accessible à tous. Comme le collège accueille des élèves dyslexiques, il a été choisi d’utiliser la police OpenDyslexic

Déjà utilisée, notamment par les éditions Castelmore, cette police de caractère a été inventée au début des années 2010, par Abelardo Gonzalez. Elle permet d’améliorer la clarté et éviter certaines confusions pendant la lecture chez les dyslexiques. Les lettres sont par exemple légèrement inclinées, pour les identifier plus facilement. Certains caractères sont aussi plus longs, mixant des hauteurs différentes, afin de ne pas les confondre. L’espacement est aussi agrandi pour plus de légèreté. Plusieurs ajustements ont été ainsi réalisés pour assurer plus de confort et de facilité pendant la lecture.

Voici quelques exemples d’ajustement :

capture-de28099ecc81cran-2018-04-04-acc80-10.25.42-300x167-1  capture-de28099ecc81cran-2018-04-04-acc80-10.27.58-300x187-1  capture-de28099ecc81cran-2018-04-04-acc80-10.40.05-300x183-1

 

Un choix qui m’a particulièrement touché, ayant été moi-même dyslexique. Je sais que lire peut-être difficile, et décourageant. Encore aujourd’hui, il m’arrive d’être confrontée à cette difficulté, quand je suis très fatiguée. Les lettres me jouent des tours, et j’en viens à avoir du mal à les identifier.

 

Sans titre 1
Campagne réalisée par Manon Molinaro

 

Pour en savoir plus sur cette police, voici le lien d’un blog qui explique très bien le travail effectué.

 

 

J’achève ce second article avec ces nouvelles révélations, et je vous donne rendez-vous bientôt pour un troisième !

 

Discutons ensemble, RDV du Blog

J’ai illustré un livre – Découvrez le récit de mon aventure #1

C’est avec beaucoup de joie que j’écris cet article pour vous dévoiler un projet sur lequel je travaille depuis plusieurs semaines. Comme je vous l’annonce très directement dans le titre de cet article, j’ai la chance de pouvoir participer à la création d’un ouvrage. Pas d’écrit pour moi, mais l’illustration de la couverture, de la 4ème de couv, ainsi que la mise en page de l’ouvrage final.

 

L’histoire du projet

Le projet a vu le jour dès la rentrée, dans un collège du Pas de Calais dans les Hauts de France. Des élèves ont pris la plume, afin de laisser libre court à leur imagination; et d’inventer et créer des histoires les plus extraordinaires, les unes que les autres. Accompagnés de leur professeure de lettres, Mme Crivier, et de l’écrivain Michaël Moslonka, pour les guider; ses jeunes écrivains en herbe, en classe de quatrième, ont commencé à donner vie à 15 nouvelles policières. Pendant plusieurs semaines, ils  ont construit ensemble, et en petits groupes, le chemin de piste que vont devoir résoudre leurs personnages.

Une super occasion pour eux, d’apprendre à écrire, de construire une intrigue, de donner vie à des personnages, de les imaginer, de les voir en action; sous les conseils avisés de leurs propres guides, au sein du collège Anatole-France de Noeux-les-Mines.

Projet initié et soutenu par Mr Bollier du Salon du Polar de Noeux-les-Mines, par Mme Urbanski de l’Office Culturel Noeuxois, la librairie La Ruche aux Livres de Wavrin et le département du Pas-de-Calais, le recueil verra le jour le 9 février 2020, lors de la 6ème édition du Salon du Polar.

Une création qui me fait rêver, et dont j’ai la chance de pouvoir aussi y contribuer, en ajoutant ma petite touche. Ma mission est de réaliser la couverture qui illustrera ce recueil conçu avec plusieurs mains.

Les élèves ont été libres de construire leur propre intrigue. On y retrouvera des histoires de meurtre, d’harcèlement… et bien d’autres sujets propre à la littérature policière, qui nous offrira quelques sueurs froides.

 

Révélation de la première version de la couverture

Le 19 décembre a eu lieu la conférence de presse, où j’ai pu dévoiler mon travail aux jeunes écrivains. C’est avec quelques notes de stress et d’appréhension que je leur ai fait découvrir mon travail.

Je dessine depuis que j’ai 7 ans, mais mes créations n’ont jamais vraiment quitté mon cercle familial, sauf lors de cette commande bien précise. C’est donc la première fois que je dessine pour un public que je ne connais pas, et qui ne me connait pas. Une expérience très intéressante et enrichissante.

Je vous révèle donc mon illustration réalisée pour ce beau projet collaboratif.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Etant dans un univers policier, où plusieurs histoires allaient se succéder, j’ai fait le choix de travailler avec des classiques. Vous devinerez sans mal que la silhouette noire fait référence à Sherlock Holmes.

Pour le fond, j’ai choisi d’y incorporer une ville, dans laquelle l’enquêteur allait devoir chercher ses indices pour élucider le mystère confié. Mais ce n’est pas n’importe quelle ville, ou plutôt rue, dont je me suis inspirée. Il s’agit de Victoria Street à Edimbourg, soit le chemin de Traverse dans Poudlard ! Sachant qu’un Escape Games avait été organisé au collège lors d’Halloween, et qu’Harry Potter y a tenu une belle place, je me suis tout de suite dit que cette idée plairait aux écrivains. Et ce fut le cas!

Concernant la conception, j’ai réalisé le dessin à l’encre de Chine, et je l’ai colorisé sur l’informatique.

L’illustration que je vous dévoile ce jour, n’est que la première version, et donc pas la définitive. Lors de la conférence de presse, on a fait le choix de faire quelques changements, que vous découvrirez le jour J. Il va falloir patienter encore un peu !

79920546_10157661329234774_4941472754378473472_o

Photo: La Voix du Nord / Richard Attagnant

 

Lien vers l’article de presse de La Voix du Nord, écrit par Richard Attagnant

Lien vers l’article du blog du collège, écrit par Mme Crivier

Discutons ensemble, RDV du Blog

Acheter des livres d’occasion

livre-illustration-lire_6107522

Avec Noel qui approche et la recherche de cadeau, je voulais faire un article sur l’achat de livres, mais plus particulièrement de livres d’occasion. Au tant dire que près de 50% de ma bibliothèque sont des livres d’occasion, que j’achète auprès de diverses enseignes. Et je compte bien vous les présenter !

 

Les sites internet que j’utilise le plus:

rakuten-pm_01c2012c01652380.png

Rakuten, anciennement PriceMinister fait partie des sites internet que j’utilise le plus. J’y revends d’ailleurs certains de mes livres. On y retrouve des particuliers, mais aussi des professionnels. Ils proposent divers moyens de livraison, domicile ou point relais. Et surtout il y a beaucoup de choix ! Je n’ai jamais été déçu par le site, ce qui fait que je l’utilise très souvent.

 

logo_gibert_1

Gibert Joseph vend à la fois des livres neufs, et aussi d’occasion. L’achat peut se faire, soit en magasin, ou directement sur Internet. Dommage que je n’ai pas de magasin près de chez moi, vu que j’y serais toujours, je crois. Ou plutôt tant mieux pour ma carte bleue ! Les livres sont toujours de qualité, et ils ont un très bon service.

 

logo_web

RecycLivre est aussi une enseigne chez qui j’achète beaucoup, et qui a une dimension solidaire. Ils participent à des programmes de lutte contre l’illettrisme, en faveur de l’accès à la culture et de la préservation de nos ressources. C’est d’ailleurs bien mis en valeur quand on va sur leur site ! On se fait ainsi plaisir, tout en participant à une bonne cause. ça donne encore plus envie d’acheter, non ? En tout cas, comme les précédents, on a le droit à un très bon service et des ouvrages de qualité.

 

 

Les sites internet que j’utilise plus occasionnellement:

1488892485908_thumb_momox_logo_360x255_360x255

Momox est une enseigne que j’ai longtemps utilisée, et que je boude un peu ! Ils ont certes un bon stock de livres, mais il m’est arrivé plusieurs fois d’avoir un livre en mauvais état, ou tout simplement pas la bonne édition commandée. Même s’ils sont un peu moins soignés, je continue tout de même de commander chez eux pour leur grand choix de produit.

 

logo-chapitre-rvb-600x188

Chap-occaz, comme pour Gibert Joseph, Chapitre vend à la fois des livres neufs ou d’occasion, avec toutefois un catalogue un peu moins fourni pour l’instant.

 

000143787_2_mobile

Amazon, connu pour son très grand choix de produit, revend aussi des livres reconditionnés par eux même, ou d’occasion proposés par des sociétés ou particuliers. Des fois, il peut y avoir de belle opportunité.

 

 

Directement sur place:

capture-de28099ecran-2019-03-26-a-14.18.23

Emmaüs, association très connue, peut aussi nous permettre de nous offrir de beaux ouvrages, et des fois de collection. J’ai par exemple trouvé chez eux, la première édition de Claudine à l’école, avec pour nom d’auteur Willy, soit le mari de Colette. J’aime bien aller chez eux, c’est un peu la caverne d’ali baba. Des fois on sort avec pleins de livres, des fois pas du tout !

 

Et vous, où achetez vous vos livres d’occasion ?

Discutons ensemble, RDV du Blog

Too Good To Go, l’application anti-gaspillage et pour manger pas cher

téléchargement

 

Voilà bientôt 2 ans que j’utilise l’application Too Good To Go («trop bon pour être jeté»). Elle permet de mettre en relation des commerçants de bouche de tout genre (restaurants, boulangeries, hôtels, supermarchés…) et des consommateurs, pour contrer le gaspillage alimentaire. Ils mettent ainsi en vente à petits prix les invendus du jour, qui auront été jetés.

L’application nous géolocalise, et nous propose une liste des commerçants partenaires. On obtient ainsi une liste, où est mentionné le nom de l’entreprise, les horaires de retrait, le nombre de kilomètres, et le prix. Une fois sélectionnée, on nous détaille le contenu du panier, et on nous offre la possibilité de le réserver. Il est aussi mentionné, si on doit venir avec un sac et des boites hermétiques. Le paiement s’effectue en ligne.

sitewebapplil27image-a-ecc81tecc81-importecc81e-depuis-ios-28429l27image-a-ecc81tecc81-importecc81e-depuis-ios-copie

Voici une vidéo qui vous explique en images le fonctionnement.

 

Via cette application, j’ai déjà acheté auprès d’une boulangerie, qui m’a proposé un sacré panier: une tarte, un pain coupé, des viennoiseries et un sandwich. J’ai testé aussi et assez souvent auprès d’une brasserie, qui met en vente à petit prix des bières dont la date vient d’expirer. C’est le moyen de faire de nombreuses découvertes. J’ai aussi eu l’occasion de le faire auprès d’un restaurant. C’est aussi un bon moyen de découvrir les spécialités des restaurants qui vous entourent.

Depuis que je l’ai, j’adore l’utiliser, et je le fais assez régulièrement. Je souhaite aussi vous mentionner que c’est un panier surprise. Vous ne connaissez pas à l’avance les invendus, et ce que vous allez pouvoir récupérer. Mais je vous conseille tout de même vivement de la tester, si ce n’est pas encore le cas. Peut-être pour commencer dans des enseignes que vous connaissez, vous pourrez partir à l’aventure ensuite !

Pour information, elle existe dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark…), ce qui permet de se restaurer en voyage à petit prix.

 

52353328_2057477400973128_1521715825029939200_n