Discutons ensemble, RDV du Blog

J’ai illustré un livre – Découvrez le récit de mon aventure #2

Il y a quelques semaines, je vous dévoilais ma participation à un super projet, la création d’un recueil de nouvelles policières, écrites par des collégiens, avec le concours de plusieurs personnes et organisations.

Depuis ce début de semaine, le recueil est enfin entre les mains de l’imprimeur. J’ai déjà pu voir quelques impressions de la version « test », et j’en suis super fière. Que d’émotions, d’avoir pu participer à cette superbe aventure. Elle a demandé du temps, de l’investissement, du dépassement personnel ; car c’est une première pour moi ; mais c’est surtout une super aventure humaine qui a réuni beaucoup de monde.

 

Lors de mon précédent article, que vous pouvez retrouver en cliquant ici, je vous ai dévoilé le contexte du projet et mon retour sur la conférence de presse, où j’ai dévoilé la première version de la couverture.

Je continue donc mon récit, avec d’autres détails sur ce livre, qui se nomme d’ailleurs : Sacrés sacs de… Noeux 

 

Les illustrations 

Ma première mission était surtout de réaliser l’illustration de la couverture. En plus de cette dernière, qui a pris bien des couleurs depuis la conférence de presse, j’ai aussi réalisé deux illustrations pour la préface de l’ouvrage, et la partie consacrée aux dédicaces. J’ai aussi réalisé quelques croquis pour séparer et introduire les nouvelles, qui n’avaient pas de dessins attitrés. En plus d’avoir écrits les nouvelles, ces jeunes écrivains ont aussi réalisé des dessins illustrant chacune de leurs histoires. Quelques-unes en étant dépourvues, j’ai repris les crayons !

Au total, ce sont donc 5 illustrations et dessins que j’ai ajouté à l’ouvrage, en plus de la couverture.

Et comme je ne me suis pas arrêtée là, j’ai réalisé aussi quelques goodies : le traditionnel marque page, et deux cartes ! J’espère qu’ils leur plairont.

 

J’aime beaucoup le dessin depuis toute petite, mais il est vrai que ce fut un beau défi. Déjà, le premier est que je ne suis pas une grande amatrice du genre policier. Donc, inventer un univers graphique n’a pas été évident. On peut dire que les classiques du genre m’ont sauvé. Même si je ne suis pas fan, j’apprécie tout de même Sherlock Holmes, Hercule Poirot, ou Arsène Lupin !

Le second défi est que je n’avais pas vraiment les moyens techniques pour bien travailler. Je n’ai pas de tablette graphique. Du coup c’était dessin au crayon, puis je le scannais avec mon imprimante, et je le retouchait sur mon ordinateur, pour pouvoir enfin le coloriser ou non. On s’en sort toujours ! Je vous laisse imaginer le temps passé ! L’une des trois illustrations que j’ai réalisées m’a pris deux jours et demi. D’ailleurs, celle-ci je ne l’ai presque pas retouché. Elle est faite à l’encre de Chine, et j’ai voulu la laisser intacte.

Bref cette aventure m’a aussi permis de découvrir une autre manière de dessiner, et j’ai bien apprécié. Maintenant, une idée me trotte dans la tête, je m’achète une tablette graphique, ou non ! Il va falloir déjà que je me renseigne, et autant le dire, je n’y connais rien ! Alors, si vous avez des conseils, je suis bien sur toute ouïe !

Carte postale bis

Et pour illustrer cette partie, et vous mettre un peu l’eau à la bouche, voici l’illustration que j’ai réalisé à l’encre de chine, et que j’ai modifié pour en faire un goodie. Une carte qui reprend le titre du livre.

Et non, ce n’est pas la couverture finale, il va falloir patienter encore un peu !

 

 

 

 

 

 

La mise en page et le choix de la police d’écriture

En plus d’avoir réalisé les illustrations, j’avais aussi pour mission finale de faire la mise en page pour l’envoi auprès de l’imprimeur.

Mais ce n’est pas vraiment de ça, que j’ai envie de vous parler, mais plutôt de la police de caractère choisie. Il a été fait le choix de rendre ce livre accessible à tous. Comme le collège accueille des élèves dyslexiques, il a été choisi d’utiliser la police OpenDyslexic

Déjà utilisée, notamment par les éditions Castelmore, cette police de caractère a été inventée au début des années 2010, par Abelardo Gonzalez. Elle permet d’améliorer la clarté et éviter certaines confusions pendant la lecture chez les dyslexiques. Les lettres sont par exemple légèrement inclinées, pour les identifier plus facilement. Certains caractères sont aussi plus longs, mixant des hauteurs différentes, afin de ne pas les confondre. L’espacement est aussi agrandi pour plus de légèreté. Plusieurs ajustements ont été ainsi réalisés pour assurer plus de confort et de facilité pendant la lecture.

Voici quelques exemples d’ajustement :

capture-de28099ecc81cran-2018-04-04-acc80-10.25.42-300x167-1  capture-de28099ecc81cran-2018-04-04-acc80-10.27.58-300x187-1  capture-de28099ecc81cran-2018-04-04-acc80-10.40.05-300x183-1

 

Un choix qui m’a particulièrement touché, ayant été moi-même dyslexique. Je sais que lire peut-être difficile, et décourageant. Encore aujourd’hui, il m’arrive d’être confrontée à cette difficulté, quand je suis très fatiguée. Les lettres me jouent des tours, et j’en viens à avoir du mal à les identifier.

 

Sans titre 1
Campagne réalisée par Manon Molinaro

 

Pour en savoir plus sur cette police, voici le lien d’un blog qui explique très bien le travail effectué.

 

 

J’achève ce second article avec ces nouvelles révélations, et je vous donne rendez-vous bientôt pour un troisième !

 

Discutons ensemble, RDV du Blog

J’ai illustré un livre – Découvrez le récit de mon aventure #1

C’est avec beaucoup de joie que j’écris cet article pour vous dévoiler un projet sur lequel je travaille depuis plusieurs semaines. Comme je vous l’annonce très directement dans le titre de cet article, j’ai la chance de pouvoir participer à la création d’un ouvrage. Pas d’écrit pour moi, mais l’illustration de la couverture, de la 4ème de couv, ainsi que la mise en page de l’ouvrage final.

 

L’histoire du projet

Le projet a vu le jour dès la rentrée, dans un collège du Pas de Calais dans les Hauts de France. Des élèves ont pris la plume, afin de laisser libre court à leur imagination; et d’inventer et créer des histoires les plus extraordinaires, les unes que les autres. Accompagnés de leur professeure de lettres, Mme Crivier, et de l’écrivain Michaël Moslonka, pour les guider; ses jeunes écrivains en herbe, en classe de quatrième, ont commencé à donner vie à 15 nouvelles policières. Pendant plusieurs semaines, ils  ont construit ensemble, et en petits groupes, le chemin de piste que vont devoir résoudre leurs personnages.

Une super occasion pour eux, d’apprendre à écrire, de construire une intrigue, de donner vie à des personnages, de les imaginer, de les voir en action; sous les conseils avisés de leurs propres guides, au sein du collège Anatole-France de Noeux-les-Mines.

Projet initié et soutenu par Mr Bollier du Salon du Polar de Noeux-les-Mines, par Mme Urbanski de l’Office Culturel Noeuxois, la librairie La Ruche aux Livres de Wavrin et le département du Pas-de-Calais, le recueil verra le jour le 9 février 2020, lors de la 6ème édition du Salon du Polar.

Une création qui me fait rêver, et dont j’ai la chance de pouvoir aussi y contribuer, en ajoutant ma petite touche. Ma mission est de réaliser la couverture qui illustrera ce recueil conçu avec plusieurs mains.

Les élèves ont été libres de construire leur propre intrigue. On y retrouvera des histoires de meurtre, d’harcèlement… et bien d’autres sujets propre à la littérature policière, qui nous offrira quelques sueurs froides.

 

Révélation de la première version de la couverture

Le 19 décembre a eu lieu la conférence de presse, où j’ai pu dévoiler mon travail aux jeunes écrivains. C’est avec quelques notes de stress et d’appréhension que je leur ai fait découvrir mon travail.

Je dessine depuis que j’ai 7 ans, mais mes créations n’ont jamais vraiment quitté mon cercle familial, sauf lors de cette commande bien précise. C’est donc la première fois que je dessine pour un public que je ne connais pas, et qui ne me connait pas. Une expérience très intéressante et enrichissante.

Je vous révèle donc mon illustration réalisée pour ce beau projet collaboratif.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Etant dans un univers policier, où plusieurs histoires allaient se succéder, j’ai fait le choix de travailler avec des classiques. Vous devinerez sans mal que la silhouette noire fait référence à Sherlock Holmes.

Pour le fond, j’ai choisi d’y incorporer une ville, dans laquelle l’enquêteur allait devoir chercher ses indices pour élucider le mystère confié. Mais ce n’est pas n’importe quelle ville, ou plutôt rue, dont je me suis inspirée. Il s’agit de Victoria Street à Edimbourg, soit le chemin de Traverse dans Poudlard ! Sachant qu’un Escape Games avait été organisé au collège lors d’Halloween, et qu’Harry Potter y a tenu une belle place, je me suis tout de suite dit que cette idée plairait aux écrivains. Et ce fut le cas!

Concernant la conception, j’ai réalisé le dessin à l’encre de Chine, et je l’ai colorisé sur l’informatique.

L’illustration que je vous dévoile ce jour, n’est que la première version, et donc pas la définitive. Lors de la conférence de presse, on a fait le choix de faire quelques changements, que vous découvrirez le jour J. Il va falloir patienter encore un peu !

79920546_10157661329234774_4941472754378473472_o

Photo: La Voix du Nord / Richard Attagnant

 

Lien vers l’article de presse de La Voix du Nord, écrit par Richard Attagnant

Lien vers l’article du blog du collège, écrit par Mme Crivier

Discutons ensemble, RDV du Blog

Acheter des livres d’occasion

livre-illustration-lire_6107522

Avec Noel qui approche et la recherche de cadeau, je voulais faire un article sur l’achat de livres, mais plus particulièrement de livres d’occasion. Au tant dire que près de 50% de ma bibliothèque sont des livres d’occasion, que j’achète auprès de diverses enseignes. Et je compte bien vous les présenter !

 

Les sites internet que j’utilise le plus:

rakuten-pm_01c2012c01652380.png

Rakuten, anciennement PriceMinister fait partie des sites internet que j’utilise le plus. J’y revends d’ailleurs certains de mes livres. On y retrouve des particuliers, mais aussi des professionnels. Ils proposent divers moyens de livraison, domicile ou point relais. Et surtout il y a beaucoup de choix ! Je n’ai jamais été déçu par le site, ce qui fait que je l’utilise très souvent.

 

logo_gibert_1

Gibert Joseph vend à la fois des livres neufs, et aussi d’occasion. L’achat peut se faire, soit en magasin, ou directement sur Internet. Dommage que je n’ai pas de magasin près de chez moi, vu que j’y serais toujours, je crois. Ou plutôt tant mieux pour ma carte bleue ! Les livres sont toujours de qualité, et ils ont un très bon service.

 

logo_web

RecycLivre est aussi une enseigne chez qui j’achète beaucoup, et qui a une dimension solidaire. Ils participent à des programmes de lutte contre l’illettrisme, en faveur de l’accès à la culture et de la préservation de nos ressources. C’est d’ailleurs bien mis en valeur quand on va sur leur site ! On se fait ainsi plaisir, tout en participant à une bonne cause. ça donne encore plus envie d’acheter, non ? En tout cas, comme les précédents, on a le droit à un très bon service et des ouvrages de qualité.

 

 

Les sites internet que j’utilise plus occasionnellement:

1488892485908_thumb_momox_logo_360x255_360x255

Momox est une enseigne que j’ai longtemps utilisée, et que je boude un peu ! Ils ont certes un bon stock de livres, mais il m’est arrivé plusieurs fois d’avoir un livre en mauvais état, ou tout simplement pas la bonne édition commandée. Même s’ils sont un peu moins soignés, je continue tout de même de commander chez eux pour leur grand choix de produit.

 

logo-chapitre-rvb-600x188

Chap-occaz, comme pour Gibert Joseph, Chapitre vend à la fois des livres neufs ou d’occasion, avec toutefois un catalogue un peu moins fourni pour l’instant.

 

000143787_2_mobile

Amazon, connu pour son très grand choix de produit, revend aussi des livres reconditionnés par eux même, ou d’occasion proposés par des sociétés ou particuliers. Des fois, il peut y avoir de belle opportunité.

 

 

Directement sur place:

capture-de28099ecran-2019-03-26-a-14.18.23

Emmaüs, association très connue, peut aussi nous permettre de nous offrir de beaux ouvrages, et des fois de collection. J’ai par exemple trouvé chez eux, la première édition de Claudine à l’école, avec pour nom d’auteur Willy, soit le mari de Colette. J’aime bien aller chez eux, c’est un peu la caverne d’ali baba. Des fois on sort avec pleins de livres, des fois pas du tout !

 

Et vous, où achetez vous vos livres d’occasion ?

Discutons ensemble, RDV du Blog

Too Good To Go, l’application anti-gaspillage et pour manger pas cher

téléchargement

 

Voilà bientôt 2 ans que j’utilise l’application Too Good To Go («trop bon pour être jeté»). Elle permet de mettre en relation des commerçants de bouche de tout genre (restaurants, boulangeries, hôtels, supermarchés…) et des consommateurs, pour contrer le gaspillage alimentaire. Ils mettent ainsi en vente à petits prix les invendus du jour, qui auront été jetés.

L’application nous géolocalise, et nous propose une liste des commerçants partenaires. On obtient ainsi une liste, où est mentionné le nom de l’entreprise, les horaires de retrait, le nombre de kilomètres, et le prix. Une fois sélectionnée, on nous détaille le contenu du panier, et on nous offre la possibilité de le réserver. Il est aussi mentionné, si on doit venir avec un sac et des boites hermétiques. Le paiement s’effectue en ligne.

sitewebapplil27image-a-ecc81tecc81-importecc81e-depuis-ios-28429l27image-a-ecc81tecc81-importecc81e-depuis-ios-copie

Voici une vidéo qui vous explique en images le fonctionnement.

 

Via cette application, j’ai déjà acheté auprès d’une boulangerie, qui m’a proposé un sacré panier: une tarte, un pain coupé, des viennoiseries et un sandwich. J’ai testé aussi et assez souvent auprès d’une brasserie, qui met en vente à petit prix des bières dont la date vient d’expirer. C’est le moyen de faire de nombreuses découvertes. J’ai aussi eu l’occasion de le faire auprès d’un restaurant. C’est aussi un bon moyen de découvrir les spécialités des restaurants qui vous entourent.

Depuis que je l’ai, j’adore l’utiliser, et je le fais assez régulièrement. Je souhaite aussi vous mentionner que c’est un panier surprise. Vous ne connaissez pas à l’avance les invendus, et ce que vous allez pouvoir récupérer. Mais je vous conseille tout de même vivement de la tester, si ce n’est pas encore le cas. Peut-être pour commencer dans des enseignes que vous connaissez, vous pourrez partir à l’aventure ensuite !

Pour information, elle existe dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark…), ce qui permet de se restaurer en voyage à petit prix.

 

52353328_2057477400973128_1521715825029939200_n

Discutons ensemble, RDV du Blog

Magazine « Le Point POP »

le_point-pop

 

Le magazine Le Point Pop est un hors série dédié à la pop culture. Il s’intéresse notamment au cinéma, aux séries, à la musique, aux jeux vidéo, aux livres et bande dessinée. Le premier numéro était consacré à Disney. Ensuite il y a eu Harry Potter et Le seigneur des anneaux. Un numéro spécial a été consacré à la Science Fiction. Et le dernier sortie est sur la célèbre série Game of Thrones, dont la dernière saison se finit bientôt.

J’ai en ma possession le tout premier sortie sur l’univers de Disney, bien sur celui sur Harry Potter, et enfin celui sur la Science Fiction. Comme ils sont particulièrement très agencés, j’ai eu envie de vous les faire découvrir, si ce n’est pas déjà fait.

4.jpg

Grâce à celui consacré à Disney, on en découvre un peu plus sur ses origines, et la grande famille à la tête du studio: avec bien sur Walt Disney, Jeffrey Katzenberg, et aujourd’hui John Lasseter. On revient aussi sur les adaptations des dessins animés en films, dont on découvrira bientôt Aladdin et Mulan l’an prochain. On aborde les grandes pépites et leurs secrets cachés comme: Blanche Neige, Cendrillon, Peter Pan… Et sans oublier, le célèbre Mickey et sa bande, et les musiques éternelles qui ont bercées notre enfance.

Ce que j’aime particulièrement, en plus des informations fournies très intéressantes et recherchées, c’est qu’à la fin on a toujours le droit à un récapitulatif de livres, si on souhaite en savoir plus. Je trouve ça super intéressant, et ça éveille encore plus notre curiosité.

Celui sur Harry Potter est tout aussi intéressant. Même si je me renseigne depuis des années sur le sujet, j’ai tout de même appris des choses sur le célèbre sorcier, notamment l’inspiration qui a mené à la construction de chaque personnage.

Discutons ensemble, RDV du Blog

Une cure detox avec Juice Lab

12718197_558097131016572_1556220713246989790_n

On entend très souvent parler des cures detox. Curieuse de ce concept, j’ai donc voulu tester. Voici donc les détails de la cure que j’ai suivi et mon ressenti.

Qu’est-ce qu’une cure de jus detox?

La cure de jus consiste à consommer des jus de fruits et légumes pressés à froid tout au long d’une journée en substitution de nos repas. L’énergie habituellement monopolisée par l’effort de digestion pourra ainsi être consacrée à l’élimination des toxines et au renouvellement cellulaire. Les cures sont toutes composées de jus sélectionnés pour leurs vertus détoxifiantes. Leur apport en minéraux, vitamines et enzymes permettra de dynamiser toutes les fonctions de l’organisme. En quelques jours on regagne en forme, énergie et équilibre!

La particularité du pressage à froid permet d’extraire et de conserver le maximum d’enzymes, minéraux et vitamines en les séparant des fibres tout en diminuant les risques d’oxydation. Les autres modes d’extraction (centrifugeuse par exemple) chauffent et oxydent les aliments.

Une bouteille de 500 ml contient un minimum 3 kg de fruits et de légumes frais, et jusqu’à 10 fruits et légumes différents.

file_main_image_7763_1_quiz_fruits_legumes_01_7763_645x360_cache_640x360

De quoi est composée la cure detox slim de Juice Lab ?

Pour cette cure, j’ai choisit la formule cure detox slim pendant 3 jours. Elle est composée de sept jus variés et complets pour un apport concentré en vitamines, en vertus dépuratives, en facultés drainantes et hydratantes, ainsi que d’un coup de gingembre au pouvoir médicinal. Ce programme nous accompagne tout au long de la journée. Il est conseillé de boire beaucoup d’eau en parallèle.

Les différents jus :

1. Wake me up: DRAINANT
Orange, thé au jasmin, pamplemousse, poire, citron, romarin, menthe

Mon avis: Un jus très agréable à consommer dès le matin. C’est tout de même assez déroutant de sentir les aromates comme le romarin et la menthe. On sent aussi bien le jasmin, mélangé avec l’orange. Une agréable surprise.

2. Ginger lemonade: ALCALINISANT
Eau minérale, citron, gingembre, sirop d’agave, graines de chia

Mon avis: De très bonne sensation avec cette limonade. J’aime déjà beaucoup boire une infusion citron gingembre. Cette limonade me la rappelle. Les graines de chia ne sont pas dérangeantes du tout de le mélange.

+ Shot de gingembre: ÉNERGISANT

Mon avis: Quand j’ai vu qu’il s’agissait de gingembre pur, je savais déjà que ça allait être l’horreur. Je comprend aussi pourquoi il est recommandé de le boire d’un seul coup. Comme l’impression d’être devenue une cracheuse de feu après !!!

3. Burning man: ANTI-INFLAMMATOIRE 
Carotte, pomme, citron, gingembre, vinaigre de cidre, curcuma frais

Mon avis: Ce jus fait partie de mes préférés. J’adore manger des carottes rappées, et j’avais cette impression avec ce jus. Les carottes utilisées ont un super goût, et ce petit goût de citron relève le tout. J’adore.

4. Gus Gus: ANTIOXYDANT
Carotte, betterave, pomme, citron, gingembre

Mon avis: Hé bien je vais devoir revoir mes préjugés. Je n’aime pas la betterave, mais avec le goût de la carotte, c’est très sympathique. Ce jus est vraiment très doux, léger et agréable.

5. Le Sportif: NOURRIT L’ORGANISME
Kiwi, pomme, concombre, épinards, citron vert, gingembre

Mon avis: Encore un jus surprenant, il est très doux, on sent principalement le concombre. C’est d’ailleurs très agréable. Un peu de mal à identifier le reste.

6. Radical: PURIFIANT
Eau minérale, citron, sirop d’érable, piment de Cayenne

Mon avis: Hé bien comme pour le gingembre ! Comme je n’ai pas l’habitude de manger des plats épicés, le piment ça arrache !

7. Magie noire: DÉTOXIFIANT
Eau minérale, charbon actif, citron, sirop d’agave, thym

Mon avis: C’est le jus que j’ai le moins apprécié. Il n’a pas vraiment de goût, mais avec le charbon, on retrouve notre bouche toute noire et granuleuse ! Il fallait s’en douter, et ce n’est pas très agréable.

rpt

Quels sont les bienfaits de la cure detox ?

Les effets de la cure sont variables d’un individu à l’autre suivant l’âge, le sexe, la morphologie et les habitudes alimentaires de chacun. Voici les effets qui peuvent être constatés au bout de 3 jours de cure:

+ SENSATION DE LÉGÈRETÉ PHYSIQUE ET MENTALE
+ SOMMEIL RÉPARATEUR
+ RENFORCEMENT DU SYSTÈME IMMUNITAIRE
+ GAIN DE VITALITÉ
+ RÉGULATION DU TRANSIT INTESTINAL
+ RÉHYDRATATION DE LA PEAU
+ BEAUTÉ DES CHEVEUX ET DES ONGLES
+ AIDE A LA PERTE DE POIDS

Mon avis à l’issue des 3 jours de cure

Après vous avoir donné mon avis sur chaque jus, je vais vous donner mon avis général. Déjà je suis assez surprise, je n’ai eu aucune sensation de faim pendant les 3 jours. Quand on commande la cure, nous recevons aussi par mail des conseils, pour avant, pendant et après la cure. Il donnait justement des informations sur quoi manger, si on avait faim, mais rien dans mon cas. C’était plus l’habitude qui me menait vers la cuisine, et pas l’appétit. En fin de journée, il est vrai qu’on a envie de manger un peu de solide, mais toujours sans faim.

Concernant la livraison, elle est faite par une camionnette frigorifique. On peut ainsi commencer notre cure dès le lendemain. C’est d’ailleurs vivement conseillé, vu qu’il n’y a aucun conservateur dans les produits. C’est pour cela qu’on peut choisir la date de notre livraison, lors de notre commande.

A la fin de ma première journée, donc aucune sensation de faim, et ça s’est très bien passé. Même si on boit que des jus, on boit aussi beaucoup d’eau. Je vous laisse imaginer les aller retour vers un certain endroit. ça fait quand même 3 litres et demi de jus ! Ce qui m’a fait sourire aussi, c’est de penser au nombre de fruits et légumes consommé dans la journée. J’ai très largement dépassé le quota des 5 fruits et légumes à consommer par jour ! Je pense d’ailleurs que ça fait partie de mes premières fois ! Je suis aussi surprise de tous ses mélanges de fruits et légumes qui se marient très bien. Une belle découverte. Au réveil du deuxième jour, autant dire que j’avais la pêche (sans mauvais jeu de mot !). C’est avec plaisir que j’ai enchaîné sur la deuxième journée. Toujours aucune sensation de faim à son issue. Connaissant déjà les jus, il n’y avait plus de surprise. C’est en effet les mêmes que l’on reprend sur les 3 jours. J’enchaîne ainsi avec plaisir sur le troisième, sans difficulté.

Pour une première cure, ce fut une bonne expérience. Sans vous mentir, c’est grâce à un bon de réduction que j’y ai participé. Sinon au temps dire que ce n’est pas donné. Mais les ingrédients utilisés sont vraiment de bonnes qualités. On sent bien leurs goûts dans les différents mélanges. Certains sont surprenants, et pourtant très agréables. Je me suis surtout surprise à aimer des légumes que je n’appréciais pas, comme la betterave. Je compte bien réessayer d’en manger prochainement du coup. En conclusion, je suis donc très contente d’avoir eu l’occasion de tenter cette expérience.

Et vous, avez-vous déjà suivi une cure detox ? Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire, ou à m’envoyer un mail. J’y répondrais avec plaisir !

Discutons ensemble, RDV du Blog

Des Tulipes contre le Cancer

banniere-tulipes-contre-le-cancer

C’est un article particulier que je vous propose aujourd’hui, et qui me tient à cœur. Je souhaitais vous parler d’une action à laquelle je participe chaque année. Il s’agit « Des Tulipes contre le Cancer » Peut-être en avez vous déjà entendu parlé, voir même déjà participé. L’année passée, ils ont fêté leur 30 ans.

Cette action est menée par les associations Lions Club. Elle permet de faire un don, et de recevoir en échange un bouquet de fleurs. Sur Nieppe, dans le Nord de la France, là où je participe chaque année, le don est de 7€ contre un bouquet de 15 tulipes de notre choix.

 

Mais vous allez me dire, comment fonctionne cette opération, et quelle est son histoire ?

Voici la réponse ! L’action « Des Tulipes contre le Cancer » est née il y a 30 ans d’une erreur de commande. Un technicien d’une coopérative agricole s’est un jour retrouvé avec un lot de bulbes de tulipes en trop. Au lieu de les jeter, il propose de les planter sur une parcelle prêtée par un agriculteur et d’organiser une cueillette grand public en échange d’un don.
Le Lions Club intéressé par le projet propose de reprendre l’opération et de dédier les fonds recueillis à la recherche contre le cancer.
Des Tulipes contre le Cancer étaient nées !
Aujourd’hui ce sont près de 53 champs de tulipes qui fleurissent chaque année partout en France.

 

A quoi servent les dons collectés ?

Chaque année, c’est plus d’1 million € qui est reversé pour :
– du matériel médical (pompes à morphine, coagulateurs, matériels endoscopiques, mammographes, vidéos gastroscopes… )
– des dispositifs de soutien aux familles et aux malades (exemples : appartement pour les famille d’enfants hospitalisés, groupes de paroles , etc.)
– des programmes de recherche contre le cancer (exemple : participation au programme de recherche sur l’adénocarcinome pulmonaire)
Chaque Lions Club reverse les sommes collectées aux hôpitaux ou centres de recherche près de chez lui.

 

Comment participer ?

Voici souhaitez en savoir plus, ou même y participer. Je vous invite à regarder leur site pour voir si une commune proche de chez vous participe à l’opération.

http://tulipescontrelecancer.org/nos-clubs/

 

J’espère avoir donné envie d’en découvrir plus sur leur action, et que peut-être vous aurez l’occasion d’y participer.

En attendant, je vous dévoile quelques photos de nos beaux bouquets… et d’un chat !!

Sans titre 1

 

Discutons ensemble, RDV du Blog

MOOC science-fiction : explorer le futur au présent

DgtcQKnW0AAkP-d

 

Après vous avoir présenté un MOOC sur la littérature jeunesse auquel j’ai participé, je vous en présente un autre que j’ai aussi beaucoup apprécié.

 

Présentation du MOOC la science-fiction : explorer le futur au présent

Aujourd’hui bien identifiée à travers quelques motifs spécifiques (robots, voyages dans le temps, vaisseaux intergalactiques…), la science-fiction reste trop méconnue en dehors de certaines œuvres-phares, comme Star Wars. Le MOOC SF se propose justement de faire découvrir ce genre littéraire et médiatique dans toute son ampleur et sa diversité – son histoire, sa présence dans les romans, films ou jeux, ses différents sous-genres ou encore son rapport étroit à la science.

 

Mon avis:

Ce MOOC est en partenariat avec l’Université d’Artois, et commence le 7 mai. Il vous est possible de vous inscrire jusqu’au 19 juin.

J’ai participé à la première session du MOOC en 2018, et comme une seconde session va prochainement commencer, j’ai décidé de vous en parler. Peut-être que ça intéressera certains d’entre vous, qui comme moi, souhaitent en savoir plus sur ce genre.

Pour les novices, comme pour les connaisseurs, les cours sont très intéressants et très bien construits. Les interventions donnent du rythme à la formation. On apprend beaucoup sur le genre, en commençant par ses origines, les classiques du genre, les différentes versions, ou encore les adaptations au cinéma et jeux vidéo…

J’ai appris beaucoup, et je suis contente d’avoir pu y participer. Si ça vous intéresse, n’hésitez pas, foncez !

En tout cas, n’hésitez pas à me poser des questions. Ce MOOC est exactement le même que j’ai suivi.

D’ailleurs peut-être l’avez-vous suivi? Qu’en avez-vous pensé ?

 

Comment s’inscrire?

Pour en savoir plus sur ce MOOC et s’inscrire, il suffit de cliquer sur ce lien

Il existe aussi une page Facebook qui lui est consacré. Cliquez ici pour la découvrir !

mooc-sf-v2-astronaute_reference