Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #18

actu period drama

 

Becoming Elizabeth

Après The Spanish Princess, la chaine Starz compte bien continuer de produire des séries sur de grandes reines, et c’est ainsi qu’elle annonce la commande de Becoming Elizabeth basé sur l’histoire de la jeune Elizabeth Tudor, qui sera interprétée par l’actrice allemande Alicia von Rittberg.

Fille orpheline d’Henry VIII et de sa seconde femme Anne Boleyn, Elizabeth avait été déclarée illégitime après l’annulation du mariage de ses parents, mais un long parcours semé d’embûches, de trahisons et de relations interdites, elle a fini par monter sur le trône.

Becoming Elizabeth se composera de 8 épisodes qui devront sortir courant 2021. 

 

Eleanor of Aquitaine

En plus de la série sur Elizabeth, Starz compte aussi produire une série sur Aliénor d’Aquitaine, reine des Francs puis reine d’Angleterre, mère de Henri le Jeune, Jeanne d’Angleterre et Richard Cœur de Lion. Celle-ci sera adaptée des livres de Alison Weir, à savoir Eleanor Of Aquitaine: By the Wrath of God, Queen of England et The Captive Queen, actuellement non traduit en français. 

Aucune date n’est pour l’instant annoncé, ni casting.

 

Ines del Alma Mia

Ines del Alma Mia est coproduction internationale entre l’Espagne, le Chili et l’Argentine basée sur le roman du même nom d’Isabel Allende, qui a d’ailleurs été traduit dans plus de 30 langues. On ne sait pas encore si on l’aura en France, mais en tout cas un partenariat a été fait avec Amazon Prime. 

La série raconte l’histoire de la première femme espagnole à arriver sur les côtes du Chili avec les Conquistadors dans les années 1500. Véritable personnage historique, Ines Suarez (Elena Rivera) a aidé à revendiquer le territoire pour l’Espagne et a participé à la fondation de l’actuelle ville de Santiago du Chili. Isabel Allende réinvente la vie d’Inès, celle de son amant et celle de son mari. Basé sur des événements historiques réels, le roman évoque le conflit et le drame entourant l’arrivée des Conquistadors au Chili, tout en mettant en lumière Ines, une femme puissante longtemps oubliée par l’histoire. C’est un roman épique sur fond d’amour et de conquête.

Avec un casting exceptionnel dirigé par Elena Rivera, Eduardo Noriega et Benjamín Vicuña, la série comprend également Carlos Bardem, Francesc Orella, Enrique Arce, Daniela Ramírez, Antonia Giesen, Carlos Serrano, Ismael Martínez, Juan Fernández, Mauricio Paniagua, Andrea Trepat, Nicolás Zárate, Patricia Cuyul, Rafael de la Reguera, Elvis Fuentes, Francisco Ossa, Gastón Salgado et Pedro Fontaine.

Inés del alma mía (20

 

Bridgerton

Adaptation des romans de Julia Quinn « La Chronique des Bridgerton », voici le premier trailer en français et les affiches de cette série en 8 épisodes qui arrivera sur Netflix le 25 décembre. 

Synopsis: À Londres, pendant la Régence, Daphne Bridgerton (Phoebe Dynevor), fille aînée d’une puissante dynastie, est censée se trouver un mari, mais la concurrence est rude ! Espérant suivre l’exemple de ses parents et faire un mariage d’amour, Daphne semble au départ avoir toutes les chances de son côté.  Pourtant, dès lors que son frère aîné se met à rejeter ses prétendants les uns après les autres, le journal à scandales de la haute société londonienne, dirigé par la mystérieuse Lady Whistledown, propage des calomnies sur la jeune femme. C’est alors que débarque le séduisant et frondeur duc d’Hastings (Regé-Jean Page), célibataire endurci et meilleur parti du moment. Bien qu’ils s’en défendent, Daphne et le duc sont incontestablement attirés l’un par l’autre – et les voilà embarqués dans un jeu de dupes, tout en devant composer avec les injonctions de la société concernant leur union potentielle…

Bridgertonbridgerton-season-1-poster-bridgerton-netflix-series-43618653-1080-1350bridgerton-season-1-poster-bridgerton-netflix-series-43618652-864-1280bridgerton-season-1-poster-bridgerton-netflix-series-43618656-1080-1350bridgerton-season-1-poster-bridgerton-netflix-series-43618654-1080-1350bridgerton-season-1-poster-bridgerton-netflix-series-43618655-1080-1350

 

 

Littérature japonaise (Japon), Livres, Manga

Adieu, mon utérus de Yuki Okada

71s89ujvgol

Éditeur : Akata
Pages : 192 pages
Parution : 14 Février 2019
Tome : 01/01
Format: Manga
Genre: Témoignage
Lien Amazon

 

Synopsis:

Dans Adieu, mon utérus, récit autobiographique, Yuki Okada raconte sa lutte contre le cancer. Son chemin sera semé d’embûches, de larmes et de doutes, mais trouvera un écho chez de nombreuses personnes.

Yuki Okada, à trente-trois ans, a tout pour être comblée : mariée et heureuse, mère d’une petite fille, elle exerce également le métier qu’elle aime – autrice de mangas. Aussi, quand elle consulte son médecin à cause de règles anormales, elle ne se doute pas de la terrible nouvelle qui l’attend : malgré son jeune âge, elle développe en effet un cancer du col de l’utérus. Chamboulée et perdue, elle ne saura d’abord pas comment réagir, et affronter cette épreuve que la vie lui impose… Pourtant, très vite, elle comprend qu’il lui faudra faire des choix. Mais entre les avis de ses proches et du corps médical, comment savoir ce qu’elle souhaite vraiment

 

Mon avis:

A trente-trois ans, Yuki est une jeune femme épanouie. Elle vit en parfaite harmonie avec sa petite fille et son mari, et est mangaka. Ce dernier exerce le même métier qu’elle, mais est souvent très pris par son travail pour s’occuper correctement de sa famille. Avec l’aide de sa mère, alias Mamounette, elle arrive à s’en sortir. Ils coulent des jours heureux, jusqu’au jour où Yuki s’inquiète d’avoir des règles trop rapprochées, et consulte son gynécologue. Très vite, le verdict tombe : c’est cancer du col de l’utérus. Un long parcours débute alors pour la famille…

C’est avec grand courage, sensibilité et humour que l’auteure nous dévoile son combat sans tabou. Entre les mots et les dessins, on suit le chemin de sa vie. Entre sa rencontre avec son mari, la naissance de sa fille, et le moment fatidique de l’annonce du cancer, on ne la quitte plus. Afin de chasser cette douleur de l’inconnu, elle raconte tout en émotion, les étapes par lesquelles elle est passée, toutes les questions qu’elle s’est posée, toutes les angoisses qu’elle a dû combattre, les dessous du milieu médical au Japon, mais aussi les réactions de son entourage, la présence indéfectible de sa mère, le désarroi de son mari, l’incompréhension de sa petite fille, et le rapport avec les autres femmes qui affrontaient le même combat. Sans jamais s’apitoyer sur son sort, Yuki nous dévoile sa force, avec ce récit plein de joie de vivre et d’optimisme. Comme dans chaque épreuve, on en retire des leçons positives. Ici une famille plus unie que jamais, beaucoup d’amour, et un mari qui a repris son rôle de père et d’époux. Un manga très touchant qui ne peut laisser indifférent, mais aussi qui peut donner du courage à toutes celles et ceux qui passent par cette terrible épreuve, ou voir comment accompagner un proche. En soi, un sujet grave abordé avec douceur et délicatesse. 

note 5 étoiles

 

Jeunesse, Littérature américaine (Etats-Unis), Livres

Catherine, princesse de Russie : Saint Pétersbourg, 1743-1745 de Kristiana Gregory

Catherine, princesse de Russie : Saint-Pétersbourg, 1743-1745 de Kristiana Gregory

Éditeur : Gallimard Jeunesse
Collection: Mon Histoire

Pages : 176 pages
Parution : 31 Août 2006
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Jeunesse, Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

« 4 janvier 1744. Mère s’est penchée pour prendre mon menton dans sa main. « Ne répétez à personne ce que je vais vous dire, ni à votre frère ni même à Mademoiselle. Compris ? » J’ai acquiescé. « Si vous obtenez la faveur du roi, vous et moi devrons quitter la Prusse en traîneau pour gagner Saint-Pétersbourg où nous rencontrerons l’impératrice Élisabeth. Elle vous a choisie, vous, ma pauvre fille ingrate, pour être la fiancée de Pierre. À moins que vous ne gâchiez vos chances, vous l’épouserez et un jour, vous régnerez tous deux sur la Russie. »Sophie, princesse sans fortune de Poméranie, est choisie par l’impératrice de Russie pour devenir la fiancée de son neveu, Pierre, qui doit lui succéder. La jeune fille et sa mère quittent la Prusse pour s’installer à la cour de Saint-Pétersbourg. Décidée à conquérir l’affection du peuple, Sophie apprend le russe et, à la veille de son mariage, se convertit à la religion orthodoxe sous le nom de Catherine.

 

Mon avis:

Avant de vous présenter le roman, j’ai plutôt envie de vous présenter la collection « Mon histoire » de chez Gallimard, que j’affectionne tant. Il s’agit de journaux intimes qui nous raconte la jeunesse de grands personnages historiques. Ils sont d’ailleurs très soignées, avec les pages jaunies et le contour des pages arrachées, soit comme un vrai journal intime. En plus de l’histoire qui nous est conté, on retrouve toujours en fin d’ouvrage, des informations complémentaires sur le personnage qu’on a appris à découvrir. Ici, il s’agit de Catherine, la Grande, ou plutôt Sophie Augusta Frederika d’Anhalt-Zerbst. On fait sa connaissance alors qu’elle a tout juste 14 ans en Prusse, où la guerre avec la Russie fait rage. C’est ainsi qu’elle se voit promise à Pierre III Fiodorovitch, empereur de Russie, et va devoir grandement changer pour ce mariage forcé, jusqu’à son prénom.

On suit pendant 2 ans le parcours de Sophie, future Catherine II, et Impératrice de Russie. Jeune fille au grand caractère, elle doit apprendre à découvrir la cour russe, apprendre cette nouvelle langue, et les codes de la future vie qui l’attend. On s’attache très vite à son personnage qui n’a pas froid aux yeux. On arrive déjà très bien à s’imaginer quelle grande dame elle va devenir. La rencontre avec son futur mari n’est pas transcendante. Même s’ils sont tous les deux encore des enfants, cela se sent plus chez Pierre. Et la jeune fille n’hésite pas à l’ignorer. On sent déjà son ambition, et sa volonté à détenir le trône. Juste 2 ans, il est vrai que c’est court pour découvrir son parcours, mais c’est aussi à la fois impressionnant de voir comment elle est prête à tout tenter, pour aller au plus près de ses ambitions. Un récit très intéressant, à découvrir.

Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #15

actu period drama

 

La Révolution

Netflix nous proposera prochainement une nouvelle mini-série en 8 épisodes « La Révolution ». Créée par Aurélien Molas, on découvre une autre vision de la Révolution française, avec une touche de fantastique, comme nous le dévoile l’intrigue.

Royaume de France, 1787. Enquêtant sur une série de meurtres mystérieux, Joseph Guillotin – futur inventeur de la guillotine – découvre l’existence d’un nouveau virus : le sang bleu. La maladie se propage au sein de l’aristocratie et pousse la noblesse à attaquer le peuple. C’est le début d’une révolte … Et si on nous avait menti depuis plus de deux siècles ? Voici la véritable histoire de la Révolution Française…

Du côté du casting, on retrouve Amir El Kacem qui incarnera Joseph Guillotin, un jeune médecin qui inventa la guillotine. Lionel Erdogan sera Albert Guillotin, frère du héros et combattant fougueux de retour des Etats-Unis où il participa à la guerre d’Indépendance américaine. Marilou Aussilloux sera Élise de Montargis, une aristocrate libre et émancipée. Laurent Lucas jouera l’oncle de cette dernière. Et, Gaïa Weiss incarnera Marianne, jeune femme indomptable à la tête de la Fraternité… Seront aussi présents, les comédiens : Isabel Gonzalez, Doudou Mastas, Dimitri Storoge, Julien Frison, Amelia Lacquemant et Coline Beal.

Sortie prévue pour Octobre 2020 sur Netflix

thumbnailthumbnail-2La Révolutionthumbnail-1La Révolutionlarevolution3-810x601-1

 

Les Aventures du jeune Voltaire

Cette mini-série historique en quatre épisodes, est réalisée par Alain Tasma et commandée par France Télévision. Elle revient sur le parcours du célèbre philosophe des Lumières: Voltaire. Au casting, on retrouve dans le rôle-titre Thomas Solivérès, et pour le Voltaire plus âgé, Bernard Le Coq. Ils donneront la réplique à Hippolyte Girardot, Thibault de Montalembert, Constance Dollé et Valérie Bonneton. Le tournage vient de s’achever. La sortie est prévue pour cette année, sans date précise.

Comment devient-on Voltaire – le géant de la Pensée, le maître du Blasphème dont les combats, vont accoucher de la Révolution Française ? C’est le sujet de cette mini-série. Si l’on connaît le vénérable philosophe, refugié à Ferney, on connaît moins le Jeune Voltaire.
Roturier de naissance, le futur Voltaire va bousculer toutes les conventions sociales et religieuses de son temps. Embastillé deux fois, exilé en Angleterre, historiographe de Louis XV, détesté par la Cour de France, millionnaire à 40 ans grâce à des spéculations. Voltaire veut tout : la gloire, les femmes et l’argent !

5696726-thomas-soliveres-tournage-de-la-serie-950x0-2

 

Ammonite

Nouveau film de Francis Lee, Ammonite, raconte l’histoire de deux femmes, inspirée de faits réels.

1840. Mary Anning fut une paléontologue renommée mais vit aujourd’hui modestement avec sa mère sur la côte sud et sauvage de l’Angleterre. Mary glane des ammonites sur la plage et les vend à des touristes fortunés. L’un d’eux, en partance pour un voyage d’affaires, lui demande de prendre en pension son épouse convalescente, Charlotte. C’est le début d’une histoire d’amour passionnée qui défiera toutes les barrières sociales et changera leurs vies à jamais.

Sortie prévue le 31 mars 2021

Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #14

actu period drama

 

Eiffel

Le film autour du constructeur de la Tour Eiffel par Martin Bourboulon, le réalisateur de Papa ou maman, sortira en le 17 février 2021. Au casting, on retrouve Romain Duris, Emma Mackey et Pierre Deladonchamps.

Voici le synopsis: Venant tout juste de terminer sa collaboration sur la Statue de la Liberté, Gustave Eiffel est au sommet de sa carrière. Le gouvernement français veut qu’il crée quelque chose de spectaculaire pour l’Exposition Universelle de 1889 à Paris, mais Eiffel ne s’intéresse qu’au projet de métropolitain. Tout bascule lorsqu’il recroise son amour de jeunesse. Leur relation interdite l’inspire à changer l’horizon de Paris pour toujours.

Eiffel 2021Eiffel 2021

 

Enola Holmes

Disponible dès septembre sur Netflix (si le procès ne retarde pas sa sortie), Enola Holmes, réalisé par Harry Bradbeer, est une adaptation de la série littéraire à succès « Les Enquêtes d’Enola Holmes » de Nancy Springer, sur les aventures de la jeune sœur du célèbre détective Sherlock Holmes. Du côté des acteurs Millie Bobby Brown (Stranger Things) campera le rôle principal tandis qu’Henry Cavill et Sam Claflin interpréteront les deux frères ainés, Sherlock et Mycroft. Et pour conclure, on retrouvera Helena Bonham Carter dans le rôle de la mère de la jeune et espiègle détective. Un casting qui donne envie!

Pour l’intrigue, elle est centrée sur la disparition de la mère d’Enola le jour de son seizième anniversaire, en 1880. Pour la retrouver, la jeune fille demande de l’aide à ses deux frères aînés, mais ces derniers l’encouragent plutôt à retourner à l’école. Déterminée, Enola décide de s’enfuir à Londres pour la retrouver coûte que coûte et se retrouve prise au beau milieu d’une conspiration qui pourrait changer la face du monde tel qu’on le connaît.

EbW11zOWoAYULAREbW12_sXYAA6vNkEbW13aZXkAImms8Enola Holmes

 

The Nevers

La nouvelle série fantastique signée HBO de Joss Whedon (Buffy) suivra un groupe de femmes à l’époque Victorienne avec des capacités inhabituelles faisant face à des ennemis impitoyables. Ces dernières devront remplir une mission qui pourrait bien changer la face du monde. Au casting de la série, Laura Donnelly, James Norton, Ben Chaplin, Nick Frost, Eleanor Tomlinson, Denis O’Hare, Tom Riley, Olivia Williams, Ann Skelly, Amy Manson, Rochelle Neil… La sortie est prévue pour 2021. Nous n’avons pas encore de date précise.

 

The Last Duel

The Last Duel, réalisé par Ridley Scott, est une adaptation du roman d’Eric Jager. Le film revient sur le duel entre le chevalier normand Jean de Carrouges et l’écuyer Jacques Le Gris de 1386, dernier duel judiciaire en France. On retrouve au casting Matt Damon, Ben Affleck, Jodie Comer, et Adam Driver. La sortie est prévue pour le 13 janvier 2021.

Voici le synopsis: Au xive siècle dans le royaume de France, le chevalier Jean de Carrouges, de retour après une expédition militaire, retrouve son épouse, Marguerite de Thibouville. Celle-ci accuse l’écuyer Jacques Le Gris, vieil ami du chevalier, de l’avoir violée. L’homme se dit innocent. Un « procès par le combat » est décidé entre le chevalier et l’écuyer, pour déterminer la vérité. Si le mari perd le duel, la femme sera également brûlée vive pour fausse accusation

Livres

Biographics Austen de Sophie Collins

Biographics Austen de Sophie Collins

Éditeur : Armand Colin
Pages : 96 pages
Parution : 7 Juin 2017
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Biographie
Lien Amazon

 

L’histoire:

Vous savez sans doute que Jane Austen (1775-1817) est une romancière anglaise, dotée d’un humour cinglant et auteur du livre Orgueil et préjugés.
Mais savez-vous :
– Qu’elle est la septième des huit enfants d’un ecclésiastique ?
– Que tous ses romans ont d’abord été publiés anonymement ?
– Que, contrairement à ce que laisse penser sa réputation d’écrivain romantique, on ne trouve de baiser amoureux dans aucun de ses livres ?
– Qu’elle est toujours restée célibataire alors que la majeure partie de son oeuvre questionne le mariage ?
– Que ses romans ont été adaptés dans pas moins de 30 films ?

Cette biographie visuelle de Jane Austen vous plongera au cœur de l’univers de l’auteure.

 

Mon avis:

Je n’ai encore jamais lu de biographie sur Jane Austen, et je peux dire que pour moi ce livre fut une belle entrée en matière.

En plus d’en découvrir plus sur l’écrivaine, son enfance, son parcours et ses œuvres, on nous présente aussi son époque et ses codes. On peut ainsi vraiment imaginer son style de vie. Mais ce livre est plus qu’une biographie, c’est vraiment une oeuvre graphique. Ce ne sont pas des pages remplies de texte que l’on tourne, mais plutôt rempli d’illustrations, de schémas, de mises en scènes et d’explications. Une très belle oeuvre visuelle riche en information et très accessible. J’ai appris beaucoup de choses sur Jane Austen et ses œuvres, mais aussi sur l’Histoire. On nous parle aussi des guerres, par exemple de la guerre napoléonienne et autres conflits, des codes de la Régence Anglaise et des habitudes de vie, ou encore avec quel matériel on écrivait un roman à l’époque.

Une très belle découverte originale, divertissante, dynamique et enrichissante.

note 4,5 étoiles

 

Biographics Austen de Sophie Collins

 » Quand on reconnait une auteure d’après une série de symboles, c’est la preuve qu’elle a marqué notre culture et nos consciences. « 

Bande dessinée, Littérature française (France), Livres

Jamais de Bruno Duhamel

couv4679762

Éditeur : Bamboo
Collection: Grand Angle
Pages : 64 pages
Parution : 10 Janvier 2018
Tome : 01/01
Format: Bande dessinée
Genre: Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Face à une catastrophe naturelle, il faut une force de la nature. Madeleine, c’est les deux.

Troumesnil, Côte d’Albâtre, Normandie. La falaise, grignotée par la mer et le vent, recule inexorablement de plus d’un mètre chaque année, emportant avec elle les habitations côtières. Le maire du village parvient pourtant, tant bien que mal, à en protéger les habitants les plus menacés. Tous sauf une, qui résiste encore et toujours à l’autorité municipale. Madeleine, 95 ans, refuse de voir le danger. Et pour cause. Madeleine est aveugle de naissance

 

Mon avis:

« Jamais » nous emmène sur les côtes normandes à la découverte de Madeleine, une vieille dame qui n’a pas la langue dans sa poche. Elle est aveugle de naissance, et vit avec son chat Balthazar depuis la disparition de son mari en mer. Même si ce dernier est quand même toujours présent dans l’imagination de Madeleine, elle lui dresse encore la table, et l’intègre dans ses discussions. Vous comprenez vite qui mange l’assiette à table, le chat bien sur ! Mais voilà, la maison qu’elle a achetée avec son mari est sur le point de disparaître. Le réchauffement climatique, la montée des eaux, les inondations, et l’érosion font que les falaises s’effritent. Elles s’effondrent par pans entiers… Et peu à peu,  c’est ce qui risque d’arriver à la maison de Madeleine qui se rapproche dangereusement du bord. Et c’est du devoir du maire de faire quelque chose et de la convaincre de quitter cet endroit chéri où elle a vécue, et où elle a tant de souvenir… Mais avec le caractère de Madeleine, ce n’est pas si facile !

J’ai grandement aimé cette bande dessinée qui est touchante et humoristique, et qui parle d’un fait de société. La Côte d’Albâtre, comme d’autres côtes sont dangereusement touchées par les changements climatiques. Maintenant c’est une habitude de voir des blockhaus directement sur des plages. Et c’est forcément d’autant plus dur quand ce sont des maisons que des personnes ont construit, chéri et ont passé une partie de leur vie. Et malheureusement pour Madeleine, son foyer se trouve concerné. A 95 ans hors de question pour elle d’abandonner sa maison, et d’aller en maison de retraite. Elle tient trop à son indépendance, et le fait bien remarquer au maire. Avec ses réponses cinglantes, et pas que, elle lui fait vivre un enfer. On rigole, mais il est vrai qu’on ne peut qu’être touché par Madeleine, et inquiet par son sort. C’est une comédie qui frôle le drame, et qui ne nous laisse pas insensible quand on referme l’ouvrage. Les illustrations sont parfaites, et collent à l’intrigue très dynamique. J’ai apprécié de voir le travail préparatoire de l’artiste, qu’on nous offre à la fin. Mais il est vrai que je ferme ce livre avec un sentiment de tristesse et de non fin. J’aurai bien aimé quelques pages de plus, m’étant tellement attaché à ce petit bout de femme, en seulement 60 pages, bravo à l’auteur !

note 4,5 étoiles

Jamais de Bruno Duhamel

Monsieur le maire ! Etant donné que la nature vous a épargné les inconvénients qui accompagnent le fait d’avoir un cerveau, je vais m’adresser directement à votre moelle épinière : je ne quitterai jamais cette maison !

Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #13

actu period drama

 

Sissi – The Empress

Netflix prépare un nouveau projet de mini-série consacrée à l’Impératrice Sissi. Intitulée The Empress, elle sera composée de six épisodes de 45 minutes, racontant la vie de la souveraine autrichienne, notamment les premiers mois de sa vie à la cour de Vienne, mais également le contexte historique, à savoir « la crise de Crimée, l’occupation de l’Italie du Nord par l’Autriche ou la guerre avec la Prusse. » La mini-série cherchera également à mettre en avant certaines « figures et leur entourage qui n’ont, jusqu’à présent pas été montrés ».

Le casting n’a pas encore été dévoilé. La suite au prochain numéro !

Wikipédia Élisabeth de Wittelsbach - Sissi

 

The Dig

Adapté du roman éponyme de John Preston, et d’une histoire vraie post seconde guerre mondiale, « The Dig » raconte l’histoire d’Edith Pretty, une veuve qui a le pressentiment que son terrain contient des objets de valeur enterrés. Pour s’en assurer, elle recrute un archéologue local, Basil Brown, qui établit la découverte comme une des plus grandes de l’Histoire. Le cinéaste australien Simon Stone (The Daughter) réalisera le long-métrage britannique, qui sera produit par Gabrielle Tana (Philomena). Du côté du casting, on retrouve Carey Mulligan, Ralph Fiennes, Lily James, et Johnny Flynn.

En collaboration avec la BBC, le film sera disponible sur Netflix. A défaut d’avoir une date de sortie, découvrez quelques photos du tournage.

imageimage-1image-2image-3

 

Emily

Un nouveau projet de biopic sur Emily Brontë est prévu pour 2021, il reviendra sur ses premières années. On retrouve au commande de cette réalisation Frances O’Connor (Fanny Price dans Mansfield Park 1999), quant au rôle d’Emily il a été confié à Emma Mackey, révélation de la série Sex Education. Le casting comprend également Joe Alwyn (La Favorite) qui incarnera l’amant d’Emily avec lequel elle est en conflit, Fionn Whitehead (Dunkerque) qui jouera son frère de génie autodestructeur et enfin Emily Beecham (Little Joe) qui incarnera Charlotte Brontë, sa sœur. Pour l’instant son autre sœur Anne, n’est pas mentionnée.

Bronte