Films, Littérature néerlandaise (Pays-Bas)

Antonia : La Chef d’Orchestre

Antonia, la Chef d'orchestre

Acteurs : Christanne de Bruijn, Benjamin Wainwright, Richard Sammel
Réalisateur : Maria Peters
Audio : Français, Néerlandais
Durée : 137 minutes
Genre: Biopic
Lien Amazon

.

L’histoire:

L’HISTOIRE VRAIE DE LA PREMIÈRE FEMME CHEF D’ORCHESTRE

New York, 1926. Passionnée et ambitieuse, Antonia rêve de devenir chef d’orchestre. Malgré son talent, tout le monde refuse de la prendre au sérieux car Antonia est… une femme. Elle s’engage dans le combat de sa vie au risque de mettre fin à sa liaison avec le séduisant Frank Thomsen.

Découvrez l’histoire d’Antonia Brico, la toute première femme à devenir chef d’orchestre. Un portrait époustouflant d’une femme libre et forte du XXème siècle, une superbe reconstitution des années folles et une histoire d’amour qui n’a pas fini de vous émouvoir.

.

Mon avis:

Comme vous le savez, ou vous avez pu le voir, j’aime beaucoup lire et regarder des adaptations de romans ou des histoires inspirées de faits réels. Et autant dire que ce film a une certaine particularité. Il se trouve que la réalisatrice, Maria Peters, est aussi la romancière qui a écrit le roman ! C’est pour cela que j’ai d’abord voulu découvrir ses écrits, et ensuite voir comment elle les avait adaptés à l’écran. Et ce fut une très bonne surprise !

Mais revenons d’abord à l’histoire qui est inspirée de la vie d’Antonia Brico, une jeune femme qui a combattu pour réaliser son rêve et devenir cheffe d’orchestre. 

Lorsqu’elle est enfant, ses parents quittent les Pays-Bas pour les États-Unis. Ils y mènent une vie simple. Un jour, son père lui ramène un vieux piano abandonné, elle peut alors se plonger dans sa passion pour la musique. Elle se rend aussi souvent aux concerts gratuits, et travaille comme placeuse dans un théâtre. Un jour, Willem Mengelberg, un grand chef d’orchestre hollandais y propose la 4e Symphonie de Gustav Mahler. Elle ne peut manquer cela et se glisse dans la salle, ce qui conduit à son expulsion. Cet évènement entrainera dans sa vie un bouleversement, mais aussi de nouvelles rencontres.

Après avoir découvert les deux versions textuelles et visuelles, je vous avouerais avoir passé un super moment avec ce film. On se laisse transporter par les images, le décor et son esthétisme. Les lieux de tournage, tout comme les costumes sont très convainquant, et on se laisse avec plaisir conter l’histoire. Concernant les acteurs, j’ai apprécié Christanne de Bruijn dans le rôle principal et Benjamin Wainwright dans le rôle de Franck Thomsen. Mais j’ai eu surtout un coup de cœur pour Scott Turner Schofield qui interprète Robin Jones, un ami d’Antonia Brico, qui a su me toucher.

Un film divertissant qui nous donne bien envie d’en découvrir plus sur cette femme singulière.

note 4 étoiles - film

Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #25

actu period drama

.

.

The Tragedy of MacBeth

the.tragedy.of_.macbeth.2021

Découvrez l’affiche du prochain film (en solo) de Joel Cohen qui est une adaptation de la célèbre pièce de William Shakespeare. Denzel Washington incarnera MacBeth, Frances McDormand Lady Macbeth, Brendan Gleeson le roi Duncan et Corey Hawkins Macduff.

La sortie est logiquement prévue en fin d’année sur Apple TV.

.

Mothering Sunday – Le dimanche de nos mères

Adapté du roman éponyme de Graham Swift, et récemment présenté au Festival de Cannes 2021, Mothering Sunday est un film britannique réalisé par Eva Husson. On trouve au casting Olivia Colman, Colin Firth, Josh O’Connor, Odessa Young et Glenda Jackson. Pas encore de date précis de sortie

Synopsis:
1924, Beechwood en Angleterre. Jane Fairchild est la bonne d’une famille d’aristocrates, les Niven. A l’occasion de la fête des mères, ses patrons lui accordent une journée de repos. Seulement, orpheline, Jane profite de l’occasion pour retrouver son amant, Paul. Ce dernier est le fils des voisins des Niven et il est fiancé à Emma Hobnay. Les Niven qui ont perdu leur fils lors de la Première Guerre mondiale se réjouissent du futur mariage de Paul comme si celui-ci était leur propre enfant…

.

L’amant de Lady Chatterley – Netflix

Le célèbre roman de D.H. Lawrence, L’amant de Lady Chatterley, sera adapté en film prochainement pour Netflix. Au niveau du casting, est annoncé Emma Corrin, Jack O’Connell et Matthew Ducket en tête d’affiche. Réalisée par Laure de Clermont-Tonnerre et avec David Magee au scénario, cette adaptation n’a pas encore de date de sortie.

..

Cyrano

Réalisé par Joe Wright et basé sur la pièce de théâtre d’Edmond Rostand, cette adaptation prendra la forme d’une comédie musicale. On retrouve Peter Dinklage dans le rôle de Cyrano de Bergerac, Haley Bennett en Roxanne, Ben Mendelsohn en De Guiche, Brian Tyree Henry pour Le Bret, et Kelvin Harrison Jr. en Christian. La sortie est prévue le 30 mars 2022 

Synopsis:
Le triangle amoureux entre un officier de l’armée française nommé Cyrano, une belle femme nommée Roxanne et un nouveau cadet séduisant nommé Christian. Cyrano est profondément amoureux de Roxanne, mais, en raison de son apparence physique, il pense qu’elle ne l’aimera jamais en retour. Aussi, lorsqu’elle lui confie qu’elle est amoureuse de Christian, Cyrano, qui est un fin lettré, aide Christian à la courtiser en écrivant des lettres qu’il lui enverra.

Cyrano

CYRANOCYRANOCYRANO

Littérature espagnole (Espagne), Séries

La cocinera de Castamar (La Cuisinière de Castamar)

3288076

Acteurs : Michelle Jenner, Roberto Enriquez, Hugo Silva, Maxi Iglesias, María Hervás, Jean Cruz
Réalisateur : Tatiana Rodríguez
Audio : Espagnol, Français
Durée : 600 minutes
Genre: Drame

.

L’histoire:

Dans le Madrid de 1720, une cuisinière douée attire l’attention d’un duc veuf qui reprend sa place dans la société aristocratique.

D’après le roman de Fernando J. Múñez.

.

Mon avis:

La Cuisinière de Castamar (ou La cocinera de Castamar) est une série télévisée espagnole adaptée du roman éponyme de Fernando J. Muñez. Elle se déroule au XVIIIe siècle en Espagne après la guerre de succession qui a vu la victoire des Bourbons.

On suit les aventures de Clara Belmonte, une jeune femme éduquée contrainte de devenir cuisinière après la mort de son père, qui a entraîné la ruine de sa famille. Devenue alors agoraphobie (peur des lieux publics et des espaces ouverts), la voilà qui entre au service de Diego de Castamar, un duc et grand d’Espagne inconsolable depuis la mort tragique, lors d’une chute de cheval, de son épouse Alba, enceinte. Même si tout semble séparer Clara et Diego, leur complicité va se développer et ils vont s’éprendre l’un de l’autre, et débuter une romance sur fond de nombreuses intrigues. Avec sa montée en noblesse grâce à la victoire des Bourbons, Diego s’est attiré de nombreux ennemis et des envieux.

Le fond de l’intrigue est intéressant et assez lourd. On n’a pas toutes les clés en main dès le début, on les découvre ainsi au fur et à mesure, et les questionnements fusionnent au fil des épisodes. Après un tragique évènement, Diego est dans un état dépressif profond. Son statut de noble et de puissant à la cour lui demande certains engagements, comme une descendance et un nouveau mariage. Une jeune femme est ainsi manipulée pour assurer ce rôle. Il s’agit d’Amelia Castro, dont les dettes sont payées à condition qu’elle soit la future duchesse de Castamar. Des complots dans cette série, il y en a de nombreux, peut-être même à en perdre son latin ! C’est d’ailleurs le point négatif que je dirais de la série, c’est long et je me suis sentie perdue dans les intrigues. J’ajouterais aussi que la fin se déroule très rapidement.

Concernant les personnages, j’ai particulièrement aimé Clara. On s’y attache très vite. Elle a beaucoup de courage, et sait ce qu’elle eut. Elle est impressionnante. Diego est un personnage tout aussi intéressant. Droit et honnête, il est enfermé à son insu dans une conspiration. Son frère adoptif Gabriel est tout aussi touchant. Ancien esclave anobli, il s’agit là clairement d’une liberté prise sur l’Histoire, qui ne m’a pas déplu. Son personnage apporte beaucoup à l’intrigue. Par contre, le personnage qui m’a un peu déçu est Amelia Castro, qui mériterait clairement d’être secouée, surtout à la fin dans les derniers épisodes.

Au sujet des lieux de tournage et des costumes, autant dire qu’on est servi. Les paysages que l’on découvre, tout comme les magnifiques manoirs sont sublimes. Même si on passe beaucoup de temps dans les cuisines et les communs des domestiques, on ne peut être déçu. Les costumes sont tout aussi réussis.

En bref, une série historique qui mêle drames, complots, trahisons et romances, avec des personnages forts. Tout de même, ne vous attendez pas à un Downton Abbey espagnol, on en est loin et vous pourrez être déçu.

note 3,5 étoiles

Littérature anglaise (Angleterre), Séries

The Pursuit of Love

mv5botqzzjflntgtodqyzi00y2i5lwe4mmqtyzk0odkzmwixzdnmxkeyxkfqcgdeqxvymjkwotaymdu40._v1_

Acteurs : Lily James, Emily Beecham, Dominic West, Assaad Bouab, Andrew Scott, Shazad Latif et Freddie Fox
Réalisateur : Emily Mortimer
Audio : Anglais
Durée : 180 minutes
Genre: Drame

L’histoire:

Entre la Première Guerre mondiale et la Seconde, les péripéties amoureuses de Linda Radlett. Aînée d’une riche famille anglaise, au gré de ses rencontres, elle va connaître les bouleversements sociaux et politiques de la première moitié du XXème siècle.

D’après La Poursuite de l’Amour de Nancy Mitford (1945).

.

Mon avis:

Cette mini-série en 3 épisodes est produite par la BBC et Amazon Studio, et réalisée par l’actrice Emily Mortimer. L’histoire met en scène les péripéties amoureuses de Linda Radlett, fille d’une riche famille anglaise fantasque, et de sa meilleure amie et cousine Fanny Logan, durant la période d’entre-deux-guerres en Angleterre.

Rythmée, décalée et haut en couleur, l’intrigue de cette série ne peut vous laisser de marbre. Il y a certes quelques partis-pris par rapport au contexte historique, et une bande son moderne, mais je ne les trouve pas choquants et même plutôt en accord avec l’univers créé. Nous avons affaire à deux jeunes filles de l’aristocratie anglaise en quête de l’amour rêvé. Education différente, dit forcément vision du monde et caractère différents. Et ses jeunes filles vont en voir leurs vies bouleverser.

J’ai particulièrement été impressionnée par la performance de Lily James, même si son rôle de Linda peut être quelque peu agaçant par son excentricité. Son duo avec Emily Beecham est d’ailleurs très convainquant, on sent une réelle complicité entre les actrices. Et que dire des décors et des costumes qui sont aussi superbes.

En tout cas, encore une série qui m’aura donné envie de découvrir le roman dont il est adapté !

Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #24

actu period drama

.

The Netherfield Girls

Après Persuasion avec Dakota Johnson, Netflix proposera une adaptation moderne d’Orgueil & Préjugés, intitulée The Netherfield Girls.

On ne sait pas encore grand chose de cette production, si ce n’est que Elizabeth Bennet sera interprétée par la jeune actrice Maitreyi Ramakrishnan, découverte dans la série Netflix Never have I ever (Mes Premières fois) de Mindy Kaling

 

The Colour Room

Produit par Sky et réalisé par Claire McCarthy, ce film biopic revient sur la parcours de Clarice Cliff, une céramiste reconnue. Au casting on retrouve pour le rôle principale la star de Bridgerton Phoebe Dynevor, en compagnie de Matthew Goode (Downton Abbey), Luke Norris (Poldark), David Morrissey (The Singapore Grip), Kerry Fox (Shallow Grave), and Darci Shaw (Judy). La sortie est prévue pour la fin de l’année. Pas de date en France

Synopsis: L’ascension de l’artiste céramique Clarice Cliff, une femme déterminée de classe ouvrière des années 1920 qui cassa le plafond de verre et révolutionna l’environnement de travail au 20e siècle, tout en devenant une des plus grands designers d’Art Deco.

5

 

The Larkins

ITV se lance dans une nouvelle adaptation du roman « The Darling buds of May » de Herbert Ernest Bates, sous la forme d’une mini-série de 6 épisodes produits par Simon Nye. Ce roman pas encore traduit en France, avait déjà été adapté sous la forme d’une série en plusieurs saisons avec notamment au casting Catherine Zeta-Jones, Pam Ferris et David Jason.

Pour cette nouvelle adaptation, on retrouve Bradley Walsh (Doctor Who), Joanna Scanlan, Tok Stephen (Grantchester) et Sabrina Bartlett (Bridgerton). La sortie est prévue pour l’automne, pas d’annonce pour la France.

 

Persuasion

Alors que le film produit par Netflix est en cours de production, voici les premières photos promotionnelles, ainsi que quelques clichés du tournage.

5740976e33jt8nveaa6sdd-1623788532persuasion-adaptation-60c8b2df4ebda8956867941624562651_541_dakota-johnson-turns-into-a-regency-beauty-to-film-netflixs44199803-9684129-image-a-98_162366964751844385355-9700837-image-a-28_162401893308644385381-9700837-image-m-17_1624018390372dacota-2-578x1024-1

 

 La Cuisinière de Castamar

Disponible dès le mois prochain sur Netflix, cette série espagnole de 12 épisodes inspirée du roman de Fernando J. Muñez nous emmène en Espagne au XVIIIe siècle. On retrouve au casting Michelle Jenner, Roberto Enríquez, et Hugo Silva.

Synopsis: Dans le Madrid de 1720, une cuisinière douée attire l’attention d’un duc veuf qui reprend sa place dans la société aristocratique.

3288076la-cocinera-de-castamar-1618224897maxi-iglesias-la-cocinera-de-castamar-778x450-1la_cocinera_de_castamar_serie_de_tv-756870852-large

Littérature anglaise (Angleterre), Livres, Romance, Romance historique

Une saison à Longbourn de Jo Baker

Une saison à Longbourn de Jo Baker

Éditeur : Le Livre de Poche
Pages : 456 pages
Parution : 1 Avril 2015
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

.

L’histoire:

Sur le domaine de Longbourn, vivent Mr et Mrs Bennet et leurs vénérables filles, en âge de se marier. À l’étage inférieur veillent les domestiques. Figures de l’ombre dans Orgueil et préjugés, ils deviennent ici des personnages à part entière qui, du matin au soir,
astiquent, frottent, pétrissent et vivent au rythme des exigences et des aventures de leurs bien-aimés patrons.

Et pendant que les cœurs s’emportent à l’étage, ce que les domestiques font au secret de leur cuisine n’appartient qu’à eux… Une histoire d’amour peut en cacher une autre, et qui sait quel secret enfoui risque de ressurgir.

.

Mon avis:

Des austeneries, soit des réécritures des œuvres de Jane Austen, il y en a une petite collection aujourd’hui dont j’en ai lu certaines. Ici, Jo Baker avec « Une saison à Longbourn » nous offre un nouveau point de vue. On se retrouve dans l’univers de « Orgueil et Préjugés », mais on peut dire du côté des coulisses.

Dans cette intrigue, nous découvrons donc les dessous du quotidien des occupants de la maison Bennet : soit des propriétaires et de leurs cinq filles à marier, mais aussi des domestiques. Et ce sont ces derniers qui guident notre chemin. On fait la connaissance de Mr et Mrs Hill qui sont au service de la famille depuis des années, Sarah la femme de chambre, Polly la jeune bonne, et James le tout nouveau valet. Tout ce petit monde se lève aux aurores avant le famille, pour que tout soit prêt dès leur réveil. Et autant dire qu’il y a des surprises…

Ce roman nous apporte un peu d’originalité comparé aux autres austeneries. A travers l’œuvre de Jane Austen, on en découvre plus sur le quotidien et le dur labeur des gens de maison. Entre rallumer le feu, nettoyer les cuisines, préparer les repas, brosser les chevaux, lessiver, cureter, repasser, servir… les tâches n’en finissent pas. Malgré le peu de répits qu’ils ont, et le peu de reconnaissance, il y a aussi des histoires d’amour… On y parle également de thèmes forts comme l’esclavage et le sort des domestiques, ou l’impact des guerres napoléoniennes. On s’attache aux personnages, et on se laisse surprendre par les secrets et les non-dits. Deux mondes se côtoient, avec des préoccupations et des conditions bien différentes. Et comme dans « Orgueil et préjugés », ici c’est principalement Sarah qui tient les rênes du récit.

Une lecture sympathique, qui fait penser à la série télé Downton Abbey, qui m’était justement en lumière les deux milieux.

note 3,5 étoiles

Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #23

actu period drama

.

Emily

Emma Mackey incarnera prochainement la poétesse britannique Emily Brontë dans un film réalisé par Frances O’Connor. A ses côtés, on retrouve Fionn Whitehead, Oliver Jackson-Cohen, Alexandra Dowling, Amelia Gething, Gemma Jones ou encore Adrian Dunbar. 

Nous n’avons pas encore de date de sortie.

emily-bronte-biopic-film-60929102865da722292981emily-poster-a4

.

Bridgerton

Afin de patienter, découvrez quelques photos du tournage de la saison 2 !

Par ailleurs, l’acteur Rupert Evans rejoint le casting pour interpréter Edmund Bridgerton, le mari de Violet et le père des 8 enfants. Nous le verrons dans la saison 2, lors de flashback sur l’enfance d’Anthony.

Enfin, au vu du succès de la saison 1, la productrice Shonda Rhimes a annoncé un spin-off sur la reine Charlotte. On découvrira aussi les histoires de Lady Bridgerton et Lady Danbury !

normal_2_28229normal_6_28229normal_4_28229

202104251_07phoebe-dynevorE2Uh040X0AMb7sj

 

Eiffel

Le premier biopic consacré à Gustave Eiffel nous offre enfin de nouvelles photos promo et de belles affiches ! La sortie est prévue pour le 25 aout 2021, et ouvrira le festival d’Angoulême

Synopsis: Venant tout juste de terminer sa collaboration sur la Statue de la Liberté, Gustave Eiffel est au sommet de sa carrière. Le gouvernement français veut qu’il crée quelque chose de spectaculaire pour l’Exposition Universelle de 1889 à Paris, mais Eiffel ne s’intéresse qu’au projet de métropolitain. Tout bascule lorsqu’il recroise son amour de jeunesse. Leur relation interdite l’inspire à changer l’horizon de Paris pour toujours.

2153213

611615-eiffel-avec-romain-duris-bientot-au-cinema-3441269948775464590548

.

Persuasion – Netflix

La casting de cette adaptation moderne de Persuasion a enfin été dévoilé au complet. Alors que Dakota Johnson jouera le rôle d’Anne Elliot et Henry Golding celui de M. Elliot, c’est Cosmo Jarvis qui a été choisit pour interpréter le Capitaine Frederick Wentworth. On retrouve aussi Richard E. Grant, Ben Bailey-Smith, Suki Waterhouse, Nikki Amuka-Bird, Izuka Hoyle, Mia McKenna-Bruce et Nia Towle.

Par ailleurs, le tournage est actuellement en cours au Royaume-Uni

 

Séries

Le jeu de la Dame

lejeudeladame-banniere

Acteurs : Anya Taylor-Joy, William Horberg, Harry Melling
Réalisateur : Scott Frank, Allan Scott
Audio : Français
Durée : 420 minutes
Genre: Drame

 

L’histoire:

En pleine Guerre froide, le parcours de huit à vingt-deux ans d’une jeune orpheline prodige des échecs, Beth Harmon. Tout en luttant contre une addiction, elle va tout mettre en place pour devenir la plus grande joueuse d’échecs du monde.

 

Mon avis:

Mini-série en 7 épisodes, adaptée du roman de Walter Tevis, j’avoue que c’est surtout l’actrice Anya Taylor-Joy qui m’a donné envie de la découvrir. Et autant dire que l’on est servi par son interprétation de Beth, une jeune orpheline qui se réfugie dans les échecs après avoir subi bien des malheurs. 

Au cœur des années 60, on suit donc le parcours de cette jeune orpheline qui se retrouve dans un orphelinat, et y découvrira les échecs. Surdouée, ce jeu est comme une échappatoire pour Beth qui se perd dans l’alcoolisme et les antidépresseurs. Dans un monde ultra-compétitif, masculin et sectaire, elle sait imposer sa place avec force et courage. L’actrice est bluffante, mais il faut aussi citer les autres comédiens qui l’accompagnent et qui sont tous aussi convaincants.

L’univers créé, les costumes et les décors, ainsi que les animations sont de grandes qualités. Je suis bien contente, après en avoir tellement entendu parlé dans la presse et sur les réseaux, de m’être lancée. A vrai dire, je ne pensais pas aimer à ce point !