Bande dessinée, Littérature française (France), Livres

Edelweiss de Lucy Mazel et Cédric Mayen

Éditeur : Vents d’Ouest
Pages : 96 pages
Parution : 14 Juin 2017
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Contemporain, Romance

Lien Amazon

 

L’histoire:

Été 1947, Boulogne-Billancourt. Lors d’un bal typique de l’après-guerre, Edmond, jeune ouvrier chez Renault, rencontre Olympe, fille de politicien. Il ne se doute pas qu’elle va bouleverser sa vie. Passionnée d’alpinisme, la jeune femme n’a qu’un rêve : escalader le Mont-Blanc pour égaler la prouesse de son aïeule Henriette d’Angeville. Malgré son manque d’expérience, Edmond promet qu’il l’aidera à le réaliser. Seulement, le train-train quotidien et plusieurs drames vont petit à petit émousser leur détermination… Mais qu’importe, l’amour est plus fort que tout, dit-on. Et s’il est capable de déplacer des montagnes, il peut aussi aider à les gravir.

 

Mon avis:

Olympe est une jeune fille issue d’une famille aisée de politicien. Indépendante et féministe, elle a voulu très tôt être autonome, en quittant son domicile familial et en travaillant dans la mode, qu’elle compte bien révolutionner. Mais depuis longtemps un rêve trotte dans sa tête, celui de reproduire l’exploit d’Henriette d’Angeville son aïeule, et de conquérir le Mont Blanc. Mais la période de la deuxième guerre mondiale, alors qu’elle habite Paris, n’est guère propice à cette réalisation. C’est lors d’un soir d’été qu’elle fera la rencontre d’Edmond, un jeune ouvrier de chez Renault. Leur destin va alors se lier.

Voici une histoire pleine d’émotions qui nous est contée. Cela a beau être une fiction, quelques faits réels et personnages historiques y sont glissés. On y retrouve en action Simone de Beauvoir, ou encore des références à Henriette d’Angeville, surnommé « la fiancée du Mont Blanc » Elle est d’ailleurs la deuxième femme a avoir gravit son sommet après Marie Paradis. Mais revenons à notre intrigue, et à nos personnages principaux que l’on va suivre pendant plusieurs années: de 1947, année de leur rencontre, jusqu’à 1969, date d’un grand moment tellement émouvant. Après un début de romance assez difficile, où les conditions sociales de nos amoureux sont mises en avant, notre heureux couple compte bien gravir encore d’autres obstacles et nous surprendre. Dans ce contexte d’après guerre, où l’émancipation de la femme commence à faire débat, tout comme la lutte des classes, leur parcours se voit quelque peu semé d’embuches, ce qui renforce leur amour mais aussi leur force et leur courage. On se retrouve comme saisi par cette histoire et ce beau témoignage que l’on tient entre nos mains. On en devient presque mélancolique sur la fin. La vie n’est certes pas un long fleuve tranquille, mais à leur image et à leur exploit, tellement belle.

Les illustrations sont aussi toutes en douceur et en poésie, avec des traits travaillés et précis, ce qui nous permet d’être au plus proches de nos héros. Des atmosphères sont aussi créés, avec en premier lieu des tons chatoyants et vifs pour la période parisienne, et plus pastels pour retranscrire la beauté des paysages de montagne.

En bref, un roman graphique attendrissant et engagé qui nous livre une histoire tellement belle et émouvante.

 

Films

Coup de foudre en Toscane (Shadows in the Sun)

Coup de foudre en Toscane (Shadows in the Sun)

Acteurs : Joshua Jackson, Harvey Keitel, Claire Forlani, John Rhys-Davies, Giancarlo Giannini
Réalisateur : Brad Mirman
Audio : Anglais, Français
Durée : 100 minutes
Genre: Romance, Comédie
Lien Amazon

 

L’histoire:

Weldon Parish, célèbre écrivain, solitaire et excentrique, s’est retiré depuis 20 ans en Toscane où il mène une vie paisible. Une grande maison d’édition londonienne envoie un jeune agent ambitieux, qui rêve de devenir célèbre en réussissant là où d’autres ont échoué : faire signer un contrat à Weldon. Mais c’est sans compter sur Isabella, dernière fille du romancier, dont il tombe éperdument amoureux, jusqu’à en oublier sa mission…

 

Mon avis:

Jeremy Taylor est passionné par les livres et en a fait son métier, en travaillant dans une maison d’édition londonienne, même si son rêve est d’écrire. Alors qu’une maison concurrente a réussi à décrocher un contrat avec un grand écrivain qui ne pratiquait depuis un moment, son patron il confie une mission équivalente. Réussir à motiver le talentueux Weldon Parish, auteur Des ombres au soleil qui n’a pas écrit depuis 20 ans, et qui s’est retiré en Italie. Une aventure bien difficile qui va lui réserver de nombreuses surprises !

Voici une comédie romantique très agréable à regarder, tout en simplicité et dynamique. Très vite on se retrouve plongé en Toscane, où des paysages aux charmes enchanteurs capturent notre attention, ainsi que l’architecture typique et authentique de ce petit village. La mission confiait à Jeremy promet de ne pas être de tout repos. Après des débuts difficiles, qui nous font bien rigoler, il ne s’avoue pas vaincu pour autant. Trouver Weldon Parish n’est déjà pas évident, et ce dernier a plus d’une carte en main pour décourager le jeune homme. Le monde de l’édition, il ne veut plus en entendre parler. Même si au début du film on ne comprend pas pourquoi, la révélation viendra ensuite. Finalement, un lien va se tiser entre eux, grâce à leur passion pour l’écriture. Jeremy a déjà commencé un manuscrit, et quoi de mieux qu’un grand écrivain pour le motiver et le conseiller. De nombreuses scènes comiques se glissent dans l’intrigue, et autant dire qu’on passe beaucoup de temps à rigoler en se demandant qu’elle va être leur prochaine bêtise ensemble ! Il y a aussi une petite note de poésie qui se glisse dans le film, avec la métaphore de cet oiseau qui ne peut pas voler, ainsi que de beaux messages.

C’est certes un petit film qui peut paraitre sans prétention, mais qui fait du bien. Il permet de s’évader grâce au charme du lieu, mais aussi grâce à l’intrigue et ses acteurs. La romance est quelque peu basique et pas vraiment indispensable, elle reste tout de même touchante. Si vous cherchez un film pour vous détendre, il est pour vous !

 

note 3,5 étoiles

Contemporain, Littérature française (France), Livres

Noël et préjugés de TeamRomCom: Tonie Behar, Marie Vareille, Isabelle Alexis, Sophie Henrionnet, Adèle Bréau, Marianne Levy

Noël et préjugés de Team Rom Com

Éditeur : Charleston
Pages : 288 pages
Parution : 15 Octobre 2019
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance

Lien Amazon

 

L’histoire:

Pour Noël, Eva se voit offrir une cure d’amaigrissement détox en Savoie, Cassandra un séjour de rêve dans un hôtel perdu dans les montagnes. Lisa se réfugie chez sa psychanalyste, terrifiée à l’idée de revoir son amour de jeunesse. Vincent tente désespérément de reconquérir son ex avec l’aide d’un coach en séduction loufoque. Lara est enfermée dans un magasin de jouets avec son chef qu’elle exècre, quant à Charlie, elle est coincée dans une tempête de neige à New York, coupée du monde à un moment crucial… Ces six personnages ne se connaissent pas, mais sont liés à leur insu par le même roman : une ancienne édition d’Orgueil et Préjugés à la couverture rouge, qui passe de main en main et pourrait leur porter chance… Ou pas !

 

Mon avis:

L’édition Charleston nous propose un recueil de six nouvelles, ayant toutes un lien plus ou moins avec Jane Austen. Alors forcément j’ai craqué !

 

Comme une princesse Disney de Tonie Behar: Dans cette première nouvelle on rencontre Eva, une jeune femme ronde et pas très bien dans sa peau. Alors sa sœur Juliette, lui offre quelques jours avant Noël, une cure d’amaigrissement en Savoie. Une nouvelle légère et humoristique qui prend la forme d’un journal. On sent dans cette histoire qu’Eva incarne Elizabeth Bennet et son franc parler, et Daniel, un Darcy châtelain ruiné. J’ai passé un bon moment, même si quelques clichés m’ont un peu dérangé.

 

L’hôtel des Monts enneigés de Marie Vareille: Deuxième nouvelle avec Cassandra qui se retrouve dans un superbe hôtel au milieu des montagnes. Ce cadeau lui a été offert par sa mère mais elle se méfie, car leur relation n’est pas très cordiale. Une nouvelle rafraichissante et qui m’a bien fait rigoler. J’ai aimé ce clin d’œil à Raison et Sentiments, et le fameux sauvetage de Cassandra par Alexandre.

 

Le Manoir des Wilfried d’Isabelle Alexis: Une autre nouvelle qui peut que nous rappeler Persuasion, face à l’angoisse de Lisa qui s’apprête à revoir son amour d’enfance. J’ai un peu moins accroché à cette histoire, plutôt à cause des personnages qui n’ont pas su me toucher.

 

Love Coach de Sophie Henrionnet: Ici, on rencontre Vincent qui veut absolument reconquérir son ex et qui fait appel à un love coach. Je n’ai pas trouvé de lien avec Jane Austen dans cette nouvelle. L’histoire reste tout de même sympathique à découvrir.

 

Nuit blanche au magasin de jouets d’Adèle Bréau: Nouvelle référence à Orgueil et Préjugés où Laura se retrouve coincé avec son patron dans leur magasin de jouet. Leur relation est assez tumultueuse. J’ai passé un bon moment à la découverte de cette histoire.

 

Amour, tempête et best-seller de Marianne Levy: Dernière nouvelle où l’on rencontre Charlie qui est bloquée dans son appartement New-Yorkais en pleine tempête de neige. Elle est auteure et son éditeur attend son livre, sauf qu’elle n’a plus de matériel informatique et qu’elle doit trouver une solution rapidement. Encore une fois, je n’ai pas trouvé de lien avec Jane Austen, et aussi je n’ai pas accroché aux personnages

 

Au final 4 nouvelles sur 6 m’ont convaincues. J’ai passé un bon moment à rigoler avec la team Rom Com, et le tout dans l’ambiance de Noel.

Contemporain, Littérature anglaise (Angleterre), Livres

Les secrets de Cloudesley de Hannah Richell

couv66951352

Éditeur : Belfond
Pages : 368 pages
Parution : 3 Octobre 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Contemporain, Romance

Lien Amazon

 

L’histoire:

1955. On dit qu’au manoir de Cloudesley l’ennui n’existe pas. Pourtant, ce lieu de faste et de beauté, Lillian Oberon rêve de le fuir. À vingt-six ans, la jeune femme n’arrive plus à maintenir les apparences d’une vie heureuse aux côtés du séduisant magnat et collectionneur Charles Oberon. Qu’est-elle réellement pour lui ? Une œuvre de plus à contempler ou une femme à aimer ? Mais le jour où le destin place sur son chemin un peintre passionné, une autre vie semble possible…

Soixante ans plus tard, de la splendide demeure ne reste qu’une bâtisse en ruines. De retour à Cloudesley pour veiller sur Lillian, sa grand-mère adorée, Maggie Oberon fait une promesse : sauver l’héritage familial. Mais comment affronter les créanciers ? Et, surtout, comment la jeune femme, aux prises avec ses erreurs passées, pourra-t-elle gérer seule le domaine ?

Maggie ignore qu’entre les murs décrépis de la vieille maison se cache un trésor inestimable. Et un terrible secret, qui pèse sur elle et sur Lillian…

 

Mon avis:

Avec ce roman, on suit l’histoire de deux femmes: celle de Maggie, une jeune femme de 26 ans, et celle de Lillian, sa grand mère qui a vécu dans le manoir dans les années 50. En apprenant l’hospitalisation de sa grand mère, Maggie quitte l’Australie, et revient en Angleterre, dans le manoir familial où elle a grandi. Et c’est avec surprise, qu’elle découvre dans quel état il se trouve. A part deux pièces vivables, le reste du manoir est en train de tomber en ruine, et les factures d’impayées s’accumulent. Sa grand mère voulant continuer à y vivre, elle doit trouver une solution: restaurer le manoir. Mais ce n’est pas que des pierres qu’elle va déterrer, des secrets aussi…

L’intrigue a tout de suite su me captiver. L’auteure nous offre le destin de ses deux femmes avec beaucoup d’émotion. On alterne entre passé et présent, à la découverte du parcours de ses deux jeunes femmes au grand courage. La description des lieux est parfaitement amené, on se plonge sans problème dans l’histoire. C’est avec douceur et poésie qu’on découvre les combats menés par ses deux femmes dans une époque différente. Certains thèmes sont certes durs, mais l’auteure sait nous enchanter avec ses mots. Cependant, j’ai trouvé la fin un peu brute, par rapport au rythme du roman.

Un bon roman à découvrir. Une mention spéciale à la couverture que je trouve magnifique. Merci aux éditions Belfond pour cette lecture.

4,5 étoiles

Contemporain, Littérature française (France), Livres

La librairie des rêves suspendus de Emily Blaine

couv63294302

Éditeur : Harlequin
Pages : 324 pages
Parution : 5 Juin 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de bad boy que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier… Une rencontre émouvante entre deux êtres que tout oppose mais unis par un même désir : celui de vivre leurs rêves.

 

Mon avis:

Ce roman nous fait rencontrer, Sarah, une jeune libraire qui a actuellement dû mal à s’en sortir. Sa librairie, qui lui a été transmise par sa grand-mère, est sur le point de fermer à cause de difficulté financière. Jusqu’au jour où elle reçoit une proposition des plus surprenante. Contre une belle somme d’argent, elle accepte donc d’héberger Maxime Maréchal, un jeune acteur prometteur, mais qui a quelques soucis avec la justice. Parfait bad boy, sa dernière bagarre lui vaut de porter un bracelet électronique pendant 2 mois. Il doit aussi effectuer des travaux d’intérêt général. Présenté par un ami, Sarah voit en cette opportunité le moins de redonner un coup de jeune à sa librairie. Mais la cohabitation s’annonce difficile.

Quelque peu cliché, cette romance nous fait passer un bon moment de détente. C’est avant tout le titre du livre qui m’a rendu curieuse de découvrir l’histoire, et le nom de l’auteur. L’écriture est très fluide et agréable. Un roman qui se lit vite sans réel surprise.

Merci aux éditions Harlequin et à NetGalley pour ce partenariat.

3 étoiles

Films

August Rush

51gAgD5AzAL._SY445_

Acteurs : Freddie Highmore, Keri Russell, Jonathan Rhys-Meyers, Robin Williams
Réalisateur : Kirsten Sheridan
Audio : Français, Anglais
Durée : 109 minutes
Genre: Drame, Romance, Musical
Lien Amazon

 

L’histoire:

Peu importe qu’il ait grandi dans un orphelinat : August Rush est persuadé que ses parents n’ont jamais voulu l’abandonner. Le jour où il découvre son talent inné pour la musique, August y voit même le moyen de retrouver ceux qui l’ont mis au monde : il est sûr que ses parents, s’ils entendent la symphonie qu’il a composée pour eux, sauront le reconnaître au travers de sa musique…

 

Mon avis:

Même si ce film est sorti il y a plus de 10 ans, c’est toujours avec autant de plaisir et d’émerveillement que je le regarde. Le jeune Evans Taylor, interprété par Freddie Highmore que l’on retrouve en ce moment dans la série Good Doctor, nous ouvre les portes de son monde, bercé par les mélodies qui l’entourent. Chaque élément, le bruit des feuilles, l’eau qui ruisselle, le vent qui s’infiltre… éveillent en lui une vraie symphonie. Mais ce jeune enfant est surtout à la recherche de ses parents, et il espère que la musique les amènera à lui.

Ce film est tout en douceur, en émotion et en poésie. Il nous pousse à nous poser, à ressentir les choses les plus simples, et à faire communion avec ce qui nous entoure. Dès sa sortie, j’ai tout de suite était happé par son univers, et même encore maintenant il a cet effet sur moi. Les mots et les notes nous parlent. J’adore ces moments, où l’on entend Evans qui ouvre son cœur, et partage ses ressentiments sur la musique. On part à l’aventure avec ce petit homme qui n’est pas au bout de ses surprises. Comme lui, on espère que son rêve va se réaliser, et que ses parents vont entendre son appel grâce à la musique.

Keri Russell est tout aussi convaincante dans le rôle de la violoncelliste Lyla Novacek, que Jonathan Rhys-Meyers en rocker, alias Louis Connelly. Et que dire de Robin Williams, je suis juste fan.

La bande originale est aussi d’une grande qualité. On n’entend pas seulement les notes, mais grâce aux jeux de caméra on sent.

Comme vous l’avez compris, un vrai coup de cœur, dont je ne me lasse aucunement.

 

La musique est partout, il suffit d’écouter !

 

5 étoiles

Contemporain, Littérature française (France), Livres

Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte

cover110803-medium

Éditeur : Michel Lafon
Pages : 362 pages
Parution : 1 Juin 2017
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.

Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain, l’homme avec lequel elle vit ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.

Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que celle qui lui manque tant n’avait pas l’intention de se contenter de paroles en l’air et que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait… 

 

Mon avis:

Merci à NetGalley et aux Editions Michel Lafon pour m’avoir fait découvrir cette pépite.

Au regard du résumé, on peut penser à un livre qui va nous donner un coup de cafard, détrompez-vous. Ce roman est émouvant et nous rend même heureux.

Nous faisons la connaissance de Molly qui s’apprête à vivre une dure épreuve avec la perte de sa meilleure amie, sa sœur de cœur, Marie. Elle lui fait faire une promesse, celle de vivre pleinement sa vie, et d’en profiter pour deux. 12 lettres scellent cet engagement, soit une lettre, ou plutôt un souhait par mois. Marie continue ainsi à accompagner Molly dans cette épreuve et l’aide à réaliser ses rêves.

Ce roman est très touchant et nous offre une belle leçon de vie. La plume de Carène Ponte est envoûtante. Les personnages sont captivants et réalistes. J’ai passé des bons moments à rigoler, à en avoir les larmes aux yeux ! Cette lecture me marquera c’est sûr.

3,5 étoiles

Contemporain, Littérature française (France), Livres

Constance & Séduction de Jess Swann

Éditeur : Artalys
Collection: Romance

Pages : 334 pages
Parution : 14 février 2015
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Romance contemporaine

Lien Amazon

 

Synopsis:

Après le décès de leur père, Isobel et Helen Westlake sont forcées d’abandonner la demeure dans laquelle elles ont grandi et déménagent à Chester dans le nord de l’Angleterre. Tandis qu’Isobel entretient une relation amicale avec Adam, tout en tentant de mener sa carrière et de veiller sur sa cadette, Helen fait la connaissance du flamboyant Oliver Vane… Amour, frustration et surtout vérités cachées sont au rendez-vous de cette réécriture moderne de « Raisons et sentiments ».

 

Mon avis:

Voici la deuxième réécriture moderne de mon amie Jess et même son troisième livre que je lis. Eh bien je peux vous dire que j’ai passé un bon moment à découvrir cette réécriture, où plusieurs émotions m’ont accompagnées au fil de ma lecture: joie, peur, étonnement, rage… Tous les éléments clés du livre de Jane Austen ont été repris et adaptés dans le monde moderne. C’est à ce moment que je me rends compte que ce ne doit pas être facile à écrire. Il y a vraiment un fil à suivre, qui est dicté et il faut savoir bien l’amener. Etant une réécriture on sait forcément comment l’histoire va se passer et quel événement il va avoir, mais on se demande tout de même comment ils vont arriver et se dérouler. Elle a su garder le suspense et s’approprier l’histoire.

Ici nous faisons connaissance de Isobel, qui est la plus posée des soeurs Dashwood, oups Westlake, qui est à la recherche un travail, et Helen, la plus passionnée, qui fait des études d’art. J’aime bien justement ce domaine d’étude qui correspond bien au personnage, ainsi que le secteur de travail d’Isobel, qui est plus carré. On rencontre aussi Adam Norwood, le fils aîné de cette riche et hautaine famille (j’ai imaginé Hugh Grant pendant toute ma lecture !), le fameux Oliver Vane, que l’on veut étriper, James Etton l’homme de confiance, mais aussi Shannon la pipelette, Mike et son humour… On finit au fil de notre lecture par s’attacher aux personnages et même s’identifier à eux.

Bref j’ai vraiment passé un bon moment avec ce livre et je vous le conseille. Hâte de découvrir la prochaine réécriture, qui j’ai vu, est en cours.

3,5 étoiles