Bande dessinée, Livres

Lord Jeffrey, tome 1 : Le train de 16h54 de Hemberg et Hamo

couv73992051

Éditeur : Kennes
Pages : 64 pages
Parution : 30 Octobre 2019
Tome : 01/??
Format: Bande dessinée
Genre: Historique, Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Edimbourg, 1958. Cela fait maintenant quatre mois que David Archer, parti en voyage à Londres, a disparu. Pour Scotland Yard, tout porte à croire que l’homme a abandonné son épouse et son fils pour une femme plus jeune. En revanche, Jeffrey, 13 ans, est persuadé qu’il est arrivé quelque chose à son père. Il décide de mener sa propre enquête avec pour seul allié son chien Sherlock.

 

Mon avis:

Nous voilà plongé en 1958, en Ecosse, en pleine guerre froide. On fait la connaissance d’un jeune garçon Jeffrey. Voilà maintenant quelques mois que son père a disparu, et il apprend qu’on aurait classé l’affaire en « sans suite », et qu’en plus on suspecte son père de mener une double vie avec une autre femme. Jeffrey ni croit pas une seule seconde, et compte bien découvrir le fin mot de l’histoire.

Très vite on se laisse porter par cette aventure. Jeffrey est très touchant, ainsi que son chien Sherlock, qui porte bien son nom. Ce petit homme a toujours en tête, les derniers mots de son papa, et il se doute bien qu’il y a quelque chose derrière cette histoire. Notre aventurier décide alors d’enquêter sur cette disparition. L’intrigue est très bien amenée, et c’est avec plaisir qu’on tourne les pages. Le contexte historique dans lequel nous nous trouvons, ajoute une ambiance tendue, et intéressante pour cette enquête. C’est un plus pour cette histoire qui sait nous tenir en haleine. A la fin de ce premier tome, tout se bouscule, et j’ai hâte de découvrir la suite. Cette première partie aura réussi à me convaincre de continuer à suivre cet enfant au grand courage et force.

Du côté des dessins, ils sont assez simples et colorés. Les visages de nos personnages sont affectueux. Mais c’est surtout l’intrigue qui m’a le plus touché que les dessins.

Merci aux éditions Kennes pour cette lecture.

3,5 étoiles

Bande dessinée, Livres

Dans la combi de Thomas Pesquet de Marion Montaigne

couv54472050

Éditeur : Dargaud
Pages : 208 pages
Parution : 24 Novembre 2017
Tome : 01/01
Format: Bande dessinée
Genre: Humoristique, Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Le 2 juin 2017, le Français Thomas Pesquet, 38 ans, astronaute, rentrait sur Terre après avoir passé 6 mois dans la Station spatiale internationale. La réalisation d’un rêve d’enfant pour ce type hors-norme qui après avoir été sélectionné parmi 8413 candidats, suivit une formation intense pendant 7 ans, entre Cologne, Moscou, Houston et Baïkonour ? Dans cette bande dessinée de reportage, Marion Montaigne raconte avec humour ? sa marque de fabrique ? le parcours de ce héros depuis sa sélection, puis sa formation jusqu’à sa mission dans l’ISS et son retour sur Terre.

 

Mon avis:

Je pense qu’on connait tous Thomas Pesquet, l’astronaute français qui est allé plusieurs mois à bord de l’ISS, ou du moins entendu parlé. Ce roman graphique nous permet de découvrir toutes les étapes, et les nombres heures de préparation qu’il lui a fallu pour arriver jusque là. Et je vous rassure, pas besoin d’avoir de grandes connaissances scientifiques, Marion Montaigne a fait un super travail de vulgarisation scientifique, et avec humour.

Autant dire que cette bande dessinée est un véritable coup de cœur, on apprend plein de choses, on s’émerveille, et qu’est ce qu’on rigole. J’ai passé un pur moment de bonheur à découvrir l’entraînement intensif de Thomas Pesquet, pour pouvoir partir dans l’espace, et c’est très impressionnant. On apprend beaucoup de choses sur le métier d’astronaute, et toutes les étapes pour y arriver, mais aussi l’envers du décors.

Les illustrations sont très simples. Il est vrai que d’habitude je les aime beaucoup plus travaillées, mais je pense que ça m’aurait déconcentré de l’histoire, qui est plus que prenante, et on en redemande encore une fois l’ouvrage fermé. Du coup, je me dis que c’est un point positif, qu’elles soient légères. Le message fort étant à mon sens l’histoire, que des coups de crayons légers suffisent à la mettre en valeur, pas besoin d’en faire trop.

En tout cas, si vous ne connaissez pas, foncez ! Un moment de rigolade et d’apprentissage assuré !

 

5 étoiles

Bande dessinée, Livres

Blacksad, intégrale de Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido

couv26817885

Éditeur : Dargaud
Pages : 308 pages
Parution : 13 Novembre 2014
Tome : 01/01
Format: Bande dessinée
Genre: Policier, 
Suspense
Lien Amazon

 

L’histoire:

Voici une nouvelle qui ravira les aficionados de Blacksad : les cinq enquêtes du célèbre chat détective enfin disponibles en intégrale, avec une couverture originale.

Série culte en seulement quelques albums, Blacksad se fait rare, et cette première intégrale est donc un double événement. Sous une couverture originale, ce très bel ouvrage propose en bonus 24 pages de crayonnés, de recherches et de dessins inédits.

Une intégrale plus qu’attendue : l’occasion de se plonger de nouveau dans les sombres enquêtes de John Blacksad.

 

Mon avis:

Blacksad est l’intégrale de 5 bande dessinées, qui se veulent anthropomorphiques. En effet, les personnages sont représentés avec une morphologie humaine, mais disposant d’une tête animale. Notre héros, John Blacksad, est un chat noir au museau blanc, mais surtout un super détective qui n’hésite pas pour arriver à ses fins, d’utiliser des moyens peu conventionnels.

J’ai tout de suite accroché à ce John Blacksad, ce détective sombre et solitaire, souvent en marge de la loi et de la société. Derrière son côté noir, Blacksad, est super attachant. Les personnages qui l’accompagnent le sont tout aussi comme Weekly, une fouine journaliste. Même si l’histoire peut paraître simpliste de prime abord, des sujets forts sont aussi abordés, comme le racisme, l’arme nucléaire, la drogue… Ce n’est certes pas gai, mais je peux vous assurer qu’on rigole bien, grâce aux touches d’humour qui y sont ajoutées.

Côté dessin, les décors, les ambiances et les personnages sont de pures merveilles. Les traits sont très réussit, et nous retransmettent les émotions des scènes en cours. Et j’ai d’ailleurs très fortement apprécié de voir à la fin les esquisses préparatoires, une très belle surprise.

4,5 étoiles

 

Bande dessinée, Livres

Les carnets de Cerise et Valentin de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

couv4742390

Éditeur : Soleil
Pages : 60 pages
Parution : 21 Novembre 2018
Tome : 01/01
Format: Bande dessinée
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Premier album spin-off des Carnets de Cerise, Les Carnets de Cerise et Valentin propose une histoire à deux niveaux de lecture autour de la peur de l’inconnu.

Valentin – tout comme Cerise, sa maman et le papa de Valentin – s’apprête à partir pour un long voyage autour du monde. Mais il n’a que sept ans et ce voyage lui fait un peu peur.
Pour tenter d’apaiser cette angoisse, Cerise et lui ont imaginé une histoire d’extraterrestres : dans la nuit du 18 août, Toloh-Tim a atterri dans le jardin. Il veut fuir une mission spéciale qu’il devait accomplir. Mais laquelle ? C’est ce que les agents spéciaux Cerise et Valentin devront découvrir.

 

Mon avis:

Je suis contente d’avoir pu retrouver Cerise, avec cet hors série de la collection. Ses aventures m’ont marqué, et j’en garde de très bon souvenir.

Comme le titre l’annonce, Valentin, son petit frère, entre en scène. Pour cette nouvelle aventure, c’est tout un travail autour des peurs qui va nous être présenté. Un long voyage attend ce petit garçon, et il est angoissé. En effet, la mère de Cerise et son papa projette de faire un tour du monde. Ce petit garçon de 7 ans, a peur que son quotidien et ses habitudes en soient totalement bouleversés. Bien sûr notre super aventurière, Cerise entre en action pour aider son petit frère. Une super histoire est ainsi construite autour de l’espace et des aliens. La mission de Cerise est d’aider Valentin, au travers de cette nouvelle enquête, et de le rassurer.

Comme d’habitude nous sommes happé par cette nouvelle histoire. Les illustrations sont toujours aussi magnifiques. J’ai apprécié qu’il ait plus de petits carnets et dessins d’enfants, puisque là c’est Valentin, 7 ans, que l’on aide. On passe aussi de bons moments à rigoler, et on ne voit pas le temps passer. Au travers de cette histoire d’extraterrestre, on voit le pouvoir de l’imaginaire, sur les peurs. Réfugié dans ce petit monde, c’est beaucoup plus simple pour Valentin de se livrer, et de comprendre ce qui l’entoure.   Même si l’ambiance était un peu différente des autres, ce n’est pas la suite de la saga, mais bien un hors série, j’ai apprécié ma lecture. Les parallèles qui sont fait entre monde réel et fictifs sont très intéressants et touchants. Encore une mission de plus de réussie pour notre super Cerise !

4 étoiles

Bande dessinée, Livres

Jardiner bio en bandes dessinées de Denis Lelièvre

couv69112517

Éditeur : Mama
Pages : 128 pages
Parution : 26 Février 2019
Tome : 01/01
Format: Bande dessinée
Genre: Pratique

Lien Amazon

 

L’histoire:

La bible du jardinage biologique moderne en version BD. Parce qu un bon dessin vaut mieux qu un long discours. En route vers la reconversion écologique grâce à ce livre qui, avec humour et néanmoins précision, vous donne les clés d un savoir jardiner éco-responsable. Vous saurez tout sur l humus, les graines, les petites bêtes et les pratiques qui font du bien aux plantes comme à la planète, et aident à faire pousser fruits ou légumes savoureux et sains. Et aussi des fleurs superbes. Compost bokashi ou biodynamique, permaculture, vortex, bioponie : ces mots, et bien d autres, vont s animer sous vos yeux et n auront plus aucun secret pour vous. Avec les dessins de Pic, qui s appuie sur le travail de Karel le jardinier, on touche à l essence même du jardinage : le plaisir. Plaisir de lire, d abord ! Et plaisir de cultiver, plaisir de voir pousser, plaisir de récolter, plaisir de déguster et enfin, plaisir de savoir que l on protège la Terre. Florilège de stratégies innovantes et de conseils éprouvés, ce guide plein d humour est un must pour tout jardinier qui souhaite cultiver en conscience.

 

Mon avis:

Cette bande dessinée est une super découverte. Je la conseille à tous ceux qui veulent se mettre au bio, ou en savoir plus. Elle se veut très pédagogique et ludique.

On commence avec un cours de science, afin de réviser nos bases, mais aussi pour connaitre les bons termes. Puis on rentre dans le vif du sujet, sur comment préparer un bon compost, et sur comment jardiner bio en intérieur et en extérieur… De supers conseils nous sont donnés, plus qu’à appliquer maintenant.

Quant à la forme, je trouve que c’est très intéressant d’avoir converti « ce manuel » en bande dessinée. ça lui donne un côté plus accessible, et les révisions en science sont très agréables, et complétées de quelques notes humoristiques.

5 étoiles

Bande dessinée, Livres

Le château des étoiles (revues), tome 09 : Le fantôme de l’éther de Alex Alice

couv13704662

Éditeur : Rue de Sèvres
Pages : 20 pages
Parution : 16 Mars 2017
Tome : 09/12
Format: Album
Genre: Science-Fiction

Lien Amazon

 

L’histoire:

1870. Le sort de la Terre se joue sur Mars! Troisième chapitre de la nouvelle aventure dans l’univers du Château des étoiles.

 

Mon avis:

Dernière revue pour cette troisième partie de l’histoire du château des étoiles. L’Ethernef est à nouveau mis à contribution pour un nouveau voyage dans l’espace, avec à son bord nos fidèles Séraphin, Sophie et Hans, mais aussi un prisonnier prussien. En parallèle de leur évolution vers la planète rouge, on suit ce qui se passe pour le détachement prussien déjà présent sur le lieu, et où le père de Séraphin est retenu en otage.

Comme toujours c’est un plaisir de tourner les pages de cette bande dessinée. On sourit aux joutes verbales de nos héros, et on admire les belles aquarelles. Je suis d’autant plus curieuse de découvrir la suite de ce qui va arriver à nos héros. Beaucoup de mystère entoure cette expédition, et l’apparition d’un personnage à la fin de l’intrigue nous chamboule.

Les revues passent et c’est toujours avec autant d’enthousiasme que je me plonge dans l’histoire. Si vous aimez l’univers de Jules Verne, et que vous ne connaissez pas encore cette saga, foncez !

4 étoiles

 

Bande dessinée, Livres

Betty Boob de Vero Cazot et Julie Rocheleau

couv59545110

Éditeur : Casterman
Pages : 184 pages
Parution : 13 Septembre 2017
Tome : 01/01
Format: Bande dessinée
Genre: Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Elle a perdu son sein gauche, son job et son mec. Elle ne le sait pas encore, mais c’est le meilleur jour de sa vie.

 

Mon avis:

J’ai longtemps entendu parler de cette bande dessinée qui traite d’un sujet délicat, l’après cancer du sein. On suit ainsi l’histoire d’Elisabeth qui vient de subir une mastectomie, soit l’ablation d’un de ses seins. Elle passe par tous les stades après son opération, le déni, l’incompréhension, la honte, la colère… Elle va devoir apprendre à se reconstruire, et à aimer ce corps qui a perdu un morceau de sa féminité.

Ce qui est d’abord très étonnant dans cette bande dessinée, c’est qu’il y a très peu de texte, et qu’on reste dans la même colorimétrie de noir, blanc, rouge et jaune tout au long de notre lecture. Au fil des pages, on comprend très vite que c’est un véritable ode à la vie, que nous tenons entre les mains. Aucune étape de la vie d’Elisabeth ne nous est cachée. Le regard des autres est dur, elle en perd son amour propre. Ce corps qui est pourtant le sien, mais qu’elle ne reconnait plus, déclenche un véritable malaise. Mais les auteures nous apportent ce témoignage de façon loufoque et burlesque. Et c’est même avec une note de poésie, que cette histoire nous est contée. Des passages sont durs et éprouvants, mais on retrouve tout de même une certaine tendresse dans les traits de crayons. Elisabeth va faire de nouvelles rencontres, retrouver sa joie de vivre et sa force. En plus de l’épreuve de surmonter une maladie, cette bande dessinée nous fait réfléchir sur le « corps parfait » prôné par la société et les médias, mais aussi les traumatismes qui en découlent. Même si je n’ai pas tout compris les références dans l’ouvrage, ce fut une belle découverte. Vous pouvez d’ailleurs découvrir l’ambiance via la vidéo ci-dessous, qui reprend une musique présente dans le livre. C’est assez extravagant !

 

3,5 étoiles

Bande dessinée, Livres

La boîte à musique, tome 2 : Le secret de Cyprien de Carbone et Gijé

couv9412475

Éditeur : Dupuis
Pages : 56 pages
Parution : 2 Novembre 2018
Tome : 02/??
Format: Bande dessinée
Genre: Jeunesse, Fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Sitôt rentrée de sa première visite à Pandorient, le monde merveilleux de la boîte à musique, Nola ne pense qu’à y retourner. Lorsqu’elle repart en cachette, elle tombe en pleine fête nationale ! Tous les habitants sont en liesse, impatients d’assister à la parade du roi Hectorian Ier. Mais une affaire plus urgente appelle Nola et ses amis : Cyprien, le fils du sorcier Anton, est devenu la cible de fréquents rackets. Qui est derrière ces chantages ? Et dans quel but ? Il n’y a pas une minute à perdre, car le danger est bien réel… On en veut au roi !

 

Mon avis:

Quel plaisir de retrouver Nola pour de nouvelles aventures à Pandorient. Comme elle, j’avais hâte d’y retourner pour en savoir plus sur ce monde fantastique, mais aussi sur sa maman. Cette fois, nos amis partent effectuer une enquête, puisque le jeune Cyprien se fait manipuler et est forcé de voler. Notre petite troupe va donc venir en aide à Cyprien, et chercher à démasquer ce qui se cache derrière ce complot.

Comme pour le premier tome, j’ai adoré entrer à nouveau dans ce monde riche en couleur et en découverte. L’intrigue est ici très importante, vu qu’on dénonce le harcèlement, le terrorisme, et son combat. Cette histoire peut ainsi permettre une sensibilisation pour les jeunes lecteurs. Juste dommage que le sujet se conclut si vite. Un peu plus d’explications et de questionnements de nos jeunes héros, n’auraient pas été de trop tôt. Mais j’ai particulièrement aimé cette prise de position, où l’on nous montre un univers pas tout rose, et où on traite des sujets d’actualités. C’est donc toujours avec autant de plaisir que j’attendrais le tome suivant, où j’espère en savoir plus sur Nola, et l’histoire de sa maman.

4 étoiles