Films, Littérature italienne (Italie)

Pinocchio (Disney+ 2022)

Acteurs : Tom Hanks, Benjamin Evan Ainsworth, Joseph Gordon-Levitt, Cynthia Erivo
Réalisateur : Robert Zemeckis
Audio : Français
Durée : 111 minutes
Genre: Jeunesse

.

L’histoire:

La célèbre histoire de ce pantin de bois, Pinocchio, bien décidé à vivre la plus palpitante des aventures pour devenir un vrai petit garçon.

 

Mon avis:

Après La Belle et la Bête ou encore Aladdin, les studios Disney nous proposent une nouvelle adaptation en prises de vues réelles : Pinocchio. Réalisé par Robert Zemeckis (Retour vers le futur et Forrest Gump.), ce nouveau remake est plus basé sur le dessin animé de 1940, que sur l’œuvre originale de Carlo Collodi.

Avec Tom Hanks dans le rôle de Geppetto, que j’ai d’ailleurs eu du mal à reconnaitre, c’est une modernisation du dernier dessin animé qui nous est proposé. Dans ce remake, on retrouve ainsi les mêmes costumes des personnages et quelques musiques de l’œuvre originale. Des prises de liberté sont bien entendues amenées, comme avec l’arrivée de nouveaux personnages et la modification de certaines scènes cultes.

Globalement, je dirais avoir passé un bon moment, surtout au début. Le graphisme est très coloré, mais des fois peut donner un sentiment d’inachevé, comme avec le chat Figaro. Un certain nombre de références à l’univers Disney sont présentes, comme lors de cette fameuse saynète où l’on voit les horloges de Geppetto sonner. ça m’a fait sourire de voir tous ces personnages clés. Le grand final est quelque peu différent avec une conclusion plus ouverte.

En tout cas, une seconde version de Pinocchio verra le jour cette année par Guillermo del Toro. Réalisée en stop motion, elle sera disponible sur Netflix et offrira une vision plus proche du roman de Carlo Collodi et de son contexte historique avec Mussolini.

Films

Le monstre des mers (The Sea Beast – Netflix)

Réalisateur : Chris Williams (II), Owen Chietsu Sullivan
Audio : Français
Durée : 115 minutes
Genre: Animation

.

L’histoire:

À une époque où des créatures terrifiantes parcourent les mers, les chasseurs de monstres sont de véritables héros. Et aucun n’est plus adulé que le grand Jacob Holland. Mais lorsque la jeune Maisie Brumble embarque sur son navire légendaire, il trouve en elle une alliée inattendue. Ensemble, ils se lancent dans un voyage épique à travers des eaux inexplorées, et entrent dans l’Histoire.

.

Mon avis:

Nouveau film d’animation signé Chris Williams (le coréalisateur de Vaiana), le monstre des mers nous emmène à la découverte des villages et des mers du Pacifique sud. A bord d’un bateau, nous suivons les aventures de légendaires chasseurs de monstres marins. Leur routine quotidienne est bien encrée : tuer des monstres pour protéger le peuple. Jusqu’à l’arrivée d’une jeune fille qui va finir par remettre en question certaines de leurs idées… 

Dès les premières minutes et au vu du scénario, j’ai tout de suite pensé à la trilogie Dragon, qui fait partie de mes dessins animés préférés. Ici les vikings sont remplacés par des pirates, et les dragons par des monstres marins. On retrouve tout à fait l’atmosphère, alors que la réalisation n’est pas du tout la même.

On est plongé directement dans l’action, les combats et la guerre continuent depuis des siècles contre ces créatures. Maisie est une jeune fille au grand caractère, courageuse et fille de chasseurs. Elle forme un super duo avec Jacob Holland, l’adjoint du Capitaine Crown. Son intervention va bouleverser bien des vies et des points de vues. Jacob la trouve des plus agaçantes, mais finit par s’attacher à Maisie. Il écoute finalement sa vision de cette guerre, et doute lui aussi.

Très vite, on s’attache aux personnages, dont les personnalités sont bien travaillées. Jusqu’aux personnages secondaires, comme Sarah Sharpe, qui est le second du capitaine. Les illustrations sont soignées et détaillées. Etonnamment, les monstres le sont beaucoup moins. Du côté de l’histoire, j’aurais aimé en connaitre un peu plus sur les monstres marins. Mais peut-être est-ce pour laisser le mystère pour une prochaine suite des aventures. 

En bref, j’ai passé un très bon moment à découvrir ce dessin animé. Toutes les clés sont là pour nous permettre de nous divertir, avec bien entendu des messages cachés ! 

Films, Littérature anglaise (Angleterre)

Persuasion (Netflix 2022)

persuasion netflix 2022

Acteurs : Cosmo Jarvis, Dakota Johnson, Richard E. Grant
Réalisateur : Carrie Cracknell
Audio : Français
Durée : 117 minutes
Genre: Historique, Romance

.

L’histoire:

L’homme séduisant qu’Anne Elliot a été forcée d’éconduire huit ans auparavant refait irruption dans sa vie. Saisira-t-elle cette seconde chance de vivre le grand amour ?

D’après le roman éponyme de Jane Austen (1817).

.

 

Mon avis:

Cinquième adaptation du roman de Jane Austen, Persuasion nous livre l’histoire d’Anne Elliot. Issue d’une famille noble, la jeune femme est contrainte de rejeter les avances de Frederick Wentworth, à l’époque un simple marin sans rang. Cette décision est encore pénible pour la jeune femme. Et ses émotions vont d’ailleurs être mises à rude épreuve, quand elle va croiser à nouveau son chemin, huit ans après…

Ayant déjà lu plusieurs fois le roman, et vu plusieurs adaptations, je ne m’attendais pas à avoir de grande surprise du côté de l’intrigue, en espérant tout de même qu’elle soit préservée. Vu les mauvaises critiques qui sont déjà en ligne, je vous rassure, les grandes lignes du roman sont bien présentes avec quelques variations et prises de liberté.

Nous ne sommes pas dans une production BBC ou ITV, mais bien Netflix. Et qui dit film signé Netflix, dit forcément une touche de modernité à l’histoire originale. La bande d’annonce nous en donne déjà une idée. Réalisé de la même manière qu’Enola Holmes, le personnage d’Anne Elliot prend directement la parole face caméra et nous parle. Le discours l’est aussi, intégrant des mots comme « playlist », « ex » ou un système de notation qui peut faire sourire. Certaines scènes peuvent en effet dérouter et surprendre, aussi bien de manière positive que négative. J’avouerais que le seul point qui me rebute dans cette adaptation, est le rapport qu’Anne a avec l’alcool. Pourquoi avoir ajouté cette situation à l’intrigue ? Oui, ça me gêne de voir le personnage avec une bouteille de vin dans les mains…

Une fois ces quelques changements acceptés, dont on pouvait d’ailleurs se douter, quel plaisir de retrouver Anne Elliot et son ouverture d’esprit. Des touches d’humour sont présents dans cette version, et j’ai trouvé qu’il collait bien à son personnage. On passe un bon moment à suivre son histoire et ses péripéties, même si l’occasion aurait pu être de la rendre encore plus féministe. En tout cas, quel plaisir de retrouver certains lieux de tournage cultes, qui rendent aussi ce film beau et plaisant. Du côté du casting, les acteurs principaux sont convainquant. Un peu déçu par Lady Russell et Madame Clay qui manquent de prestance.  

En bref, une adaptation plus contemporaine de l’histoire écrite par Jane Austen qui garde tout de même son charme.

Films, RDV du Blog, Séries, Top 10

Les films et séries historiques à regarder en replay (streaming gratuit)

Vous êtes fan de films historiques et de séries historiques, mais vous n’avez pas de compte sur Netflix ou Amazon Prime Video ? Sachez que les chaines de télévision vous propose en ce moment un beau catalogue de replay à découvrir ou redécouvrir et disponible en streaming gratuitement.

 

Voici une sélection classée par chaines

 

MyTF1

Collection Histoires Classiques MyTF1Collection « Histoires Classiques » reprend un certains nombres de films et séries historiques dont certaines productions françaises.

On retrouve par exemple la saga sur Les Tudors, ou des classiques comme Les Misérables, Bel-Ami

Lien direct

 


France TV

Emma BovaryDécouvrez un biopic sur Emma Bovary qui fait parti de la collection « Grands livres, grandes fictions » à retrouver en cliquant ici

Résumé: En 1857, l’écrivain Gustave Flaubert est en procès pour outrage à la morale publique et religieuse. Au tribunal, l’accusation et la défense sont prêtes à s’affronter. Au centre des débats, Madame Bovary : c’est elle qu’on juge en réalité. La plaidoirie débute puis le roman prend vie. L’histoire d’Emma se déploie, tandis que le procès avance, racontant le débat qui agite alors la France au sujet de la condition des femmes à cette époque. Quelle sentence pour Flaubert ? Quelle sentence pour les femmes ?

 

Le tour du monde en 80 joursNouvelle adaptation moderne des aventures de Jules Verne, Le tour du monde en 80 jours, vient justement d’être prolongé avec une saison 2. Découvrez la saison 1 en cliquant ici

Résumé: Londres, 1872. Phileas Fogg, gentleman anglais, prend ce pari insensé: faire le tour du monde en quatre-vingts jours. Il s’alloue les services de Jean Passepartout, un serveur français débrouillard. Ensemble, ils embarquent pour un voyage semé d’embûches, suivis de près par une jeune journaliste.

 


6play

La chaine offre un catalogue très complet, qui sera en ravir plus d’un !

  • Des adaptations de la BBC des romans de Jane Austen

Orgueil et Préjugés BBCOrgueil et Préjugés

Résumé: Elizabeth Bennet est la cadette d’une famille modeste de cinq soeurs. Alors qu’elle est en âge de se marier, elle rencontre au cours d’un bal l’élégant Monsieur Darcy qu’elle juge orgueilleux. Les deux êtres devront passer outre leurs préjugés pour pouvoir s’accorder.

Lien direct de la mini série en 5 épisodes

Raison et sentimentsRaison et Sentiments 

Résumé: Suite au décès de leur père, les sœurs Dashwood, privées d’héritage, se retrouvent dans une situation financière difficile. Obligées de déménager dans une demeure moins chère avec leur mère, dans le Devonshire, Elinor et Marianne sont condamnées à faire un beau mariage ou à rester pauvres toute leur vie. Entre joies, drames et secrets, les deux sœurs vont connaitre leurs premiers tourments amoureux… Mais ne dit-on pas que l’amour a ses raisons que la raison ignore ?

Lien direct de la mini série en 3 épisodes

EmmaEmma

Résumé: Riche, belle et intelligente, la jeune Emma Woodhouse a une fâcheuse tendance à se mêler des affaires des autres. Sa grande passion ? Jouer les entremetteuses ! Mais alors qu’elle déploie ses multiples talents en la matière pour trouver un prétendant à son amie Harriet Smith, Emma pourrait bien se faire prendre à son petit jeu… Et si sa volonté de faire le bonheur des uns et des autres cachait finalement un intérêt bien particulier ?

Lien direct de la mini série en 4 épisodes

 

  • D’autres séries à découvrir

upstairs downstairs 2010Maîtres et Valets – Upstairs Downstairs 

Série composée de 2 saisons très courte, elle fait suite de la série Upstairs, Downstairs de 1971.

Résumé: Londres, 1936. Le 165 Eaton Place, abandonné depuis le départ des Bellamy 6 ans auparavant, reprend vie grâce à l’arrivée des nouveaux propriétaires : Sir Hallam Holland, diplomate de haut-rang et sa femme Lady Agnès. Pour redonner tout son lustre à cette somptueuse demeure, Lady Agnès consulte Rose Buck, l’ancienne gouvernante des Bellamy, pour qu’elle recrute le personnel adéquat…

Lien direct

L'espionne de TangerL’espionne de Tanger

Inspiré du best-seller de Maria Dueñas, L’espionne de Tanger est une très belle série à découvrir en cliquant sur ce lien

Résumé: En 1936, Sira Quiroga décide de quitter l’Espagne et de suivre son amant à Tanger. Alors que les événements en Europe s’aggravent, elle réussit à ouvrir un atelier de couture et se retrouve au cœur d’une mission d’espionnage pour le compte des services secrets britanniques. Découvrez la palpitante histoire de cette femme pleine d’audace au courage insoupçonné…

Mon avis sur le roman 

Mon avis sur la série

Guerre et PaixGuerre et Paix

Une autre mini-série à découvrir en cliquant ici adaptée du chef-d’œuvre de Léon Tolstoï

Résumé: En plein règne du tsar Alexandre 1er, et alors que le conflit entre la Russie et Napoléon atteint son apogée, cinq familles aristocrates voient leur destin chamboulé à jamais, tandis qu’un triangle amoureux qui aura de multiples conséquences se met en place entre Natasha Rostova, Pierre Bezukhov et Andrei Bolkonsky… 

 

Et aussi la série Harlots, les filles de joies composée de 3 saisons, Titanic une mini-série en 4 épisodes, la série adaptée du roman La Foire aux vanités de William Makepeace Thackeray, une mini-série adaptée du roman d’Emily Brontë Les Hauts de Hurlevent, les 4 saisons de Mr Selfridge, la série biopic en 3 saisons sur la Reine Victoria, la série The Halcyon et mon avis ici, les 4 saisons de la série Reign sur la reine d’Ecosse Mary Stuart et mon avis ici

Enfin en film Lancelot avec Sean Connery, Richard Gere et Julia Ormond

 


Arte

Lady ChatterleyLady Chatterley

Un film de 2006 très bien adapté par Pascale Ferran et inspiré du roman de D.H. Lawrence à découvrir ici

Résumé: Dans le château des Chatterley, Constance coule des jours monotones, enfermée dans son mariage et son sens du devoir.
Au printemps, au coeur de la forêt de Wragby, elle fait la connaissance de Parkin, le garde-chasse du domaine. Le film est leur histoire.
Le récit d’une rencontre, d’un difficile apprivoisement, d’un lent éveil à la sensualité pour elle, d’un long retour à la vie pour lui. Ou comment l’amour ne fait qu’un avec l’expérience de la transformation.

 

 

Voilà une belle sélection avec laquelle vous n’êtes pas prêt de vous ennuyer !

Y-a-t-il des titres qui ont retenu votre attention ?

 

 

 

Films, Littérature anglaise (Angleterre)

La Dynastie Carey-Lewis

La Dynastie des Carey-Lewis

Acteurs : Emily Mortimer, Keira Knightley, Paul Bettany, Peter O’Toole, Katie Ryder Richardson, Joanna Lumley
Réalisateur : Giles Foster
Audio : Français
Durée : 400 minutes
Genre: Historique, Drame
Lien Amazon Intégrale Film Partie 1 Partie 2

.

L’histoire:

1936, Cornouailles. À quatorze ans, Judith se retrouve seule dans un pensionnat. Heureusement, elle trouve du réconfort auprès de son amie Loveday et des membres de sa famille, passant les plus belles heures de son adolescence dans leur merveilleux domaine Nancherrow. Mais la Seconde Guerre mondiale va bientôt la séparer une nouvelle fois de ceux qu’elle aime…

.

Mon avis:

La Dynastie des Carey-Lewis est un téléfilm anglais en deux parties, adapté du roman Retour en Cornouailles écrit par Rosamunde Pilcher. Une suite a été réalisée l’année qui suit.  

L’histoire commence en 1936 en Angleterre, où Judith Dunbar se retrouve seule à St. Ursula, un collège de jeunes filles. Sa tante Louise, devient alors sa tutrice légale. Ses parents et sa jeune sœur peuvent ainsi s’installer à Singapour (à ce moment une colonie britannique). Sur place, elle se lie d’amitié avec Loveday Carey-Lewis, qui l’emmène avec elle à chaque vacance à Nancherrow, le domaine que possède sa famille en Cornouailles. Judith y découvre un monde de richesse et de privilège. La famille de son amie l’accueille comme si elle était l’une des leurs. Elle profite alors d’une adolescence pleine d’insouciance et d’extravagance. Une situation qui ne va pas durer avec l’arrivée de la seconde guerre mondiale, et le décès de sa tante… Bien des épreuves attendra la jeune femme.

La première partie de l’histoire est intéressante. Cette réalisation n’est certes pas très récentes, mais cela n’empêche pas qu’on s’attache vite au personnage de Judith, comme Loveday (même si des fois elle peut être agaçante à cause de son caractère excentrique !) La famille Carey-Lewis est très riche, et peut faire penser à la famille Crawley. Comme dans Downton Abbey, on suit la vie de cette riche famille anglaise, leurs fêtes prestigieuses, les relations entre maitres domestiques… Le tout dans ce contexte historique d’avant, pendant et après seconde guerre mondiale.

Par contre, il est vrai que je n’ai pas du tout accroché à la seconde partie. On peut même dire qu’elle n’était pas du tout nécessaire. Le premier téléfilm nous offre d’ailleurs une fin plus que suffisante. Le scénario traine en longueur sans surprise et les acteurs ne sont pas les mêmes… Cette suite est une déception. Mais comme dit plus haut, on peut s’en passer !

Une adaptation en soit sympathique à découvrir, même s’il ne faut pas s’attendre à la qualité de la série Downton Abbey, vous pourrez être déçu. Ce téléfilm signe aussi les premiers pas de Keira Knightley, qu’on aperçoit pendant les 30 premières minutes et qui joue l’héroïne adolescente. 

Films

Harry Potter 20ème anniversaire : Retour à Poudlard

2308416

Acteurs : Daniel Radcliffe, Emma Watson, Rupert Grint, Tom Felton, Gary Oldman, Helena Bonham Carter, Robbie Coltrane, Ralph Fiennes, James Phelps, Oliver Phelps, Mark Williams, Bonnie Wright, Alfred Enoch, Matthew Lewis, Evanna Lynch, Chris Columbus, J.K Kowling
Audio : Anglais
Durée : 99 minutes
Genre: Documentaire

.

L’histoire:

Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint seront de la partie pour cet épisode spécial 20e anniversaire. Les acteurs anglais n’ont pas fait d’apparition publique ensemble depuis la première du dernier film de la saga : «Harry Potter et les reliques de la mort, partie 2», en juillet 2011. Le trio de stars rejoindra le cinéaste Chris Columbus, qui a réalisé le premier film original : «Harry Potter à l’école des sorciers», dont la première avait eu lieu le 16 novembre 2001. Les membres de la distribution des huit films «Harry Potter» seront également présent pour la rétrospective . Le projet racontera l’histoire enchanteresse de cette épopée hors du commun.

.

Mon avis:

Quelle belle idée que pour l’anniversaire des 20 ans de la sortie du premier film, de faire un documentaire et surtout revoir les acteurs principaux. Et autant dire que des surprises et révélations, on va en avoir, rien que dès les premières minutes. J’aime beaucoup cette idée de concevoir le début du documentaire comme un film. C’est très original et accrocheur. Nous sommes tous aussi ému de voir les acteurs se retrouver. On ressent leurs émotions et d’autant plus en les revoyant dans certains lieux de tournage mythique. 

Dire que cela fait déjà plus de 20 ans que la première adaptation est sortie. Une saga littéraire et cinématographique qui a changé beaucoup de vie. Comme indiqué dans le reportage, Harry Potter a fait aimer la lecture à beaucoup de monde, et j’en fais partie. Je me souviens de ce premier tome que ma sœur m’a offert, alors que j’étais en primaire, et dont j’ai commencé à lire lors de vacances dans le Var. Tout comme les acteurs, j’ai grandi avec la saga, de la primaire au collège, des souvenirs de révision de mon Bac Français alors qu’un nouveau tome venait de sortir ! Cette saga m’a fait aimer la lecture, alors que je n’aimais pas lire ayant des difficultés dû à ma dyslexique. Aujourd’hui, je tiens aussi ce blog de lecture pour vous partager mes découvertes, mais là c’est plus mes études en communication et en web qui m’ont donnée envie de me lancer ! 

Mais revenons à ce documentaire qui se compose en 4 chapitres : 

  • Chapitre 1 Le survivant (L’école des sorciers, La chambre des secrets)
  • Chapitre 2 Vers l’âge adulte (Le prisonnier d’Azkaban, La coupe de feu)
  • Chapitre 3 Lueur et noirceur (L’ordre du phénix, Le prince de sang mêlé)
  • Chapitre 4 Une chose qui méritent tous les combats (Les reliques de la mort)

On y découvre les coulisses des tournages, des anecdotes (dont certaines sont déjà connues), des témoignages des acteurs et réalisateurs, et aussi un très bel hommage aux personnes qui sont disparues depuis, comme Richard Harris (Albus Dumbledore), Alan Rickman (Severus Rogue), Richard Griffiths (Vernon Dursley), John Hurt (Garrick Ollivander), Helen McCrory (Narcissa Malefoy)…

Un très beau documentaire qui montre à quel point la saga a marqué les esprits, déjà pour ses participants qui ont vécu une expérience unique, mais aussi pour nous qui continuons à rêver de ce  monde magique.

hp1-15

Un beau reportage à découvrir en VOSTFR sur la plateforme de streaming Salto

note 4 étoiles - film

 

 » Après tant d’années ?

A jamais « 

Harry Potter

 

Films

Eiffel

Eiffel

Acteurs : Romain Duris, Emma Mackey, Pierre Deladonchamps
Réalisateur : Martin Bourboulon
Audio : Français
Durée : 109 minutes
Genre: Biopic

.

L’histoire:

Venant tout juste de terminer sa collaboration sur la Statue de la Liberté, Gustave Eiffel est au sommet de sa carrière. Le gouvernement français veut qu’il crée quelque chose de spectaculaire pour l’Exposition Universelle de 1889 à Paris, mais Eiffel ne s’intéresse qu’au projet de métropolitain. Tout bascule lorsqu’il recroise son amour de jeunesse. Leur relation interdite l’inspire à changer l’horizon de Paris pour toujours.

.

Mon avis:

Inspiré de la vie du célèbre magicien du fer, ce biopic nous livre une histoire romancée toute en émotion et spectaculaire.

On retrouve Gustave Eiffel à son retour des États-Unis, alors qu’il vient d’achever la conception de l’armature de fer de la statue de la Liberté à New-York. Le gouvernement français lui propose de participer à un nouveau projet pour l’exposition universelle de Paris de 1889. Il rejette dans un premier temps l’offre. Il n’a qu’en tête son projet de métro pour la capitale. Et c’est le hasard d’une rencontre, celui de son amour de jeunesse, Adrienne Bourgès, qui va le faire changer d’avis. Le défi de la construction de cette fameuse tour commence, et c’est un homme engagé, proche de ses salariés et au grand cœur que l’on découvre. Au travers d’une histoire d’amour impossible, Gustave nous démontre sa vivacité d’esprit, et son refus de se laisser écarter. Un grand génie qui sait nous toucher et nous impressionner.  

La mise en scène du film est toute aussi passionnante, et on se sent plonger très facilement dans le scénario. Les costumes et la musique nous plonge immédiatement dans le Paris du XIXème siècle. Même s’il s’agit d’une libre interprétation et que tout n’est pas réel, notre couple sait nous convaincre et on s’y attache. Entre la romance et les plans sur la construction de la fameuse tour, on passe un très bon moment, que j’ai d’ailleurs attendu bien longtemps (la sortie du film a été reportée plusieurs fois à cause des conditions sanitaires)

note 4,5 étoiles - film

 

 

Films, Littérature néerlandaise (Pays-Bas)

Antonia : La Chef d’Orchestre

Antonia, la Chef d'orchestre

Acteurs : Christanne de Bruijn, Benjamin Wainwright, Richard Sammel
Réalisateur : Maria Peters
Audio : Français, Néerlandais
Durée : 137 minutes
Genre: Biopic
Lien Amazon

.

L’histoire:

L’HISTOIRE VRAIE DE LA PREMIÈRE FEMME CHEF D’ORCHESTRE

New York, 1926. Passionnée et ambitieuse, Antonia rêve de devenir chef d’orchestre. Malgré son talent, tout le monde refuse de la prendre au sérieux car Antonia est… une femme. Elle s’engage dans le combat de sa vie au risque de mettre fin à sa liaison avec le séduisant Frank Thomsen.

Découvrez l’histoire d’Antonia Brico, la toute première femme à devenir chef d’orchestre. Un portrait époustouflant d’une femme libre et forte du XXème siècle, une superbe reconstitution des années folles et une histoire d’amour qui n’a pas fini de vous émouvoir.

.

Mon avis:

Comme vous le savez, ou vous avez pu le voir, j’aime beaucoup lire et regarder des adaptations de romans ou des histoires inspirées de faits réels. Et autant dire que ce film a une certaine particularité. Il se trouve que la réalisatrice, Maria Peters, est aussi la romancière qui a écrit le roman ! C’est pour cela que j’ai d’abord voulu découvrir ses écrits, et ensuite voir comment elle les avait adaptés à l’écran. Et ce fut une très bonne surprise !

Mais revenons d’abord à l’histoire qui est inspirée de la vie d’Antonia Brico, une jeune femme qui a combattu pour réaliser son rêve et devenir cheffe d’orchestre. 

Lorsqu’elle est enfant, ses parents quittent les Pays-Bas pour les États-Unis. Ils y mènent une vie simple. Un jour, son père lui ramène un vieux piano abandonné, elle peut alors se plonger dans sa passion pour la musique. Elle se rend aussi souvent aux concerts gratuits, et travaille comme placeuse dans un théâtre. Un jour, Willem Mengelberg, un grand chef d’orchestre hollandais y propose la 4e Symphonie de Gustav Mahler. Elle ne peut manquer cela et se glisse dans la salle, ce qui conduit à son expulsion. Cet évènement entrainera dans sa vie un bouleversement, mais aussi de nouvelles rencontres.

Après avoir découvert les deux versions textuelles et visuelles, je vous avouerais avoir passé un super moment avec ce film. On se laisse transporter par les images, le décor et son esthétisme. Les lieux de tournage, tout comme les costumes sont très convainquant, et on se laisse avec plaisir conter l’histoire. Concernant les acteurs, j’ai apprécié Christanne de Bruijn dans le rôle principal et Benjamin Wainwright dans le rôle de Franck Thomsen. Mais j’ai eu surtout un coup de cœur pour Scott Turner Schofield qui interprète Robin Jones, un ami d’Antonia Brico, qui a su me toucher.

Un film divertissant qui nous donne bien envie d’en découvrir plus sur cette femme singulière.

note 4 étoiles - film

Ma chronique du roman