Films

Emily

Acteurs : Emma Mackey, Fionn Whitehead, Oliver Jackson-Cohen
Réalisateur : Frances O’Connor
Genre: Historique

.

L’histoire:

Aussi énigmatique que provocatrice, Emily Brontë demeure l’une des autrices les plus célèbres au monde. EMILY imagine le parcours initiatique de cette jeune femme rebelle et marginale, qui la mènera à écrire son chef-d’œuvre Les Hauts de Hurlevent. Une ode à l’exaltation, à la différence et à la féminité.

 

Mon avis:

Je commence cette chronique en vous prévenant que j’ai lu avant de voir le film, un certain nombre d’avis négatifs. Je savais donc en le voyant que ce n’était pas un biopic, mais plutôt une libre interprétation de la vie d’Emily Bronte, imaginée par sa réalisatrice Frances O’Connor.

Emily est plus réservée que ses sœurs, Charlotte et Anne. Son père, le pasteur du village, la pousse à faire des études à l’université. Ni trouvant pas sa place, elle reste à leur domicile où son frère Branwell y passe de temps en temps. Tout de même, elle est sommée de suivre des cours avec le vicaire, William Weightman. Une relation qui s’avouera très intense…

Grande auteure en devenir, les décès de sa mère et de deux de ses sœurs marquent profondément la famille. L’ambiance gothique choisie, nous happe dès les premières minutes. Les décors sont sublimes, comme les costumes. Même si cette romance entre le vicaire William et Emily n’a pas existé, on se laisse prendre au jeu.

L’actrice Emma Mackey est impressionnante. Elle mène à merveille l’intrigue. J’ai aussi grandement apprécié le lien qui existe avec son frère Branwell. Un certain nombre de scènes sont touchantes et même époustouflantes. Plusieurs m’ont marqué et montrent bien l’imagination qu’Emily Bronte avait, ainsi que sa fougue. 

Bien que cette romance fictive occupe une grande place dans le film, ainsi que d’autres scènes quelques peu incongrues, j’ai tout de même passé un bon moment. La réalisation est de qualité, ainsi que l’interprétation bluffante d’Emma Mackey.  

Bande dessinée, Littérature anglaise (Angleterre), Littérature française (France), Livres

Les Hauts de Hurlevent de Yann, Edith et Emily Bronte

Éditeur : Delcourt
Pages : 94 pages
Parution : 19 Septembre 2012
Genre: Classique

 

L’histoire

Sur les terres balayées par les vents du nord, le malheur s’abat lorsque M. Earnshaw recueille Heathcliff, un va-nu-pieds, qu’il élève comme ses propres enfants. Dès lors se déchaînera sur la lande isolée une violente tempête d’amours et de haines… Dès lors chacun ne gagnera le repos de son âme qu’au terme d’une douloureuse errance… Dès lors la paix reviendra peut-être sur les Hauts de Hurlevent ?

 

Mon avis

Ayant lu le roman il y a très longtemps, ça a été un véritable plaisir de me replonger dans l’histoire de cette manière. Les dessins sont très bien réalisés et nous transmettent l’émotion des personnages. Les passages qui ont été choisit et illustrés résument bien l’histoire du roman, puisque oui passer d’un livre de 400 à 94 pages, ça ne doit pas être facile!

4 étoiles