Les Highlanders, tome 3 : La tentation de l’immortel de Karen Marie Moning

couv35695525

Synopsis:

Circenn Brodie, un guerrier écossais immortel, jette un sort sur une bouteille qui contient l’élixir de la vie. Celui qui la touche sera transporté au 14ème siècle. Un Elf rajoute au sort que cette personne, innocente ou coupable, devra mourir. Lorsque Lisa Stone touche la bouteille tandis qu’elle fait la poussière dans un musée, la terre tremble et elle est soudain face à un guerrier hostile et fou de rage… mais merveilleusement beau. Lisa est fascinée par Circenn et son monde, mais elle doit rentrer pour aider sa mère qui subit un traitement contre le cancer. Il doit bien y avoir un moyen de défaire le sort, de retourner chez elle et de garder l’amour qu’elle vient de trouver.

 

Mon avis:

Pour ce tome, on fait la connaissance de Circenn, notre immortel écossais du XIVème siècle et Lisa une américaine du XXIème siècle. Celle ci se retrouve projetée plusieurs siècles en arrière auprès de Circenn, en touchant une relique ensorcelée. Cette dernière n’a pas été épargnée par la vie, elle a un passé dur entre un père disparu trop tôt et une mère malade. Après la lecture de ce tome, je suis un peu déçu. Je n’ai pas cru en l’alchimie entre nos personnages. Leur passion est arrivée trop vite. Je dois tout de même noter que ce tome est remplit d’humour, j’ai donc tout de même passé un bon moment à rigoler par certaines phrases cinglantes de notre héroïne. Même si je n’ai pas cru en leur idylle, les personnages sont tout de même attachant. A noter aussi que la magie est très présente dans ce tome, ce que j’ai aussi apprécié. Hâte de découvrir le prochain tome, et ce que nous réserve Karen Marie Moning.

 

J’ai laissé mon coeur dans les brumes d’Edimbourg de Carolina Lozano

couv19466838

Synopsis:

A 17 ans, il parait qu’on n’est pas normal si l’on passe ses soirées dans la bibliothèque de son lycée. Pourtant, je ne suis pas la seule à aimer étudier dans l’enceinte du prestigieux lycée d’Édimbourg, cette antique bâtisse peuplée d’ombres et de mystères. Car aujourd’hui, dans la salle de lecture, j’ai aperçu le plus beau garçon du monde plongé dans un vieux livre. Grand, la peau claire, il ressemblait à l’un de ces guerriers celtes que toute l’Europe redoutait au Moyen-âge. Or, en prêtant à ce garçon des origines aussi lointaines, je ne me suis pas trompée…

 

Mon avis:

Dans cet ouvrage on fait la connaissance de Liadan, une ado barcelonaise qui vient suivre sa scolarité en Ecosse. Après le décès de ces parents, elle souhaite découvrir les racines écossaises de sa mère. Lors de son année scolaire, elle tient après les cours, la bibliothèque du lycée. Elle y fait la rencontre de Alar, mais celui ci cache un secret. Il ne vient pas dans la même monde qu’elle, c’est un fantôme.

Ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est les descriptions d’Edimbourg. J’ai encore plus envie de découvrir cette ville maintenant! Ce que j’ai moins aimé, c’est finalement la romance à laquelle je n’ai pas crue. Cela m’a gêné qu’ils puissent se toucher et que des fois il passe à travers les objets. La fin est surprenante aussi, elle arrive rapidement.

Les étoiles de Noss Head, tome 3 : Accomplissement de Sophie Jomain

couv49536492

Synopsis:

« Je n’avais aucune idée de ce qu’allait devenir ma vie… absolument aucune. J’allais avoir dix-neuf ans dans quelques jours et j’étais devenue ce que je n’aurais jamais dû être. Le destin m’avait surprise, j’étais magnifique, d’une allure renversante. J’aurais pu défier n’importe quelle reine de beauté, mais c’est bien tout ce qu’il me restait… toute une vie dans la peau de quelqu’un que je n’étais pas, que je détestais. Et si je me trompais ? Et si j’étais loin de la vérité et que tout pouvait redevenir comme avant ? Je ne le savais pas encore, mais tout allait être différent. »

 

Mon avis:

Je crois que ce tome est mon préféré. Après un début qui ne m’avait pas convaincu, je suis contente d’avoir continué. Dans ce tome on retrouve Hannah dans un nouveau corps qu’elle n’aime pas. Elle reste en compagnie de Darius et ses frères depuis que Leith l’a abandonné. Elle apprend à connaitre ce corps et à se contrôler. Mais elle veut surtout être comme avant.

Je suis contente d’en savoir plus sur Darius, peut être même que j’ai aimé ce tome grâce à lui. Son personnage est vraiment intéressant et complet. Concernant l’histoire, on ne s’ennuie pas dans ce tome. L’action est plus présente que dans les précédents.

J’ai aimé la fin et je la trouve logique. Par contre je me demande ce qui va se passer dans les tomes suivants, car je trouve ce dénouement suffisant.

Les étoiles de Noss Head, tome 2 : Rivalités de Sophie Jomain

couv51613515

Synopsis:

Pour moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait.
Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée.
Je n’en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s’affronter allaient au-delà de tout ce qu’on peut imaginer.
J’étais au moins sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m’en sortirais pas indemne.

 

Mon avis:

Au temps dire que ce tome m’a plus convaincu que le premier. On y retrouve Hannah et Leith qui font leur rentrée ensemble à la fac. On fait ainsi la connaissance de nouveaux personnages, mais aussi de nouvelles créatures. Leith est super protecteur avec Hannah (ce que j’avoue m’agace un peu!) Mais cette dernière ne veut pas rester sur des préjugés, elle veut se faire sa propre idée.

Même si le roman commence assez doucement, on peut dire que les derniers chapitres nous donnent encore plus envie de lire le tome suivant, avec une fin riche en action. Ce que j’ai aimé dans ce tome, c’est qu’il soit moins prévisible que le précédent, même si des fois j’ai envie de secouer Hannah. Je la trouve trop naïve. Parmi les nouveaux personnages, j’ai bien aimé Darius et j’ai hâte d’en savoir plus sur lui.

Les brumes d’Avallach de Marah Woolf

couv5188107

Synopsis:

Après le décès de sa mère, Emma, dix-sept ans, quitte les États-Unis pour rejoindre la seule famille qui lui reste sur la petite île de Skye en Écosse. Là-bas, elle rencontre Calum, un étrange jeune homme. Tour à tour prévenant et glacial, il semble cacher un secret inavouable. Ce que l’adolescente ignore, c’est qu’en se rapprochant de lui elle les met tous les deux en danger de mort.
Emma découvrira que les légendes des brumeux Highlands sont plus réelles et dangereuses qu’elle ne l’aurait imaginé. Et qu’avec Calum ils sont peut-être le dernier espoir de deux mondes que tout oppose.

 

Mon avis: 

Participant à un challenge sur l’Ecosse, le titre et la couverture m’ont intrigués quand je les ai découvert, et j’ai finit par me le procurer lors d’une vente privé. Ce livre est une romance young adult avec un univers mythologique et de légendes.
Dès les premières pages, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Twilight une nouvelle fois. Oui ce n’est pas le premier roman à m’y faire penser! J’ai tout de même réussit à m’accrocher à l’intrigue et à me laisser envoûter par l’univers.
On fait la connaissance de Emma, une jeune adolescente américaine qui vient de perdre sa mère. N’ayant pas d’autre famille aux Etats-Unis et ne connaissant pas son père, elle est envoyé chez son oncle, en Ecosse, sur l’île de Skye. Elle prend rapidement ses marques et s’habitue à cette nouvelle vie et ses nouveaux paysages. Ensuite il y a le fameux Calum, un jeune homme beau, ténébreux et surtout mystérieux. Le coup de foudre a lieu, mais Emma a du mal à le cerner et comprend assez vite qu’il cache un lourd secret qu’elle veut à tout prix comprendre.

J’ai bien aimé au fil de la lecture toutes les références que fait l’auteur, que ce soit sur la mythologie ou la littérature. De nombreux classiques y sont cités. Les paysages et lieux sont très bien décrit, ce qui nous donnent vraiment envie de visiter cette île et découvrir ces villes. Le style de l’auteur est simple et fluide. Je dirais que heureusement qu’il y a ces références et descriptions, sinon cet ouvrage serait ennuyant avec seulement cette romance difficile. Ce livre qui m’a fait penser à Twilight au début, peut aussi faire penser à La petite sirène.

Même si ce livre n’est pas un coup de cœur, je suis curieuse de savoir la suite, puisqu’il s’achève de façon brute.

Les étoiles de Noss Head, tome 1 : Vertige de Sophie Jomain

Synopsis:

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d’imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar… Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l’inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu’on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s’attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l’esprit a choisi : c’est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu’il n’est pas tout à fait humain ?
Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours…

Mon avis:

Voyant cette saga un peu partout, j’ai voulu être curieuse et la tester. Il est vrai que beaucoup la compare à Twilight et ça m’a d’ailleurs gênée dans ma lecture. Beaucoup trop d’événements m’ont fait penser à cette saga. Apparemment dans les tomes suivants, cette ressemblance s’atténue. Je vais surement tenter la lecture du tome 2 dans ce cas.

Parlons de nos personnages en commençant avec Hannah, une jeune parisienne qui vient passer ses vacances en Ecosse chez sa grand-mère, on peut dire en traînant des pieds. Elle y retrouve tout de même un ami d’enfance Davis, avec qui elle passera de bon moment et nous fera découvrir des beaux paysages écossais, qui donne vraiment envie d’y aller. Durant son voyage, Hannah tombe aussi sur un jeune homme, qu’elle reconnaîtra ensuite comme étant Leith. Ce dernier est un jeune étudiant écossais mystérieux, et qui ne laisse pas indifférente Hannah. Au fil des pages, nos personnages principaux apprendront à se découvrir et vivrons ensemble leur première épreuve.  
Les personnages secondaires sont aussi très intéressants. J’ai eu un coup de cœur pour la grand-mère d’Hannah, Elaine, qui est vraiment génial avec sa petite fille. Mais aussi Gwen, une passionnée des créatures obscures, qui essaye de partager avec Hannah sa vision des choses. Hannah étant de nature rationnelle n’y croit pas du tout dans un premier temps.

La lecture est agréable et les pages se tournent rapidement. J’ai aimé les descriptions des lieux, on s’y croirait presque. Je suis donc curieuse de connaitre la suite de leur aventure, ce premier tome posant juste l’histoire.

Lu dans le cadre du challenge Ecosse et My Secret Romance

Sorcières, tome 1 : Bianca de Alexine, You et Elvire De Cock

Synopsis:

Venise la Sérénissime est régie dans l’ombre par de riches familles… Et si le pouvoir de la plus puissante d’entre elles reposait sur les dons occultes de ses femmes ? L’une d’elle, Bianca, jeune fille à l’esprit libre, peut-elle dans le même temps affirmer son indépendance, protéger sa soeur Carmine et vivre au grand jour son amour pour Gabriele ?

Mon avis:

Cette BD est vraiment une belle découverte pour moi, je ne m’attendais pas en lisant le synopsis à aimer autant. Du coup je suis presque déçu de l’avoir laissée aussi longtemps dans ma PAL, mais contente d’avoir le tome 2 que je vais attaquer rapidement.

Passons à l’histoire. Dès les premières pages on fait la connaissance de Bianca et de sa sœur Carmine, ainsi que de la grand-mère qui les élève et qui protège énormément la petite dernière, au détriment de sa grande sœur. Et bien sûr il y a une raison, cette dernière est vouée à devenir une grande sorcière d’après la grand-mère et surtout d’après une prophétie. L’histoire est riche en rebondissement et sans temps mort. On n’a pas le temps de s’ennuyer et on dévore vraiment cette BD.
J’ai vraiment passée un bon moment dans les rues de Venise, à chercher à découvrir ce qui se trame derrière tous ces mystères.

Les dessins sont aussi très soignés et précis. De nombreux détails y sont présents, ce qui rend la lecture agréable et nous aide à imaginer les scènes.

En bref je vous recommande cette BD si vous voulez passer un bon moment riche en rebondissement.

Harry Potter L’Exposition – Cité du Ciné Saint Denis

Etant une grande fan d’Harry Potter (j’ai lu les livres dés la primaire au lycée), je n’ai pas pu résisté à aller voir l’exposition à la Cité du Cinéma à Paris. Dès notre arrivé, on est mis dans l’ambiance avec le passage devant le choipeau magique. S’ouvre ensuite à nous le monde d’Harry Potter avec l’entrée du Poudlard Express. Ce qui était agréable, c’est que tout le personnel joue le jeu, tous portent un costume et se comporte comme des sorciers.
Au fil de l’exposition, j’ai pu y découvrir l’envers du décor avec par exemple les différents costumes des personnages, des accessoires, des lieux où plutôt des ambiances recréées…

Globalement j’y ais passé un bon moment, mais j’ai trouvé l’exposition très courte, trop courte. J’ai vraiment été surprise en arrivant à la boutique ce qui signifié la fin de l’expo. Finalement j’aurai préféré aller directement à Londres. J’irai un jour !

Voici quelques photos qui illustreront ce que j’ai pu voir.

Paddington

Synopsis:

Paddington raconte l’histoire d’un jeune ours péruvien fraîchement débarqué à Londres, à la recherche d’un foyer et d’une vie meilleure. Il réalise vite que la ville de ses rêves n’est pas aussi accueillante qu’il croyait. Par chance, il rencontre la famille Brown et en devient peu à peu un membre à part entière.

Mon avis:

Paddington est vraiment un bon film à regarder en famille ou pour se détendre. Niveau casting on retrouve de très bons acteurs comme Hugh Bonneville, que l’on peut voir dans Downton Abbey (Monsieur Crawley), ou encore Nicole Kidman qui incarne ici la méchante diabolique. Si vous ne l’avez pas encore vu, l’histoire vous fera craquer. D’ailleurs n’êtes vous pas conquis par la bouille de notre petit ourson Paddington!? Même si l’histoire est simple, pleins de messages y sont cachés que se soit pour les petits comme pour les grands, comme la tolérance, le respect d’autrui…
Bon visionnage à tous !

Minuit, tome 10 : Après minuit de Lara Adrian

Synopsis:

La Lignée est parmi nous depuis toujours : de puissants guerriers vampires mènent une guerre secrète contre les Renégats pervertis par la Soif sanguinaire. Sterling Chase, puissant guerrier en disgrâce, est en train de perdre le combat contre sa propre sauvagerie alors que l’heure de l’affrontement final approche. Dragos est prêt à déchaîner l’enfer sur Terre et seul l’Ordre peut mettre fin à ses agissements. Mais alors que tout espoir de rédemption semble hors de portée pour Chase, il croise le chemin de la mystérieuse Tavia Fairchild. Liés par une attirance incontrôlable, ils vont plonger ensemble au coeur de la bataille qui changera à jamais le destin des vampires et de l’humanité.

Mon avis:

J’ai mis énormément de temps à sortir ce tome de ma PAL n’appréciant pas trop le personnage de Chase. Et bien on peut dire que j’ai été surprise. Comme on dit souvent, des fois dans les sagas il faut s’accrocher!

Ce tome est donc consacré au personnage de Chase, alias Harvard, un membre de l’Ordre, anciennement de l’Agence. A la fin du tome 9, Chase est dans une mauvaise posture à cause des événements qui se passe en ville, et à cause de sa propre nature. Il commence à perdre tout contrôle de lui-même et à laisser la soif le contrôler. Sur son chemin il fait la rencontre de Tavia, qui en fait l’aidera dans son combat. Tavia n’est pas comme les autres, elle est même unique. Chase le comprendra au fur et à mesure, ainsi que les membres de l’Ordre.
La guerre contre Dragos fait toujours rage et se conclu dans ce tome à nouveau riche en aventure, en suspense et en émotion. On ne s’ennuie pas !

Globalement contente d’avoir découvert cette saga. Il s’agit de ma première romance paranormale et je suis heureuse d’avoir découvert ce genre. Je sais qu’il a une suite, mais je ne compte pas continuer, comme les personnages ne sont pas les mêmes.

Le château des étoiles (revues), tome 4 : Les naufragés du ciel de Alex Alice

Synopsis:

L’Ethernef, l’extraordinaire engin volant à bord duquel Séraphin, Sophie, le roi Ludwig et leurs compagnons d’aventure réussissent in extremis à s’embarquer, parvient à les arracher à la pesanteur terrestre pour s’envoler vers cet ailleurs mystérieux dont avait tellement rêvé l’intrépide mère de Séraphin…

Mon avis:

Les tomes se succèdent et la qualité est toujours au rendez vous. Pour cette revue nous avons rendez vous à bord de l’éthernef et surtout dans l’espace. Nos héros font d’ailleurs une splendide découverte que beaucoup à l’époque souhaite faire… Mais je n’en dirais pas plus pour vous laisser le plaisir de la découvrir!

Les illustrations sont vraiment bien soignée et précise. Au fil de la découvert de l’histoire, c’est vraiment agréable de regarder tous les détails de chaque dessin.

Le château des étoiles (revues), tome 3 : Les conquérants de l’éther de Alex Alice

Synopsis:

A,la fin du XIXe siècle, la communauté scientifique pense l’espace fait d’éther, qui, utilisée comme énergie, permettrait d’explorer le ciel. 1868? Marie Dulac, scientifique qui a consacré sa vie à la recherche de l’éther, s’élève en montgolfière pour ce qui doit être le vol du succès : elle atteindra l’éther mais personne ne pourra en attester, elle ne survivra pas au vol. Seuls son mari, également professeur, et son fils Séraphin, restent détenteurs de ses recherches et de son savoir. Un an plus tard, Séraphin et son père reçoivent une mystérieuse lettre faisant allusion au carnet de la mère de Séraphin les invitant au château du roi de Bavière. Celui-ci, fou ou visionnaire, financera les recherches sur l’éther. En parallèle, Bismark, prince de la Prusse voisine, fera tout pour placer le royaume de Bavière sous sa tutelle.

Mon avis:

Ce tome 3 conclu la fin de la première partie et voit le vol de la fameuse machine, l’éthernef. Ce tome est riche en action et en rebondissement. Des complots se trament au fil de la construction de l’éthernef. L’histoire est toujours aussi riche et bien construite, elle nous tient en haleine. S’invite aussi dans ce tome Sissi, l’impératrice d’Autriche qui rend visite à nos héros.

C’est toujours avec autant de plaisir que je tourne les pages de cette revue. Les dessins sont soignés et précis. Hâte de découvrir la seconde partie. J’ai déjà tout acheté! Les revues m’attendent sagement dans ma PAL !