Jeunesse, Littérature anglaise (Angleterre), Livres

Harry Potter, illustrée, tome 5 : Harry Potter et l’Ordre du Phénix de J. K. Rowling, Jim Kay et Neil Packer

Éditeur : Gallimard
Pages : 576 pages
Parution : 27 Octobre 2022
Tome : 05/07
Format: Broché
Genre: Jeunesse, Fantasy

Lien Amazon

 

L’histoire:

À quinze ans, Harry s’apprête à entrer en cinquième année à Poudlard. Et s’il est heureux de retrouver le monde des sorciers, il n’a jamais été aussi anxieux. L’adolescence, la perspective des examens importants en fin d’année et ces étranges cauchemars… Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour et, plus que jamais, Harry sent peser sur lui une terrible menace. Une menace que le ministère de la Magie ne semble pas prendre au sérieux, contrairement à Dumbledore. Poudlard devient alors le terrain d’une véritable lutte de pouvoir. La résistance s’organise autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours…

 

Mon avis:

C’est toujours avec une grande émotion que je me replonge dans la saga Harry Potter qui m’a accompagnée de mes années primaires jusqu’au lycée ! Une aventure livresque qui m’a vue grandir et qui m’a aussi fait aimer la lecture ! Avec ce cinquième tome, illustré pour la dernière fois par Jim Kay, un tournant nous attend. La magie a certes un côté éblouissant, mais cache aussi une certaine noirceur. On quitte d’ailleurs le quatrième tome sur un évènement difficile qui marquera nos apprentis sorciers, et bien plus.

L’histoire commence bien entendu à Privet Drive, où Harry doit supporter son oncle, sa tante et son cousin. Lors d’un concours de circonstance, il se fait repérer par le ministère de la magie. Il peut bien sûr compter sur ses amis et de nouvelles connaissances pour le soutenir et l’aider. Et c’est dans cette atmosphère lourde et sombre que des complots et des rassemblements se préparent. L’Ordre du Phénix se reconstitue, l’Armée de Dumbledore se crée, Dolores Ombrage surveille et prend le pouvoir en devenant grande inquisitrice…

Ayant regardé un certain nombre de fois les films, je me doutais que j’avais forcément oublié des passages. Les romans se faisant de plus en plus long, de nombreuses scènes n’y apparaissent pas ou des rebondissements sont simplifiés voir modifiés. Ce qui m’a le plus marqué, c’est le changement de caractère de nos personnages principaux, qui sont parfois agaçants et énervants. Adieu l’enfance, place à la crise d’adolescence et tout ce qui s’en suit ! L’insolence, la jalousie, le début de la sexualité, la personne qui a envie de rien faire et qui s’apitoie sur son sort… On souhait tellement secouer Harry, Ron et Hermione, alors que d’autre se révèle, comme Neville. De nouveaux personnages très attachants entrent en scène, comme Luna Lovegood et Nymphadora Tonks. On en découvre d’ailleurs plus sur elles dans le roman.

Pour les illustrations, elles sont principalement réalisées par Jim Kay. Neil Packer a produit quelques petites insertions, voir des doubles pages de texture. Il est vrai que leur style n’est pas le même. Je me demande ce que ça va donner pour les deux derniers tomes, surtout les personnages. Pour coller à l’histoire, des pages sont complètement noires, ce qui peut dérouter. On sait ainsi à quoi s’attendre. Il y a toujours de très belles créations qui m’émerveillent. A noter, que des fois le texte n’est pas toujours très lisible. Toutefois, cela arrive rarement.

Encore une fois, un très beau livre qui me remémore ma première découverte de l’œuvre, et certaines scènes de son adaptation au cinéma.

 

Classique, Jeunesse, Littérature anglaise (Angleterre), Livres

Alice au Pays des Merveilles suivi par De l’autre côté du miroir, illustré de Lewis Carroll et MinaLima

Éditeur : Flammarion
Pages : 320 pages

Parution : 19 octobre 2022
Tome : 01/01
Format : Relié
Genre: Classique, Jeunesse

Lien Amazon

.

L’histoire:

 

Mon avis:

C’est toujours un plaisir de redécouvrir de grands classiques de la littérature jeunesse, grâce à ses sublimes éditions mises en scènes par le studio MinaLima. Et, c’est autour d’Alice de nous conter ses aventures. Alors qu’elle s’ennuie et que sa sœur est plongée dans la lecture de son livre, elle voit passer un lapin. Cela n’est pas surprenant de prime abord. Pourtant, celui-ci a les yeux roses, parle et se met à sortir une montre à gousset. La course poursuite commence alors vers un pays merveilleux…

Il s’agit de ma seconde lecture, et j’avouerai qu’encore une fois, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages principaux. Ce n’est que mon avis, vu qu’en soit c’est très bien écrit et j’ai passé tout de même un bon moment. L’épopée que vit Alice est des plus rocambolesques et pas toujours si merveilleuse. Certaines situations peuvent être effrayantes, mais la jeune fille ne se laissent pas déstabiliser pour autant. Quand la conclusion arrive, on l’apprécie doublement pour elle, et cela démontre le grand talent imaginaire de son auteur, Lewis Carrol.

Les illustrations et les animations confirment à nouveau la force qu’on Miraphora Mina et Eduardo Lima pour nous émerveiller. Autant dire qu’elles ont participées à m’offrir une lecture des plus agréables.

– Ma chère Alice, dans les jardins de la mémoire, dans le palais des rêves, c’est là que nous nous retrouverons.
– Mais le rêve, ce n’est pas la réalité…
-Qui peut dire où commence l’un et où s’arrête l’autre?

PS: Retrouvez bientôt sur mon compte Instagram un réel des premières pages !

 

Mes chroniques des autres livres illustrés et animés par le studio MinaLima

Peter Pan

Le magicien d’Oz

Le livre de la jungle

Blanche Neige et autres contre de Grimm

Harry Potter tome 1

Harry Potter tome 2

Jeunesse, Littérature française (France), Livres

Contes et légendes du Nord de Caroline Dhery

Éditeur : Auzou
Pages : 44 pages

Parution : 28 Octobre 2022
Tome : 01/01
Format : Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

.

L’histoire:

Un magnifique coffret contenant l’histoire de Aline, une petit fille norvégienne, qui découvre dans la bibliothèque un incroyable recueil de légendes Samies – les peuples de Laponie et du grand Nord. Mais la bibliothécaire lui interdit de lire ce livre et en déchire les pages. Emportées par le vent, Aline court derrière chaque page pour les récupérer et découvrir ces contes merveilleux d’hiver. L’enfant accompagne Aline dans sa découverte des contes. Chaque jour, il découvre avec Aline une nouvelle page, du 1er au 24 décembre. A la fin, le 25 décembre, l’enfant reçoit une couverture et du ruban pour créer son propre recueil avec tous les contes qu’il a découverts.

 

Mon avis:

Cet album de l’avent se présente en coffret. 24 enveloppes contiennent une page, que l’on pourra assembler à la fin. En plus, on trouve un guide avec l’histoire d’Aline, une jeune norvégienne passionnée de littérature. C’est d’ailleurs elle, qui va nous guider et nous explique pourquoi ces pages sont séparées l’une de l’autre.

Plongeons en 1902 à Tromso en Norvège. Alors qu’Alice se rend dans la bibliothèque de son village à la recherche d’un nouveau recueil de conte, un évènement va se produire… C’est ainsi qu’elle fera la connaissance de Simeen, un jeune garçon de religion Samie, dont les histoires parlent de son peuple.

Ce sont six contes et légendes qui demandent d’être rassemblés pour en découvrir tout le sens. Plusieurs m’ont plu comme :

  • La gardien du soleil, qui nous emmène au cœur de la Scandinavie, où la tribu des Doaivu est plongé dans l’obscurité. Deux jeunes garçons découvrent qu’il n’y en a pas été toujours le cas, et veulent remettre les choses en ordre. Une belle épopée s’offre à nous.
  • Le roi des ours, incarné par le grand-père Pelu, dont la mission est de changer les saisons. De la magie en compagnie d’un chamane, d’une sorcière, d’un dieu et d’une jeune fille au grand courage.
  • La forêt des géants, où une histoire d’amour à la Roméo et Juliette, mais une version avec des géants, des ogres et une sorcière. Une belle histoire et une conclusion touchante.
  • La lampe de Pekka, soit un homme cupide et vaniteux qui a capturé des âmes pendant 2000 ans afin de rester en vie. Une situation qui ne dura pas avec l’arrivée d’une jeune fille.

Toutefois, certains m’ont moins convaincues comme:

  • Le passeur d’aurores: où l’on fait la connaissance de Kettu, un renardeau aveugle. Depuis sa naissance, il fait toujours le même rêve. Il découvrira plus tard qu’il s’agit d’un message… J’ai trouvé la fin brutale dans le sens où Kettu accepte très vite sa destinée.
  • L’incroyable chevelure de Sedna, une légende de Laponie qui inculque le respect des femmes et de la mer. La conclusion est intéressante, mais il y a une erreur dans l’intrigue. Cela peut arriver !

En soit, un bon moment de passé avec cette lecture. J’ai d’autant plus apprécié qu’il y ait une histoire pour accompagner la lecture de chaque conte.

En fin d’ouvrage, on a le droit à quelques informations sur les Samis. Ce peuple autochtone est toujours présent en Norvège, Suède, Finlande et Russie. Cela m’a donnée envie d’en savoir plus sur eux.

Jeunesse, Littérature française (France), Livres

Mon roman de l’avent : Le renne mystérieux de Natacha Godeau

Éditeur : Auzou
Pages : 196 pages

Parution : 22 Octobre 2021
Tome : 01/01
Format : Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

.

L’histoire:

Elliot vit avec ses parents éleveurs de rennes à l’orée de la forêt. Pour les fêtes de Noël, sa cousine Flore vient lui rendre visite. En revenant de la gare, ils rencontrent un étrange vieil homme, fabricant de jouets, à la recherche de son animal égaré. De retour à l’élevage, ils réalisent qu’un des rennes a un comportement bizarre… son pelage brille étonnamment, on dirait presque qu’il vole ! Serait-il magique ?

Une histoire enchanteresse avec un chapitre à découvrir par jour pour patienter jusqu’à Noël.

 

Mon avis:

En ce mois de décembre, Elliot va faire la connaissance de sa cousine Flore qui vient d’un pays africain. Elle va passer ses vacances avec lui dans le grand nord. Une rencontre forte agréable qui ne sera pas de tout repos. Mais qui est donc ce mystérieux inconnu, et quels sont ces bruits étranges… Une enquête est à résoudre !

Avant de vous parler de l’histoire, j’aimerais tout d’abord vous présenter comment est conçu l’ouvrage. Pour lire ce roman de l’avent, chaque jour il fallait découper les pages d’un chapitre. Cela ajoutait clairement du plaisir avant la lecture du chapitre du jour. Très bien réalisé avec des pointillés pour déceler délicatement chaque page, le livre est en aucun cas abimé. Je trouve cette idée de conception fantastique.

Revenons à notre intrigue qui est toute aussi merveilleuse. Les parents d’Elliot sont éleveurs de rennes, et le jeune garçon aime s’occuper d’eux. Il en a surnommé un Furieux et il porte plutôt bien son prénom. Quant à Flore, ses parents s’occupent d’organiser des safaris. Au temps dire que c’est un sacré voyage pour elle. Adieu les éléphants pour les rennes et le sable pour la neige. Un gros changement et les surprises ne vont pas s’arrêter là… Tout juste arrivée, des évènements surnaturels se déroulent. Les enfants n’y croyant pas tout à fait, essayent de trouver une explication logique. Diamant, un renne blessé recueilli par la famille entre alors en scène, ainsi qu’un objet obscur.

J’ai grandement apprécié cette lecture. Les personnages sont attachants, tout comme notre renne mystérieux. On se doute forcément de l’identité secrète de deux personnages. Le troisième a été une surprise pour moi. On passe un très bon moment avec cette famille touchante et grâce aussi à ces moments féériques. Une dose de magie que j’aurais souhaitée plus marquante en fin d’ouvrage, avec plus d’émerveillement de la part des enfants. Cela reste une très bonne lecture et je me laisserais tenter l’année prochaine avec les autres romans de l’avent de la maison d’édition.

Classique, Jeunesse, Littérature allemande (Allemagne), Livres

Blanche-Neige et autres contes de Grimm de Jacob Grimm, Wilhelm Grimm et MinaLima

Éditeur : Flammarion Jeunesse
Pages : 256 pages

Parution : 19 octobre 2022
Tome : 01/01
Format : Relié
Genre: Classique, Jeunesse

Lien Amazon

.

L’histoire:

 

Mon avis:

Quel bonheur de pouvoir découvrir ou redécouvrir des contes avec cette sublime édition soignée du studio MinaLima. S’offre à nous les versions originales d’histoires que l’on connait par les adaptations de Disney comme : Raiponce, Cendrillon, La Belle au bois dormant, Le Petit Chaperon Rouge, Hansel et Gretel et bien entendu Blanche Neige. Et aussi d’autres beaucoup moins connues comme : Neigeblanche et Roserouge, Le Loup et les sept chevreaux, Les Lutins, Dame Holle, L’Oie d’or… Au total, ce sont 20 contes qui nous émerveilleront ou nous feront trembler, le tout illustrés et animés avec talent.
On ne peut que se douter que le travail de Disney a masqué certains côtés noirs et violents des contes écrit par les frères Grimm (jalousie, vengeance, soif de pouvoir, infanticide…) Des fins quelque peu abruptes peuvent surprendre, même si la magie des contes résonne toujours. Les méchants sont punis et les méritants souvent récompensés. Bien que les textes datent du XIXe siècle, on retrouve toutefois un lien avec notre société actuelle. Les morales et enseignements sont toujours bons à prendre.

Concernant les illustrations, elles sont tout bonnement magnifiques et en accord parfait avec chaque histoire. Nous avons le droit à quelques surprises avec les animations. J’ai tout particulièrement été en admiration devant Blanche Neige. Quel travail, quelle précision, c’est magique ! Il est sûr que je serais au rendez-vous pour leur prochaine parution. Hâte de faire la rencontre avec Pinocchio, Le jardin secret, La petite sirène et la Belle et la Bête, ainsi que la suite de la saga d’Harry Potter.

 

 

Mes chroniques des autres livres illustrés et animés par le studio MinaLima

Peter Pan

Le magicien d’Oz

Le livre de la jungle

Alice au pays des merveilles

Harry Potter tome 1

Harry Potter tome 2

Jeunesse, Littérature canadienne (Canada), Livres

Hôtel Heartwood, tome 1 : Une maison pour Mona de Kallie George et Stephanie Graegin

Éditeur : France Loisirs
Pages : 192 pages

Parution : 10 Octobre 2018
Tome : 01/04
Format : Relié
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

.

L’histoire:

Hôtel Heartwood. Prière de laisser les crocs et les griffes dehors.

Lorsqu’un très violent orage éclate dans la forêt, Mona la souris croit sa dernière heure venue. Elle trouve par hasard refuge au luxueux Hôtel Heartwood, caché au creux d’un arbre. Une foule d’animaux séjourne dans cet abri douillet pour l’automne. Pourtant, au cœur de ce tourbillon de lits moelleux, de biscuits tout justes sortis du four et de joyeux bals, une ennemie féroce attend Mona…

Passez l’automne avec Mona à l’Hôtel Heartwood ! En attendant l’hiver, le printemps et l’été, dans les prochains volumes.

 

Mon avis:

« Là où est le cœur, là est le foyer » Mona est une souris qui n’a jamais connu de maison fixe. Beaucoup de lieux lui ont servi d’abris, et elle va devoir partir en quête d’un nouveau. Lors d’un gros d’orage, elle découvre que cette vieille souche va être inondée… C’est là que commence l’aventure à contre cœur, mais qui va lui réserver bien des surprises…

Très vite, nous nous attachons au personnage de Mona, qui vit depuis longtemps seule. Son arrivée a l’Hôtel Heartwood, se fait par pur hasard alors qu’elle cherche un refuge pour se protéger. Monsieur Heartwood a la main sur le cœur et lui propose de l’héberger une nuit, puis un travail dans l’hôtel pour la saison automnale afin de préparer la grande fête des glands. Mona fait alors la rencontre de bien d’autres animaux et aura l’occasion de montrer son caractère chaleureux et courageux.

Ce premier tome est plein de tendresse. Des messages de tolérances, de bienveillance et de lutte contre les inégalités sont transmis tout au long de notre lecture, comme avec la devise de l’hôtel : « Nous croyons à la sécurité et au respect, pas à la force des crocs et des griffes ». Beaucoup de rebondissements rythment l’intrigue et une belle révélation est à découvrir en fin d’ouvrage.

Tout au long de notre lecture, de très belles illustrations nous accompagnent. Dessinées simplement aux graphites, on ne peut qu’être émerveillées par la réalisation qui retransmet la douceur de l’histoire.

En bref, un premier tome réconfortant à découvrir en cette saison. Rendez-vous en hiver, pour découvrir la suite des aventures de notre amie souris !

Classique, Jeunesse, Littérature ecossaise (Ecosse), Livres

Peter Pan de James Matthew Barrie et MinaLima

Éditeur : Flammarion Jeunesse
Pages : 256 pages

Parution : 3 Novembre 2021
Tome : 01/01
Format : Relié
Genre: Classique, Jeunesse

Lien Amazon

.

L’histoire:

Envolez-vous aux côtés de Peter pan, de la fée Clochette et des enfants Darling vers le pays de l’Imaginaire, dans cette superbe édition intégrale du grand classique de J.M. Barrie.

Les illustrations et animations originales créées par le fameux studio MinaLima émerveilleront les lecteurs de tous âges. Il vous suffira seulement d’ajouter une pincée de poussière d’étoiles…

 

Mon avis:

Peter Pan, ou l’enfant qui ne voulait pas grandir. On connait tous l’histoire de cet enfant, grâce aux nombreuses adaptations en dessins animés, films, pièces de théâtre, bandes dessinées et romans. Il est temps maintenant de se plonger dans l’œuvre originale. Et quel plaisir de le faire avec cette édition illustrée qui contient aussi des pop up qui animent l’histoire. Alors, rendez-vous au Pays de l’Imaginaire !

Je connais surtout l’histoire de Peter Pan par le dessin animée de Disney, le film de P.J. Hogan avec Jason Isaacs et l’adaptation en bandes dessinées de Régis Loisel. Bien qu’il me semble l’avoir lu dans mon enfance, on peut tout de même dire que c’est une redécouverte de l’œuvre.

Alors que leurs parents sont partis, Wendy, John et Michael Darling font une rencontre surprenante. Un jeune garçon est en pleure et il faut l’aider. Il s’agit de Peter Pan qui n’est pas seul, une fée l’accompagne, Clochette-la-Rétameuse. Après une longue discussion, ils sont convaincus de l’accompagner jusqu’à l’ile aux enfants. Les premiers tests pour voler commencent. Le voyage ou plutôt l’aventure peut commencer…

Quel émerveillement de tourner chaque pages en compagnie de superbes illustrations de MinaLima. Première surprise, je ne me souvenais plus que le caractère de Peter Pan était aussi exécrable. En tout cas, quel plaisir de retrouver ces lieux et personnages phares qui font l’histoire (les pirates et le capitaine crochet, les peaux-rouges, les bêtes sauvages, les garçons perdus, les sirènes, le crocodile…) Et autre surprise, Wendy est aussi présente que Peter Pan dans la narration, et se comporte comme une mère pour les enfants. Je comprends mieux le titre de la prochaine adaptation en film de David Lowery qui porte justement le nom Peter Pan et Wendy.

En bref, une lecture emplie de magie et un grand classique à avoir en sa possession.

Peter Pan de James Matthew Barrie et MinaLima

Bande dessinée, Littérature américaine (Etats-Unis), Livres

La fille maudite du capitaine pirate, tome 3 de Jeremy A. Bastian

Éditeur : La Cerise
Pages : 48 pages
Parution : 12 Novembre 2021
Tome : 03/04
Format: Album
Genre: Historique, Fantastique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Plus bas, toujours bas… la fille maudite du capitaine pirate plonge au plus profond des mers de l’Omerta, toujours en quête de son père. Guidée par le sabre du Danois noir, croisant dangers et nouveaux alliés, vers le secret que cache la caverne au fond de la faille ! Dans cette suite tant attendue de la série qui l’a fait découvrir, Jeremy Bastian déploie tout son talent pour nous embarquer plus loin encore dans cet univers d’une richesse infinie.

 

Mon avis:

De retour auprès de la fille du capitaine pirate, qu’on a laissé précédemment aux portes de la grotte du Diable. Mais quelle aventure va-t-il encore lui arriver…

C’est toujours un plaisir de se replonger dans cette sublime bande dessinée qui commence directement dans l’action. Notre héroïne est plus motivée que jamais à retrouver son père, et est prête à tout. L’enquête continue avec quelques révélations, mais il est vrai que je m’attendais à en apprendre plus…

Ce troisième tome est encore plus court que le précèdent, et l’intrigue apparait de plus en plus décousue et stagne. Niveau graphique, nous sommes servis. Deux doubles pages riches en détails sont même insérées dans l’ouvrage. Le travail réalisé est toujours aussi époustouflant et déroutant. Devoir tourner sa lecture dans tous les sens pour pouvoir lire une phrase entière, ou appuyer dans le centre du livre pour réussir à en lire une autre… c’est peut-être pousser un peu loin. Bien que ce soit toujours un régal à regarder.

J’ai tout de même passé un bon moment, et j’ai d’autant plus hâte de connaitre la suite et la fin de cette histoire.