Madame Pamplemousse et ses Fabuleux Délices de Rupert Kingfisher

couv21206313

Éditeur : Albin Michel
Collection: Milady Romance

Pages : 125 pages
Parution : 29 Février 2012
Tome : 01/03
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Comme chaque été, Madeleine est forcée de travailler dans l’immonde restaurant, Le Cochon hurleur, de son détestable oncle, monsieur Lard.
Mais un jour elle découvre par hasard l’épicerie la plus mystérieuse de Paris.
La boutique est tenue par madame Pamplemousse, et cette dame prépare les plus étranges, les plus délectables, les plus exceptionnels, les plus époustouflants délices au monde…

 

Mon avis:

Voici un conte qui vous fera retrouver votre âme d’enfant !

On fait la rencontre de Madeleine, une petite fille, qui chaque été, est envoyée par ses parents chez son oncle, Monsieur Lard. Celui-ci possède un restaurant à Paris, « Le Cochon hurleur », où des plats gras et pas très bons y sont servi. Son oncle est un tyran, il est mauvais avec ses employés et surtout avec Madeleine, dont il est jaloux de son talent de cuisinière. Lors d’une course express, Madeleine rencontre Madame Pamplemousse. Cette dame est mystérieuse et toute vêtue de noir, son curieux chat-pirate Camembert, la suit partout. Elle possède une boutique aux préparations des plus bizarres: des têtes de python à la réglisse, sauterelles à l’huile d’estragon… Madame Pamplemousse fournit à Madeleine, un de ces mets délicats, et c’est là que toute l’histoire de complot commence…

J’ai tout de suite accrochée au personnage de Madeleine. Elle est très touchante, et comme elle, nous sommes interloqués par toutes ces découvertes. Madame Pamplemousse reste très mystérieuse, et ne nous a pas dévoilé encore tous ses secrets. On la retrouve dans les deux autres tomes de cette trilogie. On en apprendra sûrement plus sur elle ensuite. Je suis vraiment intriguée par son personnage, mais aussi son chat. Camembert m’a bien fait rigolé.

L’écriture de ce livre est une pure merveille. Une fois commencée, on ne peut se détacher de ce sublime ouvrage. L’auteur sait magner les mots à la perfection, pour nous emmener dans ce monde fantastique et humoristique. Le tout est illustré de manière très harmonieuse et délicate. Comme tous les contes, une morale nous attend à la fin. Seul petit bémol, j’ai trouvé que celle-ci arrivée un peu trop vite.

 

Le goût du sang (Blood and Chocolate)

4e0afb3d73fc4

Studio : M6 Vidéo
Acteurs : Agnes Bruckner, Hugh Dancy, Olivier Martinez, Katja Riemann, Bryan Dick
Réalisateurs : Katja von Garnier
Audio : Anglais, Français
Durée : 94 minutes
Sortie : 2 Avril 2013
Genre: Romance, Fantastique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Une jeune et jolie jeune femme, Viviane, tente de protéger son secret tout en vivant une vie normale… Mais tout se complique lorsque la jeune femme, à moitié loup-garou, tombe amoureuse d’un humain. Viviane doit alors choisir entre l’amour qu’elle porte à sa famille et à son petit ami et sa condition de loup-garou.

le-gout-du-sangnehjbihmqt62li_1_1

http://players.brightcove.net/730940094001/ryg23WpTGx_default/index.html?videoId=ref:Jn9e6S3X&autoplay=1

 

Mon avis:

Ce film est inspiré du roman d’Annette Curtis Klause, Sang et chocolat.  Il est sorti au cinéma en 2007, bien avant l’air de Twilight, dont le premier film date de 2009.

On fait la connaissance de Viviane, une jeune américaine qui a perdu sa famille lorsqu’elle était enfant. Elle est recueillie par sa tante en Roumanie, et habite avec ses semblables, les loups-garous, à Bucarest. Elle devra faire désormais partie de la meute. Depuis 5000 ans, les loups-garous vivent parmi nous, mais il en reste qu’une petite communauté. Ils ont été éliminés dans la plupart des pays.
Lors d’une sortie dans une église qui lui est chère, Viviane rencontre Aiden, un humain qui travaille sur un roman graphique autour des loups-garous. Il est venu à Bucarest pour connaitre les légendes sur le peuple de lycanthrope.  Très vite, ils seront liés l’un à l’autre, mais la famille de Viviane ne voit pas ça d’un bon œil.

Notre couple, Viviane et Aiden, sont comme Roméo et Juliette dans cette histoire, avec comme vous l’avez compris, une touche de fantastique. Viviane est attachante, ainsi que son partenaire. Il forme un joli couple, on croit de suite en leur histoire.

J’ai aussi bien aimé les effets spéciaux, pour la transformation en loup qui parait comme poétique. Comme je le disais plus haut, ce film est sorti bien avant Twilight, et il n’a pas eu les mêmes moyens de réalisations. Il s’en sort tout de même très bien.

Bien que l’atmosphère est assez sombre, la fin apporte une touche d’espoir, et une nouvelle note poétique. Notre vie n’appartient qu’à nous. On peut nous conseiller, mais pas nous imposer des choses.

Un film à découvrir pour passer un bon moment !

Le clan Murray, tome 3 : La fiancée des highlands de Hannah Howell

couv22797158

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 408 pages
Parution : 25 Octobre 2013
Tome : 03/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Bien qu’elle ne soit pas encore mariée, Gillyanne Murray décide qu’il est temps pour elle de visiter les terres qui lui ont été données par des parents de son père. Lorsqu’elle y arrive, c’est pour trouver le donjon assiégé par trois lairds, chacun voulant sa main et sa propriété. Bien que résolue à tous les refuser, la menace d’une bataille imminente la force à choisir un prétendant : Sir Connor MacEnroy, un chevalier de peu de mots. Devenue sa femme, Gillyanne est étonnée de la distance qu’il s’efforce de mettre entre eux et son propre désir de découvrir la passion dans ses bras.

Alors qu’elle apporte un souffle nouveau dans une terre et un donjon ravagé par la traîtrise et les secrets, elle tente également de gagner une chose qu’elle craint de ne jamais pouvoir atteindre : le cœur gardé de son mari.

 

Mon avis:

Après avoir passé un bon moment avec les deux premiers tomes de cette trilogie, place à Gillyanne Murray dont on a déjà fait connaissance huit ans plus tôt. Elle a aujourd’hui 21 ans et se décide d’aller découvrir le domaine qui constitue sa dot. Une mauvaise surprise l’y attendent, vu que les trois lairds des environs veulent chacun ses terres, et comptent l’épouser pour l’acquérir. Gilly n’est pas prête à se laisser faire, et va le démonter à ses jeunes lairds. Des moments bien comiques vont ainsi se succéder. Elle finit par choisir Connor MacEnroy, le seul qui l’attire. Ce dernier est devenu chef de clan très tôt, à l’âge de 15 ans. Il s’est ainsi formé une carapace, qu’elle compte bien percer. Grâce à son don, elle sent aussi un mystère qui entoure son histoire.

J’ai tout de suite été heureuse de retrouver le personnage de Gilly. Elle est touchante, mais a aussi une langue bien pendue. On rigole bien avec ses répliques. Connor est quant à lui attendrissant, il n’a pas eu une vie facile et s’est beaucoup privé pour ses proches. Les personnages secondaires, comme Cagneux, le bras droit de Connor, ou encore sa sœur Fiona sont aussi attachants. La présence de Payton Murray m’a aussi fait sourire. J’adore son personnage, un coup de cœur.

Bref, un tome très agréable qui a su me convaincre et que j’ai dévoré.

J’adore lire de Shealynn ROYAN

51w8v0ekqwl-_sx348_bo1204203200_

Éditeur : Autoédité
Collection: Les carnets du passionné

Pages : 330 pages
Parution : 2 octobre 2017
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Pratique

Lien Amazon

 

Carnet de suivi de lectures dédié aux passionné(e)s de livres. Il vous permet de référencer votre bibliothèque en créant une fiche pour chacun de vos livres et, ainsi, garder une trace de vos impressions après lecture en lui attribuant une note, un commentaire, etc. Vous pouvez également lister toutes vos envies littéraires, les sorties de titres, les livres conseillés, ceux empruntés ou encore prêtés. Une partie consacrée aux événements vous donne la possibilité de noter les salons du livre et séances de dédicaces de vos auteurs préférés pour ne rien oublier. Ces derniers ne sont d’ailleurs pas en reste grâce à des fiches qui leur sont consacrées et sur lesquelles vous pouvez inscrire leur bio, biblio, adresse internet et plus encore. Retrouvez également des pages pour vos citations et personnages favoris, et des défis lecture à relever. Un bilan en fin de carnet vous permet de faire un point sur votre année passionnément livresque. 600 entrées pour votre wishlist et 960 entrées pour votre PAL Disponible en plusieurs coloris

 

Mon avis:

Cette fois, ce n’est pas un roman que je vous présente, mais un livre pour vous aider dans le suivi de vos lectures. Vous avez surement entendu parler du phénomène des bullet journal, peut-être en tenez-vous un. Son but est le même, c’est un carnet de lecture, conçu rien que pour vous, et par une passionnée.

On me l’a offert en fin d’année, et autant dire que je suis sous le charme. Il est très bien conçu, et je compte l’utiliser pour mes lectures 2018. J’ai d’ailleurs déjà rentrée toute ma PAL dans ce super ouvrage.

Pour ceux qui n’ont pas le courage, comme moi, de faire un bullet journal, je vous conseille ce carnet. J’espère que son contenu, que je vais vous dévoiler ci-dessous sera vous convaincre. Son prix est aussi accessible, il est à 10€ sur Amazon et existe en plusieurs couleurs.

Ce carnet est composé:

  • Une première page de présentation qui nous est réservé
  • Un suivi mensuel de lecture, où l’on indique le nombre de livre lu dans le mois
  • Un calendrier, où l’on peut indiquer les futurs sorties de livre qui nous intéresse
  • Une page avec des idées de livre à offrir (31 entrées)
  • Une page avec les livres qui nous ont été conseillés (30 entrées)
  • Quatre pages avec les livres que l’on a empruntés (120 entrées)
  • Deux pages avec les livres que l’on nous a prêtés (60 entrées)
  • Deux pages pour entrer nos adresses littéraires, soit les blogs, les réseaux sociaux  et les forums que l’on suit (16 entrées)
  • Un calendrier où l’on peut indiquer les événements littéraires de l’année: salons, dédicaces… avec cinq pages où l’on peut noter les détails (20 entrées)
  • Vingts pages consacrées à notre wishlist (600 entrées)
  • Dix pages consacrées à nos auteurs favoris (10 entrées)
  • Deux pages pour nos citations favorites (62 entrées)
  • Quatre pages pour nos personnages favoris (16 entrées)
  • Deux-cent-trente pages pour notre Pile de livres A Lire (960 entrées)
  • Deux pages illustrées consacrées à un défi lecture, où l’on note notre objectif numérique de lecture pour l’année
  • Quatre pages consacrés à des mini défis littéraires avec des 8 thèmes: comme le tour du monde, chair de poule, grands classiques… Ce sont des challenges thématiques où des livres sont soit mentionnés, ou on doit trouver un roman qui correspond au thème.
  • Dix pages pour y laisser des notes
  • Une page de clôture où l’on fait notre bilan de l’année

 

Personnellement, je trouve carnet très bien construit et pensé. Je compte bien relever quelques minis défis au cours de l’année.

Et quoi de mieux que des photos pour achever de vous convaincre ! Elles sont issues de la page facebook de l’auteur. Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

22308609_1295692423886565_2743931064115352453_n22228330_1295692417219899_6765427070040265250_n22195616_1295692397219901_5408577995530176622_n22279889_1295692377219903_8497073666097662117_n22279658_1295692370553237_8090019999054982009_n22221603_1295692347219906_2428680176702509974_n22141049_1292657404190067_3567836138626809146_n

 

Sous le sceau de l’amour de Shirlee Busbee

couv52593023

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 375 pages
Parution : 1 Juin 2013
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

L’histoire:

Elle l’a laissé lui faire l’amour, lui a offert son corps. Désormais, il lui faut regarder la réalité en face. Les hommes comme Royce Manchester utilisent les femmes comme elle. Ils n’en tombent pas amoureux, ne les épousent jamais. Ils se contentent de jouir de leur corps avant de les rejeter pour d’autres.
Comment a-t-elle pu être aussi naïve ? Elle, une simple fille de cuisine… Oser rêver d’amour fou quand il ne s’agit que d’un caprice passager…
Pourtant, Morgan cache un précieux secret : une cicatrice sur la hanche droite. D’où vient-elle, qui la lui a faite et pourquoi, elle l’ignore… Mais elle se sait marquée au sceau de l’amour.
Royce Manchester, ce vil séducteur, n’a qu’à bien se tenir ! Vengeance, coup de foudre, passion, Morgan veut tout. Quel que soit le prix à payer…

Mon avis:

Voici le premier roman de Shirlee Busbee que je lis et j’en suis ravie. Il est juste dommage que le résumé ne lui rend pas justice.

Le roman commence avec un prologue qui nous dévoile un complot autour d’une riche famille anglaise, les Devlin. L’histoire reprend 18 ans plus tard. On fait la connaissance de Morgan Fowler alias « Pip » qui déguisée en garçon, travaille en tant que pickpocket avec ses deux frères pour le « Borgne ». Ils ont pour mission de voler un riche américain de retour au pays, du nom de Royce Manchester. Mais ce vol se déroule mal, et Pip est attrapée en flagrant délit. Royce décide d’offrir une chance à l’adolescent, plutôt que de le faire arrêter, ce qui le conduirait directement à la pendaison. En le ramenant chez lui, Royce découvre que sous la saleté et les haillons, ce jeune adolescent est en fait une très belle jeune fille qui ne le laisse pas indifférent. Il décide finalement de l’engager en tant que femme de chambre pour deux raisons : la première est sa ressemblance frappante avec le comte St. Audries, son grand ennemi, il soupçonne même qu’elle est sa fille bâtarde; et la seconde est la découverte de son besoin d’être protégée de l’homme que l’on appelle le « Borgne ».

De là commence l’histoire mystérieuse de cette demoiselle, dont nous connaissons certains secrets grâce au prologue. Nous sommes tenus en haleine au fil des pages et des nombreux rebondissements.

Nos deux héros forment un beau couple. Leur histoire avance lentement, ce qui la rend convaincante. Royce est tout de suite très protecteur envers Morgan. Il a un caractère fort et viril. Morgan, qui est plus jeune que lui, est très courageuse et garde la tête sur les épaules. Elle n’arrive pas à croire ce qu’il lui arrive, après toutes les difficultés qu’elle a connue enfant.

Pour en revenir au résumé, je persiste à dire qu’il ne le met pas en valeur. Cette romance est remplie de mystère et d’aventure. Les scènes hots sont peu nombreuses et peu détaillées comparées à d’autres romances de la collection de J’ai lu pour elle. Bref, j’espère que ma description vous aura convaincue !

La magie de Paris, tome 1 : Le cœur et le sabre d’Olivier Gay

couv54641214

Éditeur : Castelmore
Pages : 320 pages
Parution : 18 Octobre 2017
Tome : 01/??
Format: Broché
Genre: Jeunesse, Fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Chloé, élève en seconde, assiste un jour par hasard à un combat à l’épée entre Thomas, un élève d’une autre classe qu’elle connaît à peine, et une sorte de démon. L’adolescente tente d’intervenir mais est blessée et perd connaissance. A son réveil, la créature est morte et Thomas lui explique qu’il est un mage et que sa mission est de repérer et fermer les failles vers le monde des démons.

 

Mon avis:

Merci à NetGalley et à Castelmore pour ce partenariat, qui m’a permis de découvrir pour la première fois la plume d’Olivier Gay.

Dès les premières pages, nous rentrons dans le vif du sujet. On rencontre Chloé, une adolescente de 16 ans.  Alors qu’elle s’entraîne au gymnase de son école pour la prochaine compétition d’escrime, elle est témoin d’une agression d’un garçon de sa classe : Thomas. En lui venant en aide, elle manque de perdre la vie. A partir de ce moment, tout se déclenche. Chloé découvre un monde empli de mages, de goules et de chevalier.

Tout comme l’héroïne, nous sommes entraînés dans un monde inconnu, dont on nous donne les clés au fur et à mesure. Chloé est un personnage très attachant qui n’a pas la langue dans sa poche. Son duo avec Thomas fonctionne très bien. Bien qu’il cache beaucoup de choses, ce qui ne peut que nous frustrer, il reste adorable.

J’ai bien aimé les notes d’humour présentent dans l’ouvrage. Nous ne nous ennuyons pas grâce aux révélations et aux retournements de situation. L’univers est aussi très intéressant, il mêle réalisme et magie. On est plongé dans un monde de capes et d’épées modernes. J’attends la suite avec grande impatience, la fin du livre nous ayant laissé avec un certain nombre de questions. Je suis aussi curieuse de découvrir les autres ouvrages d’Olivier Gay. L’écriture de l’auteur m’a conquise.

 

Chaman de Maxence Fermine

couv51492754
Éditeur : Michel Lafon
Pages : 219 pages
Parution : 12 Octobre 2017
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Le jour où Richard Adam comprit qu’il n’avait qu’une vie, il n’avait jamais été si proche du ciel. Et pour cause. Il se tenait en équilibre sur une poutrelle d’acier, à près de soixante mètres de hauteur. Parvenu au bout de son perchoir, il s’arrêta, retint son souffle, et contempla une dernière fois le paysage qui s’offrait à lui, telle une flaque d’or blanc. Il pensa que la vue était sublime, et la vie, terriblement fragile. Un souffle de vent, un faux pas, et il disparaîtrait à jamais. Il s’envolerait tel un oiseau dans les nuées.
Il n’avait jamais été vraiment sujet au vertige. Jusqu’à aujourd’hui.

 

Mon avis:

Merci à NetGalley et aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

Maxence Fermine est un auteur que j’apprécie beaucoup. Ses textes savent toujours m’envoûter. Et c’est dans le monde des Amérindiens qu’il nous emmène cette fois.

On fait connaissance avec Richard Adam. Sa mère vient de décéder. Pour exaucer son dernier vœu, il se rend à Sioux Fall pour y éprendre ses cendres. Une grande aventure riche en révélation attend Richard. qui en découvrira plus sur les origines de sa mère et de son peuple. La ville où vivent ses tantes est très pauvre, et la vie n’y est pas simple. La plupart des habitants sont alcooliques ou sous l’emprise de la drogue. Avec elles, il va découvrir l’Histoire qui a opposé les amérindiens à ses colonisateurs, ainsi que des lieux mythiques.

Maxence Fermine nous captive une nouvelle fois avec ce récit poétique remplit d’émotion. Dès les premières lignes, j’ai été happée par cet univers que je ne connaissais pas. J’ai apprécié les citations qui introduisent chaque chapitre, et qui nous mettent dans le contexte. Grâce à ce roman, j’ai appris énormément sur cette communauté proche de la terre et de la nature. Il m’a clairement donné envie d’en savoir plus, et a ainsi éveillée ma curiosité de situer chaque endroit cité, pour me plonger encore plus dans l’histoire. Les détails des paysages nous permettent d’évoluer avec merveille en compagnie de Richard. On s’y croirait !

Concernant le personnage principal, Richard Adam, il est touchant tout au long de son parcours. On le sent évoluer, d’un homme qui est mal dans sa peau et qui finit par s’épanouir, grâce aux nombreuses révélations. Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants et non pas été laissé de côté.

C’est encore avec un grand plaisir que j’ai découvert cette oeuvre.

Coco

0056825

 

Synopsis:

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz.
Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…

 

Rien n’est plus important que ceux que vous aimez…

 

Mon avis:

Voici encore un Disney Pixar qui m’a comblée. Il est vrai qu’après avoir lu l’histoire, j’étais sceptique. Un dessin animé qui parle de la mort, mouais… Curieuse, j’ai fini par aller le voir, et quelle heureuse surprise. Ce film est adorable, émouvant, rythmé et étonnamment coloré.

On suit les aventures de Miguel et de sa famille qui se préparent à fêter la traditionnelle fête mexicaine des morts, el Dia de los muertos. Ce petit garçon est passionné de musique, mais il ne comprend pas pourquoi sa famille l’a en horreur. Il compte bien élucider ce mystère.

Coco nous offre un voyage poétique dans un monde qui mêle les êtres vivants et morts. L’histoire m’a captivé, et comme Miguel on se demande pourquoi la musique a-t-elle était bannie dans sa famille. C’est un plaisir de le suivre, et de connaitre les membres de sa famille disparue. On y découvre l’importance qu’à la mémoire familiale. C’est un véritable ode à la vie qui ne pourra que vous touchez. Et que dire de la musique, si ce n’est qu’elle m’a donné envie de sortir ma guitare ! En tout cas, je vous recommande vivement  d’aller le découvrir, si ce n’est pas encore fait.

Un insupportable prétendant de Stephanie Laurens

couv14232897

Éditeur : Harlequin
Collection: Victoria

Pages : 528 pages
Parution : 1 Septembre 2017
Tome : 02/02
Format: Broché
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Mary Cynster a fait son choix : elle épousera Lord Randolph. Beau, riche et respectable, il est loin d’être un briseur de cœurs comme son frère Ryder, le marquis en titre, et l’aurait sûrement déjà demandée en mariage si ce dernier n’intervenait pas à chaque instant pour les interrompre. À l’inverse de son frère, Ryder est un séducteur notoire qui n’obéit qu’à lui-même. Un séducteur dangereux qui, Mary le comprend bientôt avec effroi, fait tout pour saboter ses fiançailles. Car il la veut pour lui, et lui seul…

 

Mon avis:

Merci à Babelio et aux éditions Harlequin pour la lecture de cet ouvrage.

Ce deuxième tome est consacré à Mary Cynster, la plus jeune de la famille et dernière célibataire. Elle souhaite se marier, mais pas avec n’importe qui, avec Lord Randolph, un séduisant jeune homme. Elle compte sur le collier magique de sa famille pour lui confirmer son choix. Sauf que rien ne se passe lors de leur rencontre, aucune réaction de la part de cet objet. Toutefois, il semblerait qu’une autre personne veuille la main de Mary, cet homme c’est Ryder, le demi frère de Randolph. Il compte bien la séduire et lui démontrer qu’il est celui qu’il lui faut.

Mary est une jeune femme extrêmement têtue qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, de plus quand elle a quelque chose en tête, elle fait tout pour parvenir à ses fins.

Ryder est persuadé que Mary est la femme qui pourra assurer le rôle de marquise. Même blessé, il ne perd pas son objectif, la faire succomber.

Je dirais pour commencer que la construction de l’intrigue de ce livre est amenée de la même façon que le premier tome « Une fiancée à tout prix ». Une première partie sympathique, mais longue, qui est sauvée par un peu de suspens qui arrive ensuite.

La société londonienne est toute aussi bien décrite. Le duo Mary / Rider fonctionne bien, mais je n’ai pas ressenti la même passion qu’avec Henrietta et James. A vrai dire, je reste un peu sur ma faim…

De grandes espérances

61643_backdrop_scale_1280xauto

Studio : Koba Films
Acteurs : Douglas Booth, Gillian Anderson, Ray Winston, David Suchet, Vanessa Kirby
Réalisateurs : Brian Kirk
Audio : Anglais, Français
Durée : 180 minutes
Sortie : 3 avril 2014
Genre: Historique, Adaptation de roman
Lien Amazon

 

L’histoire:

Pip est un jeune garçon pauvre et sans réelles perspectives d’avenir jusqu’au jour où la misérieuse Miss Havisham l’invite chez elle afin qu’il puisse tenir compagnie à sa fille adoptive, Estella. Le destin des deux enfants les sépare, mais Pip aura l’occasion de retrouver la jeune fille, devenu jeune femme, au moment où mystérieux mécène lui offre la perspective d’un avenir doré. L’occasion pour le jeune homme de faire ses preuves dans le monde, de découvrir l’amitié et de tenter de conquérir le cœur de sa belle.

Adaptation de l’œuvre de Charles Dickens en 3 épisodes.

 

Mon avis:

Les œuvres de Charles Dickens ont été adaptés de maintes fois, je pense notamment à Oliver Twist. Ici la BBC nous offre une mini-série du roman De grandes espérances, que j’ai particulièrement appréciée.

On retrouve l’univers sombre du roman, et la volonté de dissimuler tous sentiments. Au fil des 3 épisodes, on suit les aventures de Pip. D’abord enfant, on voit notre jeune forgeron grandir et devenir un homme. Le découpage des épisodes nous tient en haleine jusque la fin.

Les lieux de tournage choisi et les plans sont à couper le souffle. Que ce soit la maison de Miss Havisham et ses décors, les marais ou les rues de Londres, on se sent vraiment entraîner dans cet univers que Dickens a créé. La musique joue aussi un grand rôle, et embellie les séquences. Il y a un vrai soucis du détail dans cette réalisation.

Concernant les acteurs, j’ai aimé l’interprétation de Douglas Booth qui joue le rôle de Pip, mais un peu moins celle de Vanessa Kirby qui joue Estella. Mais surtout celle qui m’a impressionnée, c’est Gillian Anderson dans le rôle de Miss Havisham, que j’ai trouvé très convaincante.