Littérature américaine (Etats-Unis), Livres

Un Oeil bleu pâle de Louis Bayard

Éditeur : Cherche Midi
Pages : 688 pages
Parution : 5 janvier 2023
Tome : 01/01
Format : Broché
Genre: Historique, Thriller

Lien Amazon

 

L’histoire:

En 1830, l’Académie militaire de West Point est une institution soucieuse de taire tout incident qui pourrait nuire à sa réputation naissante. Le suicide d’un élève, par exemple. Et si l’on apprenait qu’il a eu ensuite le cœur arraché, ce serait non plus le prestige mais l’existence même de l’établissement qui serait menacée. Aussi la direction fait elle appel à Gus Landor, un inspecteur de police en retraite réputé pour son efficacité et sa discrétion, mais aussi son irrévérence. Pour résoudre cette énigme teintée de satanisme, celui-ci recevra l’aide d’un élève astucieux, qui, le temps de l’enquête, devra mettre ses ambitions littéraires de côté : Edgar Allan Poe.

Adapté en film par Netflix sous le nom de The Pale Blue Eye

 

Mon avis : 

Gus Landor, inspecteur à la retraite, se voit confier la mission d’enquêter sur un meurtre sordide à l’académie militaire de West Point. Sur place, il prend pour assistant un jeune cadet hors norme, Edgar Allan Poe.

Ce roman policier gothique nous propose une intrigue originale. En effet, l’auteur a fait le choix d’insérer l’univers d’Edgar Allan Poe, avec par exemple quelques poésies. Facilement, on reconnait son style. Est-ce des extraits de ses livres adaptés à la narration… Je ne pourrais pas vous le confirmer, ne connaissant pas assez ce grand auteur, inventeur du roman policier. Il est aussi intéressant de suivre l’histoire par les récits interposés de nos deux protagonistes, Landor et Poe. Nous passons de révélations en révélations, de secrets de famille bien dissimulés et bien d’autres mystères incongrus.

Ce que je regrette tout de même, ce sont les lenteurs qui s’accumulent et qui font perdre le charme de ce roman si prometteur. J’avoue avoir sauté certains paragraphes lors de ma lecture, pour en arriver à bout. J’aimerais vous signaler aussi que le résumé de la réédition chez Cherche Midi, en dévoile beaucoup sur l’intrigue. C’est pourquoi, j’ai mis celui de Pocket dans mon article, une édition poche qui est aujourd’hui épuisée.

Films, Littérature américaine (Etats-Unis)

The Pale Blue Eye (Netflix 2023)

Acteurs : Christian Bale, Harry Melling, Gillian Anderson, Robert Duvall, Lucy Boynton, Toby Jones, Harry Lawtey
Réalisateur : Scott Cooper
Audio : Anglais, Français
Durée : 130 minutes
Genre: Policier, Historique, Thriller

 

L’histoire:

1830. Un détective chevronné enquête sur les meurtres qui ont eu lieu au sein de l’Académie militaire américaine de West Point, aidé par une jeune recrue méticuleuse qui deviendra plus tard un auteur mondialement connu, Edgar Allan Poe.

Adapté du roman Un Œil bleu pâle de Louis Bayard

 

Mon avis:

Ce thriller à l’allure gothique met en scène en rôles vedettes Christian Bale et Harry Melling (Dudley dans la saga Harry Potter). Ce n’est d’ailleurs pas le seul acteur de cette saga qui est présent au casting. Il y a aussi Timothy Spall alias Peter Pettigrow ou Queudver. C’est un plaisir de les revoir.

Dès les premières minutes, le film nous donne le ton. L’inspecteur Augustus Landor arrive à l’Académie militaire de West Point, et découvre un corps mutilé d’un jeune cadet. L’enquête commence sur les chapeaux de roues. Pour mener à bien sa tâche, il demande l’aide d’un membre de cette institution, pour jouer les infiltrés et lui trouver des informations secrètes. Ce cadet n’est autre qu’Edgar Allan Poe qui deviendra ensuite un célèbre écrivain.

Mêlant un univers graphique sombre et lugubre, des costumes d’époque convaincants, des scènes quelques peu macabres, l’intrigue est palpitante et nous tient en haleine. Rythmé entre révélations et déconvenues, il arrive que pour certains rebondissements la conclusion arrive vite, tout comme la fin du film. Sans vous spoiler, j’ai été particulièrement surprise de découvrir qu’un personnage est épileptique. Je le suis moi-même et il est vrai qu’il y a peu de temps, on était considéré comme des sorcières envoutées par le diable…

Concernant l’apparition d’Edgar Allan Poe dans cette fiction, il s’agit bien d’une histoire inventée par  Louis Bayard, même s’il s’est enrôlé dans l’armée et s’est retrouvé à West Point pendant quelques mois. Il est aussi considéré comme l’inventeur du roman policier.

Classique, Jeunesse, Littérature anglaise (Angleterre), Livres

Alice au Pays des Merveilles suivi par De l’autre côté du miroir, illustré de Lewis Carroll et MinaLima

Éditeur : Flammarion
Pages : 320 pages

Parution : 19 octobre 2022
Tome : 01/01
Format : Relié
Genre: Classique, Jeunesse

Lien Amazon

.

L’histoire:

 

Mon avis:

C’est toujours un plaisir de redécouvrir de grands classiques de la littérature jeunesse, grâce à ses sublimes éditions mises en scènes par le studio MinaLima. Et, c’est autour d’Alice de nous conter ses aventures. Alors qu’elle s’ennuie et que sa sœur est plongée dans la lecture de son livre, elle voit passer un lapin. Cela n’est pas surprenant de prime abord. Pourtant, celui-ci a les yeux roses, parle et se met à sortir une montre à gousset. La course poursuite commence alors vers un pays merveilleux…

Il s’agit de ma seconde lecture, et j’avouerai qu’encore une fois, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages principaux. Ce n’est que mon avis, vu qu’en soit c’est très bien écrit et j’ai passé tout de même un bon moment. L’épopée que vit Alice est des plus rocambolesques et pas toujours si merveilleuse. Certaines situations peuvent être effrayantes, mais la jeune fille ne se laissent pas déstabiliser pour autant. Quand la conclusion arrive, on l’apprécie doublement pour elle, et cela démontre le grand talent imaginaire de son auteur, Lewis Carrol.

Les illustrations et les animations confirment à nouveau la force qu’on Miraphora Mina et Eduardo Lima pour nous émerveiller. Autant dire qu’elles ont participées à m’offrir une lecture des plus agréables.

– Ma chère Alice, dans les jardins de la mémoire, dans le palais des rêves, c’est là que nous nous retrouverons.
– Mais le rêve, ce n’est pas la réalité…
-Qui peut dire où commence l’un et où s’arrête l’autre?

PS: Retrouvez bientôt sur mon compte Instagram un réel des premières pages !

 

Mes chroniques des autres livres illustrés et animés par le studio MinaLima

Peter Pan

Le magicien d’Oz

Le livre de la jungle

Blanche Neige et autres contre de Grimm

Harry Potter tome 1

Harry Potter tome 2

RDV du Blog, Swaps / Challenges

Un genre par mois 2023

Challenge découvert chez Light & Smell et organisé par Iluze, le but est de lire un ou plusieurs livres de chaque genre(s) défini(s) mensuellement. C’est un bon moyen de faire de nouvelles découvertes et de lire plusieurs d’ouvrages dans des genres littéraires qu’on lit moins.

Nous avons le droit à 2 jokers dans l’année, afin de choisir une lecture qui ne correspond pas au(x) genre(s) du mois.

 

C’est parti pour ma première participation à ce challenge.

 

Je vous dévoile mon programme de lecture pour 2023 :

Janvier : bulles (romans graphiques, mangas, comics) : Au bonheur des dames (BD) de Agnès Maupré et Emile Zola

Venue de sa lointaine Normandie, Denise arrive à Paris avec ses deux frères sans un sou en poche… D’abord aidée par l’oncle Baudu, un commerçant méfiant, elle va franchir la porte du Bonheur des Dames, un immense magasin de nouveautés qui fait se déplacer tout ce que Paris compte d’élégantes…Engagée comme vendeuse, Denise découvre autour d’elle les rivalités avec les autres vendeuses, devenant vite la victime d’un système aliénant où il faut sans cesse se battre pour vendre et où les amitiés sont rares. Mais la jeune femme va faire la connaissance d’Octave Mouret, le directeur du Bonheur des Dames, un homme de conquête qui ne songe qu’à l’expansion de son magasin, à défaut de trouver l’amour. À moins que la rencontre avec Denise ne vienne bouleverser ses croyances ?

Février : des rires aux larmes : romans feel good ou drame : Waterloo Necropolis de Mary Hooper

Londres, 1861. Grace Parkes, presque 16 ans, embarque à bord de l’express funéraire Necropolis, en direction du cimetière de Brockwood, pour y dire adieu à un être cher.
Elle fera là-bas une rencontre décisive en la personne de Mr et Mrs Unwin, entrepreneurs de pompes funèbres, qui lui proposent de devenir pleureuse d’enterrement.
D’abord réticente, la jeune fille finit par accepter leur offre, et doit faire face aux manigances de cette famille peu scrupuleuse, prête à tout pour s’emparer d’un mystérieux héritage.

Mars : roman jeunesse, album, Young Adult : Le vent dans les saules, illustrée de Kenneth Grahame et Thibault Prugne

Dix ans après Trois Hommes dans un bateau de Jerome K. Jerome, le chef-d’oeuvre de Grahame en emprunte le goût tout britannique du canotage et du badinage, appliqué aux animaux du bord de l’étang. Ici un rat calme, une taupe timide, un blaireau ombrageux et un crapaud orgueilleux vivent comme des bourgeois de la campagne anglaise, s’invitant les uns les autres à visiter leurs terriers. Ces personnalités si fortes et si typiques se frottent jusqu’à créer des péripéties hilarantes. Ainsi la passion de Crapaud pour les voitures rapides l’expose à tous les dangers et oblige ses amis à se liguer pour le défendre…

Avril : fantasy ou aventure : Victorian fantasy, tome 1 : Dentelle & nécromancie de Georgia Caldera

D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. Car, au Coven Coldfield – manoir de construction ancienne où résident toutes les femmes de la famille ayant la chance de posséder quelque pouvoir – aucune âme, à l’exception de sa dirigeante, leur très redoutée grand-mère, n’a le droit de choisir son destin. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine lui est spécifiquement adressée et vient bousculer les plans de la matriarche. Malheureusement, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête.

Mai : genre expressif. La narration doit être en « je », ça peut être un roman, un récit de voyage, une autobiographie, un discours,…

A trouver !

Juin : nouvelle, novella : La mythologie viking de Neil Gaiman

L’univers de Neil Gaiman est nourri par les légendes nordiques. Il revient à ses sources et nous raconte enfin la grande saga des dieux scandinaves qui l’ont inspiré pour son chef d’oeuvre American Gods. De la genèse des neuf mondes au crépuscule des dieux et l’ère des hommes, ils reprennent vie : Odin, le plus puissant des dieux, sage, courageux et rusé ; Thor, son fils, incroyablement fort mais tumultueux ; Loki fils d’un géant et frère d’Odin, escroc et manipulateur inégalable… Fières, impulsives et passionnées, ces divinités mythiques nous livrent enfin ici leur passionnante – et très humaine – histoire

Juillet : c’est parti pour un petit voyage temporel cet été. On commence par le passé avec l’historique : La saga des Cazalet, tome 1 : Étés anglais de Elizabeth Jane Howard

Juillet 1937. À Home Place, au coeur du Sussex, jardiniers, femmes de chambre et cuisinière sont sur le pont. La Duche orchestre le ballet des domestiques avant l’arrivée de ses trois fils, Hugh, Edward et Rupert Cazalet, en chemin depuis Londres avec épouses, enfants et gouvernantes. Où dormira Clary, adolescente mal dans sa peau en plein conflit avec sa belle-mère ? Quelle robe portera Villy, ancienne ballerine désormais mère au foyer ? Polly, terrorisée à l’idée qu’une guerre éclate, s’entendra-t-elle avec sa cousine Louise qui rêve de devenir actrice ? Rachel, la seule fille de la Duche, trouvera-t-elle un moment pour ouvrir la précieuse lettre de son amie Sid ? Non-dits, chamailleries, profonds chagrins¿ Aux préoccupations des adultes font écho les inquiétudes des enfants, et à la résilience des femmes, qu’elles soient épouses, fillettes ou domestiques, répond la toute-puissance – ou l’impuissance – des hommes. L’été regorge d’incertitudes mais, sans l’ombre d’un doute, une nouvelle guerre approche : entre pique-niques sur la plage et soirées auprès du gramophone, il faudra inventorier lits de camp et masques à gaz.

Août : on continue avec le présent et le contemporain. Ca peut aussi être un essai sur notre société, sur l’instant présent,… : Les lettres de Rose de Clarisse Sabard

Lola a été adoptée à l’âge de trois mois. De nos jours, à presque 30 ans, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire. Mais sa vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange testament : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres lui apprenant ses origines. Elle découvre ainsi la vie de son arriere grand-mère Louise, de sa grand mère Rose et de sa mère Nadège, ainsi que les dérangeantes circonstances de sa naissance. Mais tous les habitants ne voient pas d’un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait. Réveiller les secrets du passé lui permettra-t-elle d’avancer vers son avenir ?

Septembre : Et enfin, partons avec le futur avec science-fiction ou les récits d’anticipation : Rouille de Floriane Soulas

Paris, 1897. Les plus grandes puissances européennes se sont lancées à l’assaut de la Lune et de nouveaux matériaux découverts sur le satellite envahissent peu à peu la Terre. Ces grandes avancées scientifiques révolutionnent l’industrie et la médecine, mais pas pour tout le monde. Et dans les faubourgs, loin de l’hyper-centre protégé par le dôme sous lequel vivent les puissants, le petit peuple de Paris survit tant bien que mal. Violante est une prostituée sans mémoire, ignorant jusqu’à son âge réel. Dans un monde où son désir de vérité passe après celui de ses clients et de ses patrons, la jeune fille tente de retrouver la trace de ses origines perdues. Alors qu’une vague de meurtres particulièrement horribles ensanglante la capitale, Satine, son amie et seul soutien, disparait dans d’étranges circonstances. Violante, elle, se voit offrir une porte de sortie à ce demi-monde violent qui la retient prisonnière, mais décide malgré tout de prendre part aux investigations.

Octobre : c’est le moment de frissonner avec les thrillers, policiers, polars,… : Automne en baie de Somme de Philippe Pelaez et Alexis Chabert

En 1896, le corps d’un riche industriel est découvert à bord d’une goélette, échouée dans la baie de Somme. Pour une affaire de cette importance, le meilleur policier de Paris, Amaury Broyan, est envoyé sur place. L’inspecteur soupçonne très vite la veuve, héritière de l’immense empire, mais l’industriel avait aussi une maîtresse, Axelle Valencourt, un modèle ayant posé pour de nombreux artistes.

Novembre : Que vous soyez une catherinette ou non, ce sera le moment de penser à lire de la romance, de l’érotisme, des histoires d’amour ou d’amitié : La maîtresse de Rome de Kate Quinn

Jeux du cirque, complots, banquets, orgies… Dans cette formidable saga antique, Kate Quinn fait revivre avec panache l’univers dépravé et sanglant de la Rome du Ier siècle.
Jeune esclave juive soumise aux caprices de l’arrogante Lepida Pollia, sa maîtresse, Thea connaît pour la première fois le bonheur dans les bras du gladiateur Arius le Barbare, la nouvelle coqueluche de Rome. Mais leur idylle attise la jalousie de Lepida, qui s’emploie de son mieux à les séparer.
Cette dernière n’est pas le seul obstacle à se présenter sur la route des deux amants. Grâce à ses talents de musicienne, la belle Thea ne tarde pas à être remarquée de l’aristocratie romaine… et d’un dangereux admirateur : l’empereur Domitien, un homme brillant mais cruel qui en fait sa favorite. Devenue la femme la plus influente de Rome, Thea doit plus que jamais garder son amour pour Arius secret

Décembre : place à la magie de Noël ou toute autre sorte de magie grâce aux romans fantastiques, ou d’horreur : Scrooge : Un chant de noël de Rodolphe, Estelle Meyrand et Charles Dickens

Londres au 19è siècle, un soir de neige, une veille de Noël…
Insensible à toute magie, tout sentiment, toute tendresse, Scrooge, le vieil usurier, compte ses sous.
Il ne le sait pas encore mais son destin d’égoïste et de méchant homme touche à sa fin…
Un miracle est-il encore possible?

 

Est-ce que ce challenge vous plait ?

Comptez-vous participer ?

Bande dessinée, Littérature française (France), Livres, Mes coups de cœur

Simone Veil : L’immortelle de Hervé Duphot et Pascal Bresson

Éditeur : Marabout
Pages : 184 pages
Parution : 27 Juin 2018
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Biographie
Lien Amazon

 

L’histoire:

Simone Veil, née Jacob, rescapée de la Shoah, a fait de la lutte pour les droits des femmes son combat. Une lutte contre le sexisme, la misogynie et pour la dignité qu’elle porta au sein de l’Assemblée nationale alors qu’elle était Ministre de la Santé. Une bataille qu’elle ne cessa jamais de mener. Disparue le 30 juin 2017, elle entre au Panthéon le 1er juillet 2018.

 

Mon avis:

Très bel hommage à Simone Veil, ce roman graphique revient sur son parcours, de son enfance à ses combats menés pour la France.

L’intrigue commence en novembre 1974, alors qu’elle est Ministre de la Santé et qu’elle est sur le point de présenter la loi en faveur de l’Interruption Volontaire de Grossesse à l’Assemblée Nationale. Accompagné de plusieurs flash-backs, qui nous font revivre son enfance à Nice jusqu’à sa captivité et les horreurs de la Shoah, on suite le parcours de la loi Veil de son examen au vote.

Forcément, on ne peut rester de marbre après la lecture de cet ouvrage, magnifiquement réalisé et mis en page. Le parcours de Simone Veil m’a toujours impressionné. Quelle femme, quel courage, quelle force de caractère… On pourrait continuer pendant très longtemps la liste de superbes qualificatifs qui la décrive.

Je crois, toujours, que cela sert à quelque chose de se battre.

Centré sur la loi en faveur de l’avortement, cette biographie est amenée d’une façon originale. On ne peut arrêter notre lecture, tellement addictive. Les nombreux flash-backs peuvent certes rebuter. Sachez qu’ils sont très bien intégrés dans la narration, et dans les illustrations en nous proposant un code couleur. Rien que visuellement, on sait à quelle époque on se trouve. J’ai trouvé cette idée merveilleuse.

Le contenu peut bien sûr être choquant: entre le racisme nazi, le génocide juif, mais aussi le sexisme, les actes et paroles brutales qu’elle a reçue par les politiques et les contestataires…

– N’oubliez jamais ce qu’ils nous ont fait ! Il faut transmettre, témoigner, c’est une nécessité aussi urgente que cruciale pour nos jeunes. C’est en se projetant dans un avenir commun, en ayant foi dans les valeurs de la démocratie et du respect d’autrui qu’ils parviendront à dire non à toutes les idéologies de haine et de violence, et qu’ils construiront un monde plus juste et plus fraternel…

Une lecture émouvante, un superbe hommage à une grande dame.

Discutons ensemble, RDV du Blog

[INSCRIPTION Auteurs – Créateurs] Journée de la Romance Historique – Paris

 

Mi-octobre 2022 a eu lieu aux Caves Saint-Sabin (11e arrondissement de Paris), la première édition de la Journée de la Romance Historique.

Aujourd’hui, le lancement des inscriptions de cette seconde édition pour les auteurs, les maisons d’éditions et les créateurs sont lancées.

Mais, connaissez vous ce salon du livre ? Je vous en dévoile plus ci-dessous.

 

Qu’est-ce que la Journée de la Romance Historique ?

Cet évènement d’une journée a vu le jour en début d’année 2022 suite à un sondage fait sur Instagram. Au vu du nombre d’intéressés par cette idée, son organisation s’est faite au fur et à mesure, pour finalement voir le jour au mois d’octobre.

Cette première édition a rassemblé les passionnés de romances historiques (écrivains et lecteurs) autour de diverses animations: dédicaces, rencontres, conférences…

Au vu de son succès, une seconde édition aura lieu le 15 octobre 2023.

Page Facebook  –  Compte Instagram  –  Site web (bientôt)

 

Qui sont les deux initiatrices de l’évènement ?

On doit cette journée à deux auteures qui ont eu envie d’organiser un salon consacré uniquement à ce genre littéraire. Elles écrivent d’ailleurs elles-mêmes des romances historiques et autres.

Shannen Malka : Historienne de l’Art, spécialisée dans le XVII et XVIIIe siècle français, Shannen est une amoureuse des romances historiques et a publiée sa propre romance historique en 2021, Les Amants Maudits de Versailles, suivi de La Duchesse de Buckingham en 2022.

Alexia Henricksen : Historienne et professeure, Alexia est spécialiste des Vikings. Son sujet de prédilection a fait l’objet d’une romance historique sortie en 2021, Le Viking et la Volva qui a été rééditée. Alexia a d’autres cordes à son arc puisqu’une trilogie elfique sortira courant 2023.

Crédit photo : Smoke Eyes Studio

 

Découvrez-en plus sur le site, les Caves Saint-Sabin :

Lieu chargé d’Histoire située à côté de la Bastille, ces magnifiques caves voûtées en pierres apparentes du XVIIe siècle, sont aussi ornées de nombreux objets d’époque rares et insolites (armures, boucliers…). Elles accueillent souvent des évènements gothiques ou médiévales. Autant dire que le lieu est parfait pour un voyage dans le temps assuré !

 

Récapitulatif de la première édition en chiffre :

16 octobre 2022 de 10h à 19h

Plus de 100 visiteurs

18 auteurs

6 créateurs

3 maisons d’édition

Plusieurs évènements dont :

  • 3 conférences
  • 2 initiations à la danse médiévale
  • 1 photocall
  • 1 loterie avec plus de 20 lots à gagner

4 cocktails créés par les Caves de Saint-Sabin pour le salon

1 restauration sur place

 

 

 

Vous êtes intéressés pour y participer, voici le lien d’inscription :

https://forms.gle/qbJwEuL514jo4ZNg9
Vous avez jusqu’au 4 février 2023 pour postuler.

 

 

N’hésitez pas à partager cet article, ou à en parler à vos connaissances qui peuvent être intéressé à nous rejoindre !

Bande dessinée, Classique, Littérature française (France), Livres

Orgueil et préjugés, tome 1 : Les cinq filles de Mrs. Bennet de Aurore et Jane Austen

Éditeur : Soleil
Pages : 48 pages
Parution : 18 Septembre 2019
Tome : 01/03
Format: Album
Lien Amazon

 

L’histoire:

Tout Longbourn est en émoi depuis l’arrivée du fortuné Mr Bingley ! Menacée par un testament laissant toute la fortune de la famille à un lointain cousin, Mrs Bennet espère assurer son avenir en mariant l’une de ses cinq filles à ce riche héritier.

 

Mon avis:

Adapté du célèbre roman de Jane Austen, Aurore nous offre sa vision à la fois illustrée et romancée de cette œuvre. On retrouve la famille Bennet dans leur quotidien routinier, qui sera pour leur plus grand bonheur chamboulé.

Orgueil et Préjugés a été retranscrit dans un nombre incalculable de fois : mini-série, film, manga… Avec ce premier tome, on nous propose une nouvelle version qui se découpe en trois bande-dessinée. Grande passionnée de Jane Austen, je suis toujours adepte d’en découvrir d’autres. Même si je me rends compte que je commence à connaitre un certain nombre de répliques par cœur ! Je peux donc vous confirmer que certaines libertés ont été prises avec le texte original, sans me déranger. Tous les éléments clés sont présents, jusqu’aux notes d’humour qu’on apprécie tellement dans ce roman. J’ai grandement apprécié la fin choisit pour cet opus, parfaitement en adéquation avec l’histoire.

La modernité se ressent plutôt dans les illustrations avec des traits de manga pour les personnages. Peut-être qu’un nouveau public sera ainsi intéressé pour découvrir les écrits de Jane Austen. Je signalerais tout de même qu’il y a une forte ressemblance entre les cinq sœurs. Pour un public qui découvre pour la première fois l’histoire, c’est dérangeant de ne pas savoir laquelle parle… Toutefois, de superbes mises en scène sont présentes, nous plongeant dans la campagne anglaise du XIXème siècle. Les décors sont très soignés et avec précision. C’est un plaisir de tourner les pages et de se remémorer certaines scènes.

Je suis bien curieuse de découvrir la suite. Cette première partie m’a d’ailleurs redonné envie de relire le roman !

Discutons ensemble, Livres, RDV du Blog

Sélection et idées de lecture pour bien commencer 2023

Après les fêtes de fin d’année, quoi de mieux que de s’offrir un moment cocooning autour d’un nouveau livre. Le Père Noel vous a peut-être gâté avec des cadeaux livresques, en tout cas les maisons d’édition nous réservent une nouvelle fois de belles surprises.

Découvrez une sélection parmi les futures parutions !

 

Le Quatuor des Smythe-Smith, tomes 1 et 2 de Julia Quinn

Après avoir réédité « La chronique des Rokesby » de la célèbre auteure de Bridgerton, les éditions J’ai lu continue sur leur lancé avec Smythe-Smith.

A paraitre le 4 janvier

Résumé : Chère lectrice, cher lecteur,
Vous vous demandez sans doute pourquoi la haute société londonienne s’inflige tous les ans la soirée musicale des Smythe-Smith. Bien sûr, les Featherington, les Bridgerton, Colin et Gregory en particulier, et lady Danbury sont installés aux premiers rangs. Et pourquoi diable quatre jeunes filles à marier de cette honorable famille s’évertuent-elles à massacrer Mozart, le sourire aux lèvres ? Les malheureuses ! Quant à votre dévouée chroniqueuse, elle n’a même pas le coeur de se moquer de leur piètre prestation, bien trop intriguée par les regards qu’échangent Honoria, qui s’acharne à jouer du violon, et Marcus, le petit-neveu adoré de lady Duncan. Tiens, tiens… Qui est donc cette ravissante jeune femme au piano ? Elle pourrait déchaîner bien des passions. La nouvelle saison s’annonce pleine de surprises !

Rubrique mondaine de lady Whistledown

Lien Amazon tome 1&2

 

Un jardin de mensonges de Susan Fletcher

Par l’auteure d’Un bucher sous la neige, l’auteure nous offre une nouvelle histoire dans une vieille demeure familiale anglaise qui cache des secrets.

A paraitre le 4 janvier

Résumé : Londres, 1914. Atteinte de la maladie des os de verre, Clara vit recluse depuis toujours, choyée par une mère qui lui raconte le monde. À la mort de celle-ci, Clara s’initie à la botanique et se voit bientôt engagée par un certain M. Fox pour créer une serre de plantes exotiques sur son domaine. Mais à peine arrivée, elle ressent un étrange malaise : le mystérieux maître des lieux est absent, la gouvernante est terrifiée, et une présence semble hanter les couloirs de la demeure, où les fleurs fanent en quelques heures.
Une jeune femme qui tente de reprendre possession de sa vie et de son corps est au centre de ce brillant hommage aux grands romans gothiques, servi par une plume aussi vénéneuse que sensuelle…

Lien Amazon

 

Orgueil & préjugés (roman graphique), tome 3 : Pemberley de Aurore et Jane Austen

Suite et fin de l’adaptation du roman de Jane Austen avec de sublimes illustrations.

A paraitre le 11 janvier

Résumé : Les Gardiner et Elizabeth arrivent au château de Pemberley. Ils sont surpris par l’arrivée inopinée de Mr Darcy qui les accompagne pour la promenade et leur propose de revenir passer une journée au domaine. Le séjour se déroule à merveille quand Lizzy reçoit une lettre de Jane. C’est l’annonce d’une catastrophe qui va définitivement ruiner la réputation et tous les espoirs de la famille Bennet !

Lien Amazon

 

Miss Charity, tome 2 : Le petit théâtre de la vie de Anne Montel, Loïc Clément et Marie-Aude Murail

J’ai adoré le premier tome, hâte de découvrir la suite !

A paraitre le 25  janvier

Résumé : À 15 ans, Charity n’est plus vraiment une enfant. Tandis que sa mère songe à la faire entrer dans le monde, la jeune fille curieuse peine à trouver ses marques dans la vie. Loin de ses précepteurs Herr Schmall et Blanche, plongée en pleine tragédie, ses passions d’antan ne suffisent plus à la stimuler complètement. Charity va dès lors découvrir les joies de l’insouciance auprès d’Ann, sa cousine frivole, mais sera également confrontée aux moments douloureux de l’existence avec son pauvre cousin Philip et l’intense Tabitha.

Lien Amazon

 

Les rebelles d’Oxford, tome 3 : Portrait d’un Ecossais de Evie Dunmore

Troisième tome de la sage d’Evie Dunmore publié dans la collection Regency chez J’ai lu.

A paraitre le 1er février

Résumé : Quelle mouche a piqué Hattie pour qu’elle se rende seule chez le mystérieux Lucian Blackstone ? Elle voulait juste admirer incognito sa collection de tableaux, mais elle s’est jetée dans la gueule du loup ! Blackstone a reconnu la fille de son rival en affaires. Et, en bon opportuniste qu’il est, il a tout de suite vu en elle l’occasion d’assouvir ses ambitions. Quitte à user des méthodes les plus machiavéliques…

Lien Amazon

 

Sous les étoiles de Bloomstone Manor de Mary Orchard

A paraitre le 1er février

Résumé : Au cœur d’un manoir pas comme les autres, l’histoire d’une femme de science en avance sur son temps.
Agathe Langley a dix-neuf ans en cette année 1898. Contrairement aux attentes de ses parents la jeune femme boude les bals mondains et ne vit que pour l’astrophysique, qu’elle étudie en cachette avec la complicité de sa gouvernante. Alors que les Langley viennent de quitter Londres pour s’installer à la campagne. Agathe fait la connaissance de leur excentrique voisin, Lod Nathanaël Stone, dans sa demeure de Bloomstone Manor… une rencontre qui va changer sa vie du tout au tout.

Lien Amazon

 

Les Papiliers : Le petit peuple des livres, tome 1 : Au vol ! de Lenia Major

A paraitre le 2 février

Résumé : Sur les étagères oubliées de la librairie Chez Willy on lit, au coeur des ouvrages anciens, vivent des Petits Êtres Cachés, les Papiliers. Leur quotidien est bouleversé lorsqu’un humain, Tony, achète un livre dans lequel dort le jeune Barnabé. Bravant les mille dangers du monde extérieur pour le retrouver, sa famille reçoit une aide inattendue dans leur quête. Au même moment, le garçon découvre que Tony n’est autre que le chef d’une bande de cambrioleurs.
Or, le mauvais coup qu’il prépare met en péril toute la cité souterraine des Petits Êtres Cachés. Barnabé n’a plus qu’un seul objectif : rejoindre les siens avant qu’il ne soit trop tard.

Lien Amazon