Top Ten Tuesday

Top Ten Tuesday: Les 10 romans que vous aimeriez lire qui sont dans un genre que vous lisez peu

Top Ten Tuesday

Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e édition sur le blog Frogzine.

 

Voici mon top 10 : Les 10 romans que vous aimeriez lire qui sont dans un genre que vous lisez peu

 

mincouv46872931Cueilleuse de thé de Jeanne-Marie Sauvage-Avit

Au Sri Lanka, l’ancien Ceylan, Shemlaheila est cueilleuse de thé dans une plantation. Depuis dix ans déjà, elle ploie sous les lourds sacs de feuilles de thé et sous le joug des contremaîtres, mais, à l’aube de ses vingt ans, la jeune femme a d’autres rêves. Elle est bien décidée à partir, à échapper à la condition de celles qui, dans les théiers et dans les maisons, sont au service des hommes. Elle ne sera pas cueilleuse de thé toute sa vie, comme sa mère, comme toutes ces femmes asservies qui n’ont d’autres horizons que les interminables rangées de théiers…

Du Sri Lanka à Londres, à la découverte d’un pays complètement différent du sien, Shemla va découvrir une autre culture, d’autres personnes et surtout d’autres envies. La cueilleuse de thé qu’elle a toujours été choisira-t-elle de revenir au pays, ou de se créer une nouvelle vie ?

Je n’ai pas l’habitude de lire beaucoup de romance contemporaine, plutôt historique, mais ce livre me fait de l’œil. Le Sri Lanka est un pays que je rêve visiter, et je suis une grande amatrice de thé. ça fait un beau combo, non !?

 

mincouv53167899Daisy Jones & the Six de Taylor Jenkins Reid

Daisy Jones & The Six… Le groupe de rock le plus mythique de tous les temps. Leurs concerts remplissaient les stades aux quatre coins de la planète et ils ont enflammé les nuits de toute une génération. De leurs débuts dans les bars miteux d’un Sunset Strip écrasé de soleil californien à la gloire, leur histoire est celle d’une ascension fulgurante. De l’euphorie qui vient avec le succès, des excitants qu’on prend pour entretenir la magie et des calmants qu’on avale pour essayer de dormir.
C’est l’histoire du rock’n roll. C’est aussi celle de Daisy Jones, l’icône ultime. Mais le 12 juillet 1979, après le plus mémorable des concerts, le groupe a éclaté. Personne n’a jamais su pourquoi… Jusqu’à aujourd’hui. Musiciens, fans, managers, amants, gardiens d’immeubles… Ils ont tous été les témoins de cette histoire… Mais quarante ans plus tard, chacun a sa propre version de la vérité.
Cet ovni littéraire, qui a enflammé les lecteurs des deux côtés de l’Atlantique, nous plonge avec frénésie au cœur d’une des périodes artistiques et sociales les plus exaltantes de notre époque !

Un nouveau roman contemporain, mais qui lie aussi la musique, parfait pour moi !

 

mincouv53422681Du malheur d’avoir de l’esprit de Alexandre Griboïédov

Après trois ans d’absence, un jeune homme révolté revient dans le Moscou patriarcal et corrompu de 1820. Il y retrouve Sofia Pavlovna, son premier amour, qui a beaucoup changé. Il a sans doute eu tort de revenir… L’œuvre unique d’Alexandre Griboïédov (1790-1829) est une pièce exceptionnelle : une peinture sans pitié non seulement de la société de son époque, mais aussi de l’aveuglement des jeunes gens généreux, épris de liberté, qui rêvaient de la changer. Cette comédie qui finit mal est une des œuvres les plus fortes et les plus noires du romantisme russe. Interdite du vivant de l’auteur, Du malheur d’avoir de l’esprit a été copiée des centaines de fois sitôt achevée, et a circulé en Russie bien avant sa première mise en scène, en 1861. Depuis, cette pièce n’a cessé d’être jouée, et on ne compte plus ses répliques passées en proverbe dans la langue courante.

Grande amatrice de théâtre, j’aimerais en lire plus. D’ailleurs si vous avez des conseils, je suis toute ouïe !

 

mincouv64256950Je suis la reine de Anna Starobinets

Maxime, sept ans, vit avec sa sœur et leur père à Moscou. Bientôt des transformations déconcertantes s’opèrent chez le petit garçon. De quel hôte est-il devenu la proie? Les « histoires inquiétantes » de ce recueil font évoluer des personnages poignants dans une Russie contemporaine sombre et absurde. Ici, un employé de bureau développe des sentiments troubles pour une denrée moisissant au fond d’un réfrigérateur. Là, un dresseur de chiens se réveille dans un train à côté d’une femme qu’il n’a jamais vue mais dit être son épouse, et qu’il devra apprendre à aimer… D’une plume extraordinairement poétique, « Je suis la reine » brouille les frontières entre réel et imaginaire et offre une représentation saisissante de la folie et de l’horreur quotidiennes.

Je connais assez peu l’histoire de la Russie, pourtant comme le Sri Lanka, c’est un pays que je rêve de visiter, surtout Saint-Pétersbourg. Ce livre a la particularité d’être un recueil de nouvelles, et avec une note de fantastique.

 

mincouv51695413L’étrangleur de Cater Street de Anne Perry

Suffragette avant l’heure, l’indomptable Charlotte Ellison contrarie les codes et manières victoriens et refuse de se laisser prendre aux badinages des jeunes filles de bonne famille et au rituel du tea o’clock. Revendiquant son droit à la curiosité, elle parcourt avec intérêt les colonnes interdites des journaux dans lesquels s’étalent les faits divers les plus sordides. Aussi bien le Londres des années 1880 n’a-t-il rien à envier à notre fin de siècle : le danger est partout au coin de la rue et les femmes en sont souvent la proie. Dans cette nouvelle série « victorienne », la téméraire Charlotte n’hésite pas à se lancer dans les enquêtes les plus périlleuses pour venir au secours du très séduisant inspecteur Thomas Pitt de Scotland Yard.

J’ai encore lu aucun des romans de Anne Perry, honte à moi ! Je lis assez peu de roman policier, enfin je commande tout juste avec les cosy mysteries. Mais par quelle saga de Anne Perry commencer, celle-ci il y a quand même 34 tomes ! Alors plutôt « Charlotte et Thomas Pitt », « Joseph et Matthew Reavley », ou « William Monk »?

 

mincouv75537814 La mythologie viking de Neil Gaiman

L’univers de Neil Gaiman est nourri par les légendes nordiques. Il revient à ses sources et nous raconte enfin la grande saga des dieux scandinaves qui l’ont inspiré pour son chef d’oeuvre American Gods. De la genèse des neuf mondes au crépuscule des dieux et l’ère des hommes, ils reprennent vie : Odin, le plus puissant des dieux, sage, courageux et rusé ; Thor, son fils, incroyablement fort mais tumultueux ; Loki fils d’un géant et frère d’Odin, escroc et manipulateur inégalable… Fières, impulsives et passionnées, ces divinités mythiques nous livrent enfin ici leur passionnante – et très humaine – histoire

Les légendes n’ont toujours fascinées, et me fascinent encore. Pourtant je ne lis aucun livre qui leur sont consacré. En plus des Highlanders, j’aime beaucoup les Vikings, voici un livre qui me permettrait sûrement d’en savoir plus !

 

mincouv61699226La Citadelle des Neiges de Matthieu Ricard

A l’autre bout du monde, vivait un jeune garçon bouthanais du nom de Détchèn, qui signifie en tibétain  » Félicité de diamant « .
a l’égard de tous les êtres vivants, il montrait des qualités de générosité et de compassion exceptionnelles ; mais il grandissait comme les autres enfants de son village, au pied de l’Himalaya. puis un jour, son oncle vint le chercher et proposa de l’emmener à la Citadelle des Neiges.
Ainsi commença le voyage initiatique et spirituel qui, au cœur d’une nature grandiose, allait mener détchèn sur le chemin de l’Eveil.
Ce lieu sacré du bouddhisme,  » si loin des hommes, si près des dieux « , vous ne le trouverez sur aucune carte, et pourtant il existe. Matthieu Ricard l’a réinventé pour ne pas troubler son infinie quiétude. Un conte empreint de sagesse et de poésie, qui parle à nos cœurs et nous ouvre les chemins de la sérénité.

Un conte qui nous emmène découvrir d’autres civilisations. Lire peut nous permettre de découvrir beaucoup de choses !

 

mincouv26034003Magus of the Library, tome 1 de Mitsu Izumi

“Le livre. Une source de savoir, une accumulation de signes chargés de sens, un précieux héritage qui relie passé et futur. C’est un mage qui me l’a dit un jour : protéger les livres, c’est tout simplement… protéger le monde !” Pour le jeune Shio, qui passe son temps libre plongé dans les romans, les récits extraordinaires sont un refuge face à la brutalité du quotidien. Son rêve est de partir pour la capitale des livres, où sont rassemblées toutes les connaissances du monde. Un projet utopique pour un gamin sans ressources… jusqu’au jour où des envoyées de la fameuse bibliothèque centrale débarquent dans son village ! Le miracle qu’il appelle de ses vœux depuis si longtemps est-il sur le point de se réaliser ?

Je lis assez peu de manga, et pour tout vous dire, j’en suis qu’à ma deuxième saga avec « L’atelier des sorciers » Je compte bien enchaîner avec « The promised Neverland », et pourquoi pas celui-ci ensuite ! Justement avez vous des coups de cœurs à me recommander ?

 

mincouv31033468Poèmes de Lord Byron

À ces êtres qui ne m’ont jamais plu !

Poète dandy, Lord Byron (1788-1824) a écrit une œuvre empreinte de mélancolie. Mais aussi de rébellion. Mis au ban, par l’aristocratie à la suite de scandales, aussi bien publics que domestiques, il quitta l’Angleterre, se réfugia en Suisse puis en Italie. Mais il était alors déjà entré dans la légende, incarnant le romantique révolté par excellence. Son œuvre et sa vie ont remporté l’admiration de Shelley et de Goethe, et inspiré Delacroix et Berlioz.

Après le théâtre, place à la poésie ! Bah oui, j’adore ça, et j’en lis si peu.

 

mincouv38947241Ma cousine Rachel de Daphné Du Maurier

Philip, sans la connaître, déteste cette femme que son cousin Ambroise, avec lequel il a toujours vécu étroitement uni dans leur beau domaine de Cornouailles, a épousée soudainement pendant un séjour en Italie. Quand Ambroise lui écrira qu’il soupçonne sa femme de vouloir l’empoisonner, Philip le croira d’emblée. Ambroise mort, il jure de le venger. Sa cousine, cependant, n’a rien de la femme qu’imagine Philip. Il ne tarde pas à s’éprendre d’elle, à bâtir follement un plan d’avenir pour finir par buter sur une réalité de cauchemar. Ce don du suspense psychologique, que le nombreux public de la célèbre romancière anglaise lui reconnaît dans chacune de ses œuvres, est particulièrement présent dans Ma cousine Rachel.

Puisqu’on lit jamais assez de classique, et que je n’ai pas encore eu l’occasion de découvrir la plume de Daphné Du Maurier ! Vous en avez un à me recommander à lire en premier, peut être ?

 

Et vous, quels sont les genres que vous lisez peu ?

Album, Livres

La symphonie des songes de Vanessa Callico et Senyphine

couv18744345

Éditeur : Le héron d’argent
Pages : 101 pages
Parution : 18 Mars 2016
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse, Conte
Lien Amazon

 

L’histoire:

Imaginez que la musique classique vous soit contée par les plus grands méchants de son Histoire…

Tout droit issus de l’imaginaire de célèbres compositeurs, le séduisant don Giovanni, le capitaine maudit du Vaisseau Fantôme, le Diable de la tentation de Faust, une ballerine fantomatique et jusqu’à la Mort elle-même décident de raconter leurs aventures à Luna, une jeune fille solitaire dont ils hantent les nuits.

Poèmes symphoniques mystérieux, airs d’opéra passionnés, concertos brillants : les œuvres les plus émouvantes et les plus dramatiques se mettent au service des aventures de ces anti-héros, sublimées par le génie de compositeurs d’exception : Wolfgang Amadeus Mozart, Richard Wagner, Franz Liszt, Charles Gounod, mais également Modeste Moussorgski et Arrigo Boito. Aux côtés de ces figures maléfiques hautes en couleur, découvrez la richesse sonore de leurs morceaux favoris ainsi que l’incroyable vie des compositeurs qui les ont créés. Guidé par leurs voix singulières, analysez et écoutez en mélomane éclairé des partitions intemporelles.

Cet album est destiné à tous les amoureux de l’Art Musical: lecteurs de tous âges et niveaux apprécieront de suivre en musique les aventures artistiques de ces ténébreux personnages, tandis que musiciens et amateurs éclairés souhaitant parfaire leurs connaissances de culture musicale pourront découvrir ce répertoire d’exception dans le plaisir de l’écoute.

la-symphonie-des-songes-livre-opera-bandeau-500x268

 

Mon avis:

Avec cet album nous faisons la connaissance de Luna, une petite fille qui est mal dans sa peau, et qui est très timide. Si bien qu’elle n’a pas d’amis à l’école, et qu’elle ne parle à personne. Elle fait aussi beaucoup de cauchemars, ce qui inquiètent ses parents qui l’emmènent voir des spécialistes. Tout ça, chagrine beaucoup notre héroïne qui se sent encore plus mal, jusqu’à sa rencontre avec une vieille dame qui lui dit d’écouter de la musique…

Cet album est un vrai coup de cœur, au vu de son histoire, mais aussi de son originalité. Comme notre héroïne, nous aussi nous avons le droit d’écouter de la musique, et découvrir l’histoire de chaque morceau et des personnes qu’ils représentent. En effet, en plus du livre, un CD audio est inclus. Nous suivons ainsi le récit de ses monstres qui hantent les rêves de Luna. Et la plupart sont bien connus. Entre ainsi en scène le premier, Don Giovanni, un méchant qui a brisé le cœur de nombreuses jeunes filles. Le personnage dévoile son histoire à Luna, et nous avons ensuite le droit d’écouter un morceau de Mozart qui y fait référence. Celui-ci est en italien, mais on a le droit à une traduction française, pour bien tout comprendre. Chaque musique est introduite par une présentation du contexte. On rentre aussi plus dans la technique, avec les partitions qui nous sont expliquées. Heureusement qu’un lexique est là, pour les néophytes qui ne comprennent pas tous les termes, comme moi !

Ainsi les 5 méchants qui hantent les songes de Luna nous sont présentés de la même manière, par une histoire, et une pause musicale où un ou plusieurs morceaux illustrent leur histoire. Il y a donc Don Giovanni en compagnie de Wolfgang Amadeus Mozart; le Capitaine Fantôme du Hollandais Volant (histoire qui m’a fait sourire et qui m’a forcément fait penser à Pirates des Caraïbes, dont je suis fan!) en compagnie de Richard Wagner et Edvard Grieg; le Diable dont l’histoire fait référence au livre de Goethe « Le mythe de Faust », en compagnie d’Arrigo Boito et de Charles Gounod; la Mort (dont l’histoire m’a aussi fait penser à Pirates des Caraïbes, décidément!) en compagnie d’un chant géorgien et de Franz Liszt; et enfin une ballerine dont l’histoire est inspirée d’une légende russe, en compagnie de Modeste Moussorgki. Ce qui est touchant dans l’histoire, c’est que finalement nos monstres, ne sont pas si monstrueux que ça. Et chacune de leur histoire, va avoir un impact important sur notre héroïne, qui va se révélée. C’est donc avec beaucoup d’émotion et de poésie (et bien sûr de musique) que nous est raconté cette histoire. Mais il ne faut pas oublier les sublimes illustrations qui l’accompagnent. Et je suis totalement sous le charme. Je ne connaissais pas cette illustratrice, et je vais de suite m’y intéresser !

Bref, une superbe découverte qui a su me toucher. Je ne peux que vous la recommander.

5 étoiles

 

En bonus quelques illustrations !

01hqdefaultMefistofele-Boito-La-Symphonie-des-Songes-big-Editions-le-Heron-d-Argent11-ville-nocturne

Discutons ensemble, RDV du Blog

Acheter des livres d’occasion

livre-illustration-lire_6107522

Avec Noel qui approche et la recherche de cadeau, je voulais faire un article sur l’achat de livres, mais plus particulièrement de livres d’occasion. Au tant dire que près de 50% de ma bibliothèque sont des livres d’occasion, que j’achète auprès de diverses enseignes. Et je compte bien vous les présenter !

 

Les sites internet que j’utilise le plus:

rakuten-pm_01c2012c01652380.png

Rakuten, anciennement PriceMinister fait partie des sites internet que j’utilise le plus. J’y revends d’ailleurs certains de mes livres. On y retrouve des particuliers, mais aussi des professionnels. Ils proposent divers moyens de livraison, domicile ou point relais. Et surtout il y a beaucoup de choix ! Je n’ai jamais été déçu par le site, ce qui fait que je l’utilise très souvent.

 

logo_gibert_1

Gibert Joseph vend à la fois des livres neufs, et aussi d’occasion. L’achat peut se faire, soit en magasin, ou directement sur Internet. Dommage que je n’ai pas de magasin près de chez moi, vu que j’y serais toujours, je crois. Ou plutôt tant mieux pour ma carte bleue ! Les livres sont toujours de qualité, et ils ont un très bon service.

 

logo_web

RecycLivre est aussi une enseigne chez qui j’achète beaucoup, et qui a une dimension solidaire. Ils participent à des programmes de lutte contre l’illettrisme, en faveur de l’accès à la culture et de la préservation de nos ressources. C’est d’ailleurs bien mis en valeur quand on va sur leur site ! On se fait ainsi plaisir, tout en participant à une bonne cause. ça donne encore plus envie d’acheter, non ? En tout cas, comme les précédents, on a le droit à un très bon service et des ouvrages de qualité.

 

 

Les sites internet que j’utilise plus occasionnellement:

1488892485908_thumb_momox_logo_360x255_360x255

Momox est une enseigne que j’ai longtemps utilisée, et que je boude un peu ! Ils ont certes un bon stock de livres, mais il m’est arrivé plusieurs fois d’avoir un livre en mauvais état, ou tout simplement pas la bonne édition commandée. Même s’ils sont un peu moins soignés, je continue tout de même de commander chez eux pour leur grand choix de produit.

 

logo-chapitre-rvb-600x188

Chap-occaz, comme pour Gibert Joseph, Chapitre vend à la fois des livres neufs ou d’occasion, avec toutefois un catalogue un peu moins fourni pour l’instant.

 

000143787_2_mobile

Amazon, connu pour son très grand choix de produit, revend aussi des livres reconditionnés par eux même, ou d’occasion proposés par des sociétés ou particuliers. Des fois, il peut y avoir de belle opportunité.

 

 

Directement sur place:

capture-de28099ecran-2019-03-26-a-14.18.23

Emmaüs, association très connue, peut aussi nous permettre de nous offrir de beaux ouvrages, et des fois de collection. J’ai par exemple trouvé chez eux, la première édition de Claudine à l’école, avec pour nom d’auteur Willy, soit le mari de Colette. J’aime bien aller chez eux, c’est un peu la caverne d’ali baba. Des fois on sort avec pleins de livres, des fois pas du tout !

 

Et vous, où achetez vous vos livres d’occasion ?

Littérature anglaise, Livres, Romance, Romance historique

La saga des Bedwyn, tome 1 : Un mariage en blanc de Mary Balogh

couv73487861

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions
Pages : 375 pages
Parution : 5 Juillet 2013
Tome : 01/06
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Le colonel Aidan Bedwyn a juré de protéger la sœur d’un soldat mourant envers qui il avait une lourde dette. De retour en Angleterre, il découvre que Mlle Eve Morris vit entourée d’orphelins et de pauvres gens que sont bon cœur lui a dicté de recueillir, et surtout qu’elle est sur le point d’être chassée de chez elle. Fidèle à sa promesse, Aidan lui propose un mariage blanc qui les mettra à l’abri du besoin, elle et son insolite cohorte. Terrible mésalliance pour cet aristocrate orgueilleux, qui va maintenant devoir présenter cette petite campagnarde à sa famille si snobinarde…

 

Mon avis:

Dès les premières pages, on rentre directement dans l’action. On fait ainsi la connaissance de l’un des héros du roman, le colonel Aidan Bedwyn qui vient de faire la promesse à un de ses lieutenants mourant, de prendre soin de sa sœur. Celle-ci se nomme Eve Morris. Elle est la fille d’un mineur qui a réussi à s’élever dans la société en épousant la fille de son patron. Aidan a donc la lourde tâche de devoir lui annoncer la mort de son frère sur le champ de bataille. A son arrivée, c’est d’abord un sentiment de soulagement qu’il ressent, en voyant la belle propriété dont elle a héritée de sa famille. Mais comme toujours, il y a anguille sous roche, et Aidan finit par le découvrir. En effet, si Eve ne s’est pas mariée dans l’année qui suit la mort de son père, la propriété reviendra à son cousin, un être sans scrupule. Mais comment aider quelqu’un qui ne veut pas l’être, et qui est pourtant sur le point de perdre tout ?

J’ai vraiment passé un bon moment avec cette romance de Mary Balogh. C’est d’ailleurs la première fois que je lis les écrits de cette auteure, qui ont su me charmer. Je suis tout de suite tombée sous le charme des deux personnages. D’un côté nous avons Aidan, un colonel issu d’une famille très puissante, avec un côté froid et quelque peu prince charmant. Et de l’autre nous avons Eve, une jeune fille qui a pu avoir une bonne éducation, mais qui n’a jamais quittée sa campagne, et qui a surtout un bon caractère d’entêtée. J’ai vraiment bien rigolé avec ce duo, qui sait s’amadouer au fur et à mesure. Il y a de très belles scènes, comme entre Aidan et Cecil, le cousin de Eve, ou entre Eve et Wulfric, le frère aîné d’Aidan. Je dirais que le point fort de cette romance, et vraiment ses personnages qui sont bien travaillés, et qu’on les voit évoluer. On croit forcément en l’histoire, même si le cliché du prince charmant est un peu trop utilisé.

Du coup j’ai vraiment hâte d’en découvrir plus sur cette famille, dont on vient tout juste de faire connaissance. Il y a bien sûr le frère aîné, mais aussi les petits derniers, Alleyne et Morgan.

4,5 étoiles

 

Séries

Carnival Row

5860359

Acteurs : Orlando Bloom, Cara Delevingne, Tamzin Merchant
Réalisateurs : René Echevarria, René Echevarria, Travis Beacham
Audio : Anglais
Durée : 416 minutes
Genre: Drame, Fantastique, Policier

 

 

L’histoire:

Dans un monde fantastique à l’époque victorienne, où les créatures mythologiques doivent cohabiter avec les humains, le détective Rycroft Philostrate et une fée réfugiée du nom de Vignette Stonemoss vivent une dangereuse relation au cœur d’une société de plus en plus intolérante.

 

Mon avis:

Carnival Row nous plonge dans un univers mélangeant streampunk et créatures fantastiques, avec au commande Cara Delevingne et Orlando Bloom. On comprend assez vite que l’un des sujets principaux concerne le racisme et l’immigration. Dans ce monde où se côtoie fées, centaures, faunes, pucks… et humains, la tension est à son comble. L’intolérance envers les créatures fantastiques ne fait qu’augmenter, et c’est dans ce contexte que nos héros se retrouvent: Vignette, une fée et Philo, un humain. Ce dernier est détective, et enquête sur le meurtre d’une fée.

Ce qui m’a décidé de regarder cette série, c’est déjà de pouvoir retrouver Orlando Bloom à l’écran, mais aussi cet univers victorien et fantastique. Dès le premier épisode, nous entrons directement dans l’action. L’histoire de nos héros nous est dévoilée au fur et à mesure, nous jonglons ainsi entre passé et présent. Un Jack l’éventreur est à l’oeuvre dans la ville, où une guerre raciste entre différentes espèces règne. Les humains se sentent supérieurs face aux créatures, et le montrent bien. Beaucoup de mystère et de secret rythment l’intrigue, on met ainsi du temps à découvrir qui sont vraiment nos héros, et leur lien. Et Philo n’est pas au bout de ses surprises. L’enquête sur ses meurtres est difficile, et en plus elle semble mener jusqu’à lui…

L’esthétique des images est bien travaillée, et nos créatures superbes. Même si je suis un peu déçue par les fées. Autant elles sont superbes en vol, mais quand elles sont au sol, on dirait que leurs ailes sont des bouts de tissus très fragiles… Du côté des acteurs, Orlando Bloom a su me convaincre à nouveau. Un peu moins Cara Delevingne, mais elle forme un très beau duo avec Orlando Bloom.

En résumé, Carnival Row est une bonne série, qui mêle histoire d’amour, fantasy et meurtres ! Je suis curieuse de découvrir la suite.

4 étoiles - série

Livres, Manga

L’atelier des sorciers, tome 5 de Kamome Shirahama

couv11148295

Éditeur : Pika
Pages : 192 pages
Parution : 23 Octobre 2019
Tome : 05/??
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

En plein second examen de sorcellerie, Agathe, Trice et le timide Yinny se font attaquer par un sorcier renégat de la Confrérie du Capuchon. Celui-ci utilise un sort interdit pour transformer Yinny en bête sauvage…
Coco, Tetia et Kieffrey sont eux aussi dans une bien triste posture : ils sont encerclés par les anciens habitants de Romonon, qui semblent vouer une haine farouche aux sorciers. Comble de malheur, Kieffrey est gravement blessé… Comment vont-ils s’en sortir ?

 

Mon avis:

Notre fine équipe était en mauvaise posture lors du précédent tome. Alors que Trice, Agathe et Yinny passaient leur examen de sorcellerie, ils se voient attaquer par la Confrérie du Capuchon. En voulant venir à leur secours, Maitre Kieffrey est blessé. Mais nos petits sorciers ne vont pas se lasser faire.

J’ai grandement apprécié ce tome riche en révélations sur la Confrérie du Capuchon, mais aussi sur la milice magique, dont on peut suivre leur parcours dans un chapitre, et sur les anciens habitants de Romonon. Et c’est tout en action et en émotion, que se déroule l’intrigue. On ne s’ennuie pas une seule seconde, au point de ne pas lâcher son livre ! En effet, nos apprentis se révèlent lors de cette aventure, ils apprennent beaucoup sur leur magie, et sur leur personne. Yinny est un personnage touchant, et je suis contente de le voir intégrer l’aventure. A noter aussi que le petit clin d’œil au Seigneur des Anneaux, m’a bien fait rigoler.

En bref, j’ai encore une fois était conquise par l’histoire, tout comme les dessins qui sont sublimes. Cela va être long maintenant d’attendre la suite.

4,5 étoiles

Sorties culturelles

Le Dragon de Calais

5d9d969c72e7e5ab1c1fcc4bAfficheDragon

Spectacle organisé par la ville de Calais durant 3 jours, le Dragon de Calais mis en scène par la Compagnie La Machine, se déplacent dans les rues, sur les places et les boulevards du centre-ville. Au programme 3 actes présentés en 3 scènes nous raconte l’histoire de ce beau dragon des plus spectaculaire.

J’ai assisté au premier acte, soit la première journée. J’ai donc eu l’opportunité d’assister à son réveil, qui en a surpris plus d’un, moi y compris. Le spectacle m’a fait retrouver mon âme d’enfant, à être émerveillée à chaque seconde. C’était vraiment spectaculaire de voir ce dragon se mouvoir, s’exprimer, cracher de la fumée, de l’eau ou encore des flammes. Le tout accompagné en musique par un orchestre mobile, à chaque déplacement. Une vrai mise en scène a été étudiée, et c’est impressionnant.

 

La compagnie La Machine a mis deux ans pour concevoir le dragon. Constitué de bois et acier, il fait 25 m de long, 15 m de haut et 72 tonnes. Et c’est avec beaucoup de qualité et de soin qu’il a été réalisé. Chaque détail est soignée, jusqu’au superbes cilles longs, et à sa langue fourchue, ou encore ses belles griffes.

Je suis d’autant plus curieuse d’aller faire un tour à Nantes, pour découvrir les autres réalisations de la compagnie La Machine.

 

La Légende du Dragon

« Sous l’épaisse croûte terrestre, circulent de profondes galeries qui relient les mers et les continents. Parfois ces galeries se ramifient et s’élargissent au point de créer des mondes.
Dans ces galeries évoluent des créatures fantastiques. De ce dédale enfoui, les grandes villes humaines sont les portes, elles ouvrent les passages qui relient le monde souterrain à notre monde. 
Depuis l’aube des temps ces « portes » sont scellées et maintenues fermées par des pierres sacrées. Les Dragons sont les gardiens des mondes, ils sont les garants de l’équilibre. 
Les dragons existent sous toutes formes et de toutes couleurs, leurs pouvoirs sont immenses et chaque dragon est unique. Le Dragon de Calais est à la fois de feu, d’air, de terre et d’eau, il est depuis toujours celui qui veille sur les terres et mers du nord.
Les dragons n’apparaissent aux hommes qu’en situation d’extrême nécessité, pour régler un conflit ou apaiser un mal. Ils sont naturellement bienveillants, mais peuvent aussi être sauvages et imprévisibles. »

 

Voici quelques photos de la merveilleuse bête. Vous pouvez en trouver d’autres sur mon compte instagram, ainsi que des vidéos du spectacle.

36.jpg4.jpg5

Bande dessinée, Livres

Macabre de Pedro Rodriguez

couv75849607

Éditeur : Emmanuel Proust
Pages : 96 pages
Parution : 2 Septembre 2010
Tome : 01/01
Format: Bande dessinée
Genre: Classique, Fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Et si vos pires cauchemars devenaient réalité ? Une main étrangleuse, un démon qui échange 7 années de bonheur contre la damnation éternelle, un jeune garçon qui ne craint pas les fantômes, un lord anglais qui se repaît du sang de ses amis, un chat qui renaît de ses cendres… On vous aura prévenus : Après avoir lu cet album, vous ne pourrez plus fermer l’oeil de la nuit…
En BD, un recueil des plus célèbres contes macabres du monde : Guy de Maupassant (La Main), Sheridan le Fanu (Le Pacte de sir Dominick), Edward Lucas White (La Maison du cauchemar), John William Polidori (Le Vampire), Catherine Crowe (La Maison B… à Candem Hill), Robert Louis Stevenson (Le Voleur de cadavres), Edgar Allan Poe (Le Chat noir).

 

Mon avis:

Pedro Rodriguez, scénariste et illustrateur espagnol a décidé de reprendre sept célèbres contes horrifiques de grands noms, en les adaptant en bande dessinée. On redécouvre ainsi de grands classiques du XIXème siècle, qui nous font voyager de Corse jusqu’à New York, en passant par l’Irlande, l’Angleterre et l’Ecosse. Nous avons le droit à des histoires de vampires, de démons, de revenants, de lieux hantés… et j’en passe. Un bon cocktail spécial pour Halloween !

Chaque conte a le droit à la même mise en page, avec un graphisme vintage très bien travaillé, et un portrait de chaque auteur. Le papier choisit fait aussi son effet, on a vraiment l’impression de tenir en main, un vieux livre. Les illustrations sont très bien réalisées, et collent parfaitement avec l’univers. C’est un plaisir de redécouvrir, ou tout simplement découvrir ces histoires, dont certaines j’avais oubliées. J’ai donc passé un super moment de lecture avec ce recueil, dont je trouve que les titres ont été très bien choisit.

4,5 étoiles