Contemporain, Littérature espagnole (Espagne), Livres

L’espionne de Tanger de Maria Duenas

L'espionne de Tanger de Maria Dueñas

Éditeur : Points
Pages : 696 pages
Parution : 27 Juin 2013
Tome : 01/01
Format : Poche
Genre : Romance, Contemporain
Lien Amazon

.

L’histoire:

Trahie par l’homme qu’elle aimait, Sira, vingt ans, se retrouve seule à Tétouan. La guerre civile ravage l’Espagne et elle ne peut rejoindre sa mère à Madrid. Sans argent, sans amis, elle ne doit sa survie qu’à son seul talent : la couture. Comment peut-elle imaginer qu’en montant un atelier de confection elle se prépare à une existence d’aventurière ? Quand la Seconde Guerre mondiale éclate, les riches expatriées retenues au Maroc par les hostilités affluent chez la jeune femme : elle seule sait recréer les derniers modèles de Paris. Sira conquiert ainsi ses entrées dans les plus grandes maisons, où se fomentent les alliances entre nazis et franquistes. Bientôt, elle est approchée par les services secrets britanniques. Pour eux, la couturière aux doigts d’or invente un très astucieux système de communication cryptée. Mais la guerre des espions n’est pas un jeu d’enfant. Envoyée à Tanger, à Madrid et à Lisbonne, Sira doit déjouer les pièges très sophistiqués d’ennemis aux manières policées, mais à la férocité bien réelle.

.

Mon avis:

Ce roman nous emmène dans les années 30 à Madrid, en pleine période de trouble. On fait la connaissance de Sira Quiroga, une jeune couturière qui va voir son destin basculer à la fois par la rencontre d’un homme qui l’emmènera jusqu’au protectorat espagnol au Maroc; mais aussi par l’Histoire, avec la guerre civile espagnole jusqu’aux débuts de l’invasion nazie en Europe.

Ayant déjà vu l’adaptation du roman en série télé il y a quelques années, je me souvenais des grandes lignes de l’intrigue. Et c’est donc avec plaisir que j’ai retrouvé le personnage de Sira pour assister à sa métamorphose. De jeune couturière naïve, elle deviendra au fil des épreuves et rencontres, une femme forte et engagée jusqu’à devenir espionne pour le compte des services secrets britanniques. Avec elle, on découvre une autre vision de la seconde guerre mondiale depuis le Maroc, l’Espagne et le Portugal. Les personnages secondaires sont tout aussi importants dans la narration, et attachants. Le point qui m’a finalement dérangé dans cette lecture, c’est les moments de lenteur où il faut s’accrocher. Elle n’en reste pas moins agréable et instructive pour toutes les descriptions, personnages et faits historiques insérés. Les retournements de situation et les nombreuses mésaventures que subit l’héroïne rythme le roman, et nous tiennent en haleine.

Une bien bel découverte avec ce roman que l’on peut définir d’aventure, d’amour et d’espionnage. Je suis maintenant bien tentée par revisionner son adaptation. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mon article en cliquant ici !

note 3,5 étoiles

Album, Littérature française (France), Livres

L’arbre de Sobo de Marie Sellier et Charlotte Gastauton

L'arbre de Sobo de Marie Sellier et Charlotte Gastaut

Éditeur : Réunion des musées nationaux
Pages : 48 pages
Parution : 24 Octobre 2018
Tome : 01/01
Format : Album
Genre : Jeunesse
Lien Amazon

.

L’histoire:

Cet arbre si grand, si beau, dont la ramure bruissante de feuilles, d’oiseaux et d’esprits surplombe la campagne japonaise jusqu’à la mer, c’est l’arbre préféré de Sobo, la grand-mère de Kimi.
Comme Sobo, il est calme, solide et protecteur.
Comme elle, il brave le temps…

.

Mon avis:

Cet album nous donne rendez-vous au Japon à la découverte de Sobo, la grand-mère de Kimi. Non loin de sa maison, se dresse un arbre majestueux, où elles aiment y partager de bons moments. Toutes ses vacances, Kimi les passe chez sa grand-mère qui est une brodeuse reconnue. La jeune fille est très admirative de son travail, et apprend différents points de broderie. Mais un jour, ses parents lui apprennent que Sobo a rejoint les esprits, et qu’ils vont devoir vendre sa maison. La jeune fille ne compte pas les laisser faire…

L’intrigue nous parle certes du deuil, mais de façon très poétique et captivant. Le parcours de Kimi est très touchant, et on continue à la suivre bien des années après. On découvre aussi les traditions et l’art de la culture japonaise, magnifiquement mis en lumière par les illustrations. Ce n’est donc pas de la tristesse que l’on ressent en tournant les pages, mais plutôt de l’admiration pour le lien transgénérationnel créé entre une grand mère et sa petite fille, ainsi que sa transmission. On ne peut qu’être touché par les actions de notre jeune héroïne, et de l’émerveillement de ses parents.

Un très bel album à découvrir tout en douceur et en émotion, pour la beauté de ses mots et pour son graphisme très fin et détaillé.

note 5 étoiles

Films, RDV du Blog, Top 10

Top 10 – Comédies romantiques #2

TOP 10 - comédies romantiques

Il y a quelques années, je vous ai proposé un premier top 10 de films estampillés « comédies romantiques modernes », que j’aime toujours autant regarder.

En cette période rythmée par les vacances, le soleil et la détente, je vous propose une seconde sélection de films plus ou moins cultes à savourer!

Et pour revoir la première sélection, cliquez-ici !

.

.

eoejt2csdnkoabryelfuxcdgqij-058L’amour à tout prix

Lucy se sent seule et ne sait comment aborder l’élégant avocat Peter Callaghan, qu’elle voit passer chaque jour devant son guichet de métro. Mais l’occasion lui est donnée de lui sauver la vie. A la suite d’un quiproquo, la voilà adoptée par la famille de Peter. Elle y découvrira que son Prince Charmant n’était peut-être pas le bon…

Une comédie romantique qui nous emmène à Chicago dans les années 1990, où une jeune femme vit des aventures amoureuses compliquées, mais ce dont elle a surtout besoin c’est d’une famille.

.

Je te prometsJe te promets

Paige et Leo étaient un jeune couple heureux, jusqu’à l’accident… Si Leo s’en sort indemne, Paige se réveille de son coma en ayant tout oublié des cinq dernières années de sa vie. Elle n’a plus aucun souvenir de Leo ni de ce qu’ils ont vécu. Son mari est un inconnu…
Paige découvre une vie dont elle ignore tout – la sienne. Elle se croit encore fiancée à Jeremy, un homme d’affaires toujours amoureux d’elle, et a beaucoup de mal à accepter Leo et son style de vie bohème…
Incapable d’aider sa femme à retrouver ses souvenirs, Leo va perdre la seule personne qui ait jamais compté pour lui. Prêt à tout, il décide de recommencer à zéro et de reconquérir Paige comme s’ils venaient juste de se rencontrer. Un grand amour peut-il naître deux fois ?

Une belle romance à découvrir inspirée de faits réels

.

Coup de foudre à ManhattanCoup de foudre à Manhattan

Marisa Ventura est une mère célibataire qui vit seule avec son fils Ty dans le Bronx. Elle travaille comme gouvernante dans l’un des palaces les plus luxueux de Manhattan. La jeune femme espère gravir les échelons. Son intrépide collègue Stéphanie et le majordome Lionel sont convaincus qu’elle en a les capacités. La vie de Marisa va bientôt se trouver bouleversée lorsque, suite à un quiproquo, Christopher Marshall, un riche héritier américain qui séjourne pour une semaine dans cet hôtel, se méprend sur son identité. Il la prend alors pour une personne de son milieu.

Une énième version moderne de Cendrillon qui ne nous promet pas de grande surprise, mais qui assure tout de même un bon moment de détente.

.

27 robes27 robes

Jane a toujours été plus douée pour prendre soin du bonheur des autres que du sien. Toute sa vie, elle s’est évertuée à rendre ses proches heureux, et les 27 robes de demoiselle d’honneur qui remplissent son armoire sont autant de preuves de son dévouement.
Lors d’une soirée mémorable, Jane parvient à faire la navette entre deux réceptions de mariage, l’une à Manhattan, l’autre à Brooklyn, sous les yeux ébahis de Kevin, un journaliste qui réalise que l’histoire de cette accro aux mariages pourrait lui apporter la gloire qu’il espère tant.
Pour compliquer les choses, la vie parfaitement réglée de Jane est bouleversée par l’arrivée de sa petite sœur, Tess. George, le patron de Jane, tombe très vite sous le charme de Tess, et cette dernière demande tout naturellement à sa sœur d’organiser leur mariage. Mais cette fois, les choses se compliquent, car Jane est elle-même secrètement amoureuse de George…

Une intrigue tout en simplicité qui assure rigolade et vous fera passer un agréable moment.

.

BodyguardBodyguard

Frank Farmer, ancien agent des services secrets, est un garde du corps émérite qui a mis ses talents à la disposition de deux présidents et de nombreux financiers et politiciens de réputation internationale. Un jour l’impresario Bill Devaney lui propose un contrat avantageux pour assurer la protection de sa cliente Rachel, comédienne et chanteuse en pleine ascension, menacée par un fan inconnu.

Un grand classique indémodable que l’on ne peut se lasser de regarder, et même rien que pour le tube « I will always love you » chanté par Whitney Houston !

.

L'amour sans préavisL’amour sans préavis

Le millionnaire Georges Wade ne prend aucune décision sans consulter Lucy Kelson, sa conseillère multi-fonction en chef à la Wade Corporation. Brillante avocate et fin stratège, elle a aussi un ulcère et ne dort pas beaucoup. Ce n’est pas son travail qui en est la cause mais George. Intelligent, charmeur et totalement centré sur lui-même, il la traite plus comme sa nourrice que comme une avocate sortant de Harvard. Aujourd’hui, après avoir tout régi pendant cinq ans, de ses vêtements à son divorce, Lucy Kelson a décidé de démissionner.

George accepte l’idée de son départ de la Wade Corporation à la condition qu’elle se trouve une remplaçante. Au bout d’une recherche non sans difficultés, elle engage June Carter, une jeune avocate ambitieuse qui, très vite, ne cache pas ses visées sur son riche nouveau patron…

Une comédie qui séduit grâce à son duo d’interprète, et nous offre de superbes vues de New-York

.

Petites confidences à ma PsyPetites confidences à ma Psy

Une psy de 60 ans apprend qu’une de ses patientes de 40 ans sort avec un jeune homme de 20 ans. Jusque-là, rien à redire, jusqu’au jour où… la psy en question réalise que le jeune homme est… son propre fils !

Arrivera-t-elle à rester objective et professionnelle en apprenant des détails sur la vie privée de son fils ?

Un scénario léger et divertissant, qui nous offre de sacré fou rire, et avec un duo de deux grandes actrices

.

Lettres à JulietteLettres à Juliette

Un couple en vacances en Italie reçoit une lettre d’une femme à la recherche du jeune homme avec lequel elle a vécu une histoire d’amour, il y a de longues années lors de vacances en Italie. Le couple décide alors de parcourir la Toscane pour retrouver l’ancien amant de cette femme.

Un film qui nous emmène découvrir les beaux paysages de l’Italie pour suivre deux belles histoires d’amour entre présent et passé (même si c’est peu probable!)

Album, Littérature française (France), Livres

Le livre du Rien de Rémi Courgeon

81djhmatpcl

Éditeur : Seuil
Pages : 64 pages
Parution : 3 Septembre 2020
Tome : 01/01
Format : Album
Genre : Jeunesse
Lien Amazon

.

L’histoire:

Le jour où le grand-père d’Alicia lui offre ce drôle de livre, c’est toute la vie de la petite fille qui va être transformée. Et pourtant il n’a rien d’extraordinaire, bien au contraire. Ses pages sont blanches et c’est ce qui en fait toute la magie. Son grand-père le lui a promis, dès qu’Alicia l’ouvrira, une idée lui viendra : une idée drôle, une idée astucieuse, et peut-être même une idée géniale. La consigne est simple : ne jamais rien écrire dessus et le protéger de tout ce qui pourrait l’abîmer.
Un album délicat sur la transmission et la créativité. Pour ne jamais oublier que les livres sont un peu magiques…

.

Mon avis:

Peu avant de disparaitre, le grand-père d’Alicia lui offre un livre. Mais à sa grande surprise, celui-ci est entièrement vide. D’après son grand-père, il est magique « A chaque fois que tu l’ouvriras, tu auras une idée » Mais attention, il faut surtout bien le protéger et il ne faut pas écrire dedans, sinon il perdrait son pouvoir et deviendrait qu’un simple et vulgaire carnet… Quelque peu sceptique la jeune fille n’y croit pas trop au début, mais il a raison. C’est ainsi le début d’une grande histoire, pleines d’idées !

Comme Alicia au début de l’histoire, on se demande bien ce qu’est ce livre objet magique. Au fil des pages, Alicia grandit, des idées projets et aventures pleins la tête. Tout en émotion et en poésie, on se sent emporté pour l’histoire qui traite finalement de la créativité, de l’invention, de la poursuite de nos rêves jusqu’à leur réalisation. Mais aussi de peurs, comme le doute, l’incertitude et la fameuse page blanche !

Une œuvre qui invite donc à la réflexion.

note 3 étoiles

Contemporain, Littérature mexicaine (Mexique), Livres

Vif comme le désir de Laura Esquivel

Vif comme le désir de Laura Esquivel

Éditeur : Folio
Pages : 224 pages
Parution : 12 avril 2013
Tome : 01/01
Format : Poche
Genre : Romance, Contemporain
Lien Amazon

.

L’histoire:

« Ce qui m’émeut le plus dans les paroles, c’est leur capacité à transmettre de l’amour. Tout comme l’eau, les paroles se prêtent extraordinairement bien à la conduction du courant électrique. L’énergie amoureuse possède un énorme pouvoir transformateur, et mon père en avait à revendre ». En plongeant dans le passé de sa famille, Lluvia ressuscite une étonnante histoire d’amour. Celle qui unit Luca, d’origine bourgeoise, au télégraphiste Julio, capable de percevoir les pensées de ceux qui l’entourent. Pourquoi se sont-ils séparés ? Lluvia saura-t-elle les réconcilier ? L’auteur de Chocolat amer, best-seller mondial, mêle le sourire aux larmes, la sensualité à la sensibilité. Elle nous offre, en hommage à son père, l’histoire d’une passion, entre tragédie et bonheur de vivre.

.

Mon avis:

L’histoire nous plonge au XXème siècle au Mexique, au moment de la révolution. A travers le regard de Lluvia, on fait la connaissance de Jubilo, son père, qui est issu d’une famille de condition modeste. Il épouse Lucha, une jeune fille d’une classe sociale aisée. Doué pour percevoir les pensées et les sentiments, il est passionné par la communication codée et exerce le métier de télégraphe. Même si leur amour semble très fort, les difficultés s’enchainent. Alors que son père est au plus mal, Lluvia cherche à comprendre ce qui a bien pu se passer…

Voici une histoire tout en simplicité qui sait nous tenir en haleine. Très vite, on se sent très proche des personnages principaux, et de leur belle histoire d’amour. Pourquoi ses parents ont divorcé, alors qu’ils s’aimaient tant… En plus de cette romance, l’auteure nous gâte en nous dévoilant la culture mexicaine et maya, ainsi que le passé du pays. L’écriture est toute en délicatesse et très poétique. C’est la première fois que je lis un ouvrage de cette auteure, et ça me donne envie d’en découvrir plus.

note 3,5 étoiles

Bande dessinée, Littérature française (France), Livres

Le rendez-vous d’onze heures de André Houot

Le rendez-vous d'onze heures de André Houot

Éditeur : du Long Bec
Pages : 72 pages
Parution : 22 Janvier 2016
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Biographie

Lien Amazon

.

L’histoire:

Suisse, fin décembre 1877. Au crépuscule de sa vie, le peintre Gustave Courbet rencontre un mystérieux visiteur… S’en suit une discussion dans laquelle le peintre va revivre tous les épisodes de sa vie mouvementée, depuis les bords de la Loue près d’Ornans jusqu’à son séjour en Suisse, en passant par le Paris de la Commune. Sous le trait unique d’André Houot, Courbet prend vie et nous le suivons tout au long de ses engagements artistiques et politiques, et partageons son intimité. La première édition comportera un supplément autour des lieux qui ont inspiré le peintre.

.

Mon avis:

Cette biographie en bande dessinée de Gustave Courbet est scénarisée et dessinée par André Houot. On revient sur le parcours de cet grand artiste, connu aussi pour être un homme à scandales.

Né en 1819 à Ornans, dans une petite commune du Doubs, nous le suivons dès son plus jeune âge. Des parties de pêche à la truite ou aux écrevisses dans la Loue ou le Lison, en passant par son ascension et sa réussite à Paris, jusqu’à son exil et sa mort en Suisse, sa vie nous est contée avec beaucoup de justesse. Un seul tome, c’est certes court pour raconter le parcours d’une vie.  Mais j’ai envie de dire, on s’y attend quand on voit le format choisi et surtout le nombre de pages. Certains passages sont ainsi vite traités et sans transitions. Nous avons tout de même le droit à de nombreuses références et notes dans l’ouvrage.

Du côté des illustrations, c’est fait avec beaucoup de goût et de précision. On est rapidement séduit par la beauté des paysages franc-comtois et parisiens, et de la précision des reconstitutions historiques.

Une belle réussite et un bon moment de lecture.

note 4 étoiles

 

Bande dessinée, Littérature française (France), Livres

Le château des étoiles (revues), tome 18 : Vénus Marsienne de Alex Alice, Alain Ayroles et Étienne Jung

Le château des étoiles (revues), tome 18 : Vénus Marsienne de Alex Alice, Étienne Jung et Alain Ayroles

Éditeur : Rue de Sèvres
Pages : 32 pages
Parution : 9 Juin 2021
Tome : 18/??
Format: Album
Genre: Science-Fiction

Lien Amazon

.

L’histoire:

Après avoir visité la Lune et Mars, Les Chevaliers de l’Éther semblent tristement cloués au sol depuis l’échec de leur tentative visant à convaincre l’Empereur Napoléon III de secourir les Martiaux. Le jeune Séraphin a été jeté en prison, et la Princesse de Mars est détenue pour être exhibée lors de l’Exposition Interplanétaire qui doit s’ouvrir à Paris, le 25 avril 1875 en présence de leurs Majestés les Empereurs de France et d’Allemagne. Afin de pousser les dirigeants du monde à dénoncer les crimes commis par la Prusse sur Mars, nos héros vont donc devoir libérer la princesse, ou tout au moins ses fabuleux pouvoirs mentaux. Et ainsi, au nom de la concorde entre les peuples, Hans, Sophie et Séraphin, aidés de Loïc, du capitaine Schneidig et de la journaliste Jocaste Daumier n’ont plus le choix : ils doivent braquer l’Exposition ! Mais à quel prix ?

.

Mon avis:

18ème partie des aventures de Séraphin et de ses amis Hans, Loïc et Sophie. Le plan est en place pour venir en aide à la princesse de Mars. Et bien entendu, des surprises sont à attendre…

Toujours au cœur de l’Exposition Interplanétaire de Paris, qui s’apprête à recevoir de grands dirigeants européens, l’action se met en place. On retrouve avec joie des personnages déjà rencontrés, et tout ne se passe pas comme prévu. Mais il va falloir attendre la suite dans le 19ème tome pour en découvrir l’achèvement. L’auteur met notre patience à rude épreuve !

Du côté des illustrations, c’est toujours aussi magique. Et autant dire que j’ai eu un coup de cœur pour la dernière de couverture mettant, en scène une affiche promotionnelle du Pavillon de Mars. J’apprécie toujours autant l’histoire qui mêle essaiment science-fiction et faits historiques. Même si j’avouerais être restée un peu sur ma faim avec ce numéro qui ne nous dévoile pas grand chose finalement. Vivement la suite pour connaitre la finalité de leur action.

note 3 étoiles

 

 

Littérature anglaise (Angleterre), Séries

The Pursuit of Love

mv5botqzzjflntgtodqyzi00y2i5lwe4mmqtyzk0odkzmwixzdnmxkeyxkfqcgdeqxvymjkwotaymdu40._v1_

Acteurs : Lily James, Emily Beecham, Dominic West, Assaad Bouab, Andrew Scott, Shazad Latif et Freddie Fox
Réalisateur : Emily Mortimer
Audio : Anglais
Durée : 180 minutes
Genre: Drame

L’histoire:

Entre la Première Guerre mondiale et la Seconde, les péripéties amoureuses de Linda Radlett. Aînée d’une riche famille anglaise, au gré de ses rencontres, elle va connaître les bouleversements sociaux et politiques de la première moitié du XXème siècle.

D’après La Poursuite de l’Amour de Nancy Mitford (1945).

.

Mon avis:

Cette mini-série en 3 épisodes est produite par la BBC et Amazon Studio, et réalisée par l’actrice Emily Mortimer. L’histoire met en scène les péripéties amoureuses de Linda Radlett, fille d’une riche famille anglaise fantasque, et de sa meilleure amie et cousine Fanny Logan, durant la période d’entre-deux-guerres en Angleterre.

Rythmée, décalée et haut en couleur, l’intrigue de cette série ne peut vous laisser de marbre. Il y a certes quelques partis-pris par rapport au contexte historique, et une bande son moderne, mais je ne les trouve pas choquants et même plutôt en accord avec l’univers créé. Nous avons affaire à deux jeunes filles de l’aristocratie anglaise en quête de l’amour rêvé. Education différente, dit forcément vision du monde et caractère différents. Et ses jeunes filles vont en voir leurs vies bouleverser.

J’ai particulièrement été impressionnée par la performance de Lily James, même si son rôle de Linda peut être quelque peu agaçant par son excentricité. Son duo avec Emily Beecham est d’ailleurs très convainquant, on sent une réelle complicité entre les actrices. Et que dire des décors et des costumes qui sont aussi superbes.

En tout cas, encore une série qui m’aura donné envie de découvrir le roman dont il est adapté !