Discutons ensemble, RDV du Blog

Pomélo+Co, des soins naturels pour vos cheveux

Entre chroniques de livres, de séries et de films, j’aime aussi en consacrer à mes coups de cœur en tout genre. Aujourd’hui, j’écris cet article pour vous parler d’une marque beauté que j’affectionne et que j’utilise depuis près d’un an.

Pomélo+Co est une marque américaine qui communique beaucoup via les réseaux sociaux. C’est d’ailleurs en voyant une publicité sur Instagram que je les ai connus. Le contenu ayant attiré mon attention, je me suis intéressée aux produits. Utilisant de nombreux ingrédients naturels que nous connaissons tous (noix de coco, huile d’amande douce, beurre de karité, thé vert…), leurs produits sont de grandes qualités. Proposant aussi bien des shampoings que des après shampoings, c’est surtout leurs masques et sérums dont j’ai envie de vous parler et vous faire découvrir !

Pour les utiliser régulièrement, ils apportent beaucoup de douceur et de brillance à nos cheveux. Ayant les cheveux longs (milieu du dos), j’ai vu un net changement grâce notamment aux masques. Et quelles odeurs ! C’est doublement agréable de les utiliser !

Quant aux tarifs, vous verrez sur leur site internet qu’ils sont, autant le dire, très peu attractifs ! Mais utilisant une communauté d’influenceurs et proposant régulièrement des codes de réduc à -60%, on peut dire alors à ce moment qu’il y a un bon rapport qualité/prix (seulement en cas de promo !)

 

Voici la liste des produits que j’utilise:

Les masques : Ce qui est original avec ce produit, c’est qu’il doit être mis au réfrigérateur 10 minutes avant application, pour qu’il soit bien compact. Il suffit d’utiliser une noisette (dans mon cas deux !) et de l’appliquer sur les longueurs et pointes de nos cheveux. Il est conseillé d’attendre 30 minutes minimum, pour bien laisser le soin agir, avant de passer au shampoing. Au temps le dire, dès fois je laisse le soin pendant plusieurs heures voir une nuit complète !

Et quand je parle de bons rapports qualité/prix, en un an (à raison de 2 à 3 applications par mois) je n’ai toujours pas encore fini les deux masques que j’ai ! (Matcha Magic : Masque formulé à base de thé vert et Vanilla Boost : Masque nourrissant au parfum de vanille)

Le sérum : A utiliser en petite quantité (une à deux gouttes) sur les pointes de nos cheveux, il apporte aussi un coup de boost. Et l’avantage, pas besoin de le laisser poser pendant 30 minutes ! Je l’utilise donc après chaque shampoing et c’est aussi toujours mon premier flacon. (Vanilla Elixir : Sérum brillance au parfum vanillé)

Les shampoings et soins : Pour ces produits, j’en utilise trois (Shampooing Peach Perfect:
Shampooing hydratant au parfum tropical, Bamboo Defense: Shampooing au bambou durable et Matcha Scrub: Exfoliant pour le cuir chevelu formulé à base de thé vert) Ils sont aussi très bien, mais peut-être moins originaux ou intéressants. On fait aujourd’hui beaucoup de shampoings et après shampoings naturels, sans silicone et sans sulfate plus accessibles côté tarifaire. Ils sont tout de même très bien, mais ils ont de bons concurrents qui savent mieux répondre côté budget.

 

En tout cas, si vous voulez tester certains des produits, avec le code promo MAI, vous avez en ce moment -60% sur tout ! Rendez-vous sur leur site en cliquant ici !

soin cheveux naturel

Séries

The Gilded Age

The Gilded Age

Acteurs : Carrie Coon, Taissa Farmiga, Christine Baranski, Cynthia Nixon, Morgan Spector, Jeanne Tripplehorn, Donna Murphy, Katie Finneran, Linda Emond 
Réalisateur : Julian Fellowes
Audio : Français
Durée : 540 minutes
Genre: Drame, Historique

.

L’histoire:

En 1882, à la mort de son père, la jeune Marian Brook découvre qu’il ne lui a rien laissé. Elle quitte donc sa Pennsylvanie natale pour aller vivre chez ses tantes Agnes et Ada à New York, une ville en pleine mutation. En parallèle, George Russell, qui a amassé une fortune grâce à l’industrie ferroviaire, s’installe avec sa famille dans une magnifique demeure qu’il ont fait construire en face de chez Agnes. De part et d’autre de la rue, deux mondes s’opposent, en cette fin de XIXe siècle. Ce conflit entre les vieilles familles traditionnelles et les nouveaux riches new yorkais, dans des décors et des costumes somptueux, est une création de Julian Fellowes, à qui l’on doit « Downton Abbey », série qui connut il y a quelques années un succès phénoménal.

.

Mon avis:

Pour cette nouvelle série, Julian Fellowes nous emmène dans le New York de 1880, qui connait des évolutions que la vieille aristocratie a du mal à accepter. Entre lutte des classes, affrontement avec les nouveaux riches et idées révolutionnaires, The Gilded Age nous ouvre les portes de la «période dorée» de l’après-guerre de Sécession.

Un nouveau New-York est en train de se dessiner, quand Marian Brook arrive chez ses tantes, Agnes et Ada Van Rhijn, qui incarnent l’âge d’or de cette ville en pleine effervescence. Accompagnée de Peggy Scott, une jeune femme noire, lettrée et érudite qui souhaite écrire, elles vont devoir se trouver une place dans ce monde qui mêle tradition et modernité. Au fil des épisodes, on suit les relations complexes entre le New-York d’hier et de demain, comme à l’image de ces deux maisons qui se font face le long de la cinquième avenue. L’une est habitée par les Russell, une nouvelle famille fortunée qui a la volonté de s’imposer auprès des aristocrates en place, et l’autre les Van Rhijn qui ne comptent pas modifier leurs habitudes et leur cercle de connaissance.

The Gilded Age se trouve être dans la même lignée que la série Downton Abbey. Comme cette dernière, on y suit au plus près la vie des maîtres et des serviteurs, et s’ajoute au scénario la confrontation entre anciens et nouveaux riches, ainsi qu’entre blancs et noirs. Le tout avec un casting de qualité, des costumes magnifiques, des lieux et décors sublimes, dont nous gâtent à chaque fois le réalisateur. Même si j’ai trouvé par moment l’intrigue un peu longue, le dynamisme finit par revenir et nous tient en haleine jusqu’à la fin de cette première saison. A noter qu’une saison 2 est d’ailleurs déjà prévu !

note 3,5 étoiles

Album, Littérature anglaise (Angleterre), Livres

Le livre disparu de Colin Thompson

le-livre-disparu

Éditeur : Circonflexe
Pages : 32 pages
Parution : 30 août 2013
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse
Lien Amazon

L’histoire:

Nous sommes dans une bibliothèque contenant tous les ouvrages possibles et inimaginables. Tous ? Non, il en manque un, « Comment ne jamais vieillir », qui a disparu depuis 200 ans. Le petit Peter et sa famille vivent dans une des nombreuses cités qui s’animent la nuit, entre les livres. Il rêve de trouver le livre perdu et de connaître enfin le secret de la jeunesse éternelle ! Commence alors pour le petit garçon un voyage initiatique à travers les étagères, les rayonnages jusqu’à la rencontre du Vieil Enfant.

Mon avis:

Plongeons dans une bibliothèque qui contient tous les livres publiés dans le monde. Enfin presque. L’un d’entre eux est manquant depuis longtemps. Son titre est : « Comment ne jamais vieillir ». Le jeune Peter, curieux de cette absence, compte bien tout faire pour le retrouver et relever ce défi.

Cet album est vraiment spécial et spectaculaire. On ne lit pas que son contenu textuel, mais aussi ses illustrations qui sont impressionnantes. Au fil des pages, celles-ci nous cachent de belles surprises. L’intrigue se passant dans une bibliothèque, de nombreux livres sont présents. Leurs titres sont tous aussi intéressant à découvrir, que les messages secrètement enfouit. On passe du temps à tourner les pages, à la recherche de chaque indice et a les admirer.

Une fois l’histoire achevée, on se dit que ce n’est pas seulement la recherche d’un livre perdu qui nous est contée. Les dimensions psychologiques et philosophiques sont tellement plus grandes. Qu’est ce que la vie? Faut il avoir peur de vieillir? Vivre longtemps, est-ce la clé du bonheur ? Qu’est-ce que le bonheur… Des questions qu’un enfant ne se posera pas. Cela rend l’album intriguant. Il peut ainsi être confié à différent public, grâce à ces multiples sens de lecture et d’interprétation. Une superbe découverte, dont j’ai déjà envie de redécouvrir !

note 4,5 étoiles

Jeunesse, Littérature française (France), Livres

Charlock, tome 4 : Attaque chez les Chats-Mouraïs de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez

Charlock, tome 4 : Attaque chez les Chats-Mouraïs de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe

Éditeur : Flammarion Jeunesse
Pages : 80 pages
Parution : 14 Avril 2021
Tome : 04/??
Format: Album
Genre: Jeunesse, Policier
Lien Amazon

L’histoire:

Panique à Tokyo ! Une malédiction s’abat sur la ville transformant les chats en statues. Charlock mène l’enquête pour découvrir la vérité. Lui et ses amis sont prêts à tout, même à affronter les terribles Chats-Mouraïs !

Mon avis:

C’est toujours un plaisir de découvrir les nouvelles aventures de ce duo de choc: Sébastien Perez pour l’écrit et Benjamin Lacombe pour les illustrations.

Pour ce quatrième tome de Charlock, nous nous retrouvons au Japon en compagnie de notre célèbre détective et de ses amis dans un bar à chats, nommé le ChatOuille. Ils sont inquiétés de voir un petit nouveau toujours dans la même position et saluant constamment. Que se passe-t-il derrière ce mystère ? Est-ce une malédiction ? Et voilà une nouvelle enquête qui se profile pour Charlock !

Comment toujours, on rigole bien au fil des pages de ce nouveau épisode. De nombreux jeux de mots sont présents. Ils nous font sourire et nous permettent de passer un moment de lecture. Ici la culture japonaise est présente avec des références cultes: les sushis, le karaté, les temples, les carpes koi, les cerisiers japonais… jusqu’aux fameux samouraïs ! L’enquête nous emmène à la rencontre d’un sage qui nous livre la légende des maneki-neko. Mais il est vrai que la conclusion est quelque peu brutale. Même si je me suis encore bien amusée, une fois l’épilogue arrivé, je suis restée sur ma faim. A voir pour les prochains, puisque je compte bien continuer cette saga !

note 3 étoiles

Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #27

actu period drama

.

Becoming Elizabeth

Attendu depuis plusieurs années, la série en huit épisodes qui retrace les jeunes années de la reine Elizabeth I avant son accession au trône, sera disponible le 12 juin sur la plateforme Starzplay, chaîne accessible via myCANAL.

Synopsis:
L’histoire fascinante et inédite des jeunes années de la reine la plus emblématique d’Angleterre. Bien avant de monter sur le trône, la jeune Elisabeth Tudor était une adolescente orpheline qui s’est retrouvée mêlée à la politique et à la sexualité de la cour d’Angleterre. La mort du roi Henri VIII déclenche une dangereuse course au pouvoir. Ses enfants sont désormais des pions dans un jeu entre les grandes familles d’Angleterre et les puissances européennes qui se disputent le contrôle du pays.

Becoming Elizabeth

 

L’amant de Lady Chatterley – Netflix

Annoncé il y a quelques mois, le tournage a commencé dans le nord du Pays de Galles à l’automne 2021 et se poursuit actuellement à Venise. A ce jour, aucune date officielle de sortie du film n’est fixée.

Lady Chatterley’s LoverLady Chatterley’s Lover

 

Babylon

Nouveau film de Damien Chazelle, Babylon se déroule dans les années 1920 et raconte la transition du cinéma muet aux films parlants. Des figures historiques comme Clara Bow (première « It Girl » du cinéma), interprétée par Margot Robbie, ou encore Anna May Wong (actrice américaine d’origine chinoise qui s’est rebellée contre les représentations stéréotypées des personnages orientaux), campée par Li Jun Li, mais aussi des personnages de pure fiction, entreront en scène.

Au niveau du casting des grandes stars y figureront comme Brad Pitt, Katherine Waterston, Max Minghella, Samara Weaving, Jovan Adepo, Tobey Maguire, Phoebe Tonkin, Jean Smart, Spike Jonze, Flea et Lukas Haas.

La sortie en prévue soit en fin d’année ou en début d’année 2023. Nous ne disposons pas encore de date exacte.

 

The Wonder

Adaptation du roman d’Emma Donoghue (pas encore disponible en français) et basé sur une histoire vraie, ce film sera diffusé sur Netflix en fin d’année 2022. Réalisé par Sebastián Lelionous, le casting est composé de Florence Pugh, Tom Burke, Niamh Algar, Elaine Cassidy, Kíla Lord Cassidy, Toby Jones, Dermot Crowley, Brían F. O’Byrne et Ciaran Hinds.

Synopsis
Irlande. 1862. Une infirmière anglaise, Lib Wright, est convoquée dans un minuscule village pour observer ce que certains prétendent être une anomalie médicale ou un miracle – une jeune fille qui aurait survécu sans nourriture pendant des mois.

The Wonder

 

Brideshead Revisited

Réalisé par Luca Guadagnino pour la BBC, ce film adapte une nouvelle fois le roman d’Evelyn Waugh. Au casting, on retrouve Andrew Garfield, Ralph Fiennes, Cate Blanchett et Rooney Mara. Aucune date n’est annoncée.

Synopsis:
Après la Seconde Guerre mondiale, Charles Ryder retourne au château de Brideshead. Il se remémore son passage chez les Flyte, la famille qui y résidait à l’époque, notamment ses relations avec le fragile Sebastian et l’énigmatique Julia.

 

Enola Holmes 2

Alors que le tournage est achevé, Netflix a dévoilé le teaser et le résumé de cette suite. La sortie est prévue pour cet été.

Synopsis:
Désormais détective à la solde de son tristement célèbre frère, Enola Holmes se lance dans sa première enquête officielle pour retrouver une jeune fille disparue, alors que les étincelles d’une dangereuse conspiration enflamment un mystère qui nécessite l’aide d’amis – et de Sherlock lui-même – pour être élucidé.

Littérature française (France), Livres, Romance, Romance historique

Un Highlander pour un autre de Aurélie Depraz

Un Highlander pour un autre de Aurélie Depraz

Éditeur : Autoédité
Pages : 305 pages
Parution : 10 Mars 2022
Tome : 02/03
Format: Broché
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

L’histoire:

Écosse, 1374
Quand son oncle lui a demandé d’enlever Alison de Masny, une jeune aristocrate anglaise, afin d’en obtenir une rançon, Liam ne s’attendait certes pas à tomber sur une enquiquineuse pareille. Non seulement la petite de Masny se rebiffe à la moindre de ses instructions, mais elle se trouve être en outre beaucoup trop désirable pour la paix de son âme – et pour sa propre sécurité.
Bientôt, ce qui devait n’être qu’un simple rapt vire pour lui au cauchemar. Liam déteste les Anglais, son clan a besoin de cet argent, et la jeune femme qu’il se surprend à convoiter malgré lui se trouve être promise à un membre puissant de sa propre famille… Sans compter son frère cadet, prêt à tout pour supprimer la moindre trace anglo-saxonne des Hautes Terres !
Un Highlander pour un autre : Une histoire d’amour, de désir, de haine et de conflits au cœur des Highlands, au lendemain des guerres d’indépendance écossaises.
Ce roman s’inscrit dans la série Sasunnachs & Highlanders. Il peut être lu indépendamment ou en complément des deux autres tomes, Pour l’amour d’une Sasunnach (tome 1, paru en 2018) et L’Écossaise d’Inverness (tome 3, parution prévue fin 2022).

Mon avis:

Pour répondre à l’appel de ses fans après le succès de « Pour l’amour d’une Sasunnach », Aurélie Depraz nous réserve une belle surprise. Ce n’est pas une suite, mais bien deux qu’a préparé l’auteure ! Découverte de cette nouvelle aventure, qui garde la même charte que le premier et dont les héros sont d’ailleurs cités dans cet ouvrage.

Alors qu’elle quitte son couvent en France pour rejoindre son promis écossais Baltair Callahan, seigneur de Galloway, Alison de Masny, fille de Marguerite de Norfolk, est enlevée par des Highlanders contre une rançon. Pour une première fois en Ecosse, la jeune fille est servie et n’est pas prête de se laisser faire, au grand dam de Liam MacWilliam. Celui-ci a grandement besoin de cet argent pour aider son clan. Un long périple les attend et il sera rempli de péripéties et décontenances.

Comme à son habitude, nous avons le droit à un contexte historique richement documenté et de très belles descriptions qui nous permettent de nous plonger pleinement dans cette aventure. Le personnage d’Alison est attachant, même si des fois j’ai eu envie de la secouer ! Cette jeune anglaise qui a été élevée et cloitrée dans un couvent, ne connait pas grand-chose de la vie. En grande rêveuse et entêtée, elle pense que la situation ne va pas durer longtemps. A ces côtés, on retrouve Liam, un highlander qui connait une histoire de famille bien compliquée. J’ai grandement aimé son personnage, sa proximité avec sa soeur Seonaid, et la complexité du lien qu’il entretient avec son frère Aeden.
J’ai globalement bien aimé ma lecture. Même si on se doute de la fin, les héros secondaires apportent la surprise et entretiennent le suspense. J’aurais peut-être aimé une conclusion un peu plus longue, la tension étant en place depuis quelques pages.

En bref, un bon moment de lecture et une suite à cette trilogie qui arrive en fin d’année !

note 4 étoiles

RDV du Blog, TAG

TAG – Ménage du printemps

TAG Ménage du printemps

Voici un TAG que j’ai découvert sur le blog de Light and Smell créé par La Bibliomaniaque

J’ai trouvé le concept très sympa et il me décidera peut-être à sortir certains livres de ma PAL !

 

Lavage des fenêtres (un livre qui est une porte ouverte sur une autre culture ou une autre époque)

couv34655280Le châle de cachemire de Rosie Thomas

Pays de Galles, 1940. Jeune mariée, Nerys Watkins quitte la campagne galloise pour accompagner son mari missionnaire affecté en Inde. Alors que la guerre du Cachemire éclate, elle découvre Srinagar, la ville au bord du lac, où les Britanniques habitent de luxueux bateaux et dansent, flirtent et cancanent comme s’il n’y avait pas de guerre. Nerys est entraînée dans une dangereuse amitié et, au moment où elle retrouve son mari, l’innocente épouse galloise n’est plus la même femme. Des années plus tard, alors que Mair Ellis débarrasse la maison de son père, elle découvre un éblouissant châle ancien et une boucle de cheveux d’enfant. Se rendant au Cachemire sur les traces de ses grands-parents, Mair se lance dans une quête qui changera à jamais sa vie.

Ce récit épique mêle secrets de famille, amour sur fond de guerre et liaisons dangereuses. Avec comme toile de fond une évocation vivante et superbement documentée de l’Inde des années 1940, cette saga familiale bouleversante a connu un grand succès populaire et critique outre-Manche.

 

Épilation (un livre qu’on a acheté parce que tout le monde l’a lu)

couv58323714Grisha, intégrale de Leigh Bardugo

Le royaume de Ravka est une terre maudite, divisée par le Shadow Fold, une épaisse nappe de ténèbres peuplée de monstres sanguinaires.

Jeune apprentie cartographe, Alina y est envoyée en mission avec son ami Mal pour accompagner de puissants magiciens, les Grisha. Alors qu’ils sont attaqués par d’horribles créatures, elle les repousse en émettant une déferlante de lumière.

Dès lors, son destin prend une autre tournure : Alina est l’Invocatrice de lumière, celle qui pourrait vaincre le Shadow Fold. Pour cela, elle doit rejoindre les Grishas et apprendre à maîtriser ce don qu’elle ignorait posséder.

Mais dans la capitale, les pièges sont nombreux…

 

Ménage des armoires (un livre qui prend la poussière depuis trop longtemps)

couv10790484Une aventure d’Alexia Tarabotti / Le Protectorat de l’ombrelle, tome 1 : Sans âme de Gail Carriger

Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse ?

 

Marie Kondo (un essai ou un documentaire)

couv11374085Rage against the machisme de Mathilde Larrère

Les femmes ont une histoire, une histoire de luttes pour leurs droits, conquis, arrachés, défendus, une histoire de colère contre les discriminations, les inégalités, une « Rage against the Machisme ».
L’historienne Mathilde Larrère retrace les combats féministes de la Révolution française jusqu’au mouvement #MeToo d’aujourd’hui, sur les pas de Louise Michel, de Gisèle Halimi, mais aussi de tant d’autres invisibilisées, comme Pauline Léon, Malika El Fassi, les colleuses contre les féminicides…
À l’histoire, le livre mêle des récits, des documents d’époque, des chansons et des slogans, reflétant l’ardeur et la détermination de celles qui n’acceptent pas l’inégalité des sexes, montrant combien elles se tiennent la main au-delà des siècles.
Luttes pour l’égalité, pour les droits de voter, s’instruire, se défendre, gouverner leurs propres corps, mais aussi pour l’émancipation des femmes des colonies : autant de domaines où la liberté des femmes a été bafouée, autant de droits à conquérir et à défendre, encore, aujourd’hui et demain.

 

Renouveau (une parution 2021)

couv30066199La villa aux étoffes de Anne Jacobs

Dans l’Allemagne de 1913, dans l’apparat d’une somptueuse maison bourgeoise, maîtres et domestiques se croisent et se côtoient, partageant joies, drames, secrets et amours interdites.

La jeune orpheline Marie occupe le poste de femme de ménage dans l’imposante résidence de la famille industrielle Melzer. Alors que Marie cherche sa place parmi les domestiques, l’agitation règne lors de la saison du bal hivernal : Katharina, la belle et plus jeune fille des Melzers, doit être introduite en société. Seul Paul, l’héritier de la famille, se tient à l’écart et préfère sa vie étudiante à Munich – jusqu’à ce qu’il rencontre Marie…

Tandis que la guerre approche, petite et grande histoire se mêlent, palpitantes, pour nous plonger au coeur d’une saga inoubliable.

 

Rangement des vêtements d’hiver (un livre qui fait penser à l’hiver ou à l’été)

couv33109203La vallée des oranges de Béatrice Courtot

Marseille, 2016
En démontant le faux plafond d’un hôtel en travaux, un ouvrier tombe sur une boîte en fer rouillée contenant les souvenirs d’une vieille dame. Magdalena. Mais que se cache-t-il derrière cette photo de mariage ?
Son arrière-petite-fille, tenancière du Café de l’Ensaïmada, une institution culinaire à Paris, décide alors de partir à la recherche de ses origines majorquines qu’elle ignorait jusqu’alors. Elle quitte son quotidien épuisant pour la douceur et le farniente méditerranéens. Dès son arrivée sur l’île, Anaïs va réveiller des secrets de famille cachés depuis des générations. Mais la tâche ne s’avère pas si facile. Miquel, le nouveau propriétaire de l’orangeraie qui appartenait à son aïeule, ne se montre pas du tout coopérant.

Majorque, 1935
Magdalena, jeune pâtissière, confectionne chaque jour des ensaïmadas, ces brioches majorquines entortillées et saupoudrées de sucre glace. Très vite, la guerre civile espagnole frappe aux portes de son village qui devient le théâtre d’affrontements sanglants et de drames familiaux. Au péril de sa vie, Magdalena s’engage alors dans la résistance, avant de devoir s’enfuir vers la France.

Entre Majorque et Marseille, deux destins de femmes bousculées par la Guerre d’Espagne et un secret de famille, mais unies par une même passion : la pâtisserie.

 

Nettoyage du terrain (un livre qu’on a hâte de lire à l’extérieur)

couv46684958Poucette de Hans-Christian Andersen

Voici Poucette dans sa version intégrale et authentique, avec des images magnifiques pour les lecteurs d’aujourd’hui.

Un supplément illustré permet d’apprécier mieux encore ce conte et son histoire.

LA CLÉ DES CONTES Une nouvelle collection pour accueillir les chefs-d’oeuvre de l’enfance

Pas plus haute qu’un pouce, Poucette est une petite fille née dans une tulipe. Elle va de mésaventure en mésaventure, jusqu’au jour où elle rencontre une hirondelle malade et la soigne. Reconnaissante, celle-ci lui propose de l’emmener aux pays chauds…
Bien que Poucette soit petite, seule et sans défense, elle a bon coeur. C’est son aptitude à la compassion qui va lui ouvrir les portes du bonheur…

 

TAG - Ménage du printemps

 

Connaissez-vous ou avez-vous lu certains des ouvrages cités ? 

 

 

Album, Classique, Jeunesse, Littérature suédoise (Suède), Livres

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf et Yvan Duque

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf

Éditeur : Albin Jeunesse
Pages : 160 pages
Parution : 30 Octobre 2019
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse, Classique
Lien Amazon

.

L’histoire:

Dans cette aventure extraordinaire, un jeune garnement se retrouve transformé en lutin et, pour se racheter, parcourt son pays sur le dos d’un jars, avec qui il se lie d’amitié. Les épreuves qu’il rencontre seront autant de rites initiatiques, qui lui permettront peut-être de redevenir un vrai petit garçon… Un classique publié en France en 1912 pour la première fois.

.

Mon avis:

Depuis quelques temps, les éditions Albin Michel rééditent des classiques de la littérature jeunesse sous forme d’album illustré. Collection dirigée par Benjamin Lacombe, un auteur et illustrateur que j’adore, c’est ainsi l’occasion de redécouvrir certain classique, ou d’en découvrir tout simplement.

Pour moi, les aventures de Nils Holgersson sont une première, et quel plaisir de faire connaissance avec cette belle histoire en compagnie de magnifiques illustrations qui nous font voyager.

Nils est un jeune garçon qui enchaine les bêtises. Un jour, il rencontre un tomte, un lutin suédois, et parce qu’il s’est moqué de lui, il est ensorcelé…et devient tomte lui-même. L’aventure commence pour le jeune garçon qui se retrouve embarqué dans une traversée de la Suède avec un troupeau d’oies sauvages. On parcours avec lui chaque comté de ce territoire scandinave, en s’imaginant les paysages, la faune et la flore. Au fil de la lecture, nous sommes tentés d’ouvrir une carte, afin de suivre au mieux l’expédition de notre jeune héros et d’ainsi parcours avec lui la Suède. Et autant dire que l’auteure sait nous faire rêver, mais surtout voyager. On apprend beaucoup sur la culture du pays, ses légendes, ses croyances, son histoire. On se sent nous même enchanté par les rencontres faites, comme si on faisait partie intégrante de ce voyage.

Je découvre avec cet ouvrage les talents de conteuse de Selma Lagerlöf, qui fut d’ailleurs la première femme à recevoir le Prix Nobel de littérature. Et quelle révélation !

Pour ce qui est des illustrations, elles sont toutes aussi enchanteresses que l’histoire et participent à nous emmener loin dans notre imagination. 

note 4,5 étoiles