Bande dessinée, Livres

Lord Jeffrey, tome 1 : Le train de 16h54 de Hemberg et Hamo

couv73992051

Éditeur : Kennes
Pages : 64 pages
Parution : 30 Octobre 2019
Tome : 01/??
Format: Bande dessinée
Genre: Historique, Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Edimbourg, 1958. Cela fait maintenant quatre mois que David Archer, parti en voyage à Londres, a disparu. Pour Scotland Yard, tout porte à croire que l’homme a abandonné son épouse et son fils pour une femme plus jeune. En revanche, Jeffrey, 13 ans, est persuadé qu’il est arrivé quelque chose à son père. Il décide de mener sa propre enquête avec pour seul allié son chien Sherlock.

 

Mon avis:

Nous voilà plongé en 1958, en Ecosse, en pleine guerre froide. On fait la connaissance d’un jeune garçon Jeffrey. Voilà maintenant quelques mois que son père a disparu, et il apprend qu’on aurait classé l’affaire en « sans suite », et qu’en plus on suspecte son père de mener une double vie avec une autre femme. Jeffrey ni croit pas une seule seconde, et compte bien découvrir le fin mot de l’histoire.

Très vite on se laisse porter par cette aventure. Jeffrey est très touchant, ainsi que son chien Sherlock, qui porte bien son nom. Ce petit homme a toujours en tête, les derniers mots de son papa, et il se doute bien qu’il y a quelque chose derrière cette histoire. Notre aventurier décide alors d’enquêter sur cette disparition. L’intrigue est très bien amenée, et c’est avec plaisir qu’on tourne les pages. Le contexte historique dans lequel nous nous trouvons, ajoute une ambiance tendue, et intéressante pour cette enquête. C’est un plus pour cette histoire qui sait nous tenir en haleine. A la fin de ce premier tome, tout se bouscule, et j’ai hâte de découvrir la suite. Cette première partie aura réussi à me convaincre de continuer à suivre cet enfant au grand courage et force.

Du côté des dessins, ils sont assez simples et colorés. Les visages de nos personnages sont affectueux. Mais c’est surtout l’intrigue qui m’a le plus touché que les dessins.

Merci aux éditions Kennes pour cette lecture.

3,5 étoiles

Livres, Manga

L’atelier des sorciers, tome 4 de Kamome Shirahama

couv24752311

Éditeur : Pika
Pages : 192 pages
Parution : 3 Octobre 2018
Tome : 04/??
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Agathe s’est inscrite au deuxième examen du monde des sorciers qui lui permettra de pratiquer la magie en public. Kieffrey, Coco et les autres apprenties l’accompagnent sur place, mais la présence néfaste de la Confrérie du Capuchon va bientôt venir troubler le bon déroulement de l’épreuve…

Quel est le but de cette étrange organisation ?

 

Mon avis:

Pour ce quatrième tome on retrouve Agathe qui est sur le point de passer la seconde partie de son examen du monde des sorciers, auquel Trice, à sa grande surprise, va aussi participer. Et celui-ci ne sera pas de tout repos, elles vont devoir se démener, et vont faire la connaissance d’un jeune apprenti sorcier, Yinni.

Pour une fois, Coco est mise un peu à l’écart dans l’intrigue. Et c’est autour de Trice de se révéler un peu plus à nous. Son personnage est assez renfermé, et on découvre un peu pourquoi avec certaines révélations. J’ai aimé m’approcher un peu plus d’elle, et elle a éveillée ma curiosité. Un autre petit sorcier intervient dans l’histoire, il s’agit de Yinni. J’ai trouvé qu’il fait un beau duo avec Trice. Leur moment d’échange et de prise de conscience sont très intéressants. Avec ce tome, on est plus dans l’émotion, et les révélations. Notre amie Coco est comme à son habitude, très joyeuse et avec une grande soif de savoir. Elle arrive à nous transmettre sa joie de vivre au fil des pages. Agathe est tout aussi égale à elle-même. Têtue, elle veut tout maîtriser, mais elle est quand même à l’écoute. Ce tome, en plus d’être riche en sentiments, il l’est aussi en rebondissement. C’est assez dur de le lâcher, et j’ai d’autant plus hâte de lire la suite. La confrérie du capuchon n’est pas prête à laisser nos jeunes apprentis tranquilles.

4,5 étoiles

Album, Livres

Le pirate de cœur de Sébastien Perez et Justine Brax

Le pirate de coeur de Sébastien Perez et Justine Brax

Éditeur : Albin Michel
Pages : 32 pages
Parution : 4 Septembre 2019
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse
Lien Amazon

L’histoire:

La mer était calme. Il était temps pour Louis de prendre le large et de naviguer, seul, vers son destin.
Comme son père et son grand-père avant lui, il quittait sa famille pour devenir un grand pirate.
Mais écoutera-t-il son cœur pour trouver le vrai sens de sa vie ?

Mon avis:

Au fil des pages, on fait la connaissance de Louis, un jeune pirate qui suit la tradition familiale. Il vient tout juste de s’envoler vers son destin, pour suivre les traces de son père et de son grand-père, des pirates eux aussi. Ce petit garçon ne manque pas de courage pour devenir un pilleur de la mer. Mais voilà, on sent assez vite qu’il lui manque quelque chose, que lui-même n’arrive pas à trouver et identifier. Les rencontres se succèdent, et l’une d’elles sera déterminante pour l’avenir du jeune Louis.

J’ai bien aimé l’histoire qui est touchante. Très vite, on s’accroche au petit Louis, qu’on sent quelque peu mal dans sa peau. On sent qu’il se cherche, et on espère que son aventure lui permettra de trouver son chemin. L’intrigue est vraiment très intéressante, d’autant plus que je suis une grande fan de pirates depuis toute petite ! Mais je dirais qu’elle a un petit goût de trop peu. La conclusion se fait un peu trop vite à mon goût, même si elle est tout de même très bien amenée. Peut-être que je me suis trop attachée à Louis, pour le laisser déjà partir !

Du côté des illustrations, elles sont splendides et s’accordent parfaitement à la poésie du texte. J’aime les notes aztèques données aux dessins. Je pense forcement en cet instant à Pirates des Caraïbes et au fameux médaillon !

Le pirate de coeur de Sébastien Perez et Justine Brax

4 étoiles

Album, Livres

Histoires du soir pour filles rebelles, tome 1 : 100 destins de femmes extraordinaires de Elena Favilli et Francesca Cavallo

couv67844058

Éditeur : Les Arènes
Pages : 212 pages
Parution : 4 Octobre 2017
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

100 histoires de femmes extraordinaires à travers l’histoire et le monde : Rosa Parks, Marie Curie, Serena Williams, Malala Yousafzai, Anna Politivskaïa, les soeurs Brontë, Marie Curie, Florence Nightingale…
Ces femmes du monde entier, connues ou inconnues, jeunes et moins jeunes, ont toutes un parcours étonnant. Elles sont architectes, championnes de boxe, scientifiques, activistes, musiciennes… Leurs histoires inspireront les filles et les garçons, dès l’âge de 5 ans. Plus de 60 artistes, toutes des femmes, illustrent les portraits de ces héroïnes du quotidien.

Un livre à mettre entre toutes les mains !

 

Mon avis:

Voici un livre très intéressant qui a su me séduire dès les premières pages. Cet album nous propose de découvrir sur une double page, des portraits de femmes/filles de tout âges, de toutes époques, et de tous milieux. On nous présente en quelques lignes, leurs combats, leurs parcours, leurs réussites. Les portraits sont assez courts, mais éveillent tout de même notre curiosité pour en savoir plus. J’ai fait la découverte de nombreuses femmes que je ne connaissais pas, et j’ai aimé grâce à ce livre aller me renseigner sur qui elles étaient et ce qu’elles ont fait. J’ai passé ainsi un super moment à lire chaque présentation du destin de ces femmes, qui sont très bien écrites. Elles sont aussi accompagnées de sublimes illustrations de styles différents, qui nous donnent encore plus plaisir de tourner chaque page, à la rencontre d’une nouvelle personnalité.

81zgicvew7l

4,5 étoiles

Album, Livres

Le Luthier de Venise de Claude Clément

51vozndlvtl._sx393_bo1204203200_

Éditeur : L’école des loisirs
Pages : 32 pages
Parution : 1 juillet 1991
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Conte, Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Au milieu de son jardin, le luthier avait un arbre sur les branches duquel venaient se poser des kyrielles d’oiseaux. Un hiver, l’arbre mourut… Du bois de cet arbre, le luthier fabriqua le plus parfait des violoncelles. Y aura-t-il un musicien capable de le faire chanter?

 

Mon avis:

Voici un conte très poétique qui met en lumière l’amour pour la musique. Au cœur de Venise en plein carnaval, on fait la connaissance d’un luthier qui donne vie à des instruments. Grâce à la nature qui lui fournit l’élément clé, le bois retrouve vie autrement. Déjà entre les mains de l’artisan qui lui donne vie, mais aussi entre les mains du musicien, qui lui permet de s’exprimer brillamment. De très belles valeurs y sont développées, comme le respect de la nature, l’humilité, l’écoute. De très belles illustrations accompagne l’histoire.

4 étoiles

Livres, Young adult

L’Arrache-mots de Judith Bouilloc

couv39760341

Éditeur : Hachette
Pages : 280 pages
Parution : 22 Mai 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie.

Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !

Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher et à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

 

Mon avis:

Avec ce roman, nous faisons la connaissance d’Illiade, une jeune bibliothécaire. Cette jeune fille possède un don particulier, elle est une arrache-mots. Elle a ainsi le pouvoir de donner vie aux histoires qu’elle lit. Les mots se retrouvent par magie, décrochés de leur support, et dansent et s’animent autour d’elle.
Mais c’est avec une certaine angoisse qu’elle doit quitter sa bibliothèque, et sa ville pour rejoindre la capitale. En effet, là-bas, l’attend son mystérieux fiancé qu’il l’a demandé en mariage il y a peu. Elle doit devenir aussi la conteuse de la reine. C’est donc avec une soif d’aventure et de curiosité, qu’elle se laisse finalement embarquer.

En voyant la superbe couverture, et en lisant son résumé, j’ai tout de suite était charmée par l’histoire. Et je n’ai pas été déçu, autant dire que j’ai dévoré ce livre. L’univers imaginaire d’Esmérie est déjà très bien construit, en reprenant des codes du XIXème, mais en leur rajoutant une note de féerie. Notre héroïne est très attachante, tout comme sa grand-mère qui m’a bien fait rigoler. De nombreuses références littéraires sont présentes dans le livre, qui peuvent être au départ un peu déroutante, mais ça finit par devenir un plaisir d’en redécouvrir certaines. D’autant plus qu’elles sont bien intégrées. Et que dire de l’écriture de Judith Bouilloc, honnêtement j’en ai été charmée. Toute de fluidité et de poésie, elle doit être aussi une arrache-mot !

Je dirais pour conclure, que ce roman est une belle mise en valeur à la littérature et à la lecture.

Merci aux Éditions Hachette et à NetGalley pour cette découverte.

4,5 étoiles

Livres, Manga

L’atelier des sorciers, tome 3 de Kamome Shirahama

couv71503511

Éditeur : Pika
Pages : 192 pages
Parution : 3 Octobre 2018
Tome : 03/??
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Pour sauver un jeune garçon, Coco a utilisé un sort pour transformer un rocher en sable. Mais catastrophe ! Son sort a eu bien plus de portée qu’elle ne le pensait, et tout le lit de la rivière s’est effondré en conséquence. Coco est accusée par la milice magique d’avoir eu recours à un sort interdit et condamnée à voir sa mémoire effacée. Elle est sur le point d’être bannie à jamais du monde des sorciers…

 

Mon avis:

Nous avions laissé Agathe et Coco dans une fâcheuse situation dans le dernier tome, et c’est avec grand plaisir, que ce nouveau tome reprend la suite directement. Après l’utilisation d’un sort qui a mal tourné, les filles ont des problèmes, et on ne veut pas les écouter, vu que ce sont des enfants, et qu’on ne leur fait pas confiance. Mais maître Kieffrey est bien sûr là pour les aider.

C’est donc un tome avec plus d’action qui nous attend, mais aussi des révélations. On en découvre plus sur la Milice magique, la fameuse Confrérie du capuchon, et un autre personnage prend une place plus importante dans l’intrigue: Tarta. C’est d’ailleurs comme Coco, quelqu’un avec qui on lie des liens très facilement. Son secret ne peut que nous toucher, et j’ai hâte de faire plus connaissance avec lui. Agathe mûrie un peu plus dans ce tome, elle est moins fière, et s’occupe plus des autres. On va peut-être finir par l’apprécier elle aussi. Les dessins sont toujours aussi splendides, et nous emportent facilement dans ce monde magique. J’adore qu’à la fin des livres, on a comme un petit glossaire sur la magie et sur les créatures précédemment rencontrées. ça apporte vraiment un plus à notre immersion magique. A la fin de l’histoire, on sent la tension s’installer, et des zones d’ombres à éclaircir. La suite dans le prochain tome !

4 étoiles

Album, Livres

L’écorce des choses de Cécile Bidault

couv26842500

Éditeur : Warum
Pages : 104 pages
Parution : 4 Octobre 2017
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

C est l’histoire d une petite fille privée de sa voix.

Dans un monde qu’elle perçoit comme un gigantesque aquarium, elle va trouver refuge au pied d’un arbre, lieu de ses rêveries et de ses parties de jeux, mais aussi de sa rencontre avec un petit garçon mystérieux.

Laissez-vous immerger dans le récit d’une petite fille qui tâche de s’affirmer autrement que par la parole…

 

Mon avis:

Au fil des pages, on suit l’histoire de cette petite fille sourde et muette. Elle vient d’emménager avec ses parents à la campagne, et va y faire une belle rencontre.

Son histoire nous est partagés sans le moindre mot. On peut ainsi s’immerger dans son quotidien, et se rendre compte que ce n’est pas facile. ça ne l’empêche pas de partir à la découverte de ce nouvel environnement, et faire la connaissance de son voisin, avec qui elle va s’entendre très bien. Enfermée dans cette bulle, on essaye comme elle, de comprendre ce qui l’entoure. Les illustrations sont toutes en douceur et très poétiques. Les personnages sont très touchants. Mais j’ai eu l’impression de passer à côté de certains éléments, et ne pas avoir tout compris. J’ai bien suivi le début de l’histoire, mais la fin m’a laissé septique. J’ai aimé les moments où on nous montre le langage des signes, mais j’aurais été curieuse d’en découvrir plus.

2,5 étoiles