Livres, Young adult

L’Arrache-mots de Judith Bouilloc

couv39760341

Éditeur : Hachette
Pages : 280 pages
Parution : 22 Mai 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie.

Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !

Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher et à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

 

Mon avis:

Avec ce roman, nous faisons la connaissance d’Illiade, une jeune bibliothécaire. Cette jeune fille possède un don particulier, elle est une arrache-mots. Elle a ainsi le pouvoir de donner vie aux histoires qu’elle lit. Les mots se retrouvent par magie, décrochés de leur support, et dansent et s’animent autour d’elle.
Mais c’est avec une certaine angoisse qu’elle doit quitter sa bibliothèque, et sa ville pour rejoindre la capitale. En effet, là-bas, l’attend son mystérieux fiancé qu’il l’a demandé en mariage il y a peu. Elle doit devenir aussi la conteuse de la reine. C’est donc avec une soif d’aventure et de curiosité, qu’elle se laisse finalement embarquer.

En voyant la superbe couverture, et en lisant son résumé, j’ai tout de suite était charmée par l’histoire. Et je n’ai pas été déçu, autant dire que j’ai dévoré ce livre. L’univers imaginaire d’Esmérie est déjà très bien construit, en reprenant des codes du XIXème, mais en leur rajoutant une note de féerie. Notre héroïne est très attachante, tout comme sa grand-mère qui m’a bien fait rigoler. De nombreuses références littéraires sont présentes dans le livre, qui peuvent être au départ un peu déroutante, mais ça finit par devenir un plaisir d’en redécouvrir certaines. D’autant plus qu’elles sont bien intégrées. Et que dire de l’écriture de Judith Bouilloc, honnêtement j’en ai été charmée. Toute de fluidité et de poésie, elle doit être aussi une arrache-mot !

Je dirais pour conclure, que ce roman est une belle mise en valeur à la littérature et à la lecture.

Merci aux Éditions Hachette et à NetGalley pour cette découverte.

4,5 étoiles

Livres, Manga

L’atelier des sorciers, tome 3 de Kamome Shirahama

couv71503511

Éditeur : Pika
Pages : 192 pages
Parution : 3 Octobre 2018
Tome : 03/??
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Pour sauver un jeune garçon, Coco a utilisé un sort pour transformer un rocher en sable. Mais catastrophe ! Son sort a eu bien plus de portée qu’elle ne le pensait, et tout le lit de la rivière s’est effondré en conséquence. Coco est accusée par la milice magique d’avoir eu recours à un sort interdit et condamnée à voir sa mémoire effacée. Elle est sur le point d’être bannie à jamais du monde des sorciers…

 

Mon avis:

Nous avions laissé Agathe et Coco dans une fâcheuse situation dans le dernier tome, et c’est avec grand plaisir, que ce nouveau tome reprend la suite directement. Après l’utilisation d’un sort qui a mal tourné, les filles ont des problèmes, et on ne veut pas les écouter, vu que ce sont des enfants, et qu’on ne leur fait pas confiance. Mais maître Kieffrey est bien sûr là pour les aider.

C’est donc un tome avec plus d’action qui nous attend, mais aussi des révélations. On en découvre plus sur la Milice magique, la fameuse Confrérie du capuchon, et un autre personnage prend une place plus importante dans l’intrigue: Tarta. C’est d’ailleurs comme Coco, quelqu’un avec qui on lie des liens très facilement. Son secret ne peut que nous toucher, et j’ai hâte de faire plus connaissance avec lui. Agathe mûrie un peu plus dans ce tome, elle est moins fière, et s’occupe plus des autres. On va peut-être finir par l’apprécier elle aussi. Les dessins sont toujours aussi splendides, et nous emportent facilement dans ce monde magique. J’adore qu’à la fin des livres, on a comme un petit glossaire sur la magie et sur les créatures précédemment rencontrées. ça apporte vraiment un plus à notre immersion magique. A la fin de l’histoire, on sent la tension s’installer, et des zones d’ombres à éclaircir. La suite dans le prochain tome !

4 étoiles

Album, Livres

L’écorce des choses de Cécile Bidault

couv26842500

Éditeur : Warum
Pages : 104 pages
Parution : 4 Octobre 2017
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

C est l’histoire d une petite fille privée de sa voix.

Dans un monde qu’elle perçoit comme un gigantesque aquarium, elle va trouver refuge au pied d’un arbre, lieu de ses rêveries et de ses parties de jeux, mais aussi de sa rencontre avec un petit garçon mystérieux.

Laissez-vous immerger dans le récit d’une petite fille qui tâche de s’affirmer autrement que par la parole…

 

Mon avis:

Au fil des pages, on suit l’histoire de cette petite fille sourde et muette. Elle vient d’emménager avec ses parents à la campagne, et va y faire une belle rencontre.

Son histoire nous est partagés sans le moindre mot. On peut ainsi s’immerger dans son quotidien, et se rendre compte que ce n’est pas facile. ça ne l’empêche pas de partir à la découverte de ce nouvel environnement, et faire la connaissance de son voisin, avec qui elle va s’entendre très bien. Enfermée dans cette bulle, on essaye comme elle, de comprendre ce qui l’entoure. Les illustrations sont toutes en douceur et très poétiques. Les personnages sont très touchants. Mais j’ai eu l’impression de passer à côté de certains éléments, et ne pas avoir tout compris. J’ai bien suivi le début de l’histoire, mais la fin m’a laissé septique. J’ai aimé les moments où on nous montre le langage des signes, mais j’aurais été curieuse d’en découvrir plus.

2,5 étoiles

Album, Livres

Rat et les animaux moches de Sibylline et Jérôme d’Aviau

couv15785345

Éditeur : Delcourt
Pages : 208 pages
Parution : 2 Mai 2018
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Ne supportant plus les hurlements injustes de la propriétaire, Rat part à la recherche d’une nouvelle maison. Ses errances vont le mener au Village des animaux moches qui font un petit peu peur. Rat va petit à petit découvrir que les habitants ne sont pas toujours heureux. Il va s’investir dans cette mission et dévouer sa vie à la réhabilitation des animaux moches.

 

Mon avis:

Ce roman graphique nous raconte l’histoire de Rat qui habite dans une jolie maison. Mais malheureusement, il se fait toujours chasser à coup de balai par sa propriétaire, Madame Patate. Un jour, il en a marre, et il décide de partir. Rejeté partout où il va, il finit par tomber sur le village des animaux moches qui font un petit peu peur. Rat est très bien reçu par les habitants des lieux, et il se trouve enfin des amis. Il rencontre ainsi araignée, pieuvre, boursier, crapaud cornu, chenille poilue, sangsue… tous ont été banni et maltraité. Mais Rat a une idée, tout le monde a une place dans ce monde, il faut juste la trouver. Et il compte bien y parvenir pour ses nouveaux amis.

L’histoire est très agréable à lire, et prenante. Je n’ai pas vu défiler les 200 pages de l’ouvrage. Les illustrations sont en noir et blanc, et très soignées. Le trait est fin et précis. Rat est un sacré petit personnage, qui peut que nous émouvoir. On se lie d’amitié nous aussi avec araignée ou encore pieuvre, alors que dans la vie courante, on ne peut pas dire que ses animaux sont vraiment appréciés. Cette histoire est surtout un moyen de parler de harcèlement et de rejet, ainsi que de l’impact qui a sur les personnes. L’attitude du caniche royal est totalement insupportable. Ce personnage est rempli d’arrogance. J’ai eu envie de lui couper les poils ! Mais il reflète surtout le mépris, les préjugés et l’ignorance qu’on peut avoir.

Il y a de très beaux messages qui se dégage de ce roman graphique, et j’en suis doublement ravie d’avoir fait cette découverte.

Petit bonus, il est possible de télécharger une version audible de l’histoire, et même en réalité augmentée sur certaines pages.

5 étoiles

Bande dessinée, Livres

Les carnets de Cerise et Valentin de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

couv4742390

Éditeur : Soleil
Pages : 60 pages
Parution : 21 Novembre 2018
Tome : 01/01
Format: Bande dessinée
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Premier album spin-off des Carnets de Cerise, Les Carnets de Cerise et Valentin propose une histoire à deux niveaux de lecture autour de la peur de l’inconnu.

Valentin – tout comme Cerise, sa maman et le papa de Valentin – s’apprête à partir pour un long voyage autour du monde. Mais il n’a que sept ans et ce voyage lui fait un peu peur.
Pour tenter d’apaiser cette angoisse, Cerise et lui ont imaginé une histoire d’extraterrestres : dans la nuit du 18 août, Toloh-Tim a atterri dans le jardin. Il veut fuir une mission spéciale qu’il devait accomplir. Mais laquelle ? C’est ce que les agents spéciaux Cerise et Valentin devront découvrir.

 

Mon avis:

Je suis contente d’avoir pu retrouver Cerise, avec cet hors série de la collection. Ses aventures m’ont marqué, et j’en garde de très bon souvenir.

Comme le titre l’annonce, Valentin, son petit frère, entre en scène. Pour cette nouvelle aventure, c’est tout un travail autour des peurs qui va nous être présenté. Un long voyage attend ce petit garçon, et il est angoissé. En effet, la mère de Cerise et son papa projette de faire un tour du monde. Ce petit garçon de 7 ans, a peur que son quotidien et ses habitudes en soient totalement bouleversés. Bien sûr notre super aventurière, Cerise entre en action pour aider son petit frère. Une super histoire est ainsi construite autour de l’espace et des aliens. La mission de Cerise est d’aider Valentin, au travers de cette nouvelle enquête, et de le rassurer.

Comme d’habitude nous sommes happé par cette nouvelle histoire. Les illustrations sont toujours aussi magnifiques. J’ai apprécié qu’il ait plus de petits carnets et dessins d’enfants, puisque là c’est Valentin, 7 ans, que l’on aide. On passe aussi de bons moments à rigoler, et on ne voit pas le temps passer. Au travers de cette histoire d’extraterrestre, on voit le pouvoir de l’imaginaire, sur les peurs. Réfugié dans ce petit monde, c’est beaucoup plus simple pour Valentin de se livrer, et de comprendre ce qui l’entoure.   Même si l’ambiance était un peu différente des autres, ce n’est pas la suite de la saga, mais bien un hors série, j’ai apprécié ma lecture. Les parallèles qui sont fait entre monde réel et fictifs sont très intéressants et touchants. Encore une mission de plus de réussie pour notre super Cerise !

4 étoiles

Livres, Manga

L’atelier des sorciers, tome 2 de Kamome Shirahama

couv31366537

Éditeur : Pika
Pages : 208 pages
Parution : 6 Juin 2018
Tome : 02/??
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

On naît sorcier, on ne le devient pas. C’est la règle. Pourtant, Kieffrey a pris Coco sous son aile et a fait d’elle sa disciple : d’humaine normale, la voilà devenue apprentie sorcière !

Kieffrey, Coco et ses trois camarades se sont rendus à Carn, petite ville de sorciers, pour acheter des fournitures magiques. Mais soudain, les quatre fillettes tombent dans un piège tendu par un mystérieux sorcier encapuchonné : elles sont coincées dans une dimension parallèle et doivent échapper à un dragon !

 

Mon avis:

On retrouve Coco et les autres apprenties sorcières Agathe, Trice et Tetia, qu’on avait quittées dans une situation fâcheuse dans le premier tome. Grâce à l’imagination débordante de Coco, et aux pouvoirs magiques de la fine équipe, elles vont réussir à s’en sortir et retrouver Maitre Kieffrey.

C’est un tome avec beaucoup plus d’action qui nous attend, et c’est tant mieux. On en apprend un peu plus sur les pentacles, les artefacts, la milice magique et la confrérie du capuchon. On fait aussi la connaissance d’un nouveau personnage Olugio. Notre petite héroïne se bât toujours pour se faire reconnaître en tant qu’apprentie sorcière, et elle ne manque pas de ressources et de courage. C’est un vrai plaisir de la suivre dans son apprentissage, et nous souhaitons aussi toujours en savoir plus sur ce monde magique qui recèle de mystère. Les dessins sont toujours aussi précis et soignés. J’ai hâte de commencer le tome 3, puisqu’encore une fois Coco se retrouve dans une situation pas facile, accompagnée de Agathe cette fois.

4 étoiles

Jeunesse, Livres

Madame Pamplemousse et le Café à remonter le temps de Rupert Kingfisher

couv22957995

Éditeur : Albin Michel
Pages : 128 pages
Parution : 9 Mai 2012
Tome : 02/03
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Il existe à Paris un café aux stores rayés de vert et d’or, élégamment meublé de tables en bois vernies, et dont les murs sont recouverts d’antiques annonces publicitaires pour des boissons telles que le Madère des Sirènes ou la Limonade du Diable rouge. Sur le bar, trône un percolateur argenté. Ce café appartient à monsieur Moutarde, et ce dernier a fait la plus incroyable des découvertes. Avec l’aide de son amie, Mme Pamplemousse, il a inventé une machine à remonter le temps. Le résultat, qui ressemble à un petit café noir, a le pouvoir de transporter celui qui le boit dans l’espace et le temps ! Mais quel désastre si cette fabuleuse invention venait à tomber entre les mains du maléfique nouveau gouvernement… Mme Pamplemousse et ses amis devront des ingrédients indispensables à la préparation d’une potion qui devra à la fois sauver leurs vies et guérir l’esprit de Paris du mauvais sort qu’on lui a jeté…

 

Mon avis:

Quel plaisir de pouvoir retrouver Madeleine dans de nouvelles aventures. Et encore une fois nous sommes servis. C’est parti pour un voyage à travers les pays et les époques, rien que ça ! Madeleine a des ennuies, et grâce à Monsieur Moutarde, elle retrouve Madame Pamplemousse et son chat Camembert, à l’époque des dinosaures ! Leur mission: récupérer des ingrédients les plus incroyables les uns que les autres, afin d’aider le pays à se sentir mieux. Puisque oui, à Paris rien ne va, et il faut trouver une solution des plus rapides.

Cette nouvelle histoire est toute aussi attachante que la première, on rigole bien et on ne s’ennuie pas une seule seconde. C’est un pur plaisir de tourner les pages, et de découvrir ce monde fantastique, qui nous étonne encore et encore. On retrouve notre âme d’enfant, et on se laisse aller à voyager avec nos héros. Bien sûr, j’en redemande. Hâte de commencer le troisième tome.

4 étoiles

Livres, Manga

L’atelier des sorciers, tome 1 de Kamome Shirahama

couv20467404

Éditeur : Pika
Pages : 208 pages
Parution : 7 Mars 2018
Tome : 01/??
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Coco a toujours été fascinée par la magie. Hélas, seuls les sorciers peuvent pratiquer cet art et les élus sont choisis dès la naissance. Un jour, Kieffrey, un sorcier, arrive dans le village de la jeune fille. En l’espionnant, Coco comprend alors la véritable nature de la magie et se rappelle d’un livre de magie et d’un encrier qu’elle a achetés à un mystérieux inconnu quand elle était enfant. Elle s’exerce alors en cachette. Mais, dans son ignorance, Coco commet un acte tragique !
Dès lors, elle devient la disciple de Kieffrey et va découvrir un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence !

 

Mon avis:

Coco est une jeune fille d’une dizaine d’année qui a toujours été passionnée par la magie. Mais malheureusement cet art est pratiqué que par les sorciers. ça n’empêche pas son envie d’en savoir toujours plus, et un jour elle rencontre une personne qui lui offre un livre d’images et une plume. Elle le garde bien sûr très précieusement, sans vraiment savoir à quoi il sert. Jusqu’à une fameuse rencontre qui va être un bouleversement pour notre petite héroïne.

J’ai tout de suite accroché au personnage de Coco, qui est plein de vie, de bon humeur et de joie de vivre. Les superbes dessins nous communiquent ses émotions de bonheur, et même d’hystérie. On accompagne avec plaisir Coco dans son aventure. Très jeune, elle ne se rend pas vraiment compte de tous les mystères qui l’entourent. Le monde qui nous est décrit est très intéressant, et éveille notre curiosité. Amoureuse du monde magique, comme notre héroïne, ce premier tome est une très bonne entrée en matière, et me donne envie d’en savoir plus. J’apprécie aussi la singularité pour lancer les sorts, ici pas de baguette, mais des dessins et une plume. C’est très original et ça lui donne une particularité en plus. Nous avons plein de choses à apprendre de cet nouvel univers.

Je lis très peu de manga, et autant dire que l’Atelier des Sorciers a su éveiller ma curiosité. Et j’en redemande !

4,5 étoiles