Bande dessinée, Littérature française (France), Livres

La boîte à musique, tome 4 : La mystérieuse disparition de Carbone et Gijé

La boîte à musique, tome 4 : La mystérieuse disparition de Carbone et Gijé

Éditeur : Dupuis
Pages : 56 pages
Parution : 30 Octobre 2020
Tome : 04/??
Format: Bande dessinée
Genre: Jeunesse, Fantastique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Grâce à la visite surprise de Siloé et de ses frères dans l’Hexomonde, Nola a appris beaucoup de choses sur Pandorient et sa maman.
Mais les questions sans réponse se multiplient avec la découverte d’une drôle de clé, que Nola a déjà vue dans le livre d’Annah.
Que peut-elle bien ouvrir ? Pour le savoir, Nola retourne aussitôt à Pandorient.
Mais rapidement, une disparition inquiétante mène Nola, Igor et Andréa dans une enquête, qui risque peut-être de bouleverser la vie de Pandorient…

 

Mon avis:

Avec ce 4ème opus, on retrouve Nola et le monde fantastique de Pandorient. Et quel plaisir de retrouver cet univers créé par Carbone et Gijé qui savent si bien nous émerveiller. Après avoir retrouvé dans les affaires de sa mère un objet inconnu, Nola compte bien découvrir le mystère qui se cache derrière. C’est parti pour un voyage à Pandorient, pour en découvrir les mystères avec notre héroïne.

Dès les premières pages, on est touché par l’histoire de Nola et de l’épreuve par laquelle elle passe. Se reconstruire après la perte de sa mère n’est pas facile, et c’est pareil pour son papa. Au fil des albums, on voit son personnage grandir et murir. Et on se sent encore plus proche d’elle. Et autant dire que cette nouvelle intrigue et enquête est très intéressante, et véhiculent de nombreux messages de tolérance, d’amour et de bienveillance. Notre fidèle héroïne devient une jeune fille forte et courageuse, qui n’a pas peur de soutenir les idées auxquelles elle croit. Et elle nous le démontre bien dans cet opus. Le monde de Pandorient n’est pas très juste avec ses occupants, et elle compte bien se démener contre ça. Du côté du graphisme, je suis toujours charmée par le travail de l’illustrateur en accord parfait avec le texte.

Après une si belle histoire, il va être difficile d’attendre la suite. Sniff!!! En tout cas, c’est sur, je serais toujours au rendez-vous !

Bande dessinée, Littérature française (France), Livres

La boîte à musique, tome 3 : A la recherche des origines de Carbone et Gijé

couv73163792

Éditeur : Dupuis
Pages : 56 pages
Parution : 4 Octobre 2019
Tome : 03/??
Format: Bande dessinée
Genre: Jeunesse, Fantastique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Cyprien, le fils d’Anton, a découvert le passage entre Pandorient et le monde de Nola ! Curieux, il l’emprunte, mais est heureusement rattrapé par Igor et Andrea. Ils se retrouvent avec Nola avant de repartir rapidement dans leur monde. Malheureusement, d’autres Pandorientaux ont suivi Cyprien et l’obligent à révéler ce qu’il sait… Cette fois-ci, Nola voit débarquer trois individus qui s’enfuient immédiatement, non sans lui avoir demandé s’ils étaient bien en Pandoccident… C’en est trop pour Nola qui réclame des explications ! Elle découvre alors que l’histoire de leurs deux mondes ? Pandorient et Pandoccident ? est plus compliqué et terrible que ce qu’elle supposait.

 

Mon avis:

Ce troisième tome nous promet bien des révélations et des mystères, comme on les aime. Et cette fois, c’est Cyprien qui suit Nola jusqu’à l’hexomonde, en compagnie de deux nouveaux héros: Andrea et Igor, que l’on va apprendre à connaitre.

Avec cette nouvelle intrigue, Nola se sent encore plus proche de sa maman disparue, et comprend encore mieux cette mission secrète qu’elle a assurée pendant si longtemps. C’est toujours avec plaisir qu’on se plonge dans ce monde caché dans une boîte à musique. Un scénario original qui a toujours des découverte à nous révéler. Les illustrations sont toujours aussi splendides, et répondent au dynamisme et à la magie de l’histoire. Une saga très intéressante, et qui promet encore une superbe aventure.

Bande dessinée, Littérature italienne (Italie), Livres

Les sœurs Grémillet, tome 1 : Le rêve de Sarah de Giovanni Di Gregorio et Alessandro Barbucci

Les sœurs Grémillet, tome 1 : Le rêve de Sarah de Giovanni Di Gregorio et Alessandro Barbucci

Éditeur : Dupuis
Pages : 72 pages
Parution : 12 Juin 2020
Tome : 1/??
Format: Album
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

L’histoire:

Plonger dans l’histoire comme dans un rêve… Dans un turquoise lumineux et mélancolique apparaissent pour la première fois les trois soeurs Grémillet, guidées par des méduses qui flottent, jusqu’au grand arbre et son palais de verre. À l’intérieur, une petite méduse lévite au-dessus d’un lit. Sarah, l’aînée, ne s’explique pas ce rêve étrange. Obsédée par ce mystère, elle parviendra à l’élucider avec l’aide de ses deux soeurs.

 

Mon avis:

Avec le premier tome dans cette nouvelle saga, on fait la connaissance de la famille Grémillet, qui est composée de 4 membres. La maman de cette famille se prénomme Magda, et a 3 filles. Sarah, l’aînée qui porte ce titre comme un fardeau; Cassiopée, la cadette toujours dans son petit monde; et Lucille, la benjamine timide et amoureuse des chats. Alors que Sarah fait un rêve des plus bizarre et répétitif, elle a comme l’intuition qu’il y a un lien avec le passé de sa mère. Après tout, les filles ne connaissent pas l’enfance qu’à vécue leur maman, et elles comptent bien enquêter. Quel est donc ce passé mystérieux que cache leur maman ?

J’ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de la fine équipe, et j’ai aussi bien rigolé. Les trois sœurs ont des caractères bien différents, et ce n’est pas toujours facile pour elles de s’entendre. Alors faire une enquête à trois, et un cadeau commun pour leur maman, la mission s’annonce compliquée ! L’intrigue qu’on nous dévoile est très touchante, on fait très vite un avec les personnages. Chacune ont une personnalité émouvante et forte. Elles sont vraiment adorables, et on ne peut qu’y succomber. Dans une famille, il y a souvent des secrets, et ce n’est pas toujours facile de passer aux révélations. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles sont unies, et qu’on a aussi envie de les prendre toutes dans nos bras ! Du côté du graphisme, il est tout en douceur comme l’histoire. Les traits sont fins et lumineux, avec une petite touche de poésie et de fantastique. Un régal !

En bref, une bande dessinée très réussie au cœur d’une famille attendrissante. Une première entrée en matière qui me donne envie de découvrir la suite des aventures de ses trois jeunes sœurs.

note 5 étoiles

 

Bande dessinée, Littérature française (France), Livres

Olive, tome 1 : Une lune bleue dans la tête de Lucy Mazel et Véronique Cazot

Olive, tome 1 : Une lune bleue dans la tête de Lucy Mazel et Véronique Cazot

Éditeur : Dupuis
Pages : 56 pages
Parution : 6 Mars 2020
Tome : 01/04
Format: Bande-dessinée
Genre: Jeunesse, Fantastique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Olive, c’est l’histoire d’une fille de 17 ans, très timide et renfermée mais à l’imagination débordante. Un jour dans le monde onirique qu’elle s’est créée au fil des années débarque Lenny, un spationaute blessé et malade. Que fait donc cet homme dans son espace réservé où personne n’est jamais invité ?

 

Mon avis:

Avec le premier tome de cette bande dessinée, on fait la connaissance d’Olive, une jeune fille de 17 ans, très timide mais à l’imagination débordante. Quand elle est dans son monde imaginaire, elle en oublie son quotidien. Si bien qu’un jour elle se retrouve bouleversée par l’arrivée de Lenny, un spationaute blessé et malade. Mais qui est-il donc, et comment est-il arrivé là ?

Le monde imaginaire d’Olive est tout en nuance de bleu, et on ne peut qu’en admirer le graphisme. Du côté de l’histoire, il est vrai que cette jeune fille est intrigante. Si mal dans sa peau, qu’elle se crée un univers rien qu’à elle. Ainsi, elle n’a pas besoin de parler, jusqu’à l’arrivée de cet inconnu, où les nuances de couleur de l’album change avec lui. Il y a un côté dérangeant, et même angoissant dans l’intrigue, si bien qu’on espère voir cette jeune fille sortir de son mutisme, et s’ouvrir à quelques changements. Le personnage d’Olive reste tout de même touchant, on y aborde l’introversion, mais il est vrai que c’est le graphisme qui m’a plus séduit.

note 3 étoiles

 

 

Bande dessinée, Littérature française (France), Livres

Dans les yeux de Lya, tome 2 : Sur les traces du coupable de Justine Cunha et Carbone

Dans les yeux de Lya, tome 2 : Sur les traces du coupable de Justine Cunha et Carbone

Éditeur : Dupuis
Pages : 64 pages
Parution : 17 Janvier 2020
Tome : 02/03
Format: Bande dessinée
Genre: Policier

Lien Amazon

 

Synopsis:

Lya va peut-être enfin connaître l’identité du chauffard qui l’a renversée la veille de ses 17 ans. Elle tient dans ses mains le dossier subtilisé dans le bureau de maître Martin de Villegan. C’est pour ce dossier qu’elle s’est faite embaucher comme stagiaire dans ce cabinet d’avocats. Tout ça pour ça. Mais Lya peut compter sur ses deux alliés fidèles, Adèle sa collègue dévouée et Antoine son meilleur ami. Sur le terrain, l’enquête pour la vérité vire à la série noire.

 

Mon avis:

L’intrigue reprend là exactement où on avait laissé notre trio: Lya, Antoine et Adèle. Ils ont une piste sur l’identité du chauffard qui a renversé Lya quelques années plus tôt, et comptent bien enquêter.

Le scénario se poursuit tout en action et en suspense pour notre plus grand plaisir. On se retrouve happé par cette histoire, et tout comme Lya, on veut savoir ce qui s’est passé. La recherche de preuve se poursuit, et ils avancent bien à leur niveau. C’est surtout ce que j’apprécie, vu que leurs trouvailles sont tout à fait plausibles, et réalisables pour des novices. On n’est pas dans une enquête à la 007, mais bien dans une enquête gérée par des adolescents, et c’est crédible. On retient aussi de l’histoire beaucoup de bienveillance, et une superbe amitié entre Antoine et Lya, qui aide coûte que coûte son amie handicapée à démêler le vrai du faux dans cette affaire.

Maintenant il est vrai que j’ai d’autant plus hâte d’être en septembre pour découvrir la suite. Cette enquête est quelque peu addictive !

note 4,5 étoiles

 

Bande dessinée, Littérature française (France), Livres

Dans les yeux de Lya, tome 1 : En quête de vérité de Carbone et Justine Cunha

couv34312330

Éditeur : Dupuis
Pages : 64 pages
Parution : 1 Mars 2019
Tome : 01/02
Format: Bande dessinée
Genre: Policier

Lien Amazon

 

Synopsis:

À la veille de ses 17 ans, Lya se fait renverser par un chauffard qui prend la fuite, la laissant pour morte. Elle survivra mais devra rester en fauteuil roulant toute sa vie. Quatre années plus tard, elle termine son DUT Carrières juridiques et décroche un stage dans le cabinet d’avocats le plus prestigieux de la ville, celui du célèbre et médiatique maître Martin de Villegan. Son stage n’a pas été choisi par hasard, bien au contraire. C’est ce même cabinet qui a réglé son cas des années auparavant. Ses parents ne lui en ont rien dit mais elle a découvert qu’ils avaient été achetés pour éviter des poursuites juridiques. Bien décidée à retrouver celui qui l’a renversée et à lui faire payer, elle va se mettre en quête du dossier. Un jeu dangereux commence alors et sa soif de vengeance ne sera pas sans conséquences…

 

Mon avis:
Avec cette nouvelle série, on fait la connaissance de Lya, qui a la veille de ses 17 ans, se fait malheureusement renverser par un chauffard qui prend la fuite. Elle survit, mais de lourdes conséquences s’en suivent, elle doit rester en fauteuil roulant toute sa vie… Alors que ses études s’achève, elle a l’occasion de faire un stage. Et ce n’est pas n’importe quel endroit qu’elle choisit, vu que c’est le cabinet d’avocats du célèbre Maître Martin de Villegan, qui n’est d’autre que la personne qui a couvert l’affaire de son accident… Et Lya compte bien découvrir ce qui se cache, et qui est responsable…

Dès les premières pages, l’histoire m’a intriguée, puis littéralement passionnée. Un premier tome qui porte bien son nom « En quête de vérité ». Les personnages sont intéressants, même si ce premier tome est plus une introduction de l’histoire, avec une fin qui commence à se remplir en action et suspense. Il n’empêche qu’on s’attache très vite à Lya, et comme elle, on veut découvrir le fin mot de l’histoire. Son meilleur ami, Antoine, est aussi génial, prêt à tout pour aider son amie. Et un troisième personnage va rejoindre ce trio de choc, qui est une employée du bureau. Une intrigue qui s’annonce très bien construite, et j’ai très hâte d’en découvrir la suite.

Du côté des illustrations, ils sont simples, colorés et efficaces. J’ai grandement aimé la référence à un des livres écrits par l’auteur, Carbone, « La boite à musique » qui connait un grand succès, et que j’ai aussi dévoré.

Par contre, un petit point à signaler, encore une fois voici un résumé qui en dévoile beaucoup trop sur l’histoire. Et c’est bien dommage.

 

note 4 étoiles

Bande dessinée, Littérature française (France), Livres

La boîte à musique, tome 2 : Le secret de Cyprien de Carbone et Gijé

couv9412475

Éditeur : Dupuis
Pages : 56 pages
Parution : 2 Novembre 2018
Tome : 02/??
Format: Bande dessinée
Genre: Jeunesse, Fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Sitôt rentrée de sa première visite à Pandorient, le monde merveilleux de la boîte à musique, Nola ne pense qu’à y retourner. Lorsqu’elle repart en cachette, elle tombe en pleine fête nationale ! Tous les habitants sont en liesse, impatients d’assister à la parade du roi Hectorian Ier. Mais une affaire plus urgente appelle Nola et ses amis : Cyprien, le fils du sorcier Anton, est devenu la cible de fréquents rackets. Qui est derrière ces chantages ? Et dans quel but ? Il n’y a pas une minute à perdre, car le danger est bien réel… On en veut au roi !

 

Mon avis:

Quel plaisir de retrouver Nola pour de nouvelles aventures à Pandorient. Comme elle, j’avais hâte d’y retourner pour en savoir plus sur ce monde fantastique, mais aussi sur sa maman. Cette fois, nos amis partent effectuer une enquête, puisque le jeune Cyprien se fait manipuler et est forcé de voler. Notre petite troupe va donc venir en aide à Cyprien, et chercher à démasquer ce qui se cache derrière ce complot.

Comme pour le premier tome, j’ai adoré entrer à nouveau dans ce monde riche en couleur et en découverte. L’intrigue est ici très importante, vu qu’on dénonce le harcèlement, le terrorisme, et son combat. Cette histoire peut ainsi permettre une sensibilisation pour les jeunes lecteurs. Juste dommage que le sujet se conclut si vite. Un peu plus d’explications et de questionnements de nos jeunes héros, n’auraient pas été de trop tôt. Mais j’ai particulièrement aimé cette prise de position, où l’on nous montre un univers pas tout rose, et où on traite des sujets d’actualités. C’est donc toujours avec autant de plaisir que j’attendrais le tome suivant, où j’espère en savoir plus sur Nola, et l’histoire de sa maman.

4 étoiles

Bande dessinée, Littérature française (France), Livres

La boîte à musique, tome 1 : Bienvenue à Pandorient de Carbone et Gijé

couv45126750

Éditeur : Dupuis
Pages : 56 pages
Parution : 26 Janvier 2018
Tome : 01/??
Format: Bande dessinée
Genre: Jeunesse, Fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Pour son huitième anniversaire, Nola, petite fille espiègle, reçoit de la part de son père Martin la boîte à musique de sa mère, Annah, récemment décédée. Cette boîte est un symbole pour la petite fille, mais très vite, la fillette croit voir des signes de vie à l’intérieur. Oui, elle ne rêve pas : quelqu’un lui fait signe et lui demande de l’aide. Dès lors, en suivant les instructions d’Andréa, la fille de la boîte à musique, Nola rapetisse, entre dans la boîte et découvre le monde de Pandorient, un monde incroyable… Le temps presse cependant, car Mathilda, la mère d’Andréa et de son frère Igor, est gravement malade… Que lui arrive-t-il ? Aurait-elle été empoisonnée ? L’eau serait-elle contaminée ? Rapidement, les soupçons se confirment. En urgence, les enfants vont s’occuper de Mathilda puis remonter la piste du pollueur sans vergogne… avant que Nola ne regagne sa vie dans son monde, aux côtés de son père.

À moins que tout cela ne fût qu’un rêve… ou pas !

 

Mon avis:

J’avoue que dès que j’ai vu la couverture, j’avais déjà craquée ! Elle est tellement superbe !

Avec cette BD, on fait la connaissance de Nola, une petite fille qui vient d’avoir 8 ans, et qui vient tout juste de perdre sa maman. Elle lui manque beaucoup, comme à son papa. Pour son anniversaire, il décide de lui offrir un cadeau particulier. C’était un objet très important pour sa maman: une sublime boule à neige qui fait aussi boîte à musique. Mais c’est aussi et surtout une porte vers un monde merveilleux et fantastique. Alors que Nola voit un « Au secours » s’afficher dans la neige, et une petite fille lui faire de grands appels, Nola ne peut qu’y répondre. Voilà comment commence la folle aventure, ou de nombreuses surprises l’attendent.

J’ai tout de suite été charmé par les aventures de Nola, et je me suis laissée embarquer dans ce nouveau monde de Pandorient à vitesse grand v. L’entrée m’a fait penser à Narnia, où les enfants entrent via une armoire. Ici la porte d’entrée est cette boite à musique, que beaucoup souhaiterait avoir j’en suis sûr ! Le monde qui s’ouvre à nous est merveilleux. De nombreuses créatures fantastiques y vivent. Mais Nola n’a pas le temps de poser des questions et d’admirer le paysage. Sa nouvelle amie a besoin de son aide, et rapidement. En plongeant dans ce monde, Nola ne se doutait pas que sa maman y était déjà allée. Elle va ainsi rencontrer d’autres personnes qui lui feront se sentir encore plus proche d’elle. Maintenant c’est à Nola de continuer ce que sa maman a entrepris.

J’ai tellement été happé par cette BD, que quand la fin est arrivée j’étais presque déçue. J’ai d’autant plus grande hâte de connaitre la suite, et surtout ce monde dont on ne connait pas grand chose. Mais on se doute à la fin de cette lecture, qu’il a beaucoup à nous raconter. En plus de ses habitants, des créatures que l’on connait à peine, on ressent une atmosphère de danger avec des interdits.

Bref, une première partie qui nous donne l’eau à la bouche ! J’en redemande !

4 étoiles