Jeunesse, Littérature française (France), Livres

Maman les p’tits bateaux de Claire Mazard

maman-les-p-tits-bateaux

Éditeur : Casterman
Pages : 72 pages
Parution : 27 Juillet 2000
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Jeunesse, Drame
Lien Amazon – Editions Le Muscadier

 

L’histoire:

« Depuis le 15 mai 1996, il est venu tous les mercredis. Sauf un. Malade. … Dix-huit… Dix-neuf… Vingt mercredis que ça dure. Je ne m’en sortirai jamais. Vingt. Un chiffre rond. Pour une fille qui ne tourne pas rond. »
Maman, les p’tits bateaux est le récit à la première personne de la souffrance d’une collégienne de douze ans victime d’un inceste, crime que la loi condamne mais qu’il est souvent difficile de dénoncer. Surtout quand on n’est pas sûre de soi, surtout quand le coupable semble si charmant aux yeux de tous…
 

Mon avis:

Ce roman nous livre l’histoire de Marie-Bénédicte, 12 ans. Son entourage la voit changer sans comprendre, en pensant plutôt à une crise passagère d’adolescence. Mais il s’agit d’une tout autre raison. Son quotidien a changé depuis que son oncle Laurent, au doux surnom de Tildou, a commencé à abuser d’elle. Depuis ce jour, la scène se répète chaque mercredi après-midi, alors que la jeune fille rentre de l’école, et qu’elle est seule à la maison. A son anniversaire, ses parents lui offrent un ordinateur, qui devient pour la jeune fille, son seul confident.

Au vu du sujet, vous devez forcément vous douter que l’histoire est poignante et touchante: on y parle d’inceste. L’auteure a d’ailleurs choisi d’écrire ce récit à la première personne, comme un journal intime, où l’on se sent au plus proche des sentiments du personnage. Entre confidence et flash-back, on découvre ce que lui a fait son oncle, et ce dont elle n’ose parler à personne. Son quotidien est devenu un enfer, et il se répète. Culpabilité, peur, incompréhension, colère… une collection de sentiment se mêlent au cours de notre lecture. Au fil des pages, on voit qu’il y a des mains tendues, de diverses personnes qui lui sont offertes. Et même si la réaction n’est pas immédiate, on y voit l’importance de ne rien lâcher. Un jour, une brèche s’ouvre et c’est ainsi le premier pas vers la lumière.

Même si l’histoire est dure, elle est racontée simplement sans tabou. Ici, il s’agit d’une fiction, mais c’est aussi un appel à l’aide pour aider les victimes à se libérer, et pour faire réagir leur entourage.

note 4,5 étoiles

Album, Littérature belge (Belgique), Livres

C’est moi le plus fort de Mario Ramos

71-w6jucdgl

Éditeur : L’École des loisirs
Pages : 23 pages
Parution : 1 Novembre 2002
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse
Lien Amazon

.

L’histoire:

Quand un loup a besoin d’être rassuré, que fait-il ? Il va poser cette question toute simple aux habitants de la forêt : « Dis-moi, qui est le plus fort ? » Et tout le monde, du Petit Chaperon Rouge, aux Trois Petits Cochons en passant par les sept Nains, tout le monde répond : « Le plus fort, c’est le loup. » Alors, quand une espèce de petit crapaud de rien du tout lui tient tête, le loup se fâche…

.

Mon avis:

C’est l’histoire d’un loup très sûr de lui, qui faisait une promenade digestive en forêt. Il en profite bien sûr pour effrayer tous les personnages qu’ils croissent en chemin. Tous sont d’ailleurs issus de contes classiques : le petit chaperon rouge, les trois petits cochons, les sept nains… Jusqu’au moment, et on s’en doute dès le début de l’histoire, où il rencontre un fameux personnage… Le loup, qui se porte un égo surdimensionné, se voit ainsi bien remis à sa place ! Hé oui, la force ne fait pas tout !

Même si on s’attend à ce qui va arriver, on ne sait juste pas comment ni par qui. Et on finit par s’attacher à ce loup qui a finalement besoin de se rassurer de sa position, et s’enorgueilli au fil des pages. La chute arrive et on explose de rire.

Un bon roman d’apprentissage, avec de magnifiques illustrations et surtout une jolie morale.

note 4,5 étoiles

Jeunesse, Littérature française (France), Livres

Charlock, tome 3 : L’affaire du collier de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez

Charlock, tome 3 : L'affaire du collier de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe

Éditeur : Flammarion Jeunesse
Pages : 80 pages
Parution : 14 Avril 2021
Tome : 03/??
Format: Album
Genre: Jeunesse, Policier
Lien Amazon

 

L’histoire:

Autriche, 1763.
Chapristi, le collier de la reine Lisbeth a disparu ! Charlock n’a que quelques heures avant le bal royal pour éclaircir ce mystère. Avec ses amis oiseaux, chiens et hérisson, Charlock se lance sur la piste du voleur.
Par les moustaches de Charlock, encore une enquête à résoudre !
 

Mon avis:

Voici encore une superbe aventure, qui met en scène Charlock et ses amis. Pour ce troisième livre, il nous emmène en Autriche au XVIIIème, où la Reine Poupette 1ere, dite Lisbeth de Toinette, ne retrouve plus son collier qu’elle comptait porter pour le bal du soir. Une nouvelle enquête se profile, où les préjugés ont la vie dure…

Ecrite par Sébastien Perez et illustrée par Benjamin Lacombe, c’est toujours un plaisir de découvrir la nouvelle intrigue inventée par ses deux héros de la plume et du pinceau ! Dès la couverture, on se doute forcément de qui est incarnée sous la peau de ce carlin, avec cette coiffe si majestueuse et par les nombreuses références, qui sont si drôles. On déambule dans le château avec notre fidèle Charlock, mais aussi dans le jardin, la forêt et le monde enfermé… Il y aurait de quoi hérisser le poil de notre ami, mais il est toujours d’attaque pour résoudre un mystère. Qui a donc volé le collier de la reine et pourquoi… Accompagné par Clémentine le mandarin, Mars l’épagneul et Sigmund le hérisson, l’enquête commence. Très rythmé comme à son habitude, entre jeux de mots, scènes abracadabrantes, c’est un réel plaisir de tourner les pages de ce roman qui se conclut avec une belle leçon de vie.

Nous sommes transportés du début jusqu’à la fin, et toujours avec le sourire aux lèvres. Encore une superbe enquête à découvrir, chaperlipopette !

note 5 étoiles

Bande dessinée, Littérature française (France), Livres

Le château des étoiles (revues), tome 17 : L’Exposition Interplanétaire de 1875 de Alex Alice, Alain Ayroles et Étienne Jung

Le château des étoiles (revues), tome 17 : L'Exposition Interplanétaire de 1875 de Alex Alice, Alain Ayroles et Étienne Jung

Éditeur : Rue de Sèvres
Pages : 32 pages
Parution : 24 Mars 2021
Tome : 17/??
Format: Album
Genre: Science-Fiction

Lien Amazon

.

L’histoire:

Après avoir visité la Lune et Mars, Les Chevaliers de l’Éther semblent tristement cloués au sol depuis l’échec de leur tentative visant à convaincre l’Empereur Napoléon III de secourir les Martiaux. Le jeune Séraphin a été jeté en prison, et la Princesse de Mars est détenue pour être exhibée lors de l’Exposition Interplanétaire qui doit s’ouvrir à Paris, le 25 avril 1875 en présence de leurs Majestés les Empereurs de France et d’Allemagne. Afin de pousser les dirigeants du monde à dénoncer les crimes commis par la Prusse sur Mars, nos héros vont donc devoir libérer la princesse, ou tout au moins ses fabuleux pouvoirs mentaux. Et ainsi, au nom de la concorde entre les peuples, Hans, Sophie et Séraphin, aidés de Loïc, du capitaine Schneidig et de la journaliste Jocaste Daumier n’ont plus le choix : ils doivent braquer l’Exposition ! Mais à quel prix ?

.

Mon avis:

Beaucoup de suspense et de questionnement nous ont accompagné depuis les évènements passés. Comment nos héros vont ils pouvoir aider les Martiaux, et comment vont-ils s’en sortir… Sept mois plus tard, c’est en plein action que reprend l’histoire avec à l’évasion de prison de Séraphin, depuis qu’il a été capturé. Un nouveau plan se monte pour sauver la Princesse de Mars et tenter de convaincre les grands du monde de l’esclavage mené par Bismarck.

Un nouvel opus très passionnant et emplit de surprises. Et autant dire que graphiquement, c’est magnifique. Il y a même une triple page sublime sur la fameuse exposition interplanétaire au cœur de Paris. Nos héros grandissent, murissent, et des tensions naissent. Un projet important est en cours, et on se demande bien comment ils vont réussir à le mener. En soit, ils sont déjà allés sur Lune !

En tout cas, je ne me lasse pas du tout de cette histoire, j’ai juste envie de dire vivement la suite.

note 4,5 étoiles

 

Livres, RDV du Blog, Romance, Romance historique, Top 10

Top 10 – Romance historique Anglaise (Regency)

bath

Il y a quelques années, je vous ai proposé un Top 10 de mes romances historiques écossaises préférées (qui est d’ailleurs toujours autant consulté). Je me suis dit qu’il serait temps que je vous en fasse un nouveau, mais avec comme thème l’Angleterre au XIXème siècle ou pour être plus précise la période de la Régence.

Comme pour le précédent, j’ai essayé de citer un livre par auteur, afin de vous en faire découvrir un maximum.

N’hésitez pas à y participer, et à faire aussi vos propositions en commentaire. Je suis toujours ravie de faire de nouvelles découvertes. 

 

1. La saga des Bedwyn de Mary Balogh

La saga des Bedwyn, tome 1 : Un mariage en blanc de Mary Balogh

Voici une auteure que j’ai découvert récemment, et dont j’ai adoré la plume. Cette saga est très drôle et c’est un vrai plaisir de lire les joutes verbales des héros. J’ai certaines de ses autres sagas dans ma PAL, et j’ai d’ailleurs hâte de les découvrir.

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3tome 4tome 5tome 6

 

 

 

2. Le roman Le pacte de Mary Jo Putney

Le Pacte de Mary Jo PutneyIl s’agit en fait du premier roman que j’ai acheté des éditions Milady, alors autant avouer que celui-ci apparait surtout dans cette liste pour cette raison ! L’histoire est toutefois divertissante et promet un bon moment de détente.

Ma chronique

 

 

 

3. La trilogie Passions Londoniennes d’Aurélie Depraz

Passions Londoniennes, tome 1 : Alexander de Aurélie DeprazJ’aime beaucoup cette auteure qui se renseigne bien sur l’époque des romans qu’elle écrit. J’aime les romans historiques, mais surtout j’aime avoir des infos sur l’époque en question, me détendre tout en apprenant des faits historiques. Une trilogie très intéressante, qui nous plonge dans l’Angleterre du XIXème, au contact de personnages issus de milieux sociaux différents.  A découvrir, si ce n’est pas déjà le cas !

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3

 

 

4. La quadrilogie Le club des menteurs de Celeste Bradley

Le club des menteurs, tome 1 : L'espion de la couronne de Celeste BradleyUne saga qui nous dévoile des personnages attachants, des rebondissements et des situations hilarantes. En soit, des romans très prenants qu’on a dû mal à lâcher !

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3tome 4

 

 

 

 

5. La dilogie Les soeurs Charbrey de Cassandra O’Donnell

Les soeurs Charbrey, tome 1 : Sans orgueil ni préjugé de Cassandra O'DonnellLe titre du premier tome, vous fera forcément penser à un célèbre livre de Jane Austen à savoir Orgueil et Préjugés. Autant dire qu’il en est librement inspiré, avec une petite touche aussi de Raison et Sentiments, même aussi quelques libertés modernes par rapport au contexte historique. Deux romances divertissantes à lire. 

Mes chroniques: tome 1tome 2

 

 

6. La saga Il était une fois d’Eloisa James

Il était une fois - Tome 1 : Au douzième coup de minuit de Eloisa JamesLe nom de cette saga, vous y aura peut-être fait pensé… Il s’agit en effet de réécritures de contes de fées. Certaines histoires vous toucheront sûrement plus que d’autres, en tout cas l’auteure nous offre de bons moments de lecture.

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3tome 4tome 5

 

 

 

7. Le roman Blackmoore de Julianne Donaldson

Blackmoore de Julianne DonaldsonUn très bon roman (même si on se doute de la fin) qui nous procure évasion et romantisme.

Ma chronique

 

 

 

 

8. La saga La chronique des Bridgerton de Julia Quinn

La chronique des Bridgerton, tome 1 : Daphné et le duc de Julia QuinnSaga dont on a beaucoup parlé dernièrement, grâce à sa récente adaptation sur Netflix. J’avoue avoir passé de très bons moments de lecture avec certains tomes, et un peu moins avec d’autres. Sa force se doit à certains de ses personnages comme Lady Danbury, ou bien entendu la fameuse Lady Whistledown

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3tome 4tome 5tome 6tome 7tome 8

 

 

 

9. La trilogie Les amants de Londres de Lorraine Heath

61upgwdfylLes romans de cette trilogie nous offrent des personnages aux lourds passés qui ne se laissent pas abattre. Rempli d’émotions, on n’a pas envie de laisser les héros, et autant dire que l’auteure s’est bien transmettre leurs sentiments. 

Mes chroniques: prochainement

 

 

 

10. La trilogie Abandonnées au pied de l’autel de Laura Lee Guhrke

61mvzfut0lComme le titre de la saga l’annonce, on y aborde les mariages de raison contre les mariages d’amour, mais aussi toutes ses convenances dont l’aristocratie anglaise doivent se soumettre. Il est vrai que j’ai été touchée plus par certains titres que d’autres, mais cela en reste une belle découverte.

Mes chroniques: prochainement

 

 

 

J’espère que ce top vous aura plu. 

Pour découvrir mes autres chroniques de romances historiques, vous cliquez sur le tag Romance historique.

Et n’hésitez surtout pas à me faire part de vos suggestions !

Bande dessinée, Littérature française (France), Livres

Claude Monet: Les nymphéas de Frank Secka et Vincent Gravé

91n8ayjurel

Éditeur : Glénat
Pages : 56 pages
Parution : 9 Mars 2016
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Biographie
Lien Amazon

L’histoire:

Giverny, automne 1886. Émilie, jeune protégée de Claude Monet fait la rencontre de Francis Hawkins, fils d’un galeriste de New York venu rencontrer le célèbre peintre impressionniste. L’une vit en France, l’autre aux États-Unis mais, malgré cette distance, ils le savent;: un jour, ils se marieront. Cette promesse marque le début d’un amour pur qui sera pourtant souvent perturbé par les aléas de l’Histoire. Un amour qui traversera 4 saisons, 4 périodes de l’œuvre de Monet et qui sera toujours bercé par les magnifiques couleurs du jardin du peintre, lorsqu’il réalisera ses célèbres Nymphéas…

Mon avis:

La collection de bande dessinée « Les Grands Peintres » propose de revenir sur les parcours d’artistes et de leur chef-d’œuvre. Grande fan du courant impressionniste, je débute ainsi avec Claude Monet.

Ecrit par Frank Sécka et illustré par Vincent Gravé, ce duo met en lumière l’une des célèbres œuvres du peintre: les Nymphéas. Mais j’avouerais que dès les premières pages, j’ai peinée dans ma lecture. D’abord à cause du scénario qui nous propose de suivre l’histoire d’amour entre Emilie, jeune protégée du peintre, et Francis Hawkins, fils d’un galeriste de New York. L’idée est certes intéressante, mais j’ai trouvé qu’elle manquait de profondeur pour que j’arrive à m’y attacher. Puis, ce sont surtout les illustrations qui m’ont le plus déroutées. Je les ai trouvées trop brutes et dures. Au fil des pages, on finit tout de même par s’habituer par le style choisi, qui n’aura donc pas réussi à me charmer.

En fin d’ouvrage, nous avons le droit à un dossier retraçant le parcours de Claude Monet. Son contenu est très intéressant, et j’ai grandement apprécié cette annexe. Cela m’a d’ailleurs rappelée ma visite à Giverny.

note 2,5 étoiles

Lien de mon article au cœur de la maison et des jardins de Claude Monet à Giverny.

La maison et les jardins de Claude Monet à Giverny

Littérature japonaise (Japon), Livres, Manga

Le renard et le petit Tanuki, tome 2 de Mi Tagawa

41w6ogspvil

Éditeur : Ki-oon
Pages : 19. pages
Parution : 4 Mars 2021
Tome : 02/??
Format: Poche
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Animaux magiques et folklore japonais : un conte touchant pour faire grandir les petits… et les grands !

Malgré l’hostilité de son nouveau tuteur, Manpachi s’attache immédiatement à lui, ainsi qu’à Koyuki, la renarde blanche chargée de l’intendance. Sa première mission ne se fait pas attendre : grâce à son immense pouvoir, il parvient à sauver un esprit du foyer en passe de disparaître…

Mais notre petite boule de poils reste très jeune, et sa famille lui manque. Le blaireau Momoji, un métamorphe aussi rusé que cruel, profite de sa naïveté pour lui jouer un mauvais tour à sa façon ! Senzo arrivera-t-il à temps pour sauver son protégé ?

 

Mon avis:

Alors que l’on a laissé le petit Manpachi dans une mauvaise posture lors du dernier tome, les loups et Senzo se décident de partir à sa recherche et de le libérer de son kidnappeur.

Avec cette seconde partie, on retrouve le même rythme qu’avec le premier, une intrigue riche, de nouveaux personnages, de l’action et aussi de nombreuses révélations, comme le côté métamorphe de nos héros. Mais j’avouerais avoir moins accroché à l’histoire de ce second tome. On perd des fois le côté mignon et attendrissant, pour un côté plus sombre voir thriller. Et j’avoue aussi ne pas avoir apprécié certaines scènes dans les propos échangés avec les héros. Cependant, ça n’a pas gâché ma lecture, mais ça ne sera clairement pas un coup de cœur comme pour le premier.

Du côté des illustrations, j’apprécie toujours autant le travail réalisé. Elles arrivent très bien à nous transmettre des émotions. D’ailleurs, on a le droit à un petit bonus en fin d’ouvrage, avec des dessins non intégré à l’histoire.

 

note 3 étoiles

 

 

Littérature japonaise (Japon), Livres, Manga

Magus of the Library, tome 1 de Mitsu Izumi

couv26034003

Éditeur : Ki-oon
Pages : 240 pages
Parution : 7 Mars 2019
Tome : 01/??
Format: Poche
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

.

L’histoire:

“Le livre. Une source de savoir, une accumulation de signes chargés de sens, un précieux héritage qui relie passé et futur. C’est un mage qui me l’a dit un jour : protéger les livres, c’est tout simplement… protéger le monde !” Pour le jeune Shio, qui passe son temps libre plongé dans les romans, les récits extraordinaires sont un refuge face à la brutalité du quotidien. Son rêve est de partir pour la capitale des livres, où sont rassemblées toutes les connaissances du monde. Un projet utopique pour un gamin sans ressources… jusqu’au jour où des envoyées de la fameuse bibliothèque centrale débarquent dans son village ! Le miracle qu’il appelle de ses vœux depuis si longtemps est-il sur le point de se réaliser ?

.

Mon avis:

Nous faisons la connaissance de Shio, un enfant différent des autres, à la fois par le physique, la sensibilité, et passionné par les romans d’aventures en particulier. Il n’a plus de parents et vit avec sa sœur qui travaille dur. Elle le pousse à aller à l’école, où il est rejeté et moqué par les autres enfants. Leur pauvreté fait qu’ils sont exclus. Il se rend tout de même régulièrement à la bibliothèque de son village, même si le directeur lui a interdit l’accès. Tout change lorsque les Kahunas, les protectrices de la grande bibliothèque arrivent depuis Afshak, la capitale des livres. Elles doivent retrouver un grimoire. Ce sont des spécialistes du savoir dont le rôle est de protéger, de développer la construction de bibliothèques, et peu importe la classe sociale et l’origine des populations.

Un manga très agréable à lire, où très vite on s’attache à Shio et à ce cadre enchanteur qui nous est décrit. Le graphisme est très précis et richement détaillé. Une très bonne introduction, on en redemande déjà !

note 4,5 étoiles