A l’ombre d’une lady de Julie Klassen

couv39326792

 

L’histoire:

Ne supportant plus les infidélités de sa femme, lord Mayfield décide d’emmener son épouse et sa dame de compagnie, Hannah Rogers, à la campagne. Mais lors du voyage, la voiture sombre dans un ravin, n’épargnant que deux personnes. Lorsque Hannah reprend conscience, tout le monde s’obstine à l’appeler lady Mayfield. Si la jeune femme ne se souvient de rien les premiers jours, elle recouvre peu à peu la mémoire et s’apprête à rétablir la vérité. Mais elle en est empêchée par lord Mayfield qui semble prendre un malin plaisir à jouer cette comédie. Et si la vie offrait à Hannah une chance de vivre enfin avec l’homme qu’elle a toujours admiré de loin… ?

 

Mon avis:

Petit tour au XIXème siècle en Angleterre avec Hannah Rogers. On fait sa connaissance à Bath, alors qu’elle retourne chez son ancienne employée, Lady Marianna Mayfield, où elle a été embauchée en tant que demoiselle de compagnie. Ayant quitté cet emploi sans demander l’argent qui lui était dû, elle vient le réclamer. Mais Marianna ne compte pas la laisser partir une nouvelle fois, et lui demande de l’accompagner pour son déménagement avec son mari, dans un lieu inconnu. Elle finit par accepter, mais le voyage ne se passe pas comme prévu. Lady et Lord Mayfield ainsi que Hannah sont victime d’un accident. Hannah finit par se réveiller à Clifton House, dans le Devon, amnésique et avec un bras cassé. Tout le monde l’appelle Lady Mayfield. On lui informe que son mari, Lord Mayfield est gravement blessé, et que la troisième personne qui les accompagné n’a surement pas survécu, étant emportée par la mer. Elle finit par reprendre conscience et réaliser qu’il y a un gros malentendu.

Au fil des pages, on découvre un peu plus qui est Hannah, grâce à ses morceaux de souvenir qui lui reviennent en tête. Elle est une jeune femme de confiance, et l’on comprend pourquoi c’est si dur pour elle de mentir. Et d’autant plus de se faire passer pour Marianna, une femme sans cœur.

Lord Malfield met du temps à se remettre de ses blessures. On le découvre qu’à la moitié du roman. Il est attachant, mais a peu confiance en lui. Il est honnête et un vrai gentleman.

De nombreux mystères entourent la vie de nos personnages, ce qui nous tient en haleine. Mais il existe pourtant certaines longueurs dans ce roman. Mais il faut tenir puisque la fin nous réserve des surprises, pour certaines que l’on peut deviner, et d’autres qui peuvent que nous surprendre. De nombreuses intrigues, et un triangle amoureux, vous attendent dans cet ouvrage. Je suis contente d’avoir tenu jusque bout ma lecture, puisque la fin m’a vraiment réconciliée avec les lenteurs, et les retours en arrière des fois mal amené.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s