Littérature japonaise (Japon), Livres, Manga

Le renard et le petit Tanuki, tome 1 de Mi Tagawa

61ni9hh7jhl

Éditeur : Ki-oon
Pages : 156 pages
Parution : 5 Novembre 2020
Tome : 01/??
Format: Poche
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Il était une fois Senzo, un renard surpuissant craint de tous les animaux, qui semait la terreur sur son passage… à tel point que les dieux, pris d’une vive colère, le plongèrent dans un profond sommeil… 300 ans plus tard, à notre époque, ils décident de l’en sortir… à une condition ! Privé de sa force destructrice, le voilà chargé d’une mission spéciale : élever le petit tanuki Manpachi pour faire de lui un digne serviteur de la déesse du Soleil.
Manpachi a été rejeté par sa famille car il possède des pouvoirs immenses, qu’il a encore du mal à contrôler. Allergique à toute autorité, Senzo refuse de s’embarrasser d’un disciple, aussi mignon soit-il… Sauf qu’au moindre signe de rébellion, il est parcouru d’une douleur insoutenable ! Le voilà bien obligé d’accepter le marché…

 

Mon avis:

Avec le premier tome de cette nouvelle saga, on fait la connaissance de Senzo, un renard métamorphe aux grands pouvoirs. Mais il se trouve que celui-ci n’a pas suivi les règles des Dieux, et qu’il a été puni pour ses actions. Depuis 300 ans, le renard est plongé dans un sommeil profond, jusqu’à ce que la Déesse du soleil lui confie une mission. Il doit venir en aide à un petit tanuki qui découvre seulement ses pouvoirs et a besoin de les maitriser. Bien sûr, cette mission ne lui plait pas du tout, mais il se dit qu’il pourra enfin sortir et peut-être faire ce qu’il veut. Sauf que la Déesse a tout prévu, Senzo n’a plus ses pouvoirs et s’il se conduit mal, il est puni directement. Une nouvelle aventure commence pour ses deux métamorphes qui vont devoir s’amadouer l’un l’autre !

Dès les premières pages, je suis totalement tombée sous le charme de ce manga. L’univers est très doux, attendrissant et tellement comique. Même si un côté sombre entoure Senzo et son passé, dont on ne connait pas encore grand chose, on finit par s’attacher à cette tête de mule grincheuse ! Et que dire du petit tanuki, alias Manpachi. On ne peut que craquer et d’ailleurs le graphisme ne peut que nous y influencer. L’histoire joue beaucoup avec les émotions: l’abandon, le doute, le rejet, l’échec… et d’autres plus joyeuses: l’amitié, la confiance, le succès. Elle invite aussi à la réflexion, comme par exemple, comment se reconstruire. On se retrouve dans un univers de conte, onirique, fantastique et rempli de bienveillance. J’ai aussi aimé les petits plus que nous apportent l’auteure avec les encarts de présentation de chaque animaux que l’on croise. C’est très intéressant, et ça nous permet d’être encore plus proche d’eux ! 

Un super commencement, à la fois avec l’histoire et le graphisme, qui me donnent envie de découvrir la suite.

 

 

 

3 réflexions au sujet de “Le renard et le petit Tanuki, tome 1 de Mi Tagawa”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s