Quatre soeurs (BD), tome 1 : Enid de Malika Ferdjoukh et Cati Baur

couv14698623

Éditeur : Rue de Sèvres
Pages : 151 pages
Parution : 8 Janvier 2014
Tome : 01/04
Format: Bande-dessinée
Genre: Jeunesse
Lien Amazon

 

L’histoire:

Orphelines depuis peu, les soeurs Verdelaine vivent à la Vill’Hervé, une grande maison en bord de mer. Enid, c’est la plus jeune, celle qui ne comprend pas vraiment les choses de l’amour, celle que personne ne croit quand elle dit qu’elle a entendu un fantôme hurler dans le parc. Ni Geneviève, ni Hortense, ni Bettina… Pas même Charlie l’aînée qui s’occupe de toute la petite tribu.

 

Mon avis:

Cette bande dessinée est adaptée de la série de romans « Quatre sœurs » de Malika Ferdjoukh, que je n’ai pas encore lu. Ce premier tome est consacré à Enid, la plus jeune des cinq sœurs, qui ont entre neuf et vingt-trois ans. Orphelines depuis le tragique accident de leurs parents, elles vivent ensemble seules à Vill’Hervé. Il s’agit d’un grand manoir isolé au bord d’une falaise qui surplombe la mer. Au fil des pages, on suit le quotidien de cette fratrie.

Enid, du haut de ses neuf ans, a une imagination débordante. Je me suis tout de suite sentie proche de son personnage, et j’ai bien rigolé. J’ai aussi aimée son côté curieuse et aventurière. Même si elle est l’héroïne centrale de ce tome, on découvre également ses quatre autres sœurs. Et autant dire, elles ont toutes des caractères bien différents ! Au fil de l’histoire, on va suivre différentes intrigues : l’arrivée d’une sixième fille nommée Colombe et la découverte de mystérieux fantômes et de leurs secrets. L’histoire est assez rythmée, mais aussi douce et comique. J’ai globalement passé un bon moment en leur compagnie, mais du côté du graphisme de la BD, je n’ai pas spécialement de coup de cœur. Elles sont bien réalisées, mais ne m’enchantent pas plus que ça.

3,5 étoiles