Un insupportable prétendant de Stephanie Laurens

couv14232897

Éditeur : Harlequin
Collection: Victoria

Pages : 528 pages
Parution : 1 Septembre 2017
Tome : 02/02
Format: Broché
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Mary Cynster a fait son choix : elle épousera Lord Randolph. Beau, riche et respectable, il est loin d’être un briseur de cœurs comme son frère Ryder, le marquis en titre, et l’aurait sûrement déjà demandée en mariage si ce dernier n’intervenait pas à chaque instant pour les interrompre. À l’inverse de son frère, Ryder est un séducteur notoire qui n’obéit qu’à lui-même. Un séducteur dangereux qui, Mary le comprend bientôt avec effroi, fait tout pour saboter ses fiançailles. Car il la veut pour lui, et lui seul…

 

Mon avis:

Merci à Babelio et aux éditions Harlequin pour la lecture de cet ouvrage.

Ce deuxième tome est consacré à Mary Cynster, la plus jeune de la famille et dernière célibataire. Elle souhaite se marier, mais pas avec n’importe qui, avec Lord Randolph, un séduisant jeune homme. Elle compte sur le collier magique de sa famille pour lui confirmer son choix. Sauf que rien ne se passe lors de leur rencontre, aucune réaction de la part de cet objet. Toutefois, il semblerait qu’une autre personne veuille la main de Mary, cet homme c’est Ryder, le demi frère de Randolph. Il compte bien la séduire et lui démontrer qu’il est celui qu’il lui faut.

Mary est une jeune femme extrêmement têtue qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, de plus quand elle a quelque chose en tête, elle fait tout pour parvenir à ses fins.

Ryder est persuadé que Mary est la femme qui pourra assurer le rôle de marquise. Même blessé, il ne perd pas son objectif, la faire succomber.

Je dirais pour commencer que la construction de l’intrigue de ce livre est amenée de la même façon que le premier tome « Une fiancée à tout prix ». Une première partie sympathique, mais longue, qui est sauvée par un peu de suspens qui arrive ensuite.

La société londonienne est toute aussi bien décrite. Le duo Mary / Rider fonctionne bien, mais je n’ai pas ressenti la même passion qu’avec Henrietta et James. A vrai dire, je reste un peu sur ma faim…

2,5 étoiles

Une fiancée à tout prix de Stephanie Laurens

couv37655080

Éditeur : Harlequin
Collection: Victoria

Pages : 432 pages
Parution : 1 Juillet 2017
Tome : 01/02
Format: Broché
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Lorsque sa sœur cadette la presse de se trouver un fiancé, Henrietta est dubitative. L’idée du mariage lui paraît surfaite, et pour cause : elle s’est fait une spécialité de fournir aux jeunes femmes des renseignements sur leurs futurs époux, afin qu’elles ne déchantent pas après leurs noces. Ce rôle, qui lui vaut le surnom de « démarieuse », elle le tient à la perfection ! Même quand elle a la délicate mission d’ouvrir les yeux de son amie Melinda sur le trop séduisant James Glossup, qui ne veut l’épouser que par intérêt. Ce que Henrietta n’avait pas prévu, pourtant, c’est que le prétendant éconduit se retourne contre elle et la menace… à moins qu’elle ne l’aide à retrouver au plus vite une fiancée.

 

Mon avis:

Une fiancée à tout prix, est le premier roman de Stephanie Laurens que je lis, et c’est une belle surprise. Dès les premières pages, nous faisons la rencontre de Henrietta, une « vieille fille » de presque trente ans qui n’est toujours pas mariée, à la grande tristesse de sa petite sœur Mary. D’autant plus qu’une tradition de la famille Cynster veut que Henrietta se marie, pour qu’ainsi Mary est aussi son mariage d’amour, grâce à un fameux collier. Mais comment cette jeune femme, peut trouver un époux, alors qu’on la surnomme la « démarieuse » !? En effet Henrietta est connue pour conseiller les jeunes femmes sur leurs prétendants et découvrir si leurs intentions sont honorables ou pas. C’est ainsi qu’elle va faire la rencontre de James Glossup, qui est un ami de son frère, et dont elle vient juste de conseiller à son amie Melinda de ne pas l’épouser. James vient donc la voir, pour lui expliquer sa situation et elle lui propose ainsi son aide pour trouver une épouse. James doit impérativement épouser une jeune femme avant le 1er juin afin de toucher l’héritage de sa tante. Et il lui reste peu de temps.

J’ai vraiment apprécié ce duo Henrietta / James. Je les ai tout de suite trouvé très touchant. Leur histoire est pour le moins originale, et a réussit à me captiver. On passe ainsi de bons moment à courir les bals, à rencontrer les familles nobles londoniennes du 19ème siècle. Heureusement tout de même qu’un peu de suspense arrive en deuxième partie du roman, vu que je me serais ennuyée. Ce tournant dans l’histoire m’a tout de même quelque peu surprise, mais m’a permit de rester accroché à ma lecture.

Le tome 2 attend dans ma PAL, et je viens bientôt m’y plonger pour en découvrir plus sur Mary, la petite sœur d’Henrietta.

3 étoiles