Scandaleux écossais, tome 2 : Le quadrille de Suzanne Enoch

couv5933910

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 375 pages
Parution : 23 Mars 2016
Tome : 02/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Sur ordre de son frère, le marquis de Glengask, Arran MacLawry a rejoint Londres où la saison bat son plein. Il va devoir supporter ces fichus Anglais qu’il déteste, car Ranulf envisage pour lui un mariage qui permettra à leur clan de renforcer leurs alliances. Mais, lors d’un bal masqué, Arran fait la connaissance d’une ravissante «renarde» dont l’impertinence le séduit d’emblée. Seule ombre au tableau : la belle n’est autre que Mary Campbell, du redoutable clan Campbell. Leurs ennemis héréditaires. Autant dire que leur idylle va mettre le feu aux poudres. Car, selon la légende, le jour où un MacLawry épousera une Campbell, la terre s’ouvrira pour engloutir les Highlands.

 

Mon avis:

Pour ce deuxième tome, on retrouve Arran, le frère de Ranulf, qui est venu aider ce dernier à Londres. Son personnage m’avait intrigué, et je suis donc contente d’en connaitre plus sur lui, et il ne m’a pas déçu.

Ranulf souhaite renforcer ses forces grâce à une alliance avec le clan Stewart. Etant fiancé, il décide que c’est à son frère d’honorer cette union pour son clan. Arran ne le voit pas du même œil que son frère. Dreidre Stewart est certes charmante, mais parfaitement ennuyeuse. Lors d’un mal masqué, alors qu’il souhaite échapper à une jeune fille qui souhaite elle aussi l’épouser, il fait une sublime rencontre. Il partage ainsi une valse avec cette jeune femme pleine de caractère, dont il ne peut deviner son visage derrière son masque de renarde. Mais il se trouve que celle-ci n’est autre qu’une des héritières du clan Campbell, redoutable ennemi de son clan. Il compte bien revoir cette jeune femme qui l’a tourné au ridicule, en ne lui disant pas qui elle était, alors que elle le savait. Au fil de plusieurs de leurs rencontres, Mary se rend bien compte que tout ce qu’on lui a dit et imposé de croire, est bien différent de la réalité. Pourquoi cette haine entre leurs deux clans… Elle aimerait bien le comprendre. Arran et Mary se trouvent ainsi dans la même situation, ils doivent accepter un mariage arrangé, que ni l’un ni l’autre ne veulent, pour renforcer les forces de leurs clans. Mais tout finit par se compliquer encore, et l’aventure débute.

J’ai tout de suite préféré Arran à Ranulf, dès ma première rencontre avec lui, et ce tome me le confirme. Il est un Highlander pur souche, et ne comprend pas les alliances que son frère conclu avec ces Anglais, qu’il déteste. Même s’il apprécie sa future belle-sœur qui est anglaise, tout comme sa mère, il est Écossais avant tout, et c’est en Écosse qu’il souhaite retourner au plus vite auprès de sa famille et de son clan. Sa rencontre avec Mary les révèlent tous les deux. C’est une romance qui va naître au fur et à mesure, et contrairement à celle entre Ranulf et Charlotte, j’y ai cru. Il est vrai qu’on pense forcément à Roméo et Juliette, ce couple mythique est d’ailleurs cité dans le livre. Ils appartiennent chacun à des clans opposés qui s’affrontent depuis des siècles. Ils savent que se voir est risqué, mais ça ne les arrête pas pour autant. Leur amour les amène à vivre une aventure qui les rapprochent. Mary qui a été élevé en Angleterre, se sent plus Écossaise que jamais, et a hâte de retourner dans les Highlands.

On se demande comment tout cela peut finir, et justement quand la fin arrive, elle se conclue trop vite à mon goût. J’espère pouvoir retrouver ce couple dans le prochain tome qui est consacré à la petite sœur, un personnage que j’apprécie aussi beaucoup. Je suis heureuse de pouvoir en découvrir plus sur elle, et je pense d’ailleurs que je vais bien rigoler avec elle.

4 étoiles

Scandaleux écossais, tome 1 : Un diable en kilt de Suzanne Enoch

couv64884873

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Aventures et Passions

Pages : 380 pages
Parution : 27 Janvier 2016
Tome : 01/04
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Ranulf MacLawry a un problème : sa sœur lady Rowena, vexée qu’il lui ait interdit d’assister à la Saison londonienne, s’est sauvée du château de Glengask pour filer à Londres par la malle-poste. Furieux, il débarque chez les Hanover où Winnie s’est réfugiée. Là, il s’oppose à l’effrontée lady Charlotte qui finit par le convaincre de prolonger le séjour de Winnie. Ranulf est donc obligé de côtoyer ces maudits Anglais. Lui, le colosse épris des grands espaces écossais, se trouve entraîné dans une succession de bals où il doit faire preuve d’un minimum d’urbanité. Mais le pire, c’est cette Charlotte qui n’a pas l’air de savoir qu’une femme doit rester à sa place et qui l’exaspère autant qu’elle l’émoustille.

 

Mon avis:

Rowena MacLawry vient de fêter ses 18 ans, et souhaite comme cadeau aller à Londres pour faire sa saison. Mais son frère aîné, refuse catégoriquement qu’elle y aille. Il a les anglais en horreur. Rowena ne compte pas se laisser faire et s’enfuit de Glengask, pour trouver refuge chez les Hanover. Cette famille était des amis de leur mère, anglaise. Ranulf finit par se rendre compte de la disparition de sa sœur, et se doute de sa destination. Il prend directement la direction de Londres, afin de ramener sa sœur manu militari chez eux, en Ecosse. Sauf que cette petite, a décidé de ne pas se laisser faire, et d’autant plus, elle a le soutien de la famille qui l’accueille.

C’est ainsi que Ranulf rencontre Charlotte, l’aînée des Hanover, qui n’est toujours pas mariée. Cette jeune femme de 25 ans, n’hésite pas à le remettre en place comme aucun homme de son clan n’oserait. Ils sont très vite intrigués l’un par l’autre, et autant dire que je n’ai pas cru en leur histoire. Peut-être est-ce à nouveau la première présentation du Highlander comme une grosse brute qui fait peur, et de la lady anglaise comme une simplette à sauver, qui me lasse. Mais c’est avant tout les complots qui existent en arrière-plan, qui m’ont fait continuer ma lecture. Comme assez souvent dans les Highlands, des guerres de clans existent. C’est à nouveau le cas, ici pour ce clan qui a subit divers désastres. Qui se donne autant de mal à nuire à Ranulf ? L’intrigue est bien menée, et m’a convaincue de poursuivre ma lecture. En plus des complots, les personnages secondaires sont intéressants, comme Arran, le frère de Ranulf, et sa sœur Rowena, dont chacun aura le droit à son roman dans cette saga.

Un bon petit moment de lecture, même si j’ai dû m’accrocher. Les livres suivants m’attendent justement dans ma PAL, et c’est avec hâte que j’ai envie d’en savoir plus sur Arran, le prochain héros du tome.

 

3 étoiles