Livres, Young adult

Grace and Fury de Tracy Banghart

cover149763-medium

Éditeur : Hachette
Pages : 360 pages
Parution : 26 Septembre 2018
Tome : 01/??
Format: Broché
Genre: Young adult, Fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

«  À Viridia, les femmes n’ont pas le droit de lire. Pas non plus le droit de choisir leur mari, leur métier, leur avenir. Ni d’avoir des idées.  »
Depuis toujours, Serina a été formée pour devenir une Grâce et satisfaire le prince héritier, s’il la choisit. Sa sœur Nomi, elle, a été entraînée pour servir Serina et l’aider à séduire le prince.
Quand le jour de la sélection des Grâces arrive enfin, rien ne se passe comme prévu. Nomi est retenue à la place de sa sœur, et Serina envoyée en prison pour un crime qu’elle n’a pas commis.
Aucune n’est prête à accepter ce destin qu’on leur impose.
Pour survivre, les deux sœurs vont devoir s’adapter.
Pour se retrouver, elles prendront tous les risques.
La révolte ne fait que commencer…

 

Mon avis:

Dans ce roman, nous suivons deux sœurs, Serina et Nomi que tout opposent. Elles vivent dans un monde où les hommes sont au pouvoir, et les femmes sont totalement opprimées. Elles n’ont pas le droit de choisir leur destinée, d’avoir une opinion, de savoir lire… Peu de choix d’avenir s’offrent à elles. Les deux sœurs sont totalement différentes, mais elles restent très proches. Serina pense qu’en devenant une Grâce du prince héritier; c’est à dire une femme soumise à l’extrême, elle pourra voir sa condition s’élever. Elle a d’ailleurs travaillé pour ça. Quant à Nomi, elle pense qu’à se rebeller contre l’oppression des femmes. Mais leur destin va se retrouver bouleverser et s’inverser. Nomi est nommée Grace, alors que Serina sera envoyée sur une île prison réservée aux femmes.

J’ai aimé suivre les aventures Serina et Nomi. Les deux sœurs ont des chapitres alternés, ce qui dynamisent le roman. On se retrouve dans deux univers différents, qui ont finalement des points communs. Ce sont des prisons, l’une est certes un peu plus dorée que l’autre. A la cour, on obéit à ceux qui ont le pouvoir; et sur l’île on se bat dans une arène, pour obtenir sa ration du jour. Les deux sœurs rêvent de se rejoindre et vont tout faire pour. Au fil des pages, on évolue de surprises en surprises. La fin du roman nous laisse sur notre faim, et je suis curieuse d’en découvrir la suite. Pour conclure, je dirais que ce roman a des couleurs quelques peu féministes, comme on peut s’en douter, mais j’aurais aimé en savoir un peu plus sur le régime. Une dystopie tout de même très intéressante à découvrir.

3,5 étoiles