Jeunesse, Littérature anglaise (Angleterre), Livres

Harry Potter, illustrée, tome 5 : Harry Potter et l’Ordre du Phénix de J. K. Rowling, Jim Kay et Neil Packer

Éditeur : Gallimard
Pages : 576 pages
Parution : 27 Octobre 2022
Tome : 05/07
Format: Broché
Genre: Jeunesse, Fantasy

Lien Amazon

 

L’histoire:

À quinze ans, Harry s’apprête à entrer en cinquième année à Poudlard. Et s’il est heureux de retrouver le monde des sorciers, il n’a jamais été aussi anxieux. L’adolescence, la perspective des examens importants en fin d’année et ces étranges cauchemars… Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour et, plus que jamais, Harry sent peser sur lui une terrible menace. Une menace que le ministère de la Magie ne semble pas prendre au sérieux, contrairement à Dumbledore. Poudlard devient alors le terrain d’une véritable lutte de pouvoir. La résistance s’organise autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours…

 

Mon avis:

C’est toujours avec une grande émotion que je me replonge dans la saga Harry Potter qui m’a accompagnée de mes années primaires jusqu’au lycée ! Une aventure livresque qui m’a vue grandir et qui m’a aussi fait aimer la lecture ! Avec ce cinquième tome, illustré pour la dernière fois par Jim Kay, un tournant nous attend. La magie a certes un côté éblouissant, mais cache aussi une certaine noirceur. On quitte d’ailleurs le quatrième tome sur un évènement difficile qui marquera nos apprentis sorciers, et bien plus.

L’histoire commence bien entendu à Privet Drive, où Harry doit supporter son oncle, sa tante et son cousin. Lors d’un concours de circonstance, il se fait repérer par le ministère de la magie. Il peut bien sûr compter sur ses amis et de nouvelles connaissances pour le soutenir et l’aider. Et c’est dans cette atmosphère lourde et sombre que des complots et des rassemblements se préparent. L’Ordre du Phénix se reconstitue, l’Armée de Dumbledore se crée, Dolores Ombrage surveille et prend le pouvoir en devenant grande inquisitrice…

Ayant regardé un certain nombre de fois les films, je me doutais que j’avais forcément oublié des passages. Les romans se faisant de plus en plus long, de nombreuses scènes n’y apparaissent pas ou des rebondissements sont simplifiés voir modifiés. Ce qui m’a le plus marqué, c’est le changement de caractère de nos personnages principaux, qui sont parfois agaçants et énervants. Adieu l’enfance, place à la crise d’adolescence et tout ce qui s’en suit ! L’insolence, la jalousie, le début de la sexualité, la personne qui a envie de rien faire et qui s’apitoie sur son sort… On souhait tellement secouer Harry, Ron et Hermione, alors que d’autre se révèle, comme Neville. De nouveaux personnages très attachants entrent en scène, comme Luna Lovegood et Nymphadora Tonks. On en découvre d’ailleurs plus sur elles dans le roman.

Pour les illustrations, elles sont principalement réalisées par Jim Kay. Neil Packer a produit quelques petites insertions, voir des doubles pages de texture. Il est vrai que leur style n’est pas le même. Je me demande ce que ça va donner pour les deux derniers tomes, surtout les personnages. Pour coller à l’histoire, des pages sont complètement noires, ce qui peut dérouter. On sait ainsi à quoi s’attendre. Il y a toujours de très belles créations qui m’émerveillent. A noter, que des fois le texte n’est pas toujours très lisible. Toutefois, cela arrive rarement.

Encore une fois, un très beau livre qui me remémore ma première découverte de l’œuvre, et certaines scènes de son adaptation au cinéma.

 

5 réflexions au sujet de “Harry Potter, illustrée, tome 5 : Harry Potter et l’Ordre du Phénix de J. K. Rowling, Jim Kay et Neil Packer”

    1. Oui, et le tome 3 illustré et animé par le studio Minalima sort d’ailleurs en fin d’année

    1. C’est clair qu’il a un style bien particulier. J’aime comment il s’est approprié les personnages. Et il propose des illustrations variées avec différentes techniques dans le même ouvrage. C’est intéressant.

Laisser un commentaire