Bande dessinée, Littérature américaine (Etats-Unis), Livres

La fille maudite du capitaine pirate, tome 3 de Jeremy A. Bastian

Éditeur : La Cerise
Pages : 48 pages
Parution : 12 Novembre 2021
Tome : 03/04
Format: Album
Genre: Historique, Fantastique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Plus bas, toujours bas… la fille maudite du capitaine pirate plonge au plus profond des mers de l’Omerta, toujours en quête de son père. Guidée par le sabre du Danois noir, croisant dangers et nouveaux alliés, vers le secret que cache la caverne au fond de la faille ! Dans cette suite tant attendue de la série qui l’a fait découvrir, Jeremy Bastian déploie tout son talent pour nous embarquer plus loin encore dans cet univers d’une richesse infinie.

 

Mon avis:

De retour auprès de la fille du capitaine pirate, qu’on a laissé précédemment aux portes de la grotte du Diable. Mais quelle aventure va-t-il encore lui arriver…

C’est toujours un plaisir de se replonger dans cette sublime bande dessinée qui commence directement dans l’action. Notre héroïne est plus motivée que jamais à retrouver son père, et est prête à tout. L’enquête continue avec quelques révélations, mais il est vrai que je m’attendais à en apprendre plus…

Ce troisième tome est encore plus court que le précèdent, et l’intrigue apparait de plus en plus décousue et stagne. Niveau graphique, nous sommes servis. Deux doubles pages riches en détails sont même insérées dans l’ouvrage. Le travail réalisé est toujours aussi époustouflant et déroutant. Devoir tourner sa lecture dans tous les sens pour pouvoir lire une phrase entière, ou appuyer dans le centre du livre pour réussir à en lire une autre… c’est peut-être pousser un peu loin. Bien que ce soit toujours un régal à regarder.

J’ai tout de même passé un bon moment, et j’ai d’autant plus hâte de connaitre la suite et la fin de cette histoire.

Bande dessinée, Littérature américaine (Etats-Unis), Livres

La fille maudite du capitaine pirate, tome 2 de Jeremy A. Bastian

Éditeur : La Cerise
Pages : 72 pages
Parution : 8 Septembre 2016
Tome : 02/04
Format: Album
Genre: Historique, Fantastique
Lien Amazon

 

L’histoire:

La Fille Maudite du Capitaine Pirate poursuit sa quête labyrinthique à la recherche de son père, un capitaine pirate des obscures mers d’Omerta, dont elle n’a jamais connu le nom ni le visage. Voici enfin le second volet de l’œuvre monumentale de Jeremy Bastian, sans équivalent dans la bande dessinée moderne. Empruntant aussi bien à Gustave Doré, Jerome Bosch ou Alfred Durer, les enluminures de Jeremy Bastian nous ouvrent les portes d’une constellation d’arrière-mondes imaginaires.

 

Mon avis:

Quel plaisir de retrouver la fille maudite du capitaine pirate, qui était en mauvaise posture à la fin du premier tome, dans sa quête pour retrouver son père.

Bien entendu, le récit reprend là où il s’était arrêté en mer d’Omerta. Grâce à ses amis, Poivre d’As, le perroquet, et Halek et Haftu, les espadons en cuirasse, la jeune fille est secourue et prête pour de nouvelles aventures et péripéties. Scènes d’action et passages rigolos se mêlent, comme lorsqu’un capitaine qui a visiblement bu trop de rhum, se trompent entre les mots gruyères et cuillères ou pires tartes, pires rattes et pirates. Le fou rire est garantie. Et aussi ces scènes de combat où même le texte change d’orientation pour devenir vertical ou autre.

La mise en page et les dessins m’avaient déjà des plus impressionnés dans la première partie. Et c’est toujours le cas aujourd’hui. On passe au temps de temps à lire l’intrigue, qu’à regarder les illustrations sublimes.

Petite précision, on passe quand même d’un ouvrage pour le premier tome de 124 pages avec trois chapitres, à un ouvrage de 55 pages avec un seul chapitre… Surprenant… Si c’est pour que l’auteur illustrateur soigne aussi bien ces tomes suivants, je dis oui ! Ils nous offrent un travail de précision, que l’on peut scruter encore et encore, et découvrir de nouveaux détails. Encore une fois, bravo l’artiste !

En tout cas, j’ai hâte de lire le tome 3 qui justement m’attend dans ma PAL.

Bande dessinée, Littérature américaine (Etats-Unis), Livres

La fille maudite du capitaine pirate, tome 1 de Jeremy A. Bastian

Éditeur : La Cerise
Pages : 128 pages
Parution : 4 Avril 2014
Tome : 01/04
Format: Album
Genre: Historique, Fantastique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Port Elisabeth, Jamaïque, 1728. La Fille Maudite du Capitaine Pirate part à la recherche de son père disparu, l’un des redoutés flibustiers des mythiques mers d’Omerta. Cette héroïne intrépide nous entraîne rapidement dans des aventures marines et même sous-marines, à la rencontre de pirates tordus et teigneux, de créatures mythiques et autres fantasmagories se déployant comme des poupées russes.

Sorte d’Alice au pays des pirates, ce récit rempli d’humour est servi par un dessin incroyablement détaillé que l’on croirait tout droit sorti d’une gravure du XIXe.

 

Mon avis:

Cette bande dessinée nous emmène en Jamaïque au XVIIIème siècle, où le gouverneur de Port Elisabeth se promène avec sa fille Appollonia. En chemin, elle fait la rencontre d’une jeune femme qui se dit « pirate ». Marquée par son échange avec cette dernière, la grande réception organisée pour son anniversaire va être un fiasco. Le gouverneur envoie alors quelqu’un pour chasser la jeune femme, qui aurait manipuler selon-lui sa fille. C’est là que commence les aventures de la fille maudite du capitaine pirate…

L’univers des pirates m’a toujours fasciné et quelle magnifique découverte que cette trilogie. Un petit air de Pirates des Caraïbes peut en sortir au début avec le trio gouverneur, pirates et jeune femme rebelle. Il est facilement oublié, l’intrigue ayant son propre charme et ses propres mystères. Naviguant sur les mers légendaires et oniriques d’Omerta, la fille maudite du capitaine pirate va rencontrer un certain nombre de créatures fantastiques. En compagnie de son fidèle perroquet Poivre d’As, elle espère retrouver son père qu’elle ne connait point.

J’ai trouvé l’histoire complètement addictive. On ne peut qu’enchainer les pages de cette bande dessinée tellement notre héroïne est passionnante et intrigante. Comme elle, on espère qu’elle va trouver la réponse à sa question, et on se demande jusque où va l’emmener sa quête. Bien entendu, cartes aux trésors, combats, mutineries, épaves, caches secrètes… tout ce qu’on attend à retrouver avec des pirates sont présents. Avec en plus une touche de fantasy où des personnages imaginaires sont intégrés, digne d’un Tim Burton ou d’Alice aux pays des merveilles. Et que dire des illustrations tellement magnifiques, minutieuses, comprenant plein de détails et surprises. Dessinées entièrement au crayon noir, elles nous font voyager. Bravo à l’auteur et artiste Jeremy A. Bastian. J’ai tellement hâte de me procurer les prochains numéros pour découvrir la suite des péripéties.

La fille maudite du capitaine pirate, tome 1 de Jeremy A. Bastian

D’autres extraits illustrés à découvrir sur mon compte Instagram !