Les Highlanders, tome 1 : La malédiction de l’elfe noir de Karen Marie Moning

Éditeur : J’ai lu pour elle
Collection: Crépuscule

Pages : 436 pages
Parution : 2 Novembre 2011
Tome : 01/08
Format: Poche
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Après la conclusion du Pacte, le peuple des faës s’est réfugié sur la mythique île de Morar, au large des côtes d’Ecosse. A la cour de Faërie, la reine Aoibheal, fâchée contre son époux, s’extasie avec malice sur le charme d’un mortel du nom de Hawk, qui a le don de séduire toutes les femmes. Aucune ne lui résiste, affirme-t-elle. Pas même elle. Ivre de jalousie, le roi Finnbheara convoque son bouffon, Adam Black, et lui ordonne de trouver une femme d’une beauté parfaite, mais indépendante, qui refusera de se laisser séduire par Hawk. Et c’est ainsi qu’Adrienne de Simone est précipitée du XXe siècle en 1513…

 

Mon avis:

Voici une nouvelle saga de romance paranormale que je viens de commencer. Le livre commence directement avec une note de fantastique, nous voilà plongé à la cour royale des fae au XVIéme siècle. On y parle d’un jeune homme humain, pour qui la reine a un coup de foudre. Hawk incarne la beauté incarnée et ses prouesses sexuelles, la font rêver. Le Roi et le Fou étant jaloux de ses propos, ils décident tous les deux de se venger de cet homme. Sidheach Jaes Lyon Douglas, soit Hawk, ou encore l’étalon royal a du soucis à se faire. Le fou, alias Adam Black, va ainsi dans le futur pour lui dégoter une femme qui sera lui résister et le ridiculiser. C’est ainsi qu’on fait la connaissance d’Adrienne, une très belle femme américaine qui a bien souffert à cause des hommes et les haït. Elle se retrouve ainsi propulsé du XXéme siècle au XVIéme en Ecosse.

J’avoue que j’ai dû m’accrocher pour continuer ma lecture, et je suis contente de l’avoir fait. Hawk a beau être une bête de sexe, mais à partir d’un moment ça en devient lassant de toujours y faire référence. C’est vraiment à partir de la moitié du roman, que j’ai commencé à passer un bon moment. Je me suis tout de suite attachée au personnage d’Adrianne. Son passé nous est révélé au fur et à mesure, et j’ai apprécié ce choix de l’auteur qui permet de nous tenir en haleine. Il en est de même pour Hawk. Comme Adrienne, j’ai eu tendance à haïr ce bellâtre, mais plus on apprend à le connaitre, et plus on s’attache à lui. Tous les deux ont un passé lourd. La note de surnaturelle est intéressante, et donne de la profondeur à l’intrigue.

Je suis curieuse de découvrir les autres romans. Même si je ne garde pas un bon souvenir des premiers chapitres, la conclusion m’a séduite.

3 étoiles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s