Littérature américaine (Etats-Unis), Livres, Romance, Romance historique

La chronique des Bridgerton, tome 3 : Benedict de Julia Quinn

La chronique des Bridgerton, tome 3 : Benedict de Julia Quinn

Éditeur : J’ai lu pour elle
Pages : 448 pages
Parution : 2 Mars 2016
Tome : 03/09
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Comme le rapporte la mystérieuse lady Whistledown dans sa chronique mondaine, on a vu, lors du fameux bal masqué des Bridgerton, le cadet de la famille, Benedict, en compagnie d’une ravissante inconnue vêtue d’une robe argentée. Mais à minuit, la belle s’est enfuie. Depuis, la haute société se perd en conjectures sur son identité. Benedict a beau la chercher dans tout Londres, elle semble s’être évaporée à jamais. Qui pourrait savoir que sous le masque de soie noire se cachait Sophie Beckett, la fille illégitime du comte de Penwood, haïe par sa marâtre qui la cantonne à l’office ? Quand Benedict croisera de nouveau Sophie, saura-t-il la reconnaître sous ses vilaines nippes de domestique ?

 

Mon avis:

On continue l’aventure avec les membres de la famille Bridgerton, avec le numéro 2 des frères: Benedict. Lors d’un bal masqué organisé par sa mère, ou une quantité de jeune fille à marier sont présentes, il tombe sous le charme d’une jeune fille dont il ne connait pas l’identité. Et le coup de foudre est réciproque. Tellement heureuse d’être là, et d’avoir quelques instants de liberté, sa joie de vivre est tellement communicante, qu’elle en fait succomber son partenaire. Mais la réalité revient quand sonne le gong, et qu’elle doit s’enfuir. Cette rencontre a tellement déboussolé le jeune homme qui va la chercher pendant plusieurs mois. Et pourtant, quand deux ans après, il l’aide alors qu’elle est dans une mauvaise situation, il ne la reconnaitra pas…

A la lecture du résumé, on ne peut que penser à une réécriture de Cendrillon, et j’avouerai que cela m’a un peu rebutée. Mais finalement, j’ai eu une belle surprise avec la qualité de la plume de l’auteure. Benedict Bridgerton est un membre de la famille que l’on connait assez peu, et on se rend compte que finalement même sa famille ne le connait pas entièrement. Ce statut de numéro 2 l’a toujours oppressé, et l’empêche de se révéler vraiment. Et c’est un problème que connait très bien Sophie. En tant que fille illégitime du comte de Penwood, elle a vécue une partie de son enfance avec les domestiques de son père, qui l’a fait passer pour sa pupille. Lorsque son père se marie à Araminta Reiling, l’enfer commence pour Sophie. Celle-ci la déteste, et quand son père décède, elle la relègue au simple rang de domestique. Aimée par sa perceptrice, et tout le personnel de sa maison, c’est ainsi qu’elle se rend au bal masqué chez Lady Bridgerton et rencontre Benedict. A minuit, elle s’enfuit pour qu’Araminta ne la découvre pas, mais malheureusement elle s’en rend compte et se retrouve à la rue. L’histoire reprend deux ans plus tard, alors qu’elle a trouvé un emploi de domestique. Lors d’une fête, Benedict arrive au bon moment pour la sauver des mains de quelques personnes malveillantes envers elle, mais ne la reconnait pas. Il l’emmène chez lui, et lui promet de l’aider à retrouver un nouvel emploi chez sa mère. Bouleversée, elle n’ose prendre la parole, et Benedict quant à lui est bien intrigué par cette jeune fille. L’intrigue se dévoile finalement très intéressante, et a su me captiver. De suite, on ne peut que s’attacher au personnage de Sophie, qui est forte et courage, mais aussi qui a des principes auxquels elle ne veut pas céder. Il est aussi très intéressant de découvrir Benedict, ce personnage un peu en retrait. Tous les deux sont assez têtu et ne comptent pas lâcher leurs idées. De rebondissements en rebondissements, on se laisse surprendre à se demander, mais comment va bien pouvoir se conclure leur histoire. J’ai aussi grandement apprécié le personnage de Violet, la mère des Bridgerton, que l’on apprend aussi plus à connaitre. Une femme impressionnante !

Une très belle romance sur une trame à la Cendrillon qui a finalement su me convaincre et me surprendre ! 

 

note 4,5 étoiles

 

Bridgerton

 

2 réflexions au sujet de “La chronique des Bridgerton, tome 3 : Benedict de Julia Quinn”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s