Séries

The Gilded Age

The Gilded Age

Acteurs : Carrie Coon, Taissa Farmiga, Christine Baranski, Cynthia Nixon, Morgan Spector, Jeanne Tripplehorn, Donna Murphy, Katie Finneran, Linda Emond 
Réalisateur : Julian Fellowes
Audio : Français
Durée : 540 minutes
Genre: Drame, Historique

.

L’histoire:

En 1882, à la mort de son père, la jeune Marian Brook découvre qu’il ne lui a rien laissé. Elle quitte donc sa Pennsylvanie natale pour aller vivre chez ses tantes Agnes et Ada à New York, une ville en pleine mutation. En parallèle, George Russell, qui a amassé une fortune grâce à l’industrie ferroviaire, s’installe avec sa famille dans une magnifique demeure qu’il ont fait construire en face de chez Agnes. De part et d’autre de la rue, deux mondes s’opposent, en cette fin de XIXe siècle. Ce conflit entre les vieilles familles traditionnelles et les nouveaux riches new yorkais, dans des décors et des costumes somptueux, est une création de Julian Fellowes, à qui l’on doit « Downton Abbey », série qui connut il y a quelques années un succès phénoménal.

.

Mon avis:

Pour cette nouvelle série, Julian Fellowes nous emmène dans le New York de 1880, qui connait des évolutions que la vieille aristocratie a du mal à accepter. Entre lutte des classes, affrontement avec les nouveaux riches et idées révolutionnaires, The Gilded Age nous ouvre les portes de la «période dorée» de l’après-guerre de Sécession.

Un nouveau New-York est en train de se dessiner, quand Marian Brook arrive chez ses tantes, Agnes et Ada Van Rhijn, qui incarnent l’âge d’or de cette ville en pleine effervescence. Accompagnée de Peggy Scott, une jeune femme noire, lettrée et érudite qui souhaite écrire, elles vont devoir se trouver une place dans ce monde qui mêle tradition et modernité. Au fil des épisodes, on suit les relations complexes entre le New-York d’hier et de demain, comme à l’image de ces deux maisons qui se font face le long de la cinquième avenue. L’une est habitée par les Russell, une nouvelle famille fortunée qui a la volonté de s’imposer auprès des aristocrates en place, et l’autre les Van Rhijn qui ne comptent pas modifier leurs habitudes et leur cercle de connaissance.

The Gilded Age se trouve être dans la même lignée que la série Downton Abbey. Comme cette dernière, on y suit au plus près la vie des maîtres et des serviteurs, et s’ajoute au scénario la confrontation entre anciens et nouveaux riches, ainsi qu’entre blancs et noirs. Le tout avec un casting de qualité, des costumes magnifiques, des lieux et décors sublimes, dont nous gâtent à chaque fois le réalisateur. Même si j’ai trouvé par moment l’intrigue un peu longue, le dynamisme finit par revenir et nous tient en haleine jusqu’à la fin de cette première saison. A noter qu’une saison 2 est d’ailleurs déjà prévu !

note 3,5 étoiles

3 réflexions au sujet de “The Gilded Age”

  1. J’ai trouvé la série très agréable à regarder mais sans réelles surprises côté scénario, tout compte fait un peu convenu ( les premières saisons de Downton étaient plus punchy, après ça s’est édulcoré tout en restant plaisant).

    1. J’ai envie de dire que ça suit les autres créations de Julian Fellowes. J’ai bien aimé The English Game, et il n’y a pas non plus le côté punchy que tu décris des premiers Downton Abbey. Après, on passe quand même un bon moment de détente ! C’est le principal !

Laisser un commentaire