Littérature anglaise (Angleterre), Séries

Belgravia

Belgravia

Acteurs: Tom Wilkinson, Tamsin Greig, Philip Glenister, Harriet Walter, Alice Eve, Tara Fitzgerald, Ella Purnell, Richard Goulding, James Fleet, Adam James, Paul Ritter et Saskia Reeves
Réalisateur : Julian Fellowes
Audio : Anglais
Durée : 360 minutes
Genre: Historique, Romance, Drame

 

L’histoire:

A la veille de la bataille de Waterloo, la famille de bourgeois Trenchard participe au bal donné par la comtesse de Richmond. Au cours de cette soirée, une série d’événements se déclenche et qui auront des répercussions des décennies après

 

Mon avis:

Après avoir lu le roman, je me suis plongée dans l’adaptation en série du livre de Julien Fellowes, et produit par lui-même. Et autant dire que je suis totalement sous le charme. On peut même dire que j’ai préféré l’adaptation au livre !

Pour revenir rapidement sur l’intrigue, on suit la famille Trenchard, une famille qui a réussi à s’établir dans la bourgeoisie grâce aux affaires fleurissantes de Mr James Trenchard, le père. Alors à Bruxelles à la veille de la bataille de Waterloo, ils arrivent à être invités à un bal organisé par la duchesse de Richmond, au grand bonheur de leur fille Sophia qui est éprise d’un futur comte. Mais leur venue à cet événement aura des conséquences pour les décennies à venir.

Composée de 6 épisodes, on retrouve une trame qui est chère à Julian Fellowes, et que l’on a pu voir dans une autre série: la cohabitation entre différentes classes sociales, les secrets familiaux, le rapport avec l’argent et l’héritage, les trahisons, les amours interdits, les malversations politiques et déshonneurs. Déjà très bien abordé dans le roman, j’ai trouvé que dans la série le message passait mieux, et m’a totalement hypnotisé ! Point de lenteur dans l’intrigue, je l’ai même trouvé assez dynamique ainsi mise en scène. Et comme toujours Julian Fellowes nous régale avec de superbes lieux de tournage et costumes. Un véritable plongeon dans l’Angleterre victorienne. Du côté des acteurs, je les ai trouvés très convaincant. Beaucoup de découverte, il y en a très peu que je connaissais, mais certains on fait justement une apparition dans Downton Abbey !

En tout cas une très belle série. Et comme quoi on peut aimer une série plus que le roman dont il est adapté !

note 4,5 étoiles - série

Littérature anglaise (Angleterre), Livres, Romance, Romance historique

Belgravia de Julian Fellowes

Belgravia de Julian Fellowes

Éditeur : 10/18
Pages : 528 pages
Parution : 1er Juin 2017
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Le 15 juin 1815, le bal devenu légendaire de la duchesse de Richmond réunit à Bruxelles tous les grands noms de la société anglaise. La plupart des beaux officiers présents ce soir-là périront quelques heures plus tard sur le champ de bataille de Waterloo, faisant de cette réception l’une des plus tragiques de l’histoire. Mais cette nuit va aussi bouleverser le destin de Sophia Trenchard, la ravissante fille du responsable de l’intendance du duc de Wellington. Vingt-cinq ans plus tard, les Trenchard, en pleine ascension sociale, se sont installés dans le nouveau quartier de Belgravia et pensaient laisser derrière eux ces terribles événements. Mais dans un monde en mutation où l’aristocratie côtoie désormais la classe émergente des nouveaux riches, certains sont prêts à tout pour que les secrets du passé ne menacent pas leurs privilèges…Amours contrariées, intrigues entre classes sociales, sans oublier le rôle des domestiques : on retrouve dans ce roman tout le talent et le charme de l’auteur de Downton Abbey

 

Mon avis:

Julian Fellowes, célèbre créateur de Downton Abbey, nous emmène dans un nouveau monde avec son nouveau roman. L’histoire commence en 1815 à Bruxelles, à la veille d’une grande bataille. Un grand bal est organisé par la duchesse de Richmond, où toute la haute société est présente. Sophia Trenchard a réussi à obtenir des invitations et va pouvoir afficher son amour pour un futur comte. Sauf que la famille Trenchard ne fait pas partie de la haute société. Alors que la soirée se passe très bien, elle va faire une terrible découverte. Cette réception va être aussi marquante pour d’autres, puisque le lendemain une grande partie des jeunes hommes présents seront tués lors de la bataille de Waterloo face à Napoléon.
25 ans plus tard, à Londres, quelques-uns ont survécus, réécrit leur histoire, mais les secrets sont toujours là, et peut-être au bord d’éclater…

Avec ce roman, on suit une série de personnages de tous rangs, un peu comme Downton Abbey. Entre intrigues, suspens et secrets, on ne s’ennuie pas. Mais il est vrai qu’au début j’ai eu un peu de mal à accrocher, la narration étant assez platonique, puis je me suis laissée prendre au jeu. Les personnages finissent par être attachants. Le contexte historique est aussi bien écrit et documenté. On finit par retrouver l’ambiance british décrite par certains auteurs de grands noms: comme Jane Austen, ou Elisabeth Gaskell (sans la touche de piquant!). J’aurai tout de même passé un bon moment de lecture, mais sans grand surprise.

Maintenant j’ai hâte de voir son adaptation en série. A l’époque, je n’avais pas loupé un seul épisode de Downton Abbey, je suis curieuse de découvrir la mise en scène de ce roman à l’écran.

 

note 4 étoiles

Séries

The English Game

The English Game

Acteurs: Edward Holcroft, Kevin Guthrie, Charlotte Hope, Niamh Walsh, Craig Parkinson, James Harkness
Réalisateur : Julian Fellowes
Audio : Français
Durée : 6 × 58 minutes
Genre: Historique, Romance, Drame

 

L’histoire:

Angleterre, années 1870. Deux footballeurs issus de classes sociales différentes tissent des liens qui contribueront à démocratiser un sport alors réservé à l’élite.

 

Mon avis:

Je commencerais cet avis par, « je ne pensais pas que j’allais autant apprécier! » N’étant pas spécialement fan de foot, et ne connaissant même pas les règles, c’est plus la curiosité qui m’a poussé à regarder cette série, mais aussi la présence de Julian Fellowes à la direction. Hé bien autant dire, ce fut une belle surprise !

Du côté du scénario, on se retrouve donc en 1879 en Angleterre, où les débuts du football moderne en est à ses balbutiements. L’équipe de Darwen, constituée d’ouvriers d’une filature de coton du Nord de l’Angleterre, se qualifie pour la première fois en quart de finale de la Coupe d’Angleterre. Pour tenter de battre les aristocrates des Old Etonians qui règnent sans partage sur ce jeu comme sur ses règles, le propriétaire de l’équipe embauche deux joueurs écossais, contrevenant ainsi au principe d’amateurisme fixé par la Fédération. C’est le début d’une professionnalisation qui est très mal acceptée par l’aristocratie, comme par les travailleurs encore non rémunérés dans ce contexte de crise du coton qui affecte le pays et son industrie. Mais surtout par la popularité de ce sport, que l’on suit le destin parallèle de deux joueurs légendaires, Lord Arthur Kinnaird et Fergus « Fergie » Suter, qui nous raconte aussi l’opposition entre classes sociales.

Ce n’est donc pas qu’une série sur le ballon rond, puisque Julian Fellowes traite un sujet important de lutte des classes, où les deux personnages principaux en sont chacun un représentant. Voilà pourquoi cette série a su me passionner. Dans ce cadre romanesque, la dimension sociétaire est très bien décrite et exploitée. On évoque le syndicalisme, le patronat, les grèves, le sort des filles-mères, l’alcoolisme, les femmes battues, les différences de condition de vie… Le scénario est vraiment prenant, les costumes sont sublimes, même les tenues de sport !

Voici donc une mini série que je ne peux que vous conseiller de voir. Elle est actuellement disponible sur Netflix, et est composée de six épisodes. En tout cas, ce fut une belle surprise pour moi !

 

note 4,5 étoiles - série

Films

Downton Abbey – Le film

5790766

Acteurs : Michelle Dockery, Hugh Bonneville, Maggie Smith, Elizabeth McGovern, Laura Carmichael, Jim Carter, Allen Leech
Réalisateur : Michael Engler
Audio : Anglais, Français
Durée : 123 minutes
Genre: Drame, Romance, Historique

 

L’histoire:

Adaptation de la série télévisée à succès Downton Abbey.

Les Crawley et leur personnel intrépide se préparent à vivre l’événement le plus important de leur vie : une visite du roi et de la reine d’Angleterre. Cette venue ne tardera pas à déclencher scandales, intrigues amoureuses et manigances qui pèseront sur l’avenir même de Downton.

 

Mon avis:

Quel plaisir de pouvoir retrouver l’univers de Downton Abbey, les intrigues, les joutes verbales, et les fous rires ! J’ai mis certes un peu de temps à rédiger cet article, mais c’était tout simplement pour le revoir à nouveau, en plus de ma séance au cinéma !

Après les six saisons de cette série so British créée par Julian Fellowes, on suit à nouveau les aventures de la famille Crawley, sous le format d’un long métrage. L’histoire reprend 2 ans après le dernier épisode, avec l’arrivée du Roi à Downton Abbey. Et c’est dans un climat de pré seconde guerre mondiale, de complot politique et de manigances qu’on retrouve nos personnages. Dès les premières secondes, toutes les clés qui ont amené le succès de la série sont de retours. Le casting original est presque au complet, et c’est avec beaucoup de joie qu’on revoit nos personnages fétiches.

J’ai toujours aimé que le contexte historique de l’époque soit respecté, et c’est toujours le cas. On y fait notamment référence à la difficulté de cohabitation entre les différents milieux sociaux, l’instabilité politique, le conflit indépendantiste irlandais, la grève générale de 1926, l’opposition contre le patronat, et même l’instabilité des familles aristocrates. Mais ce que j’ai d’autant plus aimé, c’est les clins d’œil avec l’histoire du château de Highclere, soit Downton Abbey. Récemment j’ai vu un reportage qui parle de l’histoire du château, avec la difficulté de son entretien, et sa transformation pendant la première guerre mondiale en hôpital militaire. Le personnage de Mary y fait référence, et ça m’a particulièrement plu.

Mais surtout quel bonheur de revoir Maggie Smith, alias Violet Crawley, qui nous fait toujours autant rire, avec ses répliques cinglantes. Ou encore Jim Carter, dans le rôle de notre indétrônable majordome, Mr Carson, qui d’ailleurs devait être à la retraite, mais qui est toujours disponible pour les Crawley; ou Brendan Coyle et Joanne Froggatt, respectivement Anna et John Bates, que j’apprécie toujours autant. En bref, je dirais que ce film nous offre aussi une vision du futur de la famille, mais aussi d’une fin qu’on peut s’imaginer avec plaisir.

 

4,5 étoiles - film

Littérature anglaise (Angleterre), Séries

Doctor Thorne

11244756-3184500918361932

Studio : Koba Films
Acteurs : Tom Holland, Stefanie Martini, Harry Richardson, Alison Brie, Ian McShane
Réalisateurs : Julian Fellowes
Audio : Anglais, Français
Durée : 141 minutes
Sortie : 29 Novembre 2017
Genre: Historique, Adaptation de roman
Lien Amazon

 

L’histoire:

Barsetshire, au XIXème siècle. De naissance illégitime, sans dot, la belle et vive d’esprit Mary vit auprès de son oncle, le docteur Thomas Thorne. L’héritier désargenté Frank Gresham est amoureux de Mary. En coulisse, Lady Gresham aidée de ses filles manoeuvre pour lui trouver un meilleur parti. Seul le docteur Thorne connaît le secret de l’ascendance de Mary et la fortune dont elle pourrait hériter si…

Après le phénomène mondial DOWNTON ABBEY, Julian Fellowes adapte le chef-d’oeuvre romantique d’Anthony Trollope, l’un des plus grands écrivains de l’époque victorienne. Magistrale chronique de son temps et étude de l’aristocratie anglaise, cette fresque romanesque bénéficie d’un casting prestigieux dont Tom Holland (The night manager, Pirate des Caraïbes) dans le rôle du docteur Thorne et la révélation Stefanie Martini dans le rôle de Mary. Une réussite qui ravira tous les amoureux du genre.

DOCTEUR THORNE est à classer entre les classiques NORD ET SUD d’après Elizabeth Gaskell et ORGUEIL & PRÉJUGÉS d’après Jane Austen.

doctor-thorne-serie-anglaise

 

Mon avis:

Docteur Thorne est l’adaptation du roman de 1858 d’Anthony Trollope. C’est aussi la nouvelle mini-série du créateur de « Downton Abbey ». Elle se compose en 3 parties.

J’ai vraiment passé un bon moment de détente avec cette mini série à rigoler. Il s’agit avant tout d’une satire sociale de l’aristocratie anglaise, l’importance de l’apparence, l’hypocrisie entre ses membres, les inégalités sociales… Mais on ajoute aussi à tout ça, une touche de romantisme et surtout d’humour.  Je serais bien curieuse de lire l’ouvrage. La série m’a donné envie d’en savoir plus sur l’auteur.

Du côté du casting on retrouve Tom Hollander et Ian McShane qui interprète magnifiquement bien leur rôle. J’ai été surprise de voir Harry Richardson, que l’on peut voir dans la série Poldark. J’aimais bien justement son personnage.

Enfin les décors sont fabuleux et nous font rêver. Les maisons choisies sont magnifiques, et ça nous donne envie d’aller faire un petit tour en Angleterre !

3,5 étoiles

Littérature anglaise (Angleterre), Livres

Le Monde de Downton Abbey de Jessica Fellowes

couv44819154

Éditeur : Charleston
Pages : 320 pages
Parution : 19 Septembre 2014
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Historique, Documentaire

Lien Amazon

 

L’histoire:

Série télévisée britannique créée par Julian Fellowes, Downton Abbey met en scène la vie de la famille Crawley et de leurs domestiques à Downton, une demeure anglaise dans les années 1910.
Depuis sa création en 2010, et sa première diffusion en France en décembre 2011, cette série connaît un succès d’audience et critique sans précédent.
Dans ce livre compagnon officiel des saisons 1 et 2, les fans sont conviés derrière les portes du manoir pour une visite exceptionnelle. Construit autour de grands thèmes (la famille, la vie quotidienne, les relations maîtres/ domestiques, le style…), ce livre fait la part belle aux personnages de la série. On y découvre des révélations inédites sur le tournage, la vie des acteurs. Superbement illustré, Le Monde de Downton Abbey analyse le contexte politique et social de cette époque et présente, grâce à des documents d’époque, les hommes et les femmes qui ont inspiré la série.

 

Mon avis:

Très beau livre sur les deux premières saisons de la série, qui reprend les recherches effectuées par le metteur en scène, l’habilleuse ou les décorateurs. On y trouve des articles sur chaque personnage, la confection des costumes, le contexte historique et social…

Une bible très riche pour tout fan de la saga, avec de nombreuses photos, récits et documents d’époque.

 

note 4,5 étoiles