Bande dessinée, Littérature française (France), Livres, Mes coups de cœur

Simone Veil : L’immortelle de Hervé Duphot et Pascal Bresson

Éditeur : Marabout
Pages : 184 pages
Parution : 27 Juin 2018
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Biographie
Lien Amazon

 

L’histoire:

Simone Veil, née Jacob, rescapée de la Shoah, a fait de la lutte pour les droits des femmes son combat. Une lutte contre le sexisme, la misogynie et pour la dignité qu’elle porta au sein de l’Assemblée nationale alors qu’elle était Ministre de la Santé. Une bataille qu’elle ne cessa jamais de mener. Disparue le 30 juin 2017, elle entre au Panthéon le 1er juillet 2018.

 

Mon avis:

Très bel hommage à Simone Veil, ce roman graphique revient sur son parcours, de son enfance à ses combats menés pour la France.

L’intrigue commence en novembre 1974, alors qu’elle est Ministre de la Santé et qu’elle est sur le point de présenter la loi en faveur de l’Interruption Volontaire de Grossesse à l’Assemblée Nationale. Accompagné de plusieurs flash-backs, qui nous font revivre son enfance à Nice jusqu’à sa captivité et les horreurs de la Shoah, on suite le parcours de la loi Veil de son examen au vote.

Forcément, on ne peut rester de marbre après la lecture de cet ouvrage, magnifiquement réalisé et mis en page. Le parcours de Simone Veil m’a toujours impressionné. Quelle femme, quel courage, quelle force de caractère… On pourrait continuer pendant très longtemps la liste de superbes qualificatifs qui la décrive.

Je crois, toujours, que cela sert à quelque chose de se battre.

Centré sur la loi en faveur de l’avortement, cette biographie est amenée d’une façon originale. On ne peut arrêter notre lecture, tellement addictive. Les nombreux flash-backs peuvent certes rebuter. Sachez qu’ils sont très bien intégrés dans la narration, et dans les illustrations en nous proposant un code couleur. Rien que visuellement, on sait à quelle époque on se trouve. J’ai trouvé cette idée merveilleuse.

Le contenu peut bien sûr être choquant: entre le racisme nazi, le génocide juif, mais aussi le sexisme, les actes et paroles brutales qu’elle a reçue par les politiques et les contestataires…

– N’oubliez jamais ce qu’ils nous ont fait ! Il faut transmettre, témoigner, c’est une nécessité aussi urgente que cruciale pour nos jeunes. C’est en se projetant dans un avenir commun, en ayant foi dans les valeurs de la démocratie et du respect d’autrui qu’ils parviendront à dire non à toutes les idéologies de haine et de violence, et qu’ils construiront un monde plus juste et plus fraternel…

Une lecture émouvante, un superbe hommage à une grande dame.

12 réflexions au sujet de “Simone Veil : L’immortelle de Hervé Duphot et Pascal Bresson”

  1. Bonjour, je tenais à vous remercier pour votre chronique et pour votre enthousiasme au sujet de mon livre Simone Veil l’Immortelle, vous participer à perpétuer la mémoire de cette grande dame.

  2. Cette femme est magnifique. J’ai beaucoup aimé le film sur son combat au cinéma, très réussi. Je pense que ce roman doit égaler le film.
    J’aurais bien aimé voir une page intérieure pour découvrir comme le graphisme se lit à l’écrit… Je vais chercher sur le net ou dans une librairie pour avoir cet aperçu…

    1. C’est dommage qu’on ne peut pas mettre de photo avec un commentaire. Je t’envoie les premières pages en message sur Facebook.

    1. Ça me rend curieuse. Quel est l’autre livre que tu as lu ?
      Pour le sexisme, tu peux lire quelques citations sur babelio. Tu verras que certaines phrases illustrent bien la situation.

Laisser un commentaire